OPÉRAHistoire, de Peri à Puccini

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Lully

Lully
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Berlioz

Berlioz
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Gounod

Gounod
Crédits : Hulton Getty

photographie

André Campra

André Campra
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Si l'Italie n'a jamais pu reconquérir l'immense empire que les Romains avaient bâti grâce à l'efficacité de leurs légions, elle a su trouver d'autres moyens, plus pacifiques, de repartir à l'assaut de l'Europe. L'opéra, qu'elle invente à l'aube du xviie siècle, fait partie de cet arsenal artistique dont les séductions vont faire rendre les armes à l'Europe entière. Qu'il soit florentin, romain, mais surtout vénitien et un peu plus tard napolitain, cet art qui conjugue en une alchimie sublime le verbe, la musique et les images, va occuper aux xviie et xviiie siècles toutes les cours et les scènes de France, d'Allemagne, d'Autriche ou d'Angleterre. Même lorsqu'ils ne sont pas italiens, les musiciens adoptent la langue de Dante. Ici et là, des îlots de résistance surgissent : en France, avec Lully, puis Rameau ; en Angleterre, avec Purcell. Mais il faudra attendre la fin du xviiie siècle pour que Gluck et Mozart jettent les bases de l'opéra du xixe siècle, sans pour autant renier l'héritage italien. Avec Weber ou Wagner en Allemagne, avec Glinka ou Moussorgski en Russie, avec Berlioz, Gounod et Bizet en France, avec Smetana ou Dvořák en Bohême, mais aussi avec Rossini, Donizetti ou Verdi en Italie, le xixe siècle est celui de l'internationalisation de l'opéra. Un siècle d'or, en vérité, qui voit bien souvent cet art quitter les rivages de l'histoire de la musique pour se diriger du côté de l'Histoire.

Lully

Lully

Photographie

Jean-Baptiste Lully (1632-1687), d'origine florentine, exerça une influence considérable sur la musique dramatique de son temps. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Berlioz

Berlioz

Photographie

Le compositeur Hector Berlioz (1803-1869), le plus grand représentant du romantisme musical français, en 1850. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Gounod

Gounod

Photographie

Le compositeur Charles Gounod (1818-1893), un des créateurs de la mélodie française. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'opéra, réservé à l'origine aux aristocraties, n'en est pas moins devenu assez rapidement un art populaire, reflétant l'évolution sociale des trois derniers siècles.

L'opéra naît et conquiert l'Europe

La préhistoire de l'opéra

Tout commence par l'union d'un roi de France avec la fille d'un grand-duc de Toscane. Les chroniqueurs sont en effet d'accord pour conférer à l'Euridice de Jacopo Peri, sur un livret d'Ottavio Rinuccini, le titre de « premier opéra de l'histoire de la musique ». L'événement eut lieu le 6 [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages


Écrit par :

  • : journaliste et musicologue, rédacteur en chef aux Nouvelles, rédacteur en chef deL'Avant-Scène musique

Classification


Autres références

«  OPÉRA  » est également traité dans :

OPÉRA - Histoire, de Pelléas à nos jours

  • Écrit par 
  • Harry HALBREICH, 
  • Christian MERLIN
  •  • 6 138 mots
  •  • 13 médias

Il en est de l'opéra comme de la symphonie : périodiquement, il fait l'objet d'annonces de décès, consternées ou triomphantes, émanant généralement de compositeurs pour lesquels « les raisins sont trop verts » ou de critiques à l'affût de la sensation. Mais chaque année de nombreuses œuvres lyriques nouvelles viennent démentir ces prophètes de malheur. Certes, l'évolution du langage musical en gén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-pelleas-a-nos-jours/

OPÉRA - Les techniques d'écriture

  • Écrit par 
  • Yves GÉRARD
  •  • 3 850 mots
  •  • 1 média

L'écriture d'une partition musicale destinée à une représentation scénique doit tenir compte d'un nombre important d'exigences de nature différente qui vont de la considération des moyens matériels mis localement à la disposition du compositeur jusqu'à des options véritablement esthétiques dans l'emploi de techniques d'écriture. Celles-ci sont destinées à illustrer une certaine conception du drame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-les-techniques-d-ecriture/

OPÉRA - Le renouveau de l'opéra baroque

  • Écrit par 
  • Ivan A. ALEXANDRE
  •  • 11 978 mots
  •  • 15 médias

Année 1925. Les historiens ne tiennent pas 1925 pour une année faste de l'opéra baroque. Cette année-là, Mussolini et Staline s'arrogent de nouveaux pouvoirs. Tandis que paraît Le Procès de Franz Kafka, que Lion Feuchtwanger publie Le Juif Süss et Adolf Hitler Mein Kampf, Bernard Shaw reçoit le prix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-le-renouveau-de-l-opera-baroque/

NAISSANCE DE L'OPÉRA

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 227 mots

Quand et où faire commencer l'histoire de l'opéra ? La date de 1600et la ville de Florence semblent le mieux correspondre à un acte de naissance. Le xvie siècle n'avait connu que des ébauches de théâtre musical : dans les fêtes princières et les chants de carnaval, le spectacle avait plus d'importance que l'intérêt dramatique, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-opera/#i_4355

NAISSANCE DE L'OPÉRA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 327 mots

Vers 1550 Emilio de' Cavalieri naît à Rome.20 août 1561 Jacopo Peri naît à Rome ou à Florence.1581 Publication à Florence du traité de Vincenzo Galilei Dialogo della musica antica e della moderna en faveur du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-opera-reperes-chronologiques/#i_4355

OPÉRETTE

  • Écrit par 
  • Sylvie FÉVRIER
  •  • 2 978 mots
  •  • 1 média

Camille  Saint-Saëns  proclamait que « l'opérette est une fille de l'opéra-comique ayant mal tourné, mais les filles qui tournent mal ne sont pas toujours sans agrément. » La boutade est amusante, la réalité plus complexe. Littré, dans son Dictionnaire de la langue française (1863-1873), donne les définitions suivantes : « Opérette : 1 o  Mot qui a p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/operette/#i_4355

OPÉRA-COMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 587 mots
  •  • 1 média

Le vocabulaire français étant le seul à avoir adopté l'expression « opéra-comique » pour désigner une forme de théâtre lyrique où les dialogues parlés alternent avec les scènes chantées, ce terme devrait s'appliquer à des œuvres aussi différentes que Fidelio , de Beethoven, et Carmen , de Bizet. En fait, la grande période de l'opéra-comique français prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-comique/#i_4355

COMÉDIE MUSICALE

  • Écrit par 
  • Laurent VALIÈRE
  •  • 6 023 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Origines et fusions »  : […] Aux États-Unis, le théâtre est dès son origine populaire et musical. Les opéras sont joués dans des théâtres traditionnels ; l'un des premiers, présenté en 1750 à New York, encore colonie britannique, est The Beggar's Opera de John Christopher Pepusch et John Gay, parodie britannique de l' opera seria . Au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-musicale/#i_4355

BRUNEAU ALFRED (1857-1934)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 743 mots

Le compositeur et critique français Alfred Bruneau a joué un rôle important avec son introduction du réalisme et du naturalisme littéraire dans l' opéra français. Ses œuvres ont été très souvent représentées de son vivant, avant de connaître une éclipse. Certaines d'entre elles, comme L'Attaque du moulin , sont revenues en faveur à la fin du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-bruneau/#i_4355

DENS MICHEL (1911-2000)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 904 mots

Le corps médical le considérait comme un phénomène vocal. Doté d'une oreille exceptionnelle, le baryton français Michel Dens possédait une voix infatigable qui lui a permis de mener une carrière d'une exceptionnelle longévité : plus de soixante ans d'activité – il se produisait encore en concert quelques mois avant sa mort, à quatre-vingt-neuf ans –, deux cents rôles environ, près de dix mille rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-dens/#i_4355

ZARZUELA

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 954 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Naissance de la zarzuela »  : […] Dans les bois qui entouraient alors Madrid, les Habsbourg d'Espagne avaient fait construire un pavillon de chasse qui deviendra un palais, le Palacio de la Zarzuela, nommé ainsi d'après le mot espagnol zarza , qui signifie « ronce », les bosquets de cette résidence champêtre étant envahis de ronces. C'est là, au xvii e  siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zarzuela/#i_4355

VOCALE DISTRIBUTION

  • Écrit par 
  • Sophie COMET, 
  • Denis MORRIER
  •  • 5 018 mots

Elle est jeune et belle, elle sera soprano. Il est jeune et beau, il sera ténor. Ils s'aiment et devraient avoir l'avenir pour eux. Mais un troisième, dont l'ardeur amoureuse pour la première n'est pas payée de retour, perturbe la quiétude du couple. À tout le moins se pose-t-il en trublion. Il sera baryton (parfois, basse). Au xix e  siècle, l'im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/distribution-vocale/#i_4355

LIVRET, musique

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Elizabeth GIULIANI, 
  • Jean-Paul HOLSTEIN, 
  • Danielle PORTE, 
  • Gilles de VAN
  •  • 10 877 mots

Tiré de l'italien libretto (« petit livre »), le mot français livret désigne le texte littéraire décrivant l'action et contenant les dialogues d'une œuvre musicale avec chanteurs, qu'il s'agisse de musique profane (théâtre lyrique) ou de musique religieuse (toutes formes, excepté les formes à texte liturgique fixe : ordinaire de la messe, messe de requiem, psaumes, vêpres, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livret-musique/#i_4355

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 053 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Du baroque au rococo galant »  : […] « À son dernier stade d'évolution, l'art baroque plastique s'affaiblit et se perd dans les mignardises et les joliesses du rococo. Le baroque musical connaît une conclusion parallèle ; dans le style galant, la tension féconde créée par le jeu concertant des voix s'affaiblit et disparaît. La mélodie prétend régner en maîtresse absolue et se débarrasser des ultimes vestiges de la polyphonie » (Gold […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo/#i_4355

MICHEL SOLANGE (1912-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

La mezzo-soprano française Solange Michel (de son vrai nom Solange Boulesteix) naît le 27 novembre 1912, à Paris. Elle commence ses études musicales à Bourges, avant d'entrer au Conservatoire de Paris, où elle fréquente les classes du ténor Thomas Salignac et de la basse André Gresse, et où elle obtient un deuxième prix de chant. Elle commence à se produire en concert et à la radio en 1936, et el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solange-michel/#i_4355

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Patrick DANDREY
  •  • 7 323 mots

Dans le chapitre « Le théâtre »  : […] Le merveilleux règne également alors sur un genre nouveau surgi dans la seconde moitié du siècle : l’opéra à la française ou « tragédie lyrique ». Quinault est le librettiste des spectacles chantés et dansés qu’à partir de 1673 Lully va composer chaque année pour la cour et la ville, à grand renfort d’effets visuels : scènes infernales, apparitions des dieux depuis les cintres, orages et tempête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviie-s/#i_4355

OFFENBACH JACQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 932 mots
  •  • 7 médias

20 juin 1819 Jakob Offenbach naît à Cologne, en Allemagne. Son père, Isaac Juda Eberst, avait adopté comme patronyme le nom de sa ville natale, Offenbach-sur-le-Main. 1833 Isaac Offenbach envoie le jeune Jakob à Paris, espérant que son fils aura en France une meilleure carrière que celle que l'Allemagne réserve aux musiciens juifs. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/offenbach-reperes-chronologiques/#i_4355

BEAUMARCHAIS PIERRE-AUGUSTIN CARON DE (1732-1799)

  • Écrit par 
  • Pierre FRANTZ
  •  • 4 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une dramaturgie nouvelle »  : […] L'œuvre de Beaumarchais a traversé les siècles. L'œuvre, c'est-à-dire Le Barbier de Séville et Le Mariage de Figaro  ; mais des rééditions récentes des Mémoires contre Goezman et des Parades , tout comme les mises en scène de La Mère coupable et de Tarare incitent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beaumarchais-pierre-augustin-caron-de/#i_4355

ALAGNA ROBERTO (1963- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 585 mots

La carrière de Roberto Alagna accumule tous les poncifs d'un véritable roman-photo. Il n'est donc pas étonnant que le chanteur, rapidement promu au rang de star, étende son public bien au-delà du cercle étroit des amateurs éclairés. Les réserves que suscitent parfois quelques postures théâtrales mal venues, de fréquents abandons aux lucratives séductions du monde de la variété et la mise en scène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-alagna/#i_4355

VANZO ALAIN (1928-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 787 mots

Considéré comme le principal ténor français de la seconde moitié du xx e  siècle, Alain Vanzo faisait figure d'héritier de Georges Thill, dans une tradition illustrée avant lui par José Luccioni et après lui par Roberto Alagna. D'ascendance italienne, Alain Vanzo naît le 2 avril 1928 à Monaco, dans une région dont il gardera toujours l'accent enso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-vanzo/#i_4355

MICHEAU JANINE (1914-1976)

  • Écrit par 
  • Jacques BOURGEOIS
  •  • 932 mots

Soprano française, née à Toulouse le 17 avril 1914, morte à Paris le 18 octobre 1976, Janine Micheau peut être considérée comme une des grandes artistes lyriques françaises du xx e  siècle. Sur le plan de la technique, en particulier, elle fut sans doute une des plus parfaites. Ayant étudié le chant dans sa ville natale, que l'on pouvait encore co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janine-micheau/#i_4355

BONDEVILLE EMMANUEL (1898-1987)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 764 mots

L'un des musiciens les plus comblés d'honneurs du xx e  siècle, le compositeur français Emmanuel Bondeville restera surtout comme une figure marquante du théâtre lyrique. Il naît à Rouen le 29 octobre 1898. Fils de sacristain, il perd ses parents assez tôt et commence à travailler dans une banque avant de pratiquer l'interprétariat (il parlait qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-bondeville/#i_4355

MAURANE CAMILLE (1911-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 907 mots

Le baryton français Camille Maurane (de son vrai nom Camille Moreau) naît à Rouen, le 29 novembre 1911. Son père, professeur de chant, est son premier maître. Le jeune Camille intègre en 1921 la célèbre Maîtrise Saint-Évode de la cathédrale de sa ville natale, où il travaille le chant avec les abbés Bénard et Mignot, qui lui inculquent l'art du chant méditatif. Il n'entre que tardivement, à l'âge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-maurane/#i_4355

BALLET

  • Écrit par 
  • Bernadette BONIS, 
  • Pierre LARTIGUE
  •  • 12 645 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'opéra-ballet »  : […] André Campra lance alors un genre neuf, l'opéra-ballet, dont le chef-d'œuvre est Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau (1735). On y voit le dieu de l'Amour abandonner l'Europe, trop passionnée par la guerre, pour l'heureuse Amérique, mais cet opéra constitue comme une revanche de l'esprit français puisque le chant y introduit la danse, tout au contraire de ce qu'exige […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/#i_4355

MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 6 364 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Jazz et musique savante »  : […] Le jazz naît au début du xx e  siècle, dans le sud des États-Unis d'Amérique. Ses origines sont multiples. Les États du Sud déportèrent des centaines de milliers d'esclaves d'Afrique afin de réaliser les travaux agricoles, notamment la culture du coton. Ces esclaves furent privés de leurs instruments traditionnels (flûtes, tambours) ; il ne leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-savantes-et-musiques-populaires/#i_4355

BLANC ERNEST (1923-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 905 mots

Considéré comme le plus grand baryton français de la seconde moitié du xx e  siècle, Ernest Blanc naît à Sanary-sur-Mer, le 1 er  novembre 1923. Il exerce d'abord le métier de tourneur à l'arsenal de Toulon. En 1946, le directeur du conservatoire de cette ville l'entend chanter et, conquis par ses dons, le persuade de s'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-blanc/#i_4355

MENOTTI GIAN CARLO (1911-2007)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 430 mots
  •  • 1 média

Gian Carlo Menotti est-il un « cas » dans l'histoire de l'art lyrique du xx e  siècle ? Pierre Boulez a dit de lui qu'il était « le Puccini du pauvre » ; il a rétorqué en taxant le Français de « Webern du parvenu » ! Inutile querelle. S'il est une qualité qu'il faut reconnaître au compositeur, c'est d'être resté fidèle à ses principes, et à une vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gian-carlo-menotti/#i_4355

DONIZETTI GAETANO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 586 mots
  •  • 8 médias

29 novembre 1797 Domenico Gaetano Maria Donizetti naît à Bergame, alors en république Cisalpine. 1828 Donizetti est nommé directeur musical des théâtres royaux de Naples, poste qu'il occupera jusqu'en 1838. 26 décembre 1830 Anna Bolena ( Anne Boleyn ), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donizetti-reperes-chronologiques/#i_4355

MOURET JEAN-JOSEPH (1682-1738)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 570 mots
  •  • 1 média

Compositeur français et chef d'orchestre, « le représentant le plus pur de la musique de la Régence » (P. M. Masson), Mouret fut appelé « le musicien des Grâces » et allia en une heureuse synthèse les goûts italien et français. En outre, il peut être tenu pour le précurseur immédiat de Favart, fondateur de l'Opéra-Comique. Après ses études à Notre-Dame-des-Doms à Avignon, sa ville natale, il arriv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-joseph-mouret/#i_4355

PELLÉAS ET MÉLISANDE (C. Debussy)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 468 mots
  •  • 1 média

Publié en mai 1892, le drame en cinq actes de Maurice Maeterlinck Pelléas et Mélisande est créé à Paris, au théâtre des Bouffes-Parisiens, le 17 mai 1893. Claude Debussy (1862-1918) assiste à une des premières représentations mais il a déjà lu l'œuvre et, fasciné par celle-ci, décidé d'en tirer un opéra. En août 1893, il obtient de Maeterlinck les autorisations nécessaires. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelleas-et-melisande/#i_4355

MARS JACQUES (1926-2003)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 635 mots

Ses interprétations de Méphistophélès resteront dans bien des mémoires, deux rôles ( La Damnation de Faust de Berlioz et Faust de Gounod) qu'il a tenus longtemps sur la scène du Palais-Garnier et dans lesquels ses talents de chanteur et d'acteur s'unissaient pour le meilleur. Né à Paris le 25 mars 1926 dans une famille modeste, Jacques Hochard (Jacques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-mars/#i_4355

PRÊTRE GEORGES (1924-2017)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 352 mots
  •  • 1 média

Considéré hors de son pays comme une figure marquante de la direction d'orchestre française, Georges Prêtre n'a jamais connu le même succès en France , même si son étroite collaboration avec Francis Poulenc ou Maria Callas lui a conféré des lettres de noblesse indiscutables. Ce chef, qui est surtout reconnu comme un grand chef d'opéra, n'a que rarement accepté des fonctions permanentes dans des th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-pretre/#i_4355

COMÉDIE-BALLET

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 736 mots

L'histoire de la comédie-ballet est fort courte : onze ans à peine, 1661-1672. Elle naît, en apparence, par hasard : lors de la fête de Vaux donnée par Fouquet (août 1661), afin de donner aux danseurs le temps de se changer entre les « entrées » du ballet, on intercale celle-ci entre les scènes d'une comédie. Cela s'était fait déjà : mais la nouveauté, due sans doute à l'initiative de Molière, est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-ballet/#i_4355

CRESPIN RÉGINE (1927-2007)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 376 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Naissance d'un mythe »  : […] Née à Marseille le 23 février 1927, Régine Crespin accomplit ses études musicales au Conservatoire de Paris avec la soprano Suzanne Cesbron-Viseur, le ténor Georges Jouatte et le baryton Paul Cabanel – tous trois ont participé, à leur époque, à la gloire du chant français avant de se consacrer à l'enseignement. Encore étudiante, elle a affronté les planches au Grand Théâtre de Reims, en 1949, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regine-crespin/#i_4355

POULENC FRANCIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 770 mots

7 janvier 1899 Francis Jean Marcel Poulenc naît à Paris, dans une famille bourgeoise et fortunée : son père, Émile Poulenc, dirige un laboratoire pharmaceutique, Poulenc Frères, qui fusionnera en 1928 avec la Société chimique des usines du Rhône pour donner naissance à Rhône-Poulenc. 1914-1917 Poulenc est l'élève du pianiste Ricardo Viñes, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poulenc-reperes-chronologiques/#i_4355

MILHAUD DARIUS (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Paul COLLAER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 798 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un génie classique »  : […] Le 24 octobre 1920, Gabriel Pierné crée la musique pour Protée de Claudel. Cette exécution provoque un grand scandale, par suite des propositions de polytonalité qui se révèlent dans cette œuvre. Le scandale se poursuit en mai 1921, lors de la création des Cinq Études pour piano et orchestre . Le vacarme est tel que la police doit faire évacuer la salle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darius-milhaud/#i_4355

LULLY JEAN-BAPTISTE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 2 203 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La tragédie lyrique »  : […] À cette date, Lully est surintendant et compositeur de la Chambre (depuis 1661) ; il a épousé, en 1662, Madeleine Lambert, fille du compositeur Michel Lambert. Fort de l'appui du roi et de Colbert, Lully songe désormais à la création d'un genre nouveau, la tragédie lyrique, forme francisée de l'opéra italien. Pierre Perrin et Robert Cambert ont créé en 1669 l'Académie royale de musique où, en 167 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-lully/#i_4355

SCÉNOGRAPHIE LYRIQUE

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX, 
  • Alain SATGÉ
  •  • 7 224 mots
  •  • 8 médias

Même si l' opéra a pu apparaître comme une forme extrême, idéale ou totale de théâtre, la mise en scène lyrique obéit à des lois spécifiques : la platitude de la plupart des livrets, la faiblesse des situations, la pauvreté de la psychologie limitent la part de la réflexion dramaturgique et de la direction d'acteurs au profit du prestige de l'image scénique ; et, surtout, les exigences du chant e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie-lyrique/#i_4355

THILL GEORGES (1897-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 385 mots
  •  • 1 média

Peu de chanteurs, peu de musiciens ont eu auprès d'un aussi vaste public une popularité aussi durable. Le charme de celui que l'on peut appeler, sans craindre d'être démenti, le plus grand ténor français s'étend bien au-delà du cercle restreint des amateurs de belles voix. Georges Thill a tout pour séduire : le timbre, la sensibilité, un physique de jeune premier. Une carrière musicale d'une duré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-thill/#i_4355

DER FREISCHÜTZ (C. M. von Weber)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 670 mots
  •  • 1 média

« Opéra romantique » en trois actes composé entre 1817 et 1821 par Carl Maria von Weber , Der Freischütz ( Le Freischütz ) est créé le 18 juin 1821 au Königliches Schauspielhaus de Berlin sous la direction du compositeur, avec notamment le ténor Karl Stümer (Max), la soprano Karoline Seidler (Agathe) et le baryton Heinrich Blume (Kaspar). Il reçoit un a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/der-freischutz/#i_4355

AURIC GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 060 mots
  •  • 2 médias

Cadet du groupe des Six, Georges Auric n'a jamais occupé le devant de la scène musicale comme Honegger, Poulenc ou Milhaud . Sa carrière s'est toujours déroulée en marge des circuits habituels ; il a touché à tous les genres avec une égale réussite. Après des études au Conservatoire de Montpellier — Georges Auric est né à Lodève, dans l'Hérault, le 15 février 1899 —, il vient se perfectionner au C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-auric/#i_4355

DAO NGUYEN-THIEN (1940-2015)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 026 mots

Le compositeur français d'origine vietnamienne Nguyen-Thien Dao occupe une situation unique dans le paysage sonore contemporain : il est, par sa culture, enraciné à la fois dans le monde oriental et dans le monde occidental, mais sa musique s'affirme comme celle d'un novateur indépendant. Nguyen-Thien Dao naît le 17 décembre 1940 (« à la pleine lune du onzième mois lunaire », selon ses propres par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nguyen-thien-dao/#i_4355

DESSAY NATALIE (1965- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 146 mots
  •  • 1 média

La voie royale des sopranos légers est jalonnée par une pléiade d'étoiles de première grandeur. Parmi celles-ci, citons Maria Ivogün, Rita Streich, Lily Pons, Mado Robin et Mady Mesplé. C'est dans la lignée de ces voix cristallines qui escaladent sans effort les aigus les plus escarpés que s'inscrit tout d'abord Natalie Dessay. Mais, lassée, après quelques années de pratique régulière, de ces rôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/natalie-dessay/#i_4355

OPÉRA DE PARIS

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 722 mots
  •  • 1 média

C'est le 28 juin 1669 que l'abbé Perrin et Robert Cambert obtiennent de Louis XIV le privilège d'« Académie d'opéra ou représentations en musique et en langue françoise », fondant ainsi l'Académie royale de musique, qu'ils installent en 1670 dans la salle du jeu de paume de la Bouteille. Treize salles, dont le théâtre de la Porte-Saint-Martin, le théâtre Montansier, la première salle Favart, le th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-de-paris/#i_4355

GLINKA MIKHAÏL IVANOVITCH (1804-1857)

  • Écrit par 
  • Piotr KAMINSKI
  •  • 1 942 mots

Dans le chapitre « Les deux opéras »  : […] En 1835, Glinka épouse Maria Petrovna Ivanova – erreur funeste ! – et se lance dans la composition de son premier opéra, fondé sur l'histoire d'un paysan russe qui, lors du retrait des armées polonaises, en 1613, sacrifia sa vie pour sauver celle du premier tsar de la nouvelle dynastie des Romanov. Le nom du paysan, Ivan Soussanine, donna le premier titre de l'opéra, qui devint par la suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-ivanovitch-glinka/#i_4355

CHANT

  • Écrit par 
  • Roland MANCINI
  •  • 2 674 mots

Dans le chapitre « Le chant classique »  : […] Au regard de tant de manifestations diverses, on peut réunir sous ce même vocable le vaste répertoire d'opéras, oratorios, lieder et mélodies, né voici quatre siècles sur une même convention du chant, étroitement balisé et codifié, et qui, s'il n'a connu que d'infimes modifications au niveau de l'émission de la voix, n'a, au contraire des chants de traditions, cessé d'évoluer dans sa finalité. Or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chant/#i_4355

DUVAL DENISE (1921-2016)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 640 mots

Denise Duval ne disposait pas de moyens vocaux exceptionnels. Pourtant, celle que Francis Poulenc qualifiait de « rossignol à larmes » a gagné par la pureté de son timbre, la clarté de son élocution, sa présence dramatique et la finesse de sa sensibilité une place de choix parmi les étoiles de l’art lyrique français. Denise Duval naît à Paris le 23 octobre 1921. C’est au conservatoire de Bordeaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denise-duval/#i_4355

DONIZETTI GAETANO

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 1 620 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De Naples à Paris »  : […] Domenico Gaetano Maria Donizetti naît à Bergame (alors en république Cisalpine) le 29 novembre 1797. Ses quelque soixante-dix ouvrages lyriques, composés en moins de trois décennies, ne doivent pas éclipser une production qui a touché à tous les genres et à toutes les formes : il laisse notamment un important corpus de musique sacrée, des cantates, de la musique de chambre, des pièces pour orchest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaetano-donizetti/#i_4355

EGK WERNER (1901-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 170 mots

Après l'essor musical de l'Allemagne romantique et postromantique, la première moitié du xx e siècle semble beaucoup plus terne outre-Rhin : à l'exception de Richard Strauss, peu de figures marquantes s'imposent et la musique se fait ailleurs. Quelques compositeurs cherchent néanmoins dans les traditions germaniques une continuité qui semble chaq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-egk/#i_4355

GHEORGHIU ANGELA (1965- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 927 mots

Une rare beauté, un art du chant accompli et un tempérament de feu lui ont permis d'inscrire son nom parmi ceux des sopranos les plus marquantes de sa génération. La chanteuse roumaine Angela Gheorghiu était déjà une vedette avant que la romance de ses amours avec le jeune et brillant ténor français Roberto Alagna, tout juste happé par la gloire après des débuts modestes et de douloureuses épreuv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angela-gheorghiu/#i_4355

PAËR FERDINANDO (1771-1839)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 338 mots

L' Italien Ferdinando Paër fut, avec Domenico Cimarosa et Niccolò Antonio Zingarelli, l'un des principaux compositeurs d'opéras-comiques de son temps. Né le 1 er  juin 1771, à Parme, Ferdinando Paër fait créer en 1791, dans sa ville natale, son premier ouvrage, Orphée et Eurydice , qui est en fait un drame en français et en prose avec musique ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinando-paer/#i_4355

LUBIN GERMAINE (1890-1979)

  • Écrit par 
  • Jean ZIEGLER
  •  • 514 mots

Comme son père, Germaine Lubin aurait dû être médecin, mais la nature l'avait faite pour la musique, le chant et le théâtre. Ayant brillamment terminé ses études secondaires, elle entra à dix-huit ans au Conservatoire pour en sortir quatre ans plus tard avec trois premiers prix. Prudemment, pour ses débuts, au Fidelio que lui proposait l'Opéra elle préféra l'Antonia que lui offrait l'Opéra-Comique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-lubin/#i_4355

BOWMAN JAMES (1941- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 019 mots

La voie avait été ouverte, dès la fin des années 1940, par Alfred Deller, qui tutoya d'emblée les sommets ; le premier, il a remis à l'honneur l'art délicat du falsetto et a apposé, sur un vaste répertoire profane et sacré, une marque personnelle qui devait servir de référence à tous ceux qui lui ont succédé. En n'utilisant que partiellement les possibilités des cordes vocal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-bowman/#i_4355

CUÉNOD HUGUES (1902-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 739 mots

Une longévité hors du commun : le ténor suisse Hugues Cuénod s'est produit en public de 1928 à 1994, de la première en français de Jonny mène la danse ( Johnny spielt auf ) d'Ernst Krenek, au Théâtre des Champs-Élysées, à Paris, à ses adieux à la scène, à l'âge de quatre-vingt-douze ans, dans le rôle de Monsieur Triquet d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugues-cuenod/#i_4355

BERTON LILIANE (1924-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

La soprano française Liliane Berton naît le 11 juillet 1924 à Bully (auj. Bully-les-Mines), dans le Pas-de-Calais. Elle étudie le chant au Conservatoire de Lille, puis au Conservatoire de Paris, avant de faire ses débuts, en 1952, à l'Opéra-Comique, lors de la création du « roman musical » Dolorès de Michel-Maurice Lévy. Elle est immédiatement engagée dans la troupe de l'Opé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liliane-berton/#i_4355

CORNELIUS PETER (1824-1874)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 692 mots

Le compositeur, poète et critique musical allemand Peter Cornelius demeure comme l'auteur de l'opéra-comique Le Barbier de Bagdad , dont la popularité durable dans les pays germaniques ne doit pas éclipser sa production de lieder, une des plus importantes de la seconde moitié du xix e  siècle. Fils de deux comédiens, Carl Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-cornelius/#i_4355

DON JUAN

  • Écrit par 
  • Michel BERVEILLER
  •  • 5 639 mots

Dans le chapitre « Mozart, ou la rencontre avec la musique »  : […] Le thème avait évidemment inspiré d'autres musiciens avant Mozart : l'Allemand C. W. Glück, pour un ballet-pantomime (1761), et le Véronais G. Gazzaniga, pour un opéra donné à Vienne en 1787. Mais le « dramma giocoso » de Mozart, Don Giovanni , représenté à Prague la même année 1787, surpasse de loin toutes les compositions musicales auxquelles don Juan a jamais donné lieu (y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-juan/#i_4355

LORTZING GUSTAV ALBERT (1801-1851)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 188 mots

Comédien, chanteur d'opéra (ténor), instrumentiste, librettiste et compositeur allemand né et mort à Berlin, Lortzing grandit dans un milieu d'acteurs et se forme en autodidacte. Ayant épousé une comédienne, il mène une existence nomade au hasard de tournées qui le conduiront d'Aix-la-Chapelle à Cologne et à Detmold, de Vienne à Leipzig et finalement à Berlin. Sa grande ambition est de réaliser un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-albert-lortzing/#i_4355

MESSAGER ANDRÉ (1853-1929)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 634 mots

Compositeur français, qui s'illustra principalement dans la musique lyrique, et dont le rôle de chef d'orchestre fut de grande importance, notamment dans la diffusion de la musique symphonique allemande ; il fut, en France, l'un des premiers wagnériens convaincus. Il naquit à Montluçon et s'intéressa à la musique, presque en autodidacte, dès son plus jeune âge. Il fut, à l'école Niedermeyer, l'élè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-messager/#i_4355

MEYERBEER JAKOB LIEBMANN BEER dit GIACOMO (1791-1864)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 419 mots
  •  • 1 média

Compositeur allemand né à Vogelsdorf, près de Berlin, et mort à Paris. Principal représentant en France du « grand opéra » du milieu du xix e  siècle, Jakob Meyerbeer se produit comme pianiste dès l'âge de neuf ans, et suit l'enseignement d'un élève de Clementi, puis de Zelter, et enfin de l'abbé Vogler à Darmstadt (1810-1812), où il a comme disci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meyerbeer-jakob-liebmann-beer-dit-giacomo/#i_4355

BOIELDIEU FRANÇOIS ADRIEN (1775-1834)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 228 mots

Célèbre auteur d'opéras-comiques du premier quart du xix e  siècle, Boieldieu reçoit un début de formation musicale dans sa ville natale de Rouen, où dès 1793 il fait jouer, non sans succès d'ailleurs, son opéra La Fille coupable . Installé à Paris, il y fait ses débuts en 1797 avec La Famille suisse . D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-adrien-boieldieu/#i_4355

DELIBES LÉO (1836-1891)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 373 mots

Le compositeur français Léo Delibes fut le premier à écrire de la musique de grande qualité pour le ballet. Son travail symphonique innovant en la matière inspira des compositeurs mieux reconnus, et son influence transparaît dans l’œuvre de Tchaïkovski et d’autres compositeurs qui écrivirent pour la danse. Sa musique, légère, gracieuse, élégante et parfois teintée d’exotisme, reflète bien l’espri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-delibes/#i_4355

MÉHUL ÉTIENNE (1763-1817)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 289 mots

Compositeur français né à Givet (Ardennes), Étienne Méhul arrive à Paris en 1778 et reçoit les encouragements de Gluck. Il présente à l'Opéra Alonzo e Cora , qui ne sera joué que six ans plus tard (1791), mais, dès 1790, obtient à l'Opéra-Comique avec Euphrosine et Corradin ou le Tyran corrigé un succès qui devient le point de départ d'une production co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-mehul/#i_4355

ROSSINI GIOACCHINO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 635 mots
  •  • 11 médias

29 février 1792 Gioachino (Gioacchino selon l'usage moderne) Antonio Rossini naît à Pesaro, dans les Marches (Italie). 9 mai 1812 La Scala di seta ( L'Échelle de soie ), farsa comica en un acte sur un livret de Giuseppe Maria Foppa d'après le livret de François-Antoine-Eugène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rossini-reperes-chronologiques/#i_4355

AUBER DANIEL FRANÇOIS ESPRIT (1782-1871)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 261 mots

Élève de Cherubini, directeur, après son maître, du Conservatoire, entre 1842 et 1871 (date à laquelle Ambroise Thomas lui succédera), maître de chapelle de Napoléon III, Auber est le dernier grand représentant de l'opéra-comique français, tel que l'avaient conçu Philidor, Monsigny et Grétry. Spirituel et brillant, génie facile (trente-sept opéras-comiques, plus dix grands opéras), il a, sinon la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-francois-esprit-auber/#i_4355

DUKAS PAUL (1865-1935)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 674 mots

Paul Dukas relève de cette rare catégorie de compositeurs qui « ne se résignèrent qu'au chef-d'œuvre » : bien qu'ayant vécu soixante-dix ans, il se limita à sept œuvres principales et à cinq partitions plus réduites, dont Prélude élégiaque sur le nom de Haydn (1909), pour le centenaire de la mort de ce maître, et La Plainte au loin du faune (1920), en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dukas/#i_4355

ADAMS JOHN (1947- )

  • Écrit par 
  • Patrick WIKLACZ
  •  • 1 978 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La tentation du théâtre lyrique »  : […] L'œuvre la plus connue de John Adams est l'opéra Nixon in China (créé au Houston Grand Opera le 22 octobre 1987) . Minimaliste et parfois proche de Stravinski, l'ouvrage a bénéficié de la collaboration du metteur en scène Peter Sellars et de l'écriture d'Alice Goodman. De cet opéra relatant un épisode de l'histoire contemporaine – la visite de Nixon en Chine en février 1972 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-adams-1947/#i_4355

ADLER KURT HERBERT (1905-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 462 mots

Le chef d'orchestre Kurt Adler, directeur de l'Opéra de San Francisco, fit de ce dernier l'une des plus grandes scènes lyriques des États-Unis. D'origine autrichienne, Kurt Herbert Adler voit le jour le 2 avril 1905, à Vienne. Formé à l'Académie de musique, au conservatoire et à l'université de la capitale autrichienne, il dirige son premier orchestre au Théâtre Max Reinhardt de Vienne, de 1925 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-herbert-adler/#i_4355

AIR, musique

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 3 282 mots

Dans le langage commun, on a pris l'habitude de désigner par le mot « air » la musique destinée à être chantée. On oppose ainsi, dans la chanson, l'air aux paroles. Par extension, on en est arrivé à employer le mot « air » dans le cas de toute mélodie suffisamment connue pour être immédiatement identifiée par l'auditeur. On parle donc indifféremment de l'air de Marguerite (dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/air-musique/#i_4355

ALARIE PIERRETTE (1921-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 639 mots

La soprano colorature canadienne Pierrette Alarie accomplit sa carrière lyrique seule ou au côté de son époux, le célèbre ténor canadien Léopold Simoneau, de leur mariage, en 1946, à la mort de ce dernier, en 2006. Pierrette Marguerite Alarie naît le 9 novembre 1921, à Montréal (Québec), dans une famille de musiciens. Remarquée pour sa voix de colorature cristalline, elle débute en 1938 au théâtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierrette-alarie/#i_4355

ALBANESE FELICIA (1909-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

Cantatrice américaine d’origine italienne, Licia Albanese sut captiver son public par sa gestuelle nuancée, l’intensité passionnée et la profonde sensibilité avec lesquelles elle a incarné les héroïnes tragiques des compositeurs italiens Giacomo Puccini et Giuseppe Verdi. De cette soprano lirico spinto , on a pu dire qu’elle avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicia-albanese/#i_4355

ALBONI MARIETTA (1826-1894)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

La contralto italienne Marietta Alboni, née le 6 mars 1823 à Città di Castello, dans les États pontificaux (auj. en Italie), est réputée pour sa maîtrise du bel canto italien classique. Maria Anna Marzia Alboni étudie le chant lyrique à Bologne lorsqu'elle attire l'attention de Gioacchino Rossini, qui lui offrira par la suite ses plus grands rôles de contralto dans ses opéras. En 1842, elle fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marietta-alboni/#i_4355

ALCESTE (C. W. von Gluck), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 227 mots

Dès Orfeo ed Euridice en 1762, Christoph Willibald von Gluck affiche son ambition : réformer l'opéra. Sclérosé à ses yeux par un siècle d'opera seria italien dévolu à la virtuosité vocale et aux délices du bel canto, au détriment de la vérité dramatique, le genre a besoin d'être dépoussiéré. Véritable Européen avant la lettre, Gluck propose une voie originale en renonçant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alceste-c-w-von-gluck/#i_4355

AMARA LUCINE (1927- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 250 mots

La soprano américaine Lucine Amara – de son vrai nom Lucine Tockqui Armaganian – naît le 1 er  mars 1927, à Hartford, dans le Connecticut. Elle étudie le chant à San Francisco, où elle se produit dans le chœur de l'Opéra en 1945 et 1946, et fait ses débuts en concert au War Memorial Opera House en 1946. Elle poursuit ses études à la Music Academy of the West de Santa Barb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucine-amara/#i_4355

AMY GILBERT (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 717 mots

Dans le chapitre « La poésie avant tout »  : […] Avec Triade , Strophe et Chant , Trajectoires forme une série d'œuvres où la recherche formelle recoupe la réflexion poétique qui en constitue le point de départ (Michaux, Char, Mallarmé). Le 17 octobre 1968, Chant , pour grand orchestre, est créé au festival de Donaueschingen. Prolongem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-amy/#i_4355

ANDERS PETER (1908-1954)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 280 mots

Quand, le 10 septembre 1954, à Hambourg, Peter Anders se tua au volant de son coupé Mercedes, toute l'Allemagne prit le deuil de sa star la plus populaire, celle qui incarnait le mieux l'optimisme de l'après-guerre. Vingt ans plus tôt, Peter Anders (né à Essen, le 1 er  juillet 1908) faisait ses armes sur diverses scènes, avant d'être engagé à l'Opéra de Munich, où lui é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-anders/#i_4355

ANDERSON MARIAN (1897-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 246 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une championne de la déségrégation »  : […] Quel qu'en soit le prix, l'émancipation des Noirs – et cela fût-ce au prix de ses propres intérêts – est le combat de sa vie. Et Marian Anderson sait encaisser les coups. En février de 1939, l'association conservatrice Daughters of the American Revolution (« Les Filles de la révolution américaine ») réussit à l'empêcher d'entrer au Constitution Hall de Washington, où elle devait donner une soirée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marian-anderson/#i_4355

ANDRIESSEN LOUIS (1939- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 000 mots

Reconnu comme l'un des principaux compositeurs néerlandais contemporains, Louis Andriessen assure un rôle de tout premier plan dans le monde musical européen. Influencé par des compositeurs comme Jean-Sébastien Bach, Maurice Ravel, Igor Stravinski ou Thelonious Monk, il préfère généralement les sonorités puissantes évoquant parfois les big bands ou la pop music. Du sérialisme à la musique répétiti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-andriessen/#i_4355

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  • , Universalis
  •  • 6 928 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Purcell et son temps »  : […] La Restauration de Charles II, en 1660, a pour effet un regain d'activité artistique à Londres. La Chapelle royale est reconstituée, la vie musicale renaît, stimulée par le modèle qu'avait trouvé le roi à la cour de Louis XIV pendant son exil ; grâce aussi à l'apparition de quelques talents authentiques et surtout d'un incontestable génie, celui de Purcell , la période qui s'ouvre apparaît comme u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-musique/#i_4355

APERGHIS GEORGES (1945- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 307 mots
  •  • 1 média

Compositeur inclassable, Georges Aperghis a toujours affirmé sa liberté d'artiste et sa volonté de n'appartenir à aucune école : « Appartenir à une école, c'est comme se dire : voilà la maison que j'habiterai jusqu'à la fin de mes jours. Je vois tout de suite la mort au bout. » Français d'origine grecque, Georges Aperghis naît le 23 décembre 1945 à Athènes, dans une famille d'artistes ; son père […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-aperghis/#i_4355

ARENSKI ANTON STEPANOVITCH (1861-1906)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 666 mots

Le compositeur russe Anton Stepanovitch Arenski naît le 12 juillet (nouveau style ; 30 juin, ancien style) 1861 à Novgorod, dans une famille musicienne qui l'encourage à développer ses dons précoces : son père, médecin, joue du violoncelle ; sa mère, excellente pianiste, lui donnera ses premières leçons de musique. En 1879, il entre au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, où il suit notamment les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-stepanovitch-arenski/#i_4355

ARIANE À NAXOS (R. Strauss)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 174 mots

Ariadne auf Naxos ( Ariane à Naxos ) de Richard Strauss, sur un livret de Hugo von Hofmannsthal, connut tout d’abord une première version en un acte, conçue pour remercier Max Reinhardt de sa mise en scène du Der Rosenkavalier ( Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ariane-a-naxos-livre-de-r-strauss/#i_4355

ARKHIPOVA IRINA (1925-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 717 mots

La carrière de la mezzo-soprano russe Irina Arkhipova s'étend sur plus de quarante ans, et l'évolution de sa voix lui permit d'interpréter des rôles de contralto. S'inscrivant dans la grande tradition illustrée par Evgeniya Zbruyeva ou Tatiana Tougarinova, elle saura cependant éviter les écueils d'un certain vibrato, traditionnel à l'école russe. Irina Konstantinovna Arkhipova naît le 2 décembre 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irina-arkhipova/#i_4355

ARNE THOMAS AUGUSTINE (1710-1778)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 626 mots

Compositeur anglais, né le 12 mars 1710 à Londres, mort le 5 mars 1778 à Londres. Arne est le fils d'un tapissier de King Street, dans le quartier de Covent Garden. Il étudie le droit à Eton, mais joue en cachette du violon et de l'épinette. Il acquiert une telle maîtrise que son père finit par ne plus s'opposer à sa carrière musicale. Hormis quelques leçons auprès de Michael Christian Festing, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-augustine-arne/#i_4355

AUGÉR ARLEEN (1939-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 621 mots

La soprano américaine Arleen (Joyce) Augér a accompli l'essentiel de sa carrière en Europe. Elle naît à Long Beach (Californie), le 13 septembre 1939, et fait ses études à l'université de sa ville natale entre 1957 et 1963 ; elle y travaille notamment la musicologie. Puis elle se consacre au chant et travaille avec Ralph Errolle à Chicago à partir de 1965. Elle chante surtout en concert et débute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arleen-auger/#i_4355

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La littérature de l'âge baroque »  : […] Rares sont les « Autrichiens » qui, au xvii e  siècle, s'illustrent dans les lettres « allemandes », et pourtant cette époque voit l'apogée de l'école silésienne – en un pays sous suzeraineté habsbourgeoise, mais resté en grande partie protestant. Deux noms sont à citer : celui de Johann Beer (1655-1700), le plus grand des romanciers « baroques » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_4355

BACH JEAN-CHRÉTIEN (1735-1782)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 786 mots

Cadet des quatre fils musiciens de Jean-Sébastien Bach, Jean-Chrétien, né à Leipzig, n'a que quinze ans lorsque son père meurt ; il n'a pu bénéficier au même titre que ses demi-frères Wilhelm Friedemann et Carl Philipp Emanuel, d'une génération plus âgés que lui, de l'influence et des conseils paternels. Il est alors envoyé à Berlin chez Carl Philipp Emanuel, membre de la chapelle royale de Prusse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-chretien-bach/#i_4355

BAKER JANET (1933- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 325 mots

Son phrasé, son expressivité, sa présence scénique et l'homogénéité exceptionnelle de sa voix ont fait de la mezzo-soprano anglaise Janet Baker une des plus grandes interprètes de son temps. Son répertoire, extrêmement vaste, s'étend de la musique de l'âge baroque à Richard Strauss et Benjamin Britten. Janet Abbott Baker naît le 21 août 1933, à Hatfield, dans le Yorkshire. Elle étudie le chant à L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janet-baker/#i_4355

LE BARBIER DE SÉVILLE (G. Rossini)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 211 mots
  •  • 1 média

Le 20 février 1816, au Teatro Argentina de Rome, la création du Barbier de Séville , opéra bouffe ( commedia ) en deux actes de Gioacchino Rossini sur un livret de Cesare Sterbini d'après Beaumarchais, est un four. Et pourtant, l'œuvre passera à la postérité non seulement comme la plus populaire de son auteur, mais aussi comme l'archétype de l'opéra bouf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-barbier-de-seville/#i_4355

BARBIERI FEDORA (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 949 mots

Le 3 novembre 2000, la mezzo-soprano italienne Fedora Barbieri fêtait au Teatro del Maggio Musicale de Florence ses soixante ans de carrière en interprétant, à quatre-vingts ans, une ultime Mamma Lucia ( Cavalleria rusticana de Mascagni). Son exceptionnelle longévité vocale lui a valu de triompher dans quelque cent dix rôles. L'éclat sombre de son timbre d'airain, la profond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fedora-barbieri/#i_4355

BARTÓK BÉLA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 752 mots

25 mars 1881 Béla Viktor János Bartók naît à Nagyszentmiklós, en Hongrie (aujourd'hui Sînnicolau Mare, en Roumanie). 19 mars 1910 Le Premier Quatuor à cordes est créé à Budapest par le Quatuor Waldbauer-Kerpely. C'est le premier d'une série de six quatuors qui ont profondément marqué la musique de chambre du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartok-reperes-chronologiques/#i_4355

BARTOLI CECILIA (1966- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La technique au service de l'art »  : […] Cecilia Bartoli naît à Rome, qui reste sa ville bien-aimée, le 4 juin 1966. Elle effectue ses études musicales à la fameuse Accademia di Santa Cecilia, mais reçoit en même temps un autre enseignement précieux, celui de ses parents. Car sa mère, Silvana Bazzoni, et son père, Angelo Bartoli, ont tous deux fait carrière dans le chant. Longtemps, Silvana l'écoutera attentivement, et demeurera sa plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecilia-bartoli/#i_4355

BATTLE KATHLEEN (1948- )

  • Écrit par 
  • Elizabeth LASKEY
  • , Universalis
  •  • 667 mots

Le répertoire de la cantatrice afro-américaine Kathleen Battle, une des plus belles voix de soprano colorature de son époque, s'étend de la musique de l'époque baroque aux œuvres de son temps, sans oublier le jazz et les negro-spirituals. Kathleen Deanne Battle, née le 13 août 1948, à Portsmouth, dans l'Ohio, ne se destine initialement pas à une carrière lyrique. Elle obtient une bourse qui lui pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kathleen-battle/#i_4355

BEHRENS HILDEGARD (1937-2009)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 492 mots

Cette cantatrice allemande était considérée comme la plus grande soprano wagnérienne de sa génération. Contrairement aux chanteuses qui l'avaient précédée dans le même répertoire, elle était dotée d'un grand tempérament d'actrice. Sa voix, moins puissante que celle de Birgit Nilsson, par exemple, possédait un caractère dramatique qui a conféré une nouvelle dimension aux héroïnes de Wagner et de R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hildegard-behrens/#i_4355

BEL CANTO

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 2 759 mots
  •  • 5 médias

Par bel canto on désigne trop souvent les esthétiques vocales les plus disparates, sans aucune pertinence musicologique. L'expression est ainsi employée dans un sens générique et familier pour qualifier l'opéra en général, quel qu'en soit le style, ou l'époque, afin de le distinguer de la musique symphonique ou religieuse. L'étymologie italienne, si elle vient à restreindre le champ culturel de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bel-canto/#i_4355

BELLINI VINCENZO

  • Écrit par 
  • Pierre BRUNEL
  •  • 2 998 mots
  •  • 2 médias

Vincenzo Bellini est l'un des représentants majeurs de ce qu'il est convenu d'appeler le « second bel canto », et il en est sans doute le plus attachant. Son œuvre, moins abondante que celle de Donizetti, évite la vulgarité qui dépare certaines partitions du compositeur de Bergame, dans les moments les moins bons. Elle est plus homogène que celle de Rossini. Mais elle reste relativement stable, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-bellini/#i_4355

BELLINI VINCENZO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 478 mots
  •  • 2 médias

3 novembre 1801 Vincenzo Bellini naît à Catane, en Sicile. Entre le 11 et le 15 février 1825 Adelson e Salvini , opera semiseria en trois actes sur un livret d'Andrea Leone Tottola d'après le roman Adelson et Salvini, anecdote anglaise de François-Thomas-Marie de Baculard d'A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bellini-reperes-chronologiques/#i_4355

BERG ALBAN

  • Écrit par 
  • Michel FANO
  •  • 2 316 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sommets »  : […] 1917-1926 : II e  acte. Trois œuvres magistrales : Wozzeck , le Concerto de chambre , la Suite lyrique , de matériel sonore très différencié (grand orchestre et voix, orchestre de chambre, quatuor à cordes), organisent l'acte central et constituent, sans nul doute, une des séquences les plus fondamentales de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alban-berg/#i_4355

BERGANZA TERESA (1935- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 038 mots

Claudio Abbado reconnaissait en elle « la plus sublime des mezzo-sopranos ». Révélée avec éclat à vingt-deux ans, Teresa Berganza ne s'est pas laissé griser par les dithyrambes qui ont salué ses débuts mais a su devenir, par une constante humilité dans le travail et une grande sagesse dans ses prises de rôles, une rossinienne d'élite, une mozartienne d'exception et l'une des représentantes les pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teresa-berganza/#i_4355

BERGER ERNA (1900-1990)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 609 mots

Wilhelm Furtwängler la considérait comme « la meilleure [chanteuse] que nous ayons ». Erna Berger possédait une voix très rare de soprano colorature dramatique qui lui permettait de monter en toute sécurité dans l'extrême aigu en gardant une couleur moelleuse et étoffée qui la situait aux antipodes de la limpidité parfois excessive de certains sopranos légers. Née à Cossebaude, près de Dresde, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erna-berger/#i_4355

BERGONZI CARLO (1924-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 607 mots
  •  • 1 média

Ce n’est ni par l’éclat triomphant de son timbre ni par ses talents d’acteur que Carlo Bergonzi a gagné sa place parmi les plus grands ténors verdiens du xx e  siècle. Une diction d’une exemplaire clarté, un style à la fois sobre, élégant et passionné, une technique de souffle exceptionnelle, un vaste éventail de couleurs veloutées, la pureté de s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-bergonzi/#i_4355

BERKELEY LENNOX (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 480 mots

« Compositeur anglais appartenant à la même génération que Walton et Tippett, [Lennox Berkeley] ne s'inscrit pas de manière évidente dans les traditions nationales représentées par ces derniers ou, auparavant, par Elgar et Vaughan Williams. C'est en partie en raison de son ascendance française et de ses affinités avec la France, qui le font sembler plus proche de Fauré, ou de Ravel et de Poulenc, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lennox-berkeley/#i_4355

BERRY WALTER (1929-2000)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 159 mots

Figure emblématique du chant viennois, l'Autrichien Walter Berry est l'un des plus grands barytons-basses mozartiens de la seconde moitié du xx e  siècle. Il voit le jour à Vienne le 8 avril 1929 et envisage d'abord une carrière d'ingénieur avant d'entamer en 1946 des études de chant à l'Académie de musique de sa ville natale, où il travaille avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-berry/#i_4355

BING RUDOLF (1902-1997)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 635 mots

Directeur d'opéra légendaire, Rudolf Bing est resté plus de vingt ans à la tête du Metropolitan Opera de New York, créant pour les représentations lyriques de nouvelles normes qualitatives qui se généraliseront dans le monde entier et feront de cette scène un des passages obligés pour tous les grands chanteurs. Rudolf Franz Joseph Bing naît à Vienne le 9 janvier 1902 dans une famille d'industriels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-bing/#i_4355

BIRTWISTLE HARRISON (1934- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 846 mots

Compositeur britannique né le 15 juillet 1934 à Accrington (Lancashire), Harrison Paul Birtwistle étudie la clarinette et travaille la composition avec Richard Hall au Royal Manchester College of Music (auprès d'Alexander Goehr et de Peter Maxwell Davies, avec qui il forme le Manchester New Music Group) avant d'entrer à la Royal Academy of Music de Londres. De 1962 à 1965, il enseigne à Cranborne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harrison-birtwistle/#i_4355

BIZET GEORGES

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 569 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une vie difficile, une mort prématurée »  : […] Sa générosité de cœur ? Elle lui a coûté assez cher pour qu'il ne soit pas permis d'en douter. Toute sa vie en témoigne et surtout l'histoire de son mariage, en 1869, avec Geneviève Halévy, fille du compositeur de La Juive , future épouse en secondes noces du banquier Strauss et promue par Marcel Proust duchesse de Guermantes. C'était alors une jeune femme séduisante certes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-bizet/#i_4355

BJÖRLING JUSSI (1911-1960)

  • Écrit par 
  • Piotr KAMINSKI
  •  • 626 mots
  •  • 1 média

Johan Jonaton (Jussi) Björling naît à Stora Tuna (Suède) le 5 février 1911 dans une famille très musicienne, et même très « vocale ». Son père, Karl David Björling, était ténor professionnel, et il enseigna le chant à ses trois fils, Karl Johan Olof (Olle), Karl Gustaf (Gösta) et Jussi, le cadet. Le Quatuor Björling, où Jussi chante de sa voix de soprano, fit une série de tournées à partir de 1916 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jussi-bjorling/#i_4355

BLACHER BORIS (1903-1975)

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 370 mots

Comme pédagogue, Boris Blacher aura eu un rôle considérable auprès de plusieurs générations de compositeurs contemporains. Il est professeur de composition au Conservatoire de Berlin (1938-1939), puis, après la guerre, à la Musikhochschule de Berlin (1948) ; il en devient le directeur en 1953. Né en Chine de parents germano-baltes, il étudie la musique à Irkoutsk (Sibérie), à Kharbin (Chine) et fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-blacher/#i_4355

BOESMANS PHILIPPE (1936- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 856 mots

« L'homme qui sait faire un opéra d'aujourd'hui », titrait Renaud Machart dans Le Monde du 21 janvier 2000, un mois après la création de l'opéra Wintermärchen de Philippe Boesmans. Il est vrai que ce compositeur belge affiche une maîtrise infaillible en matière d'art lyrique, avec les réussites que constituent La Passion de Gilles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-boesmans/#i_4355

LA BOHÈME (G. Puccini), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

La Bohème , opéra de Giacomo Puccini, est créé au Teatro Regio de Turin le 1 er  février 1896. En 1890, la création de Cavalleria Rusticana de Mascagni marque l'acte de naissance d'un nouveau courant dans l'histoire de l'opéra, le vérisme, pendant musical du naturalisme littéraire ; il s'agit de représenter des tranches de vie da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-boheme-g-puccini-en-bref/#i_4355

LA BOHÈME (G. Puccini)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 772 mots
  •  • 1 média

Opéra en quatre tableaux sur un livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica d'après le roman Scènes de la vie de bohème d'Henri Murger (paru en feuilleton de 1845 à 1848) et l'adaptation théâtrale qui en a été tirée par l'auteur et Théodore Barrière en 1849, La Bohème est composé par Giacomo Puccini entre l'été de 1894 et le début de décembre 1895, et c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-boheme/#i_4355

BOITO ARRIGO (1842-1918)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 176 mots
  •  • 1 média

Maître de chapelle et compositeur, son principal mérite n'est pas là : mais, poète de surcroît, Boito a fourni à Verdi plusieurs livrets. Homme de lettres, journaliste combatif, garibaldien, sénateur, il fut un ardent défenseur de Wagner. Il apporta, par sa culture, une collaboration précieuse à l'autodidacte Verdi. En outre, rien ne vaut, pour un librettiste, le fait d'être compositeur, de conna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arrigo-boito/#i_4355

BOLCHOÏ

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

« Grand » théâtre de Moscou, le Bolchoï trouve son origine dans un bâtiment construit en 1776 par l'entrepreneur anglais Michael Maddox sur la suggestion du gouverneur de Moscou, le prince Piotr Vassilievitch Ouroussov. C'est là que furent joués les premiers opéras-vaudevilles russes, dont Le Meunier, sorcier, fourbe et marieur de Mikhaïl Matveïevitch Sokolovski, en 1779, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolchoi/#i_4355

BOLCOM WILLIAM (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 946 mots
  •  • 1 média

Le compositeur, pianiste, pédagogue et critique américain William Bolcom embrasse dans ses œuvres de nombreux styles, processus et formes, allant de la chanson de cabaret et du ragtime à la partition classique la plus traditionnelle. William Elden Bolcom naît le 26 mai 1938 à Seattle. Il étudie la composition dès l'âge de onze ans, avec George Fredrick McKay et John Verall, à l'université de l'Éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-bolcom/#i_4355

BONONCINI LES

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 501 mots

Le père et les deux frères Bononcini ont eu une célébrité inégale. Il n'est pas dit notamment que le plus illustre, l'aîné des deux frères, soit le plus talentueux : c'est l'autre que le padre Martini considérait comme le plus grand maître de son temps... L'un et l'autre sont les disciples de leur père Giovanni Maria (1642-1678), maître de chapelle à Modène, théoricien et compositeur de musique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bononcini/#i_4355

BORDONI FAUSTINA (1697-1781)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 411 mots

Dotée, selon ses contemporains, d'une des plus belles voix de son temps, réputée pour sa maîtrise de la respiration, son talent dramatique ainsi que pour sa beauté physique, la mezzo-soprano italienne Faustina Bordoni est l'une des premières prima donna. Née le 30 mars 1697 à Venise, dans une famille de la noblesse vénitienne, Faustina Bordoni étudie le chant avec Michelangelo Gasparini grâce à s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faustina-bordoni/#i_4355

BORG KIM (1919-2000)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 831 mots

La basse finlandaise Kim Borg est l'un des plus célèbres représentants de l'école de chant scandinave. Né à Helsinki le 7 août 1919, il commence par faire des études de chimie et obtient un diplôme d'ingénieur. Après la Seconde Guerre mondiale, il entre à l'académie Sibelius de la capitale finlandaise, où il travaille le chant avec Heikki Teittinen. Il se perfectionne ensuite à Copenhague avec Mag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kim-borg/#i_4355

BORIS GODOUNOV (M. P. Moussorgski)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 223 mots
  •  • 1 média

Créé au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg le 27 janvier (ancien style) / 8 février (nouveau style) 1874, Boris Godounov – opéra en un prologue et quatre actes sur un livret du compositeur d'après le drame historique d'Alexandre Pouchkine – confère ses lettres de noblesse à la représentation du peuple sur une scène d'opéra. Plus encore que Boris, le tsar infanticide qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-godounov/#i_4355

BORODINE ALEXANDRE PORFIRIEVITCH (1833-1887)

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 611 mots

Né à Saint-Pétersbourg, Borodine était le fils naturel du prince caucasien Louka Guédianov et d'Avdotia Antonova, fille d'un simple troupier. Le père fit déclarer l'enfant par un de ses domestiques, Porphiri Borodine, si bien que plus tard il lui fallut l'affranchir en bonne et due forme. De très bonne heure, il apprend à jouer de la flûte, puis, en autodidacte, du piano, du violoncelle et du haut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-porfirievitch-borodine/#i_4355

BOULEZ PIERRE

  • Écrit par 
  • Michel FANO
  •  • 4 053 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le chef d'orchestre »  : […] Cependant, bien que toujours parallèle à l'œuvre elle-même, une sorte de « pédagogie appliquée » succède bientôt à l'expression écrite ou universitaire de la pensée théorique. Il s'agit de la direction d'orchestre. Amené par les circonstances, en 1957, à diriger son Visage nuptial , Pierre Boulez devait, là encore, repenser fondamentalement un métier aujourd'hui intégré à son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-boulez/#i_4355

BRADSHAW RICHARD JAMES (1944-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 250 mots

Chef d'orchestre, organiste et administrateur canadien d'origine britannique, né le 26 avril 1944 à Rugby, dans le Warwickshire (Angleterre), Richard James Bradshaw étudie en privé l'orgue avec Harold Darke et la direction d'orchestre avec Adrian Boult. Une bourse de la fondation Calouste Gulbenkian lui permet d'intégrer le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, où il se perfectionne auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-james-bradshaw/#i_4355

BRAUN VICTOR (1935-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

Baryton canadien. Il débute en 1961, à Toronto, dans le rôle d'Angelotti ( Tosca de Puccini) puis rejoint la Canadian Opera Company. Il appartient aux troupes de l'Opéra de Francfort-sur-le-Main (1964-1967), de la Staatsoper de Hambourg (1968-1969), de la Bayerische Staatsoper de Munich (à partir de 1967). Il se produit au Covent Garden de Londres, à la Scala de Milan, au M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-braun/#i_4355

BRETÓN TOMÁS (1850-1923)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 328 mots

Chef d'orchestre, compositeur et pédagogue espagnol, surtout célèbre pour ses zarzuelas (1875-1896). Né à Salamanque, Bretón s'établit à Madrid en 1865 et étudia la composition dans la classe de J. Emilio Arrieta y Correra (1823-1894). À Madrid et à Barcelone, il dirigea un orchestre de zarzuelas. En 1875, on créa son premier opéra, Guzmán el Bueno , puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-breton/#i_4355

BRITTEN BENJAMIN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 842 mots

22 novembre 1913 Edward Benjamin Britten naît à Lowestoft, sur la côte du Suffolk, dans l'est de l'Angleterre. 6 mars 1934 La Simple Symphony , pour orchestre à cordes, opus 4, est créée à Norwich, sous la direction du compositeur. Mars 1937 Britten fait la connaissance du ténor Peter Pears, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/britten-reperes-chronologiques/#i_4355

BRITTEN BENJAMIN

  • Écrit par 
  • Antoine GOLÉA, 
  • Charles PITT
  •  • 2 134 mots
  •  • 3 médias

Une fois de plus, l' opéra était mort à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mort combien de fois, depuis 1904, l'année de Madame Butterfly de Puccini ? Mort en 1911, après Le Chevalier à la rose de Strauss ; mort en 1925, après Wozzeck de Berg – mais Wozzeck mit vingt ans à s'imposer, alors que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-britten/#i_4355

BRUSCANTINI SESTO (1919-2003)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 792 mots

Il est un inégalable Don Alfonso dans l'enregistrement légendaire de Così fan tutte de Mozart dirigé par Karajan. Incomparable styliste dans Mozart et Rossini, irrésistible homme de théâtre et découvreur de nombre de partitions tombées dans l'oubli, le baryton-basse italien Sesto Bruscantini naît le 10 décembre 1919 à Porto Civitanova, dans les Marches (Italie), cité aujourd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sesto-bruscantini/#i_4355

BUMBRY GRACE (1937- )

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 200 mots

La mezzo-soprano et soprano américaine Grace Bumbry naît à Saint Louis, dans le Missouri, le 4 janvier 1937. Cette artiste incandescente étudie le chant aux États-Unis, notamment avec Lotte Lehmann, avant de débuter à l'Opéra de Paris en 1960, en Amneris d' Aïda , riche d'un timbre voluptueux appelé à conquérir le monde entier. Première cantatrice de couleur invitée à Bayreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace-bumbry/#i_4355

BURKHARD WILLY (1900-1955)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 677 mots

Malgré une vie écourtée, Willy Burkhard apparaît à deux titres comme un des musiciens suisses les plus importants du xx e  siècle : en premier lieu, par ses compositions, largement inspirées par un profond sentiment religieux et dans lesquelles il se présente comme un rénovateur de la musique liturgique protestante ; en second lieu par son activit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willy-burkhard/#i_4355

CABALETTA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 274 mots

Le terme cabaletta (peut-être dérivé de l'italien cobola , « couplet » ; on trouve parfois cabbaletta ) désigne originellement une aria d'opéra brève, au rythme vif et simple. Plus tard, il désignera la conclusion rapide d'une aria à reprises. « Le belle immagini », chanté par Pâris à la fin de l'acte II du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cabaletta/#i_4355

CABALLÉ MONTSERRAT (1933-2018)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 637 mots
  •  • 1 média

L'occasion unique, celle qui ne se présentera pas une seconde fois et dont rêvent bien des artistes, c'est le remplacement imprévu d'un collègue défaillant, et l'accession soudaine à la reconnaissance du public, ou même à la gloire. Montserrat Caballé avait-elle en tête l'éventualité d'un tel miracle lorsqu'en 1965, dans le rôle-titre de Lucrezia Borgia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montserrat-caballe/#i_4355

CACCINI GIULIO, dit GIULIO ROMANO (1545 env.-1618)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 443 mots
  •  • 1 média

Chanteur, instrumentiste et compositeur, Giulio Caccini fut intimement lié au cercle du comte Bardi. Cette assemblée de poètes et de musiciens, par ses discussions esthétiques et particulièrement ses spéculations sur la musique de l'Antiquité grecque et ses rapports avec le théâtre et la poésie, exerça une action décisive sur le développement de la monodie accompagnée et de l'opéra. Avec Peri, mem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-caccini/#i_4355

CALLAS MARIA (1923-1977)

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 373 mots
  •  • 2 médias

Après Fiodor Chaliapine et Enrico Caruso, qui sont les premiers à réunir les qualités propres à l'art lyrique au xx e  siècle – une voix, certes, mais aussi l'expressivité et l'engagement dramatique –, une Geraldine Farrar dans le répertoire italien et une Lotte Lehmann avec Richard Strauss ont plus que d'autres compris ces nécessités nouvelles. M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-callas/#i_4355

CALVÉ EMMA (1858-1942)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

La soprano française Emma Calvé, née le 15 août 1858 à Decazeville, dans l'Aveyron, est célèbre pour ses interprétations du rôle-titre de Carmen de Bizet. Emma Calvé (de son vrai nom Rosa-Noémie Calvet de Roquer) passe sa plus tendre enfance en Espagne. Elle étudie le chant avec Jules Puget, Rosina Laborde et, surtout, avec la mezzo-soprano allemande Mathilde Marchesi, l'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emma-calve/#i_4355

CAMBERT ROBERT (1628 env.-1677)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 216 mots

« Sans considérer Robert Cambert comme le fondateur de l'opéra français, on ne peut lui refuser une sorte de vocation de la musique dramatique. » (André Verchaly). Né vers 1628 à Paris, Robert Cambert est élève du compositeur et claveciniste Jacques Champion de Chambonnières. En 1662, il est nommé maître de la musique de la régente Anne d'Autriche. Dès 1659, il a collaboré avec le poète Pierre Pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-cambert/#i_4355

CAMPRA ANDRÉ (1660-1744)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

Organiste, maître de chapelle, musicien de théâtre, créateur de l'opéra-ballet, André Campra est l'une des grandes figures de son siècle . Son écriture, qui renouvelle tout ce qu'elle touche, représente une synthèse originale des styles italien et français, qui caractérise le début du xviii e siècle. Fils d'un chirurgien italien, Campra est en 16 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-campra/#i_4355

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Situation musicale des origines au XIXe siècle »  : […] Si la mosaïque ethnique a façonné les divers aspects de la conscience artistique du pays, les deux groupes prédominants, francophone et anglophone, en ont posé les assises. Dès le XVII e  siècle, une vie musicale intense s'organise en Nouvelle-France grâce à son premier évêque, M gr  François-Xavier de Montmorency-Laval de Montigny, qui suscite la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_4355

CAPPUCCILLI PIERO (1929-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 155 mots

Baryton italien. Piero Cappuccilli se forme notamment auprès de Luciano Donaggio. Lauréat de plusieurs concours, il inaugure sa véritable carrière à Milan, où il tient au Teatro Nuovo, en 1957, le rôle de Tonio dans Paillasse de Leoncavallo. Deux ans plus tard, il est découvert par Walter Legge, qui l'enregistre dans le rôle de Masetto du célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-cappuccilli/#i_4355

CARMEN (G. Bizet)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 416 mots

Dans le chapitre « Genèse et destin de l’œuvre »  : […] Malgré l’échec de Djamileh en 1872, Camille Du Locle et Adolph de Leuven, directeurs de l’Opéra-Comique de Paris, demandent à Bizet de composer un nouvel opéra-comique. Meilhac et Halévy présentent plusieurs livrets. C’est Bizet lui-même qui propose la Carmen de Mérimée. Les librettistes vont habilement l’adapter, en mettant au premier plan le personna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carmen-g-bizet/#i_4355

CARRERAS JOSÉ (1946- )

  • Écrit par 
  • Richard PALLARDY
  • , Universalis
  •  • 539 mots

Chanteur d' opéra espagnol renommé pour la richesse de sa voix et son charisme, le Catalan José Carreras est, avec l'Italien Luciano Pavarotti et l'Espagnol Plácido Domingo, l'un des trois ténors qui popularisèrent l'art lyrique dans la seconde moitié du xx e  siècle . Cadet d'une famille de trois enfants, né le 5 décembre 1946, à Barcelone, José […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-carreras/#i_4355

CARUSO ENRICO (1873-1921)

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 332 mots
  •  • 2 médias

À l'instar de son strict contemporain, la basse russe Fiodor Chaliapine, l'Italien Enrico Caruso, le plus illustre ténor de son temps et l'un des plus célèbres de l'histoire, va faire triompher sur toutes les scènes du monde une nouvelle manière de chanter, admirablement adaptée aux nouvelles exigences de l'art lyrique propres au xx e  siècle nais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enrico-caruso/#i_4355

CARVALHO JOÃO DE SOUSA (1745-1798)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 198 mots

Musicien portugais, pédagogue et compositeur ; il est très certainement le plus remarquable compositeur d'opéras de son pays avant Marcos Portugal (1762-1830), lequel fut son élève à Lisbonne. Carvalho suivit les cours du séminaire patriarcal de Lisbonne, puis du conservatoire de S. Onofrio de Naples, avant d'entrer à son tour au séminaire patriarcal comme professeur de contrepoint et maître de ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joao-de-sousa-carvalho/#i_4355

CASTELNUOVO-TEDESCO MARIO (1895-1968)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 224 mots

Compositeur de style néo-romantique. D'origine italienne, Mario Castelnuovo-Tedesco se fixa aux États-Unis en 1939, à la suite de la politique antisémite de Mussolini. Il travailla sous la direction de E. Del Valle pour le piano et de I. Pizzetti pour la composition. Il enseigna au conservatoire de Los Angeles et fut un compositeur fécond. Il écrivit notamment deux concertos pour piano, trois pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-castelnuovo-tedesco/#i_4355

CATÁN DANIEL (1949-2011)

  • Écrit par 
  • Barbara A. SCHREIBER
  •  • 606 mots

Compositeur prolixe et éclectique – à son catalogue figurent des œuvres orchestrales, de la musique de chambre, des ballets... –, l'Américain d'origine mexicaine Daniel Catán est avant tout connu pour ses opéras. Il est l'un des principaux représentants de l'opéra contemporain en langue espagnole. Daniel Catán naît le 3 avril 1949, à Mexico. Diplômé de philosophie de l'université du Sussex (Grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-catan/#i_4355

CAVALIERI EMILIO DE' (av. 1550-1602)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 398 mots

D'abord organiste de l'oratorio del Santissimo Crocifisso à Rome, sa ville natale, Cavalieri devint, en 1588, inspecteur général des Arts de Ferdinand de Médicis et fut à Florence membre du cercle que le comte Bardi réunissait dans son palais. Cette camerata eut une influence décisive sur la création de l'opéra et de l'oratorio, et Cavalieri en est le premier témoin. Si, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilio-de-cavalieri/#i_4355

CAVALLI PIER FRANCESCO (1602-1676)

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER
  •  • 1 717 mots

Dans le chapitre « Le maître de l'opéra vénitien »  : […] On attribue actuellement à Cavalli quarante-deux drammi per musica : neuf sont d'attribution douteuse, et vingt-six partitions seulement nous sont parvenues. Ces opéras furent représentés pendant près de quarante années tant à Venise que sur les plus importantes scènes italiennes et européennes : Rome, Florence, Bologne, Naples, Lucques, Vicence, Ferrare, Gênes, Milan, Vienn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pier-francesco-cavalli/#i_4355

CAVANNA BERNARD (1951- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 447 mots

Prix S.A.C.E.M. 1998 de la meilleure œuvre contemporaine pour Messe, un jour ordinaire , membre du comité artistique de l'Ensemble 2e2m, dévolu à la musique contemporaine, le Français Bernard Cavanna s'affirme comme un des compositeurs les plus doués de sa génération. Né le 6 novembre 1951 à Nogent-sur-Marne, il débute l'étude du piano à l'âge de neuf ans. Dès dix ans, il s'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-cavanna/#i_4355

CAVATINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 360 mots

Terme musical, tiré de l'italien cavatina , diminutif de cavata qui désignait au xviii e siècle un petit arioso placé à la fin d'un récitatif (ainsi chez J.-S. Bach, par exemple dans ses Cantates n os 76, 80 et 117). Dans les opéras et les oratorios du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cavatine/#i_4355

CESTI ANTONIO PIETRO (1623-1669)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 407 mots

Antonio Pietro Cesti est, avec Francesco Cavalli, l'un des principaux compositeurs italiens du xvii e  siècle. Baptisé le 5 août 1623, à Arezzo, en Toscane, Antonio Pietro Cesti (qui adoptera comme prénom Marc'Antonio) étudie à Rome et est ordonné prêtre. Il s'établit en 1651 à Venise, où son premier opéra connu, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-pietro-cesti/#i_4355

CHALIAPINE FIODOR (1873-1938)

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 944 mots
  •  • 2 médias

Deux hommes, la basse russe Fiodor Chaliapine et le ténor italien Enrico Caruso, vont être les premiers à réunir les exigences de l'art lyrique propres au xx e  siècle naissant : une voix, certes, mais aussi, plus que jamais, une personnalité expressive, une intelligence des rôles, un charisme et un engagement scénique. De ce point de vue, on peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fiodor-chaliapine/#i_4355

CHAPÍ Y LORENTE RUPERTO (1851-1909)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 286 mots

Musicien espagnol, dont le talent dépasse celui de ses contemporains (Valverde, Chueca, Jiménez, Caballero). Dès l'âge de douze ans, Chapí dirigeait l'harmonie de sa ville natale, Villena (province d'Alicante). À seize ans, il fut l'élève de J. Emilio Arrieta, professeur de la classe de composition au conservatoire de Madrid. Il fut chef de musique militaire, puis se rendit à Rome, muni d'une bour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruperto-chapi-y-lorente/#i_4355

CHAPORINE IOURI ALEXANDROVITCH (1887-1966)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 847 mots

Le compositeur soviétique Iouri Chaporine a joué un rôle de premier plan dans la vie intellectuelle de son pays : remarquable pédagogue, il fut également l'un des rares défenseurs de l'avant-garde musicale en U.R.S.S. Iouri Alexandrovitch Chaporine naît à Gloukhov, dans la province de Tchernigov, en Ukraine, le 27 octobre (ancien style)/8 novembre (nouveau style) 1887. Sa mère, très musicienne, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-alexandrovitch-chaporine/#i_4355

CHARPENTIER GUSTAVE (1860-1956)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 272 mots
  •  • 2 médias

C'est à juste titre que l'œuvre de Charpentier se résume à un titre : Louise . Tout ce qui précède en est la préparation ; tout ce qui suit en est l'écho et ne réussit guère qu'à transformer en défauts à peu près insupportables ce qui a pu être, en son genre, la réussite de ce « roman musical ». Élève de Massenet, prix de Rome en 1887, Charpentier a rapporté de son séjour à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-charpentier/#i_4355

CHARPENTIER MARC ANTOINE (1643-1704)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 981 mots

Dans le chapitre « Un tempérament dramatique »  : […] Charpentier a appliqué lui-même les Règles de la composition qu'il écrivit pour le duc d'Orléans, à savoir que toutes les licences et toutes les audaces sont permises en raison de l'indépendance des voix (quintes successives, octaves augmentées, dissonances sans préparation ni résolution, voire passages bitonaux comme dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-antoine-charpentier/#i_4355

LA CHAUVE-SOURIS (J. Strauss)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 297 mots
  •  • 1 média

Considérée comme le sommet de l'opérette viennoise, La Chauve-Souris ( Die Fledermaus ) est composée par Johann Strauss fils en à peine quarante-trois jours – entre octobre 1873 et février 1874 – et créée triomphalement le 5 avril 1874 au Theater an der Wien de Vienne. Le livret de cette opérette en trois actes a été élaboré par Carl Haffner et Richard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-chauve-souris/#i_4355

CHOSTAKOVITCH DMITRI (1906-1975)

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 2 821 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La révolution dans la musique »  : […] Dmitri Chostakovitch est né le 25 septembre 1906 à Saint-Pétersbourg. Précocement doué, il fait ses études musicales entre 1919 et 1925 au conservatoire de sa ville natale dans la classe de Leonid Nikolaïev (piano) et de Maximilian Steinberg (composition). Son opus 1, un scherzo pour orchestre, date de 1919. Ses années de formation correspondent à celles de la NEP (Nouvelle Politique économique, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dmitri-chostakovitch/#i_4355

CHRISTOFF BORIS (1914-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 624 mots
  •  • 1 média

Le prénom et la taille colossale de Boris Christoff le prédestinaient à incarner le rôle-titre de Boris Godounov de Moussorgski, qu'il a marqué de son empreinte, en digne successeur de Chaliapine. Boris Kirilov, dit Christoff, naît à Plovdiv, en Bulgarie, le 18 mai 1914, et est élevé dans la tradition de l'art choral slave. Son père est soliste dans le chœur de sa paroisse ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-christoff/#i_4355

CILEA FRANCESCO (1866-1950)

  • Écrit par 
  • Piotr KAMINSKI
  •  • 998 mots

Après la mort de Verdi, et au côté de Puccini, quelques compositeurs de moindre envergure tentent de maintenir la tradition italienne dans le domaine de la musique lyrique. Francesco Cilea est de ceux-là, mais, à l'instar de Pietro Mascagni, de Ruggero Leoncavallo, d'Alfredo Catalani ou d'Umberto Giordano, il ne réussira pas à égaler l'auteur du Falstaff . Francesco Cilea est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-cilea/#i_4355

CIMAROSA DOMENICO (1749-1801)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 748 mots

Sans doute le plus grand représentant italien de l'opéra bouffe dans la seconde moitié du xviii e siècle, Cimarosa naît à Aversa (près de Naples), reçoit à Santa Maria di Loreto de Naples un enseignement musical très complet (il y compose quelques œuvres religieuses d'intérêt inégal), et débute au théâtre en 1772 avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/domenico-cimarosa/#i_4355

CINÉMA ET OPÉRA

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe FERRARI
  •  • 3 255 mots
  •  • 8 médias

Il est peu de dire que le cinéma et l' opéra sont des arts jumeaux. Si on les compare facilement à deux frères ayant bu le même lait maternel, c'est que certains leur attribuent une vocation commune : on dit volontiers en effet que Richard Wagner, théorisant l'« œuvre d'art totale », annonçait la naissance du cinéma, synthèse impure, vulgarisation des arts nobles qui le précédaient. D'ailleurs, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-opera/#i_4355

CONNELL ELIZABETH (1946-2012)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 396 mots

La diva sud-africaine Elizabeth Connell réussit à merveille son passage du répertoire mezzo-soprano à celui de soprano dramatique. Préférant la scène (Covent Garden, la Scala, Metropolitan Opera, Bayreuth et Salzbourg notamment) aux studios, elle laisse une discographie peu fournie. Elizabeth Connell naît le 22 octobre 1946 à Port Elizabeth (province du Cap-Est, auj. Nelson Mandela). Après ses étu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-connell/#i_4355

CONSTANT MARIUS (1925-2004)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 073 mots

Chef d'orchestre et compositeur français d'origine roumaine, Marius Constant est un indépendant qui a trouvé sa voie entre les chapelles et les courants à la mode. La nouveauté l'attirait par passion et par curiosité, comme moyen d'expression mais non comme une fin en soi. Né à Bucarest le 7 février 1925 , il fait ses études musicales au Conservatoire de sa ville natale, dont il sort diplômé en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marius-constant/#i_4355

CORELLI FRANCO (1921-2003)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 824 mots

Ténor italien, Franco Dario Corelli naît à Ancône, officiellement le 8 avril 1921, mais cette date est sujette à caution. Un certain flou entoure également ses années de formation ; selon ses dires, il aurait rapidement interrompu ses études musicales au Conservatoire de Pesaro et c'est essentiellement en autodidacte qu'il se serait formé en écoutant des enregistrements de ses grands aînés Caruso, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-corelli/#i_4355

CORENA FERNANDO (1916-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 353 mots

Né à Genève le 22 décembre 1916 d'un père turc et d'une mère italienne, Fernando Corena, avant de devenir l'une des plus grandes basses bouffes de son époque, commence des études de théologie catholique à l'université de Fribourg. Sur les conseils pressants du chef d'orchestre Vittorio Gui, il décide de se consacrer au chant. Il mène ses études à Milan sous la direction de Enrico Romani. Ses débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernando-corena/#i_4355

CORIGLIANO JOHN (1938- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 422 mots

« John Corigliano est un des compositeurs les plus talentueux d'aujourd'hui. Sa façon d'exploiter l'orchestre est habile et imaginative. » Ainsi s'exprimait Aaron Copland en 1985. Corigliano s'est de fait rapidement imposé au tout premier rang des compositeurs américains, une place qui a été confortée par le triomphe, en 1991, de son opéra The Ghosts of Versailles , considéré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-corigliano/#i_4355

CORRIDA

  • Écrit par 
  • Barnaby CONRAD
  •  • 10 683 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les modernes »  : […] Le combat de taureau traditionnel, cette « danse avec la mort » jugée « indéfendable mais irrésistible », a longtemps attiré l'attention et captivé l'imagination des peintres, romanciers, poètes, photographes, sculpteurs et cinéastes. Goya fut le premier peintre de renom à représenter tous les aspects de ce spectacle dans ses œuvres d'art. Torero amateur, il réalisa une série d'esquisses intitulé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrida/#i_4355

COSSUTTA CARLO (1932-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 245 mots

Ténor italien. Élevé en Argentine, où il étudie le chant auprès de Manfredo Miselli, Mario Melani et Arturo Wolken, il débute en 1958 au Teatro Colón de Buenos Aires, dans le rôle de Cassio ( Otello ) ; il y crée le 24 juillet 1964 le rôle-titre de Don Rodrigo d'Alberto Ginasrera. Il entame ensuite une carrière européenne, débutant en 1964 dans le rôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-cossutta/#i_4355

COVENT GARDEN

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 1 143 mots
  •  • 5 médias

Le jardin conventuel dont les estampes de Hogarth restituent dans The Rake's Progress la vie grouillante, et sur l'emplacement duquel s'élève l'actuel Opéra royal, a toujours constitué l'un des hauts lieux de la vie londonienne, riche par ailleurs d'innombrables salles de théâtre et d'opéra au passé prestigieux. Quartier aristocr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/covent-garden/#i_4355

CRÉATION LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 11 584 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  « Une histoire immortelle » »  : […] La création littéraire exalte en outre sinon le « héros », du moins le «  personnage ». La persona de l'actant littéraire peut aller du plus simple – le masque ou le costume obligé de l'emploi théâtral – au plus complexe, dans le roman psychologique ou dans l'épanchement lyrique de la poésie. Mais chaque fois s'opère une sélection des traits de personnalité, des situations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-litteraire/#i_4355

LE CRÉPUSCULE DES DIEUX (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 560 mots
  •  • 1 média

Götterdämmerung ( Le Crépuscule des dieux ) de Richard Wagner, troisième et dernière journée de la tétralogie Der Ring des Nibelungen ( L'Anneau du Nibelung ), sur un livret du compositeur, a été créé au Festspielhaus de Bayreuth lors du premier festival, le 17 août 1876, sous la direction de Hans Richter, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-crepuscule-des-dieux/#i_4355

CUZZONI FRANCESCA (1698 env.-1770)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 298 mots
  •  • 1 média

Soprano italienne, née vers 1698 à Parme, dans le duché du même nom, morte en 1770 à Bologne, dans les États pontificaux, Francesca Cuzzoni fut une des premières grandes prima donna. Francesca Cuzzoni étudie l'art lyrique auprès de Francesco Lanzi et fait ses débuts à Parme en 1716. Elle chante pour la première fois à Venise en 1718, interprétant le rôle de Dalinda dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesca-cuzzoni/#i_4355

DANCO SUZANNE (1911-2000)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 842 mots

Grande chanteuse mozartienne, la soprano belge Suzanne Danco restera également dans les mémoires comme une Mélisande légendaire, même si elle n'est pas apparue très souvent dans ce rôle à la scène. Suzanne Danco naît à Bruxelles le 22 janvier 1911 et fait ses études musicales au Conservatoire royal de sa ville natale. En 1936, elle remporte un concours international de chant à Vienne et va poursui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suzanne-danco/#i_4355

DANIEL-LESUR DANIEL JEAN-YVES LESUR dit (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 904 mots

Le nom de Daniel-Lesur reste associé à ceux d'Olivier Messiaen, André Jolivet et Yves Baudrier, avec lesquels il fonda le groupe Jeune France. Mais il fut aussi, au côté de Marcel Landowski, l'un des bâtisseurs de la vie musicale française à partir des années 1960. De son véritable nom Daniel Jean Yves Lesur, il naît à Paris le 19 novembre 1908. Entre 1919 et 1929, il fait ses études au Conservato […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-lesur/#i_4355

DA PONTE LORENZO (1749-1838)

  • Écrit par 
  • Jacques JOLY
  •  • 768 mots

La vie aventureuse de Lorenzo da Ponte est caractéristique des difficultés rencontrées par les intellectuels italiens de la fin du xviii e siècle pour s'intégrer à une société en mutation, où le mécénat artistique vivait ses derniers beaux jours. Emmanuele Conegliano naît à Ceneda (aujourd'hui Vittorio Veneto) le 10 mars 1749, fils d'un tailleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorenzo-da-ponte/#i_4355

DARGOMYJSKI ALEXANDRE SERGUEÏEVITCH (1813-1869)

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 490 mots

Les musiciens russes affiliés au groupe des Cinq et leurs disciples se sont réclamés d'un « père » spirituel, Glinka, et d'un « parrain », Dargomyjski. « Un petit homme en redingote bleu ciel et gilet rouge, affligé d'une invraisemblable voix de fausset », tel apparaissait à ses contemporains Dargomyjski, fils de riches gentilshommes campagnards (le gilet rouge évoque celui que Théophile Gautier a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-sergueievitch-dargomyjski/#i_4355

DAVENANT sir WILLIAM (1606-1668)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 608 mots

Né à Oxford ; on dit que Shakespeare le tint sur les fonts baptismaux. C'est peut-être ce qui lui donna l'amour du théâtre et de la poésie. Ce fils de tavernier (respectable), qui eut l'insigne honneur de succéder à Ben Jonson comme poète-lauréat (1638), épousa la cause du roi, fut anobli par Charles I er (1643), jeté à la Tour (1650-1652) d'où il fut, dit-on, tiré par Mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/davenant-sir-william/#i_4355

DAVIES PETER MAXWELL (1934-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 816 mots

Le compositeur britannique Peter Maxwell Davies, né le 8 septembre 1934 à Salford (Greater Manchester, Angleterre), entame des études au Royal Manchester College of Music (1953-1956) et à l'université de Manchester (1953-1957), puis les poursuit en Italie (1957-1958) auprès de Goffredo Petrassi. De 1959 à 1962, il enseigne la musique au lycée de Cirencester, dans le Gloucestershire (Angleterre) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-maxwell-davies/#i_4355

DEBUSSY CLAUDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 762 mots
  •  • 21 médias

22 août 1862 Achille-Claude Debussy naît à Saint-Germain-en-Laye. 1884 Debussy remporte le prix de Rome avec sa cantate L'Enfant prodigue , « scène lyrique pour soprano, baryton et ténor avec orchestre » (L 57) . 29 décembre 1893 Le Quatuor à cordes en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debussy-reperes-chronologiques/#i_4355

DELIUS FREDERICK (1862-1934)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 284 mots

Dans le chapitre « Une œuvre dominée par la voix »  : […] La production immense de Delius est très diversifiée : opéras, œuvres chorales avec ou sans orchestre, mais aussi poèmes symphoniques, musique de chambre... Frederick Delius laisse six opéras : Irmelin (1890-1892), The Magic Fountain (1894-1895), Koanga (1896-1897), A Village Romeo and Juliet (1897-1901), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-delius/#i_4355

DELLA CASA LISA (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 686 mots
  •  • 2 médias

Ni Mozart, ni Richard Strauss ne sont parvenus à les départager. Certes, dans l'esprit du plus grand nombre, les sortilèges jetés par la magicienne de la sophistication absolue, Elisabeth Schwarzkopf, ont paru l'emporter. Les vrais amateurs le savent bien pourtant : la pudique vestale du chant intérieur, Lisa Della Casa, nous entraînait, par d'autres sentiers, sur les mêmes inaccessibles sommets. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lisa-della-casa/#i_4355

DELLO JOIO NORMAN (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 970 mots

Doyen des grands compositeurs américains qui se sont illustrés au cours de la seconde moitié du xx e  siècle, Norman Dello Joio était le dernier survivant d'un courant assez traditionaliste formé par les grands maîtres européens. Contrairement à la majeure partie de ses contemporains, il n'a pas été le disciple de Nadia Boulanger à Paris mais fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-dello-joio/#i_4355

DEL MONACO MARIO (1915-1982)

  • Écrit par 
  • Jean ZIEGLER
  •  • 1 278 mots
  •  • 1 média

Si le ténor italien Mario Del Monaco a connu une longue et glorieuse carrière sans accidents de parcours, sans scandales ni excentricités, il n'a pas échappé aux incertitudes et aux aspérités d'un métier qui met en jeu la personne de l'artiste, même si celui-ci semble avoir reçu en partage tous les dons du ciel. Mario Del Monaco s'est éteint le 16 octobre 1982 à Mestre, près de Venise, victime d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mario-del-monaco/#i_4355

DERMOTA ANTON (1910-1989)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 765 mots
  •  • 1 média

Bien peu nombreux sont ceux qui peuvent prétendre appartenir à l'exigeante famille des ténors mozartiens d'exception. Anton Dermota en avait la voix de lumière, la limpidité d'expression et, surtout, la simplicité de ligne sans lesquelles on ne peut incarner impunément Tamino, Belmonte ou Ottavio. Pour cet ineffable bonheur, il faut, sans regret, renoncer aux triomphes personnels, aux effets qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-dermota/#i_4355

DESSAU PAUL (1894-1979)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 107 mots

Compositeur allemand né à Hambourg, Paul Dessau occupe, après la Première Guerre mondiale, divers postes à Hambourg, à Cologne, à Mayence et à Berlin. En 1933, il émigre à Paris puis aux États-Unis, et revient après 1945 se fixer à Berlin-Est, où il collabore avec Brecht : musiques de scène pour Mère Courage (1946) et pour Le Cercle de craie caucasien ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-dessau/#i_4355

DESTINN EMMY (1878-1930)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

La soprano tchèque Emmy Destinn, née le 26 février 1878 à Prague, morte le 28 janvier 1930 à České Budějovice, en Tchécoslovaquie (auj. en République tchèque), s'est affirmée par la puissance et la pureté de sa voix ainsi que par son intelligence musicale et ses talents scéniques. Emmy Destinn, de son vrai nom Emilie Pavlína Kittlová, adopte le nom de son professeur de chant, Marie Loewe-Destinn ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmy-destinn/#i_4355

DEUTSCHE OPER, Berlin

  • Écrit par 
  • Jacques FOURNIER
  •  • 543 mots
  •  • 1 média

La capitale allemande possède trois théâtres lyriques dont deux, le Staatsoper et le Komische Oper, se trouvaient à Berlin-Est du temps de la R.D.A. La chute du Mur et la réunification de l’Allemagne rendit à ces deux lieux leur identité nationale intrinsèque, dont le Deutsche Oper, du fait de sa situation dans la zone ouest, n'avait jamais eu à se départir . Dû à l'architecte Fritz Bornemann, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deutsche-oper-berlin/#i_4355

DIALOGUES DES CARMÉLITES (F. Poulenc)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 252 mots
  •  • 1 média

L’ opéra Dialogues des carmélites de Francis Poulenc, en trois actes et douze tableaux reliés par de brefs interludes, connut une genèse singulière. En 1953, le compositeur est en voyage en Italie. Lors d’une rencontre avec le directeur de la maison d’édition italienne Ricordi, Guido Valcarenghi, ce dernier lui suggère d’écrire un opéra sur le thème de la foi et de faire ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogues-des-carmelites-livre-de-f-poulenc/#i_4355

DIALOGUES DES CARMÉLITES (F. Poulenc), en bref

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 322 mots

Faire du mystère de la grâce et des exigences de la foi un sujet d'opéra, qui plus est un opéra ne faisant entendre majoritairement que des voix féminines n'allait pas de soi ; et pourtant ces Dialogues des carmélites , commandés par la Scala de Milan, ne posèrent de problème ni à Francis Poulenc qui, nullement intimidé par le chef-d'œuvre austère et brûlant de Georges Bernan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogues-des-carmelites/#i_4355

DIDON ET ÉNÉE (H. Purcell)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Pour un peu, l'Angleterre du xvii e  siècle n'aurait pas eu son opéra ! Ce n'est pas, il est vrai, dans le contexte puritain institué par Cromwell que l'activité théâtrale pouvait se développer. C'est seulement lors de la réouverture des théâtres, en 1660, que s'affichent de nouvelles recherches en matière de spectacle musical. On recourt surtout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didon-et-enee/#i_4355

DIE SOLDATEN (B. A. Zimmermann)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 349 mots

Le 15 février 1965, à l'Opéra de Cologne, l'opéra en quatre actes Die Soldaten ( Les Soldats ) de Bernd Alois Zimmermann est créé sous la direction de Michael Gielen, dans une mise en scène de Hans Neugebauer. Son livret est une adaptation par le compositeur lui-même de la pièce éponyme publiée en 1776 par Jakob Lenz, dramaturge mythique du Sturm und Dr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/die-soldaten/#i_4355

DI STEFANO GIUSEPPE (1921-2008)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 137 mots

Imprévisible, irrésistiblement séducteur, Giuseppe Di Stefano fut certainement l'un des plus fascinants ténors di grazia de l'après-guerre, digne successeur de Beniamino Gigli et de Tito Schipa. Rudolf Bing, le redouté directeur du Metropolitan Opera de New York de 1950 à 1972, le qualifie dans son autobiographie de « chanteur le plus inégal avec lequel il me fut donné de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-di-stefano/#i_4355

DITTERSDORF CARL DITTERS VON (1739-1799)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 427 mots

Né à Vienne, fils d'un brodeur à la cour et au théâtre, Ditters sert d'abord comme page chez le prince de Saxe-Hildburghausen, qui lui permet de parfaire sa formation de violoniste avant de le faire engager comme soliste dans l'orchestre de l'Opéra, alors dirigé par Gluck, en 1761. Deux ans plus tard, il accompagne Gluck à Bologne. En 1764, il succède à Michael Haydn à la tête de la chapelle de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-ditters-von-dittersdorf/#i_4355

DOMINGO PLÁCIDO (1941- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 263 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un enfant de la balle »  : […] Plácido Domingo naît à Madrid le 21 janvier 1941. Il est un enfant de la balle, un vrai. À peine sorti de l'adolescence, il se produit dans la compagnie que dirigent ses parents, eux-mêmes chanteurs. Au Mexique, où ces Espagnols se sont établis en 1949, leur répertoire d'opérettes et de zarzuelas fait la joie des mélomanes, et leur fils tient des petits rôles de baryton léger et de ténor, tandis q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/placido-domingo/#i_4355

DON CARLOS (G. VERDI)

  • Écrit par 
  • Gilles de VAN
  •  • 1 230 mots
  •  • 1 média

Le premier contact de Giuseppe Verdi avec Don Carlos date de 1850, mais il faut attendre 1865 pour que soit signé un contrat. Verdi accumule un tel matériel que, dès les répétitions, il lui faut procéder à des coupures. La première version de Don Carlos , en cinq actes, est créée à l'Opéra de Paris (salle Le Peletier), le 11 mars 1867, sous la direction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/don-carlos-livre-de-g-verdi/#i_4355

DUHAMEL ANTOINE (1925-2014)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 108 mots

Dans le chapitre « Les vies parallèles d'Antoine Duhamel »  : […] Chez Antoine Duhamel, il y a plusieurs musiciens : à côté du compositeur pour le septième art, il y a notamment le compositeur d'opéras. Parmi les plus importants, on peut citer : L'Opéra des oiseaux , d'après Aristophane adapté par Serge Ouaknine et Kostas Ferris, créé à l'Opéra de Lyon en 1971 ; Ubu à l'Opéra , une adaptation par les soins de Georges W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-duhamel/#i_4355

Duo des chats, ROSSINI (Gioacchino)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 574 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Enfant prodige - à vingt ans, il a déjà écrit sept ouvrages lyriques -, Rossini s'impose véritablement dans tous les genres de l'opéra à partir de Tancrède (1813). Jusqu'à l'âge de trente-sept ans, il accumule les succès : L'Italienne à Alger (1813), Elizabeth, reine d'Angleterre (1815), Le Barbier de Séville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duo-des-chats-rossini-gioacchino/#i_4355

DUPONT AURÉLIE (1973- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 022 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une danseuse à la technique implacable »  : […] Née à Paris le 15 janvier 1973, d’un père professeur et chercheur en médecine et d’une mère infirmière, Aurélie Dupont, enfant timide et très réservée, rêve de devenir pianiste concertiste. Mais ses parents ne l’encouragent pas dans cette voie, peut-être pour lui éviter de se refermer davantage sur elle-même. Comme ses deux sœurs (la cadette fera notamment carrière au Ballet national de Marseille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurelie-dupont/#i_4355

DUPREZ GILBERT (1806-1896)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 254 mots

Ténor, professeur de chant et compositeur français, né le 6 décembre 1806, à Paris, mort le 23 septembre 1896, à Paris. Après avoir étudié au Conservatoire de Paris, Gilbert Louis Duprez fait ses débuts en 1825 au Théâtre de l'Odéon, interprétant le rôle du Comte Almaviva ( Le Barbier de Séville de Rossini). Ayant reçu un accueil mitigé, il part poursuivre ses études en Ital […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-duprez/#i_4355

EAMES EMMA (1865-1952)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 552 mots

La soprano américaine Emma Eames brilla tout particulièrement dans le répertoire français, mais fut aussi admirée pour ses prestations dans l'opéra italien. Emma Hayden Eames, née le 13 août 1865, à Shanghai, en Chine, étudie le chant à Boston, puis à Paris, auprès de Mathilde Marchesi (qui compte également parmi ses élèves Emma Calvé, Nellie Melba et Blanche Marchesi, notamment). Choisie par Char […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emma-eames/#i_4355

EDELMANN OTTO (1917-2003)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 775 mots

Représentant majeur du chant autrichien, reconnu comme l'un des grands barytons-basses wagnériens de son temps, Otto Edelmann est indissociable de son rôle le plus célèbre, celui du Baron Ochs dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss, qu'il incarnera 256 fois sur scène. Sa voix sombre alliée à un exceptionnel talent d'acteur en ont fait une figure incontournable des gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-edelmann/#i_4355

EINEM GOTTFRIED VON (1918-1996)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 909 mots

La carrière de Gottfried von Einem, figure importante de la musique autrichienne, est principalement marquée par l'art lyrique, ses six opéras s'étant imposés sur les plus grandes scènes du monde. Il naît à Berne, où son père est attaché militaire à l'ambassade d'Autriche, le 24 janvier 1918. Il fait ses études en Allemagne et en Angleterre. En 1938, il est nommé répétiteur à l'Opéra d'État de Ber […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottfried-von-einem/#i_4355

ELEKTRA (R. Strauss)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 389 mots

Chef-d'œuvre de l'expressionnisme musical allemand, Elektra , de Richard Strauss (1864-1949) est créé le 25 janvier 1909 au Königliches Opernhaus de Dresde. Un fait est à noter, qui manifeste la portée de la collaboration qui va s'instaurer entre le musicien et le poète autrichien : la dénomination exacte de l'ouvrage est non pas « opéra en un acte sur un livret de Hugo von […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elektra/#i_4355

ELEKTRA (R. Strauss), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 213 mots

Elektra , opéra en un acte de Richard Strauss d'après la tragédie de Hugo von Hofmannsthal, est créé au Königliches Opernhaus de Dresde le 25 janvier 1909. L'opéra, qui n'est pourtant pas avare de meurtres et de sentiments exacerbés, ne connaît aucun autre exemple d'illustration musicale aussi virulente de la fureur qu' Elektra . En un seul acte ramassé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elektra-r-strauss-en-bref/#i_4355

Elektra, STRAUSS (Richard)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 816 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Lorsque Elektra est créée à Dresde, le 25 janvier 1909, Richard Strauss n'est pas encore un compositeur d'opéra confirmé. Il est alors plus connu pour ses poèmes symphoniques –  Don Juan (1889), Till Eulenspiegel (1895), Ainsi parlait Zarathoustra (1896)... – et entame la deuxième phase de sa carrière, au co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elektra-strauss-richard/#i_4355

EÖTVÖS PETER (1944- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 788 mots

Dans le chapitre « Le théâtre avant tout »  : […] Créé le 13 mars 1998 à l'Opéra national de Lyon sous la direction de Kent Nagano et du compositeur (l'œuvre requiert un ensemble instrumental dans la fosse et un orchestre derrière la scène), l'opéra en « trois séquences » Trois Sœurs , sur un livret de Claus H. Henneberg et de Peter Eötvös, conserve l'intimité propre à la pièce de Tchekhov. Eötvös y bouleverse les convention […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-eotvos/#i_4355

ERKEL FERENC (1810-1893)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 840 mots

Fondateur du style national de l' opéra hongrois au xix e  siècle, Ferenc Erkel composa également l'hymne de son pays. Né le 7 novembre 1810, à Gyula, dans une famille d'origine allemande, Ferenc Erkel se considère comme Hongrois et vit à Pozsony (auj. Bratislava, en Slovaquie). Comptant parmi ses ancêtres de nombreux musiciens et professeurs de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferenc-erkel/#i_4355

ESSYAD AHMED (1939- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 518 mots

La vocation d'Ahmed Essyad, compositeur français d'origine marocaine – il naît en 1939 à Salé (près de Rabat) –, se déclare lors d'un concert où il entend pour la première fois les Suites pour violoncelle seul de Bach. Il s'inscrit alors au Conservatoire de Rabat, où il se passionne pour l'ethnomusicologie. Grâce à une bourse d'étude il se rend en 1962 en France, où il devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-essyad/#i_4355

EVANS GERAINT (1922-1992)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 340 mots

Né le 16 février 1922 à Cilfynydd, près de Cardiff (Galles du Sud), mort le 19 septembre 1992 à Aberystwyth (Galles de l'Ouest), le Gallois Geraint Evans compte parmi les plus grands barytons de son temps, Geraint Evans était réputé pour ses interprétations des rôles-titres de Falstaff de Verdi et des Noces de Figaro de Mozart, ainsi que pour ses inc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geraint-evans/#i_4355

EVERDING AUGUST (1928-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 559 mots

Comptant parmi les figures majeures qui ont régné sur les scènes lyriques en Allemagne au cours de la seconde moitié du xx e  siècle, August Everding, metteur en scène et directeur d'opéras allemand, a contribué à moderniser l'approche de l'art lyrique au même titre que Wieland Wagner ou Rolf Liebermann. Né à Bottrop, en Westphalie, le 31 octobre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-everding/#i_4355

FARRAR GERALDINE (1882-1967)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots
  •  • 1 média

Soprano américaine née le 28 février 1882 à Melrose (Massachusetts, États-Unis), morte le 11 mars 1967 à Ridgefield (Connecticut, États-Unis). Geraldine Farrar affiche ses talents musicaux dès son plus jeune âge et, si elle abandonne finalement le piano, elle continue à prendre des cours de chant. En 1900, elle se rend à Berlin, où elle fait sensation lors de ses débuts à l'opéra, en 1901, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geraldine-farrar/#i_4355

FARRELL EILEEN (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 983 mots

L'exceptionnelle étendue de son registre ainsi que la puissance d'une voix au timbre particulièrement riche promettaient à la chanteuse américaine Eileen Farrell une belle collection de triomphes dans les rôles dévolus aux sopranos dramatiques. Eileen Farrell ne s'en est pas contentée. Elle a su, bien au contraire, se révéler une impressionnante interprète non seulement de la musique « savante » d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eileen-farrell/#i_4355

FELSENSTEIN WALTER (1901-1975)

  • Écrit par 
  • Claude VAUGIER
  •  • 2 245 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Musiktheater »  : […] Le Musiktheater n'est pas un genre, mais une manière d'appréhender les ouvrages. Pas de volonté d'innovation chez Felsenstein ; en revanche, une quête de l'humain et du vraisemblable qui va de pair avec un besoin exacerbé de logique. Logique du livret, qui doit correspondre à la musique, et logique de la musique, qui doit correspondre à une vérité humaine. Il rejette d'ailleurs, au nom de ce prin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-felsenstein/#i_4355

FÉNELON PHILIPPE (1952- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'opéra des mythes »  : […] Dans les années 1980, Philippe Fénelon, qui a toujours été très intéressé par les rapports entre musique et littérature, se lance dans l'opéra. Passionné depuis toujours par ce genre, il est un des rares compositeurs contemporains à avoir pleinement conscience des contraintes qu'il implique : importance du livret et de la narration, rapports entre l'orchestre, les voix et la scène. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-fenelon/#i_4355

FENICE DE VENISE

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 317 mots

C'est à Venise, il ne faut jamais l'oublier, que s'est ouvert en 1637 le premier théâtre d'opéra payant, le San Cassiano, un théâtre ouvert au peuple et non plus seulement réservé à l'aristocratie, qui assistait aux représentations dans le secret de ses palais. Venise a très vite eu le goût de l'art lyrique et, en 1630, un premier opéra véritable y est représenté, au palais Mocenigo Dandolo (auj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fenice-de-venise/#i_4355

FESTIVALS

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Matthieu CHÉREAU, 
  • Jean CHOLLET, 
  • Philippe DULAC, 
  • Christian MERLIN, 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  • , Universalis
  •  • 17 238 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Humanisme et classicisme : le temps des pionniers »  : […] La véritable impulsion va venir de l'homme de théâtre Max Reinhardt, l'un des plus grands metteurs en scène de son temps. On évoquait alors l'utopie d'un « théâtre des cinq cités » : Berlin, Hambourg, Munich, Vienne, avec Salzbourg comme centre de gravité. En 1916 se crée à Vienne une association pour la création d'un festival à Salzbourg (Salzburger Festspielhaus-Gemeinde), qui se dote en 1917 d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/#i_4355

FIDELIO (L. van Beethoven)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 822 mots
  •  • 1 média

Unique opéra de Ludwig van Beethoven, Fidelio connut une genèse difficile, qui explique peut-être qu'en dépit de ses traits de génie, certains, mettant en doute le sens dramatique du compositeur, le jugent imparfaitement réussi. Le livret est une traduction et une adaptation par Joseph von Sonnleithner d'un drame du Français Jean-Nicolas Bouilly, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fidelio/#i_4355

FIGURALISME

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 329 mots

Dans le chapitre « Figuration des passions aux XVIIe et XVIIIe siècles »  : […] Parallèlement à la figuration des mots, des images, des situations et des symboles se développe celle des passions, au début du xvii e  siècle. Puisant aux sources de la pensée antique, Claudio Monteverdi (1567-1643) s'était fait l'ambassadeur de ce mouvement en rappelant, dans la Préface de son Huitième Livre de madrigaux ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/figuralisme/#i_4355

FISCHER-DIESKAU DIETRICH (1925-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 2 443 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Naissance d'un révolutionnaire »  : […] Dietrich Fischer-Dieskau naît à Berlin le 28 mai 1925. Dès ses seize ans, il travaille sa voix avec Georg A. Walter et mène parallèlement des études universitaires poussées. Admis en 1942 à la Musikhochschule de Berlin, il devient l'élève d'Hermann Weissenborn. Incorporé dans la Wehrmacht en 1943, il termine la guerre dans un camp de prisonniers de l'armée américaine en Italie, où il donne en 1945 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dietrich-fischer-dieskau/#i_4355

FLAGSTAD KIRSTEN (1895-1962)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 795 mots
  •  • 1 média

L'essor d'une grande carrière tient parfois à peu de choses. Si le destin ne s'en était pas mêlé, l'une des plus belles voix du xx e  siècle n'aurait en effet pas réussi, après un parcours obscur, à franchir les frontières de sa Norvège natale. Venue tardivement sur les grandes scènes internationales, la soprano Kirsten Flagstad est l'incarnation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirsten-flagstad/#i_4355

FLEMING RENÉE (1959- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 477 mots

Soprano américaine, née le 14 février 1959 dans le comté d'Indiana (Pennsylvanie). Renée Fleming grandit à Rochester, dans l'État de New York, où ses parents enseignent la musique au lycée. Elle prend des leçons de musique dès son plus jeune âge et se fait remarquer à l'université pour ses talents de vocaliste de jazz. En 1981, elle obtient un diplôme d'éducation musicale de l'université d'État de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renee-fleming/#i_4355

FLÓREZ JUAN DIEGO (1973- )

  • Écrit par 
  • Robert RAUCH
  • , Universalis
  •  • 814 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'il incarna Tonio dans La Fille du régiment de Donizetti au Metropolitan Opera de New York, en avril 2008, le ténor péruvien Juan Diego Flórez brisa, avec l'accord de la direction, l'interdit ancestral qui pesait sur les bis lorsqu'il chanta une seconde fois l'aria « Ah ! mes amis, quel jour de fête ! », avec ses neuf contre- ut aigus. Il faut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-diego-florez/#i_4355

FLOTOW FRIEDRICH VON (1812-1883)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 361 mots

Compositeur allemand surtout actif en France, Friedrich von Flotow est passé à la postérité pour son opéra Martha . Né le 27 avril 1812, à Teutendorf, près de Lübeck, dans le Mecklembourg, appartenant alors à l'Empire français, Friedrich Adolf Ferdinand Freiherr (baron) von Flotow se destine d'abord à la carrière diplomatique. À partir de seize ans, il étudie la musique à Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-von-flotow/#i_4355

FORME, musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 677 mots

Dans le chapitre « Les formes lyriques »  : […] C'est Claudio Monteverdi qui, avec L'Orfeo , premier opéra de l'histoire (1607), a créé les modèles formels à partir desquels ont été fixés les éléments constitutifs d'une œuvre lyrique : récitatif, aria, arioso, ouverture. Le récitatif est un chant librement déclamé, dont la mélodie et le rythme suivent les inflexions naturelles de la langue parlée. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forme-musique/#i_4355

FORRESTER MAUREEN (1930-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 814 mots

Au cours d'une carrière s'étendant sur cinq décennies, la contralto canadienne Maureen Forrester a fait entendre sa voix richement timbrée lors de récitals de lieder, au concert et sur les scènes lyriques. Née le 25 juillet 1930, à Montréal, Maureen Katherine Stewart Forrester étudie le piano dès l'enfance, chante au sein de chœurs d'églises, et commence véritablement à étudier l'art vocal à l'âge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maureen-forrester/#i_4355

FRENI MIRELLA (1935- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 919 mots

L' une des plus longues et belles carrières lyriques de la seconde moitié du xx e  siècle commence à Modène, le 3 février 1955. Mirella Freni (Fregni de son vrai nom), née le 27 février 1935 dans cette cité qui est aussi celle de Luciano Pavarotti (leurs deux mères travaillent dans la même entreprise), a tout juste vingt ans ; elle incarne la douc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mirella-freni/#i_4355

FRIEDRICH GÖTZ (1930-2000)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 840 mots

Tout en menant une importante carrière de metteur en scène marquée notamment par la « production du centenaire » de Parsifal au festival de Bayreuth en 1982, Götz Friedrich a fait de la Deutsche Oper de Berlin, dont il fut l'intendant général de 1981 à sa mort, l'une des principales scènes lyriques allemandes. Né le 4 août 1930 à Naumburg (Saxe-Anhalt), Götz Friedrich étudie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gotz-friedrich/#i_4355

GALILEI VINCENZO

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 365 mots

Humaniste érudit, compositeur, luthiste, théoricien, le moindre mérite de Vincenzo Galilei n'est pas d'avoir engendré Galileo Galilei, l'astronome. Érudit, il publia (sans pouvoir les déchiffrer) les trois hymnes attribués à Mésomédès. Théoricien, élève de Zarlino, il combattit le système d'intervalles musicaux de son maître en faveur (on retrouve l'humaniste) de celui de Pythagore : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-galilei/#i_4355

GALLI-CURCI AMELITA (1882-1963)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 364 mots

Soprano américaine d'origine italienne, née le 18 novembre 1882 à Milan, morte le 26 novembre 1963 à La Jolla (Californie, États-Unis). Amelita Galli étudie le piano et la composition au Conservatoire royal de Milan, dont elle sort diplômée en 1903. Elle apprend en revanche le chant en autodidacte. Elle fait ses débuts à l'opéra en 1909 à Trani, en Italie, interprétant Gilda dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amelita-galli-curci/#i_4355

GALUPPI BALDASSARE (1706-1785)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 608 mots

Les ouvrages lyriques du compositeur italien Baldassare Galuppi lui ont valu le titre de « père de l'opéra bouffe ». Né le 18 octobre 1706, sur l'île de Burano, près de Venise, Baldassare Galuppi, qui sera surnommé « Il Buranello » en raison de son lieu de naissance, se forme auprès de son père, barbier et violoniste, compose dès l'âge de seize ans la « favola pastorale » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldassare-galuppi/#i_4355

GARCÍA MANUEL(1775-1832)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 196 mots

Ténor et compositeur espagnol, né le 22 janvier 1775, à Séville, mort le 2 juin 1832, à Paris, Manuel García fut l'un des plus grands chanteurs de son temps. À l'âge de dix-sept ans, Manuel del Pópulo Vicente García fait ses débuts sur les scènes espagnoles à Cadix, dans une opérette comportant des chansons qu'il a lui-même composées. De 1808 à 1811, García travaille activement comme chanteur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-garcia/#i_4355

GARDEN MARY (1874-1967)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 418 mots

Soprano américaine d'origine écossaise, Mary Garden est célèbre pour la véracité des personnages qu'elle a dépeint à l'opéra. Aussi bien connue pour ses talents dramatiques que pour son art du chant, elle est une figure majeure de l'opéra américain. Née le 20 février 1874, à Aberdeen, en Écosse, Mary Garden quitte son pays natal à l'âge de sept ans, ses parents s'établissant aux États-Unis. Elle c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-garden/#i_4355

GARDINER JOHN ELIOT (1943- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 065 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pèlerinage des « Cantates » de Bach »  : […] Toujours en 1990, John Eliot Gardiner fonde l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique avec lequel il s’attache à retrouver, sur instruments d’époque, la saveur originelle des œuvres du xix e  siècle. Beethoven, Berlioz – ses œuvres les plus connues, comme la Symphonie fantastique qu’il enregistre sur les lieux mêmes de sa cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-eliot-gardiner/#i_4355

GAZZANIGA GIUSEPPE (1743-1818)

  • Écrit par 
  • Sylvie MAMY
  •  • 1 056 mots

En 1888, le musicologue allemand Friedrich Chrysander attira l'attention de ses confrères sur la filiation existant entre le Don Giovanni Tenorio de Giuseppe Gazzaniga, représenté à Venise en février 1787, et l' opera buffa de Mozart écrit sur le même thème, créé à Prague le 28 octobre suivant ; Chrysander accusait le compositeur autrichien d'avoir, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-gazzaniga/#i_4355

GEDDA NICOLAI (1925-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 783 mots
  •  • 1 média

Repéré au sein d’une chorale religieuse orthodoxe, le ténor suédois Nicolai Gedda a développé sur plus de quarante ans l’une des plus éblouissantes carrières lyriques du xx e  siècle. Dans un vaste domaine qui s’étend de la musique baroque aux partitions contemporaines, il nous laisse un immense legs discographique (plus de 200 enregistrements) qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolai-gedda/#i_4355

GENCER LEYLA (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 158 mots

Peut-on croiser impunément l'incandescente trajectoire de Maria Callas et côtoyer sans dommage la parfaite épure musicale dessinée par Renata Tebaldi ? La carrière de la soprano turque Leyla Gencer apporte une réponse négative à ces questions. « La Regina » avait la même personnalité explosive et le même caractère ombrageux que sa rivale grecque. Mais cette « orientale musulmane », comme elle aim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leyla-gencer/#i_4355

GHIAUROV NICOLAI (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 738 mots

Le Bulgare Nicolai Ghiaurov est considéré comme l'une des plus grandes basses du xx e  siècle. Avec son compatriote Boris Christoff, il a contribué à bâtir la légende des voix bulgares tout en s'imposant dans le répertoire italien, notamment dans les opéras de Verdi, dont il a marqué les principaux rôles. Né dans le sud de la Bulgarie, à Lydjene, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolai-ghiaurov/#i_4355

GIACOMO PUCCINI (M. Marnat)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 019 mots

Auteur de nombreux livres sur la musique et la peinture, Marcel Marnat est bien connu pour l'ouvrage qu'il a consacré à Maurice Ravel, considéré à juste titre comme une référence. Son Giacomo Puccini (Fayard, Paris, 2005) est aussi utile que décapant. Utile parce que la bibliographie en français de ce musicien joué dans le monde entier et chéri du public (imagine-t-on une sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-puccini/#i_4355

GIGLI BENIAMINO (1890-1957)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 227 mots

Caruso, seul, pourrait disputer à Beniamino Gigli la palme de ténor italien emblématique du xx e  siècle. Ce chanteur-né, au timbre melliflu, aura, durant quarante ans, tenu sous son charme spontané l'Ancien et le Nouveau Monde. Son domaine d'élection se confond avec la mouvance puccinienne et vériste, de La Bohème et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beniamino-gigli/#i_4355

GINASTERA ALBERTO (1916-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 267 mots

L'Argentine, qui possède une tradition lyrique fondée sur l'apport d'artistes européens invités au Teatro Colón de Buenos Aires, a pris conscience, grâce à Alberto Ginastera, de son identité musicale. Sous son impulsion , elle s'est dotée des institutions permettant de former des instrumentistes et des compositeurs argentins qui, sans avoir, pour la plupart d'entre eux, travaillé directement avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-ginastera/#i_4355

GIRAUDEAU JEAN (1916-1995)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 749 mots

Représentant majeur de la grande école de chant française du milieu du xx e  siècle, Jean Giraudeau a tenu les principaux rôles de ténor lyrique à l'Opéra-Comique et au palais Garnier pendant une vingtaine d'années. Il voit le jour le 1 er  juillet 1916 à Toulon ; ses parents sont tous deux professeurs au conservatoire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-giraudeau/#i_4355

GIULINI CARLO MARIA (1914-2005)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 365 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Il gentilissimo »  : […] Carlo Maria Giulini, né à Barletta, dans le sud de l'Italie, le 9 mai 1914, passe une partie de son enfance à Bolzano, dans le Trentin-Haut-Adige, région d'où sa famille est originaire. Il étudie tôt le violon, et entre à seize ans à l'Académie de Sainte-Cécile de Rome, où il travaille le violon et l'alto avec Remy Principe, la composition avec Alessandro Bustini – un des maîtres de Goffredo Petra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-maria-giulini/#i_4355

GIULIO CESARE (G. F. Haendel)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 969 mots
  •  • 1 média

Chef-d'œuvre de l'opera seria, probablement le plus connu, le plus souvent joué et le plus enregistré des opéras de Haendel (1685-1759), Giulio Cesare est composé durant l'été de 1723 et plusieurs fois remanié avant sa création, le 20 février 1724, au King's Theatre in the Haymarket de Londres, par la Royal Academy of Music. Le livret de cet ouvrage en trois actes – dont le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-cesare/#i_4355

GLASS PHILIP (1937- )

  • Écrit par 
  • Patrick WIKLACZ
  •  • 1 510 mots
  •  • 1 média

Le compositeur américain Philip Glass naît le 31 janvier 1937 à Baltimore. Son père, disquaire et réparateur de radio, initie le jeune Philip à la musique en lui faisant écouter de nombreux disques. À l'âge de huit ans, il commence à étudier la flûte au Peabody Conservatory of Music de sa ville natale. De 1952 à 1956, il suit des cours de philosophie, de piano et de mathématiques à l'université d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-glass/#i_4355

GLOSSOP PETER (1928-2008)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 864 mots

Peter Glossop fut, dans les années 1960 et 1970, l'un des barytons les plus recherchés dans le répertoire verdien, qu'il a chanté notamment au Metropolitan Opera de New York et sous la direction de Karajan. Il s'agit probablement du chanteur anglais qui a fait la plus brillante carrière internationale au cours de la seconde moitié du xx e  siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-glossop/#i_4355

GLUCK CHRISTOPH WILLIBALD VON

  • Écrit par 
  • Michel NOIRAY
  •  • 2 860 mots
  •  • 2 médias

Si Gluck est à ranger parmi les principaux compositeurs de la période « préclassique » (à côté de Baldassare Galuppi, Tommaso Traetta, Johann Christian Bach et Carl Philipp Emanuel Bach), c'est avant tout pour avoir proposé une nouvelle conception de l' opéra, d'abord dans le domaine italien (de 1762 à 1770), puis dans la tragédie lyrique française (de 1774 à 1779). La « réforme » gluckiste de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christoph-willibald-von-gluck/#i_4355

GLUCK CHRISTOPH WILLIBALD VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 361 mots
  •  • 6 médias

2 juillet 1714 Christoph Willibald von Gluck naît à Erasbach, près de Berching, dans le Haut-Palatinat. 1754 Gluck devient directeur du Burgtheater de Vienne. 5 octobre 1762 Orfeo ed Euridice (version italienne), azione teatrale en trois actes sur un livret de Ranieri d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gluck-reperes-chronologiques/#i_4355

GLUCKISTES & PICCINNISTES QUERELLE ENTRE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 639 mots
  •  • 1 média

La querelle des gluckistes et des piccinnistes se déroule pour l'essentiel à Paris de 1776 à 1779, et oppose moins les compositeurs Gluck et Piccinni, entraînés dans cette galère à leur corps défendant et dont les relations personnelles restent cordiales, que leurs partisans respectifs, et ce pour des motifs où la musique n'est pas, et de loin, seule en cause. Gluck, qui en 1774 a déjà donné à Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/querelle-entre-gluckistes-et-piccinnistes/#i_4355

GOBBI TITO (1913-1984)

  • Écrit par 
  • Jean ZIEGLER
  •  • 900 mots
  •  • 2 médias

La tradition familiale voulait qu'il fût juriste. Après de solides humanités, il fit donc des études de droit. Sans peine, mais aussi sans enthousiasme. La musique, le chant, les planches l'inspiraient, et la passion l'emporta sur ce qui, autour de lui, passait pour de la raison. Il était né le 24 octobre 1913 à Bassano del Grappa, près de Venise. Il y vécut heureux. Pourtant, il quitta sa Vénétie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tito-gobbi/#i_4355

GOERNE MATTHIAS (1967- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 037 mots
  •  • 1 média

Héritier d’une longue et glorieuse lignée de barytons allemands, Matthias Goerne impose sa haute stature et l’évidence de son talent aussi bien dans le monde de l’opéra que dans l’univers intime du lied . La grande tradition germanique domine dans un répertoire qui relie les auteurs classiques aux partitions contemporaines. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-goerne/#i_4355

GOLDSCHMIDT BERTHOLD (1903-1996)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 005 mots

Sans le mouvement d'intérêt qui s'est dessiné, à la fin des années 1980, en faveur de la musique dite « dégénérée » ( entartete Musik , œuvres des compositeurs interdits par les nazis), Berthold Goldschmidt serait resté dans l'ombre et n'aurait pas connu la consécration de son vivant. Ce compositeur et chef d'orchestre britannique d'origine allemande naît à Hambourg, le 18 ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berthold-goldschmidt/#i_4355

GOLTZ CHRISTEL (1912-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 378 mots

Soprano allemande, une des plus grandes interprètes des rôles-titres de Salomé et d' Elektra de Richard Strauss. Née à Dortmund le 8 juillet 1912, elle étudie le chant à Munich et commence sa carrière en interprétant des opérettes. En 1935, elle incarne Agathe ( Le Freischütz de Weber) à Fürth. Après une saison à Plauen, où elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christel-goltz/#i_4355

GORR RITA (1926-2012)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 369 mots

La mezzo-soprano belge Rita Gorr eut une carrière d'une longévité exceptionnelle. Pendant près de soixante ans, elle interpréta un vaste répertoire, dans lequel sa voix imposante au timbre métallique mit en valeur une technique dramatique incomparable. Rita Gorr, de son vrai nom Marguerite Geirnaert, naît le 18 février 1926, à Zelzate, près de Gand. Elle se forme dans cette dernière ville, puis au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-gorr/#i_4355

GRAUN CARL HEINRICH (1704-1759)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Le nom du compositeur allemand Carl Heinrich Graun est avant tout attaché à sa cantate de la Passion Der Tod Jesu . Né le 7 mai 1704, à Wahrenbrück, en Saxe, dans une famille de musiciens, Carl (ou Karl) Heinrich Graun étudie le chant à la Kreuzschule de Dresde, où il a pour maîtres Johann Zacharias Grundig et Christian Petzold ; il prend également des cours de composition au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-heinrich-graun/#i_4355

GRETCHANINOV ALEXANDRE TIKHONOVITCH (1864-1956)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 374 mots

Les œuvres sacrées ainsi que les pièces pour enfants assurent la notoriété du compositeur russe Alexandre Tikhonovitch Gretchaninov. Né le 13 octobre (ancien style ; 25 octobre nouveau style) 1864, à Moscou, Alexandre Tikhonovitch Gretchaninov (Aleksandr Tikhonovich Grechaninov en translittération anglo-saxonne) étudie le piano et la composition au conservatoire de sa ville natale. De 1890 à 1893, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-tikhonovitch-gretchaninov/#i_4355

GRISI GIULIA (1811-1869)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots

La soprano dramatique italienne Giulia Grisi est une des plus célèbres interprètes lyriques du xix e  siècle. Née le 28 juillet 1811, à Milan, Giulia Grisi étudie avec le comte Marco Aurelio Marliani dans sa ville natale et avec Giacomelli à Bologne, où elle fait ses débuts, à l'âge de dix-sept ans, en incarnant Emma dans Zelmira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulia-grisi/#i_4355

GRÜMMER ELISABETH (1911-1986)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 631 mots

Considérée comme l'une des plus grandes sopranos allemandes du milieu du xx e  siècle, Elisabeth Grümmer ne jouissait peut-être pas auprès des médias du même engouement qu'Elisabeth Schwarzkopf, dont le répertoire correspondait exactement au sien, mais elle faisait l'unanimité parmi les amateurs d'art lyrique et de mélodie. Elle naît le 31 mars 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-grummer/#i_4355

HADLEY JERRY (1952-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots

L'Américain Jerry Hadley mit sa voix de ténor lyrique ainsi que ses talents dramatiques au service de l'opéra et de l'opérette, mais aussi de la comédie musicale. Né le 16 juin 1952 à Manlius (Illinois), Jerry Hadley étudie le chant à l'université de l'Illinois, puis avec Thomas LoMonaco, à New York. Il fait ses débuts professionnels en 1978, au Lake George Opera de Saratoga Springs (État de New Y […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerry-hadley/#i_4355

HAEFLIGER ERNST (1919-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 954 mots

Avec un naturel dont il y a peu d'exemples, le Suisse Ernst Haefliger pouvait passer de l'Église à l'opéra et à la salle de concert sans rien perdre de cette grâce et de cette retenue dans l'expression qui ont fait de lui, dans son répertoire d'élection, l'un des plus parfaits ténors de sa génération. Ernst Haefliger (souvent orthographié Häfliger dans les pays germaniques et anglo-saxons) naît à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-haefliger/#i_4355

HAENDEL GEORG FRIEDRICH

  • Écrit par 
  • Jean-François LABIE
  •  • 3 149 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Jeunesse d'un héros »  : […] L'Europe du xviii e  siècle ne se soucie guère de l'orthographe des noms propres, surtout lorsqu'il s'agit de noms étrangers, dont chacun donne une transcription phonétique approximative. Italie, Allemagne ou Angleterre, nous connaissons une douzaine de graphies différentes des noms et prénoms du musicien ; si chacune d'elles a sa logique, son emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-friedrich-haendel/#i_4355

HALÉVY ÉLIE LÉVY dit JACQUES FRANÇOIS FROMENTAL (1799-1862)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 297 mots

Élève de Cherubini, comme son contemporain Auber, Halévy fut avec ce dernier l'une des gloires musicales de la Restauration et de la monarchie de Juillet. Là s'arrête la ressemblance ; Auber est l'héritier de l'opéra-comique et transpose l'esprit du xviii e siècle à l'usage de la bourgeoisie voltairienne du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/halevy-elie-levy-dit-jacques-francois-fromental/#i_4355

HARBISON JOHN (1938- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 221 mots

Compositeur prolifique autant que polymorphe, l'Américain John Harbison semble avoir, dès le berceau, bénéficié de la bienveillance d'une fée. Né le 20 décembre 1938 à Orange (New Jersey) dans une famille très musicienne, il improvise au piano dès l'âge de cinq ans et anime un groupe de jazz à douze ans à peine. Il a pour maîtres Walter Piston à l'université Harvard (où il obtient le diplôme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-harbison/#i_4355

HARNONCOURT NIKOLAUS (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 739 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le chef d'orchestre »  : […] Dans les années 1960, Harnoncourt découvre l' Introduction à la sociologie de la musique d'Adorno et prend conscience des rapports de force qui existent entre le chef et l'orchestre. 1971 voit le début de son enregistrement intégral des cantates sacrées de Bach avec le Consort de Gustav Leonhardt, entreprise qui ne s'achèvera qu'en 1989. En 1972, fort de son expérience de v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolaus-harnoncourt/#i_4355

HARVEY JONATHAN (1939-2012)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 172 mots

Le compositeur britannique Jonathan Dean Harvey naît le 3 mai 1939 à Sutton Coldfield, dans le Warwickshire. Il doit ses premières impressions musicales à son passage au St Michael's College de Tenbury, où il est choriste de 1948 à1952. « Auditeur fanatique », comme il se surnomme alors lui-même, l'adolescent fait feu de tout bois, se passionnant pour la musique sacrée du xvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-harvey/#i_4355

HASSE JOHANN ADOLF (1699-1783)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 461 mots

Compositeur allemand né à Bergedorf près de Hambourg. Le nom de Hasse symbolise à lui seul la conquête des pays germaniques par l'opéra et le style italiens au milieu du xviii e  siècle. Hasse débute comme chanteur (ténor) à Hambourg et à Brunswick, où il fait représenter en 1721 Antioco , son premier opéra ; il étudie à Napl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-adolf-hasse/#i_4355

HENZE HANS WERNER (1926-2012)

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 583 mots
  •  • 1 média

Hans Werner Henze naît à Gütersloh, en Westphalie, le 1 er juillet 1926. Après des études musicales commencées au conservatoire de Braunschweig, interrompues par la guerre, il se forme à Heidelberg sous la direction de Wolfgang Fortner. Il poursuit son cursus avec René Leibowitz à Darmstadt. L’influence du sérialisme qu’il découvre durant les tout premiers « cours d'été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-werner-henze/#i_4355

HIPPOLYTE ET ARICIE (J.-P. Rameau)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 322 mots
  •  • 1 média

Rameau a cinquante ans lorsque, théoricien émérite et compositeur reconnu, il ose enfin s'attaquer au seul genre qui lui résistait encore : l'opéra . Sa première tragédie en musique, Hippolyte et Aricie , créée le 1 er  octobre 1733, à l'Académie royale de musique de Paris, donne le coup d'envoi d'une série d'éclatantes réussites : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippolyte-et-aricie/#i_4355

HIRSCH GEORGES (1895-1974)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 448 mots

Né à Paris, d'une famille de lettrés, Georges Hirsch s'adonne de bonne heure à l'activité littéraire et théâtrale : poète avec Les Images , un recueil de vers paru avant guerre, auteur dramatique avec De l'aube à midi , La Source , La Corde raide , Les Verts Galants joués au théâtre de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-hirsch/#i_4355

HODDINOTT ALUN (1929-2008)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 881 mots

Premier compositeur gallois à avoir acquis une reconnaissance internationale, Alun Hoddinott est considéré comme le père spirituel de la musique galloise. Il a joué un rôle déterminant pour valoriser le patrimoine musical de son pays, tant dans ses œuvres que par son rôle de pédagogue et d'animateur infatigable. La salle du Wales Millenium Centre de Cardiff dans laquelle se produit le B.B.C. Nati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alun-hoddinott/#i_4355

HOFFMANN ERNST THEODOR AMADEUS (1776-1822)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET, 
  • Marc VIGNAL
  •  • 1 944 mots

Dans le chapitre « Le musicien »  : […] L'activité musicale de Hoffmann, compositeur et critique musical qui s'était adjugé le prénom d'Amadeus en hommage à Mozart, mérite mieux qu'une mention courante en marge de sa création littéraire. Exceptionnellement doué pour les arts, il accepte, en 1808, après des études de droit, une situation de chef d'orchestre au Théâtre national de Bamberg, et y reste avec des fortunes diverses jusqu'en 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-theodor-amadeus-hoffmann/#i_4355

HOFMANN PETER (1944-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 836 mots

Il a bâti sa carrière sur trois rôles wagnériens : Siegmund ( La Walkyrie ), Lohengrin et Parsifal ; il fut notamment le Siegmund du légendaire Ring du centenaire dirigé par Pierre Boulez et mis en scène par Patrice Chéreau à Bayreuth en 1976. Le ténor allemand Peter Hofmann naît à Marienbad, en Allemagne (auj. Mariánské Lázně, en République tchèque), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-hofmann/#i_4355

HOFMANNSTHAL HUGO VON (1874-1929)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 2 845 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La collaboration avec Richard Strauss »  : […] Le 30 octobre 1903, au Kleines Theater de Berlin, fut créée Elektra , une tragédie de Sophocle adaptée par Hofmannsthal, dans une mise en scène de Max Reinhardt. Lecteur des Études sur l'hystérie de Josef Breuer et Sigmund Freud, Hofmannsthal avait su éviter l'académisme néo-classique en modernisant la psychologie des personnages : Électre était présenté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugo-von-hofmannsthal/#i_4355

HOLZBAUER IGNAZ (1711-1783)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 292 mots

Né à Vienne, Holzbauer, qui mène à Vienne des études de droit et de théologie, s'initie à la composition grâce au célèbre Gradus ad Parnassum du maître de chapelle impériale Johann Joseph Fux, qui, estimant ne rien avoir à lui apprendre de plus, lui conseille d'aller se perfectionner en Italie, où il se rend en effet. On le retrouve peu de temps après maître de chapelle en M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignaz-holzbauer/#i_4355

HORNE MARILYN (1929- )

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 240 mots

Marilyn Horne, le plus éminent des contraltos rossiniens du xx e  siècle, est née soprano et américaine : paradoxe d'une carrière qui les multiplie à l'envi. Faisant alterner, par exemple, Carmen Jones, dans le film d'Otto Preminger, où elle double Dorothy Dandridge, avec Jocaste d' Œdipus Rex de Stravinski, la Giulietta des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marilyn-horne/#i_4355

HOTTER HANS (1909-2003)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 111 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un chant aristocratique »  : […] Hans Hotter, né à Offenbach-sur-le-Main (Allemagne) le 19 janvier 1909, étudie à Munich la philosophie et la musicologie, suit des cours de chant, d'harmonie et de direction d'orchestre. Tout semble alors le destiner à la carrière de chef. Mais, en 1929, le triomphe qu'obtient le jeune baryton-basse au cours d'un premier récital en décide autrement. Il travaille alors avec Matthäus Römer, héritie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-hotter/#i_4355

HUMPERDINCK ENGELBERT (1854-1921)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 144 mots

Compositeur allemand né à Siegburg (Rhénanie), élève de Hiller, de Lachner et de Rheinberger, Humperdinck enseigne successivement à Barcelone, à Francfort et, de 1900 à 1920, à Berlin. En 1879, il rencontre à Naples Richard Wagner, qui l'invite à collaborer à Bayreuth à la préparation des premières représentations de Parsifal . On lui doit des œuvres pour chœurs, des musiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engelbert-humperdinck/#i_4355

HUNT LORRAINE (1954-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Mezzo-soprano américaine. Lorraine Hunt (Lorraine Hunt Lieber-n après son mariage, en 1999, avec le compositeur américain Peter Lieberson) entame d'abord une carrière d'altiste avant de décider, en 1981, de se consacrer exclusivement au chant. Spécialiste du répertoire baroque, elle connaît la notoriété avec son interprétation, en 1985, de Sextus dans la production controversée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorraine-hunt/#i_4355

IVOGÜN MARIA (1891-1987)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 680 mots

C'est en mariant les trois premières syllabes du nom de sa mère, la célèbre cantatrice Ida von Günther, qu'Ilse von Günther s'est taillé un nom de théâtre qu'elle a couvert de gloire sur les scènes du monde entier. Cette soprano hongroise, qui adoptera plus tard la nationalité allemande, naît à Budapest le 18 novembre 1891. D'évidentes dispositions naturelles, jointes à l'exemple maternel, l'amèn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-ivogun/#i_4355

JACOBS RENÉ (1946- )

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER
  •  • 873 mots

Dans le chapitre « Le chef lyrique »  : […] En 1983, la recréation de l'opéra Orontea de Cesti au festival d'Innsbruck, dont l'enregistrement reçoit un accueil international enthousiaste, marque les débuts de la carrière de chef lyrique de René Jacobs. Fréquemment invité par les plus grands théâtres et festivals européens, il explore tout d'abord l'univers de l'opéra italien du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-jacobs/#i_4355

JANÁCEK LEOS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 877 mots

3 juillet 1854 Leoš Janáček naît à Hukvaldy, en Moravie, province qui appartient alors à l'Empire austro-hongrois. 1881 Janáček fonde une école d'orgue à Brünn (aujourd'hui Brno, en République tchèque). 1886 Janáček commence à travailler avec le folkloriste František Bartoš afin de recueillir des chants populaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janacek-reperes-chronologiques/#i_4355

JANOWITZ GUNDULA (1937- )

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 234 mots

Un timbre parmi les plus angéliques, mais une ampleur que seuls révèlent les opéras de Verdi et de Wagner ; une apparente placidité mais, sous le calme marmoréen, une palpitation aussi ardente que pudique ; une vocation mozartienne que prolonge un amour évident pour Richard Strauss : autant de traits qui font mentir les clichés réducteurs parfois associés au nom de la soprano allemande Gundula Ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gundula-janowitz/#i_4355

JANSEN JACQUES (1913-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 593 mots

Rares sont les chanteurs d'opéra à s'être totalement identifiés à un personnage : Jacques Jansen était Pelléas, un rôle qu'il a tenu pendant une quarantaine d'années à l'Opéra-Comique et sur les plus grandes scènes du monde. De son vrai nom Jacques Toupin, il naît à Paris le 22 novembre 1913. Il étudie le violon et le violoncelle avant d'entrer au Conservatoire de Paris, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-jansen/#i_4355

JENUFA (L. Janáček)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 355 mots

Jenůfa , le troisième opéra du compositeur tchèque Leoš Janáček, a beau avoir été et demeurer son œuvre lyrique la plus populaire, sa gestation fut difficile et sa fortune incertaine. Le compositeur, accaparé par ses divers engagements professionnels, affecté par la maladie puis la mort, en 1903, de sa fille Olga (à qui l'œuvre est dédiée), mais aussi confronté à de nombreuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jenufa/#i_4355

JOACHIM IRÈNE (1913-2001)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 837 mots

Le nom d'Irène Joachim demeure indissociable du rôle de Mélisande de Pelléas et Mélisande de Debussy, qu'elle a interprété durant plus de quinze ans et enregistré dans une gravure de référence. Née à Paris le 13 mars 1913, Irène Joachim est la petite-fille de deux grands artistes : le violoniste allemand Joseph Joachim, créateur du Concerto pour violon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irene-joachim/#i_4355

JOMMELLI NICCOLÒ (1714-1774)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 284 mots

En son temps l'un des plus célèbres compositeurs italiens d'opéras. Jommelli naît à Aversa près de Naples. Élève à Naples d'abord de Francesco Durante, puis de Leonardo Leo notamment, il fait représenter en 1737 son premier opéra, L'Errore amoroso , avec un succès tel que d'autres suivront bientôt non seulement à Naples mais aussi à Rome, à Bologne, où il étudie en 1741 le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niccolo-jommelli/#i_4355

JURINAC SENA (1921-2011)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 616 mots
  •  • 1 média

Le talent vocal peut-être le plus spontané, le plus neuf que l'après-guerre ait connu s'est paradoxalement développé, couvé, à l'abri de l'institution que l'après-guerre allait désastreusement périmer : l'Ensemble. Et l'Ensemble auquel Sena Jurinac (Srebrenka Jurinac, née le 24 octobre 1921 à Travnik, en Yougoslavie, aujourd'hui Bosnie-Herzégovine), appartint tout au long de sa longue carrière fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sena-jurinac/#i_4355

KAUFMANN JONAS (1969- )

  • Écrit par 
  • Virginia GORLINSKI
  •  • 873 mots

« D'un raccourci familier, on pourrait dire que Kaufmann est le „deux-en-un“ de la voix mâle : aigus projetés et couleur sombrée, exploit du forçage vocal propre à la tessiture de ténor – celui-là même qui dresse l'épiderme quand arrive le contre- ut  – et style suprêmement intérieur – ce qu'on aime chez nos grands barytons, cette noblesse élégante et pudique. [...] Plus qu'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonas-kaufmann/#i_4355

KEISER REINHARD (1674-1739)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 403 mots

Principal représentant de l'opéra baroque allemand au début du xviii e siècle, Reinhard Keiser naît à Teuchern près de Weissenfels, aux confins de la Saxe et de la Thuringe. Élève de son père (organiste à Weissenfels), de Schelle à Saint-Thomas de Leipzig, et du compositeur d'opéras Johann Sigismund Kusser, il suit ce dernier à Hambourg après avo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reinhard-keiser/#i_4355

KERLL JOHANN CASPAR (1627-1693)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

L'organiste et compositeur allemand Johann Caspar Kerll, est l'un des principaux représentants de la musique de l'époque baroque dans l'Allemagne méridionale catholique. Il constitue un trait d'union entre les grands maîtres romains du début du xvii e  siècle et Jean-Sébastien Bach ou Haendel. Johann Caspar (Kaspar) Kerll (Kerl, Cherll, Cherl) naî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-caspar-kerll/#i_4355

KING JAMES (1925-2005)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 648 mots

Avec son compatriote Jess Thomas, l'Américain James King fut le principal Heldentenor de la génération qui a suivi celle de Wolfgang Windgassen, s'emparant des grands rôles wagnériens, jusqu'alors détenus par des chanteurs allemands et scandinaves. James Ambros King naît dans une famille modeste à Dodge City (Kansas) le 22 mai 1925, d'un père irlandais et d'une mère d'ascend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-king/#i_4355

KIPNIS ALEXANDER (1891-1978)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 327 mots

Une voix parmi les plus phénoménales par l'ampleur, la variété des couleurs, la capacité d'adaptation aux styles et aux tessitures les plus divers. Alexander Kipnis s'est illustré dans les répertoires de basse chantante aussi bien que de basse profonde et même de baryton : il fut Valentin ( Faust de Gounod) et Wolfram von Eschenbach ( Tannhäuser de Wag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-kipnis/#i_4355

KLEIBER CARLOS (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 882 mots

Dans le chapitre « Discipline et enthousiasme »  : […] Né à Berlin le 3 juillet 1930, Carlos Kleiber quitte l'Allemagne pour l'Argentine en 1935 lorsque son père claque la porte de la Staatsoper de Berlin en signe de protestation contre le régime nazi. Il fait ses études musicales (piano et timbales) à Buenos Aires et adopte la nationalité argentine, qu'il conservera jusqu'à la fin de sa vie. Son père l'envoie à Zurich pour faire des études de chimie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-kleiber/#i_4355

KLEMPERER OTTO (1885-1973)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 083 mots
  •  • 2 médias

Chef d'orchestre allemand considéré comme l'un des ultimes détenteurs des traditions d'interprétation germanique du xx e  siècle, Otto Klemperer constitue un maillon essentiel entre Gustav Mahler et Richard Strauss, deux compositeurs qu'il a bien connus, et la génération suivante. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-klemperer/#i_4355

KOERING RENÉ (1940- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 306 mots

Né à Andlau (Bas-Rhin) le 27 mai 1940, le compositeur français René Koering étudie le piano et le hautbois à Strasbourg. Très tôt, son intérêt se porte sur la théorie et l'écriture musicales. Dès l'âge de quinze ans, il se penche sur les conceptions dodécaphoniques et sérielles d'Arnold Schönberg. Bien qu'influencé par Béla Bartók et Igor Stravinski, il commence à composer dans un style sériel. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-koering/#i_4355

KOMISCHE OPER

  • Écrit par 
  • Jacques FOURNIER
  •  • 255 mots

De création bien plus récente que les deux autres théâtres lyriques de Berlin – la Staatsoper et la Deutsche Oper –, la Komische Oper se trouvait, comme la Staatsoper, à Berlin-Est du temps de la R.D.A. La Komische Oper, où les œuvres sont exclusivement interprétées en allemand, fut inaugurée en 1947 par Walter Felsenstein, qui en assura la direction jusqu'à sa mort, en 1975. Créateur du concept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/komische-oper/#i_4355

KORNGOLD ERICH WOLFGANG (1897-1957)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 841 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le compositeur d'opéras »  : […] Dans les années où le jeune homme s'affirme, le passage par l'opéra ou l'opéra-comique est nécessaire à la réussite de tout compositeur. Les deux premiers ouvrages lyriques de Korngold, Der Ring des Polykrates – opéra bouffe en un acte, sur un livret de Leo Feld et Julius Korngold d'après un texte de Heinrich Teweles – et Violanta – tragédie en un acte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-wolfgang-korngold/#i_4355

KÖTH ERIKA (1927-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 426 mots

Au sein du répertoire lyrique, certains types de voix possèdent un caractère exceptionnel par leur rareté, le petit nombre de rôles qui leur conviennent et les risques plus apparents que semblent encourir les chanteurs dotés de telles tessitures. Le répertoire de soprano colorature en est l'exemple typique, et il a été marqué par quelques voix hors du commun auxquelles on a souvent appliqué le qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erika-koth/#i_4355

KRAUS ALFREDO (1927-1999)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 712 mots
  •  • 1 média

L'histoire des théâtres lyriques et emplie de ces ténors qui subjuguent les foules par l'éclat et la puissance de leur aigu triomphant. Elle en compte bien peu qui peuvent s'enorgueillir, comme Alfredo Kraus à l'issue d'une carrière de plus de quarante ans, de n'avoir jamais sacrifié leur idéal musical à la volupté des succès d'un soir. Espagnol d'ascendance autrichienne, Alfredo Kraus Trujillo na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfredo-kraus/#i_4355

KRENEK ERNST (1900-1991)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 029 mots

Le compositeur Ernst Krenek, l'un des plus originaux de l'école autrichienne contemporaine, se place dans le sillage de Schönberg ; il a néanmoins abordé les tendances d'écriture les plus diverses. Cet éclectisme et l'abondance de son œuvre l'ont rendu difficile à situer, et son importance a été souvent sous-estimée. Il voit le jour à Vienne, le 23 août 1900, dans une famille d'origine tchèque (il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-krenek/#i_4355

KRUYSEN BERNARD (1933-2000)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 459 mots

Le baryton néerlandais Bernard Kruysen naît à Montreux, en Suisse, le 28 mars 1933. Membre d'une longue lignée d'artistes – petit-fils et fils de peintres, père d'un sculpteur –, il passe la plus grande partie de son enfance en Provence. Il conservera sa vie durant une connaissance intime de la langue française, dont il avait pénétré toutes les subtilités et qu'il parlait et chantait sans la plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-kruysen/#i_4355

LABLACHE LUIGI (1794-1858)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 355 mots

Basse italienne admirée pour sa musicalité et ses talents dramatiques, Luigi Lablache naît le 6 décembre 1794 à Naples. Il étudie au Conservatorio della Pietà dei Turchini de sa ville natale, où, à l'âge de dix-huit ans, il interprète au Teatro San Carlino un rôle de « bouffe napolitaine » ( buffo napoletano ) dans La Molinara de Valentino Fioravanti, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-lablache/#i_4355

LADY MACBETH DE MZENSK (D. Chostakovitch)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 434 mots

À l'automne de 1930, Dmitri Chostakovitch s'attelle à la composition d'un opéra en quatre actes sur un livret qu'il a élaboré avec le dramaturge Alexandre Preis d'après un court récit de Nikolaï Semenovitch Leskov Lady Macbeth du district de Mzensk ( Ledi Makbet Mtsenskogo uyezda , 1865). L'opéra est une peinture sombre de l'ennui dans la province russ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lady-macbeth-de-mzensk/#i_4355

LANGRIDGE PHILIP (1939-2010)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 847 mots

Considéré comme l'un des meilleurs chanteurs-acteurs de son époque, le ténor anglais Philip Langridge fut l'un des représentants marquants d'une génération qui a fait tomber les frontières entre les différents répertoires : aussi à l'aise dans le répertoire traditionnel que dans la musique baroque, il a aussi été le champion de la musique britannique de son temps. Philip Gordon Langridge voit le j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-langridge/#i_4355

LAURI-VOLPI GIACOMO (1892-1979)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 216 mots

Giacomo Lauri-Volpi naît à Rome le 11 décembre 1892. Dans la descendance de Caruso, ce ténor scintillant, dont l'émission haute, héritée de l'école d'Antonio Cotogni, fut préservée un demi-siècle durant, imposait sa marque de patricien et de poète enjôleur aux rôles qu'il s'appropriait. L'un des derniers représentants du chant romantique, il mariait une stupéfiante aisance d'émission, un aigu sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-lauri-volpi/#i_4355

LEFORT BERNARD (1922-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 685 mots

Après avoir commencé une carrière de baryton interrompue par la maladie, Bernard Lefort a occupé plusieurs fonctions importantes à la tête de grands théâtres lyriques français, notamment l'Opéra de Paris, dont il fut administrateur général. Né à Paris le 29 juillet 1922, il entreprend des études juridiques et de sciences politiques, tout en travaillant le chant et l'art lyrique au Conservatoire. P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lefort/#i_4355

LE FREISCHÜTZ (C. M. von Weber)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 221 mots
  •  • 1 média

La création triomphale, le 18 juin 1821, au Königliches Schauspielhaus de Berlin, du Freischütz de Carl Maria von Weber marque l'émancipation de l'opéra allemand. Malgré la réussite de L'Enlèvement au sérail (1782) et de La Flûte enchantée (1791) de Mozart, voire du Fidelio (1805) de Beethoven, l'opéra resta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-freischutz/#i_4355

LEHMANN LILLI (1848-1929)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 384 mots

La soprano et interprète allemande de lieder Lilli Lehmann s'est notamment illustrée par ses interprétations d'Isolde. Née le 24 novembre 1848, à Würzburg, en Bavière, Lilli Lehmann étudie le chant avec sa mère, Marie Loewe, et fait ses débuts sur scène à Prague, en 1865, en interprétant le Premier Garçon dans La Flûte enchantée de Mozart. En 1869, elle rejoint la Hofoper de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lilli-lehmann/#i_4355

LEHMANN LOTTE (1888-1977)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

Pas plus que le bonheur, la perfection n'a d'histoire. Rarement vie fut plus linéaire que celle de la grande soprano allemande Lotte Lehmann. Née à Perleberg dans la province de Brandebourg, elle étudie à Berlin sous la direction de Mathilde Mallinger et d'Etelka Gerster. En 1913, à vingt-cinq ans, elle débute dans Tannhaüser à l'Opéra de Hambourg. Vienne, qui sera sa patrie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lotte-lehmann/#i_4355

LEIDER FRIDA (1888-1975)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 230 mots

Entre les deux guerres mondiales, le nom de la soprano allemande Frida Leider se confondait avec ceux de Brünnhilde et d'Isolde, dont elle avait su humaniser, par la grâce d'une voix malléable, les accents héroïques auxquels on les réduisait trop souvent. Wagnérienne mais acclimatée à Mozart, à Gluck, voire à Verdi, cette chanteuse à la mezza voce enchanteresse offrira au Metropolitan Opera de Ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frida-leider/#i_4355

LEITMOTIV

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 308 mots

Terme allemand signifiant « motif conducteur », mais passé dans la langue française, parmi d'autres, en raison notamment de ses résonances wagnériennes. Inventé par Hans von Wolzogen (1848-1938), leitmotiv désigne un court motif mélodique, harmonique ou rythmique, très caractérisé, servant à illustrer ou à individualiser, au cours d'un drame lyrique, un personnage, une idée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leitmotiv/#i_4355

LEMECHEV SERGEI (1902-1977)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 232 mots

Le « chantre de l'amour et de la tristesse », la « voix du cœur » : les louanges n'ont jamais manqué à un chanteur qui fut le plus populaire d'Union soviétique, au point d'avoir ses « groupies ». Le ténor Sergei Lemechev (né à Knyazevo, dans l'oblast de Tver, en Russie, le 27 juin – ancien style, 10 juillet, nouveau style – 1902) était le charme même, à la scène comme à la ville, et le public adu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sergei-lemechev/#i_4355

LEMNITZ TIANA (1897-1994)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 245 mots

Pour plusieurs générations de discophiles, Tiana Lemnitz fut la Pamina ( La Flûte enchantée de Mozart) de Thomas Beecham, épanchement d'une âme portée par un souffle et une diction de pure transparence. Référence suprême. Au point d'occulter la diversité des emplois où cette soprano allemande a su briller d'un éclat aussi intense que pudique : en Agathe du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiana-lemnitz/#i_4355

LEO LIONARDO ORTENSIO SALVATORE DE LEO dit LEONARDO (1694-1744)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Le compositeur italien Leonardo Leo, renommé pour ses nombreux opéras-comiques, joua un rôle prépondérant dans le développement de l'école napolitaine. Né le 5 août 1694, à San Vito degli Schiavi (auj. San Vito dei Normanni), près de Brindisi, dans le royaume de Naples, Leonardo Ortensio Salvatore de Leo entre au conservatoire de la Pietà dei Turchini, à Naples, en 1709 ; c'est dans cette institu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-lionardo-ortensio-salvatore-de-leo-dit-leonardo/#i_4355

LEONCAVALLO RUGGERO (1857-1919)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 176 mots
  •  • 1 média

Avec le Mascagni de Cavalleria rusticana et le Puccini de La Bohème , Ruggero Leoncavallo est le principal représentant de l'école dite vériste. Ses deux œuvres principales, Pagliacci ( Paillasse , 1892) et La Bohème (1897), cette dernière postérieure d'un an à l'opéra du même nom compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruggero-leoncavallo/#i_4355

LESUEUR JEAN-FRANÇOIS (1760-1837)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 299 mots

Compositeur français né à Drucat-Plessiel, près d'Abbeville, Lesueur est reçu sans concours, après avoir occupé des postes dans de nombreuses villes, à Notre-Dame de Paris en 1786. Aussitôt, il demande au chapitre « la permission d'ajouter de la symphonie à sa musique pour les quatre fêtes de l'année » : le premier essai a lieu le jour de l'Assomption, avec un vif succès, mais non sans provoquer d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-lesueur/#i_4355

LÉVINAS MICHAËL (1949- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 429 mots

Dans le chapitre « Une œuvre à la dimension théâtrale »  : […] Selon le compositeur, toute son œuvre tendrait vers une dimension théâtrale. Il refuse en effet la notion « du musical comme seule élaboration du son » et instaure les matériaux sonores dans des lieux qu'il investit et qu'il occupe comme au théâtre. Dans le Deuxième Concerto pour un piano-espace (1980), la théâtralité intervient directement dans l'espace, redimensionné et rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-levinas/#i_4355

LE VOYAGE D'HIVER DE SCHUBERT (I. Bostridge) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 1 036 mots
  •  • 1 média

Né le 25 décembre 1964 à Londres, Ian Bostridge est un grand interprète au répertoire varié : Schubert, Purcell, Monteverdi, Bach, Britten ou Thomas Adès. Le ténor britannique a notamment étudié le chant à l’école Britten-Pears d’Aldeburgh, puis auprès de Dietrich Fischer-Dieskau, en même temps que la philosophie et l’histoire dans les prestigieuses universités de Cambridge et d’Oxford. Ses multi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-voyage-d-hiver-de-schubert/#i_4355

LICITRA SALVATORE (1968-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 277 mots

Le ténor italien Salvatore Licitra faisait figure de « nouveau Pavarotti ». Né de parents siciliens le 10 août 1968, à Berne, en Suisse, Salvatore Licitra se forme dans un premier temps aux arts graphiques ; ce n'est qu'à l'âge de dix-huit ans qu'il commence à étudier la musique au conservatoire de Parme. Il débute sur la scène lyrique en 1998, au Teatro Regio de Parme, dans le rôle de Riccardo ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvatore-licitra/#i_4355

LIEBERMANN ROLF (1910-1999)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 874 mots

Compositeur et homme de théâtre suisse, Rolf Liebermann a marqué son époque grâce à son action à la tête de l'Opéra de Hambourg et, surtout, comme administrateur général de l'Opéra de Paris. Né à Zurich le 14 septembre 1910, il fait des études de droit à l'université de sa ville natale et étudie la musique avec José Berr (1929-1933). Puis il travaille la direction d'orchestre avec Hermann Scherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolf-liebermann/#i_4355

LIND JENNY (1820-1887)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 332 mots
  •  • 1 média

Soprano britannique d'origine suédoise, née le 6 octobre 1820, à Stockholm, morte le 2 novembre 1887, à Malvern, dans le Worcestershire (Royaume-Uni), Jenny Lind fut admirée pour la pureté et le naturel de son art. Johanna Maria Lind fait ses débuts à Stockholm en 1838, dans le rôle d'Agathe ( Le Freischütz de Carl Maria von Weber), puis étudie en 1841, à Paris, auprès de Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jenny-lind/#i_4355

LISSNER STÉPHANE (1953- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 181 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La découverte de l’opéra au Châtelet »  : […] « Un jour, j’ai découvert la musique. » À partir de 1983, Stéphane Lissner fait partie du conseil d’administration du Châtelet, alors nommé Théâtre musical de Paris. Son directeur, Jean-Albert Cartier, l’appelle à ses côtés. La première production dont il a la charge, Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, luxueusement pensée par Pier Luigi Pizzi, n’a pourtant rien à vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-lissner/#i_4355

LISZT FRANZ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 540 mots
  •  • 18 médias

22 octobre 1811 Franz (Ferenc) Liszt naît à Doborján, en Hongrie, aujourd'hui Raiding, en Autriche. 24 décembre 1837 Au cours d'un voyage en Italie, sa compagne Marie d'Agoult met au monde une fille, Cosima, à Bellagio, sur le lac de Côme. Cosima épousera le chef d'orchestre Hans von Bülow le 18 août 1857 et divorcera le 18 juillet 1870 pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liszt-reperes-chronologiques/#i_4355

LITVINNE FELIA (1860-1936)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 417 mots

C'est à Saint-Pétersbourg que naquit Françoise-Jeanne Vasil'yevna Schütz, dite Felia Litvinne, soprano russe d'ascendance allemande et canadienne, naturalisée française. Elle fut élevée en Italie et à Paris avec sa sœur Hélène, qui devait épouser l'illustre basse franco-polonaise Édouard De Reszké. Une telle alliance valait de l'or en toute cette fin de siècle où Paris dictait sa loi au monde lyri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felia-litvinne/#i_4355

LOCKE MATTHEW (1622 env.-1677)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 438 mots

Matthew Locke est le compositeur le plus important dans l'histoire du théâtre musical en Angleterre avant Henry Purcell. The Siege of Rhodes lui vaut d'être considéré comme le père de l'opéra anglais. Né vers 1622, à Exeter, dans le Devon, Matthew Locke a probablement étudié avec Edward Gibbons (un des frères d'Orlando Gibbons), maître des chœurs de la cathédrale d'Exeter, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthew-locke/#i_4355

LONDON GEORGE (1919-1985)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 529 mots

De son vrai nom George Burnstein, le baryton-basse américain d’origine canadienne George London naît le 30 mai 1919 à Montréal (Canada) de parents juifs russes. Il travaille tout d'abord à Los Angeles avec Richard Lert, Hugo von Strelitzer et Nathan Stewart. En 1942, il débute à Hollywood sous le pseudonyme de George Burnson dans le rôle du docteur Grenvil ( La Traviata ). À […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-london/#i_4355

LORENGAR PILAR (1921-1996)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 524 mots

Elle avait tout pour être une diva : les dons, les rôles et une musicalité à faire pâlir les plus brillantes étoiles du monde lyrique. Tout occupée à s'offrir et à l'œuvre et à l'équipe qui l'a fait vivre, Pilar Lorengar n'a guère pris le temps de s'intéresser à sa carrière ni la peine de se mettre en valeur. Scandaleusement négligée par les maisons de disques, cette parfaite musicienne n’a laissé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pilar-lorengar/#i_4355

LORENZ MAX (1901-1975)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 375 mots

Né à Düsseldorf, Max Lorenz porta avec bonheur, et même avec élégance, une chance historique qui aurait pu lui être fatale. Il incarnait de façon presque idéale, au physique comme au vocal, le type wagnérien du héros aryen, le Siegfried et le Tristan rêvés, au moment même où l'idéologie nazie s'emparait de l'image. Il prit la place de Lauritz Melchior à Bayreuth en 1933 comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-lorenz/#i_4355

LOS ANGELES VICTORIA DE (1923-2005)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 025 mots
  •  • 1 média

Rares sont les cantatrices dont le répertoire peut rivaliser en étendue avec celui de la soprano catalane Victoria de Los Angeles. Le grand livre lyrique – que celui-ci soit italien, allemand, français ou espagnol – est parcouru dans son entier avec la même maîtrise. Mieux encore, elle aborde avec une souveraine aisance et un naturel confondant le lied allemand – qu'elle a étudié avec Elena Gerhar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victoria-de-los-angeles/#i_4355

LOTT FELICITY (1947- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 034 mots

Le parcours de Felicity Lott n'a eu ni l'évidence ni la rapidité de celui d'une enfant prodige. Sa carrière, commencée assez tardivement, s'est d'abord circonscrite à la Grande-Bretagne. Alors qu'elle approche de la quarantaine, celle qu'on surnomme familièrement « Flott » finit par se produire sur le Vieux Continent et aux États-Unis. Elle y remportera d'éclatants succès et se placera ainsi au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicity-lott/#i_4355

LOURIÉ ARTHUR VINCENT (1892-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre-É. BARBIER
  •  • 1 067 mots

Compositeur américain d’origine russe, Lourié est l’exact contemporain de Prokofiev. Il naît, le 14 mai 1892, à Saint-Pétersbourg, d'une mère juive qui lui apprend très tôt le piano. Il se convertira en 1913 au catholicisme. Il fréquente les milieux d'avant-garde de la capitale impériale et se lie à deux poètes qui vont marquer le xx e siècle, Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-vincent-lourie/#i_4355

LUCIA DI LAMMERMOOR (G. Donizetti)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 710 mots
  •  • 1 média

Dramma tragico en trois actes de Gaetano Donizetti sur un livret de Salvatore Cammarano, Lucia di Lammermoor est créé triomphalement au Teatro San Carlo de Naples le 26 septembre 1835. Avec Norma de Vincenzo Bellini, Lucia di Lammermoor constitue l'autre sommet du romantisme italien pré-verdien. La renommée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucia-di-lammermoor/#i_4355

LUCIA DI LAMMERMOOR (G. Donizetti), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 212 mots
  •  • 2 médias

On néglige parfois les apports de Donizetti en faisant de lui un simple épigone du néo-belcantisme italien, tout dévoué à la mise en valeur des voix. La réalité est plus complexe. Archétype de l'opéra romantique italien, Lucia di Lammermoor , créé triomphalement le 26 septembre 1835 au Teatro San Carlo de Naples, est certes un ouvrage « vocal » qui offre à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucia-di-lammermoor-g-donizetti-en-bref/#i_4355

LUDWIG CHRISTA (1928- )

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 231 mots

Qu'il s'agisse de Cherubino ( Les Noces de Figaro de Mozart) ou de Carmen, de la Première Prieure des Dialogues des carmélites de Poulenc ou d'Eboli ( Don Carlo de Verdi), de la Maréchale straussienne ou d' Iphigénie en Tauride de Gluck, cette chanteuse au timbre profond, acclimaté aux styles musicaux les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christa-ludwig/#i_4355

MAAG PETER (1919-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 005 mots

Pour donner vie à la musique de Mozart, il faut trouver un idéal dosage de précision et de grâce, d'humour et de tendresse, de sensualité et de pudeur. Elle n'est pas très longue la liste des chefs d'orchestre – Thomas Beecham, Bruno Walter, Karl Ristenpart, George Szell, Josef Krips, Ferenc Fricsay, Claudio Abbado – qui y sont parvenus. Le Suisse Peter Maag, dont la réputation s'est étendue au mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-maag/#i_4355

MACNEIL CORNELL (1922-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

Le baryton américain Cornell MacNeil surmonta son asthme de jeunesse pour devenir une des stars du Metropolitan Opera de New York, où il se produisit vingt-huit années consécutives, de 1959 à 1987, dans plus de six cents représentations, et vingt-six rôles différents. Cornell MacNeil naît le 24 septembre 1922 à Minneapolis (Minnesota). Sa mère, chanteuse, a étudié avec la célèbre contralto et mez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cornell-macneil/#i_4355

MADERNA BRUNO (1920-1973)

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 472 mots

Vénitien comme G. F. Malipiero qui fut son professeur, et comme son cadet Luigi Nono dont il fut à son tour l'initiateur, Bruno Maderna est un des plus authentiques représentants du renouveau de la musique italienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Enfant prodige, il a toujours vécu par et dans la musique. À six ans, il gagne sa vie avec son violon, à onze ans il dirige pour la première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-maderna/#i_4355

MAHLER GUSTAV

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 2 864 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'interprète et l'homme de théâtre »  : […] Avec son accession en mai 1897 au poste de directeur de l' Opéra de Vienne, Mahler aborde l'étape la plus prestigieuse de sa carrière officielle. Ne se ménageant pas plus qu'il ne ménage les autres, il s'attire à la fois des partisans dévoués et des ennemis acharnés : d'où ses triomphes et ses échecs. Il rénove le répertoire et les habitudes de travail de l' orchestre et dirige aussi, de 1898 à 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-mahler/#i_4355

MALGOIRE JEAN-CLAUDE (1940-2018)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 896 mots
  •  • 1 média

Chef d'orchestre et musicologue français, Jean-Claude Malgoire est né à Avignon le 25 novembre 1940. Son aventure prend son essor lorsque, après avoir effectué ses études musicales au conservatoire de sa ville natale, il monte à Paris . Hautboïste, il est admis au Conservatoire de la capitale et, dès 1957, en reçoit l'enseignement officiel ; un passage de quatre ans qui se soldera par deux premie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-malgoire/#i_4355

MALIBRAN MARIA FELICIA (1808-1836)

  • Écrit par 
  • Piotr KAMINSKI
  •  • 687 mots

Maria Felicia García (épouse Malibran) est née le 24 mars 1808 à Paris, fille aînée du célèbre ténor espagnol Manuel García, le premier Almaviva du Barbier de Séville de Rossini. Elle débuta sur scène à l'âge de six ans, dans Agnese de Ferdinando Paër, puis étudia le chant avec son père, qui lui imposa un entraînement impitoyable. Terrorisée, elle atte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-felicia-malibran/#i_4355

MALIPIERO GIAN FRANCESCO (1882-1973)

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 439 mots

Gian Francesco Malipiero (1882-1973), compositeur italien, a fait ses études musicales à Venise où il est né, puis à Vienne. À Paris, où il vient en 1913, il découvre Debussy, Ravel et Stravinski. Ces influences, combinées à l'étude des maîtres italiens, notamment Monteverdi et Cavalli, sont déterminantes pour la formation de son style. Malipiero prend une influence considérable sur la vie musical […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gian-francesco-malipiero/#i_4355

MANOURY PHILIPPE (1952- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 2 757 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tentation du théâtre lyrique »  : […] Le 10 mars 1997, 60 e  Parallèle , la première partition lyrique de Philippe Manoury, est créé au Théâtre du Châtelet, à Paris, par l'Orchestre de Paris sous la direction de David Robertson. Parti d'un premier projet s'inspirant de l'univers d'Orson Welles, le compositeur a écrit un opéra en un acte d'une ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-manoury/#i_4355

MARAIS MARIN (1656-1728)

  • Écrit par 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 350 mots

Né à Paris, fils d'un cordonnier, Marin Marais est enfant de chœur à Saint-Germain-l'Auxerrois, en même temps que de Lalande. Il étudie la viole avec Sainte-Colombe et devient virtuose de la basse de viole. Il se marie en 1676 : il aura dix-neuf enfants, dont plusieurs deviendront musiciens. « Musicqueur du Roy » à la Cour, il devient en 1679 « ordinaire de la Chambre du Roy pour la viole ». Disci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marin-marais/#i_4355

MARIO GIOVANNI MATTEO (1810-1883)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Ténor romantique italien, né le 17 octobre 1810, à Cagliari, en Sardaigne, mort le 11 décembre 1883, à Rome, Giovanni Mario est réputé pour sa grande beauté, sa grâce et son charme ainsi que pour la large tessiture de sa magnifique voix. Issu d'une famille noble et fils d'un général de la garde piémontaise, Giovanni Matteo Mario, Cavaliere (« chevalier ») di Candia, suit une formation d'officier d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-matteo-mario/#i_4355

MARSCHNER HEINRICH AUGUST (1795-1861)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 703 mots

Après la création, en 1821, du Freischütz de Carl Maria von Weber, chef-d'œuvre fondateur de l'opéra romantique, la tendance fantastique dans l'opéra allemand du début du xix e  siècle est celle qui connaît, au détriment du chevaleresque et du merveilleux, la plus riche postérité, en particulier avec le compositeur et chef d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-august-marschner/#i_4355

MARTINELLI GIOVANNI (1885-1969)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 203 mots

Véritable épée de lumière, cette voix concentrée « dans le masque », dont la scansion confère éclat et pertinence à la phrase verdienne, aura montré, d' Ernani à Otello , du Bal masqué et de Simon Boccanegra à La Force du destin , une fermeté de trait et une pureté de ligne immédiatemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-martinelli/#i_4355

MARZIEH (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Patricia BAUER, 
  • Universalis
  •  • 299 mots

Marzieh fut, de la fin des années 1940 jusqu'à la révolution islamique de 1978-1979, l'une des grandes interprètes des chants classiques persans et des chansons modernes iraniennes. Décidant de s'exiler en 1994, cette icône de l'opposition au régime théocratique chanta souvent des textes chargés de messages politiques. Achraf al-Sadat Mortezaï (Ashraf al-Sadat Morteza’i) est né en 1924 à Téhéran. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marzieh/#i_4355

MASCAGNI PIETRO (1863-1945)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 156 mots

Un opéra en un acte, Cavalleria rusticana , représenté à Rome en 1890, inaugure l'ère du vérisme — deux ans avant Paillasse de Leoncavallo et trois avant Manon Lescaut de Puccini : qui aurait prédit le succès à cet obscur petit professeur de province ? Dès lors, l'œuvre de Mascagni, avec celle des deux autres compositeurs cités, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-mascagni/#i_4355

MASSENET JULES (1842-1912)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 279 mots
  •  • 2 médias

Élève d'Ambroise Thomas, prix de Rome à vingt et un ans, membre de l'Institut à trente-six ans (contre Saint-Saëns), Jules Massenet a la carrière d'un musicien heureux, adulé du public et des chanteurs. Son génie est facile, trop facile ; sa complaisance pour le goût du public et pour les chanteurs est responsable de bien des banalités et de bien des fautes de goût. À part des oratorios, composés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-massenet/#i_4355

MATAČIĆ LOVRO VON (1899-1985)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 630 mots
  •  • 1 média

Le chef d'orchestre croate Lovro von Matačić voit le jour le 14 février 1899 à Sušak, près de Rijeka (alors Fiume), en plein empire austro-hongrois. Il fait ses études dans la capitale de l'empire, où il fait partie des Petits Chanteurs de Vienne (Wiener Sängerknaben) avant de travailler, à la Hochschule für Musik, le piano et l'orgue avec Dietrich, la théorie avec Walker, la composition et la di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lovro-von-matacic/#i_4355

MAUREL VICTOR (1848-1923)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 705 mots

Le baryton français Victor Maurel fut un des plus grands chanteurs d'opéra de son temps, admiré pour sa technique remarquable – notamment sa maîtrise du souffle –, sa musicalité et ses talents dramatiques. Victor Maurel, né le 17 juin 1848 à Marseille, commence à étudier le chant dans sa ville natale, puis avec Eugène Vauthrot et Victor-Alphonse Duvernoy au Conservatoire de Paris, où il remporte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-maurel/#i_4355

McCORMACK JOHN FRANCIS (1884-1945)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Ténor irlandais né le 14 juin 1884 à Athlone (Irlande), mort le 16 septembre 1945 près de Dublin. John McCormack remporte le prix du National Irish Festival (Feis Ceoil) à Dublin en 1903. Il étudie ensuite en Italie, avant de faire ses débuts à l'opéra en 1907, au Covent Garden de Londres, en interprétant Turiddu dans Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni. Il apparaît en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-francis-mccormack/#i_4355

MELBA NELLIE (1861-1931)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 202 mots

Soprano colorature australienne née le 19 mai 1861 à Richmond (près de Melbourne), morte le 23 février 1931 à Sydney. Jeune pianiste et organiste douée, Nellie Melba, de son vrai nom Helen Porter Mitchell, chante dans la salle municipale de Richmond (Australie) dès l'âge de six ans. Elle n'étudie cependant le chant qu'après son mariage avec Charles Nesbitt Armstrong en 1882. Elle se produit à Sydn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nellie-melba/#i_4355

MELCHIOR LAURITZ (1890-1973)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  • , Universalis
  •  • 1 032 mots
  •  • 1 média

