ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Aldrovandi

Aldrovandi
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Monde animal: classification sommaire

Monde animal: classification sommaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Tous les médias


De la classification linnéenne à l'anatomie comparée

La zoologie est profondément marquée par le système de classification des plantes mis au point par le Suédois Carl von Linné (1707-1778). Cette méthode est jugée très vite révolutionnaire, car elle permet de caractériser facilement n'importe quel organisme grâce à quelques critères parfaitement définis. Selon le naturaliste britannique Oliver Goldsmith (1730 ?-1774), « un système d'histoire naturelle pourrait être, dans une certaine mesure, comparé à un dictionnaire de mots. Chacun n'a d'autre but que d'expliquer le nom des choses, mais avec cette différence que, dans le dictionnaire de mots, nous partons du nom d'un objet pour arriver à sa définition, tandis que dans un système d'histoire naturelle, nous partons de la définition pour trouver le nom ». Le Systema Naturae de Linné (première édition en 1735, douzième en 1768) marque le début de la zoologie descriptive. Les zoologistes se lancent dans d'imposants inventaires qui augmentent rapidement le nombre d'espèces connues. Ainsi, Étienne-Louis Geoffroy (vers 1725-1810) décrit environ 2 000 espèces d'insectes, ce qui dépasse largement les 800 ou 900 décrites par Linné lui-même.

La mise en ordre de la classification et du système de dénomination n'est ni anecdotique ni sans conséquences, car il s'agit tout d'abord de savoir de quels organismes on parle. Comme le résume Georges Cuvier (1769-1832) en 1807, « la détermination précise des espèces, et de leurs caractères distinctifs fait la première base sur laquelle toutes les recherches de l'Histoire naturelle doivent être fondées ; les observations les plus curieuses, les vues les plus nouvelles perdent presque tout leur mérite quand elles sont dépourvues de cet appui ; et malgré l'aridité de ce genre de travail, c'est par là que doivent commencer tous ceux qui se proposent d'arriver à des résultats solides ».

Georges Cuvier

Georges Cuvier

Photographie

Le Français Georges Cuvier (1769-1832) fit accéder l'anatomie comparée et la paléontologie au rang des disciplines véritablement scientifiques. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

C'est l'anatomie comparée qui offre, au début du xixe siècle, un cadre conceptuel et programmatique à cette entreprise de classification et qui dynamise les reche [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/