AUTORITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Platon - Athènes

Platon - Athènes
Crédits : AKG

photographie

Saint Thomas d'Aquin, Juste de Gand

Saint Thomas d'Aquin, Juste de Gand
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau
Crédits : Hulton Getty

photographie

Montesquieu

Montesquieu
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tous les médias


Constamment tiraillée entre l'approximation conceptuelle et l'instrumentalisation idéologique, la notion d'autorité requiert un usage particulièrement prudent. D'un côté, elle fait l'objet d'une acception lâche par le sens commun, qui l'emploie indifféremment comme synonyme de pouvoir, de force, d'influence ou encore de domination. De l'autre, elle est mobilisée par les analyses contradictoires soutenues dans le cadre du débat sur la « crise des valeurs » : les diverses solutions, « permissives » ou « réactionnaires », prônées pour remédier aux effets délétères sur le lien social de son déclin supposé dans les sociétés démocratiques l'invoquent toutes. En fait, seul le détour par l'histoire permet une juste évaluation de cette notion complexe et délicate qui relève d'une longue tradition de pensée, à la croisée de la philosophie politique et des sciences sociales.

Les premières conceptions de l'autorité

À l'origine, la philosophie politique de Platon (— 428-347) a apporté une contribution décisive en posant en des termes essentialistes une conception du pouvoir en rupture avec le contractualisme dominant des sophistes, de Protagoras (~490-420) à Lycophron, élève de Gorgias (~480-374). Pour ces derniers, l'autorité était largement entendue comme le produit artificiel d'un accord passé entre les hommes en vue d'assurer leur concorde, moins au nom de principes universels qu'au titre d'objectifs pratiques et ponctuels à remplir.

Platon - Athènes

Platon - Athènes

photographie

Né vers 428 avant J.-C. à Athènes, Platon a reçu l’éducation d’un jeune aristocrate athénien. Disciple de Socrate, qu’il met en scène dans ses Dialogues,  il fonde sa propre école, l’Académie. La forme du dialogue oriente la pensée vers la parole et le questionnement. Elle permet... 

Crédits : AKG

Afficher

Dans La République (livres VI et VII), l'autorité est en revanche inscrite dans un ordre supérieur, celui de la Raison (Logos) et des Idées, seul à pouvoir garantir la pleine légitimité de son exercice sans s'exposer aux velléités des volontés particulières et à la tyrannie de l'opinion et des subjectivités. Les conduites des gouvernés se règlent alors sur les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : docteur en sociologie, D.E.A. de philosophie, maître de conférences à l'université de Paris V-Sorbonne

Classification


Autres références

«  AUTORITÉ  » est également traité dans :

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La personnalité autoritaire »  : […] de la domination retenons une des contributions les plus originales d'Adorno, telle qu'elle est formulée dans l'ouvrage collectif The Authoritarian Personality (1950). À savoir, l'hypothèse de la personnalité autoritaire, selon laquelle un système démocratique, tel que celui des États-Unis, peut donner naissance à un type de personnalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-wiesengrund-adorno/#i_686

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

Les travaux réalisés sur les relations intergroupes et la soumission à l’autorité illustrent également le poids de variables psychosociales dans l’étiologie des contacts agressifs ou destructeurs. Ces recherches suggèrent que l’origine des conflits ne peut être limitée à une compétition pour des ressources matérielles, territoriales ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agression-psychologie-sociale/#i_686

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 277 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La spécificité militaire »  : […] sont identiques pour rendre relèves, remplacements et manœuvres d'ensemble plus aisés. Uniformité doublée, pour l'efficacité, du souci de plier le soldat à un seul ordre, c'est-à-dire à un seul chef, ainsi qu'à une règle de discipline telle que, dans les pires circonstances, la mission soit exécutée. Par ailleurs, la nécessité de pouvoir opérer, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-pouvoir-et-societe/#i_686

AZTÈQUES

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Mireille SIMONI
  •  • 5 908 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  L'organisation sociale »  : […] très poussée, fort différente de ce qu'elle avait été au temps des migrations de la petite tribu. Alors, l'autorité semble avoir été exercée par les prêtres de Huitzilopochtli, qui, peut-être avec l'aide des chefs de famille, guidaient la migration. Deux cents ans plus tard, les Espagnols trouvèrent en face d'eux un empire hautement structuré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azteques/#i_686

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle logique de pouvoir »  : […] différente. Foucault en décrit deux grandes modalités : discipline des corps et biopolitique des populations. Mise en œuvre dans des institutions (casernes, usines, écoles), la discipline consiste à investir, par des techniques de répartition dans l'espace, de décomposition des gestes, d'examen des capacités, par des mécanismes de surveillance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biopolitique/#i_686

BONALD LOUIS-AMBROISE DE (1754-1840)

  • Écrit par 
  • Colette CAPITAN PETER
  •  • 892 mots

Dans le chapitre « Un démenti à l'esprit du siècle »  : […] qui règlent la vie en société, moins encore en être les auteurs, car ils ne sont rien en eux-mêmes. Il est donc faux de croire que l'autorité sociale émane de la volonté populaire, car, si l'on admet que la société préexiste à l'individu, elle est un fait nécessaire qui s'impose à lui lorsqu'il naît. L'homme est le produit de la société, non l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-ambroise-de-bonald/#i_686

BOURRICAUD FRANÇOIS (1922-1991)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 867 mots

posés par le « cas péruvien ». Ils sont présents dès l'élaboration de ses thèses pour le doctorat ès lettres. Soutenue en 1961, L'Esquisse d'une théorie de l'autorité envisage d'un point de vue synthétique une relation fondamentale – l'autorité – étudiée par Max Weber et Theodor Adorno ; la thèse complémentaire soutenue l'année suivante – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-bourricaud/#i_686

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 393 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Conflits et hiérarchie »  : […] et étendu ses remarques. Il n'hésite pas à appeler rapports de classes les rapports d'autorité, ceux qui unissent et opposent dirigeants et dirigés. Toute grande entreprise hiérarchique, qu'elle soit industrielle, commerciale, administrative, militaire, hospitalière, etc., tend à définir de manière de plus en plus stricte les relations d'autorité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_686

CONTRAT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Michel TROPER
  •  • 4 442 mots

Dans le chapitre « La doctrine du « trust » »  : […] des obligations et des droits découlant de la loi naturelle. Il y manque seulement une autorité commune et c'est pour établir cette autorité que les hommes concluent le contrat social et se constituent en corps. Ils confèrent au corps social les pouvoirs nécessaires à la poursuite de ses fins : le bien commun et la protection des droits naturels, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contrat-social/#i_686

COUTUMIER DROIT

  • Écrit par 
  • Annie ROUHETTE
  •  • 4 221 mots

Dans le chapitre « Détermination de la coutume »  : […] perdre beaucoup de leur pertinence, si l'on élargit la formule pour parler non plus d'un juge mais d'une autorité. En effet, une double circonstance déjà relevée (l'existence de conflits qui aboutissent en dernière analyse à mettre en cause la coutume même, et l'évolution de la coutume) implique qu'il y ait à chaque instant quelqu'un qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-coutumier/#i_686

DAHRENDORF RALF GUSTAV (1929-2009)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une sociologie de la société industrielle »  : […] industrielle distingue le pouvoir (attaché à la personne) de l'autorité (liée aux statuts et aux rôles sociaux), puis affirme qu'à l'origine de tous les conflits il y a une inégale répartition de l'autorité parmi les groupes sociaux et les personnes. Dans la répartition des richesses, la dissymétrie est plus ou moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralf-gustav-dahrendorf/#i_686

DOGME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JOSSUA
  •  • 2 650 mots

qui leur confèrent leur structure. Toutes ces théologies ne seront pas parfaitement fidèles à l'intégralité et à l'équilibre de la foi, certaines doivent être écartées ; l'autorité apostolique elle-même va s'engager dans une formulation plus adéquate, sans opter pour la théologie d'une école. Ce sera la formulation dogmatique, le dogme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dogme/#i_686

