PSYCHOLOGIE ET JUSTICE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les liens entre la psychologie et la justice ont commencé à s’établir à la fin du xixe siècle et ont pour origine des affaires criminelles, par exemple le procès Van Puyenbroeck en 1910, parallèlement aux travaux menés dans divers champs de la psychologie. Des psychologues influents tels que Binet, Claparède, Stern ou encore Freud furent parmi les premiers à publier des études visant à décrire voire expliquer des comportements dont les retombées intéressaient directement les pratiques judiciaires. À cette époque, la psychologie légale n’était toutefois pas encore une discipline unifiée. Les premiers écrits la décrivent alors comme un espace où cohabitent la psychologie judiciaire et la psychologie criminelle – marquée à ses débuts par une opposition franche entre une approche évolutionniste défendue par Cesare Lombroso (1876) et une approche sociologique adoptée par Gabriel Tarde (1896, 1890). Il faudra attendre la publication de Psychology Applied to Legal Evidence and Other Constructions of Law (1906) par George Frederick Arnold et de On the Witness Stand (1908) par Hugo Münsterberg pour que la psychologie légale devienne un domaine de spécialisation à part entière. Alors que les travaux français ont contribué à son émergence, c’est en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux États-Unis que la psychologie légale a ainsi pris son essor. Ce n’est toutefois qu’en 2001 que l’Association américaine de psychologie (APA) la reconnaîtra comme un domaine spécialisé de pratiques, favorisant ainsi le développement de formations universitaires dans ce champ.

Pour comprendre l’intérêt des articulations entre la psychologie et le droit, ayons à l’esprit que chaque branche du droit, chaque professionnel du champ judiciaire et chaque justiciable peut bénéficier des apports de la psychologie, et ce, pour trois raisons principales :

– Les réglementations légales influencent les comportements via une chaîne de processus psychologiques : apprentissag [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : docteure en psychologie, maître de conférences en psychologie sociale expérimentale, université de Toulouse-Jean-Jaurès

Classification


Autres références

«  PSYCHOLOGIE ET JUSTICE  » est également traité dans :

SUSPECTS APPARENCE DES, psychologie

  • Écrit par 
  • Fanny VERKAMPT
  •  • 1 564 mots

Les jugements que nous portons à l’égard de celles et ceux avec qui nous interagissons au quotidien ne reposent parfois que sur de simples associations entre des traits physiques et des traits de caractère. L’utilisation de ces heuristiques (raccourcis mentaux) par les acteurs judiciaires pour sceller le sort de suspects dans des affaires criminelles a naturellement fait l’objet de débats controv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apparence-des-suspects-psychologie/#i_57185

PARADE D'IDENTIFICATION

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 356 mots

Après l’arrestation d’un suspect par la police, une phase primordiale de l’enquête est alors organisée : la procédure d’identification. Celle-ci pourra avoir un impact important sur la conviction des juges et des jurés à propos de la culpabilité de ce suspect. La communauté scientifique a défini les principales règles pour réduire au maximum les erreurs de reconnaissance (et donc potentiellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parade-d-identification/#i_57185

PSYCHOLOGIE DU TÉMOIGNAGE

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 1 465 mots

C’est à la fin du xix e  siècle et au début du xx e que se développèrent différentes recherches en Europe et aux États-Unis, prémices de la psychologie judiciaire scientifique, évaluant les facteurs susceptibles de rendre compte des erreurs de témoignage. En France, Alfred Binet démontra la su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-temoignage/#i_57185

Voir aussi

Pour citer l’article

Fanny VERKAMPT, « PSYCHOLOGIE ET JUSTICE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-et-justice/