RHÉTORIQUE

Articles

  • ORGANON, Aristote - Fiche de lecture

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 821 mots
    • 1 média
    Les deux derniers traités, les Topiques (Topika) et les Réfutations sophistiques (Sophistikoi elenchoi), se rapprochent plus de la Rhétorique, c'est-à-dire d'une étude de l'argumentation en situation : la maîtrise du syllogisme y apparaît plutôt comme un art, une technique qui permet de triompher...
  • PARAPHRASE

    • Écrit par Catherine FUCHS
    • 537 mots

    Dès l'Antiquité, la paraphrase figure dans les manuels pédagogiques pour la formation des futurs orateurs, au titre des progymnasmata (« exercices préparatoires » à la rhétorique) : ainsi chez Quintilien, Hermogène ou Aphtonios ; c'est un exercice pratique de lecture et de reformulation...

  • PARODIE, littérature

    • Écrit par Daniel SANGSUE
    • 5 242 mots
    • 3 médias
    ...Householder, « Parodia », in Classical Philology, vol. XXXIX, 1944). Cette conception qui réduit la parodie à une opération ponctuelle se retrouve dans les rhétoriques latines. Ainsi, Quintilien, dans Sur la formation de l'orateur(De institutione oratoria), recense parmi les moyens de faire rire un...
  • PASCAL BLAISE (1623-1662)

    • Écrit par Dominique DESCOTES, François RUSSO
    • 8 436 mots
    • 4 médias
    ...activités, Pascal est servi par un grand sens de la communication : plus que tout autre en son temps, il a saisi les exigences du contact entre les esprits et de l'« art de persuader », pour reprendre le titre donné à la seconde section de L'Esprit géométrique. Marc Fumaroli a montré qu'il s'inscrit...
  • PATHOS

    • Écrit par Jean-Paul MOURLON
    • 90 mots

    Évocation de l'expérience humaine dans une représentation propre à faire naître la pitié, la sympathie, chez le lecteur ou le spectateur. Distinct des passions plus élevées de la tragédie, le pathos (du grec pathos : « souffrance, passion ») naît, particulièrement dans l'art oratoire,...

  • PAUL DIACRE PAUL WARNEFRIED dit (720 env.-apr. 787)

    • Écrit par Jean-Pierre BORDIER
    • 235 mots

    Né d'une grande famille lombarde du Frioul, élevé à la cour du roi Ratchis à Pavie, Paul devint moine bénédictin à Civitate près de Côme, puis au Mont-Cassin ; lié à la famille royale lombarde, il fut attiré à Aix-la-Chapelle par Charlemagne qui chercha en vain à le retenir pour son savoir et son...

  • PAULHAN JEAN (1884-1968)

    • Écrit par Yvon BELAVAL
    • 1 385 mots
    • 1 média
    ...tableau a sa grammaire »), l’amour, la maladie, la guerre, et jusqu’au silence. Que tirer de précis de cette inquiétude ? Le propos n'est pas littéraire. Il s’agit d’observer des faits du langage et d’en dégager des lois objectives, pour les appliquer, s’il se peut (par exemple à la critique). À cette première...
  • PERELMAN CHAÏM (1912-1984)

    • Écrit par Michel MEYER
    • 1 398 mots

    L'œuvre de Chaïm Perelman s'inscrit depuis la fin des années 1950 dans le paysage de la pensée contemporaine, avec la parution du Traité de l'argumentation(2 vol., P.U.F., Paris, 1958) qu'il a écrit en collaboration avec Mme Olbrechts-Tyteca. Par la réhabilitation de la...

  • POÉTIQUE

    • Écrit par Jean-Marie SCHAEFFER, Tzvetan TODOROV
    • 4 795 mots
    ...divers discours théoriques, même si ceux-ci ne sont pas exclusivement des « théories de la littérature ». Parmi ces discours il faut d'abord nommer la rhétorique : certains aspects de la littérature s'y trouvent, en quelque sorte, pris en charge. À l'origine, l'objet de la rhétorique...
  • PUTTENHAM GEORGE (1529 env.-env. 1590)

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 549 mots

    D'aucuns disent que c'est Richard, son frère, et non George, qui a écrit le célèbre traité de rhétoriqueThe Arte of English Poesie publié sans nom d'auteur en 1589, par Richard Field, l'éditeur des poèmes de Shakespeare. On ne sait rien des Puttenham, sinon que leur mère était la...

