Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PROVERBES LIVRE DES

Livre qui, dans la Bible juive, est classé parmi les Écrits (Ketûbim) et qui a pour titre hébraïque : Meshalim (pluriel de mashal, mot désignant un genre littéraire souple appliqué à des poèmes, à des oracles, à des pièces satiriques, à des comparaisons, à des dictons ou maximes). Il a pour titre complet Meshalim de Salomon, car il contient une collection attribuée au premier successeur de David. Les traductions grecque (Paroimiai, « proverbes ») et latine (Proverbia) restreignent abusivement le contenu du livre à l'idée de dicton ou de maxime.

On distingue habituellement neuf sections dans le Livre des Proverbes.

1. De i à ix : ample prologue à longues strophes, datées du ~ ve ou même du ~ ive siècle ; après une introduction, i, 2-9, viennent des poèmes plus longs, dans lesquels un père ou maître de sagesse s'adresse à son fils ou à ses élèves.

2. De x, 1 à xxii, 16 : section qui, comme la précédente, porte le titre de « Proverbes de Salomon » ; elle est exclusivement composée de distiques, avec une description de la sagesse sous la forme d'une comparaison entre la conduite du sage ou du pieux et celle de l'insensé ou de l'impie.

3. De xxii, 17 à xxiv, 22 : section dont une partie est directement influencée par la sagesse d'Aménémopé (dont la date oscille entre ~ 1580-~ 1314 et ~ 730).

4. Chapitre xxiv, 23-24 : section qui a pour titre : « Ceci est encore des sages » ; elle a une parenté avec le Deutéronome et remonte à la période exilique.

5. De xxv à xxix : collection proche de la deuxième section, ayant pour titre : « Voici encore des proverbes de Salomon que transcrivirent les gens d'Ézéchias, roi de Juda. »

6. Chapitre xxx, 1-14 : partie qui, avec le titre : « Paroles d'Agur, fils de Jaké, de Massa », a une origine plus ou moins étrangère au genre sapientiel.

7. Chapitre xxx, 19-33 : collection anonyme de proverbes numériques.

8. Chapitre xxxi, 1-9 : partie qui s'ouvre par le titre de « Paroles de Semuel, roi de Massa, que sa mère lui apprit » et qui est d'origine étrangère comme la section 6.

9. Chapitre xxxi, 10-31 : poème alphabétique sur la « femme forte », vieux ou ~ ive siècle ; peut-être du même auteur que la section 1).

L'élément de base du Livre des Proverbes est constitué par les sections 2 et 5, les plus anciennes de la collection. Les autres sections leur furent ajoutées, soit comme appendices (3 et 4, 6 à 9), soit comme introduction (1, de date plus récente). La version des Septante a adopté un ordre différent (1 à 3, 6-4-7-8-5-9).

L'enseignement de ces différentes sections n'est pas unifié. Dans les deux sections de base (2 et 5), dites « Proverbes de Salomon », l'auteur regarde la situation sociale qui l'entoure (riches et pauvres, délation, brutalité, pots-de-vin, etc.) et il se range résolument dans le camp des justes. Le bien est seul facteur de réussite : tel est le fondement de la moralité et de la théologie pratique de l'auteur. La sagesse est la base de la vraie religion. On a pu voir dans la section 3 le « manuel du parfait fonctionnaire (royal) » : conseils sur l'éducation, sur la manière de rendre la justice, sur le savoir-vivre, etc. On y sent des échos de la sagesse égyptienne. Dans la section 6, « credo du paysan », Agur est le rural qui cherche Dieu dans la nature, tandis que la section 8 donne des conseils pour la bonne royauté : le roi est le sage par excellence. Dans le prologue ou section 1, le sage s'adresse longuement à son fils ou à ses élèves pour recommander la sagesse et la vertu. On y lit deux harangues sur la sagesse personnifiée (i, 20-23 et viii, 1-ix, 6). L'auteur rejoint ici les Prophètes, pour qui Dieu seul est sage.

Le Livre des Proverbes fit l'objet de discussions chez les rabbins : elles prirent fin au synode de Jamnia, vers[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

    • Écrit par Paul BEAUCHAMP, Xavier LÉON-DUFOUR, André PAUL
    • 10 281 mots
    • 1 média
    Du côté sapientiel, la première section de Proverbes (i-ix) fait entendre une sagesse qui prêche, qui appelle même les insensés, qui menace et promet, dans la position des prophètes. Le scribe à côté du prophète, cette jonction, connue dans le cas de Baruch avec Jérémie, est à l'œuvre dans...
  • PROVERBES

    • Écrit par Marc SORIANO
    • 3 127 mots
    ...archaïsmes dans l'expression. Il est tentant de les rapprocher des lois ou des textes religieux, d'autant qu'un des livres de la Bible est justement intitulé Livre des Proverbes. Toutefois le mot hébreu traduit ainsi (Meshalim) signifie plutôt poèmes et désigne en fait un exposé de morale religieuse. Rien à...
  • SAGESSE LIVRES DE

    • Écrit par Jean HADOT
    • 4 604 mots
    ...avant l'ère chrétienne, comportent des éléments très anciens qui peuvent parfaitement remonter à l'époque de la monarchie israélite. L'expression même de Proverbes (meshalim, pluriel de mashal) désigne de courtes sentences groupées parallèlement en distiques. C'est précisément le genre littéraire utilisé...