JULES II, GIULIANO DELLA ROVERE (1443-1513) pape (1503-1513)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Neveu du franciscain Francesco Della Rovere, Giuliano dut à la protection de celui-ci son ascension dans la carrière ecclésiastique. Quand son oncle devint pape, sous le nom de Sixte IV, en 1471, Giuliano fut créé cardinal et pourvu d'importants bénéfices ; il prit alors part à plusieurs missions politiques. Son influence se maintint sous Innocent VIII, dont il avait fait réussir l'élection (1484). Demeuré assez à l'écart pendant le pontificat d'Alexandre VI Borgia (1492-1503), il ne revint à Rome qu'en 1503. Cette même année, après le pontificat de vingt-six jours de Pie III, il fut élu pape, ayant fait aux cardinaux diverses promesses, dont il s'estima aussitôt dégagé étant donné qu'elles limitaient le pouvoir pontifical. La grande œuvre de Jules II sera désormais la restauration et l'élargissement du pouvoir temporel pontifical, sauvegarde à ses yeux de l'indépendance spirituelle de la papauté. En 1504, il met fin aux aventures de César Borgia en Italie. En 1506, il conduit avec succès une expédition contre Pérouse et Bologne. Il se joint, en 1509, à la ligue de Cambrai contre Venise, trop fréquemment opposée à la politique pontificale ; vainqueur, il se retourne contre le roi de France et, en 1511, coalise contre celui-ci l'Angleterre, l'Espagne, la Suisse et Venise. Louis XII réplique en convoquant un concile (Pise, 1511 ; Milan, 1512), qui dépose le pape. Jules II déclare déchus les cardinaux complices et convoque le Ve concile du Latran, auquel il rallie l'empereur Maximilien. Le concile, qui sanctionne la victoire de la papauté sur l'idéologie conciliaire, sera poursuivi, après la mort de Jules II, par son successeur Léon X.

Jules II a puissamment contribué aussi à l'œuvre artistique de la Rome de la Renaissance en découvrant le génie d'hommes tels que Raphaël, Michel-Ange, Bramante ; à son mécénat sont dus le Moïse de Michel-Ange, les peintures de la Sixtine, les fresques de Raphaël au Vatican. Homme d'État et chef militaire plus que pasteur, Jules II a servi de cible à la critique sévère des humanistes, spécialement d'Ulrich von Hutten et d'Érasme.

—  André DUVAL

Écrit par :

Classification


Autres références

«  JULES II, GIULIANO DELLA ROVERE (1443-1513) pape (1503-1513)  » est également traité dans :

MÉCÉNAT DE JULES II - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 296 mots

1503 Bramante est chargé de la reconstruction de la basilique Saint-Pierre. Le chantier, inauguré en 1506, sera en activité tout au long du xvie siècle, divers architectes en ayant repris la direction et modifié successivement le projet initial : Rapha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecenat-de-jules-ii-reperes-chronologiques/#i_8996

BORGIA CÉSAR (1476-1507)

  • Écrit par 
  • Michael Edward MALLETT
  • , Universalis
  •  • 944 mots

Fils naturel du futur pape Alexandre VI, né vers 1476, probablement à Rome, mort le 12 mai 1507, près de Viana (Espagne), César Borgia a élargi le pouvoir politique de la papauté et a tenté d'établir sa propre principauté dans le centre de l'Italie. Sa politique inspira le Prince de Machiavel. César Borgia est le fils du cardinal Rodrigo Borgia, alors vice-chancelier de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-borgia/#i_8996

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le cinquième concile du Latran »  : […] Tandis que se cherche difficilement un nouvel équilibre des valeurs, les papes de la fin du xv e  siècle demeurent de plus en plus enfermés dans les complexités de la politique romaine et italienne, dans leurs ambitions familiales, dans le souci de leurs constructions et de leurs plaisirs et – à tous ces niveaux – dans leurs préoccupations d'argen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_8996

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Une vie entre la Florence de Laurent le Magnifique et la Rome de Pie IV »  : […] L'art de Michel-Ange, la hauteur de ses conceptions et l'originalité de ses œuvres apparaissent bien souvent sans commune mesure avec les données quotidiennes d'une vie retirée, frugale, plutôt sédentaire, timorée (n'a-t-il pas fui les armées étrangères ou les menaces qu'il croyait peser sur sa vie à six reprises ?), toute consacrée au travail solitaire et acharné, peuplée de rares amitiés et de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_8996

ROME

  • Écrit par 
  • Géraldine DJAMENT, 
  • Sylvia PRESSOUYRE
  •  • 11 410 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Rome foyer de la seconde Renaissance »  : […] À partir de Nicolas III, ils mènent une politique culturelle et urbanistique active. L'humanisme se développe sous l'égide du Pogge, de Léon Battista Alberti et de Flavio Biondo. Nicolas V fonde en 1450 la bibliothèque vaticane. Les vestiges de l'Antiquité font l'objet de premiers relevés scientifiques. La statue du Laocoon, découverte en 1506, entre dans les collections du Vatican. Le mécénat po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome/#i_8996

ROME, NOUVELLE CAPITALE DES ARTS

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 193 mots
  •  • 1 média

Si Rome, au début du xvi e  siècle, redevient un des centres artistiques européens les plus importants, c'est en grande partie grâce au mécénat volontariste du pape Jules II (1503-1513), qui y réunit une incomparable pléiade d'artistes, notamment Bramante, Michel-Ange et Raphaël, qui travaille à partir de 1508 aux fresques de son appartement du Va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-nouvelle-capitale-des-arts/#i_8996

Pour citer l’article

André DUVAL, « JULES II, GIULIANO DELLA ROVERE (1443-1513) - pape (1503-1513) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuliano-jules-ii/