Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ITALIENS LANGUE & DIALECTES

Articles

  • ITALIE - Langue et littérature

    • Écrit par Dominique FERNANDEZ, Angélique LEVI, Davide LUGLIO, Jean-Paul MANGANARO
    • 28 412 mots
    • 20 médias

    Traiter de l'esthétique d'une langue, c'est se faire chasseur d'ombres. La linguistique moderne a assez démontré qu'une langue en soi n'est ni belle ni laide, que les considérations par lesquelles on justifie tel ou tel choix sont inspirées par des goûts personnels, que les règles sur lesquelles...

  • ACCADEMIA DELLA CRUSCA

    • Écrit par Jean-Paul MOURLON
    • 383 mots

    Académie littéraire italienne fondée à Florence en 1582 dans le but de purifier le toscan, langue littéraire de la Renaissance italienne. En partie grâce aux efforts de ses membres, le toscan, tel notamment que Pétrarque et Boccace l'avaient employé, devint au xvie et au xviie siècle...

  • BELLI GIUSEPPE GIOACHINO (1791-1863)

    • Écrit par Francis DARBOUSSET
    • 1 028 mots

    Belli est, à côté du Milanais Carlo Porta, le plus grand poète italien en dialecte. Versificateur satirique et burlesque applaudi dans les cénacles officiels d'une Rome pontificale culturellement indigente, il n'a été sauvé de l'oubli que parce qu'a été sauvée du feu, auquel par testament il l'avait...

  • BEMBO PIETRO (1474-1547)

    • Écrit par Universalis, Paul RENUCCI
    • 1 784 mots
    De 1506 à 1511, Bembo demeura tantôt à Rome tantôt à Urbin, où brillait une cour raffinée autour du duc Guidobaldo et de son épouse Élisabeth de Gonzague. Il y fut l'ami de Baldassarre Castiglione et de Jean de Médicis, alors exilé de Florence. En 1512, il apporte, par une épître latine...
  • CANTIQUE DES CRÉATURES (XIIIe s.)

    • Écrit par Germaine LECLERC
    • 412 mots

    Texte composé par François d'Assise dans le dialecte ombrien, l'un des premiers en langue vulgaire des lettres italiennes (1224 ou 1225) ; le saint, qui n'a guère plus de quarante ans, va bientôt mourir ; il est accablé de souffrances et presque aveugle ; c'est pourtant dans l'illumination...

  • COMÉDIE ITALIENNE, cinéma

    • Écrit par Jean A. GILI, Gérard LEGRAND
    • 3 496 mots
    • 3 médias
    En outre, l'Italie est un des rares pays d'Europe à avoir puisé la matière linguistique de ses films dans sa riche tradition dialectale. La « comédie dialectale » théâtrale, en effet, que nous connaissons assez mal à l'étranger, était d'abord une peinture, issue des mœurs et des ridicules propres à certaines...
  • DE FILIPPO EDUARDO (1900-1984)

    • Écrit par Valeria TASCA
    • 746 mots

    Acteur, auteur et metteur en scène, Eduardo De Filippo est né à Naples en 1900, dans une famille où les enfants viennent au monde sur les planches. Fils naturel — de même que sa sœur Titina et que son frère Peppino — du grand Eduardo Scarpetta, c'est dans la compagnie de celui-ci qu'il fait ses...

  • DEVOTO GIACOMO (1897-1974)

    • Écrit par Michel LEJEUNE
    • 597 mots

    Né à Gênes le 19 juillet 1897, mort à Florence le 25 décembre 1974, Giacomo Devoto était fils d'un professeur de médecine qui avait fondé à Milan la première clinique italienne de médecine du travail. Il s'oriente vers la linguistique et, après un doctorat à Pavie en 1920, poursuit...

  • DI GIACOMO SALVATORE (1860-1934)

    • Écrit par Jean-Charles VEGLIANTE
    • 984 mots

    Né à Naples le 13 mars 1860, peu de mois avant la chute des derniers Bourbons, Salvatore Di Giacomo est sans aucun doute un élément essentiel du tournant que connaît la poésie italienne à la charnière du xixe et du xxe siècle, avec le plus jeune D'Annunzio et leur aîné Giovanni Pascoli...

  • FOLENGO TEOFILO (1491-1544)

    • Écrit par Angélique LEVI
    • 474 mots

    Connu sous les divers pseudonymes de Merlino Coccajo, Merlin Coccaie, par lequel le désigne Rabelais, ou Limerno Pitocco, c'est-à-dire « le Gueux », Folengo est une des figures les plus représentatives et l'un des écrivains les mieux doués de son époque. Né à Mantoue, bénédictin à vingt ans, Teofilo...

  • GADDA CARLO EMILIO (1893-1973)

    • Écrit par Jean-Paul MANGANARO
    • 2 815 mots
    • 1 média
    ...l'écriture de Gadda l'exaltation d'un lexique profondément culturel et médité, qui ne laisse rien au hasard : c'est ainsi que l'adoption progressive des dialectes comme langue spéculaire de l'italien, au lieu de se résoudre dans un jargon personnel ou dans un relevé historique méticuleux des pratiques langagières,...
  • MOYEN ÂGE - L'affirmation des langues vulgaires

    • Écrit par Emmanuèle BAUMGARTNER
    • 2 533 mots
    Mais c'est à Dante (1265-1321) qu'il a appartenu de définir dans le De vulgari eloquentia et d'illustrer (notamment par les trente et une poésies insérées dans la prose de la Vita Nova) un nouvel idéal poétique et philosophique de l'expression de l'amour auquel il a lié l'appellation...
  • ITALIE - Géographie

    • Écrit par Dominique RIVIÈRE
    • 9 083 mots
    • 16 médias
    ...au sud du pays et ne recoupent pas, comme c’est le cas en Espagne ou en Belgique, les clivages de richesse, tant s'en faut. En témoigne, par exemple, la richesse linguistique que conserve la péninsule, que ce soit dans le Sud ou dans la troisième Italie : les langues locales restent connues de la moitié...
  • JACOPONE DE TODI (1236 env.-1306)

    • Écrit par Marcel PACAUT
    • 435 mots

    Célèbre poète d'inspiration bonaventurienne et franciscaine, auteur de Laudes qui glorifient avec émotion et ardeur la pauvreté, Jacopone de' Benedetti, né à Todi en Ombrie, fut marquée par un traumatisme en 1268 (probablement la mort brutale de sa femme, écrasée, dit-on, par un plancher...

  • LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

    • Écrit par Bernard VICTORRI
    • 6 742 mots
    • 2 médias
    ...de correspondance phonétique qu'il faut établir, et non des ressemblances, qui, elles, ont toutes chances d'être trompeuses. Pour reprendre l'exemple de l'italien et de l'anglais, si l'on peut soupçonner que piede et foot sont des cognats, ce n'est pas parce qu'ils se ressemblent, mais...
  • MACARONIQUE, littérature

    • Écrit par Jean-Michel GARDAIR
    • 591 mots

    Forme de poésie burlesque jouant du mélange de formes dialectales et d'un latin d'origine savante ou liturgique, mais volontairement truffé de barbarismes et de solécismes (le terme de macarón désigne à l'origine à la fois une nourriture grossière et le rustre qui la mange, puis...

  • MANZONI ALESSANDRO (1785-1873)

    • Écrit par Lucienne PORTIER
    • 1 467 mots
    • 2 médias
    Cette langue qu'il devait aller chercher tout d'abord dans le dictionnaire de la Crusca et chez les auteurs du xve siècle dits classiques, Manzoni se persuade qu'elle existe : c'est le toscan qui doit devenir langue nationale. Deux amis florentins l'aident à « rincer ses draps dans l'Arno »...
  • MÉTRIQUE

    • Écrit par Benoît de CORNULIER
    • 6 930 mots
    • 1 média
    ... métrique d'une langue à l'autre masquent à ce sujet la parenté de la poésie française avec divers autres systèmes. Ainsi l'appellation de endecasillabo, c'est-à-dire « onze-syllabe », pour le grand vers italien, qui a généralement onze syllabes, avec deux accents fixes sur la 4...
  • PASOLINI PIER PAOLO (1922-1975)

    • Écrit par Hervé JOUBERT-LAURENCIN
    • 2 566 mots
    • 3 médias
    Fondateur de culture, si ce n'est de langue (le frioulan ne possède pas de tradition littéraire, sinon folklorique, avant l'Academiuta de lenga furlana créée par Pasolini dans sa jeunesse), Pasolini est un « Poète » au sens mythologique du terme. Œuvre de l'origine par excellence, les ...
  • PORTA CARLO (1776-1821)

    • Écrit par Paul LARIVAILLE
    • 307 mots

    Écrite en dialecte milanais, l'œuvre de Carlo Porta, modeste employé des Finances, offre un reflet animé de la vie milanaise, de la Révolution française à l'époque de la Restauration postnapoléonienne. Formé à l'école de Giuseppe Parini, des frères Verri et autres adeptes...

  • VENEXIANA LA

    • Écrit par Paul LARIVAILLE
    • 362 mots

    Comédie d'auteur inconnu, La Venexiana (La Vénitienne) a été découverte il y a quelques dizaines d'années parmi les manuscrits du xvie siècle conservés à la bibliothèque de Saint-Marc, à Venise. Entièrement écrite en dialecte vénitien, elle se présente d'emblée comme la mise...