PROVINCES-UNIES (1579-1795)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fédération « lâche » de provinces du nord des Pays-Bas formée lors de l'Union d'Utrecht (1579) et dissoute par le traité de La Haye (1795).

Par l'Union d'Utrecht, les sept provinces calvinistes des Pays-Bas septentrionaux (Hollande, Zélande, Utrecht, Frise, Groningue, Gueldre et Overijssel) constituent la république des Provinces-Unies. Sous la conduite de quelques grands nobles tels que le stathouder Guillaume d'Orange (1533-1584), aussi appelé le « Taciturne » ou le « père de la patrie », elles rejettent l'autorité de Philippe II d'Espagne et proclament leur indépendance.

Les autorités espagnoles n'acceptent pas facilement leur sécession. Sous le commandement d'Alexandre Farnèse, duc de Parme, elles remportent des succès militaires importants, notamment la reconquête de la ville marchande d'Anvers en 1585. La victoire provoque un exode des calvinistes des provinces du Sud vers le Nord. Ces immigrants auront une grande influence sur le développement des Provinces-Unies. Ils renforcent l'élément calviniste. En outre, les réfugiés apportent leurs connaissances, techniques, capitaux et réseaux commerciaux, contribuant ainsi à l'essor du commerce, de l'industrie et des arts, qui marque les Provinces-Unies au xviie siècle.

1600 à 1700. Les nouveaux conquérants

1600 à 1700. Les nouveaux conquérants

Vidéo

Les nouveaux conquérants : Hollande, Angleterre, France, Russie. Guerre de Trente Ans. Louis XIV.La prépondérance de l'Espagne et du Portugal s'achève au cours du XVIIe siècle devant les appétits commerciaux des autres grandes puissances européennes.Les Provinces-Unies calvinistes, dont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les immigrants des Pays-Bas du sud ne sont pas les seuls réfugiés que les Provinces-Unies reçoivent à bras ouverts. Les huguenots, les juifs et les jansénistes y trouvent asile, y exercent leurs métiers et expriment leurs opinions dans la presse éclairée. Ainsi les Provinces-Unies attirent des intellectuels mais aussi des artistes, négociants et artisans. Quoique exclus du service de l'État, les catholiques bénéficient également d'une certaine tolérance.

La mauvaise conjoncture et l'instabilité politique dans les autres pays européens permettent aux Provinces-Unie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROVINCES-UNIES (1579-1795)  » est également traité dans :

BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

  • Écrit par 
  • Patrice BAUBEAU
  •  • 6 502 mots

Dans le chapitre « L'exemple néerlandais »  : […] L'absence d'institutionnalisation complète, selon les trois critères indiqués, de la banque dans l'Empire romain pourrait expliquer la rareté des sources écrites et des traces archéologiques. Il n'en demeure pas moins que les opérations de banque ne disparaissent pas après 476, ne serait-ce que dans le cadre des activités marchandes ou des transferts effectués par l'Église ou les organisations aff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banque-histoire-de-l-institution-bancaire/#i_2906

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Sous la domination espagnole »  : […] Peu avant sa mort (1594), Philippe II concéda la souveraineté sur les Pays-Bas (tant du Nord que du Sud) à sa fille Isabelle, qui épousa Albert d'Autriche. La soumission du Nord était évidemment une chimère et les archiducs régnèrent exclusivement sur le Sud. Toutefois, après un siège de quatre ans, le général Ambrogio Spinola reprit Ostende à la République. À l'initiative d'Albert, on engagea de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_2906

COEHORN MENNO VAN baron (1641-1704)

  • Écrit par 
  • Catherine BRISAC
  •  • 190 mots

Néerlandais, Coehorn fut le rival de Vauban tout au long de sa carrière militaire qu'il commença dès 1667. En 1674, au siège de Grave (Brabant occidental), il expérimenta un mortier à grenades, dont il perfectionna le maniement à plusieurs reprises. Après le traité de Nimègue (1678), il s'employa à réparer et à moderniser les principales places des Provinces-Unies. En 1685, il publie un traité, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menno-van-coehorn/#i_2906

EUROPE : GUERRES DE RELIGION - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 363 mots

1531 Création de la Ligue de Smalkalde, union défensive des États protestants de l'Empire. Défaite de Zwingli et des troupes zurichoises à Cappel face aux catholiques ; les cantons suisses catholiques et protestants signent une « paix nationale ». 1547 Défaite protestante à Mühlberg face à l'empereur Charles Quint, qui tente d'imposer, par l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-guerres-de-religion-reperes-chronologiques/#i_2906

FLANDRE

  • Écrit par 
  • Xavier MABILLE
  •  • 4 858 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le comté de Flandre »  : […] Lors du démembrement de l'empire carolingien, le traité de Verdun (843) attribua à Charles le Chauve les territoires situés entre l'Escaut à l'est et la mer à l'ouest. Ces territoires s'étendaient donc vers le nord au-delà de la frontière linguistique entre domaine roman et domaine germanique. Ainsi, « à partir du commencement du Moyen Âge, la France eut dans la Flandre une annexe germanique sur s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flandre/#i_2906

FRÉDÉRIC-HENRI, prince d'Orange-Nassau (1584-1647) stathouder de Hollande (1625-1647)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 478 mots

Descendant par sa mère de l'amiral Gaspard de Coligny et fils de Guillaume le Taciturne, Frédéric-Henri de Nassau succède en 1625 à son demi-frère le stathouder Maurice de Nassau qui n'a pas laissé d'enfant légitime. Nommé capitaine général et amiral, il doit faire face à une situation extérieure difficile. Breda capitule devant les Espagnols un mois après son avènement. Frédéric-Henri, qui peut é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-henri/#i_2906

GROTIUS HUGO DE GROOT dit (1583-1645)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Paul DIBON
  •  • 3 342 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'existence tourmentée d'un humaniste homme d'État »  : […] Né le jour de Pâques 1583, à Delft, de Jan de Groot, mathématicien et membre du magistrat de la ville, et d'Alida van Overschie, Hugo de Groot, dit Grotius , s'affirme dès ses premières années comme un enfant prodige. À huit ans, il compose ses premiers vers latins. À l'âge de onze ans, le 3 août 1594, il est immatriculé à l'université de Leyde, sous le rectorat de son oncle, Cornelis de Groot, pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotius/#i_2906

GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)

  • Écrit par 
  • Maurice BRAURE, 
  • Universalis
  •  • 1 416 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'option définitive »  : […] Quelques mois plus tard, Philippe II envoie aux Pays-Bas le duc d'Albe, qui commence une répression impitoyable dont est victime le comte d'Egmont, ami du prince d'Orange. Guillaume se décide à l'action et prend toute sa dimension d'homme d'État. On connaît ce mot qui le peint : « Je n'ai pas besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. » Il illustre bien ce que sera désormai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-taciturne/#i_2906

HUYGENS CONSTANTIN (1596-1687)

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 868 mots

Fils de Christiaan Huygens (1551-1624), secrétaire de Guillaume d'Orange le Taciturne puis secrétaire du Conseil d'État, Constantin Huygens, né à La Haye, s'inscrit comme étudiant en droit à l'université de Leyde, en 1616, où il se lie avec Daniel Heinsius, ami de son père. En 1618, il fait un premier voyage en Angleterre, où il est présenté au roi Jacques I er . En 1619, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantin-huygens/#i_2906

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les « compagnies des Indes » de l'Europe du Nord-Ouest (XVIIe-XVIIIe s.) »  : […] C'est l'acquisition de ces secrets, exaspérant la détermination d'arracher au Portugal (alors collaborateur de l'Espagne ennemie) le trafic des épices, qui accéléra la pénétration des Hollandais dans l'océan Indien. Dès le début (1595), visant l'Indonésie, des expéditions financées par des capitalistes hollandais groupés en sociétés attaquent les Portugais, les chassent de Ceylan et de Java. La f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_2906

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 392 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une période de succès (1661 à 1684) »  : […] Le souci du prestige de la France au-dehors, qui se confondait alors avec la puissance et la réputation de la dynastie, a incontestablement entraîné Louis XIV à une politique belliqueuse, très lourde par ses conséquences fiscales et dont les excès ont suscité contre lui des coalitions qui finirent par mettre en péril le royaume lui-même. Une première phase, celle des succès, qu'il ne faut pas croi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiv/#i_2906

MAURICE DE NASSAU, prince d'Orange (1567-1625) stathouder de Hollande et de Zélande (1584-1625)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 686 mots

À sa mort en 1584, Guillaume le Taciturne, stathouder de Hollande, laisse trois fils issus de trois de ses quatre mariages : Philippe, prisonnier des Espagnols, Frédéric-Henri de Nassau, qui vient de naître, et Maurice de Nassau, qu'il a eu d'Anne de Saxe. Jean van Oldenbarnevelt, grand pensionnaire de la province de Hollande, propose que Maurice de Nassau, âgé alors de dix-sept ans, soit nommé st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-de-nassau/#i_2906

OLDENBARNEVELT JAN VAN (1547-1619)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 435 mots

Conseiller et ami de Guillaume le Taciturne et grand pensionnaire de Hollande à partir de 1577, Jan van Oldenbarnevelt est aussi le plus habile diplomate de la période au cours de laquelle Maurice de Nassau exerce la charge de stathouder. Il est spécialement chargé de missions délicates afin de rechercher des alliances auprès des princes européens pour faire échec à la puissance espagnole. En 1585 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-oldenbarnevelt/#i_2906

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  L'empire colonial hollandais »  : […] En dépit de l'insuffisance de leurs assises territoriales, démographiques et économiques, les Pays-Bas ont bâti un empire colonial qui a suscité la jalousie de leurs puissants voisins . Cet empire est en effet à l'origine de la prospérité hollandaise : des comptoirs et possessions d'Extrême-Orient les vaisseaux des Pays-Bas importaient de précieuses épices. L'originalité d'une telle colonisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_2906

