ANDERSON JOHN ROBERT (1947- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

John Robert Anderson est né à Vancouver (Canada) en 1947. Après des études à l’université de la Colombie-Britannique, il obtient son Ph.D. en 1972 à l’université Stanford, sous la direction de G. Bower. D’abord professeur de psychologie à Yale de 1973 à 1977, il rejoint en 1978 l’université Carnegie-Mellon à Pittsburgh. John Anderson cherche à élaborer une théorie unifiée de la cognition expliquant comment les êtres humains organisent les connaissances acquises au cours d’expériences variées et utilisent ces connaissances pour générer des comportements adaptés à de nouvelles situations. Située entre psychologie cognitive et intelligence artificielle, cette théorie a été formalisée par le modèle ACT (Adaptative Control of Thought) qui est également un programme informatique capable d’apprendre et d’exécuter des tâches à partir de connaissances procédurales (s’automatisant) et de connaissances déclaratives (se restructurant).

Les recherches de John Anderson se divisent en deux pôles. Le premier regroupe les recherches à visée fondamentale dont l’objectif est de comprendre comment les êtres humains apprennent et résolvent des problèmes, notamment de mathématiques, dans des situations définies et d’améliorer en conséquence les simulations du logiciel ACT. Le second pôle est applicatif. Il s’agit d’élaborer des aides logicielles, interactives et adaptatives, facilitant la mise en œuvre des compétences et habiletés enseignées dans le domaine des mathématiques et de la programmation informatique. Les simulations réalisées par ACT ne visent plus alors à reproduire le comportement humain mais à s’adapter en temps réel à ce comportement. Le modèle ACT (nommé dans ces circonstances Advanced Computer Tutor) se comporte comme un tutoriel intelligent fournissant à l’apprenant les informations dont il a besoin en fonction de la stratégie de résolution adoptée. Auteur de plus de quatre cents publications, John R. Anderson a reçu de nombreux prix dont, en 2011, la médaille Benjamin Franklin en sciences cognitives et de l’information.

—  Denis ALAMARGOT

Écrit par :

  • : professeur des Universités, enseignant-chercheur en psychologie du développement et en psychologie cognitive

Classification

Pour citer l’article

Denis ALAMARGOT, « ANDERSON JOHN ROBERT (1947- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-robert-anderson/