ALSACE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Alsace : carte administrative avant réforme

Alsace : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kaysersberg, Alsace

Kaysersberg, Alsace
Crédits : J. Miller/ Robert Harding World Imagery/ Getty

photographie


Histoire

Des origines à 1789

Des villages lacustres à la fin de l'occupation romaine

À l'origine, l'Ill et le Rhin mêlaient abondamment leurs eaux dans cette dépression de la terrasse lœssique qui allait devenir la plaine d'Alsace. Ce vaste marécage n'étant guère hospitalier, l'homme de l'époque paléolithique y a laissé peu de traces. Au Néolithique, des habitations sur pilotis sont construites au bord des rivières : l'art du potier en est à ses premiers balbutiements. Il faut attendre l'âge du bronze pour parler d'un peuplement de la région ; les trouvailles plus nombreuses témoignent d'un progrès sensible. Ce furent les dernières vagues celtiques, parties de la région danubienne, qui apportèrent les prémices d'une civilisation durable comme l'attestent la toponymie et, au mont Saint-Odile, l'architecture du « mur païen », typique de ces retranchements construits en blocs cyclopéens que rendaient nécessaires d'incessantes invasions.

L'une d'elles, conduite par les Suèves, fut à l'origine de l'intervention de Rome et se solda par la victoire de César sur Arioviste en 58 avant J.-C. Dès lors, aux pistes gauloises se substitueront les voies romaines reliant Augusta Rauracorum (près de Bâle) à Mayence, et la Rhénanie à la vallée du Rhône ; deux siècles et demi de paix romaine feront oublier les guérillas entre tribus gauloises (Médiomatriques au nord, Séquanes et Rauraques au sud) contenues par l'occupant dans des circonscriptions administratives : les provinces de Germanie supérieure (chef-lieu Mayence) et de Séquanaise (chef-lieu Besançon) ; enfin Brocomagus (Brumath), l'ancienne capitale des Triboques, sera éclipsée par Argentoratum (Strasbourg), à la fois camp militaire, gardienne d'un réseau routier développé, centre d'échanges commerciaux et productrice d'objets de fer et de bronze. Son sort fut lié à celui des légions romaines. Sels (Saletio), Brisach (Mons Brisiacus), S [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ALSACE  » est également traité dans :

GRAND EST, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

La région Grand Est, qui s’est appelée à titre provisoire Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines : Alsace, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alsace-champagne-ardenne-lorraine-region-administrative/#i_2666

ANNEXION DE STRASBOURG PAR LOUIS XIV

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

L'annexion de Strasbourg, le 30 septembre 1681, suivie de l'entrée solennelle de Louis XIV et de Marie-Thérèse dans la ville soumise, le 23 octobre, marque l'apogée de la puissance du Roi-Soleil en Europe. Elle s'inscrit dans la politique des réunions (1679-1684), inaugurée à la suite de ses succès lors de la guerre de Hollande. Louis XIV, décidé à consolider sa frontière de l'Est, s'autorise des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annexion-de-strasbourg-par-louis-xiv/#i_2666

ASSOCIATION

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GARRIGOU-LAGRANGE, 
  • Pierre Patrick KALTENBACH
  •  • 7 053 mots

Dans le chapitre « Les régimes dérogatoires »  : […] Toutefois, par dérogation, les pouvoirs publics peuvent instituer unilatéralement des associations obligatoires soumises en principe à la loi de 1901 mais dont les modalités d'organisation et de fonctionnement, fixées impérativement par la loi, ne suivent guère les schémas traditionnels. Tel est le cas de l'association sportive, créée par la loi du 16 juillet 1984 dans tous les établissements du s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/association/#i_2666

BRANT SÉBASTIEN (1458-1521)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 1 134 mots

Humaniste alsacien, principalement célèbre comme auteur de la Nef des fous . Issu d'une modeste famille de Strasbourg, le jeune Sébastien Brant n'en reçoit pas moins une excellente éducation, d'abord à Sélestat puis, à partir de 1475, à la toute nouvelle université de Bâle, au cœur de cette cité qui va devenir le centre de l'humanisme rhénan et, plus tard, un haut lieu de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-brant/#i_2666

