HISTOIRE NATURELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La constitution d'une histoire naturelle à la fin du xviie siècle et au début du xviiie est fondée sur le souci de substituer à l'explication de la nature sa description intégrale, considérée alors comme seul moyen de préserver la richesse des formes naturelles dans leur singularité. Décrire, selon Tournefort (1656-1708), c'est dire avec toute la précision et la concision nécessaires ce que l'on voit d'un être, en faisant abstraction de tout ce qui « ne tombe pas sous le sens sans le secours d'une loupe ». Buffon (1707-1788), de même, conçoit la « vraie méthode » de l'histoire naturelle « comme la description complète et l'histoire exacte de chaque chose en particulier » et pour lui « il n'y a rien de bien défini que ce qui est exactement décrit » (De la manière d'étudier et de traiter l'histoire naturelle, 1749).

Contrairement aux modalités suivant lesquelles la connaissance du monde vivant s'est organisée depuis l'Antiquité jusqu'à la Renaissance, l'appréhension de l'univers se fait désormais par l'aspect visible des choses exclusivement. Jusqu'à la fin du xvie siècle, connaître la nature, c'était d'abord déchiffrer le réseau des ressemblances par lesquelles les choses dispersées dans l'espace étaient en correspondance les unes avec les autres, découvrir au-delà des analogies visibles les secrets de la nature, décrypter sur chaque chose la marque qui renvoie aux similitudes enfouies. L'âge classique, en privilégiant la vue, sens de l'évidence et de l'étendue, à l'exclusion des autres sens, écarte tout ce qui est lien occulte entre les choses au profit de leur seule structure visible ; c'est cette structure, capable de se maintenir dans son identité à travers les générations successives, qui est l'objet par excellence de l'histoire naturelle. Celle-ci se présente comme un savoir des êtres vivants, comme une entreprise de dénomination et de classification du visible en même temps. Pour Linné (1707-1778), le naturaliste est celui qui « distingue pa [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : D.E.A. de philosophie, professeur certifié de philosophie à l'École normale de l'Oise, Beauvais

Classification


Autres références

«  HISTOIRE NATURELLE  » est également traité dans :

HISTOIRE NATURELLE (Buffon)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 254 mots

Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), intendant du Jardin du roi à Paris, est l'auteur d'une monumentale Histoire naturelle en 36 volumes dont les trois premiers paraissent en 1749. Cette collection se compose de quatre parties : l'Histoire naturelle, générale et particulière (1749-17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-buffon/#i_88819

ADANSON MICHEL (1727-1806)

  • Écrit par 
  • Lucien PLANTEFOL
  •  • 604 mots

Né à Aix-en-Provence et amené à deux ans à Paris par son père, il est élève au collège du Plessis-Sorbonne, où il prend conscience de sa passion pour les sciences naturelles. Au Jardin du roi, il travaille sous la direction de Réaumur et de Bernard de Jussieu, décrit toutes les plantes de ce jardin. À vingt ans il abandonne l'état ecclésiastique au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-adanson/#i_88819

AGASSIZ LOUIS (1807-1873)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul SCHAER
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Le naturaliste suisse Louis Agassiz commence sa carrière scientifique par une étude des poissons actuels de l'Amazone que suit une étude des poissons fossiles du Brésil. Il en établit un inventaire très précis. Ces travaux sont publiés dans les cinq volumes des Recherches sur les poissons fossiles (1833-1844), où sont mentionnées mille sept cents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-agassiz/#i_88819

ALDROVANDI ULISSE (1522-1605)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 311 mots
  •  • 1 média

Après avoir été page puis pèlerin, Aldrovandi étudia à Padoue et à Bologne, en 1545, d'abord le droit, puis la médecine. En 1549, il fut arrêté, accusé d'hérésie et envoyé à Rome où il put se disculper, probablement en partie grâce à sa naissance noble. De retour à Bologne, il obtint son diplôme de médecine en 1553 et s'intéressa à la botanique. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulisse-aldrovandi/#i_88819

AU TEMPS DES MAMMOUTHS (exposition)

  • Écrit par 
  • Christine DELANGLE
  •  • 992 mots

Des sources de l'art préhistorique au cœur de la science actuelle, l'exposition Au temps des mammouths (musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 17 mars 2004-10 janvier 2005) a transporté ses visiteurs vers les steppes à la fois herbeuses, arides et glacées d'il y a 20 000 ans. Objet de fascination, le mammouth a laissé sa trace dans la culture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/au-temps-des-mammouths/#i_88819

BAUDIN NICOLAS (1754-1803)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 567 mots

Navigateur et naturaliste français, commandant de l'expédition aux Terres australes. Né à Saint-Martin-de-Ré le 17 février 1754, Nicolas Baudin intègre la marine en 1775, prend part à la guerre d'indépendance américaine puis démissionne et navigue pour lui. En 1786, il commerce avec l'île Maurice et, développant une méthode de transport qui garanti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-baudin/#i_88819

BLOSSFELDT KARL (1865-1932)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  • , Universalis
  •  • 1 262 mots

Dans le chapitre « Du modelage végétal au document photographique »  : […] Le photographe allemand Karl Blossfeldt est né à Schielo, Harz, le 13 juin 1865 dans une famille modeste. Il passe de rudes années d'apprentissage dans la fonderie d'art d'une usine métallurgique à Mägdesprung, ville où l'on peut encore voir deux cerfs grandeur nature qu'il a réalisés à cette époque. En 1884, il suit les cours de l'École royale des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-blossfeldt/#i_88819

BUFFON GEORGES LOUIS LECLERC comte de (1707-1788)

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 1 860 mots

Dans le chapitre « Des talents multiples »  : […] Naturaliste, philosophe et écrivain français, Buffon est né à Montbard en Bourgogne, et il est mort à Paris. Fils aîné de Benjamin François Leclerc (1683-1775), qui devient en 1717 seigneur de Buffon et de Montbard et conseiller au Parlement de Bourgogne, Georges Louis Leclerc fait ses études secondaires au collège des jésuites de Dijon (1717-1723 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-louis-buffon/#i_88819

CANDOLLE AUGUSTIN PYRAME DE (1778-1841)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 597 mots

Botaniste suisse, né à Genève dans une famille protestante d'origine française, exilée avant l'édit de Nantes, Candolle fait ses études au collège Calvin. Parce qu'il refuse d'entrer dans la magistrature comme son père, et souhaite herboriser (en 1797 il découvre, dans le Jura, Reticularia rosea ), sa famille l'engage à devenir médecin. En 1798, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-pyrame-de-candolle/#i_88819

CLASSIFICATION DU VIVANT

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS, 
  • Pascal TASSY
  •  • 7 193 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La taxinomie linnéenne »  : […] La publication, en 1735, de la première édition du Systema naturae de Linné fait l'effet d'une bombe. L'auteur y distribue en classes, ordres, genres et espèces tous les représentants alors connus des trois règnes. Salué par les naturalistes du monde entier, l'ouvrage connaîtra douze éditions sans cesse augmentées. Si sa division du règne miné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-du-vivant/#i_88819

CUVIER GEORGES (1769-1832)

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 2 187 mots
  •  • 7 médias

Toute science étant le fruit d'une longue gestation, on ne peut dire que Cuvier soit l'unique fondateur de l'anatomie comparée et de la paléontologie des Vertébrés. C'est pourtant à partir de ses travaux que ces deux domaines de l'histoire naturelle se sont affirmés comme des disciplines véritablement scientifiques. L'apport de Cuvier présente enc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-cuvier/#i_88819

DAUBENTON LOUIS JEAN-MARIE D'AUBENTON dit (1716-1800)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 397 mots

Venu à Paris étudier la théologie, Louis Daubenton se passionne pour l'histoire naturelle. Docteur de la faculté de médecine à Reims, il s'installe à Montbard, sa ville natale. Son compatriote Buffon, à la recherche d'un anatomiste pour collaborer à l' Histoire naturelle , le fait nommer, en 1745, démonstrateur d'anatomie au Jardin du roi. Il devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daubenton/#i_88819

DESCRIPTION ET EXPLICATION

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 9 337 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'explication causale »  : […] Elle n'est pas absolument disjointe de l'explication spatiale, puisque le changement de place d'une qualité ou d'un principe plus ou moins immatériel est la première représentation qu'on a donnée de la causalité transitive. Réciproquement, la notion d'espace implique celle de localisation des objets (par exemple des particules) ; faute de celle-ci, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-et-explication/#i_88819

DUJARDIN FÉLIX (1801-1860)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 652 mots

Naturaliste français, né à Tours dans une famille d'horlogers, dont il hérite sans doute son habileté et sa remarquable dextérité manuelle. Il échoue au concours d'entrée à Polytechnique, étudie la peinture avec François Gérard et se passionne pour l'histoire naturelle. Pour vivre, il est bibliothécaire à Tours et, lorsqu'en 1826 un enseignement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-dujardin/#i_88819

ESPÈCE, biologie

  • Écrit par 
  • Jean GAYON
  •  • 4 762 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Du sens philosophique au sens biologique de la notion d'espèce »  : […] Le terme espèce hérite d'une imposante tradition philosophique qui remonte à l'Antiquité et qui a lourdement pesé sur sa définition en biologie. On peut distinguer historiquement trois grandes étapes aboutissant aux conceptions et controverses biologiques modernes. Le mot species (qui a donné espèce en français) est la traduction latine que Cicéro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espece-biologie/#i_88819

ETHNOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick MENGET
  •  • 5 636 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la Renaissance à la révolution industrielle »  : […] À partir du xv e  siècle, l'expansion européenne bouleverse les univers culturels relativement isolés jusque-là, et des humanités « nouvelles » apparaissent dans le savoir et la conscience européens. La découverte de l'Amérique, en particulier, parce qu'elle n'était pas prévue, apporte un choc dont les répercussions se font sentir dans tous les do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-histoire/#i_88819

ETHNOLOGIE - Ethnosciences

  • Écrit par 
  • Jacques BARRAU
  •  • 3 705 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « À l'origine, l'histoire naturelle »  : […] Si la vieille « histoire naturelle » n'avait pas connu le défaveur scientifique dont elle a malheureusement souffert, ayant été la victime de la biologie qu'elle avait engendrée, ce problème de collaboration entre sciences et la nature et de la vie et sciences de l'homme et de la société dans l'étude des rapports entre sociétés, civilisations et n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnosciences/#i_88819

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Naissance de l'idée d'évolution  »  : […] Depuis que la théorie de l'évolution s'est largement répandue, à la fin du xix e  siècle, toute une littérature s'est attachée, sans doute dans un souci de légitimation, à en exhumer de supposés ancêtres depuis l'Antiquité. En fait, la pensée gréco-latine, et après elle la pensée occidentale jusqu'aux Lumières, mettra presque toujours l'accent sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_88819

FIXISME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 994 mots

Le fixisme correspond à la vision d'une nature qui reste immuable au cours du temps, à partir d'une origine considérée comme une création. C'est pourquoi fixisme et créationnisme recouvrent en réalité une même conception du déroulement temporel de la vie sur Terre. Il est classique d'opposer fixisme et transformisme. Pourtant, beaucoup de résultat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fixisme/#i_88819

FLORE, ouvrage botanique

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 2 208 mots

Le terme de « flore », comme celui de « faune », a deux acceptions différentes, mais complémentaires. La flore est, d'une part, une notion biologique, à savoir l'ensemble des espèces végétales vivant sur un territoire donné, ces espèces s'harmonisant ou s'excluant pour former des types de végétation diversifiés. D'autre part, on désigne par Flore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flore-ouvrage-botanique/#i_88819

