Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ILIADE, Homère - Fiche de lecture

Articles

  • HÉPHAÏSTOS

    • Écrit par Olivier JUILLIARD
    • 458 mots
    • 1 média

    Dieu du Feu, fils de Zeus et d'Héra selon plusieurs traditions, Héphaïstos est au contraire, selon la Théogonie d'Hésiode, engendré par la seule Héra (dépitée de la naissance d'Athéna issue du seul Zeus). Cette tradition s'accorde cependant mal avec l'aide qu'Héphaïstos est...

  • HOMÈRE (exposition)

    • Écrit par Hervé DUCHÊNE
    • 1 268 mots
    • 1 média

    Homère fut, selon la formule de Platon, le maître d'école de la Grèce. Dans l’Europe du xxie siècle, il reste, malgré le déclin de l’enseignement des langues anciennes, une autorité. Il faut revenir à cette origine dont nous sommes les héritiers, car, de Il Ritorno d’Ulisse in...

  • HOMÈRE

    • Écrit par Pierre CARLIER, Gabriel GERMAIN, Michel WORONOFF
    • 12 014 mots
    • 5 médias
    C'est L'Iliade qui a trouvé chez les Anciens la plus grande faveur ; c'est d'elle que nous possédons le plus grand nombre de papyrus comme de manuscrits. C'est elle qui, de L'Énéideà La Henriade, a fourni le modèle de la haute poésie. Certes sa composition se saisit d'un...
  • IDOMÉNÉE

    • Écrit par Universalis
    • 141 mots

    Selon la légende grecque, fils de Deucalion, petit-fils de Minos et de Pasiphaé, et roi de Crète. Il figura parmi les prétendants d'Hélène et fut l'un des héros de la guerre de Troie. D'après L'Odyssée, il regagna sa patrie sain et sauf ; mais, d'après une tradition plus...

  • IPHIGÉNIE, mythologie

    • Écrit par Universalis
    • 156 mots
    • 3 médias

    Dans la mythologie grecque, fille aînée d'Agamemnon et de Clytemnestre. Lors de la guerre de Troie, son père dut la sacrifier à Artémis pour obtenir de la déesse qu'elle fît cesser le calme (ou les vents contraires) qui retenait en Aulide la flotte des Achéens. Dans certains endroits,...

  • IPHIGÉNIE, Jean Racine - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 518 mots
    Cette tragédie puise à la double source de l'Iliade d'Homère et de l'Iphigénie à Aulisd'Euripide, et renvoie à la fois au mythe des Atrides et au cycle de la guerre de Troie. Racine, en pleine querelle des Anciens et des Modernes, affirme, comme il le déclare avec force dans...
  • LA GUERRE DE TROIE N'AURA PAS LIEU, Jean Giraudoux - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 730 mots
    ...Sans doute inspirée à l’auteur par la brève mention, dans le récit homérique, d’une ambassade d’Ulysse et Ménélas auprès des Troyens pour qu’Hélène leur soit rendue, la pièce se présente comme unpréquel de LIliade. Elle comporte deux actes, de dix et quatorze scènes chacun.
  • LAMENTATION, genre littéraire

    • Écrit par Véronique KLAUBER
    • 874 mots

    Composition par laquelle le poète met en forme le topos du regret et du deuil à l'occasion d'un départ, d'une mort ou d'une calamité publique. Qu'il parle en son nom ou au nom de la communauté entière, il doit convertir l'émotion en mots, sans cesse renouvelés et cependant conformes...

  • LAOCOON, mythologie

    • Écrit par Robert DAVREU
    • 615 mots
    • 1 média

    Pendant masculin de Cassandre, Laocoon est ce prêtre troyen d'Apollon Thymbréen auquel Virgile attribue, par la bouche d'Énée (L'Énéide, II, 49), une de ces maximes qui font les délices du sceptique lecteur des lexiques spécialisés dans le genre. Laocoon est donc celui qui...

  • INSPIRATION (Grèce antique)

    • Écrit par Luc BRISSON
    • 2 321 mots
    Dans ses invocations aux Muses, qui sont les filles de Zeus et de Mnémosyne (Mémoire), Homère sollicite la communication d'informations. Ainsi, dans l'invocation qui ouvre le catalogue des vaisseaux (Iliade, chant 2) : « Et maintenant, dites-moi, Muses, habitantes de l'Olympe - car vous êtes,...
  • MÉNÉLAS

    • Écrit par Universalis
    • 155 mots
    • 1 média

    Dans la mythologie grecque, roi de Sparte et fils cadet d'Atrée, roi de Mycènes. L'enlèvement de sa femme, Hélène, causa la guerre de Troie. Pendant la guerre, Ménélas servit sous les ordres de son frère aîné, Agamemnon, chef suprême des forces grecques. Après la prise de Troie,...

  • NESTOR

    • Écrit par Robert DAVREU
    • 192 mots

    Fils de Nélée et de Chloris — seule rescapée du massacre des douze enfants de Niobé —, Nestor est lui-même l'unique survivant de douze fils de Nélée, Héraclès ayant châtié les onze autres pour avoir pris le parti de leur père dans sa rébellion contre lui (affaire des bœufs de Géryon,...

  • PATROCLE

    • Écrit par Nicole QUENTIN-MAURER
    • 135 mots
    • 1 média

    Héros grec de L'Iliade. Il fut l'un des prétendants d'Hélène, mais il doit sa célébrité à son amitié avec Achille, qu'il suit au siège de Troie. Lorsque Achille en colère se retire sous sa tente, Patrocle obtient de lui de revêtir son armure et retourne au combat, à la tête...

  • PRIAM

    • Écrit par Universalis
    • 194 mots

    Le dernier roi de Troie qui succéda à son père Laomédon et étendit son pouvoir sur l'Hellespont. Priam épousa en secondes noces Hécube, dont il eut de nombreux enfants ; les plus célèbres sont les deux aînés, Hector et Pâris. Homère dépeint Priam comme un vieil homme, affaibli...

  • PRISE DE TROIE PAR LES GRECS

    • Écrit par Bernard HOLTZMANN
    • 204 mots
    • 1 média

    La guerre de Troie, dont un épisode – le conflit entre deux seigneurs grecs, Achille et Agamemnon – nous a été transmis par l'Iliade d'Homère, était pour les Grecs un événement majeur : selon leur chronologie, la ville avait été prise vers — 1240 par un corps expéditionnaire grec,...

  • RITUEL FUNÉRAIRE ARISTOCRATIQUE (Grèce antique)

    • Écrit par Bernard HOLTZMANN
    • 1 610 mots

    Si les vestiges archéologiques de la vie sont souvent ténus et énigmatiques, ceux de la mort sont généralement nombreux et loquaces : l'apparence physique des hommes, leur statut social, leurs croyances, leur goût s'y révèlent ; aussi les tombes sont-elles la grande, parfois même la seule ressource...

  • SCHLIEMANN HEINRICH (1822-1890)

    • Écrit par Hervé DUCHÊNE
    • 1 415 mots
    • 2 médias

    Schliemann a su faire de sa vie une légende. Nourrie par la lecture d’Homère, elle est à l’image de la Tétralogie de Wagner, contemporain de l’archéologue. Comme l’anneau du Nibelung, cette aventure brille de mille feux. Elle a l’éclat du trésor de Priam et des masques funéraires...

  • THÉAGÈNE DE RHÉGIUM (VIe-Ve s. av. J.-C.)

    • Écrit par Lucien JERPHAGNON
    • 66 mots

    Le premier des historiens de la littérature homérique, selon Tatien. Un scholion sur L'Iliade (ch. XX, v. 67), conservé par Porphyre, le donne comme le premier à recourir, contre les détracteurs de la théologie homérique, à l'interprétation allégorique des mythes : ce qui est dit des dieux...

  • PERSONNAGE, notion de

    • Écrit par Christophe TRIAU
    • 1 439 mots
    ...singularité, et il se révèle avant tout par ses actions. Identité non complexe, le personnage incarne ainsi des traits de caractère, généraux et topiques (ainsi, dans L'Iliade, il peut être majoritairement défini par une épithète : « le bouillant Achille », « Ulysse le rusé »), des valeurs, des vertus,...
  • VIRGILE (70-19 av. J.-C.)

    • Écrit par Jacques PERRET
    • 4 782 mots
    On a souvent, dès l'Antiquité même, défini L'Énéide comme une Odyssée que suivrait une Iliade : six livres d'aventures, puis six livres de combats. Comme dans L'Odyssée, l'action commence in medias res. Alors qu' Énée et ses Troyens pensaient atteindre enfin l'Italie,...