INDULGENCES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Terme qui, à l'origine, désignait la remise d'une pénitence publique imposée par l'Église, pour une durée déterminée, après le pardon des péchés. À la suite d'une lente élaboration, la notion d'indulgence en est venue à signifier aujourd'hui une intercession particulière auprès de Dieu accordée par l'Église en vue de la rémission totale ou partielle de la réparation (ou peine temporelle) qu'on doit acquitter pour les péchés déjà pardonnés. Cet acte de l'Église repose sur le dogme de la « communion des saints », lui-même fondé sur les mérites infinis du Christ mort et ressuscité pour tous. Expression de la solidarité profonde qui lie les croyants en Christ, les indulgences sont aussi une des manifestations de la pénitence exigée de tout pécheur. Longtemps tarifées, pratique qui s'explique par leur sens originel, elles ont été parfois l'objet de trafics contre lesquels s'est élevé en particulier Luther et contre lesquels le concile de Trente a pris des mesures.

Selon le vœu du IIe concile du Vatican, le pape Paul VI a décrété une importante réforme des indulgences, liant davantage le bénéfice de celles-ci à l'effet personnel de conversion et simplifiant les règles qui les concernent, qu'elles soient partielles (suppression du décompte en jours et années), plénières (réduction de leur nombre) ou attachées à des choses et à des lieux (constitution apostolique Indulgentiarum doctrina de 1967, suivie de la publication par la sacrée Pénitencerie en 1968 d'un nouveau Recueil des indulgences). Des conditions pratiques sont exigées pour leur obtention (par exemple, la confession sacramentelle, la prière à l'intention du pape), jointes à l'exigence de conversion intérieure. Parmi les principales indulgences, on peut citer celle des jubilés et celle qui est accordée aux mourants ou aux défunts (du purgatoire) sous mode de suffrage. Le droit canonique détermine les autorités qui les concèdent pour le for externe ou pour le for interne de la conscience.

—  Jean PASSICOS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  INDULGENCES  » est également traité dans :

ANNÉE SAINTE

  • Écrit par 
  • Régis HANRION
  •  • 655 mots

D'après le Lévitique, xxv , 8-55, l'année sainte est envisagée comme une tentative de redressement social, où l'esclave retrouvait sa liberté et l'homme endetté son patrimoine : « Tu compteras 7 semaines d'années, c'est-à-dire le temps de 7 semaines d'années, 49 ans ; le 7 e mois, le 10 e jour, tu feras retentir l'appel de la trompe. Le jour des expiations, vous sonnerez de la trompe dans tout l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annee-sainte/#i_8994

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Réformes monastiques et ambiguïté des mouvements évangéliques »  : […] L'essor démographique et économique qui marque le développement de l'Occident du xi e au xiii e siècle s'accompagne d'un foisonnement d'initiatives religieuses. Partout des abbayes se fondent ou se réforment, groupées en ordres différents, dont les plus importants (Cluny, Cîteaux) étendent sur l'Europe entière le réseau très dense de leurs constructions romanes. La vie terrestre ne semble prend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_8994

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 148 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Signification religieuse des croisades »  : […] Les caractéristiques de la croisade se sont définies progressivement tout au long de cette histoire. Urbain II, comme Grégoire VII, paraît avoir envisagé la croisade comme une expédition de secours envoyée aux chrétiens d'Orient pour les défendre contre leurs oppresseurs, au nom de la « charité fraternelle », en attribuant aux participants l' indulgence liée au pèlerinage de Jérusalem, c'est-à-di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croisades/#i_8994

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine et formation »  : […] Quoique, à l'occasion, il se soit réclamé de son humble origine paysanne, Luther, né le 10 novembre 1483 à Eisleben en Thuringe dans le comté de Mansfeld, a passé sa vie dans les villes. Son père, Hans, était un petit exploitant dans les mines de cuivre. On a cherché à expliquer les conflits religieux auxquels Martin fut exposé par ses rapports avec un père exigeant et une mère quelque peu mélanco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_8994

QUATRE-VINGT-QUINZE THÈSES (1517)

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 177 mots
  •  • 1 média

Dans une brève biographie de Luther qu'il rédige en 1546, Mélanchthon note l'affichage par celui-ci de 95 thèses contre les indulgences, qui sont un plaidoyer pour la grâce, laquelle seule peut provoquer en l'homme une pénitence salutaire. L'événement aurait eu lieu le 31 octobre 1517. Les thèses auraient été affichées sur la porte de l'église du château de Wittenberg, afin d'appeler à une dispute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatre-vingt-quinze-theses/#i_8994

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance et diffusion du mouvement »  : […] C'est dans l'Empire allemand que le mouvement spirituel qui aboutit à la Réforme est apparu sous l'impulsion d'un moine augustin saxon, Martin Luther (1483-1546). Depuis son entrée au couvent, Luther poursuivait un combat douloureux pour acquérir la certitude de son salut. Il trouva entre 1513 et 1518, au terme d'une laborieuse pérégrination, la solution dans un passage de l'Épître de Paul aux Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_8994

TETZEL HANS DIEDTZ dit JOHANNES (1465 env.-1519)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 281 mots

Dominicain allemand, Tetzel est le prédicateur des indulgences auquel s'en prit Luther en 1517. Il fit ses études à Leipzig. Entré dans les ordres en 1487 il prêche l'indulgence liée au Jubilé, avant d'être nommé inquisiteur pour la Pologne (1505). En 1515, Léon X renouvelle l'indulgence accordée par Jules II en 1507, afin de permettre l'achèvement de la basilique Saint-Pierre de Rome (W. Köhler, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetzel-hans-diedtz-dit-johannes/#i_8994

WYCLIFF JOHN (1330-1384)

  • Écrit par 
  • Michel ARNAUD
  •  • 1 546 mots

Dans le chapitre « Formation et doctrine »  : […] John Wycliff naît vers 1330 dans une famille de la petite noblesse du Yorkshire. À la mort de son père, il devient seigneur de son pays ; quoiqu'il ait toujours gardé des liens étroits avec ces régions du nord de l'Angleterre, il est avant tout, et jusqu'à la fin de sa vie, un homme d'Oxford, étudiant d'abord, professeur ensuite. Élève du collège de Balliol, il y acquiert la maîtrise en 1358 et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wycliff/#i_8994

Pour citer l’article

Jean PASSICOS, « INDULGENCES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/indulgences/