SALUT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La notion de salut en histoire des religions est une notion complexe. Elle comporte un aspect négatif, par où le salut s'entend comme délivrance et libération ; dans cette perspective, les maux dont le fidèle se trouve préservé sont souvent de nature matérielle, ou du moins temporelle : maladies, infortunes diverses, mort de soi-même ou d'autrui ; mais il s'agit aussi de maux spirituels : le salut libère du péché, ou de l'emprise d'un monde jugé mauvais. On se rapproche ainsi du contenu positif de cette notion, où il s'agit de l'octroi d'un bien ; généralement, du seul bien désirable, unum necessarium, la vie éternelle ; on parlera alors du salut eschatologique. Mais l'ambiguïté n'est pas pour autant levée ; car le salut eschatologique peut difficilement se trouver purement et simplement repoussé jusqu'à la fin des temps ; il doit se manifester dès cette vie, sous forme de promesse, d'arrhes, de réalisation inchoative. Cette incertitude apparaît plus ou moins dans tous les contextes religieux, mais l'accent y est mis sur l'un ou l'autre pôle. Certaines langues ont des mots différents pour désigner le salut comme délivrance et le salut comme plénitude ; c'est ainsi que l'allemand emploie Erlösung dans le premier cas, et Heil dans le second ; le français ne bénéficie pas de cette clarification, et l'on y doit savoir chaque fois de quel aspect du salut l'on veut parler. Un autre fait de langue est la parenté sémantique qui existe entre le salut que l'on donne en saluant et le salut que procure le sauveur, puisque Littré aussi bien que Bloch et von Wartburg définissent le verbe « saluer » : « souhaiter à quelqu'un le salut ». Toutes les religions, a-t-on dit, font plus ou moins sa place au salut ; il ne peut être question d'en faire ici la revue complète ; on y prélèvera quelques échantillons significatifs, choisis dans les milieux les plus différents ; on examinera ainsi la conception du salut que l'on rencontre dans les religions de l'Inde, dans la religion [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : pasteur, président du journal Réforme
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., chargé de conférences à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  SALUT  » est également traité dans :

ABHINAVAGUPTA (fin Xe-déb. XIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 863 mots

Originaire du Cachemire, Abhinavagupta est le penseur le plus éminent de la religion shivaïte, dans l'école trika. Ses ouvrages de mystique, de philosophie et d'esthétique, célèbres en milieu indien, constituent la synthèse du shivaïsme trika. Abhinavagupta se réclame, comme tous les shivaïtes, des āgama ou tantra , qui sont les textes orthodoxes d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abhinavagupta/#i_8581

ALCHIMIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Universalis
  •  • 13 655 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'alchimie indienne »  : […] Bien que l'alchimie, comme technique spirituelle fondée sur des pratiques physiologiques particulières, principalement tantriques, semble avoir été connue de l'Inde antique, peut-être à une époque plus ancienne que celle où elle le fut en Chine, le problème de ses origines historiques n'a pas encore reçu de solution définitive. On a supposé que ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alchimie/#i_8581

ARMINIANISME

  • Écrit par 
  • Jean BAUBÉROT
  •  • 858 mots

Dans le chapitre « La contestation de la prédestination calviniste »  : […] Dans la lignée d'Augustin, les réformateurs rendirent le salut de l'être humain indépendant de ses mérites propres. De formation juridique, Calvin élabora la doctrine de la prédestination, décret « éternel et inviolable de Dieu ». Comme prédicateur, il insista sur la grâce de Dieu, mais, dans son ouvrage l'Institution de la religion chrétienne , il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arminianisme/#i_8581

AUGUSTINISME

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN, 
  • Jeannine QUILLET
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « La crise de la Réforme et le jansénisme »  : […] C'est essentiellement autour du problème de la justification que, au xvi e  siècle, se sont affrontés théologiens catholiques et réformés. Contre une Église qui leur paraît laxiste et corrompue, les réformateurs Luther, Calvin, Zwingli interprètent l'enseignement de l'apôtre Paul à la lumière des théories augustiniennes. Ils en adoptent la plus ext […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustinisme/#i_8581

