Marc SORIANO

docteur ès lettres et sciences humaines, professeur émérite à l'université de Paris-VII-Jussieu

AULNOY MARIE CATHERINE LE JUMEL DE BARNEVILLE baronne d' (1650-1705)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 394 mots

De bonne famille normande, Marie Catherine Le Jumel de Barneville est l'un des personnages les plus inquiétants et les plus contradictoires du siècle de Louis XIV. Conteuse raffinée, mais aventurière mêlée à deux reprises à une affaire de meurtre, elle épousa à quinze ans François de La Motte, baron d'Aulnoy, assez triste personnage, par surcroît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aulnoy-marie-catherine-le-jumel-de-barneville-baronne-d/#i_0

BARBE-BLEUE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 466 mots

Héros d'un conte célèbre, Barbe-Bleue épouse puis tue plusieurs femmes, en prétextant un interdit violé, mais la dernière lui échappe par ruse et le fait mettre à mort. Le nom est devenu synonyme d'homme cruel et sanguinaire. Faut-il, avec l'abbé E. Boissard (1886), identifier Barbe-Bleue à Comerus, barbare roi breton qui égorgeait ses femmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbe-bleue/#i_0

BELLE AU BOIS DORMANT LA

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 431 mots

Elle bénéficie de tous les dons possibles, mais un maléfice l'endort pour cent ans. Le prince charmant la réveille ; toutefois, ses épreuves sont loin d'être achevées. La Belle est l'héroïne du premier des Contes de ma mère l'Oye , recopié dès 1695 dans le manuscrit offert à la jeune duchesse d'Orléans par Pierre d'Armancour, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belle-au-bois-dormant-la/#i_0

CAPITAINE NEMO

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 351 mots

Le nom de Nemo (en latin : Personne) que Jules Verne donne à son célèbre héros renvoie à celui que choisit Ulysse, dans l'Odyssée, pour braver le cyclope Polyphème. On ne peut pas exclure non plus la reprise, dans le registre dramatique, d'une facétie célèbre au Moyen Âge : l'histoire d'un copiste ignare qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitaine-nemo/#i_0

CARABAS MARQUIS DE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 362 mots

Titre que le Chat botté attribue à son maître, fils cadet d'un meunier, dans le célèbre conte tiré du recueil de Perrault, Contes de ma mère l'Oye (1697). Le narrateur ne fournit aucune précision sur ce marquisat de fantaisie, devenu synonyme de noblesse d'emprunt. Première piste. Le mot Carabas (de l'hébreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marquis-de-carabas/#i_0

CENDRILLON

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 521 mots

De la cendre au trône : tel est le parcours de l'héroïne méprisée puis triomphante d'un des contes les plus appréciés du répertoire oral, essentiellement connu à notre époque par trois célèbres versions imprimées : La Gatta Cenerentola, dans le Pentamerone (1634) de Giambattista Basile , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cendrillon/#i_0

CHAT BOTTÉ LE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 498 mots

Un chat serviable et sans scrupules assure par ses ruses la fortune de son maître. S'agit-il, comme l'assure l'interprétation ritualiste, d'un conte sur un animal « totem » (chat, renard, chacal, gazelle ou éléphant blanc) et qui concernerait l'intronisation d'un roi chargé d'assurer la prospérité des récoltes ? L'histoire date vraisemblablement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-chat-botte/#i_0

CINQ CENTS MILLIONS DE LA BÉGUM LES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 266 mots

La fortune fabuleuse d'une princesse hindoue (il s'agit de 500 millions de francs-or des années 1878-1879) est partagée entre des légataires très différents : la famille Sarrasin, des Français généreux et idéalistes, et un Allemand, Schultze, habité d'une terrible volonté de puissance. Cinq ans après l'héritage, les Sarrasin, aidés de leur ami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cinq-cents-millions-de-la-begum/#i_0

COLPORTAGE LITTÉRATURE DE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 2 023 mots

La littérature de colportage – la seule à être désignée par son statut de transport et de vente – a été longtemps méprisée. Elle est étudiée avec attention aujourd'hui non seulement à cause de ses tirages – plusieurs centaines de milliers d'exemplaires pour les meilleurs titres –, mais aussi pour son contenu, et parce qu'elle apporte des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-colportage/#i_0

CONTES DE FÉES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 396 mots

Récits de voie orale, souvent antérieurs à la civilisation latine ou grecque et se retrouvant sous forme d'adaptations dans la littérature écrite. L'expression contes de fées est plus spécialement réservée aux récits qui comportent l'intervention d'êtres surnaturels du sexe féminin, doués de pouvoirs merveilleux , bons ou mauvais. Les fées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contes-de-fees/#i_0

CONTES DE MA MÈRE L'OYE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 811 mots

Au xviie siècle, cette expression, comme celle de contes de Peau d'Âne , est synonyme de contes de fées . Le titre d'un conte particulièrement connu (ici, celui de Berthe au grand pied, autrement dit celui de La Reine Pédauque, pourvue, comme son nom l'indique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contes-de-ma-mere-l-oye/#i_0

FABLE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 3 266 mots

La fable n'est-elle vraiment – comme le veut la définition traditionnelle – qu'un bref récit mettant en scène des animaux ? Mais Le Chat botté et Le Petit Chaperon rouge, où l'on voit intervenir des bêtes, sont appelés contes et non fables. Comment oublier aussi qu'au xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fable/#i_0

FORMULETTES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 1 710 mots

Une formulette n'est pas seulement une petite formule, une « expression plus ou moins consacrée qu'il convient de prononcer en certaines circonstances » (Littré). Dans cette acception plus précise, c'est un terme technique qui désigne à présent une réalité qui relève du folklore et de la littérature pour la jeunesse. La tradition orale populaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/formulettes/#i_0

