IPHIGÉNIE À AULIS, EuripideFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des grands tragiques grecs, Euripide (480 env.-406 av. J.-C.) est sans doute celui qui a le plus nettement contribué au renouvellement du genre. Iphigénie à Aulis est sa dernière pièce, l'ultime tragédie qu'il composait lorsqu'il mourut en 406 avant J.-C. Comme Antigone, Iphigénie est une de ces figures universelles qui incarnent le conflit entre la sensibilité individuelle et la raison d'État ou la décision divine. Comme Antigone, elle a inspiré d'autres écrivains, notamment Racine en 1674 ou Goethe en 1786, dont le drame se situe dans le sillage d'une autre pièce d'Euripide, très proche, Iphigénie en Tauride.

Euripide - Athènes

Euripide - Athènes

photographie

Euripide (480 env.-406 av. J.-C.) est, avec Sophocle et Eschyle, un des trois grands tragédiens grecs de l'Antiquité. Né à Salamine, il écrivit une centaine de pièces, dont dix-neuf nous ont été transmises et dont certaines ont inspiré Racine. Ami de Socrate et accusé par ses... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le sacrifice d'Iphigénie

Sur les bords de l'Euripe, à Aulis en Béotie, les Grecs attendent qu'en échange du sacrifice d'Iphigénie promis par son père, le roi Agamemnon, selon les prédictions du devin Calchas, une brise salutaire se lève et gonfle les voiles de la flotte immobilisée qui doit se diriger vers Troie. Ainsi le veut l'oracle consulté par le devin Calchas. Le but de la guerre en cours est de rendre Hélène à Ménélas.

Dans le prologue qui précède le chant d'entrée du chœur, Agamemnon, plein de remords, s'entretient avec un vieillard, un esclave digne de sa confiance, qu'il charge de porter un message à Iphigénie afin de la dissuader de venir : il a convié en effet celle-ci à se rendre auprès de lui, mais sous prétexte de la marier au valeureux Achille, fils de la nymphe Thétis, roi de la peuplade des Myrmidons en Thessalie. Le premier chœur décrit cet épisode.

Or Ménélas vient d'intercepter le message destiné à Iphigénie et y voit une véritable trahison. D'abord sous l'emprise de la colère, il se laisse peu à peu apitoyer par la douleur d'Agamemnon. Mais Iphigénie arrive bientôt, accompagnée de sa mère, la reine Clytemnestre, toutes deux conva [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  IPHIGÉNIE À AULIS, Euripide  » est également traité dans :

EURIPIDE (-480 env.--406)

  • Écrit par 
  • Édouard DELEBECQUE
  •  • 4 621 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Euripide en son temps »  : […] l'Orient. Il chante sa délivrance dans le drame sacré des Bacchantes. Il exprime le même soulagement, renforcé par l'éloignement de la foule, dans la plus racinienne de ses pièces, Iphigénie en Aulis, où le penseur s'efface devant le poète épris de toutes les formes de l'art. Il mettait la dernière main à cette tragédie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euripide/#i_24266

Voir aussi

Pour citer l’article

Florence BRAUNSTEIN, « IPHIGÉNIE À AULIS, Euripide - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iphigenie-a-aulis/