  • QUINTILIEN, lat. MARCUS FABIUS QUINTILIANUS (30-96)

    • Écrit par Marcel BÉNABOU
    • 622 mots
    • 1 média

    Marcus Fabius Quintilianus est né à Calagurris (Calahorra) en Espagne. Fils de rhéteur, il fait ses études à Rome, où il reviendra se fixer après un séjour en Espagne de 60 à 69. Avocat en vue, il ouvre une école de rhétorique qui attire les enfants des meilleures familles : Pline le...

  • RÉPÉTITION PROCÉDÉS DE, rhétorique

    • Écrit par Véronique KLAUBER
    • 536 mots

    La répétition est un principe créateur universel régissant toute communication depuis l'unité minimale du signifiant (signes, lettres, sons) jusqu'aux ensembles les plus larges (un récit entier par exemple). Ses fonctions s'étendent de la mnémotechnie jusqu'à l'imitation de la structure circulaire...

  • RAMUS PIERRE DE LA RAMÉE dit (1515-1572)

    • Écrit par Jean-Claude MARGOLIN
    • 1 148 mots

    Humaniste français qui entreprit dans la science du temps de la Réforme une critique analogue à celle de Luther et de Calvin dans l'ordre religieux. Né à Cuth, dans le Vermandois, Ramus appartient à une famille très modeste ; son père est laboureur et son grand-père charbonnier. À huit ans, il...

  • RHÉTORIQUEURS GRANDS

    • Écrit par Paul ZUMTHOR
    • 1 155 mots
    ...œuvre » : la quête d'une transmutation finale. D'une telle alchimie poétique, opérant sur la matière traditionnelle, le principe actif s'appelle rhétorique seconde, art des vers considéré comme procès de transmutation de la rhétorique première sous l'impact des nombres et du rythme. D'où la richesse...
  • SATIRE

    • Écrit par Roger ZUBER
    • 2 692 mots
    • 1 média
    ...intervention dans le tissu de l'œuvre qu'il élabore : il est alors l'orateur, celui qui, par la parole, s'identifie à un texte dont il sait pertinemment qu'il ne se confond pas avec lui-même. Il faut donc comprendre la place qu'occupe la satire dans l'histoire de notre culture en invoquant la rhétorique.
  • SOPHISTIQUE

    • Écrit par Jacques BRUNSCHWIG, Barbara CASSIN
    • 6 771 mots
    ...Philostrate. Ce triomphe s'appuie sur l'hégémonie de la paideia, de l'éducation sophistique, et sur le développement d'une culture littéraire : dans des écoles où le directeur était sophiste, l'« imitation rhétorique » propose l'appropriation, tout au long du cursus scolaire, de toutes les œuvres...
  • STOÏCISME

    • Écrit par Jacques BRUNSCHWIG, Urs EGLI
    • 7 432 mots
    • 2 médias
    ...comprenait la dialectique, art du discours bref, par questions et réponses, à la manière du philosophe, et donc science du vrai et du faux ; et la rhétorique, art du discours long, à la manière de l'orateur, et donc science du bien dire. En fait, la dialectique, de loin la plus importante,...
  • STRAUSS LEO (1899-1973)

    • Écrit par Miguel ABENSOUR, Michel-Pierre EDMOND
    • 3 833 mots
    ..., d'y tracer une ligne de démarcation, d'y aménager des voies d'accès ou de les interdire par l'usage d'un certain nombre de procédés relevant de la rhétorique et dont le plus significatif consiste à formuler des propositions contradictoires entre elles. Ce procédé délibéré signale à un lecteur attentif...
  • STYLE

    • Écrit par Mikel DUFRENNE
    • 5 665 mots
    ...que sur le style de la langue ou du discours littéraire et non sur l'ensemble des arts. C'est la limite qu'elle s'imposait déjà sous son ancien nom de rhétorique. Car la rhétorique est une technique du langage considéré comme un art. Elle est à la fois descriptive et normative : grammaire de l'expression...
  • STYLISTIQUE

    • Écrit par Georges MOLINIÉ
    • 6 198 mots
    Historiquement, la stylistique est liée à la rhétorique. Le père fondateur des études qui intéressent ici est Aristote, notamment dans ses deux œuvres fondamentales, La Rhétorique et La Poétique ; les titres sont emblématiques, et gros de presque tous les développements futurs, successivement...