Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TEMPOREL POUVOIR

Articles

  • ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

    • Écrit par Michel EUDE, Alfred GROSSER
    • 26 883 mots
    • 39 médias
    ...dans son rôle religieux. Des archevêques et des évêques, des abbés de monastères sont princes d'Empire et joignent à l'autorité spirituelle un pouvoir temporel de même nature que celui des princes laïcs. C'est le cas des archevêques-électeurs de Cologne, Trèves et Mayence, des évêques de ...
  • ANTONELLI GIACOMO cardinal (1806-1876)

    • Écrit par Roger AUBERT
    • 751 mots

    Cardinal, secrétaire d'État de Pie IX (1806-1876). Fils d'un marchand de biens dont il tenait son esprit positif et le sens des affaires, Giacomo Antonelli entre en 1830 dans l'administration pontificale, où il fait une carrière rapide. Créé cardinal le 11 juin 1847, il demeurera simple diacre, comme...

  • APPEL COMME D'ABUS

    • Écrit par Joël GREGOGNA
    • 693 mots

    Voie tendant à la cassation ou à l'annulation d'une décision abusive d'une juridiction sortant du domaine de sa compétence, l'appel comme d'abus est un procédé de droit employé par la royauté dans sa lutte pour assurer la suprématie du pouvoir juridictionnel, à l'encontre des juridictions ecclésiastiques,...

  • ARNAUD DE BRESCIA (1090 env.-1155)

    • Écrit par Gilbert GIANNONI
    • 985 mots
    • 1 média

    « Arnaud, originaire de Brescia » : par Otton de Freisingen (Chronica sive historia de duabus civitatibus, et Gesta Friderici imperatoris) et par Gunther, ses contemporains (à une cinquantaine d'années près pour le second), on n'en saura pas plus quant à sa date de naissance. On s'accorde...

  • ANAGNI ATTENTAT D' (1303)

    • Écrit par Vincent GOURDON
    • 216 mots

    Au tournant du xiiie siècle, plusieurs querelles éclatent entre le pape Boniface VIII et le roi de France Philippe IV le Bel. À propos de la levée d'une décime sur le clergé (1296) ou de la volonté du roi de juger un évêque, celui de Pamiers, Bernard Saisset (1301), le pape affirme la thèse de...

  • AUGUSTINISME

    • Écrit par Michel MESLIN, Jeannine QUILLET
    • 5 572 mots
    ...d'aboutir à la constitution de la « théocratie pontificale », c'est-à-dire à l'affirmation de la domination universelle, sur le plan temporel comme sur le plan spirituel, de la suprématie des papes sur les princes et les empereurs. Il s'agit donc, pour l'auteur de L'Augustinisme...
  • BONIFACE VIII (1235-1303)

    • Écrit par Marie-Dominique CHENU
    • 1 632 mots
    • 1 média
    ...». Elle se présente, en effet, comme un exposé doctrinal des principes qui règlent les rapports entre le pouvoir spirituel de l'Église et les pouvoirs temporels. Quant au fond, rien de neuf, par rapport aux textes promulgués depuis Grégoire VII. Ce qui lui vaut sa notoriété, c'est, avec l'ampleur de ses...
  • BONOMELLI GEREMIA (1831-1914)

    • Écrit par Émile POULAT
    • 390 mots

    Évêque de Crémone (Italie), de 1871 à sa mort. Geremia Bonomelli fut le symbole du « libéralisme », opposé à l'orientation « intransigeante » du catholicisme qui prévalait dans l'Église depuis Grégoire XVI et la condamnation de Lamennais, et que Pie IX avait confirmée en 1864 par son fameux ...

  • CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

    • Écrit par Jean DANIÉLOU, André DUVAL
    • 16 441 mots
    • 10 médias
    Empereurs et rois dépendent de l'Église romaine autant que les évêques. Détenteur du glaive temporel comme du glaive spirituel, le Vicaire du Christ garde droit absolu de contrôle sur ceux à qui il en confie l'usage. À ces conceptions, les empereurs, dans un même climat d'« augustinisme » politique,...
  • CÉSAROPAPISME

    • Écrit par Jean GOUILLARD, Michel MESLIN
    • 5 400 mots
    • 2 médias
    ...tenue pour hétérodoxe par l'Église contrainte de s'y rallier (concile de Rimini, 359). Les conséquences de cette confusion des pouvoirs spirituel et temporel sont importantes : les limites de l'Ecclesia chrétienne sont celles de Rome même et toute atteinte à l'une apparaît comme une trahison envers...
  • CLÉMENT V, BERTRAND DE GOT (1260?-1314) pape (1305-1314)

    • Écrit par Universalis
    • 639 mots

    Bertrand de Got est né vers 1260 à Villandraut (Gascogne) et mort le 20 avril 1314 à Roquemaure (Provence). Il est évêque de Comminges en 1295 et devient archevêque de Bordeaux en 1299. Élu pape à Pérouse le 5 juin 1305 grâce à l'influence du roi de France Philippe IV le Bel, il est intronisé le 14...

  • CONCORDAT

    • Écrit par Roland MINNERATH
    • 2 527 mots
    • 1 média
    Jusqu'à la fin de l'Ancien Régime, des concordats seront conclus avec la plupart des souverains catholiques ; ils sont un reflet du rapport des forces entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel, généralement à l'avantage du premier. Par exemple, le concordat de Bologne de 1516 entre Léon X...
  • MUSULMAN DROIT

    • Écrit par Pascal BURESI
    • 4 398 mots
    • 2 médias
    Il existe donc une tension dialectique entre le pouvoir temporel, exercé par les princes et soumis au cadre impératif de la Loi divine, et le pouvoir spirituel des hommes de religion, seuls interprètes qualifiés de la Loi. Mais cette tension s'exerce également parmi les hommes de religion : elle oppose...
  • ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

    • Écrit par Louis GARDET, Olivier ROY
    • 11 501 mots
    • 2 médias

    L'islam, on l'a dit souvent, est tout ensemble religion et communauté. Tel il s'éprouve et se veut lui-même. Communauté de foi et de témoignage de foi, à coup sûr, centrée sur ces « piliers de l'islam » que sont les actes cultuels impérés au croyant, mais en même temps communauté de...

  • JULES II, GIULIANO DELLA ROVERE (1443-1513) pape (1503-1513)

    • Écrit par André DUVAL
    • 382 mots

    Neveu du franciscain Francesco Della Rovere, Giuliano dut à la protection de celui-ci son ascension dans la carrière ecclésiastique. Quand son oncle devint pape, sous le nom de Sixte IV, en 1471, Giuliano fut créé cardinal et pourvu d'importants bénéfices ; il prit alors part à plusieurs ...

  • LAÏCITÉ

    • Écrit par Jean BAUBÉROT, Émile POULAT
    • 7 623 mots
    • 2 médias
    ... de chrétienté, le problème du pouvoir était abordé, de façon dominante, sous l'angle des rapports distincts mais non séparés du spirituel et du temporel. Au cours des siècles, le temporel l'a de plus en plus emporté mais sans que le cadre institutionnel et socioculturel soit fondamentalement transformé....
  • LUTHER MARTIN (1483-1546)

    • Écrit par Martin BRECHT, Pierre BÜHLER
    • 11 985 mots
    • 5 médias
    ...dans l'audition de Luther par le cardinal Cajétan en octobre 1518 à Augsbourg, phase initiale du procès ecclésiastique désormais engagé contre lui. Luther cependant ne mettait pas seulement en question l'autorité du pape – à Paris, la Sorbonne en faisait alors autant ; lors de la dispute de ...
  • MARSILE DE PADOUE (1275 ou 1280-env. 1343)

    • Écrit par Jeannine QUILLET
    • 1 201 mots

    Fils d'un « notaire » de l'université de Padoue, Marsile de Padoue (Marsilius Patavinus) appartient à un milieu de magistrats, d'obédience guelfe, qui a joué un rôle prépondérant dans la cité padouane au xiiie et au xive siècle. Pourtant, son appartenance attestée au parti...

  • OCKHAM GUILLAUME D' (1287 env.-1347)

    • Écrit par Maurice de GANDILLAC, Jeannine QUILLET
    • 6 678 mots
    • 1 média
    ...d'autre. La notion de plénitude de puissance spirituelle est une erreur manifeste, une hérésie. En réalité, toute distinction entre pouvoir spirituel et pouvoir temporel n'a de valeur que dans la mesure où Dieu lui-même a voulu que les deux pouvoirs fussent exercés par deux personnes distinctes, comme en...
  • PAPAUTÉ

    • Écrit par Yves CONGAR
    • 5 487 mots
    • 3 médias
    ...centraux et centralisateurs de la curie romaine, alors que la puissante apologétique de Robert Bellarmin (Controverses, 1576-1588) sert ses desseins. L'Église prend le visage d'un État, avec à sa tête le pape. Depuis le ive siècle, la papauté avait utilisé des légats dans une mesure correspondant...