ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nomenclature zoologique

Linné, en 1751, énonce 43 règles de nomenclature botanique, pour l'appliquer ensuite aux animaux. Le succès de son système, l'augmentation du nombre d'espèces connues comme du nombre de naturalistes font rapidement apparaître les défauts ou les lacunes de ces règles. Ainsi, personne ne respecte l'antériorité des appellations, ce qui conduit à des renommages souvent abusifs. De plus, le mauvais usage du latin et l'utilisation de mots ou de noms non latinisés conduisent à produire de nombreuses appellations qualifiées de barbares. Ces mauvaises pratiques contribuent largement à la création d'une profusion de dénominations inutiles et, plus grave, à ne plus savoir exactement quelles espèces sont citées par un auteur.

Les zoologistes tentent régulièrement d'y mettre bon ordre : Johan Christian Fabricius (1745-1808) propose en 1778 une sorte de guide des bonnes manières ; l'Association britannique pour l'avancement de la science, autour de Hugh Edwin Strickland (1811-1853), promeut en 1843 un code constitué d'une série de recommandations ; la Société zoologique de France crée en 1881 une commission chargée d'examiner des propositions de règles de nomenclature elles-mêmes adoptées lors du Congrès international de géologie de 1878, etc. Cette régulation des usages en nomenclature est l'une des principales raisons de l'organisation du Ier Congrès international de zoologie de Paris en 1889, une manifestation réunissant seulement quelques dizaines de scientifiques. Cette initiative permet cependant de faire avancer rapidement les choses et, en 1895, naît la Commission internationale de nomenclature zoologique lors du IIIe Congrès international de Leyde. Cette instance a plusieurs fonctions : mettre au point un code unique pour l'ensemble des zoologistes et être une sorte de cour de justice pour statuer sur d'éventuels conflits. La commission fixe la date de 1758 (année de la parution de la 10e édition du Systema Naturæ de Linné) comme point d'origine de la nomenclature : toutes les appellations créées avant cette date sont considérées comme nulles [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages



Médias de l’article

Georges Cuvier

Georges Cuvier
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Monde animal: classification sommaire

Monde animal: classification sommaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Ernst Haeckel

Ernst Haeckel
Crédits : Hulton-Deutsch Collection/ Corbis/ Getty Images

photographie

Jane Goodall

Jane Goodall
Crédits : M. Neugebauer/ avec l'aimable autorisation de l'Institut Jane Goodall

photographie





Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/