ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre-verrier et peintre d'origine allemande, dont l'activité se déroule dans la ville d'Ulm ; dans un compte de 1441, à Berne, Hans Acker est nommé Hans von Ulm. Les seules œuvres authentifiées par des textes se trouvent à la cathédrale de Berne : la Passion de la fenêtre centrale du chevet et, mal conservés, des panneaux de la fenêtre occidentale de la nef. On retrouve à la cathédrale d'Ulm, dans la chapelle de la famille Besserer, une série de fenêtres (Histoire de la Genèse, l'Enfance du Christ et la Passion) du même style, qui doivent avoir été faites vers 1430. Or Hans Acker reçut, en 1431, des paiements de la fabrique de la cathédrale d'Ulm. En raison de leur très grande qualité picturale, on a quelquefois attribué ces vitraux au grand maître de la Souabe de la première moitié du xve siècle, Lucas Moser, auteur du célèbre retable de Tiefenbronn, thèse que l'on a abandonnée après une mémorable exposition organisée à Ulm, en 1968. Le style pictural de Hans Acker est celui de la peinture septentrionale pré-eyckienne traditionnelle, mais animé déjà par des recherches réalistes et expressives nouvelles ; en cela il est évidemment apparenté à l'art de Lucas Moser ou de Hans Multscher. Dans le domaine des recherches de composition et de perspective, surtout dans l'œuvre tardive bernoise, Acker donne des exemples déjà accomplis aux verriers du milieu et de la seconde moitié du xve siècle. Aussi bien à Ulm qu'en Suisse, ou encore à Fribourg-en-Brisgau, son influence a été considérable (cf. W. Lehmbruck, Hans Acker, Maler und Glasmaler von Ulm, Ulm, 1968).

—  Louis GRODECKI

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461)  » est également traité dans :

VITRAIL

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC, 
  • Louis GRODECKI
  •  • 5 925 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La fin du Moyen Âge »  : […] La fin du xiii e  siècle fut le moment décisif de l'évolution : jusque-là, le vitrail était la technique dominante de la peinture, imposant son style à la miniature ou à la fresque. Désormais, c'est en profitant des découvertes picturales de la fresque italienne ou de la miniature française et anglaise qu'il va poursuivre son évolution. La représe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitrail/#i_45810

Pour citer l’article

Louis GRODECKI, « ACKER HANS (actif entre 1413 et 1461) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-acker/