ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Monde animal: classification sommaire

Monde animal: classification sommaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Jane Goodall

Jane Goodall
Crédits : M. Neugebauer/ avec l'aimable autorisation de l'Institut Jane Goodall

photographie


Les différents visages des zoologistes

La zoologie, comme d'autres branches de l'histoire naturelle, a la particularité de compter de nombreux amateurs (compris ici dans le sens de non professionnels). Certains ne sont que de simples dilettantes ne cherchant guère qu'à mieux connaître les animaux qu'ils voient autour d'eux ; d'autres deviennent de véritables spécialistes, parfois internationalement reconnus. L'histoire de la zoologie doit donc être envisagée à la fois sous l'angle d'une professionnalisation croissante et aussi d'une forte population d'amateurs. Les relations entre les deux groupes sont loin d'être simples ou statiques et présentent une grande diversité de situations (tant temporelles que géographiques). Chacun de ces deux groupes a vu définir son rôle scientifique et sa place dans la société en fonction de l'autre.

Depuis le début de la professionnalisation de la zoologie au milieu du xixe siècle, la place des amateurs a été souvent source de conflits. Certains membres d'académie ont vilipendé ces amateurs en les traitant, comme le fait Thomas Henry Huxley (1825-1895) en 1880, d' « empailleurs d'araignées et [de] botanistes de bottes de foin ». Durant la seconde moitié du xixe siècle, les techniques de laboratoire s'imposent comme étant la forme supérieure des sciences, d'où le succès des mots « biologie » et « biologiste » et le rejet d'« histoire naturelle » et de « naturaliste ».

Les amateurs jouent un rôle central dans la constitution de corpus de données ; quelques chiffres permettent d'en apprécier l'importance. Ainsi, le réseau de surveillance des papillons britanniques a rassemblé, en l'espace d'une quarantaine d'années, plus de 1,8 million d'observations n'impliquant pas moins de dix mille naturalistes amateurs. Ces informations permettent ainsi de retracer efficacement l'évolution passée des populations et de faire des simulations quant à leur avenir. L'arrivée d'un grand nombre d'amateurs a parfois bouleversé les pratiques zoologiques et a permis l'acquisition de savoirs nouveaux : c'est le cas des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/