DEVOTO GIACOMO (1897-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Gênes le 19 juillet 1897, mort à Florence le 25 décembre 1974, Giacomo Devoto était fils d'un professeur de médecine qui avait fondé à Milan la première clinique italienne de médecine du travail. Il s'oriente vers la linguistique et, après un doctorat à Pavie en 1920, poursuit sa formation à Berlin, à Bâle, à Paris (où il fut, en 1923 et en 1924, l'élève d'Antoine Meillet). De 1924 à 1935, il enseigne la grammaire comparée dans diverses universités italiennes ; à partir de 1935 et jusqu'à son éméritat, il est professeur de linguistique générale à Florence.

Influencé par la philosophie de Benedetto Croce et par les doctrines structuralistes, mais dominant cet apport, il a su se constituer une ligne de pensée originale. Dans le domaine de la linguistique générale, ce qui 1'a surtout retenu, c'est le jeu de la langue et de la parole, au sens saussurien de ces termes, c'est-à-dire les possibilités de choix laissées ouvertes à l'individu par l'instrument collectif de communication dont il use. C'est là l'inspiration de ses Studi di stilistica (1951) et Nuovi Studi di stilistica (1962), recueils de fines analyses consacrées à une série d'écrivains italiens ainsi qu'à Marcel Proust.

Mais Giacomo Devoto a surtout été un historien. Au sens le plus étendu du terme, puisqu'il faut y inclure la protohistoire, dont il tente des reconstructions en combinant données linguistiques et données archéologiques : à l'échelle d'un continent, avec ses Origini indeuropee (1962) ; à l'échelle de la péninsule italienne, avec ses Antichi italici (3e éd., 1967).

C'est principalement vers l'Italie que sa curiosité et son activité se sont orientées, depuis les plus lointaines origines de la formation de son peuple jusqu'à nos jours. À l'antique dialecte ombrien, il a consacré sa magistrale édition commentée des Tabulae Iguvinae (3e éd., 1967) ; au développement du latin, sa Storia della lingua di Roma (2e éd., 1944). Mais il n'abandonne pas le développement linguistique à la fin de l'Antiquité : il a été a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel LEJEUNE, « DEVOTO GIACOMO - (1897-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-devoto/