Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

EMBRYOLOGIE

Articles

  • HYBRIDATION

    • Écrit par Georges BARSKI, Yves DEMARLY, Simone GILGENKRANTZ
    • 5 925 mots
    • 2 médias
    Les chimères embryonnaires furent d'abord extrêmement précieuses pour comprendre comment, à partir d'une cellule unique, l'œuf fécondé, se forme un individu adulte, dans toute sa complexité. Dès 1926, chez les Urodèles, par implantation de la lèvre dorsale du blastopore,...
  • HYPOPHYSE ou GLANDE PITUITAIRE

    • Écrit par Jacques DECOURT, Universalis
    • 6 581 mots
    • 4 médias
    L' hypophyse se développe à partir de deux ébauches totalement différentes : une évagination de l'ectoblaste du stomodaeum située immédiatement en avant de la membrane pharyngienne et qui constitue la poche de Rathke, et un prolongement inférieur du plancher du diencéphale, l'infundibulum...
  • INSECTES

    • Écrit par René LAFONT, Jean-Yves TOULLEC
    • 12 885 mots
    • 36 médias
    L' œuf est une cellule polarisée. Lors de sa formation, certaines molécules (ARN messagers et/ou protéines) sont déposées de façon localisée ; cette distribution sera ainsi à l'origine de l'établissement d'une polarité antéro-postérieure (ARNm et protéine bicoid)...
  • INTERSEXUALITÉ

    • Écrit par Katy HAFFEN
    • 2 786 mots
    ...La première étape qui suit la fécondation correspond à l' organogenèse des glandes et des conduits génitaux ( caractères sexuels primaires). Dans chaque embryon, quel que soit son sexe génétique, s'édifie un double assortiment d'ébauches qui comporte les éléments nécessaires à la réalisation d'un système...
  • JOST ALFRED (1916-1991)

    • Écrit par Etienne WOLFF
    • 784 mots

    Né en 1916 à Strasbourg, Alfred Jost accomplit de brillantes études dans des lycées de Strasbourg et de Paris.Il fut reçu à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm,où après avoir passé avec succès l'agrégation des sciences naturelles, il s'initie aux questions scientifiques avec le professeur Robert...

  • LEWIS EDWARD B. (1918-2004)

    • Écrit par Hervé LE GUYADER
    • 1 180 mots

    Généticien américain, Edward Bok Lewis, dit Ed Lewis, fut l’un des fondateurs de la biologie évolutive du développement (aussi appelée « évo-dévo » depuis les années 1980). Afin de mettre en lumière le contrôle génétique de l’embryogenèse d’un animal, il a étudié les ...

  • MALPIGHI MARCELLO (1628-1694)

    • Écrit par Alfredo RIVA, Ettore TOFFOLETTO
    • 926 mots
    • 1 média

    Médecin et biologiste italien né le 10 mars 1628 à Crevalcore, près de Bologne (États pontificaux), mort le 30 novembre 1694 à Rome.

    Marcello Malpighi entre en 1646 à l'université de Bologne dont il est docteur en médecine et en philosophie en 1653. Nommé enseignant dans son alma mater...

  • MAMMIFÈRES

    • Écrit par Pierre CLAIRAMBAULT, Robert MANARANCHE, Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, Michel TRANIER
    • 10 795 mots
    • 20 médias
    Les Mammifères et les Sauropsidés (Reptiles et Oiseaux) constituent, au sein de l'embranchement des Vertébrés, le groupe des «  amniotes ». Ce terme évoque la présence d'une annexe embryonnaire : l' amnios, d'origine ectodermique, qui limite la cavité amniotique, renfermant le liquide amniotique dans...
  • NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse et évolution

    • Écrit par Paul LAGET
    • 10 367 mots
    • 7 médias
    L' embryogenèse des différents groupes de métazoaires fait apparaître une différence structurale fondamentale entre certains d'entre eux. On sait qu'à partir du stade blastula des multiplications et des migrations cellulaires complexes caractérisant la gastrulation vont amener la formation d'une cavité...
  • NERVEUX (SYSTÈME) - Le neurone

    • Écrit par Michel HAMON, Clément LÉNA
    • 5 754 mots
    • 1 média
    La formation du système nerveux d'un vertébré s'effectue en plusieurs phases. C' est d'abord la différenciation de cellules souches en neurones, suivie de la migration des cellules ainsi différenciées jusqu'à leur emplacement définitif, puis enfin de l'extension de leurs neurites et de l'établissement...
  • NÜSSLEIN-VOLHARD CHRISTIANE (1942- )

    • Écrit par Universalis
    • 376 mots

    Généticienne allemande, spécialiste de génétique du développement, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1995 (conjointement à Eric Wieschaus et Edward Lewis), pour ses recherches sur les mécanismes de développement précoce de l'embryon. En travaillant en tandem avec Eric Wieschaus,...

  • ŒIL HUMAIN

    • Écrit par Jean-Antoine BERNARD, Guy OFFRET
    • 11 129 mots
    • 13 médias
    Embryologiquement, la rétine est une expansion du cerveau, et c'est le seul élément du globe oculaire à présenter une origine neurale. À la troisième semaine du développement embryonnaire (embryon de 3 mm), apparaissent, au niveau du cerveau intermédiaire, deux vésicules optiques primitives...
  • PANDER CHRISTIAN HEINRICH (1794-1865)

    • Écrit par Stéphane SCHMITT
    • 1 036 mots
    • 1 média

    Biologiste russe de culture allemande, Christian Heinrich Pander fut l’auteur d’une des plus importantes découvertes de l’embryologie moderne, celle des feuillets embryonnaires (ou germinatifs), structures membraneuses de l’embryon précoce à partir desquelles se développent tous les tissus et organes...

  • PEAU

    • Écrit par Louis DUBERTRET
    • 8 266 mots
    • 2 médias
    L'organe peau résulte de la réunion de deux tissus d'origine embryologique différente : l'épiderme, qui provient de l'ectoderme, et le derme et l'hypoderme, qui proviennent du mésoderme.
  • PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

    • Écrit par Vincent LAUDET
    • 3 841 mots
    • 5 médias
    ...majorité de la population, et des « mauvaises » mères, plus agressives et présentant plus de capacités d'exploration de leur environnement (fig. 2). Il a pu relier les différences de comportement de ces souris adultes à leur position dans l'utérus au cours de l’embryogenèse. Ce chercheur a démontré...
  • PHYLOGÉNIE ANIMALE

    • Écrit par Michaël MANUEL
    • 11 693 mots
    ... siècle véhiculent la même vision de l'évolution animale (fig. 1). Cette « conception traditionnelle », qui trouve ses fondements dans les travaux d'embryologie évolutive de la fin du xixe siècle, a été largement popularisée dans les milieux universitaires, où elle a été enseignée jusqu'à très...
  • PLAN D'ORGANISATION DES VERTÉBRÉS

    • Écrit par Bertrand FAVIER
    • 5 774 mots
    • 6 médias
    ...études sur les vertébrés, on ne disposait pas de mutants des gènes Hox. Le travail a donc porté sur l'expression de ces gènes, c'est-à-dire le lieu dans l'embryon et le moment au cours de l'embryogenèse, de l'apparition des ARN messagers de chaque gène, ce que l'on appelle le profil d'expression...
  • PRÉFORMATION ET ÉPIGENÈSE

    • Écrit par Maria Teresa MONTI
    • 6 746 mots
    • 7 médias

    Selon le dictionnaire Le Robert, la préformation est « une des deux théories biologiques en lutte aux xviie et xviiie siècles, selon laquelle l’organisme vivant est complètement constitué dans le germe ». Son opposé est l’épigenèse, « théorie selon laquelle un embryon se développe par différenciations...

  • PROCRÉATION

    • Écrit par Bernard JAMAIN, Paul-François LEROLLE, Yves MALINAS, Jacques TESTART
    • 12 380 mots
    • 13 médias
    ...l'espèce humaine, l'œuf fécondé (fig. 1) migre à travers la trompe, et ne s'implante que vers le huitième jour dans la muqueuse utérine (nidation). Pendant ces sept jours d'autonomie, des divisions cellulaires successives ont partagé la masse ovulaire en une centaine de cellules, sans augmentation...
  • PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT D'UN ORGANISME

    • Écrit par Corinne ABBADIE
    • 8 015 mots
    • 1 média
    Chez l'œuf de crapaud Xenopus laevis, dont nous avons déjà parlé, on observe une dissymétrie de composition moléculaire du cytoplasme entre le pôle animal, qui s'oriente sous l'effet de la gravité vers le haut, et le pôle végétatif. Il en résulte que les cellules qui se forment par division de...