PROVERBES LIVRE DES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Livre qui, dans la Bible juive, est classé parmi les Écrits (Ketûbim) et qui a pour titre hébraïque : Meshalim (pluriel de mashal, mot désignant un genre littéraire souple appliqué à des poèmes, à des oracles, à des pièces satiriques, à des comparaisons, à des dictons ou maximes). Il a pour titre complet Meshalim de Salomon, car il contient une collection attribuée au premier successeur de David. Les traductions grecque (Paroimiai, « proverbes ») et latine (Proverbia) restreignent abusivement le contenu du livre à l'idée de dicton ou de maxime.

On distingue habituellement neuf sections dans le Livre des Proverbes.

1. De i à ix : ample prologue à longues strophes, datées du ~ ve ou même du ~ ive siècle ; après une introduction, i, 2-9, viennent des poèmes plus longs, dans lesquels un père ou maître de sagesse s'adresse à son fils ou à ses élèves.

2. De x, 1 à xxii, 16 : section qui, comme la précédente, porte le titre de « Proverbes de Salomon » ; elle est exclusivement composée de distiques, avec une description de la sagesse sous la forme d'une comparaison entre la conduite du sage ou du pieux et celle de l'insensé ou de l'impie.

3. De xxii, 17 à xxiv, 22 : section dont une partie est directement influencée par la sagesse d'Aménémopé (dont la date oscille entre ~ 1580-~ 1314 et ~ 730).

4. Chapitre xxiv, 23-24 : section qui a pour titre : « Ceci est encore des sages » ; elle a une parenté avec le Deutéronome et remonte à la période exilique.

5. De xxv à xxix : collection proche de la deuxième section, ayant pour titre : « Voici encore des proverbes de Salomon que transcrivirent les gens d'Ézéchias, roi de Juda. »

6. Chapitre xxx, 1-14 : partie qui, avec le titre : « Paroles d'Agur, fils de Jaké, de Massa », a une origine plus ou moins étrangère au genre sapientiel.

7. Chapitre xxx, 19-33 : collection anonyme de proverbes numériques.

8. Chapitre xxxi, 1-9 : partie qui s'ouvre par le titre de « Paroles de Semuel, roi de Massa, que sa mère lui apprit » et qui est d'origine étrangère comme la section 6.

9. Chapitre xxxi, 10-31 : poème alphabétique sur la « femme forte », vieux ou ~ ive siècle ; peut-être du même auteur que la section 1).

L'élément de base du Livre des Proverbes est constitué par les sections 2 et 5, les plus anciennes de la collection. Les autres sections leur furent ajoutées, soit comme appendices (3 et 4, 6 à 9), soit comme introduction (1, de date plus récente). La version des Septante a adopté un ordre différent (1 à 3, 6-4-7-8-5-9).

L'enseignement de ces différentes sections n'est pas unifié. Dans les deux sections de base (2 et 5), dites « Proverbes de Salomon », l'auteur regarde la situation sociale qui l'entoure (riches et pauvres, délation, brutalité, pots-de-vin, etc.) et il se range résolument dans le camp des justes. Le bien est seul facteur de réussite : tel est le fondement de la moralité et de la théologie pratique de l'auteur. La sagesse est la base de la vraie religion. On a pu voir dans la section 3 le « manuel du parfait fonctionnaire (royal) » : conseils sur l'éducation, sur la manière de rendre la justice, sur le savoir-vivre, etc. On y sent des échos de la sagesse égyptienne. Dans la section 6, « credo du paysan », Agur est le rural qui cherche Dieu dans la nature, tandis que la section 8 donne des conseils pour la bonne royauté : le roi est le sage par excellence. Dans le prologue ou section 1, le sage s'adresse longuement à son fils ou à ses élèves pour recommander la sagesse et la vertu. On y lit deux harangues sur la sagesse personnifiée (i, 20-23 et viii, 1-ix, 6). L'auteur rejoint ici les Prophètes, pour qui Dieu seul est sage.

Le Livre des Proverbes fit l'objet de discussions chez les rabbins : elles prirent fin au synode de Jamnia, vers 90. Fréquemment évoqué par le Nouveau Testament, il fut peu commenté par les Pères de l'Église. La liturgie romaine en a retenu plusieurs passages qu'elle appliqua à Marie ; elle utilise aussi à plusieurs reprises le poème de la « femme forte ».

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PROVERBES LIVRE DES  » est également traité dans :

BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

  • Écrit par 
  • Paul BEAUCHAMP, 
  • Xavier LÉON-DUFOUR, 
  • André PAUL
  •  • 10 302 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Convergences »  : […] Ces grands axes soutiennent l'économie d'ensemble des écrits bibliques. Il serait étonnant que les thèmes de l'origine, ceux du moment et ceux de la permanence fussent demeurés côte à côte dans un tout inarticulé. Il serait proprement absurde d'ignorer les faits d'interaction entre la Loi, les Prophètes et les Sages, qui à l'intérieur d'un ensemble clos ne peuvent se produire ailleurs que dans cha […] Lire la suite

PROVERBES

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 3 126 mots

Dans le chapitre « Quelques repères historiques. De la Bible à Érasme »  : […] Les civilisations archaïques et préchrétiennes, aussi bien au Moyen-Orient qu'en Asie et en Europe, véhiculent toutes des proverbes dont la vétusté est encore soulignée par une référence explicite aux aïeux (« les Anciens disaient ») et par des archaïsmes dans l'expression. Il est tentant de les rapprocher des lois ou des textes religieux, d'autant qu'un des livres de la Bible est justement intitu […] Lire la suite

SAGESSE LIVRES DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 4 599 mots

Dans le chapitre « Sagesse ancienne et sagesse classique en Israël »  : […] La tradition d'Israël fait remonter à Salomon les origines de la littérature de sagesse. Si l'on admet, avec certains, que les auteurs de sagesse étaient les « gens du roi », capables de rédiger les rapports et d'administrer sagement au nom de celui-ci, il n'est pas impossible que Salomon ait fait appel à des fonctionnaires égyptiens, puisqu'il épousa une Égyptienne. Il est curieux en tout cas de […] Lire la suite

Pour citer l’article

André PAUL, « PROVERBES LIVRE DES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-des-proverbes/