FONDATION DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE DE PARIS

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 320 mots

L'ancêtre du Muséum est le Jardin des Plantes médicinales du roi, créé en 1635 par le médecin de Louis XIII, Gui de la Brosse. Quelques années plus tard, le Jardin possède déjà plus de deux mille espèces et l'on voit déjà poindre les spécificités actuelles du Muséum : collections (enrichies sans cesse par des voyageurs naturalistes, envoyés aux qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-du-museum-national-d-histoire-naturelle-de-paris/#i_88819

GEOFFROY SAINT-HILAIRE ÉTIENNE (1772-1844)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 996 mots

Destiné à l'Église, Geoffroy Saint-Hilaire étudie au collège de Navarre à Paris. Il s'y lie avec le professeur de latin, Haüy, minéralogiste et botaniste passionné, ami de Daubenton, de Lavoisier et de Berthollet. La Révolution brise sa carrière ecclésiastique, mais, attiré par les sciences naturelles, Geoffroy Saint-Hilaire, fréquente les cours d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-geoffroy-saint-hilaire/#i_88819

GESSNER CONRAD (1516-1565)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 568 mots
  •  • 1 média

Conrad Gessner (ou Conradus Gesnerus) est né à Zurich le 26 mars 1516 et mort, probablement de la peste, dans la même ville le 13 décembre 1565. Érudit, polyglotte, naturaliste et médecin, il est surtout connu pour avoir été un des fondateurs de l’histoire naturelle. Gessner a laissé d’importants traités dans ce domaine, mais aussi en linguistique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-gessner/#i_88819

HERBIER

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 2 424 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Herbiers dans le monde »  : […] Les herbiers sont périodiquement répertoriés dans un Index Herbariorum , complété depuis 1954 par un Index des récolteurs ( collectors ). Chaque institution possédant un herbier est désignée par une abréviation : P pour Paris (herbier général du Muséum national d'histoire naturelle), K pour Kew (herbiers des Royal Botanic Gardens conservés à Kew, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbier/#i_88819

HERBIER DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 2 170 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les origines de l’herbier national »  : […] La constitution d’un herbier est une pratique qui est apparue vers 1530 en Italie, à Pise, avec les premières planches séchées du botaniste Luca Ghini. Elle est concomitante des jardins botaniques et témoigne d’une volonté de comprendre le monde végétal. La production de papier, qui s’est accrue avec le développement de l’imprimerie, n’est pas non […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbier-du-museum-national-d-histoire-naturelle/#i_88819

HOMME MUSÉE DE L', Paris

  • Écrit par 
  • Arnaud HUREL
  •  • 1 886 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le musée d’ethnographie des origines »  : […] Le musée ethnographique des Missions scientifiques, créé lors de l’Exposition universelle de Paris de 1878, devient l’année suivante le musée d’Ethnographie du Trocadéro (M.E.T.). Son parti est d’étudier l’Homme à travers ses productions matérielles, comme être pensant, producteur et agissant sur le monde, c’est-à-dire comme satisfaisant au dessei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-de-l-homme-paris/#i_88819

JARDINS BOTANIQUES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 3 438 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le Jardin royal des plantes médicinales de Paris »  : […] Fondé en 1626 par G. de la Brosse, « pour y faire démonstration aux escholiers et autres personnes intéressées... », le Jardin royal des plantes médicinales est officialisé par un édit de 1635. Ouvert au public à partir de 1640, ce qui deviendra plus tard le Jardin des Plantes renferme à cette époque près de 2 300 plantes.Vespasien Robin, « arbor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jardins-botaniques/#i_88819

JOBLOT LOUIS (1645-1723)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 885 mots

Le naturaliste français Louis Joblot est né à Bar-le-Duc, le 9 août 1645, très probablement dans une famille de marchands relativement aisés. On sait peu de choses sur sa vie et ce que l’on sait vient presque entièrement d’une biographie de 1895 rédigée par Wlodimir Konarski et publiée à Bar-le-Duc. D’abord apprenti chez un graveur à Paris, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joblot/#i_88819

