PEINTURE DU XVIIe SIÈCLE

AACHEN HANS VON (1552-1615)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 198 mots
  •  • 1 média

Formé chez un Flamand établi à Cologne, sa ville natale, mais surtout par un long séjour en Italie (1574-1588), où il fut marqué à la fois par les grands maîtres italiens (Michel-Ange, Tintoret, Véronèse, Parmesan, Corrège) et aussi par les Flamands italianisés (Speckaert, Brill, Spranger, Paolo Fiammingo...), Hans von Aachen y acquit vite la célébrité ( Nativité , église du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-von-aachen/#i_88883

ALBANE FRANCESCO ALBANI dit L' (1578-1660)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 612 mots

Comme le Dominiquin et Guido Reni, le peintre bolonais Francesco Albani travaille chez Denis Calvaert, un maniériste anversois fixé très tôt en Italie, avant d'entrer, vers 1595, dans l'atelier des Carrache. Le plus célèbre de ceux-ci, Annibal, est déjà parti pour Rome à cette époque. C'est pourtant son influence, sans doute par l'intermédiaire des œuvres qu'il a laissées à Bologne, qui marque le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albane/#i_88883

ALLÉGORIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG, 
  • Jean-François GROULIER, 
  • Jacqueline LICHTENSTEIN, 
  • Daniel POIRION, 
  • Daniel RUSSO, 
  • Gilles SAURON
  •  • 11 638 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le XVIIe siècle »  : […] Stimulée par les prescriptions du concile de Trente, héritant de la tradition humaniste du xvi e  siècle, la peinture allégorique prend, au xvii e  siècle, une extension considérable dans tous les pays catholiques. L'Europe protestante, particulièrement l'Allemagne et la Hollande, la diffusera s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allegorie/#i_88883

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or de la peinture andalouse »  : […] Par un curieux décalage entre l'art et l'histoire, qui a été maintes fois signalé, c'est au xvii e  siècle seulement que la peinture andalouse connut son véritable âge d'or, grâce surtout à l'éclatante fécondité de Séville. Très rapidement, l'école était parvenue à la maturité, moins par l'action de Pacheco (1564-1654), qui fut surtout le théorici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_88883

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture

  • Écrit par 
  • Jacques CARRÉ, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 8 171 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le siècle des Stuarts et l'art de cour »  : […] Le règne de Charles I er (1625-1649) marqua un tournant dans l'histoire du goût et de la peinture en Angleterre. Le souverain et quelques-uns de ses courtisans comme Buckingham et Arundel se passionnèrent pour la peinture vénitienne et flamande. Le roi avait découvert les œuvres de Titien lors d'un voyage en Espagne et commencé à constituer une remarquable collection de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-peinture/#i_88883

ANVERS

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN, 
  • Carl VAN DE VELDE
  •  • 8 124 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rubens et la peinture »  : […] La peinture flamande de la première moitié du xvii e siècle est entièrement dominée par la figure de Pierre-Paul Rubens, qui a su réaliser magistralement la synthèse de la tradition autochtone et de l'art italien. Après un temps d'apprentissage à Anvers, il effectue un séjour de huit ans en Italie, et revient en Flandre en 1608. Cette date marque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anvers/#i_88883

ARAGON

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 8 657 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Construction et décoration du Pilar »  : […] L'une des plus grandes entreprises architecturales qu'ait jamais connues l'Aragon, et l'une des plus importantes de l'Espagne baroque, fut la reconstruction de l' église du Pilar . Le programme consista à unir dans un même espace une basilique – l'ancienne église gothique Santa María la Mayor – et un édifice commémoratif, la chapelle voisine où l'on vénérait le pilier miraculeux sur lequel une ima […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aragon/#i_88883

ARPIN GIUSEPPE CESARI dit LE CAVALIER D' (1568-1640)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 307 mots

Issu du maniérisme romain (certains dessins de jeunesse montrent notamment l'influence des Zuccari), le Cavalier d'Arpin en prolonge d'abord la tradition avec une certaine force. À Naples, où il séjourne de 1589 à 1591, les œuvres qu'il laisse à la chartreuse de San Martino ( Scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament ) orienteront pour un temps les peintres locaux, avant qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arpin/#i_88883

AUTOPORTRAIT, peinture

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 584 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le peintre noble et savant : l'autoportrait « en majesté » »  : […] Comme on l'a vu à propos de l'évolution du thème de saint Luc, le statut social et intellectuel de l'artiste et celui de la peinture sont au centre de la problématique de l'autoportrait, surtout à partir de la Renaissance où cet art, naguère « mécanique », accède pratiquement, avec les plus grands maîtres, au rang des « arts libéraux ». Formé comme un artisan dans une Allemagne encore médiévale, D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoportrait-peinture/#i_88883

AUTOPORTRAIT EN ORIENTAL (Rembrandt)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 281 mots

Rembrandt (1606-1669) est, dans l'histoire de la peinture occidentale, l'artiste qui s'est le plus représenté. Comme beaucoup de peintres, il s'est figuré dans des scènes religieuses ou historiques (son premier autoportrait daté est de 1626), et il continuera un certain temps dans cette veine, ainsi avec la Descente de croix exécutée en 1632-1633, ou avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoportrait-en-oriental/#i_88883

AUTOPORTRAITS DE REMBRANDT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 459 mots

1606 Naissance de Rembrandt. 1626 Rembrandt se peint dans un Tableau d'histoire ( La Clémence de Charles Quint ? ) Stedelijk Museum De Lakenhal, Leyde). 1627-1630 Autoportraits peints, dessinés ou gravés centrés sur l'expression du visage ( tronie ) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autoportraits-de-rembrandt-reperes-chronologiques/#i_88883

AVERCAMP HENDRICK (1585-1634)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 633 mots
  •  • 1 média

Un des premiers paysagistes de l'école néerlandaise du xvii e  siècle, Hendrick Avercamp fait la transition entre une conception décorative d'origine flamande et encore archaïque et les nouvelles ambitions réalistes et objectives développées en Hollande avec Esaias van de Velde et Jan van Goyen. Baptisé à Amsterdam en 1585, il a dû passer ses prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-avercamp/#i_88883

BACICCIA GIOVANNI BATTISTA GAULLI dit (1639-1709)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 199 mots

À Gênes, Baciccia étudie les œuvres de Perino del Vaga, de Barocci et aussi celles de Rubens, de Van Dyck, avant de partir pour Rome en 1657. Attiré par Bernin, alors au faîte de sa gloire, mais désormais occupé exclusivement d'architecture, Baciccia adhère totalement à sa vision plastique. Un séjour à Parme (1661) lui fait connaître l'art de Corrège, dont il retiendra le charme lumineux ; revenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baciccia/#i_88883

BAMBOCHADE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 156 mots

Terme qui désigne les tableaux de genre mis à la mode à Rome dans le second quart du xvii e siècle par le Hollandais Pieter van Laer auquel sa petite taille et son aspect physique avaient valu le surnom de Bamboccio (le petit homme, la poupée). Jusqu'à une époque récente, on attribuait à Bamboccio toute peinture évoquant la vie populaire de Rome, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bambochade/#i_88883

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les premières œuvres baroques à Rome »  : […] Il est hors de doute que l'Italie, par la qualité des œuvres et des maîtres qui s'y révèlent alors, a fourni les modèles et donné l'impulsion. Le baroque est le style de la Contre-Réforme, a-t-on dit. À n'en pas douter, parce que le concile de Trente avait maintenu la vénération des images et qu'il avait prêté désormais à l'Église catholique le caractère d'une religion sensible, où les rites et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_88883

BELLUCCI ANTONIO (1654-1726)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 159 mots

Formé à Venise près des peintres d'orientation naturaliste initiés par Luca Giordano aux effets de lumière contrastés — l'Allemand C. Loth, le Padouan Zanchi — Bellucci peint notamment, à San Pietro di Castello, un Saint Laurent priant pour la fin de la peste , intéressant par l'animation de la composition et la saveur de la touche, qui annoncent l'art du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-bellucci/#i_88883

BERCHEM ou BERGHEM NICOLAES PIETERSZ (1620-1683)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 664 mots

Né à Haarlem, Nicolaes Berchem devient membre de la guilde de cette ville en 1642. Il meurt à Amsterdam où il s'était fixé depuis 1677. Il est un des peintres italianisants de la deuxième génération, celle de Both et d'Asselyn, de dix ans ses aînés. Comme ces derniers, il est allé très probablement en Italie, une première fois entre les années 1643 et 1645, puis entre 1653 et 1656. Il est d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berchem-berghem/#i_88883

BRIL ou BRILL PAUL (1554-1626)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 462 mots
  •  • 1 média

Figure importante de la peinture de paysage des premières années du xvii e siècle, Paul Bril est l'un des initiateurs de la vedute composée. Nordique transplanté en Italie, il exerce là une immense influence par son rôle capital d'artiste de transition entre le paysage maniériste fantastique et le paysage composé classicisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bril-brill/#i_88883

BROUWER ADRIAEN (1605/06-1638)

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Peintre de genre, de paysages et de portraits, Adriaen Brouwer est né à Oudenaarde et mort à Anvers. D'abord élève de son père qui faisait des cartons de tapisseries, on le retrouve ensuite en Hollande : à Amsterdam, en 1626, puis à Haarlem, en 1628, dans l'atelier de Frans Hals. Au cours de cette première période, Brouwer a surtout peint des scènes de tavernes ou de tabagie, imprimant un renouvea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adriaen-brouwer/#i_88883

BRUEGEL PIETER II, dit BRUEGEL D'ENFER (1564-1638)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 787 mots

Fils aîné de Pieter I Bruegel (le plus grand et le plus connu des Bruegel), tôt fixé à Anvers, Bruegel d'Enfer se forme chez un certain Gillis van Coninxloo qui ne serait pas, selon Marlier, le paysagiste, mais un peintre homonyme étroitement apparenté à la famille de Pieter Coecke dont Pieter II était le petit-fils. Dès 1585, il est reçu maître ; dès 1588, il a des élèves et il en aura en grand n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-ii-bruegel/#i_88883

BRUEGEL JAN, dit BRUEGEL DE VELOURS (1568-1625)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 846 mots

Frère cadet de Pieter II, Jan reçut comme lui un sobriquet, dû à son goût raffiné pour les habits de velours ou à l'extrême finesse veloutée de sa peinture. Plus doué et plus original que son frère, Jan se forma dans un cadre plus large en se rendant, vers 1589, en Italie où il resta jusqu'en 1596 non sans se lier durablement avec le cardinal Federico Borromeo à Milan (d'où la merveilleuse suite d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-bruegel/#i_88883

CALVAERT DENYS (1540 env.-1619)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 213 mots

Né à Anvers, Denys Calvaert est, en 1556, inscrit chez Cerstian van Queckborne, peintre dont on sait uniquement qu'il était paysagiste. Vers 1562, il se rend en Italie et se fixe à Bologne où se déroulera toute sa carrière, si l'on excepte un court voyage à Rome en 1572. Il y devient l'élève puis le collaborateur de Prospero Fontana et de Lorenzo Sabatini. On peut suivre sa carrière à travers des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-calvaert/#i_88883

CANDIDO PIETER DE WITTE dit PIETRO (av. 1548-1628)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 946 mots

Comme Stradanus, Jean de Bologne, Paolo Fiammingo ou Pozzoserrato, Candido est un de ces artistes flamands du xvi e siècle parfaitement italianisés au point d'être encore aujourd'hui plus connus sous leur nom italien que sous leur premier patronyme nordique (Candido est la transcription italienne de wit , blanc). Sa date de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/candido-pieter-de-witte-dit-pietro/#i_88883

CANO ALONSO (1601-1667)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 358 mots

Ayant étudié l'architecture avec son père, la sculpture avec Juan Martínez Montañés, le maître de la statuaire polychrome, et la peinture avec Francisco Pacheco chez qui il rencontra Velázquez, c'est une formation artistique complète que reçut Alonso Cano. Son œuvre fut exécutée dans trois villes : Séville, Madrid et Grenade. À Séville, il se distingue comme sculpteur de retables (grand retable de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-cano/#i_88883

CARAVAGE (vers 1571-1610)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE, 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 4 799 mots
  •  • 7 médias

Si tout le xvii e  siècle garde l'empreinte des Bolonais (Carrache, Reni, Dominiquin), force nous est de reconnaître que les plus grands peintres de cette époque – à l'exception de Nicolas Poussin – bénéficient sous une forme ou sous une autre de l'exemple de Caravage : Velázquez et Zurbarán en Espagne, Rubens, Rembrandt et Vermeer dans le nord de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caravage/#i_88883

CARAVAGE. LES DERNIÈRES ANNÉES (exposition)

  • Écrit par 
  • Alain MADELEINE-PERDRILLAT
  •  • 998 mots

Caravage est l'un des peintres les plus suivis (au sens quasi médical du mot) par les historiens de l'art. Sans parler des livres de vulgarisation ni de l'énième récit romançant sa vie, pas une année ne passe qui n'apporte sa moisson de documents inédits et d'ouvrages ou d'articles érudits sur sa carrière et son œuvre. Ces avancées de la connaissance expliquent, en matière d'expositions, le besoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caravage-les-dernieres-annees/#i_88883

CARRACHE LES

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 1 840 mots
  •  • 7 médias

Comme celui de leur contemporain Caravage, le rôle des Carrache dans l'évolution de la peinture européenne à la fin du xvi e et au début du xvii e  siècle est à la fois révolutionnaire et capital. À la tradition artificielle et raffinée d'un maniérisme qui s'épuise, ils opposent le retour à l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-carrache/#i_88883

CARREÑO DE MIRANDA JUAN (1614-1685)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 273 mots

Bien qu'il ait subi l'influence de Velázquez, dont il est en quelque sorte l'héritier spirituel, et celle de Van Dyck — ne l'appelle-t-on pas le Van Dyck espagnol —, Juan Carreño de Miranda est cependant un artiste profondément original qui mérite plus d'attention qu'on ne lui en a jusqu'à présent accordé. Appartenant à la petite noblesse asturienne, Carreño étudie la peinture à Valladolid, puis à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-carreno-de-miranda/#i_88883

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La peinture du Siècle d'or »  : […] Ces déficiences ne rendent que plus digne d'admiration l'épanouissement de la peinture, encore que, dans ce domaine aussi, l'Andalousie fasse preuve d'une plus grande fécondité. À l'exception de Fray Juan Rizi, le peintre de l'ordre bénédictin, les talents sont monopolisés par la Cour, lorsqu'ils ne se consacrent pas à la décoration des églises de la capitale. L'époque de Philippe IV est dominée p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_88883

CLAESZ PIETER (1597/98-1661)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 973 mots
  •  • 1 média