DU CONTRAT SOCIAL, Jean-Jacques Rousseau - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fonder l'autorité sur les lois de la raison »  : […] Ensemble de taille modeste (moins de 150 pages), découpé en quatre livres, le Contrat entend donner un fondement légitime à l'exercice du pouvoir au sein d'un corps politique constitué sur la raison, au moyen d'une démonstration qui s'organise en deux temps : la définition des principes de l'autorité ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-contrat-social/#i_686

ÉGLISE ET SECTE, notion d'

  • Écrit par 
  • Louis HOURMANT
  •  • 1 350 mots

Dans le chapitre « Des organisations différenciées »  : […] ceux qui respectent ses règles et participent à ses rites. En ce qui concerne le régime d'autorité, la secte est à la fois égalitaire, puisque tous les croyants sont frères dès lors qu'ils ont fait le choix de la conversion (idée du « sacerdoce universel »), et charismatique, puisque l'autorité est détenue par ceux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-et-secte-notion-d/#i_686

ENFANCE (Situation contemporaine) - Évolution de la relation adultes-enfants

  • Écrit par 
  • Alain RENAUT
  •  • 5 424 mots

Dans le chapitre « Droits-protection et droits-libertés »  : […] contradictoires, qui conduisent tantôt à renforcer la protection des enfants (et donc l'autorité de celui qui a la charge de les protéger) et tantôt à procéder à leur libération vis-à-vis de plus en plus de contraintes ? Principale originalité du document de 1989, l'affirmation de droits-libertés semble entrer en conflit avec toute relation à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-situation-contemporaine-evolution-de-la-relation-adultes-enfants/#i_686

ENFANCE (Situation contemporaine) - L'enfant dans la société de consommation

  • Écrit par 
  • Benoît HEILBRUNN
  •  • 4 981 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'inversion des rapports d'autorité »  : […] levier trangressif pose justement le problème de l'inversion des rapports d'influence et d'autorité au sein de la famille comme l'illustre l'une des marques transgénérationnelles parmi les plus représentatives : McDonald's. Cette marque touche toutes les générations (des enfants avec les aires de jeu, les goûters d'anniversaire et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-situation-contemporaine-l-enfant-dans-la-societe-de-consommation/#i_686

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « L'autorité et ses modes d'exercice »  : […] Là où l'écriture est inconnue, l'autorité repose sur le contact personnel entre le peuple et le dirigeant ou ses agents. Tout un cérémonial et un ensemble de récits visent à transmettre les normes et à les fixer dans les mémoires. La société se refère au passé pour donner force aux règles et aux valeurs. La législation explicite est très rare. D' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/#i_686

MILGRAM STANLEY (1933-1984)

  • Écrit par 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 322 mots

sous la supervision de Solomon Asch. Pendant un séjour en Norvège et en France, il explore les différences culturelles de conformité. Il commence ensuite sa carrière universitaire comme professeur assistant de psychologie sociale à l’université Yale où il réalise ses travaux sur la soumission à l’autorité (1960-1963 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-milgram/#i_686

NON-DIRECTIVITÉ, éducation

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 938 mots

e siècle, de la réapparition au grand jour d'un plaidoyer pour l'autorité. Mais, en même temps, la non-directivité persiste au quotidien à l'état de norme implicite, le plus souvent informulable par les intéressés, tant les manières individuelles sont inscrites dans les manières communes et conformées par elles. Un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-directivite-education/#i_686

OBÉISSANCE (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michel CHAMBON, 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 1 000 mots

désigne le changement psychologique et comportemental qui se produit lorsqu’un individu accepte de suivre les instructions d’une autorité. L’assistant qui exécute les gestes requis par le chirurgien lors d’une opération à cœur ouvert ou le soldat qui se soumet à l’ordre de sa hiérarchie en envoyant un obus sur une cible ennemie sont des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obeissance-psychologie/#i_686

ORGANISATIONS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • René DAVAL
  •  • 5 301 mots