BOUDDHISME (Histoire) - Le renouveau contemporain

  • Écrit par 
  • Heinz BECHERT
  •  • 1 915 mots

Dans le chapitre « Modernisme et tradition »  : […] Le Sri Lanka, où le bouddhisme avait survécu à une confrontation au christianisme qui durait depuis le xvi e  siècle, joua un rôle clé dans cette évolution. Dès 1865, plusieurs disputes publiques opposèrent moines bouddhistes et prêtres chrétiens, la plus célèbre étant la « Grande Dispute de P̄anadur̄a » en 1873. Les travaux scientifiques du xix e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-le-renouveau-contemporain/#i_8581

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme indien

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 10 625 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vijñānavādin-Yogācāra »  : […] Les Vijñānavādin, « ceux qui parlent de la pensée », ou Yogācāra, « qui ont le yoga pour pratique », reçoivent l'une ou l'autre de ces deux désignations selon qu'ils sont considérés dans leurs doctrines ou leurs pratiques. Selon leur doctrine caractéristique, appelée vijñaptimātratā , « notification sans plus », les choses ne sont que représentatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-indien/#i_8581

CALVINISME

  • Écrit par 
  • Jean CADIER, 
  • André DUMAS
  •  • 4 227 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Afin que personne ne se glorifie » »  : […] Ce pessimisme radical dénie à l'homme, aussi bien dans son intelligence que dans sa volonté, toute possibilité d'un élan vers Dieu. Dieu vient lui-même chercher l'homme et le délivrer de sa servitude. Toute l'œuvre de notre salut est en Dieu. C'est une théologie de la grâce dans toute sa force, de cette grâce qui fait vers l'homme les premiers pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calvinisme/#i_8581

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 768 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Liturgie, hiérarchie, morale »  : […] D'un commun accord et à l'exemple des hérésiarques antérieurs, les cathares contestent la valeur des sacrements : le baptême d'eau, sans valeur, donné même aux enfants ; l'eucharistie, dépourvue de présence christique. Mais, quotidiennement, ils fractionnent le pain, qu'ils bénissent et distribuent aux assistants. Toutefois, les Albanenses refusen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathares/#i_8581

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La crise arienne et les hérésies christologiques »  : […] Qu'importent les diversités de culte ou de discipline si tous communient dans une même foi en Jésus Sauveur ? Mais précisément l'intégrité de cette foi se trouve menacée dans le nécessaire effort des esprits cultivés pour confronter entre elles les données de l'Écriture, pour exprimer en catégories rationnelles les richesses du mystère révélé. Il y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_8581

CHINOISE (CIVILISATION) - Symbolisme traditionnel et religions populaires

  • Écrit par 
  • Maxime KALTENMARK, 
  • Michel SOYMIÉ
  •  • 7 067 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le bouddhisme »  : […] Au contraire du taoïsme, le bouddhisme est une religion étrangère importée subrepticement peu avant l'ère chrétienne. Il fut d'abord pris pour une variété de taoïsme, quoique sa doctrine en diffère totalement. Au début il ne fit que de lents progrès, et seulement dans la haute aristocratie. Puis brusquement, à partir des iv e - v e  siècles, il écl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-symbolisme-traditionnel-et-religions-populaires/#i_8581

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'orientation historico-« mythique » »  : […] Le récit tient une grande place dans l'exégèse non seulement parce que le Coran lui-même contient des narrations sur les « anciens », sur les prophètes et sur les peuples réels ou mythiques qui se sont soumis à la volonté de Dieu ou qui lui ont désobéi, encourant ainsi son châtiment ou recevant sa récompense, mais aussi parce que des légendes popul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_8581

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 959 mots

Dans le chapitre « Les grandes lois de la révélation de Dieu »  : […] Pour avoir une idée juste du Dieu d'Israël et le distinguer des dieux païens avoisinants, il faut tout d'abord ne jamais oublier que la révélation biblique consiste essentiellement dans l'intervention de Dieu en faveur du peuple qu'il s'est choisi parmi tous les autres, Israël. Aussi Dieu n'écrit-il pas un livre : il écrit une histoire. La révélati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-l-affirmation-de-dieu/#i_8581