Peintre hollandais de natures mortes, l'un des créateurs et des plus grands représentants, avec Willem Claesz Heda, de la nature morte monochrome à Haarlem . Né en Westphalie, mais d'origine hollandaise, Pieter Claesz est signalé comme peintre à Haarlem en 1617 (sur le registre de mariages) et, en 1661, est enterré dans la même ville : tels sont les rares faits connus concernant sa biographie. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-claesz/#i_88883

COELLO CLAUDIO (1642-1692)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Fils d'un Portugais et d'une Castillane, Claudio Coello fut l'élève de Francisco Rizi. Peu avant 1660, il se rendit certainement à Rome ; mais il revint alors en Espagne, et l'on peut suivre, à partir de cette date, son activité, qui a été intense. Il peignit pour les églises madrilènes de nombreux tableaux d'autel très colorés, dans le goût pompeux à la mode (retable de 1663 chez les bénédictines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-coello/#i_88883

COURS DE PEINTURE PAR PRINCIPES, Roger de Piles - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 234 mots

Cet ouvrage est le dernier d'une série de textes sur l'art que Roger de Piles (1635-1709) a fait paraître à partir de 1667, notamment des apologies de la peinture coloriste prenant pour modèles les tableaux de Rubens de la collection du duc de Richelieu. Quant aux informations historiques, à la « distinction des parties » de la peinture et des critères auxquels elles doivent répondre, à la définit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cours-de-peinture-par-principes/#i_88883

CUYP LES

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

Installée à Dordrecht, la famille des Cuyp donna à la Hollande du xvii e  siècle plusieurs grands peintres, dont le plus célèbre est Albert Cuyp. Jacob Gerritz Cuyp, né en 1594 à Dordrecht, y meurt en 1652. Élève de Blomaert à Utrecht, il travailla toujours par la suite à Dordrecht où il s'inscrit à la gilde dès 1617, à l'exception d'un court voya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cuyp/#i_88883

DÉCORS D'ANNIBAL CARRACHE, PALAIS FARNÈSE (Rome)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'il est appelé à Rome, en 1595, Annibal Carrache est déjà un peintre célèbre. À Bologne, avec son frère Augustin et son cousin Ludovic, ils ont fondé en 1585 l'Accademia degl'incamminati, une académie appelée à servir de modèle, réalisé de nombreux tableaux d'autel, décoré le palais Fava (1584), le palais Magnani (vers 1590) et le palais Sampieri (1593-1594). Ils ont imposé une nouvelle ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decors-d-annibal-carrache-palais-farnese/#i_88883

DOMINIQUIN DOMENICO ZAMPIERI dit LE (1581-1641)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 504 mots
  •  • 1 média

Après un premier apprentissage orageux chez Calvaert, peintre flamand établi à Bologne, le Dominiquin travaille chez Ludovic Carrache et participe, sous l'autorité de celui-ci, au décor de l'oratoire de San Colombano, en même temps que Guido Reni et l'Albane (vers 1600-1601). Appelé à Rome par Annibal Carrache, il collabore à la galerie Farnèse, qu'il achèvera, de 1605 à 1608, avec Lanfranco et Ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominiquin/#i_88883

DOU GÉRARD (1613-1675)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 921 mots

Fils d'un peintre verrier, Gérard (Gerrit en néerlandais) Dou fit ses premières armes dans cette spécialité, et ce n'est qu'en 1628 qu'il passe à la peinture proprement dite, en entrant dans l'atelier de Rembrandt. Il en reste l'élève jusqu'au départ de ce dernier pour Amsterdam, en 1631. Ce que le jeune artiste affectionne surtout chez Rembrandt, ce sont les têtes d'étude faites d'après des vieil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-dou/#i_88883

ELLE LES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 395 mots

Famille de peintres d'origine flamande. Ferdinand Elle l'Ancien (1585-1637) est né à Malines. Peintre et graveur, il travaille à Paris comme peintre de portraits à la cour de Louis XIII. Parmi les rares œuvres qui lui sont attribuées figure le Portrait de Henri de Lorraine , daté de 1631 (musée de Reims), œuvre pleine de concentration psychologique, qui dégage une impression […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-elle/#i_88883

ELSHEIMER ADAM (1578-1610)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 335 mots
  •  • 1 média

Le plus célèbre des peintres allemands du xvii e  siècle. Adam Elsheimer est, à vrai dire, un artiste dont le retentissement exceptionnel eut des dimensions supranationales. Par son langage du clair-obscur et la perfection de ses petits tableaux, il a avec Caravage (carrière fulgurante analogue arrêtée par une mort précoce, en 1610, pour l'un comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-elsheimer/#i_88883

ÉMILIE

  • Écrit par 
  • Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
  •  • 2 411 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les peintres du XVIIe siècle émilien »  : […] Ce qui attirait les voyageurs des deux derniers siècles – les guides anciens en font foi – , c'était la peinture du xvii e  siècle. De grandes expositions, organisées à Bologne depuis 1954, ont sorti de l'ombre les Carrache, le Guide, Dominiquin, l'Albane, sous-estimés jusque-là au nom de l'antiacadémisme. Mais les amateurs du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilie/#i_88883

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le baroque espagnol »  : […] Alors que le xvi e siècle avait connu une prodigieuse expansion grâce à l'arrivée des richesses d'Amérique, le siècle suivant représente une période de dépression, d'inflation, de banqueroutes et d'épidémies meurtrières. La reprise ne s'effectua qu'après l'accession des Bourbons au trône : un dynamisme nouveau de l'État provoqua alors le réveil p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_88883

FABRITIUS CAREL (1622-1654)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 844 mots

Fils d'un maître d'école dénommé Pieter Carelsz, Carel reçut sans doute une première formation de menuisier ou de charpentier si l'on en juge par le surnom de Fabritius ( Faber ) qui était déjà accolé à son prénom en 1641, date de son mariage et de son établissement à Amsterdam. Ses frères Barent et Johannes devaient à sa suite adopter le même nom. Son orientation vers la pei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carel-fabritius/#i_88883

FETI DOMENICO (1589 env.-1624)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 179 mots

Élève de Cigoli, initié à Rome au naturalisme des Caravagesques, Domenico Feti dut à la faveur du cardinal Frédéric de Gonzague d'être appelé à Mantoue en 1613 comme peintre de la cour. Dans la galerie ducale, il découvre Rubens et les peintres vénitiens du xvi e siècle. Après les grandes fresques de la cathédrale de Mantoue ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-feti/#i_88883

FRANCKEN LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 937 mots

Importante dynastie de peintres anversois des xvi e et xvii e  siècles. Frans I (1542-1616) et Ambrosius I le Vieux (1544-1618) appartiennent à l'école de Frans Floris et représentent à Anvers à la fin du xvi e  siècle le même courant conservateu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-francken/#i_88883

FRANCKEN FRANS II, dit LE JEUNE (1581-1642)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 463 mots
  •  • 1 média

Le plus grand des Francken, Frans II ou le Jeune, fils de Frans I, neveu de Hieronymus et d'Ambrosius I, se partagea entre la grande peinture d'autel et le petit tableau de cabinet (souvent peint sur bois ou sur cuivre). Jusqu'en 1616 au moins, il signe généralement De Jon F. Franck (De Jonge signifie le jeune) pour se distinguer de son père, qui signe alors De Oude F. Francken et dans l'atelier d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-ii-francken/#i_88883

FRÉMINET MARTIN (1567-1619)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 314 mots

Né à Paris, Martin Fréminet est formé par son père, Médéric Fréminet, médiocre peintre, dans un milieu artistique pénétré d'influences bellifontaines. Vers 1587-1588, Fréminet se rend à Rome, où il se lie avec le cavalier d'Arpin. Il est vite célèbre, mais on ne connaît rien de son œuvre de cette époque si ce n'est par des gravures de son ami Philippe Thomassin (décoration d'une façade de palais ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-freminet/#i_88883

FYT JAN (1611-1661)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 557 mots
  •  • 1 média

D'abord apprenti chez l'obscur Jans Van den Berch en 1622, Jan Fyt semble bien avoir été l'élève de Snyders, même s'il manque pour l'affirmer de manière absolue une preuve documentaire ; en tout cas, Snyders aida financièrement la mère du jeune Fyt en 1629, alors que ce dernier devenait maître de la guilde d'Anvers, et encore en 1631. À Snyders il devrait ainsi son orientation décisive vers la pei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-fyt/#i_88883

GENTILESCHI ORAZIO (1563-1639)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots
  •  • 1 média

Peintre italien baroque né en 1563 à Pise, mort vers 1639 à Londres. Orazio Gentileschi, de son vrai nom Orazio Lomi, étudie tout d'abord la peinture avec son demi-frère, Aurelio Lomi. Vers 1585, il se rend à Rome où, entre 1590 et 1600, en compagnie du peintre paysagiste Agostino Tassi, il peint des fresques pour les basiliques Sainte-Marie-Majeure, Saint-Jean-de-Latran et San-Nicola-in-Carcere […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orazio-gentileschi/#i_88883

GEORGES DE LA TOUR (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 160 mots

En 1972, une mémorable exposition tenue à l'Orangerie des Tuileries a fait connaître à un large public l'envergure de Georges de La Tour (1593-1652), redécouvert depuis à peine une soixantaine d'années. Les relations du peintre avec le milieu artistique lorrain, si actif à son époque, ont été abordées en 1992, lors des manifestations célébrant le quatre centième anniversaire de son contemporain e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-la-tour-exposition/#i_88883

GESÙ ÉGLISE DU

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 526 mots

Le pape Paul III concède, en 1541, à la Compagnie de Jésus (approuvée en 1540) la petite église de Santa Maria della Strada, à Rome. Quelques années plus tard, on décide de construire un nouvel édifice dédié au saint nom de Jésus, l'église du Gesù, dont Giovanni di Bartolommeo Lippi dit Nanni di Baccio Bigio donne les plans. La première pierre est posée en 1550, en présence de saint Ignace et de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-du-gesu/#i_88883

GIORDANO LUCA (1632-1705)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 270 mots
  •  • 2 médias

L'influence des caravagesques napolitains et celle de Ribera, qui inspire jusqu'au pastiche les premiers dessins de Luca Giordano, ne sont qu'une étape rapidement franchie par cet artiste fougueux, à l'imagination foisonnante, au tempérament passionné. Venu très jeune à Rome, il copie les maîtres (notamment les dessins de Cambiaso) avec une virtuosité qui lui vaut une grande réputation et son surn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luca-giordano/#i_88883

GOLTZIUS HENDRICK (1558-1616)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 756 mots
  •  • 2 médias

Né à Mühlbrecht dans une famille d'artistes graveurs, mort à Haarlem où il s'était fixé en 1576, Goltzius, qui n'aborda la peinture que vers 1600 , est surtout célèbre pour son œuvre gravé et dessiné (330 gravures et autant de dessins, presque toujours signés et datés). Ce sont d'ailleurs trois graveurs, Dirk Volckerts, Coornehrt et Philippe Galle qui furent ses premiers maîtres, à Duisburg, avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-goltzius/#i_88883

GRANDES COMMANDES DE RUBENS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 400 mots

1602 À Rome, Rubens, est chargé par l'archiduc Albert, gouverneur des Pays-Bas, de décorer de trois panneaux la chapelle Sainte Hélène, dans l'église Santa Croce in Gerusalemme (aujourd'hui à l'hôpital de Grasse). 1609 Dès son retour à Anvers, Rubens est chargé par la municipalité d'une Adoration des Mages pour la Chamb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-commandes-de-rubens-reperes-chronologiques/#i_88883

GRECO (1541-1614)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 518 mots
  •  • 7 médias

Artiste polémique, Greco fut, dès son vivant, la cible de vives critiques comme l'objet des louanges de ses contemporains érudits. Les collectionneurs du xix e siècle apprécièrent son œuvre ; mais, au début du xx e siècle, des écrivains, qui pour la plupart n'étaient pas espagnols, lui forgèren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greco/#i_88883

GRENOBLE MUSÉE DE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 1 273 mots

Musée d'intérêt national, le musée de Grenoble dépend de la municipalité. Ouvert au public depuis 1798, il compte aujourd'hui parmi les plus dynamiques et les plus novateurs des grands musées de région en France. La qualité des collections permanentes et les deux grandes expositions qui y sont organisées chaque année en font un pôle important de la vie artistique française. Les enrichissements opé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-de-grenoble/#i_88883

GUERCHIN GIOVANNI FRANCESCO BARBIERI dit (1591-1666)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 418 mots
  •  • 1 média

Marqué à ses débuts par les Ferrarais Scarsellino et Bonone, Guerchin se forme ensuite près de Ludovic Carrache. Mais il affirme très tôt une inspiration personnelle, une maîtrise dans l'emploi des contrastes lumineux et des gammes chaudes de couleurs, qui donnent une grande force expressive à ses premières œuvres ( Et in Arcadia ego , palais Corsini, Rome ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerchin/#i_88883

HALS FRANS (1581 ou 1585-1666)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 2 215 mots
  •  • 4 médias

Frans Hals, ou l'un des noms symboliques, avec ceux de Rembrandt et de Vermeer de Delft, de toute la peinture néerlandaise, Frans Hals est en fait, en dépit de toutes les apparences contraires, un artiste difficile, mal connu, mal compris. Depuis plus d'un siècle, sa renommée n'a fait que croître, parallèlement aux succès du réalisme et de l'impressionnisme, mais à force d'exalter le portraitiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-hals/#i_88883

HEDA WILLEM CLAESZ (1593/94-entre 1680 et 1682)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 084 mots

Bien qu'il ait aussi peint des portraits et des tableaux religieux, Heda est surtout célèbre pour ses natures mortes : c'est lui qui, avec Pieter Claesz, a donné à la peinture haarlemoise de « repas servi » son expression la plus haute. Un portrait de lui, peint en 1678 par Jan de Bray, son concitoyen et confrère à la Guilde de Saint-Luc (où il sera lui-même mentionné pour la première fois en 1631 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-claesz-heda/#i_88883

HEINTZ JOSEF (1546-1609)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 792 mots

Fils d'un architecte prénommé Daniel qui travailla à l'hôtel de ville (Rathaus) de Bâle et à la cathédrale de Berne, Joseph Heintz dit l'Ancien (pour le distinguer de son fils) s'initia probablement à la peinture chez le bâlois Hans Bock l'Ancien et subit d'abord l'influence d'Holbein (dessins d'après Holbein exécutés vers 1581-1583 et conservés à Bâle, Dessau et Berlin). Il s'arrache à son milieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-heintz/#i_88883

HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 224 mots

Artiste espagnol, Francisco Herrera fut surnommé el Viejo (le Vieux), pour le distinguer de son fils, el Mozo , qui porte le même prénom et fut peintre comme lui. Sa vie, encombrée d'épisodes divers et généralement incontrôlables, se déroule d'abord à Séville où il tient un atelier et accueille des élèves, dont le jeune Velázquez. Il fournit de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-herrera-le-vieux/#i_88883

