Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PROCESSUS COGNITIFS

Articles

  • NÉGOCIATION, psychologie sociale

    • Écrit par Stéphanie DEMOULIN
    • 1 003 mots
    Les processus cognitifs : l’intérêt porte ici sur la façon dont les individus jugent et analysent l’information disponible en situation de négociation. Les recherches ont, par exemple, illustré les erreurs de jugement les plus fréquemment commises par les négociateurs.
  • NEUROSCIENCES COGNITIVES ET AGENTIVITÉ

    • Écrit par Elisabeth PACHERIE
    • 1 354 mots
    L'approche de la reconstruction cognitive met, quant à elle, l'accent sur le rôle d'indices cognitifs de haut niveau et de processus généraux d'inférence causale dans la production du sens de l'agentivité. Lorsqu'il y a correspondance entre les effets d'une action et une pensée...
  • NEUROSCIENCES COGNITIVES

    • Écrit par Michèle FABRE-THORPE, Simon THORPE
    • 4 899 mots
    • 2 médias
    Si l'I.R.M.f. permet de visualiser l'ensemble des structures cérébrales s'activant lors d'une tâche cognitive, elle ne fournit aucune information temporelle sur l'ordre dans lequel elles ont été activées. Pour aborder la dynamique temporelle des processus cérébraux, il faut utiliser l'électroencéphalographie...
  • PERCEPTION DU TEMPS

    • Écrit par Sylvie DROIT-VOLET
    • 1 784 mots
    ...reconstruction cognitive fondés sur des informations non temporelles récupérées en mémoire. Le jugement des durées longues de plusieurs minutes impliquerait aussi ces processus cognitifs de reconstruction. La psychologie s’emploie donc à étudier la perception du temps et ses variations dans différents contextes,...
  • PRODUCTION SYNTAXIQUE

    • Écrit par F.-Xavier ALARIO
    • 1 520 mots

    Selon une description très générale, tout énoncé décrit un état de fait à propos de quelque chose (« ça brûle », « je pense »). Un énoncé est donc précédé par un message, possiblement non linguistique, qu'un locuteur souhaite exprimer. La syntaxe est un dispositif mental...

  • PSYCHOLOGIE ANIMALE ou ZOOPSYCHOLOGIE

    • Écrit par Jacques VAUCLAIR
    • 4 757 mots
    • 3 médias
    La psychologie animale rencontre de sérieux obstacles dans sa tentative de comprendre les processus cognitifs des animaux qu'elle étudie. Ces barrières tiennent, entre autres, au problème de la transmission de la consigne et de sa compréhension par l'animal et, plus généralement, à l'adéquation entre...
  • PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

    • Écrit par Martine BOUVARD
    • 2 580 mots
    La psychologie clinique cognitive s’intéresse aux processus de pensée qui filtrent et organisent la perception de l’environnement. Ce courant s’est développé à partir des travaux d’Aaron T. Beck sur la thérapie cognitive de la dépression. Selon cet auteur, l’émotion est dépendante de la cognition...
  • PSYCHOLOGIE COGNITIVE

    • Écrit par Michel DENIS
    • 4 747 mots
    ...contrepartie interne – et mécanisme explicatif – des comportements. En bref, l'idée qui commençait à s'imposer était celle de l'existence, chez l'animal, de processus cognitifs analysables dans les mêmes termes que ceux postulés chez l'humain. Particulièrement remarquable fut à cette époque l'apparition de...
  • PSYCHOLOGIE DE LA CRÉATIVITÉ

    • Écrit par Maud BESANÇON, Todd LUBART
    • 1 261 mots
    ...synthétiser les différents éléments engendrant un insight), et enfin la vérification d’une réponse par rapport à la problématique initiale. Dans ce processus de création, deux types de pensée se succèdent : d’une part, la pensée divergente-exploratoire, qui est la capacité à produire de nombreuses...
  • PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

    • Écrit par Claudine BILAND, Jacques PY
    • 2 020 mots
    Un courant de recherche récent a porté sur la surcharge cognitive qui accompagne le fait d’avoir à mentir. En effet, si le mensonge active des émotions, il contraint également l’émetteur à un effort cognitif intense. Celui qui ment doit rester concentré sur le mensonge qu’il profère, ne pas se trahir...
  • PSYCHOLOGIE DU TÉMOIGNAGE

    • Écrit par Céline LAUNAY, Jacques PY
    • 1 467 mots

    C’est à la fin du xixe siècle et au début du xxe que se développèrent différentes recherches en Europe et aux États-Unis, prémices de la psychologie judiciaire scientifique, évaluant les facteurs susceptibles de rendre compte des erreurs de témoignage. En France, Alfred Binet démontra...

  • PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE

    • Écrit par Serge GUIMOND
    • 2 361 mots
    ...humain, celles de la psychologie culturelle privilégient davantage le relativisme et l’idée que la culture et l’esprit se constituent mutuellement. Ces distinctions sont importantes, car elles conduisent à des points de vue opposés sur la question de l’universalité desprocessus cognitifs.
  • PSYCHOLOGIE SOCIALE

    • Écrit par Laurent BÈGUE
    • 4 480 mots
    ...s’inscrivait dans le développement de plusieurs théories formalisant l’équilibre des cognitions et décrivait et amorçait l’intégration de processus cognitifs, motivationnels et comportementaux par lesquels l’individu cherche à atteindre ou maintenir un état de cohérence cognitive, et dont...
  • PSYCHOMÉTRIE

    • Écrit par Jacques GRÉGOIRE
    • 6 219 mots
    • 1 média
    ...démarches mises en œuvre par les individus pour répondre aux items du test. Il s’agit de vérifier que les individus mettent effectivement en œuvre les processus cognitifs que l’on souhaite évaluer. En effet, une même réponse à un item peut être le fruit de processus très différents. L’observation d’une...
  • PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

    • Écrit par Martial VAN DER LINDEN
    • 2 375 mots

    La psychopathologie cognitive est une branche récente de la psychopathologie qui a pour objectif d’examiner en quoi les dysfonctionnements cognitifs contribuent au développement, au maintien et à la récurrence des états ou symptômes psychopathologiques et des difficultés dans la vie quotidienne qui...

  • RÉHABILITATION PSYCHOSOCIALE

    • Écrit par Denis MAQUET
    • 6 484 mots
    ...notre esprit est le corps existant et rien d’autre ». Le neuroscientifique Antonio Damasio s’inspire de cette conception moniste et considère que les processus cognitifs sont liés aux émotions et aux sentiments. Il démontre sur la base d’observations neuroscientifiques que des sites neuronaux impliqués...
  • ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

    • Écrit par Philippe GAUSSIER
    • 2 154 mots
    • 2 médias
    En parallèle, les robots sont aussi utilisés pour tester les conséquences comportementales de modèles cognitifs. Les chercheurs ont été surpris de constater à quel point des architectures de contrôle très simples et caricaturales couplant directement capteurs et actionneurs permettent d’obtenir des...
  • SIMULATION ET DÉVELOPPEMENT (psychologie)

    • Écrit par Henri LEHALLE
    • 2 469 mots
    ...collaborateurs (2006) oblige à considérer une autre solution. Elle repose sur l’idée que les performances cognitives résultent de la mobilisation de nombreux processus (perception, mémoire, langage, raisonnement, etc.) dont le niveau de fonctionnement à un moment donné dépend du développement qui a précédé....
  • SOCIOLOGIE COGNITIVE

    • Écrit par Fabrice CLÉMENT
    • 2 964 mots
    • 1 média
    Très tôt sensible à l’idée de « cognition distribuée », Cicourel relève également que les processus cognitifs qui rendent possibles les interactions sociales ne se déroulent pas qu’en « circuits fermés » dans les cerveaux. Il distingue en effet entre (a) l’information traitée au sein des...
  • TROUBLES DYSEXÉCUTIFS

    • Écrit par Fabienne COLLETTE
    • 1 174 mots
    ...neurodégénérative…). Une atteinte exécutive peut se traduire par des symptômes très variés. En effet, le terme « fonctionnement exécutif » regroupe une série de processus cognitifs distincts (inhibition, flexibilité, mise à jour de l’information en mémoire, catégorisation, raisonnement inductif, planification…),...