DU SERF ARBITRE, Martin Luther - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La question du salut »  : […] Érasme était resté prudent. Après voir rappelé la valeur de la tradition qui vient des Pères de l'Église, il relevait leurs opinions pour ou contre le libre arbitre, concluant que l'action humaine est associée à celle de la grâce de Dieu pour la conquête du salut de l'homme. Luther combat Érasme sur deux fronts. En premier lieu, selon lui, prétendr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-serf-arbitre/#i_8581

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Orient et Occident »  : […] En Orient, Origène a fait de l'«  apocatastase » la certitude du salut universel : tous, même les démons, seront restaurés dans leur plénitude originelle après s'être purifiés dans les « éons » infernaux et avoir compris que seul Dieu, et non le mal, peut rassasier leur soif d'infini. Condamné comme doctrine par le concile de Constantinople en 54 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_8581

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réalisation spirituelle et délivrance »  : […] La libération que peut espérer atteindre l'initié évoque l'idée de «   salut » (pour parler le langage religieux). Il convient alors d'examiner la manière dont l'ésotérisme conçoit la possibilité d'atteindre le « salut » effectif et définitif. L'état humain n'apparaîtrait lui-même que comme l'une des formes innombrables de l'existence, que comme l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esoterisme/#i_8581

FLAGELLANTS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 024 mots

Bien que la flagellation comptât parmi les pratiques de macération jadis admises par l'Église, il faut attribuer aux espérances millénaristes (fondées sur la valeur prophétique attribuée par Joachim de Flore à l'année 1260) l'extension collective du phénomène d'autopunition et ses prétentions chiliastiques. L'idée d'une apocalypse imminente et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagellants/#i_8581

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « Composantes non distinctives »  : […] Un premier élément de définition se trouve dans la notion de gnose elle-même. On connaît la célèbre définition donnée par le gnostique Héracléon : « Ce n'est pas seulement le baptême qui est libérateur, mais c'est aussi la gnose : Qui étions-nous ? Que sommes-nous devenus ? – Où étions-nous ? Où avons-nous été jetés ? – Vers quel but nous hâtons-no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_8581

HISTOIRE ET SALUT (K. Löwith)

  • Écrit par 
  •  • 968 mots

Presque cinquante ans après la parution de sa version allemande, la traduction du livre de Karl Löwith Histoire et Salut . Les présupposés théologiques de la philosophie de l'histoire (trad. M. C. Calliol-Gillet, S. Hurstel, J.-F. Kervégan, Gallimard, 2002) vient enrichir le débat sur la « sécularisation » et ses enjeux, relancé en 1985 par Marcel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-et-salut/#i_8581

IHWĀN AL-ṢAFĀ' (Frères de la pureté)

  • Écrit par 
  • Yves MARQUET
  •  • 1 383 mots

Dans le chapitre « Évolution psychique et prophétie »  : […] Les astres conditionnent l'individu dès la conception. À la naissance, le corps est virtuellement formé, et le psychisme aussi, y compris la prédisposition à un métier ou même à une future activité de prophète. Ce conditionnement astral se poursuivra toute la vie. Mais dès que l'âme parlante se manifeste, à quatre ans, celle-ci est prise en charge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ihwan-al-safa/#i_8581

INTÉRIORITÉ

  • Écrit par 
  • Étienne BORNE
  •  • 5 258 mots

Dans le chapitre « De saint Augustin à Descartes et à Kant »  : […] Le christianisme, qui n'est pas une philosophie, mais n'a jamais cessé d'exercer sur les philosophies toutes les sortes d'influences – fascinatrices ou répulsives –, a permis une reprise créatrice des philosophies de l'intériorité. Non pas qu'il ait apporté au problème une solution apaisante par recours au dogmatisme théologique et à l'expérience r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interiorite/#i_8581

IRÉNÉE DE LYON (130 env.-env. 208)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 1 882 mots

Dans le chapitre « Les traditions chrétiennes d'Asie Mineure »  : […] Les présentations que donne Irénée du contenu de la règle de foi ne semblent pas toujours totalement concorder. C'est qu'il se contente de rapporter religieusement les traditions qu'il a connues en Asie Mineure, sans se soucier de les mettre en harmonie avec sa propre théologie, puisqu'il est persuadé que la puissance de la tradition est une et in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irenee-de-lyon/#i_8581

ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux

  • Écrit par 
  • Mohammed ARKOUN, 
  • Universalis
  •  • 6 981 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'approche sociologique à l'analyse sémiotique »  : […] Méthodologiquement toujours, est-il plus pertinent de répartir les types d'expression précédents entre les trois champs religieux, politique et intellectuel que certains sociologues tels que Pierre Bourdieu ( Le Mal de voir) ont tenté de circonscrire ? La notion de champ présente sûrement l'avantage d'élargir l'enquête non seulement aux différent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-l-etude-de-l-islam-et-ses-enjeux/#i_8581

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les théologies contemporaines »  : […] Il est un point au moins par lequel toutes les théologies contemporaines s'accordent avec les origines chrétiennes et avec la tradition qui les relie les unes aux autres : la place centrale et décisive qu'elles accordent à la christologie. C'est avec cette dernière que, pour elles aussi, se décide tant ce qu'on peut dire de Dieu et de son mystère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_8581

JUSTIFICATION

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 3 809 mots

Dans le chapitre « Débats contemporains »  : […] Le débat sur la justification n'est plus au premier plan de la réflexion théologique comme il l'a été durant tant de siècles. L'absence du mot justification dans les tables analytiques du second concile du Vatican est déjà un indice. Deux raisons à cela : d'une part l'homme sécularisé et les croyants eux-mêmes sont moins sensibles au jugement final […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justification/#i_8581

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'homme devant Dieu »  : […] La Croix nous a fait entrer dans la relation entre Dieu et l'homme. Il faut encore développer cette perspective pour voir apparaître une conception nouvelle de l'homme. La vie de l'homme est un tissu complexe de relations multiples : relations à autrui, au monde, à soi-même, à Dieu. Ces relations ne constituent pas simplement un domaine mis à la li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_8581

MADHVA (1238-1317)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 590 mots

Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique au brahman (l'« absolu », le « principe » de toutes cho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madhva/#i_8581

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La doctrine »  : […] Le manichéisme est une gnose, une variété particulièrement intéressante et typique du gnosticisme, ou encore une gnose élargie aux proportions grandioses d'une religion nouvelle. Comme toute gnose, il est essentiellement fondé sur une « connaissance » qui apporte avec elle-même le salut, sauve par elle-même, du fait qu'en révélant à l'homme son or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manicheisme/#i_8581

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le bouddhisme »  : […] Le fait que le bouddhisme tantrique soit souvent nommé mantrāyana – Véhicule des Formules – montre l'importance qu'y ont les mantras. Leur usage y fut sans doute introduit, en Inde, dès que se développa le Mahāyāna, avec les écoles Mādhyamika et Yogācāra. Leur rôle s'est encore accru au Tibet. Répandues très tôt en Chine, les pratiques mantriques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_8581

MIRACLE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 6 604 mots

Dans le chapitre « L'histoire sacrée et les « œuvres de Dieu » »  : […] Un troisième pas est franchi lorsque le prodigieux, signe de grâce, n'est plus perçu en situation « naturelle », mais en situation historique, lorsqu'un groupe religieux particulièrement inventif (Israël) récuse l'animisme, condamne l'idolâtrie, expulse ou retouche les mythes de représentation, leur préfère un mythe d'action, et décide de « signif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miracle/#i_8581

NĀNAK DEV dit GURŪ NĀNAK (1469-1539)

  • Écrit par 
  • William Hewat MCLEOD
  • , Universalis
  •  • 883 mots

Maître spirituel indien fondateur du sikhisme, Nanak Dev est né le 15 avril 1469 à Rai-Bhoi-di-Talwandi (auj. Nankana Sahib, située près de Lahore, Pakistan), mort le 7 mai 1539 à Kartarpur (Pendjab). Les rares informations existantes sur la vie de Nanak Dev nous viennent de la légende et de la tradition. Nous avons la certitude qu'il est né en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanak-dev/#i_8581

NIRVĀṆA ET SAṂSĀRA

  • Écrit par 
  • André BAREAU
  •  • 3 548 mots

Le mot nirvāṇa désigne la cessation de la transmigration ou succession indéfinie des existences que les Indiens appellent saṃsāra . Il est surtout utilisé dans le bouddhisme où il possède un sens très particulier, la conception du salut étant différente dans cette religion de ce qu'elle est dans l'hindouisme et le jainisme. Le terme et la notion a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nirvana-et-samsara/#i_8581

PÉCHÉ ORIGINEL

  • Écrit par 
  • André-Marie DUBARLE, 
  • André DUMAS
  •  • 6 925 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Saint Irénée »  : […] Saint Irénée conçoit le salut comme une « récapitulation » d'Adam par le Christ : récapitulation, c'est-à-dire recommencement ou restauration et, d'autre part, accomplissement ou couronnement. Adam avait été « créé à l'image et à la ressemblance de Dieu ». Séduit par le démon tentateur, il a péché et perdu la ressemblance avec Dieu. La loi de Moïs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peche-originel/#i_8581

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Lieux d'accomplissement eschatologique »  : […] En réalité, le lieu sacré doit être lieu de plénitude. La nature et l'histoire en témoignent et, plus encore, l'habillement par le légendaire humain de la nudité de la nature. Mais la plénitude en est encore plus sûrement atteinte avec les grands lieux sacrés pèlerins qui sont marqués soit d'accomplissement eschatologique, soit d'une élection cosm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_8581

PRÉDESTINATION

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 2 867 mots

La prédestination est la doctrine biblique et théologique selon laquelle Dieu choisit d'aimer l'homme, de l'appeler avant son savoir, de le sauver avant ses mérites, de le maintenir dans la fidélité de cet appel et de ce salut avant le terme de sa vie, de condenser ainsi dans un acte de libre amour ce qui se déroule dans la multiplicité variable d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predestination/#i_8581

LES PROVINCIALES, Blaise Pascal - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Contre la « nouvelle morale » »  : […] Il s'agit donc, en dix-huit lettres mordantes, de mettre en dialogue les questions qui séparent les deux courants opposés du catholicisme, de démontrer que les jésuites sont le fer de lance d'une religion dévoyée et de faire triompher les thèses de Port-Royal. Les quatre premières lettres portent sur la question de la grâce, en réponse directe aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-provinciales/#i_8581

PURGATOIRE

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 868 mots

Il prolonge l'ambivalence du sentiment de la mort dans la tradition catholique. Apparue avec le péché, contre le dessein du Créateur, la mort est une malédiction (Rom., v , 12) ; mais le Christ, vainqueur à la fois du péché (par la Rédemption) et de la mort (par la Résurrection), a transformé toute malédiction en épreuve, en chance de rachat — jusq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purgatoire/#i_8581

RITES DE GUÉRISON

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 325 mots

Ce n'est pas un hasard si le terme « salut » désigne aussi bien le salut physique, la santé, que le salut moral et religieux, la délivrance procurée par un sauveur. Bien plus, dans de nombreux cas, le sauveur divin (Asclépios, par exemple, ou même Apollon) est d'abord un sauveteur, un guérisseur, un thaumaturge. Même les sotériologies les plus tard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites-de-guerison/#i_8581

ROYAUME DE DIEU

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 393 mots

D'après les évangiles synoptiques, l'annonce de la proximité du Royaume de Dieu (ou « des cieux », selon Matthieu) tient la première place dans la prédication de Jésus. Une expression synthétique s'en trouve dans Marc, i , 15 : « Le Royaume de Dieu est tout proche ; reconsidérez votre vie et croyez en la bonne nouvelle. » Jamais Jésus ne définit à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-dieu/#i_8581

SACREMENTS

  • Écrit par 
  • Louis-Marie CHAUVET, 
  • Jean TROUILLARD
  • , Universalis
  •  • 3 801 mots

Dans le chapitre « Des origines au XIIe siècle »  : […] Figure révélatrice du dessein secret de Dieu sur le monde et notamment de l'établissement eschatologique de son Règne : telle était la signification fondamentale, héritée de l'apocalyptique juive, du mystèrion de la version biblique des Septante et de son décalque latin mysterium , ainsi que de sacramentum . C'est dans cette perspective d'« apocal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrements/#i_8581

SATAN

  • Écrit par 
  • Hervé ROUSSEAU
  •  • 2 880 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fluctuations d'une croyance »  : […] Bien que la croyance en l'existence d'une puissance surnaturelle mauvaise soit une doctrine traditionnelle dans le christianisme, les opinions relatives au mode et au degré de présence de Satan dans le monde ont subi de notables variations selon les époques. Si les cultes païens ont été regardés comme l'œuvre de Satan, comme une entreprise pour dét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satan/#i_8581

SIDDHA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 209 mots

Mot sanskrit qui signifie « parfait », « achevé » et qui s'applique, dans la mythologie brahmanique, à des êtres qui ont accédé au statut divin à la suite de prouesses héroïques (guerrières ou spirituelles). À partir de là, on en est venu, dans le bouddhisme et l'hindouisme, à utiliser ce terme pour caractériser la situation de ceux qui ont réussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siddha/#i_8581

SIKHS

  • Écrit par 
  • Denis MATRINGE
  • , Universalis
  •  • 5 456 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'époque des gurū »  : […] L'histoire des Sikhs les rattache aux disciples de Nānak, prédicateur mystique qui vécut dans le Panjāb de 1469 à 1539. Nānak, né dans la caste commerçante des khatrī, avait entrepris de longues pérégrinations à la suite d'une illumination mystique puis avait créé le village de Kartārpur au bord de la Rāvī. Là, il rassembla autour de lui un groupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikhs/#i_8581

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « La question du tantrisme »  : […] Le mot tantrisme – du sanskrit tantra , « trame », d'où « doctrine » et, de là, « traité enseignant cette doctrine » (que celle-ci soit ou non tantrique) – est dû aux orientalistes européens qui, vers la fin du xix e  siècle, découvrirent dans des textes nommés tantras des doctrines et des pratiques différentes de celles du brahmanisme et de l'hind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_8581

THÉOLOGIE DE LA LIBÉRATION

  • Écrit par 
  • Michaël LÖWY
  •  • 1 369 mots

Dans le chapitre « Naissance de la théologie de la libération »  : […] C'est dans ce contexte qu'est née la théologie de la libération. Dès la fin des années 1960, le thème de la libération commence à occuper les théologiens latino-américains les plus avancés, insatisfaits de la « théologie du développement », prédominante en Amérique latine. C'est le cas notamment d'Hugo Assmann, un théologien brésilien formé à Franc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theologie-de-la-liberation/#i_8581

VAJRAYĀNA

  • Écrit par 
  • Corrado PENSA
  •  • 2 569 mots

Dans le chapitre « Mahāyāna et tantrisme »  : […] Pour se faire une idée de l'organisation doctrinale du Vajrayāna, il faut se reporter aux ultimes développements du Mahāyāna, dont les deux écoles centrales sont celle du Mādhyamika et celle du Yogācāra. La première insiste principalement sur la non-substantialité ( śūnyatā ) non seulement d'un principe individuel permanent ( ātman ), comme faisait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vajrayana/#i_8581

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Genres littéraires »  : […] Il va sans dire que des Écritures sacrées de ce type ne peuvent être tenues pour l'œuvre d'auteurs humains : le Veda, aux yeux de la tradition hindoue, est a-pauruṣeya (non humain) et, puisqu'il relève du monde divin, il est, par là même, éternel ( sanatana ). L'« énergie faite de son » ( śabda-brahman ) qui le constitue se perpétue de cycle cosmi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veda/#i_8581

YOGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 7 829 mots
  •  • 2 médias

La tradition indienne, tant hindoue que bouddhique, désigne sous le nom de yoga (« action d'atteler, de maîtriser, de dompter ») une technique de salut originale qui se propose de libérer l'âme de sa condition charnelle par l'exercice de disciplines psychiques et corporelles . Le point de départ en est la croyance en l'existence, à l'intime de ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoga/#i_8581

PÉCHÉ, religion

  • Écrit par 
  • Jacques POHIER
  •  • 6 302 mots

Dans le chapitre « Péché et révélation »  : […] La qualification de péché désigne le fait qu'un acte est nuisible à la vie dont Dieu veut faire vivre les hommes au sein de l' Alliance selon laquelle il désire les rassembler en communion avec lui et entre eux. C'est donc le dessein de salut de Dieu qui est mis à mal par le péché et, en ce sens, il serait légitime de dire que Dieu est la principa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peche-religion/#i_8581

Voir aussi

Pour citer l’article

André DUMAS, Jean PÉPIN, « SALUT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/