HOBBEMA MEINDERT (1638-1709)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 328 mots

Seul paysagiste hollandais du xvii e  siècle à pouvoir soutenir la comparaison avec Ruisdael, Meindert Hobbema doit sa redécouverte aux amateurs anglais du xix e  siècle. Son existence est très peu documentée. Né à Amsterdam, Meindert Lubbertsz adopta le surnom d'Hobbema et fut l'élève de Ruisdael […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meindert-hobbema/#i_88883

HONTHORST GERRIT VAN, dit GÉRARD DE LA NUIT (1590-1656)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 302 mots
  •  • 2 médias

Nommé en Italie Gherardo della Notte (Gérard de la Nuit), Gerrit van Honthorst est l'un des rares peintres hollandais du xvii e  siècle à avoir connu une grande carrière internationale. C'est principalement à son caravagisme militant aux Pays-Bas qu'il doit son actuelle réputation. Né à Utrecht, ce fils de peintre cartonnier est d'abord l'élève d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerrit-van-honthorst/#i_88883

HOOCH PIETER DE (1629-1684)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 493 mots
  •  • 1 média

Né à Rotterdam dans un milieu assez humble, mort à Amsterdam, Pieter De Hooch est, comme ses contemporains Vermeer et Gérard Ter Boch, le peintre de l'intimité bourgeoise. Selon Houbraken, il a été formé à Haarlem dans l'atelier de Berchem, avec lequel, à vrai dire, son œuvre a peu en commun. Il loue bientôt ses services à Justus de La Grange, négociant en drap résidant à La Haye, qui le loge et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-de-hooch/#i_88883

ITCHŌ HANABUSA (1652-1724)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 980 mots

Dans le chapitre « D'une formation traditionaliste à un art personnel »  : […] Né à Ōsaka, fils de médecin, Itchō vint s'installer à Edo, avec sa famille, à l'âge de quinze ans. Il entra très tôt dans l'atelier de Kanō Yusunobu (1613-1685), le jeune frère de l'illustre Tanyū. Mais il manifesta tout de suite un caractère non conformiste, son tempérament artistique regimba aux conventions de l'école et son indépendance d'esprit le brouilla rapidement avec son maître. Considér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/itcho/#i_88883

JANSSENS ABRAHAM (1575/76-1632)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 765 mots
  •  • 1 média

Au début du xvii e siècle, Abraham Janssens est un des plus intéressants peintres d'histoire du milieu anversois, ne serait-ce que par sa complexité stylistique qui le place en marge de Rubens. Il est, un moment, son seul vrai rival, comme le rapporte Sandrart, à la jonction du vieux romanisme flamand, du maniérisme tardif et du récent caravagism […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-janssens/#i_88883

JAN VAN DER MEER DE DELFT, Théophile Thoré-Bürger - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 060 mots
  •  • 1 média

Parmi les nombreux titres qui font de Théophile Thoré (1807-1869) l'un des critiques d'art français les plus importants de la monarchie de Juillet et du second Empire, l'ouvrage consacré à la redécouverte de Vermeer est l'un des plus célèbres. C'est en effet grâce à Thoré qu'un peintre du xvii e  siècle largement tombé dans l'oubli reprit sa plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-der-meer-de-delft/#i_88883

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « Suprématie des Kanō »  : […] La conjonction d'hommes désireux d'affirmer leur prestige et d'un peintre de génie devait favoriser l'essor de l'école Kanō, qui domina la fin du xvi e  siècle . Kanō Eitoku (1543-1591), petit-fils de Motonobu, orne les vastes surfaces des demeures des grands dictateurs de fusuma à fond d'or aux couleurs opaques cernées d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_88883

JORDAENS JACOB (1593-1678)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 3 009 mots
  •  • 1 média

Plus encore que Rubens au génie plus universel, aux préoccupations humanistes plus avouées ou que Van Dyck aux curiosités inquiètes, Jacob Jordaens est le peintre flamand par excellence. Les sujets populaires, qu'il traite avec prédilection, l'allure héroïque et dense de son art, une sorte de généreuse placidité, de lyrisme solide suffiraient, en effet, à l'attester. Il convient pourtant d'aller a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-jordaens/#i_88883

KALF WILLEM (1619-1693)

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 726 mots

Élève selon Houbraken du peintre de Haarlem, Hendrick Pot, dont l'influence ne se laisse guère remarquer chez lui, paysagiste d'occasion en 1639 dans le goût de Van Goyen (unicum apparu sur le marché d'art en 1886), Willem Kalf semble s'être très vite spécialisé dans la nature morte (les plus anciennes remontant à 1643 au moins) et sans doute a-t-il fréquenté l'atelier ou vu des œuvres de Frans Ry […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-kalf/#i_88883

LAIRESSE GÉRARD DE (1640-1711)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 467 mots

Membre le plus connu de toute une dynastie de peintres liégeois, Gérard de Lairesse, filleul de Gérard Douffet et frère de trois autres peintres, fut influencé par son père Reynier (env. 1597-1667) qui avait conquis quelque réputation par ses talents de peintre décorateur et « marbreur » (il imitait la pierre), mais Gérard fut plus marqué encore par B. Flemalle, le meilleur poussiniste de l'école […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-de-lairesse/#i_88883

LA TOUR GEORGES DE (1593-1652)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 3 279 mots
  •  • 1 média

La « redécouverte » de Georges de La Tour, peintre renommé en son temps, mais tombé dans l'oubli après sa mort, est une grande conquête de l'histoire de l'art. Lorsqu'en 1835 Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques, admirait du magnifique Vielleur du musée des Beaux-Arts à Nantes – qu'il croyait de Velázquez – l'« ignoble et effroyable vérité », plus aucun tab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-la-tour/#i_88883

LE MYSTÈRE LE NAIN (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 077 mots
  •  • 1 média

Alors que, sous la pyramide du Louvre, l’immense popularité de Vermeer aura quelque peu éclipsé le génie de Valentin de Boulogne, le Louvre-Lens a accueilli, du 22 mars au 26 juin 2017, une « exposition événement » consacrée aux frères Le Nain. On peut y voir, une quarantaine d’années plus tard, un aboutissement des études suscitées par les cours de Jacques Thuillier au Collège de France et par l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-mystere-le-nain/#i_88883

LEYSTER JUDITH (1609-1660)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots

Peintre néerlandaise, Judith Leyster fut l'une des rares artistes féminines de son temps à sortir de l'ombre. Parmi ses œuvres les plus connues figurent des portraits, des peintures de genre et des natures mortes. Fille d'un brasseur, baptisée le 28 juillet 1609 à Haarlem, non loin d'Amsterdam, Judith Leyster commence à peindre à un très jeune âge et, à vingt-quatre ans, devient membre de la guil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judith-leyster/#i_88883

LIGURIE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX, 
  • Giovanna TERMINIELLO ROTONDI
  •  • 2 787 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'école de peinture des XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] Au début du xvii e  siècle, les peintres génois sont encore tributaires de l'expérience nettement maniériste du siècle précédent ; cela est si vrai que Domenico Fiasella, l'un des plus notoires artistes du xvii e  siècle, ne sut enrichir sa manière que de traits d'ornementation superficiels, à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligurie/#i_88883

LOMBARDIE

  • Écrit par 
  • Franco MAZZINI
  •  • 3 758 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Caravage »  : […] Personne n'ignore la portée révolutionnaire, en Europe, du caravagisme. Avec Caravage, l'art lombard a atteint l'un des points culminants de son développement. Le caravagisme est un phénomène « lombard », non seulement parce que Caravage est né quelque part entre Bergame et Crémone, mais surtout parce qu'il a cultivé son sens du « réalisme » en regardant la peinture d'autres artistes lombards, com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lombardie/#i_88883

LYSS JOHANN (1593/94 env.-env. 1629/30)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 734 mots

Fils d'un modeste peintre venu travailler dans le Schleswig-Holstein au service du duc de Holstein, Johann Lyss reçut sans doute là sa première formation, puis se rendit, selon Sandrart, à Amsterdam où il séjourna vers 1616-1619. Après un passage à Paris, on le trouve ensuite en Italie, notamment à Venise en 1621. À Rome dès 1622, Lyss s'affilie, sous le sobriquet de Pan (bien significatif de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-lyss/#i_88883

MAES NICOLAS (1634-1693)

  • Écrit par 
  • J. BOUTON
  •  • 568 mots

Le peintre hollandais Nicolas Maes fut l'un des principaux élèves de Rembrandt, et l'un de ceux qui, dans une voie réaliste et sentimentale, surent le mieux préserver leur originalité en se spécialisant dans la peinture de genre et le portrait. On a dit parfois que Nicolas Maes avait été l'élève de Reynier Covyn à Dordrecht, mais la date de naissance de ce dernier (1635 ou 1636) suffirait à infirm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-maes/#i_88883

MANNOZZI GIOVANNI (1592-1636)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 443 mots

Fuyant la maison paternelle de San Giovanni-Valdarno pour échapper au séminaire, Mannozzi se rend en 1610 à Florence, et commence son apprentissage de peintre chez Matteo Rosselli, qui fait alors figure de chef d'école. Il a pour condisciples Francesco Furini, Lorenzo Lippi, Il Volterrano, qui allaient travailler comme lui pour les grands-ducs Cosme II et Ferdinand de Médicis, notamment au palais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-mannozzi/#i_88883

MÉCÉNAT DE JULES II - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 296 mots

1503 Bramante est chargé de la reconstruction de la basilique Saint-Pierre. Le chantier, inauguré en 1506, sera en activité tout au long du xvi e  siècle, divers architectes en ayant repris la direction et modifié successivement le projet initial : Raphaël, Baldassare Peruzzi, Antonio da Sangallo, Michel-Ange, Vignole e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecenat-de-jules-ii-reperes-chronologiques/#i_88883

METSU GABRIEL (1629-1667)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 421 mots
  •  • 1 média

Né à Leyde, Gabriel Metsu est le fils du peintre Jacques Metsu, né en Flandre. Rien ne permet d'affirmer qu'il ait fait son apprentissage chez Gérard Dou. Il fut l'un des membres fondateurs de la gilde des peintres de Leyde en 1648 et reste dans cette ville jusqu'en 1654, puis s'installe à Amsterdam en 1657. Avant 1655, Metsu exécute surtout des tableaux d'histoire, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-metsu/#i_88883

MOLENAER JAN MIENSE (1609/10-1668)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 688 mots

Peintre né et mort à Haarlem. La première production de Molenaer, plus restreinte, plus originale et d'une exécution plus soignée que la seconde, portraits, scènes de genre, fêtes villageoises, porte visiblement la marque du style alerte de Frans et Dirck Hals. Les tableaux de compagnies élégantes et mondaines qui possèdent souvent des implications moralisatrices ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-miense-molenaer/#i_88883

MOMPER JOOS DE (1564-1635)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 170 mots

Fils et élève du peintre et marchand d'art Bartholomeus Momper, franc-maître en 1581, puis doyen de la guilde des peintres en 1611, Joos de Momper dit Joos II le Jeune (lui-même petit-fils d'un peintre de Bruges, Joos I) paraît bien avoir mené presque toute sa carrière à Anvers où la présence d'apprentis dans son atelier est attestée dès 1591. L'hypothèse d'un séjour de Joos de Momper en Italie, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joos-de-momper/#i_88883

MONSÙ DESIDERIO (1re moitié XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 771 mots

On attribuait à un certain Monsù Desiderio un ensemble de tableaux représentant des paysages, des architectures imaginaires animées de figures fantomatiques — dont on savait, par des signatures ou des inscriptions au dos des toiles et par le témoignage de De Dominici, que l'auteur avait vécu à Naples dans la première moitié du xvii e  siècle. Bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monsu-desiderio/#i_88883

MURILLO BARTOLOMÉ ESTEBAN (1618-1682)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 1 873 mots
  •  • 5 médias

Murillo, peintre sévillan, a joui d'une renommée internationale du début du xviii e  siècle jusqu'à plus de la seconde moitié du xix e . Il fut pratiquement à cette époque l'unique maître de la peinture espagnole connu à l'étranger. Aujourd'hui, pourtant, il est tombé dans un relatif oubli. Muril […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolome-esteban-murillo/#i_88883

NATURE MORTE

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 5 707 mots
  •  • 7 médias

Quelle expression moins appropriée, pour désigner la représentation d'objets usuels, de denrées alimentaires, d'animaux ou de fleurs, toutes choses qui ont à voir avec les sens, le plaisir, bref la vie même, que celle de « nature morte » forgée, semble-t-il, au milieu du xviii e  siècle, à l'époque où, précisément, triomphe l'art d'un Chardin ? En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-morte/#i_88883

NICOLAS RÉGNIER, L'HOMME LIBRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 087 mots

Caravage et son influence suscitent un fort regain d’intérêt parmi les spécialistes du xvii e  siècle. Divers ouvrages et manifestations – rappelons Valentin de Boulogne au Louvre en 2016 – en témoignent. L’exposition Nicolas Régnier, l’homme libre, 1588-1667, au musée d’Arts de Nantes (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-regnier-l-homme-libre/#i_88883

NOCTURNE, peinture

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 854 mots
  •  • 2 médias

En peinture, certains thèmes religieux (Songe de Joseph, Nativité, Adoration des bergers, Jésus au jardin des Oliviers, Reniement de saint Pierre, etc.) ou mythologiques (Diane et Endymion, Amour découvrant Psyché endormie...) impliquent la suggestion de l'obscurité nocturne. C'est dans cette direction qu'il convient donc de rechercher les premières manifestations d'un traitement pictural de la nu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nocturne-peinture/#i_88883

PACHECO FRANCISCO (1564-1654)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 372 mots

Peintre espagnol, théoricien passionné d'esthétique et de théologie. Francisco Pacheco est le fondateur d'une académie de peinture à Séville que fréquentent notamment Velázquez, son gendre, et Alonso Cano. La peinture de Pacheco comprend des portraits et des histoires monastiques, telle la Vie de saint Pierre de Nolasque (musée de Séville), qui ne révèlent pas un artiste de g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-pacheco/#i_88883

PALMA LE JEUNE JACOPO DI ANTONIO NEGRETTI dit (1544-1628)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 573 mots
  •  • 1 média

Fils du peintre Antonio Negretti, lui-même neveu de Palma le Vieux, Palma le Jeune se forme d'abord près de son père à Venise et étudie les œuvres de Titien avant de partir pour Urbin où il découvre Raphaël. Puis le duc d'Urbin l'envoie à Rome ; il y passe huit ans, copie Michel-Ange, Polydore de Caravage et, d'après C. Ridolfi, « toutes les statues célèbres de Rome ». Palma fréquente le milieu de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palma-le-jeune/#i_88883

PAYSAGE, peinture

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI
  •  • 6 547 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'Europe »  : […] L'Europe et le Proche-Orient ont eu une littérature érémitique et un culte des beautés naturelles comparables à ceux de l'Extrême-Orient. Cela est vrai si l'on en juge par la situation des plus anciens ermitages qui dominent de haut des groupes de montagnes et de vallées, des gorges et des forêts sauvages, des étendues d'eau. Toutefois, pendant tout le Moyen Âge européen, les éléments de paysage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paysage-peinture/#i_88883

PEINTURE - Les catégories

  • Écrit par 
  • Antoine SCHNAPPER
  •  • 4 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Voûtes et plafonds »  : […] À partir du xvii e  siècle, les plus importantes peintures monumentales sont des plafonds. La plupart des plafonds antiques connus ne faisaient qu'une place réduite à la peinture. Ils étaient généralement divisés en caissons ; le compartimentage en relief délimitait des médaillons, dont certains étaient peints. Ce système a été souvent imité à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-categories/#i_88883

PEINTURE DE GENRE

  • Écrit par 
  • Anne le PAS de SÉCHEVAL
  •  • 3 539 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La peinture de genre à l'époque de la hiérarchie des genres (XVIIe et XVIIIe siècles) »  : […] Au xvii e  siècle, la peinture de genre rencontre un succès croissant, parallèlement à l'estampe, qui accueille largement les thèmes « bas » (J. Callot, J. Bellange, A. Bosse...). Après les expériences caravagesques, les peintres italiens, absorbés par la grande peinture narrative, abandonnent aux artistes nordiques ce champ pictural encore à pein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-de-genre/#i_88883

PEINTURES DE LA CHAPELLE CONTARELLI, CARAVAGE (Rome)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 256 mots
  •  • 1 média

Caravage, né à Milan, s'était formé dans la capitale lombarde auprès d'un peintre maniériste avant de s'installer à Rome en 1592, où le cardinal Contarelli lui commanda, sans doute en 1598, la décoration de la chapelle dédiée, dans l'église Saint-Louis des Français, à son saint patron, Matthieu. C'est la première d'une longue série de tableaux religieux tranchant avec les sujets que Caravage avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peintures-de-la-chapelle-contarelli-caravage/#i_88883

PESTE, iconographie

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 030 mots

La peste est une de ces maladies mortelles de caractère épidémique qui, par leur violence soudaine et inexpliquée et le nombre de leurs victimes, ont frappé les imaginations. Réalité tragique bouleversant les structures et les valeurs sociales, elle a sévi dans les pays du pourtour méditerranéen et touché l'Europe occidentale de façon chronique, de la Peste noire de 1348 (qui a pu tuer près d'un t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peste-iconographie/#i_88883

PIÉMONT

  • Écrit par 
  • Andreina GRISERI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] L'architecture de la Renaissance au Piémont révèle des influences toscano-romaines (cathédrale de Turin par Meo del Caprina, de 1491), la pression exercée par les réalisations lombardes, et des apports vénitiens (à Roccaverano, et à San Giorgio Canavese). Saluzzo se ressent de la présence de sculpteurs venus de la Chartreuse de Pavie et de l'œuvre de Matteo Sanmicheli (portails et monuments funéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piemont/#i_88883

PIERRE DE CORTONE (1596-1669)

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI, 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 229 mots
  •  • 2 médias

La vie et l'œuvre de Pierre de Cortone , peintre et architecte, sont indissolublement liées à l'histoire du mouvement baroque, dont il fut un des premiers et des plus éminents représentants . Il a marqué de son empreinte l'évolution de la peinture italienne, en créant quelque chose de neuf, qui répondait en même temps aux exigences de la société contemporaine ; il est parvenu à réaliser un heureux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-cortone/#i_88883

PORTRAIT

  • Écrit par 
  • Galienne FRANCASTEL
  •  • 6 167 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Un art de cour »  : […] Le portrait de cour n'est d'ailleurs nullement réservé, au xvi e  siècle, à la cour des Valois de France. La manière courtisane devient, au contraire, la véritable fonction du genre de cette époque, où se forment les monarchies modernes. C'est aussi le moment où le portrait cesse d'être anonyme. À côté des grands peintres qui le pratiquent, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portrait/#i_88883

POTTER PAULUS (1625-1654)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 774 mots

Fils et élève d'un peintre d'histoire rembranesque déjà fort estimable qui s'établit à Amsterdam en 1631, Pieter Potter, Paulus reste dans l'histoire des arts comme un peintre étonnamment doué, très précoce, mais ayant pu à peine donner toute sa mesure, puisqu'il meurt très jeune, à l'âge de vingt-neuf ans. En 1646, il est signalé à Leyde et entre alors dans la Gilde des peintres. En 1649, on le t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paulus-potter/#i_88883

POZZO ANDREA (1642-1709)

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 1 993 mots
  •  • 1 média

L'importance de Pozzo dans l'histoire de la peinture a été reconnue très tardivement. Il a partagé le sort de tous les artistes qui se sont adonnés à la peinture de plafond. Pour la peinture moderne, les musées ont absorbé longtemps tout l'intérêt des historiens d'art, donnant ainsi une valeur exagérée aux tableaux de chevalet. La réhabilitation de l'art baroque, qui s'est accomplie au cours de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-pozzo/#i_88883

PRAGUE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  • , Universalis
  •  • 5 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Prague baroque »  : […] Baroque, Prague l'est assurément et c'est son principal charme . Mais il faut dissiper bien des préjugés à ce propos : celui d'un art importé dans un pays vaincu, privé de ses libertés politiques, converti de force au catholicisme et où une noblesse étrangère remplaçait l'ancienne aristocratie locale. Sans doute, la révolte de 1618 fut suivie de représailles tragiques, d'émigrations massives et d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prague/#i_88883

PROCACCINI LES

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 595 mots

Peintres lombards d'origine bolonaise. Ercole Procaccini (1520-1591) a été l'élève de Prospero Fontana, émule bolonais de Vasari. Il a également subi l'ascendant de Corrège, sans s'éloigner pourtant d'un académisme sage et assez froid ( Conversion de saint Paul à San Giacomo Maggiore, 1573). Il part pour Milan en 1585, ouvre une école de peinture, exécute quelques tableaux p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-procaccini/#i_88883

QUELLIN LES

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 294 mots

Dynastie d'artistes anversois dont plusieurs membres ont tenu une place importante au xvii e  siècle, les Quellin comptent des peintres, des graveurs et des sculpteurs. Le représentant le plus notable de la famille est le peintre Erasmus Quellin (1607-1678) . Élève de son père, sculpteur, qui portait le même prénom, Erasmus Quellin devint rapideme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-quellin/#i_88883

RAVESTEYN JAN ANTHONISZ VAN (1570 env.-1657)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 441 mots

Spécialisé dans le portrait et stylistiquement très proche de Mierevelt, Ravesteyn est un des premiers et des plus actifs représentants du portrait réaliste de l'école néerlandaise du xvii e  siècle. Fils d'un peintre sur verre, il s'est probablement formé à Delft chez Mierevelt qui séjournait déjà dans cette ville en 1597, et qui l'a considérable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-anthonisz-van-ravesteyn/#i_88883

RECCO GIUSEPPE (1634-1695)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 269 mots

Issu d'une famille de peintres, Giuseppe Recco se forma d'abord près de son père, Giacomo, dans un milieu auquel Aniello Falcone avait transmis l'impulsion décisive du caravagisme. Dans l'histoire de la nature morte napolitaine, Recco, peintre de fleurs, ne peut être considéré comme un chef d'école ; il lui revient pourtant d'avoir initié à ce genre quelques-uns de ses meilleurs représentants : Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-recco/#i_88883

REMBRANDT (1606-1669)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 6 463 mots
  •  • 5 médias

Trois questions suscitées par l'œuvre de Rembrandt n'ont cessé de hanter les auteurs et ont donné lieu à des réponses très divergentes. La première concerne les rapports entre la personnalité de l'artiste et le contenu affectif de ses œuvres. Elle s'est posée inévitablement à propos d'un peintre qui a su donner une telle impression d'authenticité humaine à ses portraits comme à ses scènes religie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rembrandt/#i_88883

RENI GUIDO, dit LE GUIDE (1575-1642)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 511 mots
  •  • 1 média

Avant de partir pour Rome (1600-1603), Guido Reni passa, à Bologne, comme l'Albane et le Dominiquin, de l'atelier de Calvaert à l'Académie des Carrache. Mais, à la différence de ses condisciples, il ne cherche pas sa voie près d'Annibal Carrache et ne participe pas aux travaux du palais Farnèse. Il est marqué lui aussi par Raphaël (fresque à Sainte-Cécile du Transtévère), mais surtout par Caravage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guido-reni/#i_88883

RIBALTA FRANCISCO (1564-1628)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 388 mots

Originaire de Catalogne, Ribalta inaugure, pour ainsi dire, la peinture espagnole du xvii e  siècle. Après avoir vécu à Barcelone, Ribalta travaille à Madrid vers 1581 et s'installe définitivement en 1599 à Valence, ville où son meilleur client, en dehors des couvents, fut Juan de Ribera, prélat de la Contre-Réforme et fondateur du collège du Patr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-ribalta/#i_88883

RIBERA JOSÉ DE (1591-1652)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 1 616 mots
  •  • 3 médias

Bien qu'il ait quitté très jeune l'Espagne, son pays natal, pour s'établir à Naples, le peintre Ribera appartient totalement à la peinture espagnole tout en occupant une place considérable dans l'école italienne. Comme Poussin pour la France, c'est dans sa patrie d'origine que son art joue le rôle le plus important. Il ne faut pas oublier d'ailleurs que Naples fait alors partie de la couronne esp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-de-ribera/#i_88883

RICCI SEBASTIANO (1659-1734)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 213 mots

Renouant avec les maîtres du xvi e siècle, Véronèse surtout, brisant en même temps le « provincialisme » où s'enlisaient les peintres de la lagune (il parcourt l'Italie, séjourne à Londres, à Paris, à Vienne), Sebastiano Ricci joue un rôle déterminant dans l'évolution qui devait rendre à la peinture vénitienne une suprématie européenne et dont Ti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastiano-ricci/#i_88883

RICHARDSON JONATHAN, dit LE VIEUX (1665-1745)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 244 mots

L'œuvre de Jonathan Richardson se compose essentiellement de portraits. Il se forme auprès de Riley, dont il commence par adapter les formules à celles de Kneller ( Lady Catherine Herbert et son frère Robert , 1698 env.) avant de trouver un style plus personnel, grave et comme empesé ( Le Premier Marquis de Rockingham , 1711, Saint John's College, Cambri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-richardson/#i_88883

RIJKSMUSEUM, Amsterdam

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots
  •  • 3 médias

Situé à Amsterdam, le Rijksmuseum (en néerlandais « musée royal ») abrite la collection d'art et d'histoire des Pays-Bas. Cette institution tire ses origines du musée royal érigé en 1808 par le frère de Napoléon I er , Louis Bonaparte, alors roi de Hollande ; la première collection regroupait des tableaux provenant de la Nationale Kunst-Galerij (musée d'art créé en 1800 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rijksmuseum-amsterdam/#i_88883

RIZI fray JUAN (1600-1681)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 265 mots

Artiste qui occupe une place à part dans la peinture espagnole parce qu'il s'agit d'un moine bénédictin de grande culture, Rizi se consacra surtout à la décoration de monastères de son ordre. Son père, Antonio Ricci, était un Italien venu travailler avec Federico Zuccaro, en 1585, au chantier de l'Escorial. Rizi entra au monastère de Montserrat en 1627, mais il en fut expulsé en 1640 lors de la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rizi-fray-juan/#i_88883

ROSA SALVATOR (1615-1673)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Peintre napolitain, qui fut aussi graveur, musicien et poète. Salvator Rosa fit l'essentiel de sa carrière à Rome. Personnalité originale, instable et tourmentée, il connut un grand succès en peignant « des petites figures et des toiles pas très grandes, merveilleusement brossées » représentant « des fripons, des galériens, des matelots » (Passeri), mais c'est surtout comme paysagiste qu'il conqui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvator-rosa/#i_88883

ROTTMAYR JOHANN MICHAEL (1654-1730)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 303 mots

Dans l'histoire de la peinture autrichienne, Johann Michael Rottmayr vient à une époque et à une place qui en font une figure aussi importante que Fischer von Erlach. Les deux hommes sont à peu près contemporains. Ils sont originaires l'un et l'autre des environs de Salzbourg et appartiennent à cette première génération d'artistes, nés sur le sol germanique, qui affirment les caractères propres d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-michael-rottmayr/#i_88883

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les dernières étapes (XVIIe-XVIIIe s.) »  : […] C'est en Valachie que l'art roumain du long Moyen Âge oriental présente le plus de vitalité et réussit même à s'assimiler organiquement des formes venues d'un autre horizon artistique. Deux périodes sont remarquables par la richesse de leurs manifestations. La première correspond d'une manière générale au long règne de prestige, favorable au développement culturel, de Matei Basarab (1632-1654). Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_88883

RUBENS PIERRE PAUL (1577-1640)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 6 872 mots
  •  • 6 médias

Prince de la peinture, « phare » baudelairien, peintre diplomate aux innombrables élèves, aux immenses chantiers, aux multiples voyages, tout de suite connu et à jamais admiré, Rubens semble, par la nature même de son génie débordant, défier l'analyse : le catalogue raisonné de son œuvre, commencé en 1968, est-il même possible ? La distinction entre travaux personnels et ouvrages d'atelier a-t-el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-paul-rubens/#i_88883

RUISDAEL JACOB VAN (1628 env.-1682)

  • Écrit par 
  • Lyckle DE VRIES
  •  • 2 852 mots
  •  • 2 médias

Salomon van Ruysdael et surtout son neveu Jacob van Ruisdael, l'un des plus célèbres paysagistes du xvii e  siècle , comptent parmi les plus illustres représentants d'un genre qui occupe une place toute particulière dans la peinture hollandaise. En 1604 parut à Haarlem le Schilderboeck de Karel van Mander, manuel que tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-van-ruisdael/#i_88883

RUYSDAEL SALOMON VAN (1600 env.-1670)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 691 mots

Oncle de Jacob van Ruisdael et père de Jacob Salomonsz van Ruisdael, né à Naarden, membre de la gilde de Haarlem en 1626, mort dans la même ville en 1670, Salomon van Ruysdael est, avec son contemporain le Leydois Jan van Goyen dont l'œuvre présente un développement parallèle, un des premiers grands peintres de paysages et de marines hollandais. Comme Van Goyen lors de son passage à Haarlem, Ruysd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomon-van-ruysdael/#i_88883

SÁNCHEZ COTÁN fray JUAN (1560-1627)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 482 mots
  •  • 1 média