PENSIONNAIRE

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 422 mots

Terme (en hollandais pensionaris , du latin médiéval pensionarius ) qui désigne communément, jusqu'à la fin du xviii e  siècle dans les Pays-Bas, le fonctionnaire principal du magistrat ou conseil de ville dans les agglomérations les plus importantes. Le pensionnaire était ainsi appelé parce qu'il receva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pensionnaire/#i_2906

PHILIPPE IV (1605-1665) roi d'Espagne (1621-1665)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 1 090 mots

Fils de Philippe III et de Marguerite d'Autriche, Philippe IV n'a pas hérité de l'indolence paternelle. Esprit vif, intelligent et cultivé, il manque cependant de caractère et laisse, durant la première partie de son règne, le pouvoir à son favori Gaspar de Guzmán, comte-duc d'Olivares. À l'intérieur, ce dernier, homme énergique, tente en 1623 d'appliquer des réformes à contenu économique et moral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-iv/#i_2906

RELIGION GUERRES DE

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 4 619 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Pays-Bas »  : […] Les Habsbourg de Madrid, malgré une épuisante guerre, ne purent davantage reconquérir toutes les provinces des Pays-Bas qui, pour des raisons surtout religieuses, se révoltèrent contre eux. Dans ce secteur de l'Europe, la décision de Philippe II de ne plus réunir les états généraux, la diffusion du calvinisme, une crise économique provoquée par la fuite d'artisans protestants créaient, vers 1560- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerres-de-religion/#i_2906

RUYTER MICHAEL ou MICHIEL DE (1607-1676) amiral néerlandais

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 444 mots

Appartenant à une famille pauvre de Flessingue, De Ruyter commence dès l'âge de dix ans à travailler dans l'échoppe d'un cordonnier. Attiré par la mer, comme nombre de Néerlandais, il s'engage en 1618 en qualité de mousse, puis il est préposé quelques années plus tard aux ancres et aux cordages. Fait prisonnier par les Espagnols à la suite d'un combat naval malheureux, il parvient à s'évader, trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruyter-michael-ou-michiel-de-amiral-neerlandais/#i_2906

STATHOUDER ou STADHOUDER

  • Écrit par 
  • Paul DIBON
  •  • 920 mots

Le mot néerlandais stathouder représente l'équivalent du latin médiéval locum tenens (en français lieu-tenant) et désigne celui qui tient la place d'un chef et commande en son absence. Le stathoudérat, ou fonction de gouverneur d'une province par délégation et au nom du souverain, est attesté dans les Pays-Bas dès le xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stathouder-stadhouder/#i_2906

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 521 mots

Dans le chapitre « L'évolution en Europe occidentale »  : […] Dans les ghettos des États du pape ou de Venise, les synagogues restent cachées dans des immeubles, en étages, jusqu'au milieu du xix e  siècle. En 1784, quand le roi de France autorise la construction de synagogues en Lorraine, c'est à la condition expresse qu'elles ne soient pas visibles de la rue ou n'offrent pas de façade monumentale : le bel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synagogue/#i_2906

TRENTE ANS GUERRE DE

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 3 271 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enjeux du conflit : les interventions étrangères »  : […] Comme il n'avait pas été réglé par la victoire de l'Empereur sur la révolte de Bohême, le conflit n'a cessé de rebondir à mesure que des intérêts nouveaux – et plus généraux – s'y sont trouvés engagés. Il est certain que les princes protestants redoutaient que l'Empereur n'établît son autorité sur toute l'Allemagne, n'y augmentât son autorité personnelle et n'y imposât le catholicisme. C'est cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-trente-ans/#i_2906

TROMP MAARTEN (1597-1653) amiral néerlandais

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 255 mots

Fils d'un commandant de frégate, Maarten Tromp sert dans la marine sous les ordres de son père dès l'âge de onze ans. Au cours d'une des nombreuses batailles navales qui opposent la marine néerlandaise et la marine espagnole, son père est tué, et lui-même fait prisonnier. Il est contraint alors de servir dans la flotte espagnole en qualité de mousse. Relâché, il poursuit sa carrière d'officier et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maarten-tromp/#i_2906

TULIPOMANIE

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 303 mots
  •  • 1 média

Citant Charles Mackay, John Kenneth Galbraith, dans sa Brève Histoire de l'euphorie financière (1992, édition française), évoque l'histoire de ce jeune marin hollandais du xvii e  siècle qui s'en alla déguster un beau hareng rouge, avec ce qu'il croyait être un oignon. L'objet de sa gourmandise était en fait un bulbe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulipomanie/#i_2906

WITT JAN ou JEAN DE (1625-1672)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 392 mots

Né à Dordrecht dont son père était le bourgmestre, élu député aux États comme républicain, Jean de Witt s'oppose aux Orange-Nassau. Nommé grand pensionnaire de Hollande en 1653, il travaille à ruiner le crédit de la maison d'Orange et à mettre un terme au système du stathoudérat en lequel il voit l'esprit d'une monarchie qu'il condamne. Jean de Witt réussit à tirer son pays d'une situation diffici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/witt-jan-ou-jean-de/#i_2906

Pour citer l’article

Anne WEGENER SLEESWIJK, « PROVINCES-UNIES (1579-1795) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/provinces-unies/