Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EMBRYOLOGIE

Articles

  • PROLANS ou GONADOTROPHINES CHORIONIQUES

    • Écrit par Geneviève DI COSTANZO
    • 371 mots

    Substances gonadotropes découvertes en 1927 chez la souris par Aschheim et Zondek, et qui se retrouvent en quantités considérables chez les mammifères supérieurs, dans le sang et dans les urines, au décours de la grossesse. Leur origine est placentaire, mais elles sont très proches des gonadotrophines...

  • REMAK ROBERT (1815-1865)

    • Écrit par Universalis
    • 363 mots

    Embryologiste et neurologue prussien, né le 26 juillet 1815 à Posen, en Prusse (auj. Poznañ, Pologne), mort le 29 août 1865 à Bad Kissingen, en Bavière (Allemagne).

    Robert Remak fait ses études à l'université de Berlin sous la direction de l'éminent physiologiste Johannes Müller...

  • REPTILES

    • Écrit par Pierre CLAIRAMBAULT
    • 3 981 mots
    • 8 médias
    Les Reptiles sont des Vertébrés Amniotes, comme les Mammifères et les Oiseaux. De même que chez ces derniers, l'embryon se développe dans un œuf le plus souvent pondu et abandonné sans soins particuliers. Chez quelques espèces ovovivipares (Vipère, Lézard vivipare), l'embryon a un développement intra-utérin...
  • RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

    • Écrit par Marc PASCAUD, Jean-Marie VERNIER
    • 7 487 mots
    • 7 médias
    Une certaine ambiguïté dans la terminologie règne à propos des réservesde l'œuf animal, qui sont désignées dans leur ensemble par le terme de vitellus. La nature, la quantité, la distribution du vitellus varient considérablement selon les groupes zoologiques. La présence du vitellus, l'importance...
  • ROUX WILHELM (1850-1924)

    • Écrit par Stéphane SCHMITT
    • 1 273 mots
    • 1 média

    Anatomiste et embryologiste allemand, Wilhelm Roux doit sa célébrité à ses expériences sur des embryons de grenouille, dont il tira d’importantes conclusions théoriques sur les modalités du développement des animaux. Il promut plus généralement la méthode expérimentale en embryologie...

  • SEXUALISATION, biologie

    • Écrit par Jacques DECOURT, Jean-Marc LOBACCARO, Étienne PATIN, Lluis QUINTANA-MURCI, Charles SULTAN
    • 14 067 mots
    • 2 médias
    ...caryotype 46,XX. En réalité, les chromosomes X de ces individus avaient tous reçu un fragment provenant du chromosome Y, et contenant le gène en question. Au cours du développement de l'embryon, les gonades se développent de façon similaire chez les deux sexes, jusqu'à ce que l'expression du gène ...
  • SPEMANN HANS (1869-1941)

    • Écrit par Samya OTHMAN
    • 243 mots

    Zoologiste allemand, né en 1869 à Stuttgart, mort en 1941 à Fribourg. Fondateur de l'embryologie comme discipline constituée, Hans Spemann a étudié les lois primaires qui régissent le mécanisme de la différenciation tissulaire de l'œuf en embryon. Recherchant des relations de causalité, Spemann...

  • TÊTE ET COU

    • Écrit par Claude GILLOT
    • 13 400 mots
    • 9 médias
    L'embryologie rend compte de la complexité des deux grandes régions que sont la tête et le cou, assez différentes dans leur organisation, mais étroitement solidaires dans leur fonction chez tous les Vertébrés (cf. crâne ) et spécialement dans le cas de l'homme, seul étudié dans cet article....
  • THÉORIE CELLULAIRE

    • Écrit par Stéphane SCHMITT
    • 3 642 mots
    • 6 médias
    L’Allemand Caspar Friedrich Wolff (1734-1794), qui s’intéressait surtout à l’embryologie, imagina quant à lui en 1759 une théorie dans laquelle les tissus animaux et végétaux étaient formés de « globules » remplis de liquide, qui bourgeonnaient, en quelque sorte, durant la croissance de l’organisme....
  • GASTRAEA THÉORIE DE LA

    • Écrit par Stéphane SCHMITT
    • 1 450 mots
    • 1 média
    ...recherche de lois générales. Dès les années 1810, l’anatomiste allemand Johann Friedrich Meckel (1781-1833) suggère l’existence d’un parallélisme entre les différents stades embryonnaires d’un animal donné et l’échelle des êtres, c’est-à-dire la succession linéaire supposée des formes vivantes, des plus...
  • URINAIRE APPAREIL

    • Écrit par Didier LAVERGNE
    • 5 138 mots
    • 6 médias
    Aucours du développement embryonnaire des Vertébrés, de minuscules unités excrétrices tubulaires se différencient aux dépens de plaques mésodermiques disposées symétriquement de part et d'autre de la corde dorsale. Ces plaques se découpent en segments successifs, d'allure métamérique, que l'on nomme...
  • VAN BENEDEN EDOUARD (1846-1910)

    • Écrit par Universalis
    • 335 mots

    Embryologiste et cytologiste belge, né le 5 mars 1846 à Louvain, mort le 28 avril 1910 à Liège.

    Durant sa jeunesse, Edouard van Beneden travaille avec son père, P. J. van Beneden. Professeur de zoologie à l'université catholique de Louvain, ce dernier est connu pour ses travaux sur les protozoaires,...

  • VAN LEEUWENHOEK ANTONIE (1632-1723)

    • Écrit par Claire BOUYRE
    • 1 572 mots
    • 2 médias
    En 1677, Van Leeuwenhoek observe des animalcules dans le liquide spermatique de plusieurs animaux. Après diverses interprétations sur leur nature, il s’interroge sur leur rôle éventuel dans la reproduction. À l’origine partisan d’une forme de  « génération spontanée », il change progressivement d’avis...
  • VIE

    • Écrit par Georges CANGUILHEM
    • 10 956 mots
    Dans la pratique, le mécanisme s'est révélé inopérant en embryologie. L'usage du microscope, qui s'est répandu dans la seconde moitié du xviie siècle, a permis l'observation des germes de vivants, ou de vivants aux premiers stades de leur développement. Mais l'observation, par...
  • WIESCHAUS ERIC (1947- )

    • Écrit par Universalis
    • 379 mots

    Biologiste du développement américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1995 (conjointement à Edward Lewis et Christiane Nüsslein-Volhard), pour la découverte des mécanismes de contrôle du développement embryonnaire précoce. En travaillant avec Christiane Nüsslein-Volhard, Eric...

  • WOLFF ÉTIENNE (1904-1996)

    • Écrit par Nicole LE DOUARIN
    • 935 mots

    Étienne Wolff est né en 1904 à Auxerre dans une famille d'enseignants. Sa famille s'étant installée en Normandie, il fait ses études secondaires au lycée de Rouen, puis au lycée Louis-le-Grand à Paris. Une inclination marquée pour la philosophie l'amena à suivre un enseignement dans cette discipline...