PURGATOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il prolonge l'ambivalence du sentiment de la mort dans la tradition catholique. Apparue avec le péché, contre le dessein du Créateur, la mort est une malédiction (Rom., v, 12) ; mais le Christ, vainqueur à la fois du péché (par la Rédemption) et de la mort (par la Résurrection), a transformé toute malédiction en épreuve, en chance de rachat — jusqu'au trépas, sanctifié dans le martyre. Il est des pécheurs qui meurent pardonnés, mais sans avoir tout à fait purgé leurs fautes. Sainte Catherine de Gênes identifie pour eux le feu du purgatoire (similaire à la peine infernale du « sens » — précisément signifiée par le feu) au « feu amoureux », tourment mystique du manque et du désir de Dieu (peine du dam) ; la souffrance croît avec le désir, le mal devient la simple privation du bien : les âmes justes se trouvent enfin purifiées (Traité du purgatoire, éd. posthume, 1571). La doctrine n'a pas voulu préciser la réalité de ces peines (leur détail, leur localisation, leur durée), laissant aux fidèles leur opinion. Le concile de Florence (1439) se refuse ainsi à condamner la tradition grecque, qui voit au mieux dans le feu du purgatoire un feu métaphorique (A. Michel, « Feu du purgatoire », in Dictionnaire de théologie catholique, t. V, 1913) ; il est acquis depuis Bellarmin que la tradition romaine, qui ne doute pas de cette réalité mais dont la base scripturaire est assez faible (essentiellement I Cor., iii, 13-15), ne saurait valoir comme certitude. Seul, pourrait-on dire, le processus purgatoire appartient au dogme.

Jacques Le Goff (La Naissance du purgatoire, 1981) a pu montrer, en effet, que « le besoin du purgatoire » correspond surtout à « une exigence de la masse » : il procède du grand renouveau de la spiritualité occidentale au xiie siècle, c [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PURGATOIRE  » est également traité dans :

ESCHATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 6 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dialectique de l'eschatologie chrétienne »  : […] Le christianisme primitif – dont maintenant près de vingt siècles nous séparent – était foncièrement d'essence eschatologique. Encouragées par les multiples allusions à l'imminence du Royaume qui se trouvent dispersées à travers les Évangiles, les premières communautés chrétiennes ont vécu tendues dans l'attente du prochain retour en gloire et du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschatologie/#i_87640

ITINÉRAIRE ou VOYAGE SPIRITUEL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 092 mots
  •  • 1 média

Visite de l'au-delà dès ce monde et route vers l'au-delà dans ce monde répondent à la même démarche spirituelle. Dans toutes les grandes civilisations est attestée l'unité de ces deux fonctions mystiques du voyage chamanique du double et du cheminement initiatique. Ainsi, la littérature de l'ancien Orient a fait passer les errances pittoresques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/itineraire-voyage-spirituel/#i_87640

JOUR DES MORTS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 279 mots

Fête propre au monde catholique, le jour des Morts commémore, le 2 novembre, tous les fidèles défunts supposés endurer les tourments du purgatoire, leur âme étant restée coupable de péchés mineurs à l'heure de leur mort. Selon la doctrine catholique qui maintient contre le protestantisme l'efficacité de l'intercession, les prières des croyants res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jour-des-morts/#i_87640

Pour citer l’article

François TRÉMOLIÈRES, « PURGATOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/purgatoire/