VITRAIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Histoire

Les origines

On est assuré, par des textes de Prudence, de Tertullien, de Paul le Silenciaire, de la présence des vitraux colorés dans des basiliques paléochrétiennes et à Sainte-Sophie de Constantinople. C'étaient, selon les témoins archéologiques découverts à Rome et à Saint-Démétrius de Salonique, des vitraux utilisant des montures en stuc ou en marbre. De cette technique, on a conservé des exemples plus récents dans les pays musulmans (Qasr el-Heir el-Gharbi, près de Palmyre). Il y eut pourtant, probablement depuis la même époque, des vitraux sertis en plomb, tels les éléments peints de vitraux de Saint-Vital de Ravenne. En Occident, des verres à vitrail pouvant remonter à l'époque mérovingienne ont été découverts dans des fouilles (Mondeville, en Normandie) ; des vitraux non peints (viie s.) ont été trouvés dans les fouilles de Jarrow, dans le Durham ; un panneau du ixe siècle a été trouvé à Séry-lès-Mézières, en Picardie (détruit en 1918). Des textes fort explicites, du xe siècle, concernant Saint-Bénigne de Dijon et Saint-Rémi de Reims, attestent l'existence de vitraux figurés ou historiés. Le plus ancien exemple de figure humaine peinte en vitrail est une tête trouvée en débris à Lorsch (Hesse) conservée au musée de Darmstadt (ixe-xe s.) ; quelques analogies unissent cette œuvre à la tête de Christ provenant de Wissembourg (musée de Strasbourg, vers 1060). Le premier ensemble de vitraux convenablement conservés est celui de la cathédrale d'Augsbourg, qui comporte cinq figures de prophètes, debout, plus grands que nature, sur fonds blancs (vers 1100 ?).

Le XIIe et le XIIIe siècle

C'est en France, au cours du xiie siècle, que l'on voit les séries les plus importantes et, sur le plan artistique, les plus achevées, comparables dans leur style aux peintures murales contemporaines ou à la miniature romane : sept fenêtre [...]

Le Christ entouré de saints et des douze apôtres

Le Christ entouré de saints et des douze apôtres

Photographie

Le Christ entouré de saints et des douze apôtres, rose du bras sud du transept de Notre-Dame de Paris, XIIIe siècle. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages



Médias de l’article

Le Christ entouré de saints et des douze apôtres

Le Christ entouré de saints et des douze apôtres
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Vitrail de Notre-Dame de Chartres

Vitrail de Notre-Dame de Chartres
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Notre-Dame de la Belle-Verrière

Notre-Dame de la Belle-Verrière
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Sainte-Chapelle, Paris

Sainte-Chapelle, Paris
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 6 médias de l'article





Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle en histoire de l'art, documentaliste chargée du vitrail à la sous-direction des Monuments historiques, conservateur adjoint du musée des Plans-reliefs
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  VITRAIL  » est également traité dans :

PINCEAUX DE LUMIÈRE. DU MODÈLE AU VITRAIL (exposition)

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 940 mots

L'exposition, présentée au Musée national du Moyen Âge (hôtel de Cluny), à Paris, du 18 octobre 2006 au 15 janvier 2007, s'inscrivait dans la politique du musée qui vise, à travers des manifestations limitées dans leur développement, à mettre en valeur ses richesses, avec pour double but d'attirer l'attention du publi […] Lire la suite

ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 290 mots

Peintre-verrier et peintre d'origine allemande, dont l'activité se déroule dans la ville d'Ulm ; dans un compte de 1441, à Berne, Hans Acker est nommé Hans von Ulm. Les seules œuvres authentifiées par des textes se trouvent à la cathédrale de Berne : la Passion de la fenêtre centrale du chevet et, mal conservés, des panneaux de la fenêtre occidentale de la nef. On retrouve à la cathédrale d'Ulm, […] Lire la suite

ALBERS JOSEF (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 913 mots

Dans le chapitre « La découverte de la couleur »  : […] Né en 1888 à Bottrop (Westphalie, Allemagne), en plein pays minier, Josef Albers est issu d'une famille d'artisans. Son père, peintre en bâtiment, est aussi à l'occasion, peintre en décors de théâtre et lui montrera quelques tours du métier. Déjà « sensibilisé à l'art », donc, son premier choc date cependant de 1908, lorsqu'il visite à Munich la Pinacothèque, le musée Folkwang à Hagen, et voit pou […] Lire la suite

APOCALYPSE DE JEAN

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 6 530 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le vitrail gothique »  : […] Mais cette désaffection est loin d'être totale. Le vitrail, caractéristique de l'art nouveau, s'efforce de traduire en images lumineuses les scènes merveilleuses de l'Apocalypse. La cathédrale de Bourges en offre un remarquable exemple. Dans l'ensemble formé par les verrières des chapelles absidales et des fenêtres intermédiaires, réalisées entre 1215 et 1255, on découvre un vitrail entièrement c […] Lire la suite

ARNOULT DE NIMÈGUE (1470 env.-env. 1540)

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 357 mots

Le nom sous lequel est le mieux connu en France le peintre verrier flamand Arndt Ortkens (Arnould de la Pointe) est Arnoult de Nimègue. Il est né à Nimègue et mort à Anvers. On ne sait rien de sa formation. Dans les dernières années du xv e siècle, il travaille à Tournai, avec d'autres peintres verriers, à une série de vingt-deux vitraux relatifs à l'histoire de l'évêché. L'une des scènes porte l […] Lire la suite

L'ART AU TEMPS DES ROIS MAUDITS. PHILIPPE LE BEL ET SES FILS, 1285-1328 (exposition)

  • Écrit par 
  • Anne PRACHE
  •  • 1 227 mots

Deux règnes ont marqué l'histoire de l'art gothique en France, celui de Saint Louis (1226-1270) et celui de Charles V (1364-1380). Entre les deux, une sorte de hiatus s'est instauré : l'éclosion des grandes cathédrales est alors terminée, le style rayonnant poursuit ses raffinements sans se renouveler véritablement, le génie créateur des artistes semble s'épanouir hors du royaume. Beaucoup d'œuvr […] Lire la suite

ART SACRÉ

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 5 348 mots

Dans le chapitre « Le tournant de 1945 et la « querelle de l'art sacré » »  : […] Le père dominicain Marie-Alain Couturier (1877-1954), ancien collaborateur des Ateliers d'art sacré, était une personnalité très écoutée en matière d'art religieux dans les années 1930, d'autant plus qu'il publiait régulièrement ses réflexions dans de nombreux ouvrages et articles, en particulier pour la revue L'Art sacré . Sur le vitrail, par exemple, dont il rappelait le rôle : « la lumière du j […] Lire la suite

ART SACRÉ L', revue

  • Écrit par 
  • Françoise CAUSSÉ
  •  • 2 016 mots

Dans le chapitre « L'avant-guerre (1937-1939) »  : […] De Pierre Couturier (père Marie-Alain Couturier, 1897-1954), peintre et verrier venu des Ateliers d'art sacré qui s'adonna à son activité jusqu'à sa mort, on connaît surtout l'engagement auprès d'artistes comme Matisse ou Léger . Raymond Régamey (père Pie Régamey, 1900-1996), venu du protestantisme, était historien de l'art. Grands spirituels, fort dissemblables mais très liés depuis leurs études […] Lire la suite

AUGSBOURG CATHÉDRALE D'

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 283 mots

La fondation de l'évêché d'Augsbourg remonte au haut Moyen Âge. L'édifice actuel comporte des parties ottoniennes, appartenant à la construction de 994-1006, et des parties romanes, datant de 1068. C'était alors une basilique à piliers, à deux absides, munie d'un transept très étendu au-devant du chœur occidental, bâti sur une crypte ; on peut rattacher ce type d'église à l'art carolingien, notamm […] Lire la suite

BEAUVAIS CATHÉDRALE SAINT-PIERRE DE

  • Écrit par 
  • Louis GRODECKI
  •  • 452 mots
  •  • 1 média

L'édifice gothique actuel a remplacé, au xiii e siècle, une construction de la fin du x e et du début du xi e siècle, dont ne subsistent maintenant que la partie occidentale de la nef (la basse œuvre) et les fondations du transept et du chœur, découverts en 1971-1973 sous le dallage du transept gothique ; l'intérêt de ces constructions est considérable pour les origines de l'art roman. Le début […] Lire la suite

BONY JACQUES (1918-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 175 mots

Peintre-verrier, artisan du renouveau de l'art sacré en France. D'abord attiré par le théâtre, Jacques Bony entre à l'École des arts décoratifs en 1943. L'année suivante il crée son premier vitrail et rejoint son frère aîné Paul, lui aussi peintre-verrier, à l'atelier Hébert-Stevens, qui accueille depuis 1924 des artistes tels que Maurice Denis, puis Rouault, Gromaire et Bazaine. De 1949 à 1954, […] Lire la suite

