BINET ALFRED (1857-1911)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondateur de L'Année psychologique et créateur de la psychométrie scientifique, Alfred Binet établit le premier test mental véritablement applicable et fut l'un des promoteurs de la psychologie expérimentale en France. « Il faut toujours, écrivait-il, faire bon accueil aux faits qui sont en opposition avec nos théories » ; ses études sur l'hystérie, sur la graphologie, sur de nombreux problèmes de psychologie normale ou pathologique montrent qu'il sut toujours appliquer lui-même cette maxime.

Disciple de Ribot et de Charcot

Né à Nice, Alfred Binet fit une licence en droit, des études de médecine, une licence en sciences naturelles que devait compléter une thèse : Le Système nerveux sous-intestinal des insectes ; il préparait en même temps des œuvres littéraires, en particulier des pièces de théâtre, dont certaines furent par la suite achevées et représentées. Dès vingt et un ans, il publiait un mémoire intitulé La Vie psychique. Il était alors grand lecteur de Taine, de Stuart Mill, et l'empreinte de l'associationnisme devait rester sur lui profonde. C'est sous la double influence de Ribot et de Charcot que s'affirma sa vocation de psychologue.

Une part importante de l'œuvre psychopathologique de Binet se rattache à l'étude de l'hystérie et de l'hypnose. Elle a été, dans sa plus grande part, conçue et réalisée dans le service de Charcot à la Salpêtrière, et est condensée dans une série d'ouvrages dont les plus connus sont La Psychologie du raisonnement, recherches sur l'hypnotisme, son premier livre, paru en 1886, Le Magnétisme animal, écrit en collaboration avec Féré en 1887, enfin Les Altérations de la personnalité, publié en 1892, l'année précédant la mort de Charcot.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : assistant de recherche au C.N.R.S., directeur du laboratoire de psychologie de la clinique des maladies mentales et de l'encéphale à l'université de Paris-V

Classification


Autres références

«  BINET ALFRED (1857-1911)  » est également traité dans :

BINET-SIMON TEST DE

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 483 mots

Le nom d'Alfred Binet reste attaché à la première échelle de développement intellectuel dont l'emploi ait été généralisé. La première version, parue en 1905 et élaborée avec la collaboration de Théodore Simon, a donné lieu à plusieurs remaniements aux États-Unis par Terman en 1918 et 1938, puis en France par René Zazzo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-de-binet-simon/#i_22614

CALCUL MENTAL

  • Écrit par 
  • André DELEDICQ
  •  • 3 933 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les calculateurs prodiges »  : […] donné, entre autres, la racine cinquième d'un nombre de 12 chiffres ou le carré d'un nombre de quatre chiffres. Le psychologue Alfred Binet (l'inventeur de la première Échelle métrique de l'intelligence en 1905) examina, en particulier, sa fantastique capacité de mémorisation des nombres : alors qu'une personne normale est capable de répéter, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcul-mental/#i_22614

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Alfred Binet, psychologue de la mémoire, de l’attention et de l’intelligence »  : […] expérimentales de laboratoire. L’opposition des méthodes était manifeste et c’est le psychologue français Alfred Binet qui établira un lien entre ces deux écoles de pensée et initiera de la sorte une psychologie originale. Au cours des années 1880, Binet fut un collaborateur de Charcot à la Salpêtrière avant d’intégrer, avec le soutien de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_22614

PSYCHOLOGIE DIFFÉRENTIELLE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 4 662 mots

Dans le chapitre « Les applications  »  : […] instruments d’orientation scolaire ou professionnelle et de sélection professionnelle. Le premier test d’intelligence qui a eu du succès, l’« échelle métrique de l’intelligence » présentée par Alfred Binet et Théodore Simon en 1905, était destiné à repérer les élèves qui ne réussissaient pas à l’école primaire pour cause d’insuffisance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-differentielle/#i_22614

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 170 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Champs d’application »  : […] Dès le début du xxe siècle, avec Alfred Binet, la psychologie du développement a été reconnue pour son utilité sociale dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la socialisation. Il existe une clinique développementale qui fonde la prise en charge individuelle des enfants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-developpement/#i_22614

PSYCHOLOGIE DU TÉMOIGNAGE

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 1 465 mots

psychologie judiciaire scientifique, évaluant les facteurs susceptibles de rendre compte des erreurs de témoignage. En France, Alfred Binet démontra la suggestibilité des enfants exposés à des questions dirigées. Il faudra, cependant, attendre les années 1970 pour qu’Elizabeth Loftus et ses collaborateurs poursuivent les expériences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-temoignage/#i_22614

SURCHARGE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • André TRICOT
  •  • 1 335 mots
  •  • 1 média

638 × 823 est très exigeant pour de nombreux individus. Mais, dans une étude de Binet de 1894, deux caissiers mettent respectivement quatre et douze secondes pour effectuer ce calcul. Cette tâche n’a manifestement pas le même niveau d’exigence pour eux car ils sont experts en calcul mental. Le second facteur majeur concerne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surcharge-cognitive/#i_22614

TEST PSYCHOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GRÉGOIRE
  •  • 7 013 mots

Dans le chapitre « Les tests des fonctions cognitives »  : […] sont les plus anciens instruments de mesure des fonctions cognitives supérieures. Le premier test d’intelligence a été publié en 1905 par Alfred Binet dans le but d’identifier les enfants souffrant d’un retard intellectuel et susceptibles de bénéficier d’un enseignement adapté. Il s’agit d’une échelle de développement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-psychologique/#i_22614

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques PERSE, « BINET ALFRED - (1857-1911) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-binet/