PROVINCES-UNIES (1579-1795)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fédération « lâche » de provinces du nord des Pays-Bas formée lors de l'Union d'Utrecht (1579) et dissoute par le traité de La Haye (1795).

Par l'Union d'Utrecht, les sept provinces calvinistes des Pays-Bas septentrionaux (Hollande, Zélande, Utrecht, Frise, Groningue, Gueldre et Overijssel) constituent la république des Provinces-Unies. Sous la conduite de quelques grands nobles tels que le stathouder Guillaume d'Orange (1533-1584), aussi appelé le « Taciturne » ou le « père de la patrie », elles rejettent l'autorité de Philippe II d'Espagne et proclament leur indépendance.

Les autorités espagnoles n'acceptent pas facilement leur sécession. Sous le commandement d'Alexandre Farnèse, duc de Parme, elles remportent des succès militaires importants, notamment la reconquête de la ville marchande d'Anvers en 1585. La victoire provoque un exode des calvinistes des provinces du Sud vers le Nord. Ces immigrants auront une grande influence sur le développement des Provinces-Unies. Ils renforcent l'élément calviniste. En outre, les réfugiés apportent leurs connaissances, techniques, capitaux et réseaux commerciaux, contribuant ainsi à l'essor du commerce, de l'industrie et des arts, qui marque les Provinces-Unies au xviie siècle.

1600 à 1700. Les nouveaux conquérants

Vidéo : 1600 à 1700. Les nouveaux conquérants

Vidéo

Les nouveaux conquérants : Hollande, Angleterre, France, Russie. Guerre de Trente Ans. Louis XIV.La prépondérance de l'Espagne et du Portugal s'achève au cours du XVIIe siècle devant les appétits commerciaux des autres grandes puissances européennes.Les Provinces-Unies calvinistes, dont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les immigrants des Pays-Bas du sud ne sont pas les seuls réfugiés que les Provinces-Unies reçoivent à bras ouverts. Les huguenots, les juifs et les jansénistes y trouvent asile, y exercent leurs métiers et expriment leurs opinions dans la presse éclairée. Ainsi les Provinces-Unies attirent des intellectuels mais aussi des artistes, négociants et artisans. Quoique exclus du service de l'État, les catholiques bénéficient également d'une certaine tolérance.

La mauvaise conjoncture et l'instabilité politique dans les autres pays européens permettent aux Provinces-Unie [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PROVINCES-UNIES (1579-1795)  » est également traité dans :

BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

  • Écrit par 
  • Patrice BAUBEAU
  •  • 6 502 mots

Dans le chapitre « L'exemple néerlandais »  : […] L'absence d'institutionnalisation complète, selon les trois critères indiqués, de la banque dans l'Empire romain pourrait expliquer la rareté des sources écrites et des traces archéologiques. Il n'en demeure pas moins que les opérations de banque ne disparaissent pas après 476, ne serait-ce que dans le cadre des activités marchandes ou des transferts effectués par l'Église ou les organisations aff […] Lire la suite

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Sous la domination espagnole »  : […] Peu avant sa mort (1594), Philippe II concéda la souveraineté sur les Pays-Bas (tant du Nord que du Sud) à sa fille Isabelle, qui épousa Albert d'Autriche. La soumission du Nord était évidemment une chimère et les archiducs régnèrent exclusivement sur le Sud. Toutefois, après un siège de quatre ans, le général Ambrogio Spinola reprit Ostende à la République. À l'initiative d'Albert, on engagea de […] Lire la suite

COEHORN MENNO VAN baron (1641-1704)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 190 mots

Néerlandais, Coehorn fut le rival de Vauban tout au long de sa carrière militaire qu'il commença dès 1667. En 1674, au siège de Grave (Brabant occidental), il expérimenta un mortier à grenades, dont il perfectionna le maniement à plusieurs reprises. Après le traité de Nimègue (1678), il s'employa à réparer et à moderniser les principales places des Provinces-Unies. En 1685, il publie un traité, N […] Lire la suite

EUROPE : GUERRES DE RELIGION - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 363 mots

1531 Création de la Ligue de Smalkalde, union défensive des États protestants de l'Empire. Défaite de Zwingli et des troupes zurichoises à Cappel face aux catholiques ; les cantons suisses catholiques et protestants signent une « paix nationale ». 1547 Défaite protestante à Mühlberg face à l'empereur Charles Quint, qui tente d'imposer, par l'intérim d'Augsbourg, le rétablissement des rites catho […] Lire la suite

FLANDRE

  • Écrit par 
  • Xavier MABILLE
  •  • 4 858 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le comté de Flandre »  : […] Lors du démembrement de l'empire carolingien, le traité de Verdun (843) attribua à Charles le Chauve les territoires situés entre l'Escaut à l'est et la mer à l'ouest. Ces territoires s'étendaient donc vers le nord au-delà de la frontière linguistique entre domaine roman et domaine germanique. Ainsi, « à partir du commencement du Moyen Âge, la France eut dans la Flandre une annexe germanique sur s […] Lire la suite

FRÉDÉRIC-HENRI, prince d'Orange-Nassau (1584-1647) stathouder de Hollande (1625-1647)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 478 mots

Descendant par sa mère de l'amiral Gaspard de Coligny et fils de Guillaume le Taciturne, Frédéric-Henri de Nassau succède en 1625 à son demi-frère le stathouder Maurice de Nassau qui n'a pas laissé d'enfant légitime. Nommé capitaine général et amiral, il doit faire face à une situation extérieure difficile. Breda capitule devant les Espagnols un mois après son avènement. Frédéric-Henri, qui peut é […] Lire la suite

GROTIUS HUGO DE GROOT dit (1583-1645)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Paul DIBON
  •  • 3 342 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'existence tourmentée d'un humaniste homme d'État »  : […] Né le jour de Pâques 1583, à Delft, de Jan de Groot, mathématicien et membre du magistrat de la ville, et d'Alida van Overschie, Hugo de Groot, dit Grotius , s'affirme dès ses premières années comme un enfant prodige. À huit ans, il compose ses premiers vers latins. À l'âge de onze ans, le 3 août 1594, il est immatriculé à l'université de Leyde, sous le rectorat de son oncle, Cornelis de Groot, pr […] Lire la suite

GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)

  • Écrit par 
  • Maurice BRAURE, 
  • Universalis
  •  • 1 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'option définitive »  : […] Quelques mois plus tard, Philippe II envoie aux Pays-Bas le duc d'Albe, qui commence une répression impitoyable dont est victime le comte d'Egmont, ami du prince d'Orange. Guillaume se décide à l'action et prend toute sa dimension d'homme d'État. On connaît ce mot qui le peint : « Je n'ai pas besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » Il illustre bien ce que sera désormai […] Lire la suite

HUYGENS CONSTANTIN (1596-1687)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 868 mots

Fils de Christiaan Huygens (1551-1624), secrétaire de Guillaume d'Orange le Taciturne puis secrétaire du Conseil d'État, Constantin Huygens, né à La Haye, s'inscrit comme étudiant en droit à l'université de Leyde, en 1616, où il se lie avec Daniel Heinsius, ami de son père. En 1618, il fait un premier voyage en Angleterre, où il est présenté au roi Jacques I er . En 1619, il accompagne en qualité […] Lire la suite

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les « compagnies des Indes » de l'Europe du Nord-Ouest (XVIIe-XVIIIe s.) »  : […] C'est l'acquisition de ces secrets, exaspérant la détermination d'arracher au Portugal (alors collaborateur de l'Espagne ennemie) le trafic des épices, qui accéléra la pénétration des Hollandais dans l'océan Indien. Dès le début (1595), visant l'Indonésie, des expéditions financées par des capitalistes hollandais groupés en sociétés attaquent les Portugais, les chassent de Ceylan et de Java. La f […] Lire la suite

Les derniers événements

Afghanistan. Avancée des talibans. 14-24 février 1995

1992. Bien équipés, ils seraient soutenus par le Pakistan et l'Arabie Saoudite qui ont cessé d'aider le Hezb, pashtoun et fondamentaliste tout comme les talibans, mais moins populaire. Les talibans, qui progressent du sud vers le nord, contrôlent neuf des vingt-neuf provinces du pays. Le 17, l'envoyé […] Lire la suite

Cambodge. Retour de Norodom Sihanouk au pouvoir et formation d'un gouvernement national provisoire. 3-30 juin 1993

), dirigé par son fils Ranariddh, et le Parti du peuple cambodgien (P.P.C.) – néo-communiste et provietnamien – du Premier ministre Hun Sen. Le 4, le prince renonce à son projet devant les réticences des États-Unis, du Funcinpec et de l'Autorité provisoire des Nations unies au Cambodge (Apronuc). Le 10 […] Lire la suite

Bosnie-Herzégovine. Impasse dans les négociations. 2-30 janvier 1993

Izetbegovic – un projet de « cadre constitutionnel de la Bosnie-Herzégovine », selon lequel celle-ci deviendrait un État décentralisé découpé en dix provinces autonomes. Chacune des composantes ethniques serait majoritaire dans trois des dix provinces, la dixième étant constituée par la capitale […] Lire la suite

Pour citer l’article

Anne WEGENER SLEESWIJK, « PROVINCES-UNIES (1579-1795) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/provinces-unies/