LAMARCK (J.-B. de) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 470 mots

1744 Naissance, le 1 er  août, de Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet, chevalier de La Marck (dit Lamarck) à Bazentin-le-Petit (Somme). 1778 Lamarck publie la Flore française. Cet ouvrage sera réimprimé en 1795 puis remanié en 1805 par A.-P. de Candolle qui en publiera une dernière édition augmentée en 1815. Lamarck y instaure pour la première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-j-b-reperes-chronologiques/#i_88819

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 180 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une vocation imprévue »  : […] Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck, naquit le 1 er  aôut 1744 à Bazentin-le-Petit (Somme) ; il quitta le collège de Jésuites d'Amiens dès la mort de son père, en 1760, pour prendre rang dans l'armée ; mais il dut très vite, à la suite d'un accident, renoncer au métier des armes. Pendant quatre ans, ne disposant que d'une ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamarck-jean-baptiste-de-monet-de/#i_88819

LESUEUR CHARLES-ALEXANDRE (1778-1846)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 504 mots

Dessinateur français de l'expédition aux Terres australes (1800-1804) commandée par Nicolas Baudin. Charles-Alexandre Lesueur est né au Havre le 1 er  janvier 1778. Apprenant les préparatifs de la grande expédition vers les Terres australes, il se fait engager en 1800 comme aide-canonnier. Toutefois, Baudin l'emploie pour illustrer son journal de b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-alexandre-lesueur/#i_88819

LINNÉ CARL VON

  • Écrit par 
  • Georges GUSDORF
  •  • 2 435 mots

Fondateur de l'histoire naturelle moderne, Linné n'est pas le premier en date des naturalistes. Il y avait des anatomistes avant Vésale, des chimistes avant Lavoisier. Néanmoins, dans la perspective de l'histoire des sciences, Vésale, Linné et Lavoisier apparaissent comme des initiateurs dans les disciplines où ils se sont illustrés. Selon Condill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-von-linne/#i_88819

LINNÉ CARL VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 407 mots

1707 Naissance, le 13 (ancien style)/23 mai (nouveau style), de Carl Linnaeus à Råshult en Suède. 1727-1735 Il étudie la médecine à l'université de Lund puis à celle d'Uppsala. Il fait entre-temps un voyage de plusieurs mois (de mai à septembre 1732) en Laponie dont il tirera une Flora Lapponica (1737). 1735 Il part en Hollande pour y obtenir l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linne-reperes-chronologiques/#i_88819

MAGNOL PIERRE (1638-1715)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 723 mots
  •  • 1 média

Médecin et botaniste français, Pierre Magnol a consacré sa vie à étudier les plantes du Languedoc, dont il en a décrit plus de deux mille. Né à Montpellier le 8 juin 1638, Pierre Magnol , fils et petit-fils d’apothicaires protestants, suit une formation essentiellement axée sur la médecine et la botanique au sein de l’université de Montpellier, l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-magnol/#i_88819

MATTHIAS DE L'OBEL (1538-1616)

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 670 mots
  •  • 2 médias

Botaniste flamand, Matthias (ou Mathias) de L’Obel (ou de Lobel), en latin Matthaeus Lobelius, proposa un mode de classement des plantes reconnu par ses contemporains comme l’un des meilleurs de cette époque. Né à Lille, dans les Flandres françaises, en 1538, Matthias de L’Obel étudie à Montpellier sous la direction de Guillaume Rondelet, qui lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-de-l-obel/#i_88819

MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE

  • Écrit par 
  • Gilles BOEUF, 
  • Yves LE GRAND
  •  • 1 032 mots
  •  • 1 média

La même année que l'Académie française fut créé en 1635 par Guy de La Brosse, médecin de Louis XIII, le Jardin royal des Plantes médicinales, entre la Bièvre et l'abbaye de Saint-Victor (future Halle-aux-Vins, puis faculté des sciences). Ce jardin fournissait gratuitement des remèdes tirés des « simples ». Cinq ans plus tard, le Jardin des Plante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/museum-national-d-histoire-naturelle/#i_88819

