Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

On dissocie généralement la question de l'origine des langues et du langage en deux problématiques distinctes. L'étude de l'origine des langues consiste à établir une généalogie des langues humaines en identifiant leurs relations de parenté à partir des langues actuelles et de langues anciennes ayant laissé des traces écrites. L'objectif est de remonter le plus loin possible dans le temps, la question ultime étant de savoir si toutes les langues humaines dérivent d'une seule et même langue originelle, ou si elles proviennent au contraire de langues ancestrales ayant émergé indépendamment les unes des autres. Le questionnement sur l'origine du langage, lui, est tout autre : il s'agit de comprendre comment notre espèce a acquis la faculté de langage en étudiant l'évolution des hominidés. À quel moment de cette évolution le langage est-il apparu ? Y a-t-il eu des étapes intermédiaires et de quelle nature ? Quelles pressions évolutives ont conduit à l'émergence de cette forme de communication ?

Les deux problématiques diffèrent donc tant par l'objectif des recherches que par les méthodes utilisées et les disciplines convoquées. Même la question de l'unicité de l'origine se pose différemment. En effet, on peut très bien défendre la thèse d'une polygenèse du langage en même temps que celle d'une langue mère unique : le langage aurait émergé à plusieurs reprises dans l'histoire de l'hominisation, mais toutes les langues connues aujourd'hui seraient issues d'une même langue ancestrale, toutes les langues issues d'autres sources ayant disparu sans laisser de descendance.

Néanmoins, on assiste ces dernières années à un rapprochement entre ces deux grandes problématiques. En effet, au fur et à mesure que progresse notre compréhension des dernières étapes de l'hominisation et de l'histoire des premières migrations humaines, notamment grâce à l'apport de la génétique des populations, se mettent en place des scénarios qui pourraient rendre compte à la fois de l'origine des langues et du langage. Ces scénarios sont encore très spéculatifs. Mais les travaux pluridisciplinaires en cours, qui mobilisent des chercheurs venus des horizons les plus divers, depuis l'éthologie animale et la neurobiologie jusqu'à la modélisation informatique et les sciences cognitives, en passant par l'archéologie et la paléoanthropologie, font espérer de nouveaux progrès qui viendront resserrer encore davantage l'éventail des scénarios plausibles, en confirmant ou infirmant certaines des hypothèses qui les sous-tendent.

Les recherches sur l'origine des langues

La démarche de la linguistique historique

La méthode essentielle de la linguistique historique est le comparatisme : on recherche dans les langues dont on veut établir la parenté des similarités grammaticales, comme des analogies dans les systèmes de conjugaisons ou de déclinaisons, et des similarités lexicales, en établissant des listes des mots qui se correspondent de langue à langue, tant sur le plan phonétique que sémantique. Si ces correspondances sont suffisamment systématiques, on en déduit que les langues font partie d'une même famille qui résulte de l'évolution différenciée d'une même langue ancestrale. Les mots qui se correspondent dans ces langues sont alors appelés des cognats.

À travers notamment les travaux de Franz Bopp, le premier grand succès de la méthode comparatiste a été la découverte au xixe siècle de la famille indo-européenne. On a en effet établi la parenté d'un vaste ensemble de langues, comprenant des langues indiennes comme le sanscrit et l'hindi, les langues iraniennes (persan, kurde, ossète, etc.), les langues romanes (le latin et ses descendants français, espagnol, italien, roumain, etc.), les langues[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Bernard VICTORRI. LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Aurochs et chevaux, Lascaux - crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

Aurochs et chevaux, Lascaux

Crâne de l'homme de Kabwe - crédits : John Reader/ SPL France

Crâne de l'homme de Kabwe

Autres références

  • ROMANTISME

    • Écrit par et
    • 22 170 mots
    • 24 médias
    ...restitution des origines du langage sa conception de l'unité fondamentale des formes d'expression humaine. Il s'agit ici encore à la fois d'un mythe des origines et d'un idéal auquel on aspire. L'idée que la poésie fut la forme originale du langage remonte au début du xviiie siècle, et plusieurs...
  • DIACHRONIE ET SYNCHRONIE, linguistique

    • Écrit par
    • 1 199 mots
    • 1 média
    Par ailleurs, le regain d'intérêt porté depuis les années 1980 aux questions touchant à l'origine du langage ainsi qu'à la filiation des langues a conduit à bouleverser l'échelle historique prise en compte dans les travaux récents consacrés à l'évolution linguistique. Les uns, s'appuyant sur des considérations...
  • DUCLOS CHARLES PINOT (1704-1772)

    • Écrit par
    • 430 mots

    Écrivain breton, né et mort à Dinan, très récemment sorti de l'oubli parce qu'on a pu voir dans son Commentaire sur la Grammaire générale et raisonnée de Port-Royal (publié en édition posthume) une des sources principales de l'Essai sur l'origine des langues de J.-J....

  • ÉTYMOLOGIE

    • Écrit par
    • 5 411 mots

    Dans l'usage commun, étymologie désigne soit en général la science de la filiation des mots, soit en particulier l'origine de tel ou tel mot. Il est donc difficile d'en donner une définition scientifiquement rigoureuse. En effet, l'étymologie possède une très longue histoire qui, durant...

  • Afficher les 14 références