Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHINOISE LITTÉRATURE

Articles

  • HAN YU (768-824)

    • Écrit par Pierre RYCKMANS
    • 1 998 mots

    Homme politique, écrivain, poète, penseur, Han Yu joua un rôle important dans l'histoire de la littérature chinoise dans la dernière période de la dynastie des Tang (618-907). Son mouvement de réforme de la prose chinoise se présente comme un retour à l'antique, qui n'est pas un retour en arrière....

  • HONG LOU MENG [HONG LEOU MONG]

    • Écrit par LI TCHE-HOUA
    • 1 296 mots

    Au milieu du xviiie siècle, Le Rêve dans le pavillon rouge (Hong lou meng), chef-d'œuvre du roman chinois, présente, avec réalisme et poésie, le déclin de la société féodale, en une fresque grandiose qui sert de toile de fond à une histoire d'amour au dénouement tragique. Toutes les familles...

  • HUAINAN ZI (Liu An)

    • Écrit par Pierre MARSONE
    • 870 mots

    En publiant le Huainan zi (le « Maître de Huainan ») pour la première fois dans une langue occidentale (Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, Paris, 2003), Charles Le Blanc, Rémi Mathieu et leurs collaborateurs ont enfin mis à la portée du plus large public une synthèse majeure de la sagesse et du...

  • HUANG ZONGXI [HOUANG TSONG-HI] (1610-1695)

    • Écrit par Lucie RAULT
    • 345 mots

    Originaire de Yuyao (Zhejiang), Huang Zongxi (ou Huang Lizhou), dit Nanlei, est l'un des plus éminents lettrés du début des Qing. Après avoir obtenu son titre de licencié, il séjourne deux années à Pékin où il s'initie aux problèmes et aux intrigues politiques de l'époque. En 1630, révolté par l'injuste...

  • JIAN'AN [KIEN-NGAN] LES SEPT POÈTES DE LA PÉRIODE (196-220)

    • Écrit par Jean-Pierre DIÉNY
    • 1 638 mots

    L'époque Jian'an est l'une des plus brillantes de l'histoire littéraire chinoise. On désigne sous ce nom le quart de siècle (196-220) au cours duquel s'effondra la domination, quatre fois séculaire, de la dynastie des Han et se prépara par les armes la constitution des...

  • JIA YI [KIA YI] (201-169 av. J.-C.)

    • Écrit par Yves HERVOUET
    • 684 mots

    Le premier des auteurs connus de fuest Jia Yi, dont la biographie nous est retracée dans le Shi ji de Sima Qian, à la suite de celle de son grand modèle, QuYuan. L'historien nous trace les grandes lignes d'une existence qui a été, elle aussi, un archétype. Homme du nord de la Chine, Jia Yi...

  • JIN PING MEI [KIN P'ING MEI] (fin XVIe s.), roman

    • Écrit par André LEVY
    • 1 744 mots

    Le Jin Ping Mei, roman-fleuve de la fin du xvie siècle, en cent chapitres, se range parmi la demi-douzaine de chefs-d'œuvre de la littérature romanesque chinoise en langue vernaculaire. Ouvrage anonyme auréolé d'une réputation pornographique, noir et burlesque, érotique et satirique, il reste largement...

  • LI BO [LI PO] (701 env.-env. 762)

    • Écrit par Jean-Pierre DIÉNY
    • 2 094 mots

    Fulgurant génie au ciel des lettres chinoises. On ignore les conditions précises de sa naissance et de sa mort, aussi bien que le nom et la profession de son père. Et lorsque les deux petites-filles de Li Bo eurent épousé de simples paysans, sa descendance rentra dans l'ombre.

    Il avait reçu...

  • LI QINGZHAO [LI TS'ING-TCHAO] ou LI YI'AN [LI YI-NGAN] (1081-apr. 1151)

    • Écrit par Chantal CHEN-ANDRO
    • 413 mots

    Li Qingzhao, appelée aussi Li Yi'an, est originaire de Jinan au Shandong. En 1101, elle épouse Zhao Mingcheng, étudiant au Collège impérial. Tous deux appartiennent à d'illustres familles de fonctionnaires-lettrés et ont une passion commune : la collection d'objets rares. En 1103, Mingcheng obtient...

  • LI SHANGYIN [LI CHANG-YIN] (813-858)

    • Écrit par Yves HERVOUET
    • 1 251 mots

    Li Shangyin a été longtemps quasi ignoré des sinologues occidentaux et même des chercheurs modernes chinois, il était trop à part de la poésie classique chinoise, trop difficile aussi pour être étudié autrement que de façon superficielle. Mais voici que depuis quinze ans plusieurs dizaines d'ouvrages...

  • LIU XIE [LIEOU HIE] (465 env.-522)

    • Écrit par Odile KALTENMARK
    • 1 054 mots

    Liu Xie affirme dans le chapitre intitulé « Une critique compréhensive » que les ouvrages littéraires qui obtiennent le plus de suffrages sont aussi les plus beaux. On peut appliquer ce jugement à l'œuvre même de Liu Xie : les plus exigeants et les plus fins parmi les auteurs qui l'ont suivi font de...

  • LIU YONG [LIEOU YONG] (XIe s.)

    • Écrit par Chantal CHEN-ANDRO
    • 311 mots

    Liu Yong, appelé aussi Liu Qiqing, est originaire de Chong'an dans la province du Fujian. Il est difficile de connaître avec précision les dates de naissance et de mort de ce poète. On sait seulement qu'il obtient le titre de docteur accompli (jinshi) en 1034 et qu'après ce succès il...

  • LIU YUXI [LIEOU YU-SI] (772-842)

    • Écrit par Yves HERVOUET
    • 570 mots

    Liu Yuxi n'est pas un des grands noms de la poésie chinoise classique, mais une demi-douzaine de ses poèmes, nous dit un critique moderne sévère, lui ont permis de survivre à l'oubli. Sa vie est à la fois banale et intéressante parce que typique de son époque. Entré dans l'administration impériale...

  • LIU ZONGYUAN [LIEOU TSONG-YUAN] (773-819)

    • Écrit par Donald HOLZMAN
    • 476 mots

    Par son haut lignage, son intelligence et ses talents littéraires, Liu Zongyuan semblait destiné à jouer un grand rôle dans la vie politique des Tang. En effet, à l'avènement de l'empereur Shunzong en 805, devenu le protégé du chef du gouvernement Wang Shuwen, il se trouve au centre...

  • LI YU (1611-env. 1680)

    • Écrit par André LEVY
    • 484 mots

    On a voulu voir en cet esthète un esprit superficiel qui se serait abandonné au divertissement vénal. Ne nous y trompons pas : cet écrivain « maudit » est peut-être le plus original et le plus libre que la Chine ait produit. N'a-t-il pas fallu attendre 1970 et un érudit étranger pour que l'ensemble...

  • LI YU (937-978)

    • Écrit par Chantal CHEN-ANDRO
    • 383 mots

    LiYu (ou Li Chongguang), sixième enfant de l'empereur Li Jing de la dynastie des Tang du Sud, compte parmi les poètes les plus célèbres de la Chine. Lorsqu'il monte sur le trône, le pouvoir légitime est déjà entre les mains de la dynastie des Song. Pour flatter son puissant voisin, il déploie une...

  • LI ZHI [LI TCHE] (1527-1602)

    • Écrit par Jacques GERNET
    • 821 mots

    Philosophe et critique littéraire chinois, originaire des environs du grand port de Quanzhou au Fujian. Célèbre pour son indépendance d'esprit, ses attaques contre la morale et contre les conceptions régnantes, Li Zhi se rattache aux penseurs de l'école de Taizhou fondée par l'ancien...

  • LU JI [LOU KI] (261-303)

    • Écrit par Donald HOLZMAN
    • 371 mots

    Poète et général chinois, Lu Ji descend d'une longue lignée d'aristocrates sudistes, de la région de Suzhou, royaume indépendant lors de sa naissance mais qui fut conquis par les Jin en 280. Quelques années plus tard, Lu Ji et son frère Lu Yun se rendent dans la nouvelle capitale, ...

  • LU YOU [LOU YEOU] (1125-1210)

    • Écrit par Chantal CHEN-ANDRO
    • 303 mots

    Lu You, appelé aussi Lu Wuguan, est originaire de Shanyin, dans la province du Zhejiang. Il appartient à une de ces grandes familles de tradition littéraire et politique qui, de tout temps, ont fourni les hauts dignitaires de l'Empire. L'Histoire des Song nous donne sa biographie au chapitre...

  • LYRISME

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Jean-Pierre DIÉNY, Jean-Michel MAULPOIX, Vincent MONTEIL, René SIEFFERT
    • 10 725 mots
    • 2 médias
    Qu'on imagine un peuple, à tous les âges de la vie, à tous les degrés de l'échelle sociale, unanimement féru de rythmes et de chansons. Une langue sans flexion, dont les éléments immuables se passent aisément des particularisations du genre, du nombre, de la personne. Une syntaxe malléable,...