Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PRISE DE TROIE PAR LES GRECS

Cheval de Troie

Cheval de Troie

La guerre de Troie, dont un épisode – le conflit entre deux seigneurs grecs, Achille et Agamemnon – nous a été transmis par l'Iliade d'Homère, était pour les Grecs un événement majeur : selon leur chronologie, la ville avait été prise vers — 1240 par un corps expéditionnaire grec, à l'issue d'un siège de dix ans. Si l'élaboration épique des faits durant plusieurs siècles a très probablement dénaturé les causes et les modalités de cette expédition, sa réalité historique parut d'abord être confirmée par l'identification définitive du site de Troie réalisée en 1870 par Heinrich Schliemann. Mais les fouilles hâtives et confuses que celui-ci mena aux flancs de la petite colline d'Hissarlik (côte asiatique, à l'entrée des Dardanelles), formée par neuf niveaux d'occupation, en ont brouillé le témoignage. Les recherches plus minutieuses de Carl W. Blegen (1932-1938) suggèrent que c'est la modeste bourgade du niveau VIIa, détruite par le feu vers 1200, qui pourrait en fait correspondre à la tradition littéraire. Cependant, aucun indice matériel n'atteste la présence de Grecs à l'époque de cette catastrophe...

— Bernard HOLTZMANN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ancien membre de l'École française d'Athènes, professeur émérite d'archéologie grecque à l'université de Paris-X-Nanterre

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Cheval de Troie

Cheval de Troie

Voir aussi