Catherine BRISAC

docteur de troisième cycle en histoire de l'art, documentaliste chargée du vitrail à la sous-direction des Monuments historiques, conservateur adjoint du musée des Plans-reliefs

ARÇON JEAN-CLAUDE ÉLÉONORE chevalier d' (1733-1800)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 215 mots

Originaire de Franche-Comté, le chevalier d'Arçon fréquente l'école du Génie de Mézières en 1753-1754. En 1791, il est promu maréchal de camp, directeur des fortifications de Franche-Comté. Il est membre du Comité national des fortifications. Il émigre en 1792 et revient en France avec le titre d'inspecteur général des fortifications : il rédige alors […] Lire la suite

COEHORN MENNO VAN baron (1641-1704)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 191 mots

Néerlandais, Coehorn fut le rival de Vauban tout au long de sa carrière militaire qu'il commença dès 1667. En 1674, au siège de Grave (Brabant occidental), il expérimenta un mortier à grenades, dont il perfectionna le maniement à plusieurs reprises. Après le traité de Nimègue (1678), il s'employa à réparer et à moderniser les principales places des Provin […] Lire la suite

CORMONTAINGNE LOUIS-CHARLES DE (1695-1752)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 246 mots

Ingénieur militaire. Né à Strasbourg, Louis-Charles de Cormontaingne participe dès 1713 aux sièges de Landau et de Philippsbourg. Pendant les campagnes d'Allemagne menées dans le cadre de la guerre de Succession de Pologne (1733-1738), il prend part à de nombreux sièges. En 1744, il est nommé directeur des fortifications des Trois-Évêchés (Metz, Toul […] Lire la suite

ERRARD DE BAR-LE-DUC JEAN (1554-1610)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 212 mots

Auteur du premier traité français consacré à la fortification bastionnée, La Fortification réduicte en art et démontrée, publié en 1600, cet ingénieur militaire travailla aux fortifications du Nord ; Jean Errard de Bar-le-Duc modifia celles de Doullens, Montreuil, Sedan et construisit les citadelles d'Amiens et de Verdun. Errard es […] Lire la suite

GRUBER JEAN-JACQUES (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 571 mots

Tout destinait Jean-Jacques Gruber, maître verrier et historien d'art, à une carrière artistique. Né en 1904, fils de Jacques Gruber, un des « maîtres » de l'École de Nancy, et frère aîné du peintre Francis Gruber, il est formé dès son adolescence à la pratique du vitrail. En 1925, il seconde son père dans l'ate […] Lire la suite

MARINI GIROLAMO (1500-1553)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 141 mots

Appartient à cette génération d'ingénieurs italiens qui, grâce à leur savoir-faire en matière de fortification bastionnée, furent employés au xvie siècle par des princes et des rois européens. En 1536, il entre au service de François Ier et fortifie Pignerol et diverses autres bastides piémontaises. En 1543, il participe au sièg […] Lire la suite

PACIOTTO FRANCESCO (1521-1591)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 172 mots

La carrière de Paciotto est l'exemple même de l'activité des ingénieurs-architectes italiens du xvie siècle, époque de l'essor de l'architecture militaire bastionnée. Son œuvre de constructeur est autant civile que militaire et se déroule auprès de plusieurs souverains européens. Né à Urbin, il entre au service de […] Lire la suite

PAGAN BLAISE FRANÇOIS DE (1604-1665)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 186 mots

Cet Avignonnais entre fort jeune au service du roi de France, participant dès 1621 aux sièges de Saint-Jean-d'Angély et de Clérac. En 1623, il est ingénieur au siège de Nancy. En 1629, il acquiert un renom exceptionnel en forçant, à la tête des assiégeants français, les nombreuses barricades qui entourent Suse. Sa carrière militaire s'arrête en 1642. Devenu, en effet, aveugle à la suite de plusieu […] Lire la suite

SÉRÉ DE RIVIÈRES RAYMOND (1815-1895)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 160 mots

Après l'École polytechnique et celle du Génie, Séré de Rivières commence une carrière de technicien des constructions militaires dans plusieurs villes de France. Le développement de l'artillerie rayée l'oblige à entreprendre la modernisation du système défensif français avant 1870. Pendant la guerre de 1870, il est chargé de l'armée de l'Est et, après la défaite, de rendre la frontière moins vulné […] Lire la suite

SPECKLE DANIEL (1536-1589)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 160 mots

Théoricien de la fortification bastionnée germanique, ce Strasbourgeois commence sa carrière au service de l'empereur Maximilien II, participant à de nombreux sièges. Son œuvre de constructeur demeure imprécise faute d'études. Il travailla surtout à moderniser les places fortes rhénanes et probablement s'occupa-t-il de celle d'Oslo. Revenu à Strasbourg en tant qu'architecte de la ville, il rédige […] Lire la suite

VAUBAN SÉBASTIEN LE PRESTRE DE (1633-1707)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 2 146 mots

La carrière de Vauban correspond à l'apogée de la fortification bastionnée en France, dont les nombreuses guerres du règne de Louis XIV favorisent le développement. Vauban est né à Saint-Léger de Foucheret (actuellement Saint-Léger-Vauban, Yonne) dans une famille de petite noblesse nivernaise. Après des études chaotiques, il commence son apprentissage milit […] Lire la suite

VITRAIL

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC, 
  • Louis GRODECKI
  •  • 5 914 mots

Le mot « vitrail » a pris peu à peu un sens précis et désigne actuellement une clôture de baie, généralement de fenêtre, faite de verre à vitre découpé suivant une composition décorative ou figurative et assemblée au moyen de plombs. Par ce principe d'assemblage, le vitrail se distingue des clôtures en vitres non découpées (vitrages), des assemblages, au moyen […] Lire la suite