Né à Orgaz, une bourgade des monts de Tolède, Sánchez Cotán étudia la peinture avec le Tolédan Blas del Prado. Cet artiste, de tradition maniériste, était surtout apprécié comme peintre de fleurs. En 1603, la quarantaine passée, Sánchez Cotán entre chez les chartreux. Apparemment, cette vocation n'est pas la conséquence d'une crise intérieure, mais l'épanouissement d'une piété profonde. Elle n'éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanchez-cotan-fray-juan/#i_88883

SANDRART JOACHIM VON (1606-1688)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 728 mots

Écrivain d'art, Sandrart est aussi le plus célèbre, sinon le meilleur peintre allemand de son époque ; sa réputation actuelle tient surtout à la publication de la Teutsche Academie ( Académie allemande ), ouvrage monumental dans la ligne des Vite de Vasari, source de très nombreux renseignements pour l'histoire de la peinture. Ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-von-sandrart/#i_88883

SARACENI CARLO (1585 env.-1620)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Venu à Rome au début du xvii e  siècle, le peintre vénitien Saraceni entra dans le groupe des caravagesques, après avoir travaillé auprès d'Elsheimer, qui influence nettement ses premières œuvres ( Scènes mythologiques à Capodimonte, Le Repos pendant la fuite en Égypte , 1606, ermitage des Camaldules, F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-saraceni/#i_88883

SAVERY ROELANDT (1576-1639)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 762 mots
  •  • 1 média

Séduisant représentant par ses paysages de fantaisie du grand maniérisme international que l'on voit fleurir sous Rodolphe II à Prague, et tenant aussi d'un réalisme scrutateur et curieux qui débouche sur une exploration nouvelle des pouvoirs de la peinture, Savery ressemble par ces traits à plusieurs peintres contemporains, tels les paysagistes Gillis van Coninxloo, Hans Bol, David Vinckboons, av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roelandt-savery/#i_88883

SEGHERS DANIEL (1590-1661)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 854 mots
  •  • 1 média

Avec Jan Brueghel de Velours et Osias Beert, Daniel Seghers est le plus grand peintre flamand de fleurs du xvii e siècle , et certes le plus justement célèbre. Ayant passé une partie de sa jeunesse en Hollande (après 1601, quand sa mère, veuve, devient calviniste, il se convertit au catholicisme un peu plus tard), Seghers revint à Anvers vers 160 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-seghers/#i_88883

SEGHERS HERCULES (1590 env.-env. 1638)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 451 mots

Dans l'art hollandais du xvii e  siècle, la place d'Hercules Seghers, paysagiste visionnaire, est désormais aux côtés de Vermeer ou de Rembrandt. Son œuvre, une quinzaine de tableaux identifiés et de rares et singulières gravures, est empreint de mystère, tout comme sa vie aventureuse. On présume qu'Hercules Seghers est né à Haarlem, où il est mem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercules-seghers/#i_88883

SIBERECHTS JAN (1627-env. 1703)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 459 mots

On ignore tout de la formation de Jan Siberechts qui est le fils d'un sculpteur. Ce peintre est l'une des figures les plus indépendantes du paysage flamand du xvii e  siècle. En 1648-1649, il apparaît comme maître dans la gilde d'Anvers, se marie en 1652 et s'établit à Londres en 1672. Dans un premier temps, jusque vers 1661 environ, Siberechts pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-siberechts/#i_88883

ŠKRÉTA KAREL (1610-1674)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 384 mots

Dans la Bohême du xvii e  siècle, ravagée par la défaite de la Montagne Blanche, dépeuplée et appauvrie, la figure du peintre Karel Škréta prend un relief exceptionnel et une valeur exemplaire, qui expliquent la popularité particulière de cet artiste auprès des Tchèques. Né, à Prague, dans une famille de petite noblesse protestante, Škréta, encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karel-skreta/#i_88883

SLAVES DU SUD (ART DES)

  • Écrit par 
  • Athanas BOJKOV, 
  • Vajislav DJURIC
  •  • 7 399 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La domination turque (XVe-XIXe s.) »  : […] Après la conquête de la péninsule balkanique par les Osmanlis, l'autocéphalie de l'Église serbe est abolie, Serbes et Macédoniens relèvent désormais de l'archevêché d'Ohrid. L'archevêché, grâce à la générosité de citoyens aisés, continue à élever de modestes églises à une nef, décorées de peintures murales. L'architecture et la peinture de la fin du xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves-du-sud-art-des/#i_88883

SNYDERS FRANS (1579-1657)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 087 mots
  •  • 2 médias

Avec Fyt, Frans Snyders est la figure majeure de la peinture d'animaux et de natures mortes de chasse si florissante en Flandre au xvii e  siècle . Élève de Pieter Bruegel II, vers 1593/94, et peut-être aussi de Van Balen, il est reçu maître dans la Gilde d'Anvers en 1602, séjourne en Italie en 1608, à Rome puis à Milan. À cette occasion, Jan Brue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frans-snyders/#i_88883

SOLIMENA FRANCESCO (1657-1747)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 168 mots

Fils d'un peintre avec lequel il fait ses premières études, Solimena travaille ensuite chez Francesco de Maria mais se forme surtout au contact des œuvres de Lanfranco, de Matia Preti et de Luca Giordano. La verve décorative de celui-ci inspire sa manière tour à tour nuancée ou dramatique, tumultueuse ou délicate, qui reste très personnelle par la saveur et l'éclat des accents colorés. Il ne quitt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-solimena/#i_88883

SŌTATSU NONOMURA (XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 1 404 mots

Dans le chapitre « Le marchand d'éventails »  : […] On sait fort peu de choses sur Nonomura Sōtatsu, dont on ignore même les dates de naissance et de mort. Le professeur Yamane Yuzō, qui s'est attaché à l'étude de sa carrière, pense qu'il était issu d'une grande famille marchande, peut-être enrichie dans le commerce des soieries, et qu'il dirigeait l'atelier d' éventails Tawaraya. Sa formation reste obscure ; il pourrait avoir hérité des formules d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sotatsu-nonomura/#i_88883

SPRANGER BARTHOLOMAEUS (1546-1611)

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 299 mots

Né à Anvers, élève dans cette ville où vécurent aussi Jan Mandijn, Frans Mostaert et Cornelis van Dalem, Spranger part pour l'Italie en 1565 mais s'arrête à Paris où il admire l'école de Fontainebleau. Cette influence et celle des grands maîtres italiens (Corrège et Parmesan surtout) seront capitales pour son évolution, confirmée, à Rome, par des contacts avec des maniéristes flamands italianisés, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartholomaeus-spranger/#i_88883

STEEN JAN (1626-1679)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 370 mots
  •  • 2 médias

Peintre de genre par excellence, Jan Steen est le fils d'un brasseur hollandais. Né à Leyde, et successivement élève de Nicolas Knupfer à Utrecht, d'Adriaen van Ostade à Haarlem et de Jan van Goyen à La Haye, il assimilera toutes ces influences. En 1648, il est l'un des fondateurs de la guilde de Leyde et il reviendra mourir dans cette ville après une existence mouvementée. Tour à tour brasseur, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-steen/#i_88883

TANYŪ KANŌ (1602-1674)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 328 mots

Artiste comblé par la richesse et la gloire, Kanō Tanyū atteignit les plus hauts sommets auxquels un artiste pouvait prétendre. Son plus grand mérite fut de lier sa fortune à celle des Tokugawa, assurant ainsi la prospérité de son école et son rayonnement pendant près de trois cents ans. Quittant Kyōto pour Edo, il provoqua la scission de l'école en deux branches. Les Kanō d'Edo eurent bientôt le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanyu/#i_88883

TÉNÉBRISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 816 mots
  •  • 2 médias

Historiquement, le ténébrisme s'affirme autour des peintres du xvii e  siècle qui ont suivi la leçon de Caravage dans l'utilisation de l'ombre comme moyen d'expression plastique, peintres appelés pour cela tenebrosi . Il faut donc remonter à Caravage, à son sens de la lumière et de l'ombre qui apparaît dans son œuvre surtout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tenebrisme/#i_88883

TÉNIERS LE JEUNE DAVID (1610-1690)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 120 mots

Peintre recherché et officiel, David Teniers le Jeune a abordé avec aisance les genres les plus opposés : nature morte, portrait, paysage, peinture d'histoire, scène de genre  ; il est avant tout le peintre des cabarets, des kermesses et des divertissements rustiques où, à la suite de Brouwer, il se révèle l'observateur de la vie populaire de son temps tout en y apportant une facture personnelle ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teniers-le-jeune-david/#i_88883

TER BORCH GERARD (1617/18-1681)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 924 mots
  •  • 2 médias

Né à Zwolle et mort à Deventer, Gerard Ter Borch reprit les scènes de genre inaugurées par des peintres comme Codde, Duyster et les ennoblit en les plaçant dans des intérieurs bourgeois, en s'attachant à décrire des scènes intimistes raffinées, pleines de retenue et tout en nuances psychologiques. Ter Borch fréquenta l'atelier de Pieter Molyn à Haarlem où il fut membre de la Gilde en 1635, puis vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-ter-borch/#i_88883

TER BRUGGHEN HENDRICK (1588-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 983 mots
  •  • 1 média

Tempérament secret au comportement mélancolique, Ter Brugghen fit peu parler de lui de son vivant et les renseignements concernant sa vie et sa production sont rares ; son fils Richard le fait mentionner après sa mort dans l' Histoire de la peinture de Houbraken. On sait qu'il est né dans la province d'Overijsel, d'une famille aisée et catholique qui s'installa peu après à U […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hendrick-ter-brugghen/#i_88883

UTRECHT ÉCOLE D', peinture

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 498 mots
  •  • 4 médias

Au cours de la première décennie du xvii e  siècle, les peintres nordiques accomplissent le voyage à Rome, devenu traditionnel pour tous les artistes de l'Europe occidentale désireux d'échapper au provincialisme, c'est-à-dire au maniérisme attardé. Utrecht, ville du sud des Pays-Bas, où des peintres comme Hendrick Ter Brugghen (1588-1629), Gerrit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-d-utrecht-peinture/#i_88883

VALDÉS LEAL JUAN DE (1622-1690)

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 450 mots
  •  • 1 média

Né d'un père portugais et d'une mère andalouse, Valdés Leal apprit son métier de peintre à Cordoue dans l'atelier d'Antonio del Castillo. Il travailla dans cette ville jusqu'en 1653. Durant les cinq années suivantes, il se partagea entre Cordoue et Séville, puis s'établit définitivement à Séville en 1658. On ne lui connaît plus d'autres déplacements qu'un voyage à Madrid en 1675 et un bref séjour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-valdes-leal/#i_88883

VAN DER HELST BARTHOLOMEUS (1613-1670)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 951 mots

Peintre de portraits, Van der Helst est né à Haarlem et il est mort à Amsterdam où il s'était installé avec sa famille, dès 1627. Il fut le portraitiste à la mode de la riche bourgeoisie d'Amsterdam, et cet engouement pour sa peinture durera tout au long du xviii e  siècle. Les nombreux tableaux connus de lui, très souvent signés et datés, s'échel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartholomeus-van-der-helst/#i_88883

VAN DE VELDE LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 186 mots

Dynastie de peintres hollandais. Né à Amsterdam, Esaias van de Velde (env. 1590-1630) était probablement le fils du peintre Anthony van de Velde et le cousin de Jan van de Velde le graveur. Dès 1610, on le trouve à Haarlem où il entre dans la gilde en 1612. En 1618, il est inscrit comme membre à la gilde de La Haye où il a été honoré des commandes des stadhouders Maurice et Frédéric-Henri. Selon H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-de-velde/#i_88883

VAN DYCK ANTOINE (1599-1641)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 5 752 mots
  •  • 5 médias

Enfant prodige et prince charmant de la peinture, Van Dyck surprend, et tout à la fois ravit et agace par l'aisance de sa démarche, par la souplesse de ses facultés d'adaptation, par l'agréable variété de ses successives manières de peindre. Élégant, raffiné, tour à tour aimable et émouvant, n'est-il que le brillant « second » de Rubens ? Tant de périodes stylistiques plus facilement tranchées e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-van-dyck/#i_88883

VAN GOYEN JAN (1596-1656)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 998 mots

Né à Leyde et mort à La Haye, Jan van Goyen donne, avec Salomon van Ruysdael et Pieter Molijn, une orientation nouvelle et décisive à l'art du paysage néerlandais, et qui atteindra son apogée vers le milieu du xvii e  siècle, en abandonnant le goût maniériste du pittoresque et du décoratif, des couleurs vives, des forts contrastes d'éclairage et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-goyen/#i_88883

VAN LAER PIETER, dit LE BAMBOCHE (1599-1642)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 393 mots

D'une famille haarlémoise dont le nom patronymique était Boddingh (ou Boddink), Pieter van Laer reste plus connu dans l'histoire de l'art sous son sobriquet italien de Bamboccio (Bamboche), surnom qui lui vint de son apparence physique bancale et disgraciée. Il apprit d'abord la peinture aux Pays-Bas, puis se rendit à Rome où il est déjà mentionné en 1626 (et sans doute déjà en 1625). Son séjour r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-van-laer/#i_88883

VAN MIERIS LES

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 1 233 mots

Famille de peintres néerlandais originaires de Leyde. Portraitiste et surtout peintre de genre, Frans van Mieris le Vieux (1635-1681) est, avec Gérard Dou, son maître, un des meilleurs représentants de la peinture « fine » qui, s'inspirant du clair-obscur et du rendu illusionniste introduits par Rembrandt en 1630, va devenir une spécialité de l'école leydoise dans la seconde moitié du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-mieris/#i_88883

VAN OSTADE LES

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 763 mots

Peintres néerlandais. Adriaen van Ostade (1610-1685) est né à Haarlem. Il a passé toute son existence dans cette ville ; il est membre de la gilde en 1634 et doyen en 1647 et en 1661. Il a laissé une œuvre considérable : plus de huit cents peintures, des dessins innombrables, une cinquantaine de gravures. Élève de Frans Hals, il s'est lié avec de nombreux peintres de l'entourage de ce dernier, not […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-van-ostade/#i_88883

VAN VEEN OTTO dit VENIUS (1556-1629)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 734 mots

Travaillant d'abord chez le Leydois Isaac Claesz van Swanenburgh, puis à Liège, en 1574, chez Dominicus Lampsonius, Otto van Veen visita ensuite longuement l'Italie (de 1577 à 1582) pour rester à jamais un « romaniste » et un humaniste aussi fervent que cultivé, admirateur de Corrège à Parme, et directement marqué par les Zuccari à Rome. Après un court arrêt à Munich, il revient dans les Pays-Bas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-van-veen/#i_88883

VÉDUTISTES

  • Écrit par 
  • Giuliano BRIGANTI
  •  • 4 225 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le rôle des Nordiques italianisés »  : […] Les éléments figuratifs, qui sont à l'origine du genre de la vue topographique, sont variés et parfois opposés, leurs racines pénètrent dans la culture artistique de la première moitié du xvii e siècle et dans certains cas remontent même au siècle précédent. Il s'ajoute à l'élément prospectif une vraisemblance optique, c'est-à-dire un élément r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedutistes/#i_88883

VELÁZQUEZ DIEGO (1599-1660)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 349 mots
  •  • 6 médias

Portraits du peuple de Séville, portraits de la famille royale, peinture religieuse, scènes mythologiques, nus, paysages, natures mortes, sujets historiques : Velázquez a dominé tous les genres picturaux pratiqués en Europe au xvii e  siècle. Son œuvre s'inspire des modèles flamands et italiens mais fait preuve d'un sens exceptionnel de la réalit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez-diego-1599-1660/#i_88883

VELÁZQUEZ (exposition)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 182 mots

Le but de l’exposition organisée par le musée du Louvre et le Grand Palais du 25 mars au 13 juillet 2015 était notamment de proposer un panorama complet et cohérent de l’évolution artistique de Velázquez. Peinture religieuse et mythologique, portraits de cour et autoportraits : grâce notamment à des prêts très généreux du musée du Prado à Madrid et malgré l’absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/velazquez/#i_88883

VERMEER ou VAN DER MEER JAN (1628-1691)

  • Écrit par 
  • Françoise HEILBRUN
  •  • 356 mots

Né et mort à Haarlem, ville où il passa toute sa vie, Jan Vermeer le Vieux est membre d'une dynastie de peintres qui comprend essentiellement ses propres fils, Jan et Isaack, paysagistes comme lui, et le peintre de natures mortes Barent Vermeer. La personnalité du peintre a été clairement distinguée à l'issue de travaux récents : on l'a longtemps confondu avec Vermeer de Delft et avec son propre p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vermeer-van-der-meer/#i_88883

VERMEER DE DELFT (1632-1675)

  • Écrit par 
  • Albert BLANKERT
  •  • 3 909 mots
  •  • 4 médias

L' art de Vermeer touche aisément la sensibilité de l'amateur moderne et le critique peut évoquer son œuvre avec lyrisme et en termes généraux. Cependant, une étude approfondie du contexte historique dans lequel elle se situe en révèle davantage. Il apparaît alors que Vermeer ne fut pas un pionnier, c'est-à-dire qu'il ne forgea pas un style nouveau ni n'introduisit de conceptions révolutionnaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vermeer-de-delft/#i_88883

VIGNON CLAUDE (1593-1670)

  • Écrit par 
  • Claude LAURIOL
  •  • 747 mots
  •  • 1 média

Certaines audaces de la touche et de l'éclairage donnent à Claude Vignon l'apparence d'un peintre très moderne, et même d'un précurseur de Rembrandt. Or il est plutôt un artiste éclectique qui, dans ses meilleurs moments, a su combiner, tantôt sous la magie des scintillements, tantôt avec une vigueur populaire, les suggestions du Nord et celles du Midi. Son évolution, sans ligne directrice évident […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-vignon/#i_88883

VOS CORNELIS DE (1584-1651)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Né à Hulst, Cornelis de Vos fut placé, ainsi que ses frères Hans et Paul, en apprentissage chez un peintre anversois. Il complète sa formation par un voyage en Hollande et, en 1608, devient franc-maître de la guilde de Saint-Luc à Anvers, dont il est le doyen en 1618. Outre ses lucratives activités de portraitiste à succès, essentiellement entre 1620 et 1640, il travaille dans le commerce d'art, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cornelis-de-vos/#i_88883

WATTEAU ET LA FÊTE GALANTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 996 mots

Une mémorable rétrospective au Grand Palais, à Paris, avait célébré, en 1984, le bicentenaire de la naissance d'Antoine Watteau (1684-1721). Nul anniversaire, nulle commémoration ne justifiaient Watteau et la fête galante , organisée par le musée des Beaux-Arts de Valenciennes et qui, en un peu plus de trois mois (5 mars-14 juin 2004), a obtenu un excellent écho critique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/watteau-et-la-fete-galante/#i_88883

YUN SHOUPING [YUN CHEOU-P'ING] (1633-1690)

  • Écrit par 
  • Caroline GYSS
  •  • 1 402 mots
  •  • 1 média

Malgré les bouleversements occasionnés par la chute des Ming et l'avènement d'une nouvelle dynastie, celle des Mandchous (Qing), les traditions de la peinture Ming demeurent bien vivantes dans la seconde moitié du xvii e  siècle. C'est souvent un désaveu des transformations politiques du temps qui sous-tend la démarche artistique originale des « I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yun-shouping-yun-cheou-p-ing/#i_88883

ZHU DA [TCHOU TA] (1626-1705)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 1 316 mots

Zhu Da, mieux connu en Chine sous son surnom de Bada shanren, est une énigme limpide : d'une part, l'ombre qui a longtemps entouré sa biographie n'a pas encore entièrement achevé de se dissiper et le langage symbolique de ses poèmes et de ses peintures continue à poser une série de rébus moqueurs dont toutes les entrées sont encore loin d'être forcées ; d'autre part, l'ensemble de son œuvre peint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhu-da-tchou-ta/#i_88883

ZURBARÁN FRANCISCO DE (1598-1664)

  • Écrit par 
  • Antonio BONET-CORREA
  •  • 2 359 mots
  •  • 3 médias

De tous les peintres espagnols du xvii e  siècle, Zurbarán est sans aucun doute, après Velázquez, le plus mondialement connu. Plus en accord avec la sensibilité de notre époque que Murillo ou que Ribera, il leur a usurpé la renommée dont ils jouissaient auparavant. Zurbarán, qui pour le romantisme représentait l'ascétisme monastique espagnol, joui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-de-zurbaran/#i_88883


Affichage 

Abraham et Melchisédech de Rubens

photographie

Abraham et Melchisédech, huile sur panneau transposée sur toile, du Flamand Pierre-Paul Rubens (1577-1640) Musée des Beaux-Arts de Caen, France 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Adelaïde de Savoie, F. de Troy

photographie

François de TROY, Adelaïde de Savoie, huile sur toile Musée Pouchkine, Moscou, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Adoration des Mages, P. P. Rubens

photographie

Pierre Paul Rubens, Adoration des Mages Vers 1617-1618 Huile sur toile 251 cm x 328 cm Musée des Beaux-Arts, Lyon 

Crédits : Musée des Beaux-Arts, Lyon

Afficher

Agar et Ismaël secourus par l'ange, E. Le Sueur

photographie

Eustache Le Sueur, Agar et Ismaël secourus par l'ange, vers 1648 Huile sur toile, 156 cm × 114 cm Musée des Beaux-Arts et d'Architecture, Rennes (Dépôt du musée du Louvre, 1956) 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Allégorie de la Paix, de l'Art et de l'Abondance, H. Aachen

photographie

Hans AACHEN, Allégorie de la Paix, de l'Art et de l'Abondance, huile sur toile Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Amants au lever du soleil, peinture moghole

photographie

Cette scène illustre le mode mélodique, ou raga, appelé Vibhasa, c'est-à-dire radieux, lumineux, qui se joue à l'aube Peinture moghole Gouache, argent et or sur papier Vers 1675 Ashmoleam Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Athalie chassée du Temple, A. Coypel

photographie

Antoine COYPEL, Athalie chassée du Temple, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Autoportrait, Rembrandt

photographie

Rembrandt (1606-1669), Autoportrait, vers 1661-1662 Kenwood House, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Banquet des officiers du corps des archers, F. Hals

photographie

Frans Hals (1581 ou 1585-1666), Banquet des officiers du corps des archers, 1616 Huile sur toile, 175 cm × 324 cm Frans Hals Museum, Haarlem, Pays-Bas 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Bartolomé Esteban Murillo

photographie

Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682), Le Jeune Buveur, 1655 Huile sur toile (H : 0,628 m ; L : 0,479 m) National Gallery, Londres 

Crédits : AKG

Afficher

Bataille du Kahlenberg

photographie

En juillet 1683, les troupes ottomanes du grand vizir Kara Mustafa, fortes de plus de 100 000 hommes, encerclent Vienne, défendue par 30 000 impériaux Grâce au renfort du roi de Pologne Jean III Sobieski, les Turcs sont écrasés au Kahlenberg, devant Vienne, le 12 septembre C'est le début du... 

Crédits : AKG

Afficher

Bétail près de Maas, au loin Dordrecht, A. Cuyp

photographie

Albert CUYP, Bétail près de Maas, au loin Dordrecht, huile sur panneau d'acajou Dulwich Picture Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Bodegone, Juan Sánchez Cotán

photographie

Bodegone de l'Espagnol fray Juan Sánchez Cotán (1560-1627) San Diego Museum of Art, États-Unis 

Crédits : Don de Anne R. et Amy Putnam, Bridgeman Images

Afficher

Calvaire, A. Janssens

photographie

Abraham JANSSENS, Calvaire, huile sur toile Musée des Beaux-Arts, Valenciennes, France 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Caravage, La Vocation de saint Matthieu

photographie

Pour la chapelle Contarelli dans l'église Saint-Louis-des-Français à Rome, Caravage réalise trois grandes toiles de 1599 à 1602 Ici, La Vocation de saint Matthieu, situé sur la paroi gauche de la chapelle Huile sur toile, 328 cm X 348 cm 

Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

Afficher

Concert, G. ter Borch

photographie

Gerard ter BORCH, Concert, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Décalogue

photographie

La morale et le droit sont parfois intimement liés : ainsi le Décalogue (ou Dix Commandements), qui régit la communauté chrétienne mais est admis par tous comme le fondement de la vie sociétaire, parce qu'il a été édicté, selon la Bible, par un législateur divin est-il considéré comme... 

Crédits : AKG

Afficher

Descente de Croix, J. Jouvenet

photographie

Jean Jouvenet, Descente de Croix 1697 Huile sur toile 424 cm X 312 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Deux Philosophes en conversation, Rembrandt

photographie

Rembrandt (1606-1669), Deux Philosophes en conversation, 1628 Huile sur bois,72,5 cm X 60 cm National Gallery of Victoria, Melbourne, Australie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Énée, fuyant Troie, porte son père Anchise, S. Vouet

photographie

Simon Vouet, Énée, fuyant Troie, porte son père Anchise Huile sur toile, 140,3 x110 cm Vers 1635 San Diego Museum of Art, États-Unis 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Entrée solennelle de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse à Arras, A. F. van der Meulen

photographie

Adam Frans van der Meulen, «Entrée solennelle de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse à Arras» (30 juillet 1667) Huile sur toile Musées des châteaux de Versailles et de Trianon, Versailles 

Crédits : A. F. van der Meulen/ Bridgeman Images

Afficher

Ésope, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Ésope», 1639-1641 Huile sur toile, 179,5 cm × 94 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Ex-voto, P. de Champaigne

photographie

Philippe de CHAMPAIGNE, Ex-voto, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Giraudon from Art Resource/ EB Inc.

Afficher

Femme au miroir, G. Metsu

photographie

Gabriel METSU, Femme au miroir, huile sur panneau de chêne Wallace Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Fleurs dans un vase en verre, D. Seghers

photographie

Daniel SEGHERS, Fleurs dans un vase en verre, huile sur cuivre Johnny van Haeften Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Galilée, J.Sustermans

photographie

Galilée (1564-1642), par Joost Sustermans Offices, Florence 

Crédits : J. Sustermans/  Bridgeman Images

Afficher

Grégoire Ier

photographie

Carlo Saraceni (1585 env-1620), Grégoire Ier le grand, vers 1610 Huile sur toile, 102 cm x 73 cm Palazzo Barberini, Rome 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Henri IV reçoit le portrait de la reine et se laisse désarmer par l'amour, P. P. Rubens

photographie

Pierre Paul Rubens, «Henri IV reçoit le portrait de la reine et se laisse désarmer par l'amour», vers 1622-1625 Huile sur toile, 394 cm × 295 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hercule et le Minotaure, F. Zurbaran

photographie

Francisco Zurbaran (1598-1664), Hercule et le Minotaure, huile sur toile, 1634 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hyanthe et Climène à leur toilette, ou la Toilette et le lever d'une dame, T. Dubreuil

photographie

Toussaint DUBREUIL, Hyanthe et Climène à leur toilette, ou la Toilette et le lever d'une dame, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

In ictu oculi, J. de Valdés Leal

photographie

Juan de VALDÉS LEAL, In ictu oculi, 1672 Église de l'hôpital de la Charité, Séville, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Intérieur paysan, L. Le Nain

photographie

Après un long oubli, la redécouverte des œuvres dues aux frères Le Nain est venue apporter une dimension supplémentaire à notre connaissance de la peinture française du XVIIIe siècle Louis Le Nain, Intérieur paysan, vers 1645 Huile sur toile, 55,6 cm × 64,7 cm National Gallery of Art,... 

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

Isaac Louis Le Maître de Sacy, P. de Champaigne

photographie

Philippe de Champaigne (1602-1674), Isaac Louis Le Maître de Sacy (1613-1684) 1646 ou 1648 Huile sur toile 53 cm X 45 cm Musée national des Granges de Port-Royal Magny-les-Hameaux, Yvelines 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, H. Rigaud

photographie

Hyacinthe RIGAUD, Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Jeu de polo, peinture moghole

photographie

Jeu de polo Peinture moghole Milieu du XVIIe siècle Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Jeune Femme jouant du luth, H. Ter Brugghen

photographie

Hendrick Ter Brugghen, «Jeune Femme jouant du luth», 1624-1626 Huile sur toile, 71 cm × 85 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Jeune Homme à la corbeille de fruits, allégorie de l'Été, B. E. Murillo

photographie

Bartolomé Estéban Murillo, «Jeune Homme à la corbeille de fruits, allégorie de l'Été», vers 1640-1650 Huile sur toile, 102 cm × 81,5 cm National Gallery of Scotland, Édimbourg 

Crédits : AKG

Afficher

Jeune Homme chantant, D. Van Baburen

photographie

Dirck Van Baburen, «Jeune Homme chantant», 1622 Huile sur toile, 71 cm × 58,8 cm Städel Museum, Francfort 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Jeune Homme en train de chanter, F. Hals

photographie

Frans Hals, «Jeune Homme en train de chanter», 1623-1625 Huile sur toile, 62 cm × 54,5 cm Stiftung Preussischer Kulturbesitz, Gemäldegalerie, Berlin 

Crédits : AKG

Afficher

Judith et Holopherne, A. Gentileschi

photographie

Artemisia Gentileschi, Judith et Holopherne, vers 1613 Huile sur toile, 159 cm × 126 cm Museo Nazionale di Capodimonte, Naples 

Crédits : Fototeca soprintendenza speciale per il PSAE e il polo museale della città di Napoli

Afficher

Jupiter et Antiope, Hendrick Goltzius

photographie

Hendrick Goltzius (1558-1616), Jupiter et Antiope, 1612 Huile sur toile (H 1,22 m ; L 1,78 m) Frans Hals Museum, Haarlem, Hollande 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Défense de Cadiz, F. de Zurbaran

photographie

Francisco de Zurbaran, La Défense de Cadiz ou Le Secours de Cadiz1634 Huile sur toile Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Dentellière, J. Vermeer

photographie

Jan Vermeer (1632-1675), La Dentellière, huile sur toile, 1669-1670 Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Déposition de Croix, A. Van Dyck

photographie

Antoine Van Dyck (1599-1641), La Déposition de Croix, huile sur toile Ashmolean Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Déposition du Christ, J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), La Déposition du Christ, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Destruction du Temple à Jérusalem, N. Poussin

photographie

Nicolas Poussin, «La Destruction du Temple à Jérusalem», 1638 Huile sur toile, 148 cm × 199 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Famille heureuse, les frères Le Nain

photographie

Les frères Le Nain, La Famille heureuse, 1642 Huile sur toile, 61 cm × 78 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Fête villageoise, C. Lorrain

photographie

Claude Gellée, dit Claude Lorrain (1600-1682), La Fête villageoise, 1639 Huile sur toile, 103 cm × 135 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Forge, les frères Le Nain

photographie

Les frères Le Nain, La Forge 1640 Huile sur toile, 69 cm × 57 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Fuite en Égypte, N. Poussin

photographie

Classé trésor national, le tableau de Poussin «La Fuite en Égypte» a été acquis en 2007 pour le musée des Beaux-Arts de Lyon, grâce à l'aide de mécènes privés et publics 

Crédits : F. Guillot/ AFP/ Getty

Afficher

La Lapidation de saint Étienne, A. Elsheimer

photographie

Adam ELSHEIMER, La Lapidation de saint Étienne, vers 1602-1605, huile sur cuivre argenté, 34 cm X 28 cm National Gallery, Édimbourg, Royaume-Uni 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Leçon de danse du chat, J. Steen

photographie

Jan Steen, La Leçon de danse du chat 1665-1668 Huile sur toile 68,5 cm x 59 cm Rijksmuseum, Amsterdam, Pays-Bas 

Crédits : Rijksmuseum, Amsterdam, Pays-Bas

Afficher

La Madone, S. Vouet

photographie

Simon Vouet, «La Madone», 1630 Huile sur toile, 66 cm × 50 cm Accademia Carrara, Bergame 

Crédits : Electa/ AKG

Afficher

La Majorité de Louis XIII. La reine remet les affaires au roi, le 20 octobre 1614, P. P. Rubens

photographie

Pierre Paul Rubens, La Majorité de Louis XIII La reine remet les affaires au roi, le 20 octobre 1614», vers 1622-1625 Huile sur toile, 394 cm × 295 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Messe de saint Grégoire, L. Giordano

photographie

Luca GIORDANO, La Messe de saint Grégoire, huile sur toile Église de l'hôpital de Afuera, Tolède, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Mort de Germanicus, N. Poussin

photographie

Nicolas Poussin, «La Mort de Germanicus», 1628 Huile sur toile, 146 cm × 195 cm Institute of Arts, Minneapolis 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Mort de la Vierge, Caravage

photographie

Michelangelo Merisi, dit Caravage, La Mort de la Vierge, 1601-1606 Huile sur toile, 3,69 m × 2,45 m Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Partie de quilles, J. Steen

photographie

Jan STEEN, La Partie de quilles, huile sur panneau de chêne National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Prédication de saint Paul à Éphèse, E. Le Sueur

photographie

Eustache Le Sueur, «La Prédication de saint Paul à Éphèse», 1649 Huile sur toile, 100,8 cm × 84,8 cm National Gallery, Londres 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Ratification du traité de Münster, G. ter Borch

photographie

Gerard ter BORCH, La Ratification du traité de Münster, 1648, huile sur cuivre National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Rixe des musiciens, G. de La Tour

photographie

Georges de La TOUR, La Rixe des musiciens, huile sur toile, 94 cm X 141 cm Musée J Paul Getty, Malibu, États-Unis 

Crédits : Christie's Images, Bridgeman Images

Afficher

La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq), Rembrandt

photographie

Rembrandt, La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq) 1642 Huile sur toile 359 cm X 438 cm Rijkmuseum, Amsterdam 

Crédits : De Agostini

Afficher

La Sainte Famille avec sainte Anne et saint Jean-Baptiste enfant, Greco

photographie

Domenikos Theotokopoulos, dit Greco, La Sainte Famille avec sainte Anne et saint Jean-Baptiste enfant, vers 1595-1600 Huile sur toile, 53,2 × 34,4 cm National Gallery of Art, Washington 

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

La Tempête, J. van Ruisdael

photographie

Jacob van Ruisdael (1628 env-1682), La Tempête, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

L'Adoration des bergers, Murillo

photographie

Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682), L'Adoration des bergers, huile sur toile Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'archiduc Ferdinand, P.P. Rubens

photographie

L'archiduc Ferdinand, cardinal-infant d'Espagne, gouverneur général des Pays-Bas du Sud, durant la bataille de Nördlingen Huile sur toile, 1636 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Atelier, J. Vermeer

photographie

Jan Vermeer (1632-1675), L'Atelier, huile sur toile Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Concert, G. van Honthorst

photographie

Gerrit van Honthorst, «Le Concert», 1624 Huile sur toile, 168 cm × 178 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Grand Duc Leopold Wilhelm dans sa galerie à Bruxelles, D. Teniers

photographie

David Teniers, «Le Grand Duc Leopold Wilhelm dans sa galerie à Bruxelles», 1653 Huile sur toile, 70 cm × 86 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne (Autriche) 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Jugement dernier, monastère de Voronet

photographie

Le Jugement dernier, fresque, monastère de Voronet, Roumanie 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le Martyre de saint Philippe, J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), Le Martyre de saint Philippe, huile sur toile, 1639 Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Massacre des Innocents, G. Reni

photographie

Guido RENI, Le Massacre des Innocents, 1611 Pinacothèque de Bologne, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Mensonge, S. Rosa

photographie

Salvator ROSA, Le Mensonge, huile sur toile Palazzo Pitti, Florence, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ, C. Le Brun

photographie

Charles Le Brun Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ», 1653 Huile sur toile, 385 cm × 316 cm Galleria dell'Accademia, Venise 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Le Roi Salomon sacrifiant aux idoles, S. Bourdon

photographie

Sébastien Bourdon, Le Roi Salomon sacrifiant aux idoles, 1646-1647, huile sur toile, 156 cm X 145 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Le Sultan Abdullah Qutubshah de Golconde, peinture moghole

photographie

Abdullah Qutubshah, sultan de Golconde dans le Deccan, en Inde, régna de 1626 à 1672 Peinture moghole Gouache et or sur papier Vers 1640 Ashmoleam Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Temps vaincu, S. Vouet

photographie

Simon Vouet, Le Temps vaincu 1627 Huile sur toile Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Triomphe de saint Augustin, C. Coello

photographie

Claudio COELLO, Le Triomphe de saint Augustin, 1664 Musée du Prado, Madrid, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Triomphe de saint Ignace, A. Pozzo

photographie

Andrea Pozzo (1642-1709), Le Triomphe de saint Ignace, fresque de la voûte de l'église Saint-Ignace à Rome 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Le Verre de vin, Vermeer de Delft

photographie

Vermeer de Delft, «Le Verre de vin», vers 1660 Huile sur toile, 65 cm × 77 cm SMPK, Gemäldegalerie, Berlin 

Crédits : AKG

Afficher

Légende de saint Gervais et saint Protais, P. de Champaigne

photographie

Philippe de Champaigne (1602-1674), Légende de saint Gervais et saint Protais, 1657-1661, carton de tapisserie Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

L'empereur moghol Babur

photographie

L'empereur moghol Babur, peinture moghole, région du Deccan, gouache et or, XVIIe s British Library, Londres 

Crédits : IndiaPictures/ UIG/ Getty Images

Afficher

L'Enlèvement des filles de Leucippe de Rubens

photographie

L'Enlèvement des filles de Leucippe, tableau du peintre flamand Pierre-Paul Rubens (1577-1640), 1618-1620 Alte Pinakothek, Munich 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Grues, Mansur

photographie

MANSUR, Les Grues, peinture moghole, règne de Jahangir Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Les Pèlerins d'Emmaüs, Rembrandt

photographie

Rembrandt: «Les Pèlerins d'Emmaüs» Huile sur toile, 1648 Musée du Louvre, Paris 

Crédits : AKG

Afficher

Les Régentes de l'hospice des vieillards

photographie

Frans Hals (1581 ou 1585-1666), Les Régentes de l'hospice des vieillards, 1664 Huile sur toile, 172,5 cm × 256 cm Frans Hals Museum, Haarlem, Pays-Bas 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Les Syndics des drapiers, Rembrandt

photographie

Rembrandt (1606-1669), Les Syndics des drapiers, 1662 Huile sur toile H 1,91 m ; L 2,79 m Rijksmuseum, Amsterdam 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Eucharistie, N. Poussin

photographie

Nicolas Poussin, L'Eucharistie 1647 Huile sur toile 117 cm x 178 cm National Gallery of Scotland, Édimbourg, Grande-Bretagne 

Crédits : Duke of Sutherland Collection, on loan to the National Gallery of Scotland, Edimbourg, Grande-Bretagne

Afficher

L'Extase de sainte Marie-Madeleine, M. Franceschini

photographie

Marcantonio Franceschini, «L'Extase de sainte Marie-Madeleine», 1688 Huile sur cuivre, 42,6 cm × 55,3 cm Collection Molinari Pradelli, Bologne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Homme à la canne, F. Hals

photographie

Frans Hals (1581 ou 1585-1666), Pieter van der Broecke ou L'Homme à la canne, huile sur toile, 1633 Kenwood House, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Immaculée Conception, B. Murillo

photographie

Bartolomé Esteban Murillo, L'Immaculée Conception El Escorial, vers 1678 Huile sur toile, 222 cm × 118 cm Musée des Beaux-Arts de Séville, Espagne 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

L'Immaculée Conception, J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), L'Immaculée Conception Couvent des Augustinas Recoletas, Salamanque, Espagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Infante Margarita Teresa, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «L'Infante Margarita Teresa», 1659 Huile sur toile, 127 cm × 107 cm Kunsthistoriches Museum Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

L'Infante Marguerite en robe blanche, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «L'Infante Marguerite en robe blanche», 1656 Huile sur toile, 105 cm × 88 cm Kunsthistorisches Museum, Vienne 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Lord John et lord Bernard Stuart, A. Van Dyck

photographie

Antoine Van Dyck (1599-1641), Lord John et lord Bernard Stuart Vers 1638 Huile sur toile 238 cm X 146 cm The National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Marie-Madeleine repentante, J. Moreelse

photographie

Johan Moreelse, «Marie-Madeleine repentante», 1630 Huile sur toile, 58 cm × 71 cm Musée des Beaux-Arts, Caen 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Marie II Stuart, P. Lely

photographie

Peter Lely, «Marie II Stuart», 1677 Huile sur toile, 123 cm × 99 cm 

Crédits : Sotheby's/ AKG

Afficher

Martyre de saint Pierre, Guerchin

photographie

GUERCHIN, Martyre de saint Pierre, 1619, huile sur toile Pinacothèque de Modène, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Méléagre et Atalante, J. Jordaens

photographie

Jacob Jordaens, Méléagre et Atalante, XVIIe siècle Huile sur toile, 151 cm × 241 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Miniatures, A. Oliver

photographie

Isaac OLIVER, Miniatures Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Moïse défend les filles de Jéthro, C. Le Brun

photographie

Charles Le Brun (1619-1690), Moïse défend les filles de Jéthro Galleria e Museo Estense, Modène, Italie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Mort de saint Antoine, C. Vignon

photographie

Claude Vignon (1593-1670), Mort de saint Antoine Huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Nature morte à la tourte, au citron et au pain, P. Claesz

photographie

Pieter CLAESZ, Nature morte à la tourte, au citron et au pain, huile sur toile Harold Samuel Collection, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Nature morte à l'échiquier, L. Baugin

photographie

Lubin Baugin (vers 1610-1663), Nature morte à l'échiquier, dite aussi Les Cinq Sens Huile sur bois, 55 cm X 73 cm Signé en bas à gauche sur le bord de la table, en majuscules, BAUGIN Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Nature morte avec lièvre, fruit et perroquet, J. Fyt

photographie

Jan FYT, Nature morte avec lièvre, fruit et perroquet, huile sur toile Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Orphée charmant les animaux, R. Savery

photographie

Roelandt SAVERY, Orphée charmant les animaux, huile sur bois Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Paysage avec Agar et l'ange, C. Lorrain

photographie

Claude Lorrain, «Paysage avec Agar et l'ange», 1646 Huile sur toile montée sur bois, 52,2 cm × 42,3 cm National Gallery, Londres 

Crédits : AKG

Afficher

Paysage avec Agar et l'ange, N. Poussin

photographie

Nicolas Poussin, «Paysage avec Agar et l'ange», 1660 Huile sur toile, 100 cm × 75 cm Galleria Nazionale, Palazzo Barberini, Rome 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia, C. Lorrain

photographie

Claude Lorrain, Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia 1682 Huile sur toile 120 cm x 150 cm Ashmolean Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Courtesy Ashmolean Museum, University of Oxford, Grande-Bretagne

Afficher

Paysage avec Énée à Délos, C. Lorrain

photographie

Claude Gellée, dit Claude Lorrain, Paysage avec Énée à Délos 1672 Huile sur toile 100 cm X 134 cm National Gallery, LondresPaysage avec Énée à Délos fait partie d'une série de six paysages peints par Claude Lorrain pendant les dix dernières années de sa vie, entre 1672 et 1682 Ils... 

Crédits : The Bridgeman Art Library/ Getty

Afficher

Paysage fantastique avec cascade et pont, P. Bril

photographie

Paul BRIL, Paysage fantastique avec cascade et pont, huile sur toile Johnny van Haeften Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Peinture érotique, école rajput

photographie

Mysticisme et érotisme se mêlent dans cette peinture provenant de Bikaner, l'un des principaux centres de la miniature du Rajasthan École rajput Gouache sur papier Vers 1678-1698 Fitzwilliam Museum, Cambridge, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Persécutions des chrétiens au Japon

photographie

Sous la dynastie des Tokugawa (1603-1868) la fermeture du Japon à toute influence extérieure s'accompagne de persécutions religieuses Avant la fin du XVIIe siècle, les chrétiens ont tous été expulsés ou massacrés Martyre des Jésuites au Japon le 10 septembre 1622, détail Peinture... 

Crédits : Pirozzi/ AKG

Afficher

Pietà, A. Carrache

photographie

Annibal Carrache (1560-1609), Pietà ou Le Christ mort pleuré par les trois Marie Vers 1600 Huile sur toile 92,8 cm X 103,2 cm National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Plafond du palais Barberini, P. de Cortone

photographie

Plafond du palais Barberini, à Rome, peint par Pietro da Cortona, ou Pierre de Cortone (1596-1669) 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Port de mer, effet de brume, C. Lorrain

photographie

Claude Lorrain, «Port de mer, effet de brume», dit aussi «L'Embarquement d'Ulysse», 1646 Huile sur toile, 119 cm × 150 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait de famille, C. de Vos

photographie

Cornelis de VOS, Portrait de famille, huile sur toile Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, N. Mignard

photographie

Nicolas MIGNARD, Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, huile sur toile Musée Carnavalet, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait d'un jeune homme, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Portrait d'un jeune homme», 1623-1624 Huile sur toile, 55,5 cm × 38 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : J. Martin/ AKG

Afficher

Portrait d'une noble génoise, A. Van Dyck

photographie

Antoine Van Dyck, «Portrait d'une noble génoise», portrait présumé de la marquise Geronima Spinola-Doria, vers 1626-1627 Huile sur toile, 239 cm × 170 cm Collection du baron Édouard de Rothschild Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait équestre d'Isabelle de Bourbon, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Portrait équestre d'Isabelle de Bourbon», 1638-1640 Huile sur toile, 301 cm × 314 cm Musée du Prado, Madrid 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Portrait présumé de René Descartes, S. Bourbon

photographie

Sébastien BOURDON, Portrait présumé de René Descartes, huile sur toile Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Réunion d'amis, E. Le Sueur

photographie

Eustache Le Sueur (1616-1655), Réunion d'amis, huile sur toile, vers 1640 Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Saint Hugues au réfectoire des chartreux, F. Zurbaran

photographie

Francisco Zurbaran (1598-1664), Saint Hugues au réfectoire des chartreux 1630-1635 Huile sur toile 262 cm X 307 cm Musée des Beaux-Arts, Séville 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Saint Jérôme, Caravage

photographie

Caravage, «Saint Jérôme», 1608 Huile sur toile, 117 cm × 157 cm Cathédrale Saint-Jean, La Valette, Malte 

Crédits : Electa/ AKG

Afficher

Sainte Cécile et un ange, O. Gentileschi et G. Lanfranco

photographie

Orazio Gentileschi et Giovanni Lanfranco, Sainte Cécile et un ange, vers 1617-1618 et 1621-1627 Huile sur toile, 87,5 cm x 108 cm National Gallery of Art, Washington  

Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

Afficher

Sainte Cécile, Le Dominiquin

photographie

Le Dominiquin, «Sainte Cécile», vers 1620 Musée du Louvre 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Samson et Dalila, A. Van Dyck

photographie

Antoine Van Dyck (1599-1641), Samson et Dalila Dulwich Picture Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Scène de cabaret, A. Brouwer

photographie

Adriaen BROUWER, Scène de cabaret, huile sur toile Musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg, Russie 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Scène de cuisine avec le Christ dans la maison de Marthe et Marie, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, «Scène de cuisine avec le Christ dans la maison de Marthe et Marie», 1620-1622 Huile sur toile, 60 cm × 103 cm National Gallery, Londres 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Shah Jahan (1628-1658), peinture moghole

photographie

Shah Jahan (1628-1658), peinture moghole, 1631 Victoria and Albert Museum, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Sports de glace, H. Avercamp

photographie

Hendrick Avercamp (1585-1634), «Sports de glace», vers 1610 Le peintre a su fixer les plaisirs sportifs de l'hiver aux Pays-Bas 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Table avec gibier, F. Snyders

photographie

Frans SNYDERS, Table avec gibier, huile sur toile York City Art Gallery, North Yorkshire, Royaume-Uni 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Triple Portrait de Richelieu, P. de Champaigne

photographie

Philippe de Champaigne (1602-1674), Triple Portrait de Richelieu, huile sur toile, 1642 National Gallery, Londres 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Ulysse remet Chryséis à son père, C. Lorrain

photographie

Claude Gellée, dit Claude Lorrain (1600-1682), Ulysse remet Chryséis à son père, vers 1644 Huile sur toile, 119 cm × 150 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Vanité ou Allégorie de la vie humaine, P. de Champaigne

photographie

Philippe de Champaigne, «Vanité» ou «Allégorie de la vie humaine», 1646 Huile sur bois, 28,4 cm × 37,4 cm Musée de Tessé, Le Mans 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Vénus au miroir, D. Velázquez

photographie

Ce tableau est l'unique nu de Velázquez On lui connaît plusieurs sources d'inspiration, notamment la Vénus d'Urbin, de Titien, et l'Hermaphrodite endormi, copie romaine d'une sculpture grecque Diego Velázquez, Vénus au miroir, vers 1648-1651 Huile sur toile National Gallery,... 

Crédits : The National Gallery, London / AKG

Afficher

Vénus en chasseresse apparaît à Énée, P. de Cortone

photographie

Pierre de Cortone (1596-1669), Vénus en chasseresse apparaît à Énée, huile sur toile, vers 1635 Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Vieille Femme faisant frire des œufs, D. Velázquez

photographie

Diego Velázquez, Vieille Femme faisant frire des œufs Huile sur toile National Gallery of Scotland, Édimbourg, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Vue d'Amsterdam, J. van Ruisdael

photographie

Jacob van Ruisdael (1628 env-1682), Vue d'Amsterdam, vers 1675-1680 Université de Cambridge, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

William, duc de Craven, G. van Honthorst

photographie

Gerrit van HONTHORST, William, duc de Craven, huile sur toile Fitzwilliam Museum, Cambridge, Royaume-Uni 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Abraham et Melchisédech de Rubens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Adelaïde de Savoie, F. de Troy
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Adoration des Mages, P. P. Rubens
Crédits : Musée des Beaux-Arts, Lyon

photographie

Agar et Ismaël secourus par l'ange, E. Le Sueur
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Allégorie de la Paix, de l'Art et de l'Abondance, H. Aachen
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Amants au lever du soleil, peinture moghole
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Athalie chassée du Temple, A. Coypel
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Autoportrait, Rembrandt
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Banquet des officiers du corps des archers, F. Hals
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Bartolomé Esteban Murillo
Crédits : AKG

photographie

Bataille du Kahlenberg
Crédits : AKG

photographie

Bétail près de Maas, au loin Dordrecht, A. Cuyp
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Bodegone, Juan Sánchez Cotán
Crédits : Don de Anne R. et Amy Putnam, Bridgeman Images

photographie

Calvaire, A. Janssens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Caravage, La Vocation de saint Matthieu
Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

photographie

Concert, G. ter Borch
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Décalogue
Crédits : AKG

photographie

Descente de Croix, J. Jouvenet
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Deux Philosophes en conversation, Rembrandt
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Énée, fuyant Troie, porte son père Anchise, S. Vouet
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Entrée solennelle de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse à Arras, A. F. van der Meulen
Crédits : A. F. van der Meulen/ Bridgeman Images

photographie

Ésope, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Ex-voto, P. de Champaigne
Crédits : Giraudon from Art Resource/ EB Inc.

photographie

Femme au miroir, G. Metsu
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Fleurs dans un vase en verre, D. Seghers
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Galilée, J.Sustermans
Crédits : J. Sustermans/  Bridgeman Images

photographie

Grégoire Ier
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Henri IV reçoit le portrait de la reine et se laisse désarmer par l'amour, P. P. Rubens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Hercule et le Minotaure, F. Zurbaran
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Hyanthe et Climène à leur toilette, ou la Toilette et le lever d'une dame, T. Dubreuil
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

In ictu oculi, J. de Valdés Leal
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Intérieur paysan, L. Le Nain
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

Isaac Louis Le Maître de Sacy, P. de Champaigne
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, H. Rigaud
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jeu de polo, peinture moghole
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Jeune Femme jouant du luth, H. Ter Brugghen
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jeune Homme à la corbeille de fruits, allégorie de l'Été, B. E. Murillo
Crédits : AKG

photographie

Jeune Homme chantant, D. Van Baburen
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jeune Homme en train de chanter, F. Hals
Crédits : AKG

photographie

Judith et Holopherne, A. Gentileschi
Crédits : Fototeca soprintendenza speciale per il PSAE e il polo museale della città di Napoli

photographie

Jupiter et Antiope, Hendrick Goltzius
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Défense de Cadiz, F. de Zurbaran
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Dentellière, J. Vermeer
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Déposition de Croix, A. Van Dyck
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Déposition du Christ, J. de Ribera
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Destruction du Temple à Jérusalem, N. Poussin
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Famille heureuse, les frères Le Nain
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Fête villageoise, C. Lorrain
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Forge, les frères Le Nain
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

La Fuite en Égypte, N. Poussin
Crédits : F. Guillot/ AFP/ Getty

photographie

La Lapidation de saint Étienne, A. Elsheimer
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Leçon de danse du chat, J. Steen
Crédits : Rijksmuseum, Amsterdam, Pays-Bas

photographie

La Madone, S. Vouet
Crédits : Electa/ AKG

photographie

La Majorité de Louis XIII. La reine remet les affaires au roi, le 20 octobre 1614, P. P. Rubens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Messe de saint Grégoire, L. Giordano
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Mort de Germanicus, N. Poussin
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Mort de la Vierge, Caravage
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Partie de quilles, J. Steen
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Prédication de saint Paul à Éphèse, E. Le Sueur
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

La Ratification du traité de Münster, G. ter Borch
Crédits : Bridgeman Images

photographie

La Rixe des musiciens, G. de La Tour
Crédits : Christie's Images, Bridgeman Images

photographie

La Ronde de nuit (La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq), Rembrandt
Crédits : De Agostini

photographie

La Sainte Famille avec sainte Anne et saint Jean-Baptiste enfant, Greco
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

La Tempête, J. van Ruisdael
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

L'Adoration des bergers, Murillo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'archiduc Ferdinand, P.P. Rubens
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Atelier, J. Vermeer
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Concert, G. van Honthorst
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Grand Duc Leopold Wilhelm dans sa galerie à Bruxelles, D. Teniers
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le Jugement dernier, monastère de Voronet
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Martyre de saint Philippe, J. de Ribera
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Massacre des Innocents, G. Reni
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Mensonge, S. Rosa
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Repas chez Simon le Pharisien avec Marie-Madeleine aux pieds du Christ, C. Le Brun
Crédits : Cameraphoto/ AKG

photographie

Le Roi Salomon sacrifiant aux idoles, S. Bourdon
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Le Sultan Abdullah Qutubshah de Golconde, peinture moghole
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Temps vaincu, S. Vouet
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Triomphe de saint Augustin, C. Coello
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Triomphe de saint Ignace, A. Pozzo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Le Verre de vin, Vermeer de Delft
Crédits : AKG

photographie

Légende de saint Gervais et saint Protais, P. de Champaigne
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

L'empereur moghol Babur
Crédits : IndiaPictures/ UIG/ Getty Images

photographie

L'Enlèvement des filles de Leucippe de Rubens
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Grues, Mansur
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Les Pèlerins d'Emmaüs, Rembrandt
Crédits : AKG

photographie

Les Régentes de l'hospice des vieillards
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Les Syndics des drapiers, Rembrandt
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Eucharistie, N. Poussin
Crédits : Duke of Sutherland Collection, on loan to the National Gallery of Scotland, Edimbourg, Grande-Bretagne

photographie

L'Extase de sainte Marie-Madeleine, M. Franceschini
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Homme à la canne, F. Hals
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Immaculée Conception, B. Murillo
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

L'Immaculée Conception, J. de Ribera
Crédits : Bridgeman Images

photographie

L'Infante Margarita Teresa, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

L'Infante Marguerite en robe blanche, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Lord John et lord Bernard Stuart, A. Van Dyck
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Marie-Madeleine repentante, J. Moreelse
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Marie II Stuart, P. Lely
Crédits : Sotheby's/ AKG

photographie

Martyre de saint Pierre, Guerchin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Méléagre et Atalante, J. Jordaens
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Miniatures, A. Oliver
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Moïse défend les filles de Jéthro, C. Le Brun
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Mort de saint Antoine, C. Vignon
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Nature morte à la tourte, au citron et au pain, P. Claesz
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Nature morte à l'échiquier, L. Baugin
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Nature morte avec lièvre, fruit et perroquet, J. Fyt
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Orphée charmant les animaux, R. Savery
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Paysage avec Agar et l'ange, C. Lorrain
Crédits : AKG

photographie

Paysage avec Agar et l'ange, N. Poussin
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Paysage avec Ascagne transperçant le cerf de Sylvia, C. Lorrain
Crédits : Courtesy Ashmolean Museum, University of Oxford, Grande-Bretagne

photographie

Paysage avec Énée à Délos, C. Lorrain
Crédits : The Bridgeman Art Library/ Getty

photographie

Paysage fantastique avec cascade et pont, P. Bril
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Peinture érotique, école rajput
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Persécutions des chrétiens au Japon
Crédits : Pirozzi/ AKG

photographie

Pietà, A. Carrache
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Plafond du palais Barberini, P. de Cortone
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Port de mer, effet de brume, C. Lorrain
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait de famille, C. de Vos
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait de Molière dans le rôle de César de "La Mort de Pompée" de Corneille, N. Mignard
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait d'un jeune homme, D. Velázquez
Crédits : J. Martin/ AKG

photographie

Portrait d'une noble génoise, A. Van Dyck
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait équestre d'Isabelle de Bourbon, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Portrait présumé de René Descartes, S. Bourbon
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Réunion d'amis, E. Le Sueur
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Saint Hugues au réfectoire des chartreux, F. Zurbaran
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Saint Jérôme, Caravage
Crédits : Electa/ AKG

photographie

Sainte Cécile et un ange, O. Gentileschi et G. Lanfranco
Crédits : Courtesy National Gallery of Art, Washington

photographie

Sainte Cécile, Le Dominiquin
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Samson et Dalila, A. Van Dyck
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scène de cabaret, A. Brouwer
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Scène de cuisine avec le Christ dans la maison de Marthe et Marie, D. Velázquez
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Shah Jahan (1628-1658), peinture moghole
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Sports de glace, H. Avercamp
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Table avec gibier, F. Snyders
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Triple Portrait de Richelieu, P. de Champaigne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Ulysse remet Chryséis à son père, C. Lorrain
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Vanité ou Allégorie de la vie humaine, P. de Champaigne
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Vénus au miroir, D. Velázquez
Crédits : The National Gallery, London / AKG

photographie

Vénus en chasseresse apparaît à Énée, P. de Cortone
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Vieille Femme faisant frire des œufs, D. Velázquez
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vue d'Amsterdam, J. van Ruisdael
Crédits : Bridgeman Images

photographie

William, duc de Craven, G. van Honthorst
Crédits : Bridgeman Images

photographie