PARAPHRASE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dès l'Antiquité, la paraphrase figure dans les manuels pédagogiques pour la formation des futurs orateurs, au titre des progymnasmata (« exercices préparatoires » à la rhétorique) : ainsi chez Quintilien, Hermogène ou Aphtonios ; c'est un exercice pratique de lecture et de reformulation développée à partir d'un texte d'auteur ou d'une sentence. La paraphrase se rencontre également dans un contexte d'exégèse religieuse sous la plume d'auteurs grecs comme le philosophe Philon d'Alexandrie, et Origène, l'un des Pères de l'Église. Cette tradition du commentaire biblique a traversé tout le Moyen Âge et la Renaissance (cf. les Paraphrases in Novum Testamentum d'Érasme), et évolué progressivement vers le genre littéraire à l'époque classique.

Ce n'est qu'à une date récente que la paraphrase s'est constituée comme objet d'étude pour la linguistique, sous l'effet des travaux en traitement automatique du langage (recherche de l'identité de contenu informationnel derrière la diversité des formes) et des grammaires transformationnelles (descriptions grammaticales de la parenté formelle entre phrases synonymes). Les exemples typiques de paraphrase linguistique se situent en syntaxe, incluant parfois des faits de lexique. Ainsi la relation actif/passif (ex. : Le boucher a acheté ce magasin, Ce magasin a été acheté par le boucher) ; les nominalisations (ex. : Le musicien exécute ce morceau lentement, L'exécution de ce morceau par le musicien est lente) ; ou les converses (ex. : Paul a vendu le livre à Pierre, Pierre a acheté le livre à Paul).

Ces approches grammaticales de la paraphrase doivent tenir compte de l'ambiguïté de certaines structures syntaxiques (ex. : La circulation a été déviée par la gendarmerie provient soit de La gendarmerie a dévié la circulation, soit de On a dévié la circulation [en la faisant passer] par la gendarmerie) et de la polysémie de certains marqueurs grammaticaux (ex. : Sans [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PARAPHRASE  » est également traité dans :

HARRIS ZELLIG SABBETAI (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Morris SALKOFF
  •  • 1 063 mots

La recherche de Zellig Sabbetai Harris est intimement liée aux travaux de l'école américaine d'analyse distributionnelle qui a élaboré son programme pour la linguistique dans les années 1930 et 1940, sous l'impulsion de E. Sapir et L. Bloomfield. Ce dernier avait proposé d'abstraire de la phrase des unités définies formellement et qui serviraient à décrire les rapports observés entre les diverses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zellig-sabbetai-harris/#i_80275

MOYEN ÂGE - La littérature en prose

  • Écrit par 
  • Nicola MORATO
  •  • 6 837 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Prose chrétienne et rhétorique classique »  : […] La production littéraire médiévale latine et romane, tant en prose qu’en vers, a lieu dans un même horizon rhétorique et discursif. Dans la Rome classique, les poètes suivaient une formation rhétorique et les rhétoriqueurs tiraient des enseignements et des exemples des œuvres en vers, par exemple grâce à la pratique des paraphrases. Parfois, les deux modes d’expression sont en contact comme dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-litterature-en-prose/#i_80275

PHILOSOPHIE ANALYTIQUE

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES, 
  • Denis ZASLAWSKY
  •  • 13 431 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Phases, pôles et types d'analyse »  : […] Il reste que les analystes n'ont pas la même théorie de cette pratique, de son type d'objet, et de ses résultats. On associe les théories analytiques soit avec la vue métaphysique que Russell appela « atomisme logique », soit avec les doctrines supposées antimétaphysiques du positivisme logique, soit avec une conception sans arrière-plan dogmatique : celle de Moore et plus tard des oxfordiens, soi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie-analytique/#i_80275

Pour citer l’article

Catherine FUCHS, « PARAPHRASE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraphrase/