ROUX WILHELM (1850-1924)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Zoologiste allemand qui, en s'efforçant de découvrir comment la structure et les fonctions des organes et des tissus se trouvaient déterminées dès la fécondation de la cellule-œuf, devint un fondateur de l'embryologie expérimentale. Élève du biologiste Ernst Haeckel, Roux étudia les sciences à Iéna, à Berlin et à Strasbourg. Il fut assistant à l'Institut d'hygiène de Leipzig (1879-1886) et professeur à l'université de Breslau (1886-1889). Il fut nommé professeur d'anatomie à l'université d'Innsbruck en 1889 et rejoignit ensuite l'université de Halle (1895-1921).

Pensant que la division cellulaire mitotique de l'œuf fécondé représente le mécanisme par lequel les parties futures d'un organisme en développement sont correctement agencées, Roux entreprit, dans les années quatre-vingts, un programme expérimental utilisant les œufs de grenouille. Suivant sa théorie de l'adaptation fonctionnelle, chaque organe (et de même chaque cellule) possède une structure préétablie capable de se modifier pour être en conformité avec la fonction qui lui échoit. Pour vérifier cette hypothèse, il détruisit une des deux cellules initiales (blastomères) résultant de la subdivision d'un œuf de grenouille fécondé, et il obtint un hémi-embryon à partir du blastomère restant.

À partir de ces résultats, il conclut que la détermination des futures parties et fonctions était déjà réalisée dans le stade à deux cellules et que chacun des deux blastomères avait déjà reçu les déterminants nécessaires pour former chacune des moitiés de l'embryon. Cette interprétation devait être battue en brèche lorsque le biologiste allemand Hans Driesch, travaillant sur des œufs d'oursin, obtint des embryons petits, mais complètement développés, à partir de chacun des deux blastomères initiaux.

En 1894, Roux fonda les Archiv für Entwicklungsmechanik der Organismen (« Archives pour le mécanisme de développement des organismes »), le premier journal d'embryologie expérimentale.

—  Michel PRIVAT DE GARILHE

Écrit par :

  • : ingénieur-docteur, docteur ès sciences, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, ingénieur E.S.C.I.L.

Classification


Autres références

«  ROUX WILHELM (1850-1924)  » est également traité dans :

PLASMA GERMINATIF THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 329 mots

La théorie du plasma germinatif, élaborée expérimentalement, indépendamment, par les biologistes allemands August Weismann (1883) et Wilhelm Roux (1888), a été formalisée dans l'ouvrage de Weismann publié en 1892 et intitulé Das Keimplasma. Eine Theorie der Vererbung (traduit en anglais en 1915, Germ Plasm : a Theory of Heredity ). C'est une théorie du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-plasma-germinatif/#i_10535

Pour citer l’article

Michel PRIVAT DE GARILHE, « ROUX WILHELM - (1850-1924) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-roux/