ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Aldrovandi

Aldrovandi
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Monde animal: classification sommaire

Monde animal: classification sommaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Le mot zoologie est formé du grec zôov, « tout ce qui vit et n'est pas plante », et de logos, « discours » : la zoologie est la science des animaux. De nombreuses disciplines scientifiques ont un rapport avec l'étude scientifique des animaux : anatomie, morphologie, taxinomie, physiologie, embryologie, biologie, génétique, écologie, éthologie, biologie de la conservation, etc. En fait, la zoologie est un domaine pluridisciplinaire qui n'existe pas pour lui-même, ce qui est un paradoxe pour un mot que tout le monde connaît et dont le sens paraît très simple. Retracer l'histoire de la zoologie est un exercice complexe et revient à suivre différents fils qui, commençant et s'interrompant, se réunissant et se séparant, en constituent la trame.

Aristote et les origines de la science des animaux

L'être humain a, depuis toujours, observé les animaux ; les connaissances qui en résultent se trouvent dans toutes les cultures humaines et ont principalement une vocation utilitariste lorsqu'il s'agit de connaître les mœurs des animaux chassés, des prédateurs, des commensaux, des parasites ou des espèces domestiques...

C'est Aristote (384-322 av. J.-C.) qui est l'auteur de l'œuvre zoologique de l'Antiquité la plus remarquable en ce qu'il analyse l'ensemble des phénomènes de la nature et de l'être humain dans une approche unifiée. Il réalise la classification d'environ 500 espèces d'animaux en se fondant sur les modes de vie, l'anatomie et la physiologie. Il mêle à ses observations personnelles celles qu'il recueille auprès de pêcheurs et de bergers. Si nombre de ses descriptions sont précises, d'autres sont plus douteuses : il évoque l'hibernation de certains oiseaux, leur transmutation (une espèce en devient une autre par une sorte de métamorphose), l'apparition de certains animaux par génération spontanée, la guerre que se livrent en Afrique les grues et les Pygmées... Pline l'Ancien (23-79) adopte quant à lui une perspective encyclopédique, et son

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, C.N.R.S., U.M.R. 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/