Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PÉCHÉ, religion

Articles

  • PÉCHÉ, religion

    • Écrit par Jacques POHIER
    • 6 314 mots

    Les expériences et les notions ayant trait à l'ordre du mal sont très diverses : depuis les sentiments plus ou moins conscients de honte, d'impureté ou de culpabilité, jusqu'au jugement moral le plus élaboré de la conscience, en passant par la transgression d'une loi (loi d'un...

  • ANGELUS SILESIUS JOHANNES SCHEFFLER dit (1624-1677)

    • Écrit par Eugène SUSINI
    • 2 059 mots
    ...Silesius aucune trace de prédestination, pas l'ombre d'un quelconque pessimisme. La grâce est ouverte à tous et même aux démons, car le seul péché est celui de l'« égoïté » et Narcisse est dans ce sens le symbole du pêcheur. Les démons pourraient être sauvés s'ils renonçaient à se vouloir...
  • ANGOISSE EXISTENTIELLE

    • Écrit par Jean BRUN
    • 2 552 mots
    • 1 média
    ...au point où elle s'évanouit ; la chute constitue un saut qualitatif que la psychologie ne peut expliquer et où la liberté tombe en syncope. Mais le péché ne supprime pas pour autant l'angoisse, car celle-ci entre désormais en relation avec ce qui a été posé et avec l'avenir puisque, avec le saut...
  • AUGUSTIN saint (354-430)

    • Écrit par Michel MESLIN
    • 8 969 mots
    • 2 médias
    Toute l'expérience personnelle d'Augustin s'inscrivait en faux contre cette théorie : l'homme seul est pécheur, il ne peut rien. De plus, la créature n'existe que par Dieu, seul Être au sens plénier du terme ; c'est de lui seul que l'homme doit attendre la sagesse et le bonheur. L'analyse psychologique...
  • BAÏUS MICHEL DE BAY dit (1513-1589)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 703 mots

    Né à Meslin, dans le Hainaut, Michel de Bay, dit Baïus, doit sa célébrité à la polémique qu'il engagea sur la question de la grâce et de la prédestination. La controverse allait, après sa mort, connaître un éclatant rebondissement avec la querelle du jansénisme.

    Étudiant à l'université...

  • CASUISTIQUE

    • Écrit par Louis-Gustave VEREECKE
    • 1 840 mots
    Dans l'histoire des religions, la casuistique apparaît liée aux problèmes du pur et de l'impur, des purifications et des péchés, aux lois rituelles. Dans les religions anciennes (Égyptiens, Babyloniens, sectateurs de Zoroastre), dans les lois sacrales des Grecs, on rencontre des catalogues de fautes,...
  • CULPABILITÉ

    • Écrit par Charles BALADIER
    • 9 684 mots
    • 1 média
    ...coupable » n'est pas torturé par une angoisse proprement morale : « Rigoureusement parlant, écrit Dodds, le sens archaïque de la culpabilité ne devient sens dupéché que par une intériorisation de la conscience, phénomène qui n'apparaît que tard et de façon incertaine dans le monde hellénique. »
  • DENCK JOHANNES ou HANS (1500-1527)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 784 mots

    Proche des anabaptistes, dont il s'éloigne cependant par son mysticisme, Denck apparaît, à bien des égards, comme un précurseur de la libre-pensée. En butte à l'animosité de tous les partis, il dégage de son propre scepticisme une attitude chrétienne débarrassée de la rigueur des dogmes et fondée...

  • ENFERS ET PARADIS

    • Écrit par Olivier CLÉMENT, Mircea ELIADE
    • 6 311 mots
    • 3 médias
    ... reflète des influences orphiques. Ce sont en effet les orphiques qui ont modifié la conception traditionnelle de l'autre monde. Selon leurs vues, on subit dans l'Hadès la peine des péchés qu'on n'a pas expiés sur la terre. En descendant aux enfers, l'âme sera châtiée ou récompensée suivant ses fautes...
  • GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

    • Écrit par André-Jean FESTUGIÈRE, Pierre LÉVÊQUE
    • 20 084 mots
    • 8 médias
    Si l'on veut maintenant marquer les différences, voici la capitale. L'Ancien n'a pas le sens du péché, entendons du péché tel que l'entend le christianisme, comme une offense directe à Dieu. C'est donc dans la mesure même où un chrétien moderne a le sens du péché qu'il diffère du Grec ancien. Or on...
  • INDULGENCES

    • Écrit par Jean PASSICOS
    • 360 mots

    Terme qui, à l'origine, désignait la remise d'une pénitence publique imposée par l'Église, pour une durée déterminée, après le pardon des péchés. À la suite d'une lente élaboration, la notion d'indulgence en est venue à signifier aujourd'hui une intercession particulière auprès de Dieu...

  • ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

    • Écrit par Jacques JOMIER
    • 12 637 mots
    • 1 média
    ...aucune valeur sans la foi. Le désir du bon musulman est que le poids des bonnes œuvres l'emporte sur celui des mauvaises dans la balance du jugement. Le péché irrémissible, en fait le seul péché mortel pour la plupart des théoriciens, est le shirk, le crime d'associer à Dieu d'autres divinités. L'homme...
  • JUSTIFICATION

    • Écrit par André DUMAS
    • 3 818 mots
    En Orient, les grands thèmes pauliniens sur l'universalité du péché et le salut par la foi seule ont eu moins d'importance que les thèmes de Jean sur l'unité de vie entre Christ et les siens, sur la gloire déjà présente de la transfiguration. En revanche, après avoir été une réflexion centrale de...
  • LUTHER MARTIN (1483-1546)

    • Écrit par Martin BRECHT, Pierre BÜHLER
    • 11 985 mots
    • 5 médias
    ...l'existence humaine est un « être entre » mouvementé, conflictuel et sans répit. Cela trouve son expression chez Luther dans l'idée de la simultanéité du péché et de la justice : « ... toujours pécheur, toujours dans la pénitence, toujours juste. Car la pénitence est le mouvement de l'injuste au juste....
  • ORTHODOXE ÉGLISE

    • Écrit par Olivier CLÉMENT, Bernard DUPUY, Jean GOUILLARD
    • 23 362 mots
    • 1 média
    Dans cette perspective, la racine du péché est une volonté d'autodéification qui, détachant l'homme de Dieu, jette l'existence universelle dans la séparation et dans la mort, au lieu de l'unifier et de la transfigurer en Dieu. Alors le Logos, auquel l'homme logikos (c'est-à-dire...
  • PÉCHÉ ORIGINEL

    • Écrit par André-Marie DUBARLE, André DUMAS
    • 6 954 mots
    • 2 médias
    ...biblique. Plus nettement que les écrits juifs contemporains, il attribue expressément à Adam d'avoir fait entrer dans le monde non seulement la mort, mais le péché. Toutefois, il ne s'explique pas en détail sur ce point. Tout son effort tend à montrer que le Christ a plus d'efficacité pour réparer les nombreuses...
  • PÉLAGIANISME

    • Écrit par Michel MESLIN
    • 3 152 mots
    ...commentaire des Épîtres pauliniennes, Pélage rejette avec horreur tout fatalisme, toute contrainte héréditaire et physiologique qui viendrait, tel le péché originel, s'opposer à l'exercice de cette liberté et amoindrir en l'homme l'œuvre du Créateur. Mais, en réalité, et parce qu'il est un ascète préoccupé...
  • PÉNITENCE

    • Écrit par Henry DUMÉRY
    • 396 mots

    La pénitence peut n'être qu'expiatoire et renvoyer aux religions qui apaisent la culpabilité à l'aide de rites piaculaires. Si l'on en croit René Girard (La Violence et le sacré, Paris, 1972), le premier sacrifice de la première victime surgit d'un état de violence qui n'est...

  • PÉNITENCE SACREMENT DE

    • Écrit par Robert CABIÉ
    • 682 mots

    L'un des sept sacrements, la pénitence célèbre la conversion et la réconciliation avec Dieu des fidèles qui, après le baptême, se reconnaissent pécheurs. Depuis ses origines, l'Église s'est sentie investie de cette mission, mais elle l'exerça selon des modalités diverses au cours des âges....

  • PURGATOIRE

    • Écrit par François TRÉMOLIÈRES
    • 867 mots

    Il prolonge l'ambivalence du sentiment de la mort dans la tradition catholique. Apparue avec le péché, contre le dessein du Créateur, la mort est une malédiction (Rom., v, 12) ; mais le Christ, vainqueur à la fois du péché (par la Rédemption) et de la mort (par la Résurrection), a transformé...

  • SABBATAI TSEVI (1626-1676)

    • Écrit par Bernard DUPUY
    • 4 415 mots
    ...tendance conduisit à mettre en valeur la cohérence du sabbataïsme radical et à le renforcer. Ce dernier affronte, en effet, plus sérieusement le problème du péché ; il met au centre de ses réflexions la « chute du saint » (idée qui se retrouvera dans la doctrine hassidique de la « chute du tsaddiq...