Dans le chapitre « Henri Fayol et la théorie de l'administration »  : […] Ce dernier a dégagé quatorze principes d'administration. Parmi les plus significatifs, le principe d'autorité est posé comme « le droit de commander et le pouvoir de se faire obéir ». Barnard a montré par la suite que l'autorité ne peut se définir à partir de celui qui la détient, mais de celui qui l'accepte : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-organisations/#i_686

PÉDAGOGIE - Pédagogie et pouvoir

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PASSERON
  •  • 4 532 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pédagogie et les rapports de forces »  : […] il n'y a pas de pédagogie libertaire, c'est-à-dire de relation pédagogique d'où l'autorité serait complètement absente : l'exemple de la relation psychanalytique suffirait à montrer qu'il n'est pas besoin d'être autoritaire pour détenir une autorité. Les recherches de R. Lippitt et R. K. Whyte, que l'on invoque souvent à propos de la distinction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedagogie-pedagogie-et-pouvoir/#i_686

PERMISSIVITÉ

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 994 mots

Inspiré par la vogue de la parental permissiveness aux États-Unis, le néologisme « permissivité » caractérise une attitude parentale qui tolère et encourage une grande liberté dans l'activité et le comportement de l'enfant, ainsi que dans le choix de ses valeurs. La thèse fondamentale en la matière est que l'enfant a plus de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permissivite/#i_686

POUVOIR

  • Écrit par 
  • Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
  •  • 1 452 mots

(des sophistes à Aristote) se croise avec des représentations issues du christianisme. Les conflits d'attribution entre autorités temporelles (l'empereur et les princes) et spirituelles (le pape et l'Église) ont marqué tout le Moyen Âge européen, et si la fin des guerres de Religion (traités de Westphalie, 1648) a tranché la question du pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pouvoir/#i_686

PROPAGANDE

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 7 631 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'hybridation du répertoire démocratique »  : […] dispositifs psychologiques expérimentaux, a mis en évidence le potentiel de soumission à l'autorité dans les sociétés démocratiques en soulignant les conditions de passage d'un état autonome des individus à un « état agentique » propice à l'obéissance (exposition précoce aux structures d'autorité familiale, reconnaissance des autorités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagande/#i_686

RESPONSABILITÉ

  • Écrit par 
  • Jacques HENRIOT
  •  • 2 319 mots

Dans le chapitre « L'attitude de responsabilité »  : […] Présence nécessaire mais non suffisante : il faut encore que l'autorité par laquelle le sujet se trouve fait responsable s'offre à lui sous les traits d'un pouvoir légitime. Antigone peut être jugée et condamnée sur ordre de Créon : elle se veut responsable devant d'autres lois que celles du tyran. La situation qui s'établit entre eux ne présente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/responsabilite/#i_686

ROUSSEAU JEAN-JACQUES

  • Écrit par 
  • Bernard GAGNEBIN
  •  • 4 966 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Loi et contrat »  : […] être ; autrement dit, il décide d'établir des conditions de possibilités d'une société – et par conséquent d'une autorité – légitime. À ses yeux, le fait ne fait pas droit. C'est donc en tant que philosophe et non en tant qu'ethnologue ou historien qu'il parlera. À la méthode génétique ou historique Rousseau oppose ainsi la méthode hypothético- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-jacques-rousseau/#i_686

TOCQUEVILLE ALEXIS DE (1805-1859)

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 594 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Liberté politique et volonté populaire »  : […] La toute-puissance me semble en soi une chose mauvaise et dangereuse [...] Il n'y a donc pas, sur la terre, d'autorité si respectable en elle-même, ou revêtue d'un droit si sacré, que je voulusse laisser agir sans contrôle et dominer sans obstacles. Lors donc que je vois accorder le droit et la faculté de tout faire à une puissance quelconque, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-de-tocqueville/#i_686

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 199 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Psychologie »  : […] dont les comportements (victimisation et agression) se conditionnent mutuellement. Certaines expériences étonnantes se sont concentrées sur la dimension sociale des phénomènes et les facteurs tenant au groupe ou à l'autorité. P. G. Zimbardo (1972) a montré la force des assignations de rôle et l'importance de la structure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_686

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric LETONTURIER, « AUTORITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite/