PAMIR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Occupant le sud-est du territoire du Tadjikistan, le Pamir répond dans sa partie orientale à l'image du Toit du monde ; sa partie occidentale est la proie d'un ravinement prodigieusement actif qui donne naissance à de longues arêtes dominant les talwegs de plusieurs milliers de mètres.

Le Pamir oriental, ou haut Pamir, est un pays de hautes surfaces : les restes de vieilles pénéplaines vigoureusement relevées au Tertiaire sont dominés par des crêtes résiduelles qui s'enlèvent sur 1 500 à 2 000 mètres seulement et atteignent ainsi des altitudes absolues de 6 000 ou même 7 000 mètres, dont le pic du Communisme qui représentait le point culminant de l'Union soviétique (7 495 m). Le haut Pamir a été recouvert au Quaternaire par une carapace de glace : d'immenses glaciers de vallées y naissaient et s'allongeaient sur 200 à 250 kilomètres en direction de l'avant-pays. Actuellement, les plus hauts plateaux demeurent englacés et, en contrebas des calottes glaciaires, les dépressions tectoniques ou surcreusées par les glaciers disparus sont occupées par des lacs (Kara-Koul, Rang-Koul, Iachil-Koul).

Placé en contrebas, le Pamir occidental est un pays au relief très fouillé : les restes des surfaces anciennes ne sont conservés que sur les interfluves séparant auges glaciaires ou vallées torrentielles. La plupart des vallées sont de belles auges glaciaires fossiles ; leurs versants, coupés de replats, sont tapissés de moraines et dominent de plusieurs centaines de mètres les fonds d'auge où les torrents postglaciaires ont façonné des systèmes de terrasses dont certaines demeurent englacées. La fonte de la glace et des neiges précipite vers le bas pays, durant le semestre chaud, de grandes quantités d'eau qui apportent la vie au milieu du désert.

—  Pierre CARRIÈRE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PAMIR  » est également traité dans :

AMOU-DARIA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 1 052 mots

L'Amou-Daria draine la plus étendue des cuvettes hydrologiques de l'Asie moyenne ex-soviétique ; son bassin d'alimentation proprement dit s'étend en territoire fortement montagneux sur 227 800 kilomètres carrés, ce qui vaut au fleuve de rouler annuellement à son entrée dans la plaine 79 kilomètres cubes d'eau : le module est alors de 2 500 mètres cubes par seconde et le débit spécifique s'élève à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amou-daria/#i_43110

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • Henri-Paul FRANCFORT, 
  • Frantz GRENET
  •  • 9 676 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique au Mésolithique »  : […] Les vestiges humains les plus anciens de l'Asie centrale (Paléolithique inférieur) ont été découverts au Tadjikistan dans des couches de lœss. Ils sont datés par les archéologues de plus de 300 000 ans avant notre ère. L' industrie lithique sur galets est bien représentée sur des sites comme Lakhuti I et Karatau. Sur ce dernier, des os de cerfs et de gazelles ont pu être recueillis. Quelques palé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-centrale/#i_43110

GLACIERS

  • Écrit par 
  • François ARBEY, 
  • Louis LLIBOUTRY
  •  • 12 998 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Glaciers des chaînes alpines et himalayennes »  : […] Deux pour cent des Alpes, soit environ 3 000 kilomètres carrés, sont couverts de glaciers tempérés. Un dixième seulement se trouve en France. La ligne d'équilibre se situe à 2 800-3 200 mètres. Les valeurs sont les mêmes pour les 1 700 kilomètres carrés de glaciers du Caucase occidental et central (43 0 de latitude nord). Le Pamir (Tadjikistan), vers 38 degrés de latitud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glaciers/#i_43110

HIMALAYENNE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 4 427 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La collision Inde-Asie »  : […] On sait maintenant avec certitude que le continent indien ne s'est accolé à l'Asie qu'à une époque relativement récente, il y a 40 à 45 millions d'années ; on connaît aussi les grandes lignes de l'histoire de ce continent avant qu'il n'entre en collision avec l'Asie. Il y a 85 millions d'années, l'Inde appartenait encore à un grand continent méridional, le Gondwana, qui comprenait aussi l'Afriq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne/#i_43110

TADJIK

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 602 mots

Ethnie dont on trouve des éléments de population en faible part en Iran (dont ils sont originaires), mais pour l'essentiel en Afghānistān, dans les républiques d'Asie centrale et également en Chine (où ils seraient 30 000 en 2000). Leur nom vient, par extension, de celui que l'on donne traditionnellement à ces populations sédentaires du Caucase qui, en Union soviétique, parlaient une variante du p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadjik/#i_43110

TADJIKISTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 828 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un pays de montagnes, cloisonné et enclavé »  : […] Situé au nord de l'Afghanistan, à l'ouest de la Chine, au sud du Kirghizstan et à l'est de l'Ouzbékistan, le Tadjikistan est un pays enclavé au cœur de l'Asie centrale. Cette république a été fondée dans le cadre de la construction de l'État soviétique, dans les années 1920. Ses frontières indentées dessinent un territoire appendiculaire, dont la superficie atteint 143 000 kilomètres carrés. La c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadjikistan/#i_43110

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « PAMIR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pamir/