PORTS MARITIMES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les ports français

Les ports de commerce et de pêche français sont désormais tous sous l'autorité des collectivités locales (départements ou régions), à l'exception des ports autonomes et des ports nationaux d'outre-mer qui constituent les principales portes d'entrée des marchandises en France (fig. 6). Les ports autonomes maritimes, qui relèvent de la compétence de l'État, sont au nombre de huit : Marseille, Bordeaux, La Rochelle, Nantes-Saint-Nazaire, Rouen, Le Havre, Dunkerque et la Guadeloupe. Soulignons que le port de Calais, malgré l'importance de son trafic transmanche, a été placé en 2007 sous l'autorité de la région Nord-Pas-de-Calais, devenue en 2016 la région Hauts-de-France.

Grands ports français

Dessin : Grands ports français

Les grands ports de France métropolitaine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ces huit ports autonomes français sont, de longue date, des ports opérateurs (cf. chapitre 4) assurant directement la gestion des outillages sur les terminaux (sauf cas particulier historique comme, par exemple, les céréales à Rouen, le pétrole au Havre, le GNL à Saint-Nazaire). Depuis quelques années, les ports autonomes s'orientent vers des ports outils, voire des ports propriétaires. Ainsi à Dunkerque, les pondéreux et le conteneur sont désormais manutentionnés par des sociétés privées (éventuellement filiale du port autonome de Dunkerque) et, au Havre, tous les nouveaux terminaux à conteneurs ont été réalisés sous le régime de la convention de terminal avec acquisition de tous les outillages, y compris portiques de déchargement navires par les opérateurs privés.

Porte-conteneurs, port du Havre

Photographie : Porte-conteneurs, port du Havre

Porte-conteneurs à quai dans le port du Havre (Seine-Maritime). On peut distinguer les portiques, se déplaçant sur des rails, qui permettent la manutention des conteneurs. 

Crédits : Robert Francois/ AFP

Afficher

Les trafics des ports français dans leur ensemble

Le total des trafics des huit ports autonomes français a été en 2006 de 307,6 Mt avec de très fortes disparités, puisque les deux premiers (Marseille 100 Mt) et Le Havre (74,5 Mt) ont traité 56 p. 100 du total de ces huit ports. Sur ce trafic total, le vrac liquide (pétrole brut et raffiné en particulier) a représenté une part très importante (170 Mt, soit 56 p. 100 du total) avec, là encore, une prépondérance très m [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Médias de l’article

Port maritime : schéma de principe

Port maritime : schéma de principe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Routes maritimes commerciales

Routes maritimes commerciales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pétrolier

Pétrolier
Crédits : Wayne Eastep/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Méthanier Gaz de France Energy

Méthanier Gaz de France Energy
Crédits : B. Biger/ Aker Yards

photographie

Afficher les 15 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  PORTS MARITIMES  » est également traité dans :

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 417 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Permanences et mutations »  : […] Du fait de la raréfaction des échanges à long rayon, les tendances « cantonalistes » se sont renforcées, avec l'association plaine-montagne et les étroites navigations côtières. Les grands courants sont lents à reprendre, gênés par la conjoncture économique, les troubles politiques, les épidémies, les exploits des corsaires grecs. Dans les années 1835-1845, entre ces mondes en grande partie isolés […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 933 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les transports »  : […] Fondement de la conquête du territoire, les infrastructures de transports sont particulièrement performantes, notamment en ce qui concerne la route. Elles sont concentrées sur les périphéries, par opposition à un intérieur peu maillé, et relient les points nodaux principaux que sont New York, Chicago, Los Angeles et les ports du golfe du Mexique (Houston, La Nouvelle-Orléans). Malgré les fortes f […] Lire la suite

MOZAMBIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Eric MORIER-GENOUD
  •  • 8 583 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La façade littorale d'un hinterland largement sud-africain »  : […] La fin de la guerre en 1992 a suscité l'application d'une politique de réhabilitation, soutenue par un plan d'ajustement structurel, qui classe le pays parmi les bons élèves du F.M.I. Cette politique est destinée à adapter une économie profondément marquée par le marxisme-léninisme aux exigences du libéralisme. L'arrivée d'experts et de diplomates accompagne l'afflux massif de l'aide international […] Lire la suite

PÉTROLE - Le transport

  • Écrit par 
  • Pierre HOUSSIN, 
  • Georges WESSELS
  •  • 6 969 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Évolution de la réglementation internationale »  : […] La sauvegarde de la vie humaine en mer, la sécurité sous tous ses aspects et la protection contre la pollution de la mer et des côtes par les hydrocarbures font l'objet de conventions internationales élaborées sous l'égide de l' O.M.I. Les pollutions très importantes qui se sont produites, telles que celles dont furent responsables le Torrey-Canyon (1967), l' Amoco-Cadiz (1978) , l' Exxon-Valdez […] Lire la suite

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 736 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les provinces côtières des Zhejiang et Fujian »  : […] Les Wuyishan et leurs prolongements septentrionaux séparent des plaines du Yangzi et des basses montagnes du Jiangnan les provinces côtières de Zhejiang et Fujian. La barrière a été suffisante pour que les populations locales restent longtemps indépendantes, et le Fujian a gardé ses dialectes très vivants (dont trois principaux). L'hiver devient rapidement plus chaud. La neige est inconnue. La m […] Lire la suite

NORMANDIE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 151 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Normandie maritime »  : […] La Normandie est née de la mer. L'estuaire de la Seine débouche sur la Manche et sur la vaste baie de Seine, entre la presqu'île du Cotentin et le pays de Caux. Il n'existe sur le littoral français aucune autre région ayant un tel développement de côtes, entre l'estuaire de la Bresle au nord-est et la baie du Mont-Saint-Michel au sud-ouest, un ensemble aussi bien partagé dans l'interpénétration p […] Lire la suite

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 656 mots
  •  • 3 médias

À l'ouest du delta du Nil et à l'abri de ses inondations, Alexandrie est construite sur un cordon littoral séparant la Méditerranée du lac Mariout (ancien lac Maréotis). L'île de Pharos fut rattachée au continent par une digue de 1 300 mètres environ (Heptastade) construite par Ptolémée Sôter (~  iv e -~  iii e  s.), ce qui détermina deux ports : le Portus Magnus, à l'est, et l'Eunostos (devenu l […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 856 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Les progrès de l'industrialisation »  : […] L'évolution de la société allemande au temps du II e  Reich ne saurait se dissocier de l'évolution économique. L'ère de prospérité, inaugurée vers 1850, s'est poursuivie après la victoire. Les 5 milliards de francs-or payés par la France développent une fièvre économique que traduit le nombre des sociétés financières et commerciales : on en crée 207 en 1871, 479 en 1872 (représentant un capital pa […] Lire la suite

INDONÉSIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Muriel CHARRAS, 
  • Manuelle FRANCK
  •  • 5 807 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'émergence de configurations transfrontalières et la consolidation des axes maritimes »  : […] Conjugué aux forces de la mondialisation, plus sensibles depuis l'ouverture économique de la fin des années 1980, et légitimé par la création d'entités supranationales (A.S.E.A.N., A.P.E.C., accords bilatéraux), ce nouveau contexte, qui allège la tutelle du gouvernement central, accélère l'émergence de configurations transfrontalières, déjà esquissées dans les années 1990 sous l'impulsion d'initia […] Lire la suite

NAVIRES - Navires de commerce

  • Écrit par 
  • Serge BINDEL
  •  • 9 545 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Remorqueurs »  : […] Les remorqueurs étaient autrefois rangés dans la catégorie des navires de servitude, appellation issue essentiellement des traditions des marines militaires, qui désigne tous les navires et engins destinés à apporter leur aide à la flotte opérationnelle : remorqueurs, avitailleurs, barges de transport, etc. Aujourd'hui, cette appellation ne reflète pas la réalité de la mission des remorqueurs qu […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

16-29 juillet 1994 France – Espagne. Nouveau conflit entre pêcheurs

maritimes françaises qui le conduisent à Lorient où, le 21, le tribunal correctionnel condamne son patron à une forte amende. Le 26, les pêcheurs espagnols, qui exigent de leur gouvernement des aides et un meilleur contrôle de la flotte française, entament le blocus des ports de la côte cantabrique et de Hendaye. Le même jour, les pêcheurs français […] Lire la suite

Pour citer l’article

Geoffroy CAUDE, Paul SCHERRER, « PORTS MARITIMES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/