OSBORN HENRY FAIRFIELD (1857-1935)

  • Écrit par 
  • François CABANE
  •  • 342 mots

Paléontologiste américain. Osborn commença ses études supérieures à l'université de Princeton (1877), et il les poursuivit sous la direction de M. Balfour et de Thomas Huxley. Il fut d'abord professeur d'histoire naturelle et d'anatomie à Princeton (1881-1891), puis de biologie et zoologie en 1910 ; il devint ensuite doyen de la faculté des science […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-fairfield-osborn/#i_88819

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des pierres de foudre à l’archéologie préhistorique »  : […] La présence de l'homme fossile ne sera longtemps pressentie que par les traces de son activité, à commencer par l'existence de ces pierres que l’on croit tombées avec la foudre – d'où leur nom de « pierres de foudre » – et qui n'étaient autres que des haches polies ou des pointes de flèches en silex. Quand bien même l'on doit à des auteurs anonymes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoanthropologie-paleontologie-humaine/#i_88819

PALLAS PETER SIMON (1741-1811)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 252 mots

Le naturaliste et explorateur allemand Peter Simon Pallas est né à Berlin le 22 septembre 1741. Après des études de médecine à Halle, Göttingen et Leyde, il étudie les animaux marins en collection à Leyde et à Londres, et fait paraître en 1766 une importante classification des coraux et des éponges. En 1767, il est invité par l'Académie des scienc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-simon-pallas/#i_88819

PÉRON FRANÇOIS (1775-1810)

  • Écrit par 
  • Jacqueline GOY
  •  • 561 mots

Zoologiste français ayant participé à l'expédition aux Terres australes (1800-1804) commandée par Nicolas Baudin. Né le 22 août 1775 à Cérilly (Allier), François Péron devait entrer au séminaire lorsque la Révolution éclate. En 1792, il est caporal dans les Volontaires de l'Allier et participe au blocus de l'Armée du Rhin à Landau. Prisonnier puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-peron/#i_88819

PHILOSOPHIE ANATOMIQUE (É. Geoffroy Saint-Hilaire)

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 710 mots
  •  • 1 média

Un titre tel que Philosophie a natomique est surprenant pour le lecteur d’aujourd’hui, qui peut trouver incongrue cette association de termes. Pourtant, lorsque Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844), alors l’un des plus célèbres naturalistes français, professeur de zoologie au Muséum national d’histoire naturelle et membre de l’Académie des s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie-anatomique/#i_88819

PLINE L'ANCIEN (23-79)

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 908 mots

Dans le chapitre « Les loisirs d'un homme d'action »  : […] Gaius Plinus Secundus, chevalier romain né à Côme, fut un auteur remarquablement fécond. Venu dans sa jeunesse de Côme à Rome, il fut à l'école des rhéteurs, selon la coutume, puis commença une carrière équestre, dans l'administration impériale. Préfet d'une aile de cavalerie, il fit campagne en Germanie, peut-être entre 47 et 57. Il interrompit sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pline-l-ancien/#i_88819

RAY ou WRAY JOHN (1627-1705)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 461 mots

Naturaliste anglais, surnommé le « Pline anglais », John Ray (ou Wray, en latin Raius) donne un souffle nouveau à la zoologie. Après avoir étudié à Cambridge, il enseigne à vingt-trois ans le grec et les mathématiques. Attiré par la botanique, il publie, en 1660, Catalogus plantarum circa Cantabrigium nascentium . Prêtre de l'Église anglicane (1660 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-wray/#i_88819

HISTOIRE NATURELLE DES ANIMAUX SANS VERTÈBRES (J.-B. de Monet de Lamarck)

  • Écrit par 
  • Laurent LOISON
  •  • 1 392 mots
  •  • 1 média

En 1815 paraissait le premier des sept volumes d’une des œuvres majeures du zoologiste français Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck (1744-1829) : l’ Histoire naturelle des animaux sans vertèbres . Celle-ci constitue la première synthèse de grande ampleur concernant le vaste monde des animaux dépourvus de colonne vertébrale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle-des-animaux-sans-vertebres/#i_88819

ROBINET JEAN-BAPTISTE RENÉ (1735-1820)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 230 mots

Jean-Baptiste René Robinet est né le 23 juin 1735 à Rennes. Il commence sa carrière comme auteur et traducteur pour des éditeurs des Pays-Bas. Revenu à Paris en 1778, il occupe la fonction de censeur puis se retire à Rennes au moment de la Révolution. La sortie de son ouvrage, De la nature , publié en plusieurs volumes de 1761 à 1766, est un événem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-rene-robinet/#i_88819

SCHIMPER WILHELM PHILIPP (1808-1880)

  • Écrit par 
  • Monique DESHAIRES
  •  • 204 mots

Né à Dossenheim (Bas-Rhin), Wilhelm Philipp Schimper étudia d'abord la théologie protestante, puis se tourna vers les sciences naturelles. Nommé auxiliaire au musée d'Histoire naturelle de Strasbourg, en 1835, conservateur en 1838 et directeur en 1839, il opta pour la nationalité allemande et fut professeur de géologie et de minéralogie à l'univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-philipp-schimper/#i_88819

SYSTEMA NATURAE (C. von Linné)

  • Écrit par 
  • Pascal DURIS
  •  • 225 mots

Publié en 1735 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), Systema naturae renferme la première classification vraiment scientifique des mondes minéral, végétal et animal. Si la classification des minéraux conçue par Linné a été vite oubliée, celle des végétaux et des animaux a en revanche connu un grand succès, partout dans le monde. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systema-naturae/#i_88819

THOREAU HENRY DAVID (1817-1862)

  • Écrit par 
  • Michel GRANGER
  •  • 2 196 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Écologie littéraire »  : […] Sa vie durant, Thoreau sera animé par la passion de la nature sauvage et il écrira un bel essai à sa gloire, Marcher ( Walking ). Il fera de la nature son principal sujet d'écriture au point qu'on lui reconnaît la paternité d'un genre littéraire : nature writing , où se mêlent sensibilité poétique, savoir scientifique et militantisme en faveur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-david-thoreau/#i_88819

TOURNEFORT JOSEPH PITTON DE (1656-1708)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 598 mots

Botaniste français qui, malgré sa passion pour la botanique dès sa jeunesse, était destiné à la prêtrise ; Joseph Pitton de Tournefort entre au séminaire d'Aix, qu'il quitte en 1677. Il explore alors la flore de la Haute-Provence et commence à constituer un herbier qui, enrichi au cours de ses expéditions suivantes, est aujourd'hui conservé au Musé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tournefort-joseph-pitton-de/#i_88819

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la classification linnéenne à l'anatomie comparée »  : […] La zoologie est profondément marquée par le système de classification des plantes mis au point par le Suédois Carl von Linné (1707-1778) . Cette méthode est jugée très vite révolutionnaire, car elle permet de caractériser facilement n'importe quel organisme grâce à quelques critères parfaitement définis. Selon le naturaliste britannique Oliver Gold […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/#i_88819

RHINOCÉROS (A. Dürer)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 1 115 mots
  •  • 2 médias

Au terme d’un voyage de huit mois, un rhinocéros vivant arrive au Portugal le 20 mai 1515 à bord d’un vaisseau provenant d’Inde : il est le premier animal de son espèce à atteindre l’Europe depuis l’époque romaine . Il est envoyé comme cadeau diplomatique par Muzafar II, sultan de Gujarat, au roi portugais Manuel I er . La présence de cet animal su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhinoceros-a-durer/#i_88819

Pour citer l’article

Sophie SPITZ, « HISTOIRE NATURELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-naturelle/