BOURGES CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Arnaud TIMBERT
  •  • 607 mots
  •  • 1 média

La cathédrale Saint-Étienne de Bourges (Cher) est une église gothique construite entre la fin du x ii e et la fin du x iii e  siècle. Elle s’élève à l’emplacement d’une basilique romane du xi e  siècle consacrée à saint Étienne, agrandie au xii e  siècle et victime d’un incendie à la fin de ce même siècle. Ce monument de 125 mètres de longueur, de 41 mètres de largeur et de 37,15 mètres de haute […] Lire la suite

CAMBRIDGE, chapelle de King's College

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 350 mots
  •  • 2 médias

La première pierre de la chapelle du collège royal, dédiée à Notre-Dame et à saint Nicolas, fut posée à Cambridge le 25 juillet 1446 par le roi Henri VI. Par suite de difficultés financières, les travaux progressèrent lentement : en 1509, le gros œuvre était achevé et la voûte, pur chef-d'œuvre du style perpendiculaire , fut construite entre 1512 et 1515. Les travaux de vitrerie, entreprise consid […] Lire la suite

CAMPENDONK HEINRICH (1889-1957)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 960 mots

De famille bourgeoise, Heinrich Campendonk se lance d'abord dans des études d'ingénieur à l'École du textile de Krefeld, ville où il est né en 1889. Il y apprend l'art du tissage. Mais, peu intéressé par une carrière dans l'industrie, il s'inscrit ensuite, dans cette même ville, à l'École d'arts appliqués, qu'il fréquente de 1905 à 1909. Celle-ci, fondée en 1904, avait pour directeur Friedrich D […] Lire la suite

CHAGALL MARC (1887-1985)

  • Écrit par 
  • Francine-Claire LEGRAND
  •  • 905 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un peintre poète »  : […] Peu avant 1940, l'angoisse perce à travers les Crucifixions  ; La Chute de l'ange est une toile dramatique ; même les scènes de cirque se doublent d'allusions menaçantes. En 1941, Chagall se réfugie aux États-Unis. Il crée décors et costumes pour le ballet Aleko , puis, après la mort de Bella, il travaille pour L'Oiseau de feu , de Stravinski, qui sera monté à l'Opéra de New York. Rentré en Franc […] Lire la suite

CHARTRES CATHÉDRALE DE

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Universalis
  •  • 620 mots
  •  • 4 médias

L'histoire de la cathédrale gothique Notre-Dame de Chartres (Eure-et-Loir) est complexe. Après un incendie qui survint vers 1020, l'évêque Fulbert décida de la reconstruire suivant des plans grandioses : de cet édifice roman subsiste encore la crypte. Un nouvel incendie, en 1134, ravagea la cathédrale. Les travaux reprirent alors. L'on construisit d'abord, au nord, un clocher isolé qui fut ensuite […] Lire la suite

CONVERT PASCAL (1957- )

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps des images »  : […] La notoriété lui est venue avec un Bas-relief réalisé en cire, résine et cuivre (1999-2000), appelé aussi Piet à du Kosovo . Cette sculpture expressive par son dépouillement s’inspire d’une photographie de presse due à Georges Mérillon, Veillée f unèbre au Kosovo , réalisée en janvier 1990 à la suite de la mort de quatre jeunes Kosovars tués par des policiers serbes. Cette réflexion sur le pouv […] Lire la suite

CROTTI JEAN (1878-1958)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 944 mots

C'est à Bulle, bourgade de Suisse francophone du canton de Fribourg, d'une dizaine de milliers d'habitants, qu'est né Jean Joseph Crotti en 1878. Il était le plus jeune de trois enfants. Il avait un frère de cinq ans son aîné, André, appelé à devenir un chirurgien réputé, spécialiste de la glande thyroïde, et qui émigra aux États-Unis à la veille de la Première Guerre mondiale, dans l'Ohio. Il ava […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) - L'art public

  • Écrit par 
  • Caroline CROS, 
  • Universalis
  •  • 3 245 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle impulsion politique »  : […] Mais l'arrivée en 1981 de Jack Lang au ministère de la Culture, pendant la présidence de François Mitterrand, marque un véritable tournant dans l'histoire de la commande publique. Le ministre comprend très vite l'intérêt d'une procédure comme la commande publique qu'il va renforcer en affectant un fonds budgétaire important à la Délégation aux arts plastiques. Claude Mollard, en charge de l'organi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine BRISAC, Louis GRODECKI, « VITRAIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitrail/