SIBÉRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture

-4000 à -2000. Naissance de l'écriture
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

-2000 à -1000. Les empires du Bronze

-2000 à -1000. Les empires du Bronze
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

-600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

700 à 800. De 'Abd al-Malik à Charlemagne

700 à 800. De 'Abd al-Malik à Charlemagne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tous les médias


Les origines

Premier peuplement

Au moment où la calotte glaciaire maximale couvrait la moitié de l'Europe, une deuxième calotte couvrait la Sibérie occidentale et centrale et une troisième la Sibérie orientale. Sur les franges méridionales de ces blocs stériles s'étendaient des terres plus clémentes où la vie pouvait éclore. Là, quelque peu en dessous du 60e parallèle, évoluaient déjà mammouths, rhinocéros laineux et lions des cavernes, auxquels se mêlèrent bien vite des rennes, des chevaux et des bœufs sauvages, et, plus au sud, des antilopes, des moutons et des cerfs marals. Une telle faune laisserait supposer la présence de l'homme, mais, actuellement, aucun vestige ne l'indique, à cette époque lointaine où, en Europe et en Extrême-Orient, des hommes avaient élaboré les cultures du Paléolithique inférieur. Quelques sites moustériens flanquent le territoire, à l'ouest ceux d'Asie centrale près du lac Issyk-Koul (Issyk-Kul'), à l'est ceux du monde chinois sur le plateau des Ordos.

Quatre trouvailles, deux dans l'Altaï (Altaj), une près du Baïkal (Bajkal) et la dernière dans le bassin de l'Amour (Amur), restent une énigme. Il s'agit d'industries lithiques fort anciennes où se mêlent des galets et hachereaux typiques des cultures asiatiques du Paléolithique inférieur : témoins ou survivants ? Tout se présente comme si des chasseurs du Pléistocène ancien et moyen avaient attendu des conditions climatiques plus favorables pour s'avancer en Sibérie. Au Pléistocène supérieur s'ouvrent trois voies qui vont donner cet immense espace aux hommes, couvrir tout un ensemble et, par leur localisation, expliquer le contenu original du Paléolithique supérieur. L'une part d'Asie centrale et longe le Pamir et le Tianshan, apportant l'expérience des descendants de néanderthaliens installés dans les bassins de l'Amu Darya et du Syr Darya. L'au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages


Écrit par :

  • : conservateur en chef du musée Guimet, directeur d'études à l'École pratique des hautes études en sciences sociales
  • : professeur à l'université de Lyon-II, chercheur au Centre Magellan, Université de Lyon-III
  • : professeur titulaire de la faculté des sciences de l'université de Picardie

Classification


Autres références

«  SIBÉRIE  » est également traité dans :

ALTAÏ

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 382 mots

La république fédérée de l'Altaï occupe, au sud de la Sibérie occidentale, une région essentiellement montagnarde de 92 600 kilomètres carrés où, en 2002, étaient recensés 202 900 habitants. Ce territoire est peuplé par les Oïrotes qui appartiennent à la famille ethnolinguistique altaïque . L'Altaï est formé par un soubassement paléozoïque pénéplané et violemment soulevé à la fin du Tertiaire et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/altai/#i_23373

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Catherine LEFORT
  •  • 18 005 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'environnement arctique au Pléistocène. Les voies de migration »  : […] Dans la mesure où la plupart des préhistoriens s'accordent aujourd'hui pour faire venir du nord-ouest, c'est-à-dire de Sibérie, les premiers occupants de l'Amérique, il est alors essentiel de pouvoir reconstituer l'environnement nordique américain et de connaître l'importance et le moment des transformations ayant, depuis une centaine de milliers d'années, affecté la région. C'est en effet de cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-structure-et-milieu-geographie/#i_23373

AMOUR, fleuve

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 311 mots

Pour les Russes, l'Extrême-Orient se distingue de la Sibérie par le fait que le premier voit ses fleuves se jeter dans le Pacifique, la seconde, dans l'océan glacial Arctique. Alors que les cours d'eau sibériens, coulant du sud au nord, nécessitaient pour la colonisation russe des transbordements pour avancer d'ouest en est, les fleuves d'Extrême-Orient allaient dans le même sens que la conquête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amour-fleuve/#i_23373

ANGARA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 381 mots

Émissaire unique du lac Baïkal, l'Angara, après avoir traversé le lac du même nom, change d'appellation et devient la Toungouzka supérieure ; cet organisme fluvial draine un bassin de 1 045 000 kilomètres carrés et se jette, au terme d'un cours de 1 826 kilomètres, dans l'Ienisseï dont il est l'affluent le mieux alimenté avec un débit moyen à la confluence de 4 380 mètres cubes par seconde, ce qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angara/#i_23373

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

L'Asie représente l'ensemble continental le plus important à la surface du globe ; l'Europe en constitue l'extrémité occidentale On emploie d'ailleurs communément le terme Eurasie pour nommer géologiquement ce vaste ensemble continental. Sa connaissance apparaît donc fondamentale du point de vue géologique, mais demeure malheureusement fragmentaire, certaines régions restant encore relativement p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geologie/#i_23373

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La plaine de Sibérie occidentale »  : […] La plaine de Sibérie occidentale s'étend sur 2 500 km, du littoral arctique au rebord des montagnes d'Asie centrale, et sur 1 500 km d'ouest en est, depuis l'Oural jusqu'au cours de l'Ienisseï. Sur ses 3 millions de kilomètres carrés règne un paysage monotone de plaine forestière marécageuse, se transformant vers le nord en une toundra plane désolée. Du point de vue structural, cette région appart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_23373

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mots, limites et chevauchements  »  : […] Asie désigne habituellement un ensemble de terres situées à l'est de l'Europe. Sa délimitation varie selon les auteurs, les critères scientifiques et les surdéterminations géopolitiques. Elle est marquée par son origine européenne qui ne correspond pas aux conceptions locales traditionnelles. Ce problème géographique crucial implique l'appartenance des individus, des sociétés et des pays à une rég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_23373

BAÏKAL LAC

  • Écrit par 
  • Laure ARJAKOVSKY, 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 4 056 mots
  •  • 2 médias

Le lac Baïkal , situé au sud de la région géographique de Sibérie orientale, est l'un des plus vastes lacs du monde : il se place au septième rang pour sa surface (31 500 km 2 ), au deuxième pour le volume des eaux (23 000 km 3 ), qui est égal à celui de la mer Baltique. Le lac, qui s'étend, du sud-ouest au nord-est, sur 634 km de longueur, avec une largeur moyenne de 48 km, variant de 25 à 79,5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lac-baikal/#i_23373

BARTAS SHARUNAS (1964- )

  • Écrit par 
  • Nicole GABRIEL
  •  • 1 233 mots

Cinéaste lituanien, Sharunas Bartas est né le 16 août 1964 à Siauliai. Adolescent, il s’intéresse à la photographie et au cinéma, qu’il pratique en amateur. Lors d’une expédition en Sibérie, il découvre le peuple des Tofolars, chasseurs-cueilleurs sédentarisés de force, dont la langue et le mode d’existence sont menacés. Ils donneront son thème au film Tofolaria (1986). Admis au VGIK, l’institut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sharunas-bartas/#i_23373

BÉRINGIENNE (TRADITION)

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 118 mots

Terme proposé et utilisé par H. West pour regrouper différentes formations archéologiques alaskiennes et sibériennes, issues du Paléolithique supérieur sibérien, retrouvées sur le territoire de l'ancienne Béringie. Elles sont chronologiquement situées entre le milieu de la glaciation würmienne (wisconsinienne en Amérique) et le début de l'Holocène, soit de 33 000 à 6 000 ou 7 000 avant J.-C., selo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beringienne-tradition/#i_23373

BEZYMIANNYÏ

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 298 mots

Volcan composé situé au centre du Kamtchatka, le Bezymiannyï fait partie du groupe volcanique de Klioutchevskaïa Sopka (péninsule du Kamtchatka, Russie extrême-orientale) et culminait à 3 085 mètres d'altitude (2 800 m seulement depuis l'éruption de 1956). Il est situé sur un arc-cordillère dû à la subduction de la plaque Pacifique, sous la plaque Amérique du Nord (bloc d’Okhotsk). En forme de côn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bezymiannyi/#i_23373

BOURIATES

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 387 mots

Dans le chapitre « La colonisation russe »  : […] Au xvii e  siècle s'amorcent les premiers contacts avec les Russes, lorsque vers 1620-1630 apparaissent les Cosaques partis de leur propre initiative à la découverte de la Sibérie ; viennent ensuite les commerçants attirés par les fourrures, l'or, l'argent, les pierres précieuses, et les paysans en rupture de servage. En 1640 et 1660, pour tenir en main le pays bouriate, les autorités russes y é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouriates/#i_23373

CHAMANISME

  • Écrit par 
  • Roberte Nicole HAMAYON
  •  • 4 966 mots

Dans le chapitre « Le chamanisme d'élevage : dépendance envers les morts »  : […] À mesure que l'élevage ou l'agriculture prennent le pas sur la chasse se développe la gestion des âmes humaines, les relations avec les morts tendant à prendre le pas dans l'activité du chamane sur celles avec les esprits animaux. Ainsi en est-il dans les sociétés pastorales de Sibérie, où s'observe une humanisation des esprits responsables de la subsistance (esprits d'origine animale mués en an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamanisme/#i_23373

DENISOVA HOMMES DE ou DÉNISOVIENS

  • Écrit par 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 3 820 mots
  •  • 4 médias

Les Dénisoviens, ou hommes de Denisova, représentent un groupe d'homininés qui a été défini en 2010 grâce à l'étude de l'ADN d’un fragment d’une phalange de la main. Ce vestige osseux (appelé Denisova 3) avait été découvert en 2008 dans une cavité du sud de la Sibérie (Russie), en bordure des montagnes de l'Altaï, appelée grotte de Denisova. Ainsi, pour la première fois dans l'histoire de l'étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denisova-denisoviens/#i_23373

GAZ NATUREL

  • Écrit par 
  • Bernard CLÉMENT, 
  • François DEBIEN, 
  • Évrard DE FOSSEUX, 
  • Jean-Pierre PERRET, 
  • Odile PUYRAIMOND, 
  • Patrick de RENÉVILLE, 
  • Michel RICHARD
  •  • 16 810 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Russie »  : […] La Russie détient les plus larges ressources de gaz naturel au monde. Avec 47 650 milliards de mètres cubes de réserves prouvées (soit 26 p. 100 du total mondial) et une production de 612 milliards de mètres cubes en 2006 (premier rang mondial), ce pays apparaît actuellement comme la plus importante région gazière de la planète. Le gaz naturel couvre environ 50 p. 100 des besoins du pays en énergi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-naturel/#i_23373

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 12 998 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciers de l'Arctique »  : […] La Scandinavie et l'Islande, réchauffées par le Gulf Stream, ne font pas partie de l'Arctique. En Scandinavie, il y a autant de surface englacée que dans les Alpes. Par 61 0 40' de latitude nord, le glacier du Jostedal, aux vingt-cinq langues émissaires, est, avec un peu plus de 400 kilomètres carrés, le plus étendu d'Europe, Islande exclue. À l'ouest, les précipitations sont de l'ordre de 3 mètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciers/#i_23373

GOULAG

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 3 842 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Expansion du Goulag  »  : […] Le « grand tournant » de la fin des années 1920 – l'industrialisation accélérée et la collectivisation forcée des campagnes – constitue aussi une étape décisive dans le développement du système des camps. À partir de 1929, tous les détenus condamnés à des peines supérieures à trois ans, jusqu’alors incarcérés en prison, sont transférés dans des camps de travail organisés à la hâte. On voit refleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/goulag/#i_23373

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Asie intérieure »  : […] Presque tous les peuples d'Asie intérieure (de la Sibérie au Tibet) font, en certaines saisons surtout, résonner leurs veillées de longs récits chantés ou rythmés, glorifiant des actes individuels de valeur héroïque. Il s'agit avant tout d'accomplir un acte rituel, servant les idéaux collectifs. Véhiculant des valeurs d'autodéfense et de perpétuation, ces récits sont censés être doués d'efficacit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_23373

IAKOUTES ou YAKOUTES

  • Écrit par 
  • Anca STAHL
  •  • 600 mots

Au nombre de 432 000 lors du recensement de 2002, contre 241 000 en 1926, les Iakoutes habitent la Iakoutie, ou Sakha, où ils représentent 45,5 p. 100 de la population. Leur langue fait partie du groupe linguistique turco-tatar. D'après la tradition, ils seraient venus de la région du lac Baïkal au cours du xiii e  siècle sous la pression des tribus bouriates, introduisant le cheval dont le lait c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iakoutes-yakoutes/#i_23373

IENISSEÏ

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 419 mots
  •  • 1 média

L'Ienisseï, qui draine toute la Sibérie centrale vers l'océan glacial Arctique, est le premier fleuve de la zone tempérée avec le Mississippi. Coulant à peu près le long du méridien de 90 0  est, l'Ienisseï sépare la Sibérie occidentale, celle des plaines marécageuses gorgées d'hydrocarbures, de la Sibérie orientale, celle des plateaux vides aux terribles froids hivernaux. De l'Angara à Norilsk, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ienissei/#i_23373

IRKOUTSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 276 mots

Capitale de la région homonyme de la fédération de Russie qui rassemblait 2 446 300 habitants en 2002 sur 767 900 kilomètres carrés, la cité d'Irkoutsk comptait 578 000 habitants en 2006. Elle grandit depuis 1652 sur les rives de l'Angara, au niveau d'un carrefour naturel qui commande l'accès au bassin de la Lena et à la Mongolie, en même temps qu'il contrôle la grande route ouest-est longeant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irkoutsk/#i_23373

JUIFS RÉGION AUTONOME DES ou BIROBIDJAN

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 288 mots

En créant, le 7 mai 1934, la région (oblast) autonome juive du Birobidjan, les autorités soviétiques étaient apparemment respectueuses du droit des nationalités à s'établir sur un territoire qui leur soit propre. Mais la région choisie faisait plutôt de cette concession une mesure d'exil. Voisine de la province chinoise de Heilongjiang, dont elle est séparée, sur 450 kilomètres, par le fleuve Amou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juifs-birobidjan/#i_23373

KHABAROVSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 226 mots

Capitale du territoire homonyme de la Fédération de Russie (788 600 km 2 , 1 436 570 hab. au recensement de 2002), Khabarovsk, dont le nom a pour origine celui d'un explorateur du xvii e  siècle, fut fondée en 1858 et comptait 578 000 habitants en 2006. La ville, située au point de convergence de plusieurs voies de communication, a une zone d'influence étendue. Construite sur la rive droite du fle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khabarovsk/#i_23373

KOLTCHAK ALEXANDRE VASSILIEVITCH (1873-1920)

  • Écrit par 
  • Alexandre BENNIGSEN
  •  • 607 mots
  •  • 2 médias

Fils d'un ingénieur militaire de la marine, issu d'une petite noblesse d'Ukraine d'origine turque, où l'on est officier de marine de père en fils, Alexandre Vassilievitch Koltchak entre à quinze ans à l'Académie navale. C'est un savant océanographe spécialiste de l'Arctique et brillant officier de marine ; il prend part à l'expédition dans l'archipel de la Nouvelle-Sibérie (1900-1903). En 1904, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-vassilievitch-koltchak/#i_23373

KOLYMA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 359 mots

Fleuve de la Sibérie nord-orientale, la Kolyma draine, sur les 2 130 kilomètres de son cours, un bassin de 650 000 kilomètres carrés environ situé sur les territoires de la région administrative ( oblast ) de Magadan et de la république de Iakoutie, puis elle déverse annuellement dans la mer de Sibérie orientale 123 kilomètres cubes ; son débit moyen à l'embouchure est de 3 900 mètres cubes par se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kolyma/#i_23373

KOUZNETSK BASSIN DE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 688 mots

Situé au sud de la Sibérie occidentale, le gisement de charbon du Kouznetsk, appelé Kouzbass ( Kuzneckij Bassejn ), dispose d'abondantes réserves d'un charbon de très bonne qualité. Le bassin du Kouzbass a, sur celui du Donbass, par ailleurs partagé entre la Russie et l'Ukraine, un triple avantage : ses réserves sont très supérieures ; ses charbons offrent une gamme très étendue de variétés, des l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassin-de-kouznetsk/#i_23373

KRASNOÏARSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 334 mots

Capitale du territoire administratif homonyme de la fédération de Russie situé en Sibérie orientale (2,3 millions de kilomètres carrés, 2 908 550 hab. au recensement de 2002), Krasnoïarsk, construite sur les deux rives de l'Ienisseï, comptait 920 000 habitants en 2006, alors qu'elle n'en avait que 190 000 en 1939. La ville, créée sous le nom de Krasnyi Iar en 1628 pour servir de forteresse russe a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/krasnoiarsk/#i_23373

L'ART DU GRAND NORD (dir. J. Malaurie) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 1 123 mots

En contrepoint à la réflexion sur les arts premiers relancée par Jacques Kerchache et poursuivie avec le musée du quai Branly à Paris, les éditions Citadelles et Mazenod ont publié un somptueux volume consacré à l' Art du Grand Nord (2001). Jean Malaurie, le directeur de l'ouvrage, salue dans son introduction la « Renaissance des peuples premiers ». Mais, s'agissant de l'art, un tel qualificatif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-du-grand-nord/#i_23373

LENA

  • Écrit par 
  • Igor Vladimirovich POPOV
  •  • 1 872 mots

La Lena est l'un des principaux fleuves de Russie et l'un des plus longs au monde. Entre sa source, située dans les montagnes qui longent les rives occidentales du lac Baïkal, dans le sud-est de la Sibérie, et son delta, construit dans la mer des Laptev (mer bordière de l'océan Arctique), elle parcourt 4 400 kilomètres, drainant au passage un bassin de 2 490 000 kilomètres carrés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lena/#i_23373

MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 9 610 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nationalisation, racialisation et politisation des migrations »  : […] Autre innovation du xix e  siècle, alors que la religion avait été jusqu'ici le grand facteur d'intolérance et le principe de fabrication des minorités, l'appartenance nationale devient le critère majeur d'assignation des populations. Dans l'Europe centrale et orientale, la pression croissante sur les minorités ethniques provoque des flux d'émigration de refuge. Ils commencent à faire l'objet d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations/#i_23373

NIVKHE

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 840 mots

Les Nivkhe peuplent le cours inférieur de l'Amour et l'île Sakhaline. Ils font partie du groupe des peuples paléoasiatiques, et les fouilles nous donnent la certitude qu'ils sont des descendants directs de la population néolithique de ce territoire. Leur nom, nivkh , signifie « hommes ». Avant la révolution de 1917, ils étaient connus sous le nom de Guiliak. Ce terme vient visiblement des noms Gui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nivkhe/#i_23373

NOVOKOUZNETSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 287 mots

Située dans l'oblast de Kemerovo en Sibérie occidentale, la ville de Novokouznetsk, qui porta le nom de Kouznetsk jusqu'en 1932, puis celui de Stalinsk entre 1932 et 1961, compte parmi les grands centres d'industrie métallurgique de la Russie. Fondée en 1617 à la confluence du Tom et de la Kondoma, la petite ville de Kouznetsk eut une existence obscure jusqu'au moment où les Soviétiques décidèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novokouznetsk/#i_23373

NOVOSSIBIRSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 421 mots
  •  • 1 média

Métropole incontestée de la Sibérie, Novossibirsk, capitale de la région administrative du même nom, est, avec 1,4 million d'habitants en 2007, la troisième ville de Russie. L'essor de cette ville, née pour ainsi dire du chemin de fer , symbolise bien les succès remportés dans l'aménagement pionnier de la Sibérie moderne, tout comme la croissance de son homologue nord-américain, Chicago, résume le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novossibirsk/#i_23373

OB ou OBI

  • Écrit par 
  • Liliya Konstantinovna MALIK, 
  • Philip P. MICKLIN, 
  • Lewis OWEN
  •  • 2 770 mots

L' Ob (ou Obi) est l'un des plus grands fleuves d'Asie. Il s'écoule à travers la Sibérie occidentale, vers le nord et l'ouest en suivant une diagonale tortueuse depuis sa source, dans les monts Altaï, jusqu'à son estuaire (golfe de l'Ob), par l'intermédiaire duquel il débouche dans l'océan Arctique au niveau de la mer de Kara. Axe de transport majeur, il traverse un territoire situé au cœur de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ob-obi/#i_23373

OMSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 285 mots

Capitale de la région homonyme de Russie (139 700 km 2 , près de 2 100 000 hab. ), la ville d'Omsk comptait 1 134 800 habitants en 2007. Créée en 1716, en qualité de forteresse sur la rive droite de l'Irtych à la confluence de l'Om, et dotée du statut de ville en 1782, elle végéta tant que ne fut pas entreprise la colonisation rurale, puis l'industrialisation de la Sibérie méridionale. C'est la mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/omsk/#i_23373

OURAL

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 4 070 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L'économie ouralienne »  : […] L' Okroug fédéral de l'Oural s'étend pour l'essentiel (85 p. 100 de sa superficie) sur la plaine de Sibérie occidentale, et n'a guère de rapport avec la chaîne de montagne dont il emprunte le nom. Cependant, la subdivision de l'okroug fédéral, créée en 2000, n'est pour l'instant qu'un cadre de regroupement de statistiques et n'a pas de fonctions d'aménagement régional. Dans ce regroupement adminis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oural/#i_23373

OUSSOURI, fleuve

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 340 mots

Né de la confluence de deux rivières, l'Oulakhe et la Daoubikhe — descendues de la chaîne de Sikhota-Aline dans l'Extrême-Orient sibérien —, l'Oussouri se jette dans le fleuve Amour, non loin de Khabarovsk, au terme d'un cours de 588 kilomètres (909 km avec l'Oulakhe) et draine un bassin de 187 000 kilomètres carrés. Une partie de son cours moyen sert de frontière entre la Russie et la Chine. La v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oussouri-fleuve/#i_23373

PALÉOARCTIQUE TRADITION

  • Écrit par 
  • Patrick PLUMET
  •  • 84 mots

Tradition assez hétérogène regroupant des industries provenant de formations américaines (Tradition paléoarctique américaine) et parfois sibériennes (Tradition paléoarctique sibérienne) dérivées du Paléolithique supérieur sibérien. Ces industries ont en commun des lames et des microlames, des petits nucléus cunéiformes de type « campus », diverses sortes de bifaces plus ou moins foliacés, des grat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition-paleoarctique/#i_23373

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Pascal MARCHAND
  •  • 8 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L' expansion démographique et territoriale russe »  : […] C'est en 1558 qu'Ivan IV le Terrible accorde des privilèges d'exploitation des territoires situés à l'est de l’Oural aux Stroganov qui, à la recherche de fourrures, financent des expéditions de plus en plus loin vers l'est. Un mouvement est lancé, qui conduira les cosaques sur les rives du Pacifique en 1639 (et même, plus tard, en Alaska). À la fin du xviii e  siècle, la Russie a conquis la Sibéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_23373

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre «  La Russie des despotes éclairés, grand État européen »  : […] Au xvii e  siècle, une guerre presque ininterrompue opposa la Pologne à la Russie, qui avait pour enjeu les terres russes occidentales occupées par les Polonais (Smolensk rendue aux Russes par le traité d'Androusovo [Andrusovo], 1667, confirmé par la « Paix perpétuelle » de 1686), mais qui eut pour conséquence le rattachement d'une partie de l'Ukraine, alors polono-lituanienne, à la Russie. L'amb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_23373

SAKHA RÉPUBLIQUE DE ou IAKOUTIE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 327 mots

La république autonome de Sakha ou Iakoutie occupe, dans l'Extrême-Orient russe, un territoire de 3 103 000 kilomètres carrés. C'est la plus grande république de la Fédération de Russie. Créée le 27 avril 1922, la république socialiste soviétique autonome de Iakoutie a proclamé son indépendance en 1990 et a pris le nom de république de Sakha en 1992. Elle comptait, au recensement de 2002, 949 200  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakha-iakoutie/#i_23373

SAKHALINE ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 791 mots

D'une superficie totale de 76 400 kilomètres carrés, l'île de Sakhaline s'étend sur une longueur de 948 kilomètres, tandis que sa largeur moyenne est de 100 kilomètres (6 km au nord, 160 km au centre). Elle est baignée par la mer d'Okhotsk et par la mer du Japon. Sa côte nord-occidentale est séparée du continent par le détroit dit la Manche de Tartarie. Si l'immense majorité de sa population est r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-de-sakhaline/#i_23373

SAMOYÈDES

  • Écrit par 
  • Anca STAHL
  •  • 107 mots

On désigne par le nom de Samoyèdes plusieurs groupes ethniques (Nenets, Enets, Nganassan, Selkoup) répartis sur un vaste territoire compris entre l'Oural et l'Ienisseï. Les Samoyèdes jouxtent au nord le littoral arctique. Les Ostiak, qui habitent le long de l'Ob et de l'Ienisseï, s'interposent entre les Samoyèdes du Nord et les Samoyèdes du Sud. Du point de vue linguistique, les Samoyèdes appartie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samoyedes/#i_23373

STROGANOV LES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ARRIGNON
  •  • 298 mots

Le nom de la famille Stroganov, dont la cohésion a triomphé des différends les plus graves, est attaché à la colonisation de l'Oural et de la Sibérie. Les ancêtres de la famille (Anika Stroganov, mort en 1570) appartenaient à la paysannerie libre et étaient membres d'une communauté de petits sauniers paysans. Leur fortune a été édifiée, avec l'appui du gouvernement, sur le commerce du sel. En 1574 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-stroganov/#i_23373

TCHOUKTCHES

  • Écrit par 
  • Anca STAHL
  •  • 958 mots
  •  • 1 média

Peuple divisé en deux groupes : les Tchouktches maritimes sédentaires, et les Tchouktches éleveurs de rennes, nomades. Les villages des Tchouktches maritimes sont situés sur le littoral arctique, entre le cap Erri et le cap de l'Est, et sur le littoral de la mer de Béring, entre le cap de l'Est et la baie d'Anadyr. Les camps des éleveurs de rennes sont éparpillés sur toute la région du Nord-Est, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchouktches/#i_23373

TOMSK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 248 mots

Chef-lieu de la région homonyme de Sibérie occidentale, en Russie (316 900 km 2 , 1 034 985 hab. en 2008), Tomsk, où l'on dénombrait, en 2006, 490 000 citadins (52 000 en 1897), a grandi dans la basse vallée de la rivière Tom, avant que celle-ci vienne confluer avec l'Ob. Fondée en 1604, la ville fut longtemps un simple comptoir fréquenté par les trappeurs en même temps qu'un nœud routier situé su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomsk/#i_23373

TOUNGOUSES ou TOUNGOUZES

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 676 mots

Groupe de peuples, de type mongoloïde, les Toungouses, ou Toungouzes (Tungus) occupaient au xvii e  siècle la plus grande partie de la Sibérie orientale, de l'Extrême-Orient russe et de la Mandchourie. En Russie, les Toungouses sont éparpillés sur un territoire allant de l'Ienisseï au début à la mer d'Okhotsk et au détroit de Béring, en groupuscules ayant chacun leurs caractéristiques propres et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toungouses-toungouzes/#i_23373

TOUNGOUSKA ÉVÉNEMENT DE LA

  • Écrit par 
  • François ARBEY
  •  • 599 mots

Du fait des problèmes posés, l'étude de l'événement de la Toungounska est d'un intérêt exceptionnel. Une énorme explosion en altitude, le 30 juin 1908, fut accompagnée de phénomènes optiques, acoustiques et mécaniques très importants, observables en Sibérie centrale dans une zone de quelque 1 500 kilomètres de diamètre. Une boule de feu éclatante traversa le ciel clair en laissant le long de sa tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evenement-de-la-toungouska/#i_23373

TOUVA ou TUVA RÉPUBLIQUE DE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 077 mots

République de la fédération de Russie située au cœur de l'Asie, entre la Sibérie (territoires de l'Altaï à l'ouest et de Krasnoïarsk au nord, région d'Irkoutsk au nord-est, République bouriate à l'est) et la Mongolie (au sud, région de la dépression des grands lacs mongols) : la capitale de Touva (ou Tuva), Kyzyl, est réputée représenter le centre géométrique du continent asiatique. Cerné par de h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touva-tuva/#i_23373

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines obscures »  : […] Le nom de Turc ( türk ) s'est appliqué à l'origine à un certain nombre de peuples nomades de Haute-Asie dont l'histoire n'est véritablement attestée qu'à partir du vi e  siècle après J.-C., lorsque fut fondé un grand empire turc qui s'étendait sur la quasi-totalité de la Sibérie. Plus anciennement, des groupes nomades étaient connus en haute Asie et en Mongolie, mais il est encore difficile de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_23373

VLADIVOSTOK

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 277 mots

Chef-lieu du vaste Territoire maritime (Primorskii Kraï, 165 900 km 2 , 2 302 000 hab. en 2002), de la fédération de Russie, Vladivostok, dont la population s'élevait à 581 000 habitants en 2007, est la plus importante des villes de l'Extrême-Orient russe. Le nom de « Dominateur de l'Orient », donné à la ville lors de sa création en 1860, immédiatement après l'annexion de la vallée de l'Oussouri p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladivostok/#i_23373

Voir aussi

Pour citer l’article

Vadime ELISSEEFF, Pascal MARCHAND, Guy MENNESSIER, « SIBÉRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/