GRISELIDIS

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 256 mots

Bergère, elle épouse un prince qui, pour l'éprouver, la séquestre, la dépouille, lui retire ses enfants, la répudie, etc. Elle supporte ces tourments avec résignation et son tortionnaire, touché, finit par reconnaître sa « patience ». Ce conte — dont le caractère populaire est contesté par les folkloristes — est essentiellement connu par trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/griselidis/#i_0

LA FONTAINE JEAN DE (1621-1695)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 2 856 mots

Est-ce le plus grand poète français ou le plus français de nos grands poètes ? La célébrité de Jean de La Fontaine – indéniable – occulte souvent d'irritantes questions qu'on retrouve en filigrane, d'une époque à l'autre, dans les innombrables études qui lui sont consacrées. Par exemple, celles-ci : doit-il sa gloire à l'habitude que nous avons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-la-fontaine/#i_0

PEAU D'ÂNE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 388 mots

Pour échapper au désir incestueux de son père, Peau d'Âne exige de lui des robes de plus en plus somptueuses, puis s'enfuit, déguisée en souillon. Peau d'Âne est l'un des contes les plus anciens et les plus aimés du répertoire populaire. Cité dès 1547 par Noël du Fail sous le titre de Cuir d'Anette, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau-d-ane/#i_0

PERRAULT CHARLES (1628-1703)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 1 761 mots

Le plus énigmatique des grands classiques français a revendiqué la paternité de la colonnade du Louvre, mais non celle des Histoires, ou Contes du temps passé, publiées anonymement en 1697, précédées d'une dédicace de son troisième fils, Pierre Perrault Darmancour. La célébrité de ce recueil en prose a rejeté dans l'ombre une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-perrault/#i_0

PERRAULT LES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 550 mots

Le plus célèbre des Perrault reste Charles (1628-1703), contrôleur des Bâtiments et bras droit de Colbert, académicien, chef de file des Modernes et adaptateur probable des fameux Contes , vraisemblablement collectés par son troisième fils. Cet homme illustre est, paradoxalement, encore inconnu pour la partie la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-perrault/#i_0

PETIT CHAPERON ROUGE LE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 420 mots

Une jolie fillette ne se méfie pas du loup. Il la mange. Paradoxe : ce récit qui finit mal est le seul des Contes de ma mère l'Oye (1697) qui appartienne organiquement au répertoire de l'enfance. C'est qu'il relève de la catégorie des « contes d'avertissement », destinés à prévenir l'enfant des dangers qui le menacent hors de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-petit-chaperon-rouge/#i_0

PETIT POUCET LE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 370 mots

Petit mais rusé, il triomphe de toutes les embûches et s'empare des richesses de l'Ogre. L'explication mythologique (G. Paris) a cru identifier en Poucet et ses frères les étoiles de la Grande Ourse ; les « ritualistes » y ont vu un récit d'épreuves initiatiques, ce qui expliquerait l'absence de scrupules du héros. Le conte porte le numéro 327 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-petit-poucet/#i_0

PROVERBES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 3 133 mots

Les proverbes constituent le genre le plus paradoxal de la littérature orale. L'un des plus anciens, sans doute, mais aussi celui qui a le mieux résisté à l'érosion du temps. Difficile à cerner, investi comme il est, en amont, par les dictons, les lieux communs, les « expressions proverbiales » et les locutions populaires (savoureuses mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proverbes/#i_0

RIQUET À LA HOUPPE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 455 mots

Laid mais intelligent, le prince Riquet a le pouvoir de donner de l'esprit à celle qu'il aimera. Une princesse stupide mais belle dispose du don de rendre beau l'homme qu'elle choisira pour mari. Les deux jeunes gens finissent par se rencontrer et par échanger esprit contre beauté. Tel est le sujet du septième récit du recueil de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/riquet-a-la-houppe/#i_0

SÉGUR SOPHIE ROSTOPCHINE comtesse de (1799-1874)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 967 mots

La comtesse de Ségur partage avec Jules Verne un étrange privilège : celui d'avoir été un célèbre écrivain pour enfants et d'être considérée de plus en plus comme un classique pour adultes ou, en tout cas, comme un témoin privilégié de son époque. D'origine russe, élevée par une mère mystique et par un père fantasque et autoritaire (le comte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sophie-segur/#i_0

SŒUR ANNE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 341 mots

Un des personnages les plus célèbres du recueil des Contes de ma mère l'Oye (1697) bien qu'il n'y joue qu'un rôle modeste. C'est la belle-sœur de la Barbe-Bleue . Elle guette sur le haut de la tour du château l'arrivée salvatrice de ses frères. Sœur Anne est très souvent invoquée et citée à cause de l'échange angoissé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soeur-anne/#i_0

TOUR DU MONDE EN QUATRE-VINGTS JOURS LE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 236 mots

Il s'agit d'un pari engagé — et gagné de justesse — par un riche original britannique, Phileas Fogg, flanqué d'un fidèle valet, Passe-Partout. Le caractère fantaisiste de ce domestique, de nombreux quiproquos et obstacles imprévus ajoutent à la difficulté de l'épreuve. Fogg épouse à la fin du voyage Aouada, une jolie veuve hindoue qu'il a sauvée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-tour-du-monde-en-quatre-vingts-jours/#i_0

VERNE JULES (1828-1905)

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 2 460 mots

Traduit dans le monde entier et popularisé par le cinéma, la télévision et le livre de poche, Jules Verne reste un des écrivains les moins connus de la littérature française. Il s'est en effet imposé dans deux secteurs traditionnellement considérés comme mineurs : les livres pour la jeunesse et la science-fiction . De plus, l'homme est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-verne/#i_0