BRISACH

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 172 mots

Il existe actuellement, sous ce nom, deux villes : l'une en Allemagne, l'autre en France. Vieux-Brisach, en Bade-Wurtemberg (en allemand Breisach tout court), était à l'origine une forteresse ; elle est citée par Jules César comme une place-forte des Séquanes prise par Arioviste. Ville libre, elle est disputée entre l'Empire et la maison d'Autriche. Elle est, au xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brisach/#i_2666

CHARLES LE TÉMÉRAIRE (1433-1477) duc de Bourgogne (1467-1477)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Fils aîné de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal, Charles le Téméraire attendit trente-quatre ans la succession de son père (1467) et trompa l'attente en voyageant, en complotant et en préparant son règne. Il prit notamment part à la ligue du Bien public (1465) et combattit à Montlhéry contre l'armée de Louis XI. L'État bourguignon dont il hérita finalement n'était que l'union personnelle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-le-temeraire/#i_2666

COLMAR

  • Écrit par 
  • Raymond WOESSNER
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du Haut-Rhin, Colmar comptait, en 2012, 68 842 habitants, et l'aire urbaine 127 625 habitants. Une communauté d'agglomération de Colmar a été créée en 2003, elle compte quatorze communes en 2015, année où elle prend le nom de Colmar agglomération. Colmar se situe en plaine, à 200 mètres d'altitude, au pied d'un cône de déjection formé par la Fecht. Elle est dominée par la vallée de Munst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colmar/#i_2666

CROISSY CHARLES COLBERT marquis de (1625 env.-1696)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 629 mots

Frère du « grand Colbert », Charles Colbert fit ses études au collège de Clermont et à la faculté de droit d'Orléans. Après avoir exercé les charges d'intendant des armées de Catalogne, Provence et Naples, il achète une charge de conseiller au parlement de Metz. Cela lui donnera une compétence particulière pour les affaires d'Allemagne, d'autant plus qu'en 1656, il est nommé intendant d'Alsace, pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-croissy/#i_2666

DÉCAPOLE ALSACIENNE

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 541 mots

Connue sous le nom alsacien de gemeine Richstette , la Décapole est une ligue de dix villes alsaciennes fondée dès 1342 à Sélestat dans le double but d'assistance réciproque vis-à-vis de tiers et d'arbitrage interne. Placée sous le patronage du grand bailli d'Empire résidant à Haguenau, elle est reconnue, par fondation impériale de 1354, par Charles IV. Officiellement dissout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decapole-alsacienne/#i_2666

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Sundgau et la vallée du Rhin »  : […] Vers le sud, la plaine d'Alsace s'effondre en un fossé en forme d'Y renversé, de part et d'autre du horst de Mulhouse. Ici commence un pays vallonné fait de terrains tertiaires et de cailloutis, qui assure la transition avec les premiers chaînons du Jura alsacien qui chevauche l'avant-pays : le Sundgau. Au Pliocène, le Rhin s'écoulait par là en direction du haut Doubs et de la vallée du Rhône. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_2666

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données naturelles

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Estelle DUCOM
  •  • 4 871 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le climat continental »  : […] L'est de la France, et surtout les couloirs de plaines abrités des influences directes de l'Océan par des remparts montagneux – comme l'Alsace, les plaines de la Saône et celles du Rhône moyen jusqu'aux environs de Montélimar –, subissent, par le relais de l'Europe centrale, l'influence continentale venue de la masse eurasiatique. Les contrastes thermiques s'accentuent : les hivers sont froids, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-donnees-naturelles/#i_2666

FRANCE (Histoire et institutions) - Formation territoriale

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 12 872 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les agrandissements territoriaux au Grand Siècle »  : […] Le traité de Münster (oct. 1648), dans le cadre des accords de Westphalie, mit fin à la guerre entre le roi de France et l'empereur, qui durait depuis 1636 . L'empereur reconnaissait l'occupation française des TroisÉvêchés ; il abandonnait en Alsace le landgraviat de Haute et Basse-Alsace, le Sundgau moins Mulhouse, la préfecture de dix villes impériales (Colmar, Haguenau, Obernai, Sélestat...), S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-formation-territoriale/#i_2666

FRANCE (Arts et culture) - Les langues régionales

  • Écrit par 
  • Jean SIBILLE
  •  • 3 695 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « France métropolitaine  »  : […] –  Français et « langues d'oïl » . Parmi les langues issues du latin, on distingue classiquement la langue d'oïl (au singulier) au nord de l'ancienne Gaule et la langue d'oc , au sud. Le français standard est une forme codifiée de la langue d'oïl, issue principalement des parlers centraux de l'Île-de-France et de l'Orléanais (que c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-les-langues-regionales/#i_2666

GEILER DE KAYSERSBERG JEAN (1445-1510)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 917 mots

La vie et l'activité du grand prédicateur de langue germanique que fut Jean Geiler, né à Schaffhouse, orphelin de bonne heure, recueilli par son grand-père, un bourgeois de Kaysersberg, sont presque entièrement liées à la ville de Strasbourg, et même à sa cathédrale, ce chef-d'œuvre de l'Occident médiéval, dont la flèche avait été achevée en 1439. Après de brillantes études à Fribourg-en-Brisgau, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-geiler-de-kaysersberg/#i_2666

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Types de champs géothermiques exploitables »  : […] Un projet géothermique consiste à exploiter la chaleur contenue dans une masse rocheuse au moyen d'un fluide caloporteur. Le plus souvent, le fluide utilisé est celui-là même qui est contenu dans la roche du gisement. Ainsi, la démarche du géothermicien consiste-t-elle à rechercher des zones présentant à la fois un gradient géothermique et une transmissivité élevée, produit de la perméabilité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_2666

HAGUENAU

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 231 mots
  •  • 1 média

C'est moins à son site qu'à sa bonne fortune politique qu'est dû le développement de Haguenau. Ses origines remontent au xi e  siècle : en 1030, Hugues IV d'Eguisheim fonde un château dans une île de la Moder ; son fils, le pape Léon IX, consacre la chapelle castrale en 1050. Après son passage à la famille des Hohenstaufen, le château est transfor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haguenau/#i_2666

LIBÉRATION, France (1944-1946)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 3 903 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Victoire »  : […] Les combats se poursuivent jusqu'au printemps sur les périphéries, autour des poches de l'Atlantique (Lorient, La Rochelle, Saint-Nazaire, Royan), sur la frontière des Alpes et surtout dans le Nord-Est, où le front est ébranlé en décembre par l'offensive allemande des Ardennes. En dépit de la prise de Strasbourg (23 novembre 1944) par la 2 e  D.B., l'Alsace n'est libérée q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberation-france/#i_2666

LOUIS XIV (1638-1715) roi de France (1643-1715)

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 10 392 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère »  : […] En 1667, la France rompit la paix qu'elle maintenait avec l'Espagne depuis huit ans. Ce fut le commencement des guerres qui tinrent une si grande place dans le règne et dont il est plus important de comprendre le caractère et les conséquences que d'évoquer les péripéties. Ainsi se trouvent posés deux problèmes : celui de la politique étrangère du roi et celui de la force militaire du royaume. Y eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-xiv/#i_2666

MULHOUSE

  • Écrit par 
  • Raymond WOESSNER
  •  • 1 146 mots
  •  • 2 médias

Ville née de l'industrie textile – le « Manchester français » –, Mulhouse, dans le Haut-Rhin, constitue un cas particulier en Alsace, avec un brassage continu de populations et un patrimoine de brique, de fer et de béton. Ses manufactures ont été ruinées à partir des années 1950, mais l'arrivée de Peugeot, le travail frontalier et la montée en puissance des services ont permis sa reconversion. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mulhouse/#i_2666

PATRIMOINE MONUMENTAL

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 11 461 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Châteaux perdus, demeures ruinées »  : […] L'exposition The Destruction of the Country House, 1875-1975 , au Victoria and Albert Museum de Londres en 1976, a eu un grand retentissement. À quand la récapitulation à Paris des châteaux disparus depuis un ou, pour mieux dire, deux siècles ? On s'apercevrait vite qu'il y a eu de ce fait une sorte de désarticulation navrante du paysage français... Comme tout paysage d'Occi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-monumental/#i_2666

PAYSANS GUERRE DES

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 1 727 mots

Dans le chapitre « Une explosion de révoltes »  : […] La guerre présente une foule d'épisodes simultanés mais sans liens positifs ou apparents, dont l'analyse est rendue difficile par suite de l'indigence des sources non engagées, de la partialité des historiens, de l'attraction opérée par certains chefs, apôtres et martyrs, de la diversité régionale enfin. Multipliés après 1480, les signes précurseurs sont symbolisés par un nom, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-des-paysans/#i_2666

PRINCES POSSESSIONNÉS

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 248 mots

Les princes du Saint Empire romain germanique qui ont conservé des fiefs en Alsace après les traités de Westphalie, qui mirent fin en 1648 à la guerre de Trente Ans et ceux de Nimègue, conclus à l'issue de la guerre de Hollande en 1679, et qui ont accepté de prêter hommage au roi de France pour leurs fiefs alsaciens sont appelés princes possessionnés. Peu nombreux en Haute-Alsace (par exemple les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/princes-possessionnes/#i_2666

RHÉNANIE

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 651 mots

Géographiquement, la Rhénanie est une région complexe comprenant : le fossé du haut Rhin (Bade-Alsace - bassin de Mayence), la traversée du massif schisteux rhénan et les pays du bas Rhin (baie géologique de Cologne, plaine bas-rhénane). Le fossé du haut Rhin est d'origine tectonique, d'âge oligo-miocène. Il se décompose à son tour en différents éléments : collines des avant-pays montagneux (colli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhenanie/#i_2666

RHIN

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 2 667 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le profil actuel »  : […] Parallèlement à cette internationalisation « juridique », le Rhin est vraiment redevenu un axe international à partir de la révolution industrielle, créant le bassin charbonnier et sidérurgique de la Ruhr, ceux de la Sarre et de la Lorraine devant attendre la canalisation de la Moselle des années 1950, époque où le déclin industriel s'amorce. À présent, il est accessible à des unités fluviales do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhin/#i_2666

SAVERNE

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

Située dans le département du Bas-Rhin, Saverne s'est développée autour de trois noyaux datant d'époques différentes. On distingue au cours de son histoire, la ville haute (Altstadt ou Oberstadt), la ville basse (Überstadt) et le faubourg (Vorstadt). À l'origine, c'est une station préhistorique, au carrefour des routes de la plaine et de la montagne, près du pont sur la Zorn, une agglomération du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saverne/#i_2666

SÉLESTAT

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 240 mots
  •  • 1 média

La ville de Sélestat (Schlestadt), située dans le département du Bas-Rhin, apparaît d'abord comme une résidence royale mérovingienne, puis carolingienne. Elle appartient, dès la fin du xi e  siècle, à la famille des Hohenstaufen ; Frédéric II fait entourer la ville de remparts et réglemente l'administration municipale. Avec Rodolphe de Hasbourg, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selestat/#i_2666

STRASBOURG

  • Écrit par 
  • Raymond WOESSNER
  •  • 1 493 mots
  •  • 1 média

Strasbourg, préfecture du Bas-Rhin et de la région Alsace jusqu’en 2015 , est le chef-lieu de la région Grand Est, créée en 2016. La ville compte parmi les capitales de l'Union européenne, avec la présence du Conseil de l'Europe et du Parlement européen. Elle cherche à conforter cette place en développant les fonctions métropolitaines, malgré la concurrence de Bruxelles, de Luxembourg et de Francf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strasbourg/#i_2666

TRENTE ANS GUERRE DE

  • Écrit par 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 3 271 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enjeux du conflit : les interventions étrangères »  : […] Comme il n'avait pas été réglé par la victoire de l'Empereur sur la révolte de Bohême, le conflit n'a cessé de rebondir à mesure que des intérêts nouveaux – et plus généraux – s'y sont trouvés engagés. Il est certain que les princes protestants redoutaient que l'Empereur n'établît son autorité sur toute l'Allemagne, n'y augmentât son autorité personnelle et n'y imposât le catholicisme. C'est cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-trente-ans/#i_2666

UNGERSHEIM ÉCOMUSÉE D'

  • Écrit par 
  • Jack LIGOT
  •  • 1 111 mots

En 1971, quelques étudiants mulhousiens se mettent au service de l'habitat rural menacé. Ils réhabilitent de vieilles maisons pour en faire des gîtes ou des logements sociaux, et en démontent d'autres promises à la démolition. L'association Maisons paysannes d'Alsace commence ainsi une « collection », et cherche pour elle un site d'accueil. Ce sera, sur la commune d'Ungersheim (Haut-Rhin), une fri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecomusee-d-ungersheim/#i_2666

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise LÉVY-COBLENTZ, Raymond WOESSNER, « ALSACE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alsace/