« Au cœur de la mythologie wagnérienne, le ténor, ce nouvel eroi grec exalte la force des hommes et partage leurs faiblesses. Les „Wälse“ de Siegmund, le chant de la forge et l'affrontement sonore de Siegfried et de Mime, son antagonisme dérisoire, lui confèrent une force tellurique » (Jean Cabourg). Par son intelligence musicale, sa diction, ses aigus d'airain, sa vaillance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lauritz-melchior/#i_4355

MERCADANTE SAVERIO (1795-1870)

  • Écrit par 
  • Sylvie MAMY
  •  • 1 042 mots

Vers 1840, après le retrait de Rossini, la mort de Bellini et le départ à Paris de Donizetti, Mercadante est considéré comme le plus grand compositeur d'opéra italien. Toutefois, il est rapidement supplanté, dans le cœur de ses compatriotes, par le jeune Verdi. À sa mort, sa notoriété décline, effacée par celle du génial compositeur de Busseto, que Mercadante a largement inspiré sans toutefois en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saverio-mercadante/#i_4355

MERIKANTO AARRE (1893-1958)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 241 mots

Le compositeur finlandais Aarre Merikanto apparaît comme le principal représentant du modernisme finlandais des années 1920. Il se heurtera pourtant de son vivant à l'incompréhension de la part de l'establishment musical de son pays, qui rejettera ses œuvres les plus novatrices, ce qui bridera son génie créateur, le conduira à détruire ou à mutiler certaines de ses compositions et à adopter une dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aarre-merikanto/#i_4355

MERRILL ROBERT (1917-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

Baryton américain. De son vrai nom Moishe Miller. Débutant au music-hall, sous le nom de Merrill Miller, il entame en 1945 une carrière au Metropolitan Opera de New York ( Giorgio Germont , La Traviata ), où il se produira jusqu'en 1975. Voix puissante au timbre généreux, à la technique infaillible, il devient, à la mort brutale, sur scène, de Leonard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-merrill/#i_4355

METROPOLITAN OPERA DE NEW YORK (MET)

  • Écrit par 
  • Elizabeth GIULIANI
  •  • 1 280 mots
  •  • 1 média

Pour l'amateur lyrique, habitué à des lieux chargés d'histoire et de charme, nul choc esthétique au Lincoln Center, où l'attend, depuis 1966, un bâtiment d'un modernisme daté, cube de béton et de verre. Pourtant, le Metropolitan Opera House partage avec la Scala de Milan le prestige d'être le premier Opéra du monde. Et il peut se targuer, à bon droit, d'une longue et riche histoire. Cette histoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metropolitan-opera-de-new-york/#i_4355

MILANOV ZINKA (1906-1989)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 185 mots

Témoin d'une époque révolue – qu'elle sut prolonger avec panache, après la Seconde Guerre mondiale, devant le public américain –, cette soprano croate (née à Zagreb, le 17 mai 1906 ; de son vrai nom Zinka Kunc) était dotée d'une grande voix, instrumentale et ferme, particulièrement rayonnante dans le haut de sa tessiture. Si elle fut une comédienne placide et limitée, elle sut se montrer ardente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinka-milanov/#i_4355

MÖDL MARTHA (1912-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 969 mots

Martha Mödl naît le 22 mars 1912 à Nuremberg. Bien que son père soit peintre de talent et collectionneur avisé, la jeune fille ne bénéficie pas d'une éducation artistique précoce. C'est dans une tout autre voie qu'elle se lance dans la vie active, comme... secrétaire et comptable dans une maison de commerce. Elle ne commence ses études musicales, au conservatoire de sa ville natale, qu'à l'âge de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martha-modl/#i_4355

MOFFO ANNA (1930 ou 1932-2006)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 733 mots

Figure emblématique du Metropolitan Opera de New York pendant une vingtaine d'années, la soprano américaine Anna Moffo a marqué une génération de chanteurs tant par la pureté de sa voix que par sa beauté physique. Les sources divergent à propos de sa date de naissance, 27 juin 1930 ou 1932, à Wayne (Pennsylvanie). Issue d'une famille d'origine italienne, elle se voit proposer, à la fin de ses étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anna-moffo/#i_4355

MONTÉCLAIR MICHEL PIGNOLET DE (1667-1737)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 275 mots

Le Français Michel Pignolet de Montéclair fut le principal compositeur d'opéras et de pièces instrumentales après Jean-Baptiste Lully et avant Jean-Philippe Rameau. Baptisé le 4 décembre 1667, à Andelot (auj. en Haute-Marne), Michel Pignolet (ou Pinolet), qui ajoutera ultérieurement le sobriquet de Montéclair à son nom, fait partie des chœurs de la cathédrale de Langres, puis entre au service d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-monteclair/#i_4355

MONTEVERDI CLAUDIO

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER, 
  • Edith WEBER
  •  • 3 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « dramma per musica » »  : […] À côté des madrigaux lyriques, Monteverdi prend ses distances par rapport aux musiciens florentins qui critiquent le contrepoint, mais il s'en rapproche par le stile rappresentativo . Il peut être considéré comme le créateur du drame musical destiné à l'élite, dans le cadre de la riforma melodramatica . Le 24 février 1607, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudio-monteverdi/#i_4355

MONTEVERDI CLAUDIO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 431 mots
  •  • 6 médias

15 mai 1567 Claudio Monteverdi est baptisé à Crémone. 1587 Son Premier Livre de madrigaux à cinq voix est publié à Venise ; il illustre, comme les trois livres suivants (1590, 1592, 1603), la prima prattica , qui exploite les ressources du style polyphonique traditionnel. 1590 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monteverdi-reperes-chronologiques/#i_4355

MOORE GRACE (1898-1947)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 816 mots

La soprano et actrice américaine Grace Moore connut un immense succès à l'opéra et au cinéma, tant auprès du public que de la critique. Mary Willie Grace Moore, née le 5 décembre 1898, à Slabtown (Nough), dans le Tennessee, accomplit ses études musicales à la Wilson-Greene School of Music de Chevy Chase, dans le Maryland, et se produit pour la première fois en public en 1919, lors d'un récital au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grace-moore/#i_4355

MORTIER GÉRARD (1943-2014)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 1 271 mots
  •  • 1 média

Derrière ses lunettes sérieuses et ses costumes sages, le Flamand Gérard Mortier dissimule avec subtilité le plus grand directeur d'opéra de la fin du xx e  siècle et du début du xxi e  siècle. Cet élève des jésuites de Gand, où il naît le 25 novembre 1943, renonce vite à son rêve d'enfant, deveni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-mortier/#i_4355

MOUSSORGSKI MODEST PETROVITCH

  • Écrit par 
  • Myriam SOUMAGNAC
  •  • 2 268 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « Boris Godounov » »  : […] « C'est le peuple russe que je veux peindre [...]. Le passé dans le présent, voilà ma tâche ! » Dans le même temps qu'il polit l'ivoire de ses statuettes enfantines, Moussorgski est exalté par la composition de son opéra, Boris Godounov , archétype génial dont la prodigieuse architecture absorbe la somme des idées nationalistes et réalistes du mouvement progressiste russe du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modest-petrovitch-moussorgski/#i_4355

MOZART WOLFGANG AMADEUS

  • Écrit par 
  • Jean-Victor HOCQUARD
  •  • 4 605 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La maturité (1779-1788) »  : […] Pendant trois ans, il pose les bases de son évolution future : concertos pour le piano, sonates pour violon et piano, sérénades qui font craquer les limites galantes du genre. Tout cela aboutit à un chef-d'œuvre dramatique qui, en dépit de la forme désuète de l' opera seria , offre les prémices de tout son art lyrique et symphonique : l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-amadeus-mozart/#i_4355

MOZART WOLFGANG AMADEUS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 906 mots
  •  • 38 médias

27 janvier 1756 Johann Chrysostom Wolfgang Amadeus Mozart naît à Salzbourg. 1775 Mozart compose ses cinq concertos pour violon : n o  1 , en si bémol majeur (K 207 ; 14 avril sur l'autographe, mais qui date cependant peut-être de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozart-reperes-chronologiques/#i_4355

MUSGRAVE THEA (1928- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 594 mots

La compositrice écossaise Thea Musgrave, née le 27 mai 1928, à Barnton, dans le Midlothian, près d'Édimbourg, est principalement connue pour ses concertos, ses opéras, ses œuvres chorales et sa musique de chambre. Pendant trois ans, Thea Musgrave suit à la fois des cours préparatoires aux études de médecine et une formation musicale à l'université d'Édimbourg. Après avoir obtenu sa licence de musi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thea-musgrave/#i_4355

MUSICA FESTIVAL

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 928 mots

Créé en 1982 à l'initiative de Maurice Fleuret, alors directeur de la musique et de la danse au ministère de la Culture, Musica, le festival international des musiques d'aujourd'hui de Strasbourg, voit sa première édition en 1983. Dirigé successivement par Laurent Bayle, Laurent Spielmann (de 1987 à 1989) et Jean-Dominique Marco (à partir de 1990), Musica a rapidement occupé une place prépondéran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/festival-musica/#i_4355

MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BILLARD, 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 10 134 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Relations sociologiques »  : […] La plupart des problèmes sociologiques concernant la musique et sa consommation sont liés à des critères économiques. Mais un certain nombre d'entre eux peuvent être étudiés indépendamment de l'économie musicale, notamment ceux qui répondent (ou tentent de répondre) aux questions suivantes : quelle est la musique qui est consommée ? par qui, et en quels lieux ? quelle est la condition psychosocio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique/#i_4355

MUSIQUES MINIMALISTES ET RÉPÉTITIVES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 857 mots

1935-1937 Les quatre pionniers des musiques minimalistes et répétitives, tous américains, naissent dans un laps de temps d'un an et demi : Terry (Mitchell) Riley le 24 juin 1935, à Colfax, en Californie ; La Monte (Thornton) Young le 14 octobre 1935, à Bern, dans l'Idaho ; Steve (Stephen Michael) Reich le 3 octobre 1936, à New York ; Philip Glass le 31 janvier 1937, à B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-minimalistes-et-repetitives-reperes-chronologiques/#i_4355

MYSLIVEČEK JOSEF (1737-1781)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 479 mots

Son langage place Josef Mysliveček parmi les compositeurs les plus importants de la période préclassique. S'il connaît rapidement la gloire grâce à ses opéras – une trentaine, créés à Milan, Parme, Naples, Turin, Venise, Florence, Bologne, Rome –, c'est par ses œuvres symphoniques et sa musique de chambre qu'il exercera l'influence la plus notable. Mysliveček a rencontré Mozart deux fois (en jui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-myslivecek/#i_4355

NATIONALISME, musique

  • Écrit par 
  • Antoine GARRIGUES
  •  • 1 605 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le retour aux sujets historiques dans l'opéra »  : […] Le xix e  siècle est marqué par d'importantes transformations politiques et sociales : accroissement des classes populaires, montée en puissance d'une grande bourgeoisie d'affaires, naissance d'une petite et moyenne bourgeoisie plus rurale, révolutions nationales qui s'appuient sur une redécouverte de la spécificité culturelle. Ces bouleversements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nationalisme-musique/#i_4355

NELEPP GEORGI (1904-1957)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 256 mots

S'il fut le plus grand ténor dramatique de l'Union soviétique d'après-guerre, Georgi Nelepp – (Georgy Nielepp) né à Bobruika, en Ukraine, le 20 avril 1904 – ne conquit pas le cœur du public comme Sergei Lemechev ou Ivan Koslovski. L'homme, semble-t-il, suscitait peu la sympathie. Il eut d'abord un parcours d'activiste et fut très jeune nommé commissaire du peuple. Il devint un stalinien zélé, cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgi-nelepp/#i_4355

NELSON JUDITH (1939-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 353 mots

La soprano américaine Judith Nelson fut l'une des voix pionnières du renouveau baroque durant la seconde moitié du xx e  siècle. Judith Nelson, née Judith Anne Manes le 10 septembre 1939 à Evanston (Illinois), se forme au Studio der frühen Musik à Munich avec Andrea von Ramm, puis à l'université de Californie à Berkeley auprès de Martial Singher. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judith-nelson/#i_4355

NICOLAI CARL OTTO EHRENFRIED (1810-1849)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 162 mots

Compositeur et chef d'orchestre allemand. Né à Königsberg, Nicolai parvient, après avoir fui l'éducation tyrannique de son père, à travailler à Berlin avec Carl Friedrich Zelter. Organiste à l'ambassade de Prusse à Rome, il s'y familiarise avec la musique italienne ancienne. Après un court séjour à Vienne, il fait représenter en Italie plusieurs opéras. De retour à Vienne en 1841, il y devient pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-otto-ehrenfried-nicolai/#i_4355

NIELSEN CARL (1865-1931)

  • Écrit par 
  • Michel VINCENT
  •  • 1 628 mots

Dans le chapitre « La tonalité progressive »  : […] De septembre 1890 à juin 1891, Nielsen voyage en Allemagne, en France et en Italie. À Paris, il rencontre le sculpteur Anne-Marie Brodersen, qu'il épousera un mois plus tard. Ils ne se quitteront pas et elle lui survivra une dizaine d'années, qu'elle consacrera à ériger des monuments à la mémoire de son mari à Copenhague et en Fionie. En 1892, il lui dédie sa Première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-nielsen/#i_4355

NIELSEN INGA (1946-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 260 mots

La soprano danoise Inga Nielsen a mis sa voix, très pure et d'une grande beauté, ainsi que ses talents dramatiques au service de rôles exigeants, notamment dans la seconde partie de sa carrière. Née le 2 juin 1946 à Holbæk, au Danemark, Inga Nielsen commence à chanter dès son enfance, étudie à Vienne et à Stuttgart, et fait ses débuts professionnels en 1971, à Gelsenkirchen, dans le land de Rhéna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inga-nielsen/#i_4355

NILSSON BIRGIT (1918-2005)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 981 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'héritière de Flagstad »  : […] Née à Västra Karup, près de Malmö, le 17 mai 1918, Birgit Nilsson (de son véritable nom Märta Birgit Svennsson) commence à étudier le chant avec Ragnar Blennow à Båstad avant d'entrer à l'Académie royale de musique de Stockholm, où elle étudie avec Joseph Hislop et Arne Sunnegårdh. Elle fait ses débuts scéniques en 1946, dans Agathe ( Le Freischütz de Weber), grâce à un remp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/birgit-nilsson/#i_4355

NONO LUIGI (1924-1990)

  • Écrit par 
  • Jürg STENZL
  •  • 2 210 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La période électro-acoustique »  : […] En 1960, Nono commence à travailler au studio de musique électro-acoustique de la radio italienne R.A.I. à Milan, le Studio di Fonologia placé sous la houlette du technicien Marino Zuccheri. Les œuvres des années 1960 – à partir de La Fabbrica illuminata (1964) pour voix de soprano et bande – et de la première moitié des années 1970 sont plus radicales que les précédentes. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-nono/#i_4355

NORMA (V. Bellini)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 527 mots

Tragédie lyrique ( tragedia lirica ) en deux actes sur un livret de Felice Romani d'après Norma d'Alexandre Soumet, tragédie en cinq actes et en vers représentée pour la première fois au Théâtre royal de l'Odéon, à Paris, le 6 avril 1831, Norma est composée par Vincenzo Bellini entre septembre et la fin de novembre 1831 et créée à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norma/#i_4355

NORMA (V. Bellini), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 218 mots

Vincenzo Bellini aura réussi dans l'opéra italien ce que Carl Maria von Weber avait atteint pour l'opéra allemand : mettre en scène et en musique l'esprit romantique. Démarquée d'une tragédie française d'Alexandre Soumet, elle-même calquée sur l'histoire de l'infanticide Médée, Norma –  tragedia lirica en deux actes sur un livret de Felice Romani, créé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norma-v-bellini-en-bref/#i_4355

Norma, BELLINI (Vincenzo)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 664 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] D'ascendance sicilienne, Bellini connaît son premier succès en 1825, avec son opera semiseria Adelson e Salvini , qui le fait considérer en Italie comme le successeur de Rossini et de Donizetti. Il cherche ensuite sa manière dans Bianca e Fernando (1826), Le Pirate (1827), Zaira (1829), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norma-bellini-vincenzo/#i_4355

NORMAN JESSYE (1945- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 306 mots
  •  • 1 média

Soprano américaine née le 15 septembre 1945 à Augusta (Georgie, États-Unis). Jessye Norman naît dans une famille de musiciens. Sa mère et sa grand-mère sont toutes deux pianistes, et son père chante dans la chorale paroissiale, tout comme la jeune Jessye Norman. Elle obtient une bourse pour étudier le chant à l'université Howard de Washington. Diplômée en 1967, elle poursuit sa formation au Conse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jessye-norman/#i_4355

NOURRIT ADOLPHE (1802-1839)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 533 mots

Ténor dramatique français, considéré comme le plus grand de l'époque romantique, Adolphe Nourrit, né le 3 mars 1802 à Montpellier, créa un grand nombre de rôles à l'Opéra de Paris (salle Le Peletier). Après avoir étudié l'art lyrique auprès de Manuel García père (Manuel del Pópulo Vicente Rodríguez García), un des plus illustres ténors de son temps, Adolphe Nourrit effectue ses débuts à l'Opéra de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-nourrit/#i_4355

OLIVERO MAGDA (1910-2014)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 662 mots

Mieux qu’une grande voix : une légende. La soprano italienne Magda Olivero a su, au cours d’une carrière d’une remarquable longévité, préserver une exceptionnelle maîtrise du souffle, la saveur de son timbre, une dynamique sans faille sur toute l’étendue de son registre et une autorité théâtrale affirmée. Sage et rigoureuse dans le choix de ses rôles, elle a côtoyé les grandes voix du début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magda-olivero/#i_4355

OPÉRA DE MONTE-CARLO

  • Écrit par 
  • Gérard CONDÉ
  •  • 1 092 mots

L'inauguration de la salle construite par Charles Garnier, le 25 janvier 1879, peut être considérée comme le point de départ d'une véritable activité lyrique dans la principauté de Monaco. Mais il faudra encore attendre la nomination de Raoul Gunsbourg, en 1893, pour que l'Opéra de Monte-Carlo commence à rivaliser avec les plus grandes scènes internationales. On n'oubliera pas que la construction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-de-monte-carlo/#i_4355

OPÉRA DE MUNICH

  • Écrit par 
  • Laurent BARTHEL
  •  • 948 mots

Capitale de la Bavière, Munich s'enorgueillit de l'une des plus anciennes traditions lyriques d'Europe. L'histoire de l'opéra y commence dès 1653-1654, avec une exécution de L'Arpa festante de Giovanni Battista Maccioni, donnée à l'occasion de fiançailles princières, puis la transformation d'un ancien entrepôt de la Salvatorplatz en salle à l'italienne, premier exemple de th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-de-munich/#i_4355

L'OPÉRA DE QUAT'SOUS (K. Weill)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Le 31 août 1928, Die Dreigroschenoper ( L'Opéra de quat' sous ), « pièce avec musique » en un prologue et trois actes de Kurt Weill sur un livret de Bertolt Brecht, est créé au Theater am Schiffbauerdamm de Berlin. L'Opéra de quat' sous et Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny , qui suivra deux ans p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-opera-de-quat-sous-k-weill/#i_4355

L'OR DU RHIN (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 2 119 mots
  •  • 1 média

Das Rheingold ( L'Or du Rhin ) de Richard Wagner, prologue de la tétralogie Der Ring des Nibelungen ( L'Anneau du Nibelung ), sur un livret du compositeur, a été créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich le 22 septembre 1869, sous la direction de Franz Wüllner, avec Sophie Stehle (Fricka), Henrie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-or-du-rhin/#i_4355

ORATORIO PROFANE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 471 mots

Dénomination utilisée pour la première fois par Schumann, et servant parmi d'autres à caractériser de grands ouvrages épiques ou lyriques avec solistes et chœurs, destinés au concert. Jusqu'au xviii e  siècle, le nom d'oratorio est en principe réservé aux ouvrages d'inspiration religieuse, et les compositions profanes sont dotées des appellations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oratorio-profane/#i_4355

ORCHESTRE DIRECTION D'

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 6 642 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La technique de direction »  : […] Le chef d'orchestre dirige en battant la mesure de la main droite. Celle-ci est le plus souvent prolongée d'une baguette qui amplifie les gestes et les rend donc plus lisibles aux exécutants. Le premier temps de la mesure est toujours battu vers le bas, le dernier vers le haut. Entre ces deux repères immuables se placent les autres « battues », généralement sur les côtés (leur localisation varie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/direction-d-orchestre/#i_4355

L'ORFEO (C. Monteverdi)

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Chef-d'œuvre fondateur du répertoire lyrique occidental, L'Orfeo fut créé le 24 février 1607 au Palazzo Ducale de Mantoue, dans les appartements de la duchesse de Ferrare, sœur du duc de Mantoue, Vincenzo Gonzaga. L'Accademia degli Invaghiti formait le public de la première représentation. Deux autres représentations suivirent, réservées aux familiers de la famille ducale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-orfeo/#i_4355

ORFEO (C. Monteverdi)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 236 mots
  •  • 1 média

L' Orfeo de Claudio Monteverdi, créé au palais ducal de Mantoue le 24 février 1607, est considéré comme le premier chef-d'œuvre universel de l'histoire de l'opéra . Le compositeur, qui était alors au service de Vincenzo Gonzague, duc de Mantoue, réalise dans cette fàvola in musica (« fable en musique ») en un prologue et cinq actes la synthèse de tous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo/#i_4355

ORFEO ED EURIDICE (C. W. von Gluck)

  • Écrit par 
  • Denis MORRIER
  •  • 1 353 mots

Cet Orphée fameux est une œuvre fondatrice qu'il est difficile d'appréhender sous un angle unique : Christoph Willibald von Gluck (1714-1787) en laissa deux versions distinctes : Orfeo ed Euridice , « azione teatrale », et Orphée et Eurydice , « drame héroïque » ; ces deux versions seront elles-mêmes revisitées par plusieurs arrang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo-ed-euridice/#i_4355

Orfeo ed Euridice, GLUCK (Christoph Willibald von)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 718 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] À la fin de 1752, Gluck, né en Bavière, s'installe à Vienne après divers séjours en Bohême, en Angleterre, en Italie, en France. Il a alors composé une vingtaine d'opéras, tous en italien, et adapte pour le public viennois des opéras-comiques français, quand un événement décisif scelle sa destinée : il rencontre en 1761 l'Italien Ranieri de' Calzabigi, diplomate, ami de Casanova, littérateur, édit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orfeo-ed-euridice-gluck-christoph-willibald-von/#i_4355

OTTER ANNE SOFIE VON (1955- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 046 mots

Un physique élancé ainsi qu'un timbre ambigu la prédisposaient aux emplois de travestis. La Suédoise Anne Sofie von Otter a en effet remporté dans ces rôles – dont les plus connus portent la signature de Gluck, de Haydn, de Mozart et de Richard Strauss – de mémorables et constants succès. Elle saura néanmoins, sans violenter les limites d'une voix ténue mais souple et sensible, élargir intelligem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-sofie-von-otter/#i_4355

OUVERTURE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 782 mots

Sous son acception la plus générale, l'ouverture désigne le morceau d'orchestre joué à rideau fermé avant une représentation d'opéra, voire avant tout spectacle (ouverture écrite par Beethoven pour son ballet Prométhée ). Le premier exemple connu en est sans doute la petite fanfare intitulée toccata précédant l' Orfeo de Monteverd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouverture-musique/#i_4355

PAISIELLO GIOVANNI (1740-1816)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 578 mots

Un des plus célèbres compositeurs d'opéra bouffe italiens de la fin du xviii e siècle, Paisiello naît à Roccaforzata, près de Tarente, et, dès l'âge de quatorze ans, est envoyé à Naples, où il reçoit l'enseignement de Francesco Durante. Ses premiers opéras sont écrits pour Bologne, Venise, Modène, Parme. De retour à Naples (1766), il évince diver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-paisiello/#i_4355

PARSIFAL (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 635 mots
  •  • 1 média

Parsifal de Richard Wagner , festival scénique sacré (« Bühnenweihfestspiel ») sur un texte du compositeur d'après des sources médiévales (au premier chef desquelles le Parzival de Wolfram d'Eschenbach), envisagé dès 1857, a été composé entre 1877 et 1882, et créé à Bayreuth le 26 juillet 1882, sous la direction de Hermann Levi, avec Amalia Materna (Ku […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parsifal-r-wagner/#i_4355

PASSION, genre musical

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 1 058 mots

Au Moyen Âge, à l'exception des drames sacrés représentés dans les églises, puis sur les parvis, il n'y a point de « Passion », du moins en tant que forme musicale spécifique indépendante de la liturgie. L'usage s'est établi dès le iv e siècle de réciter la Passion selon l'Évangile de saint Matthieu, le dimanche des Rameaux et la Passion selon sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passion-genre-musical/#i_4355

PATTI ADELINA (1843-1919)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots

Soprano italienne née le 19 février 1843 à Madrid, morte le 27 septembre 1919 à Craig-y-Nos Castle (pays de Galles). Fille de deux chanteurs, le ténor Salvatore Patti et la soprano Caterina Chiesa Barilli-Patti, Adelina Patti, de son vrai nom Adela Juana Maria Patti, passe son enfance aux États-Unis. Elle monte sur scène à New York dès l'âge de sept ans. Après plusieurs années de tournées en Améri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adelina-patti/#i_4355

PATZAK JULIUS (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 284 mots

Le ténor autrichien Julius Patzak n'avait pas vraiment une « belle » voix : la projection en était courte et le timbre un peu nasal. Mais il transcendait ces défauts par la sensibilité et l'intelligence. Avec lui, c'était l'âme même qui se faisait entendre. Il voulait être chef d'orchestre, tout en ayant appris le chant en autodidacte. En l'entendant, le directeur de l'Opéra de Reichenberg l'enga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-patzak/#i_4355

PAVAROTTI LUCIANO (1935-2007)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 260 mots

Dans le chapitre « De Modène à New York »  : […] Luciano Pavarotti naît le 12 octobre 1935 à Modène (Émilie), ville qui voit naître la même année la soprano Mirella Freni, au côté de laquelle il triomphera souvent (leurs mères travaillent dans la même entreprise). Son père, Fernando, boulanger, est doté d'une voix d'une belle qualité, qui aurait pu lui permettre de faire une carrière de chanteur ; il se contentera d'être un amateur particulièrem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luciano-pavarotti/#i_4355

PEARS PETER (1910-1986)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 942 mots
  •  • 2 médias

Le nom de Peter Pears reste indissociable de celui de Benjamin Britten , dont il fut le compagnon et l'interprète favori, créant la plupart de ses opéras ou de ses œuvres vocales, qui avaient généralement été composés pour sa propre voix. De son vrai nom Neville Luard, Peter Pears voit le jour à Farnham (Surrey) le 22 juin 1910. Il étudie le piano et l'orgue et devient organiste intérimaire au Her […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-pears/#i_4355

PEDRELL FELIPE (1841-1922)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 728 mots

L'influence de Felipe Pedrell, compositeur, historien, musicologue, critique espagnol, d'origine catalane, fut et demeure considérable — à côté de celle de son contemporain Francisco Asenjo-Barbieri (1823-1894) — sur l'entrée de la musique espagnole dans le mouvement esthétique moderne. Son élève, Manuel de Falla, a écrit à son sujet : « Pedrell fut un maître dans toute l'acc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felipe-pedrell/#i_4355

PERCUSSION, musique

  • Écrit par 
  • Jean GAUTHIER, 
  • Sylvio GUALDA, 
  • Paul MÉFANO
  •  • 5 618 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Évolution de la percussion dans l'orchestre occidental »  : […] Certains solistes professionnels de l' improvisation en chant grégorien, au début du Moyen Âge, utilisaient quelques instruments à percussion tels que sistres, tambourins, par exemple, pour accompagner leurs mélodies ; il en est de même pour les trouvères et les troubadours. Toutefois, aux débuts de l'orchestre classique au xvii e  siècle, les com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percussion-musique/#i_4355

PERGOLÈSE JEAN-BAPTISTE

  • Écrit par 
  • Carl de NYS
  •  • 1 299 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre lyrique »  : […] L'essentiel de l'œuvre de Pergolèse est néanmoins vocal. Parmi ses grands opéras, il faut citer Il Prigionier superbo (1733) contenant le fameux intermezzo, La Serva Padrona ( La Servante maîtresse ), Adriano in Siria (1736) – l'intermezzo Livietta e Tracollo en fait partie, plus connu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-pergolese/#i_4355

PERGOLÈSE JEAN-BAPTISTE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 505 mots
  •  • 1 média

4 janvier 1710 Jean-Baptiste Pergolèse (Giovanni Battista Pergolesi) naît à Iesi, dans les Marches. Début des années 1720 Pergolèse étudie au Conservatorio dei Poveri di Gesù Cristo de Naples. Été de 1731 Li prodigi della divina grazia nella conversione di San Guglielmo Duca d'Aquitania est e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergolese-reperes-chronologiques/#i_4355

PERI JACOPO (1561-1633)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 251 mots
  •  • 1 média

Avec Caccini, Peri est le véritable initiateur du style rappresentativo , et donc de l'opéra. Comme Caccini, il est, dans les dernières années du xvi e  siècle, musicien de cour à Florence et membre de l'Académie du comte Bardi, où s'élabore le style récitatif. Après les intermèdes qu'il chante lui-même en s'accompagnant sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacopo-peri/#i_4355

PETER GRIMES (B. Britten)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 335 mots

Lorsque Peter Grimes de Benjamin Britten est créé avec un succès éclatant au Sadler's Wells Theatre de Londres le 7 juin 1945, sous la direction de Reginald Goodall, avec, dans les deux rôles principaux, Peter Pears (Peter Grimes) et Joan Cross (Ellen Orford), c'est un triomphe personnel pour le compositeur, qui donne là son premier véritable opéra, mais c'est aussi le signa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-grimes/#i_4355

PETIBON PATRICIA (1970- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 085 mots
  •  • 1 média

En 1998, les Victoires de la musique classique proclamaient Patricia Petibon «  meilleur espoir lyrique » ; deux fois, par la suite, en 2001 et en 2003, cette même institution accorda à la jeune soprano le titre d’« artiste lyrique de l’année ». Une consécration pour une cantatrice atypique, l’une des meilleures et des plus originales de sa génération. Patricia Petibon naît à Montargis le 27 févri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patricia-petibon/#i_4355

PICCINNI NICOLA (1728-1800)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 344 mots

Compositeur italien d'opéra né à Bari, connu surtout pour la querelle qui, en 1777-1778 à Paris, opposa ses partisans à ceux de Gluck. Élève à Naples de Leo et de Durante, Piccinni donne son premier opéra ( Le Donne dispettose ) dans cette ville en 1754. Appelé à Rome en 1758, il y écrit Alessandro nell'Indie , de style seria (sur u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicola-piccinni/#i_4355

PINZA EZIO (1892-1957)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 241 mots

Ezio Fortunato Pinza naît à Rome, le 18 mai 1892. Un jeu de pleins et de déliés, une calligraphie vocale impeccable, conquise sur un timbre d'une sombre texture : cette basse italienne mythifiée par le Metropolitan Opera de New York y symbolisera l'âge d'or de l' opéra. L'universalité de son art, ouvert aux styles les plus divers, de Mozart et Verdi à Wagner, et aux compositeurs russes et frança […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ezio-pinza/#i_4355

PONCHIELLI AMILCARE (1834-1886)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 424 mots

Le compositeur italien Amilcare Ponchielli demeure avant tout l'auteur de l'opéra La gioconda , quintessence du mélodrame romantique. Né le 31 août ou le 1 er  septembre 1834, à Paderno Fasolaro, près de Crémone, en Lombardie (ville qui sera en 1950 rebaptisée en son honneur Paderno Ponchielli), Amilcare Ponchielli se forme au Conservatoire de Milan, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amilcare-ponchielli/#i_4355

PONNELLE JEAN-PIERRE (1932-1988)

  • Écrit par 
  • Imre FABIAN
  •  • 1 308 mots

Oscar Fritz Schuh, le grand homme du théâtre allemand de l'après-guerre, voyait dans la poétique le seul élément véritablement provocateur du théâtre contemporain. En ce sens, Jean-Pierre Ponnelle a été un provocateur, un metteur en scène qui, au-delà d'une pénétration analytique des chefs-d'œuvre, tenait la poésie et la sensualité pour les caractéristiques essentielles du théâtre. Artiste françai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-ponnelle/#i_4355

PONS LILY (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Jacques GHEUSI
  •  • 1 022 mots
  •  • 1 média

Alice Joséphine Pons, la future Lily Pons , ne naquit pas en 1904 à Cannes, comme une légende bien accréditée tendait à le faire croire, mais à Draguignan, le 12 avril 1898. Son père, Léonard Pons, était imprimeur et sa mère, née Marie Naso et d'origine italienne, était couturière. C'est en effet en 1904 que la famille Pons vint s'établir à Cannes, où Lily Pons passa son enfance avant de venir à P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lily-pons/#i_4355

PONSELLE ROSA (1897-1981)

  • Écrit par 
  • Jean ZIEGLER
  •  • 465 mots

Quelques semaines avant sa mort, Tullio Serafin confiait à son ami Walter Legge : « Dans ma longue vie, il y a eu trois miracles, Caruso, Ponselle et Ruffo. Hors ceux-ci, il y a eu quelques bons chanteurs. » Du miracle Caruso, nous savons tout ou presque. Du miracle Ruffo, il nous reste des traces importantes. En revanche, la discographie peu abondante de Rosa Ponselle n'a laissé que de trop faibl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosa-ponselle/#i_4355

POPP LUCIA (1939-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 582 mots

La voix de soprano coloratura de Lucia Popp ainsi que sa pureté stylistique ont marqué le rôle de la Reine de la nuit ( La Flûte enchantée ), dont elle fut l'une des titulaires les plus importantes à l'Opéra de Vienne. Née à Uhoršká Veš, près de Bratislava (Slovaquie), elle entreprend des études médicales tout en travaillant le chant avec Anna Prosenč-Hřusková à l'Académie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucia-popp/#i_4355

PORGY AND BESS (G. Gershwin)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 2 039 mots
  •  • 1 média

Une popularité aussi universelle que celle de George Gershwin repose sur quelques malentendus et de solides raisons. Autodidacte face à la musique classique dont il adopte les formes –  Rhapsody in Blue , Concerto pour piano en fa majeur, Un Américain à Paris , Ouverture cubaine ... –, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porgy-and-bess/#i_4355

PORPORA NICOLA ANTONIO GIACINTO (1686-1768)

  • Écrit par 
  • Sylvie MAMY
  •  • 1 176 mots

Le compositeur italien Porpora est, durant la première partie du xviii e siècle, c'est-à-dire à l'âge d'or du bel canto, l'un des principaux représentants de ce qu'il est convenu d'appeler l'école napolitaine. Sa carrière comporte deux types d'activités : la composition (environ 150 œuvres connues comprenant de très nombreux opéras, des cantates […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicola-antonio-giacinto-porpora/#i_4355

POULENC FRANCIS

  • Écrit par 
  • Jean ROY
  •  • 1 614 mots
  •  • 2 médias

Avec Arthur Honegger et Darius Milhaud, Francis Poulenc est l'un des trois compositeurs du groupe des Six dont l'œuvre a acquis aujourd'hui une renommée internationale. On ne saurait mieux caractériser cet artiste qu'en le disant « musicien français » par excellence. Francis Poulenc est français en effet par la clarté, le sens des proportions, la sensualité et l'imagination visuelle. La musique p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-poulenc/#i_4355

PRAGUE THÉÂTRE NATIONAL DE

  • Écrit par 
  • Guy ERISMANN
  •  • 1 238 mots

Intimement lié au mouvement de renaissance culturelle et linguistique qui marqua la totalité du xix e  siècle en mobilisant tout à la fois artistes et intellectuels, l' opéra occupe une place particulière dans la société tchèque depuis les années 1860. Le théâtre dramatique et le théâtre musical – essentiellement l'opéra et le mélodrame – furent e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-national-de-prague/#i_4355

PREY HERMANN (1929-1998)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 781 mots
  •  • 1 média

À l'opéra, le baryton Hermann Prey a marqué les principaux rôles mozartiens de sa personnalité. Au concert, il s'est imposé comme l'un des plus remarquables chanteurs de lieder allemands. Né à Berlin, le 11 juillet 1929, il entre à l'âge de dix ans dans le chœur Mozart de sa ville natale. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il échappe à l'enrôlement dans les bataillons nazis. Il commence des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-prey/#i_4355

PRICE LEONTYNE (1927- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des débuts éclectiques »  : […] Mary Violet Leontyne Price naît dans la petite ville de Laurel (Mississippi), le 10 février 1927. Son goût pour la musique se manifeste de bonne heure – la légende veut qu'à trois ans elle donne déjà des « récitals » sur un piano-jouet ! –, et elle commence par étudier le piano ; mais sa voix est vite remarquée au sein de chorales et lors de fêtes locales, et, grâce à une riche famille de sa vill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leontyne-price/#i_4355

PRICE MARGARET (1941-2011)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 754 mots

Cette soprano galloise applaudie en Cherubino des Noces de Figaro de Mozart dès 1963 n'aurait-elle chanté que Schubert qu'elle aurait sa place au firmament des cantatrices d'exception. La pureté de son timbre et celle de son legato suffiraient à la rendre inoubliable. À l'opéra, toutefois, son art n'est pas moins raffiné. À Londres, elle aura été, avec Pamina ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margaret-price/#i_4355

PROKOFIEV SERGE (1891-1953)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 2 103 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La période occidentale (1918-1932) »  : […] Les trois années de son séjour américain lui permettent de se faire connaître comme pianiste et comme compositeur. Son opéra L'Amour des trois oranges , d'après une fable de Carlo Gozzi, est créé à Chicago en 1921. À quelques mois d'intervalle, il présente dans la même ville son troisième concerto pour piano, l'une de ses œuvres les plus populaires, qui figure maintenant au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-prokofiev/#i_4355

PUCCINI GIACOMO

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER
  •  • 1 545 mots
  •  • 3 médias

Parce que la carrière de Puccini s'est déroulée pendant la période postverdienne et que le compositeur n'a pas été indifférent au nouveau visage de l' opéra italien, on le considère généralement comme un vériste. Le choix de ses sujets et l'éloquence passionnée de leur traduction musicale ne sont, du reste, pas étrangers à cette classification, en raison de la trajectoire qui va des légendaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puccini-giacomo-1858-1924/#i_4355

PUCCINI GIACOMO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 430 mots
  •  • 9 médias

22 décembre 1858 Giacomo Puccini naît à Lucques, en Toscane. 31 mai 1884 Son premier opéra, Le Villi , sur un livret de Ferdinando Fontana d'après Les Willis d'Alphonse Karr, est créé au Teatro dal Verme de Milan (version en un acte). 1 er  février 1893 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puccini-reperes-chronologiques/#i_4355

PURCELL HENRY

  • Écrit par 
  • Nanie BRIDGMAN
  •  • 2 541 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Œuvres pour le théâtre »  : […] Bien que la liste des œuvres que Purcell a écrites pour le théâtre ne comprenne pas moins de quarante-neuf numéros, dans ce domaine il n'a pu donner toute sa mesure. Ce compositeur, si généreusement doué pour traduire les émotions du cœur, les angoisses de l'âme et toutes les situations d'un drame, est malheureusement venu trop tôt en un siècle où, dans son pays, livré cependant à l'influence ital […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-purcell/#i_4355

PURCELL HENRY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 437 mots
  •  • 3 médias

1656 The Siege of Rhodes ( Le Siège de Rhodes ) est représenté à Rutland House, à Londres ; il s'agit du premier drame anglais mentionnant le qualificatif d'opéra. Le texte est de William Davenant, la musique principalement de Matthew Locke – qui est à juste titre considéré comme le père de l'opéra anglais – avec des additifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purcell-reperes-chronologiques/#i_4355

RAEBURN CHRISTOPHER (1928-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 642 mots

Le producteur britannique de disques classiques Christopher Raeburn contribuera, avec les producteurs John Culshaw, Erik Smith et Ray Minshull, et avec l'ingénieur du son James Lock, à façonner le « son Decca ». Christopher Walter Raeburn naît à Londres, le 31 juillet 1928. Il étudie l'histoire au Worcester College d'Oxford (1948-1951), intègre en 1954 la Decca Record Company comme assistant musi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christopher-raeburn/#i_4355

RAIMONDI GIANNI (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 773 mots

Comment se frayer un chemin vers la célébrité quand la glorieuse génération des Franco Corelli, Carlo Bergonzi, Mario Del Monaco et Giuseppe Di Stefano occupe le devant de la scène et que pointent déjà dans tout leur éclat des étoiles montantes appelées Luciano Pavarotti et Plácido Domingo ? L'évident talent du ténor italien Gianni Raimondi, bien que masqué par ce voisinage aveuglant, lui a néan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gianni-raimondi/#i_4355

FÄLLDIN

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 906 mots

Né le 9 octobre 1928 à Helsinki dans une famille de musiciens, le compositeur et pédagogue finlandais Einojuhani Rautavaara se retrouve orphelin à l'âge de seize ans : il perd sa mère en 1944 ; son père, le baryton Eino Rautavaara, vedette de l'Opéra d'Helsinki dans les années 1910 et 1920, était mort en 1939. L'adolescent est alors adopté par une sœur de sa mère qui lui enseigne le piano. Cet ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/einojuhani-rautavaara/#i_4355

REBROFF IVAN (1931-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 265 mots

Chanteur et acteur allemand. De son vrai nom Hans-Rolf Rippert, il naît à Spandau, un district de Berlin, le 31 juillet 1931. Il effectue des études de piano, de violon et de chant à Hambourg (1951-1959) et adopte en 1953 son nom de scène, Ivan Rebroff. Il commence par se produire dans des opéras (Don Basilio du Barbier de Séville de Rossini, rôle-titre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-rebroff/#i_4355

RÉCITATIF, musique

  • Écrit par 
  • Jean-Paul HOLSTEIN
  •  • 747 mots

En anglais recitative , en allemand Rezitativ , en italien recitativo , en espagnol recitado , récitatif, en français, désigne une forme d'expression vocale individuelle, propre à l'opéra et s'opposant à l'air — aria en italien. D'où les couples récitatifs-airs ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recitatif-musique/#i_4355

REICH STEVE (1936- )

  • Écrit par 
  • Patrick WIKLACZ
  •  • 1 828 mots

Dans le chapitre « Un nouveau départ »  : […] Reich approfondit et enrichit sans cesse son langage de multiples expériences. Les gamelans de Bali aiguisent sa curiosité : les cours de l'American Society for Eastern Arts Summer Program à Seattle (1973) vont la satisfaire. Peut-être cherche-t-il dans les anciennes civilisations ce qu'il a oublié de la sienne ? Il va étudier les formes traditionnelles de la cantilation (chantée) des écritures hé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-reich/#i_4355

REIZEN MARK (1895-1992)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 264 mots

Une des plus belles voix du xx e  siècle et sans doute la plus impressionnante par l'ampleur et la longévité. Reizen fit ses adieux à la scène en 1985, soixante-quatre ans après ses débuts à Kharkov, où sa haute stature – il mesurait deux mètres – l'aida à incarner tout jeune encore les plus grands rôles de basse du répertoire russe, notamment Do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-reizen/#i_4355

RESNIK REGINA (1922-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 661 mots

Présente pendant plus de quarante ans sur les plus grandes scènes d’opéra, la cantatrice américaine Regina Resnik passa avec brio du registre soprano à celui de mezzo-soprano. Surtout connue pour ses talents d’interprétation dramatique, elle se produisit à plus de trois cents reprises au Metropolitan Opera (Met) de New York de 1944 à 1983. Regina Resnik naît le 30 août 1922. Elle appartient à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regina-resnik/#i_4355

RESZKÉ JEAN DE (1850-1925)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 361 mots

Ténor polonais, né le 14 janvier 1850, à Varsovie, mort le 3 avril 1925, à Nice, Jean de Reszké se rendit célèbre pour sa voix magnifique, son phrasé et son élocution parfaite, ainsi que pour son charme physique et sa singulière présence scénique. Issu d'une famille de musiciens, Jean de Reszké (ou Jan de Retzske, de son vrai nom Jan Mieczysław Reszke) prend ses premières leçons de chant auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-reszke/#i_4355

RETHBERG ELISABETH (1894-1976)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 240 mots

Cette soprano wagnérienne « blonde » (Elisabeth de Tannhäuser , Elsa de Lohengrin , Sieglinde de La Walkyrie , Eva des Maîtres chanteurs de Nuremberg ) sut conquérir, grâce à ses Verdi (Leonora d' Il Trovatore et de La Forza del destino , Amelia d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-rethberg/#i_4355

RIDDERBUSCH KARL (1932-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 158 mots

Basse allemande, spécialiste des rôles wagnériens. Il étudie le chant avec Clemens Kaiser-Breme à la Folkwangschule de Essen. Découvert par Rudolf Schock, il débute au théâtre municipal de Münster en 1961 (Philippe I, le Commandeur, Mathis) et chante ensuite à Essen (1962-1965) et à la Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf (1965, Sparafucile, Boris, Hunding). De 1967 à 1977, il chante à Bayreuth l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-ridderbusch/#i_4355

Rigoletto, VERDI (Giuseppe)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 717 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Rigoletto (1851) marque un tournant dans la carrière de Verdi. Le compositeur italien a alors déjà écrit une douzaine d'ouvrages, dont Nabucco , son premier grand succès (1842), mais les trois chefs-d'œuvre de sa «trilogie populaire» - Rigoletto ; Le Trouvère et La Traviata (1853) - lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rigoletto-verdi-giuseppe/#i_4355

RIHM WOLFGANG (1952- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 325 mots
  •  • 1 média

Le compositeur allemand Wolfgang Rihm est devenu une figure majeure de la musique contemporaine grâce à la qualité et à la richesse de son catalogue, mais aussi par ses prises de position très critiques à l'égard de l'évolution de la musique au cours de la seconde moitié du xx e  siècle. Au côté notamment de Manfred Trojahn, il a en effet implicit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-rihm/#i_4355

RIMSKI-KORSAKOV NIKOLAÏ ANDREÏEVITCH (1844-1908)

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 1 196 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Optimisme et contemplation »  : […] « Dieu ne bénit pas les larmes de tristesse : il bénit les larmes de béatitude », chante Fevronia, le personnage central de La Légende de la ville invisible de Kitège et de la vierge Fevrona (1903-1905), qui est le chef-d'œuvre lyrique de Rimski-Korsakov . Celui-ci n'aime pas les sentiments portés au paroxysme, la douleur véhémente, les cris tragiques : il leur préfère une s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikolai-andreievitch-rimski-korsakov/#i_4355

LE RING D'AIX-EN-PROVENCE

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 1 497 mots

Créé au sortir de la Seconde Guerre mondiale pour faire (re)découvrir – avec quel succès – Mozart à la France, le festival d'Aix-en-Provence en a gardé le renom d'une manifestation pratiquement dédiée au seul Salzbourgeois. Chaque directeur a eu beau faire, l'image initiale est demeurée dans l'inconscient collectif, et Stéphane Lissner, nommé à ce poste en 1998, n'y a rien changé. Ayant obtenu un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-ring-d-aix-en-provence/#i_4355

ROLFE JOHNSON ANTHONY (1940-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 835 mots

Le ténor britannique Anthony Rolfe Johnson a mis sa voix ainsi que ses remarquables dons d'acteur au service d'ouvrages lyriques allant de Bach et Haendel – « [il] fut d'abord, surtout et pour jamais LE ténor handélien » (Ivan A. Alexandre) – à Britten, en passant par Mozart. Né le 5 novembre 1940, à Tackley (Oxfordshire), Anthony Rolfe Johnson opte d'abord pour le métier de fermier, dans le West […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-rolfe-johnson/#i_4355

ROSSINI GIOACCHINO

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CAUSSOU, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 2 084 mots
  •  • 1 média

On a écrit qu'entre Gluck et Wagner tout le drame musical est l'œuvre de Rossini . Il n'en faut pas sourire. On ne doit pas, en effet, mésestimer une œuvre pour laquelle Wagner professait la plus grande admiration. « Il restera de moi, disait Rossini, le troisième acte d' Otello , le deuxième de Guillaume Tell et tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gioacchino-rossini/#i_4355

ROSVAENGE HELGE (1897-1972)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 294 mots

Hormis Tristan, Siegmund et Siegfried, le Danois Helge Rosvaenge a presque tout chanté. Ténor universel, il possédait un répertoire allant de Mozart à Verdi, de l'opéra-comique à l'opérette viennoise, sans oublier Glinka, Puccini ou Richard Strauss. Dans son Danemark natal – il naît à Copenhague, le 29 août 1897 –, il avait été ingénieur. Mais des études de chant lui révélèrent sa vocation et il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helge-rosvaenge/#i_4355

ROTHENBERGER ANNELIESE (1924 env.-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 486 mots
  •  • 1 média

La soprano allemande Anneliese Rothenberger fut pour la grande straussienne Lotte Lehmann tout simplement « la meilleure Sophie [du Chevalier à la rose de Richard Strauss] au monde ». Née le 19 juin 1924 (ou 1926) à Mannheim, Anneliese Rothenberger étudie le chant au Conservatoire de sa ville natale, avec notamment une interprète straussienne renommée, Erika Müller ; elle fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anneliese-rothenberger/#i_4355

RUBINI GIOVANNI BATTISTA (1794-1854)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 375 mots

Ténor italien, né le 7 avril 1794, à Romano, dans la république de Venise, mort le 3 mars 1854, dans la même ville, Giovanni Battista Rubini fut l'un des premiers grands interprètes du style romantique de Vincenzo Bellini et de Gaetano Donizetti. Très tôt promis à une brillante carrière musicale, Giovanni Battista Rubini est engagé comme violoniste et choriste au théâtre Riccardi de Bergame dès l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-rubini/#i_4355

RYSANEK LEONIE (1926-1998)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 424 mots

Vénérée par les amateurs, la soprano puis mezzo-soprano autrichienne Leonie Rysanek ne fut jamais une star pour le grand public. Cette immense musicienne ne laisse, hélas ! qu'un legs discographique bien réduit. Elle naît à Vienne le 14 novembre 1926, dans une famille d'origine tchèque assez démunie. Une enfance difficile, donc, illuminée cependant par le choc théâtral et musical d'une rencontre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonie-rysanek/#i_4355

SALAMMBÔ, Gustave Flaubert - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 140 mots

Dans le chapitre « Un roman-opéra »  : […] Tâche bien difficile en effet que celle de faire revivre une ville et une civilisation que Rome a si bien détruites qu'il n'en reste quasiment pas de traces. Pourtant, mû par un « toupet exorbitant », Flaubert va, pendant des mois, « se livrer par l'induction à un travail archéologique formidable ». Il se plonge dans Polybe, Appien, Hérodote, Pline l'Ancien ou la Bible. Il hante les bibliothèques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salammbo/#i_4355

SALIERI ANTONIO (1750-1825)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 441 mots

Compositeur italien né à Legnato Veneto (près de Vérone) mais ayant passé la quasi-totalité de sa vie à Vienne. Salieri arrive dans la capitale autrichienne en 1766 en compagnie de Florian Gassmann, qui lui enseigne la composition et le contrepoint, et y présente dès 1770 son premier opéra bouffe, Le Donne letterate . Nommé compositeur de la cour et maître de chapelle de l'Op […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-salieri/#i_4355

SAN CARLO DE NAPLES

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 435 mots

Fiché en plein centre de la ville, bordé par une rue très encombrée de voitures, le Teatro di San Carlo de Naples ne frappe guère l'imagination par sa façade monumentale, en dépit de la colonnade blanche qui borde le grand foyer, à l'étage supérieur. Mais, comme à la Scala de Milan, dès qu'on pénètre dans sa vaste salle, on est ébloui par l'harmonie des proportions d'un espace pourtant considérab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/san-carlo-de-naples/#i_4355

SARTI GIUSEPPE (1729-1802)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 472 mots

Le compositeur italien Giuseppe Sarti a signé quelque soixante-dix ouvrages lyriques, des pièces de musique instrumentale et des œuvres sacrées. Musicien cosmopolite, il a exercé une profonde influence sur la vie musicale du Danemark et de la Russie. Baptisé le 1 er  décembre 1729 à Faenza, près de Ravenne, dans les États pontificaux, Giuseppe Sarti (surnommé « Il Domenich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-sarti/#i_4355

SAWALLISCH WOLFGANG (1923-2013)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 924 mots
  •  • 1 média

Un à un, à l'ancienne, Wolfgang Sawallisch a gravi les échelons qui l'ont placé au côté des plus importants chefs d'orchestre germaniques du xx e  siècle. Une direction claire et précise, ennemie des effets spectaculaires et des épanchements outrés, parvient, par la sobriété de son style et la maîtrise de l'expression, au cœur même de l'émotion m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-sawallisch/#i_4355

SAYÃO BIDÚ (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 524 mots

La soprano brésilienne Bidú Sayão – de son vrai nom Balduína de Oliveira Sayão – naît le 11 mai 1902 à Niterói (État de Rio de Janeiro). Elle commence son éducation musicale à Rio de Janeiro, mais part très tôt pour la Roumanie afin d'étudier le chant auprès de la mezzo-soprano et soprano roumaine Elena Theodorini ; c'est à Bucarest qu'elle fait, en 1920, ses premières apparitions publiques. Cepe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bidu-sayao/#i_4355

SCALA DE MILAN

  • Écrit par 
  • Gilles de VAN
  •  • 1 166 mots
  •  • 3 médias

S'il n'est pas le plus célèbre, la Scala de Milan est certainement l'un des plus prestigieux théâtres lyriques du monde. Il prit la place du Teatro Ducale  théâtre du Palais ducal –, qui avait été plusieurs fois la proie des flammes et qui avait hébergé des opéras de Mozart ainsi que des ballets d'illustres chorégraphes. L'archiduc d'Autriche en confia la construction, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scala-de-milan/#i_4355

SCARLATTI DOMENICO (1685-1757) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 633 mots
  •  • 4 médias

26 octobre 1685 Sixième des dix enfants du compositeur Alessandro Scarlatti, Giuseppe Domenico Scarlatti naît à Naples ; il est contemporain de Georg Friedrich Haendel (né le 23 février 1685) et de Jean-Sébastien Bach (né le 21 mars 1685), et de deux ans le cadet de Jean-Philippe Rameau (baptisé le 25 septembre 1683). Ayant accompli une grande partie de sa carrière dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scarlatti-reperes-chronologiques/#i_4355

SCARLATTI LES

  • Écrit par 
  • Roland de CANDÉ
  •  • 2 009 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Alessandro Scarlatti »  : […] Né à Palerme, Alessandro Scarlatti fut envoyé à Rome vers l'âge de douze ans avec ses deux sœurs, Anna Maria et Melchiorra ; mais on ignore tout de leur première jeunesse et de leur éducation. En dépit d'une tradition persistante, il n'y a aucune raison d'admettre qu'Alessandro ait été l'élève de Giacomo Carissimi, mort en janvier 1674, alors que le jeune musicien, établi à Rome depuis un peu plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-scarlatti/#i_4355

SCHIKANEDER EMANUEL (1751-1812)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 361 mots

Acteur, chanteur, dramaturge et directeur de théâtre allemand, Emanuel Schikaneder (de son vrai nom Johann Joseph Schikaneder) naît le 1 er  septembre 1751 à Straubing, en Bavière. Il est avant tout connu pour être le librettiste de La Flûte enchantée de Mozart. Il débute sa carrière en tant qu'acteur dans une petite compagnie itinérante qui présente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emanuel-schikaneder/#i_4355

SCHIPA TITO (1888-1965)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 188 mots

Ce tenore di grazia , dont le foyer vocal était de ceux qui, par leur projection, emplissent les plus grandes salles, aura mérité, durant cinquante-cinq années, son qualificatif de « Prince des ténors ». Maître d'un souffle porteur d'infinies colorations, capable d'épouser la phrase musicale et les mots de Mozart aussi bien que ceux de Verdi, avec une élégance et une ardeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tito-schipa/#i_4355

SCHNORR VON CAROLSFELD LUDWIG (1836-1865)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 385 mots

Ténor allemand, né le 2 juillet 1836 à Munich, mort le 21 juillet 1865 à Dresde, Ludwig Schnorr von Carolsfeld s'est illustré dans les rôles wagnériens. Il est le créateur de Tristan. Fils du peintre Julius Schnorr von Carolsfeld, un des principaux représentants du courant artistique nazaréen, Ludwig Schnorr von Carolsfeld étudie avec Julius Otto à Dresde puis au Conservatoire de Leipzig. Il fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-schnorr-von-carolsfeld/#i_4355

SCHÖNBERG ARNOLD

  • Écrit par 
  • Harry HALBREICH
  •  • 3 777 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La phase dodécaphonique »  : […] Une loi, c'est précisément ce qu'il cherche ardemment à formuler dans le domaine du langage musical. Il en a l'intuition dès les années de guerre, et la soudaine « révélation » durant les vacances d'été de 1921. Avec la mise au point de la méthode d'écriture avec douze sons, il croit « avoir assuré la suprématie de la musique allemande pour les cent prochaines années ». On sait que l'avenir lui a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-schonberg/#i_4355

SCHORR FRIEDRICH (1888-1953)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 285 mots

Fils d'un cantor hongrois, le baryton-basse Friedrich Schorr (né le 2 septembre 1888 à Nagyvarád, aujourd'hui Oradea, en Transylvanie roumaine) étudia le chant à Vienne. Après de modestes essais à Chicago, il débuta sur scène à Graz en 1912, dans le rôle de Wotan de La Walkyrie , qu'il devait chanter plus de trois cents fois. De là, il gagna Prague, puis Cologne. En 1923, apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-schorr/#i_4355

SCHRÖDER-DEVRIENT WILHELMINE (1804-1860)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 321 mots

Soprano allemande, née le 6 décembre 1804, à Hambourg, morte le 26 janvier 1860, à Cobourg, dans le duché de Saxe-Cobourg-Gotha, Wilhelmine Schröder-Devrient est célèbre pour son interprétation des grands rôles dramatiques de l'opéra allemand. Fille d'un célèbre baryton, Friedrich Schröder, et d'une actrice renommée, Sophie Bürger, Wilhelmine Schröder-Devrient est très tôt initiée à l'art dramatiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelmine-schroder-devrient/#i_4355

SCHUMANN ELISABETH (1888-1952)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 249 mots

Une voix aussi limpide ne pouvait que faire de Mozart son musicien d'élection. Protégée de Richard Strauss à l'Opéra de Vienne, la soprano Elisabeth Schumann interpréta Sophie du Chevalier à la rose avec une délicatesse et une souplesse musicale infinies, dont le disque conserve heureusement la mémoire. Dans Mozart, elle jouera Susanna ( Les Noces de Figaro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-schumann/#i_4355

SCHUMANN-HEINK ERNESTINE (1861-1936)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 330 mots

Contralto et mezzo-soprano d'origine autrichienne, naturalisée américaine en 1908, Ernestine Schumann-Heink fut l'une des plus grandes interprètes de Richard Wagner et de Richard Strauss avant la Première Guerre mondiale. Ernestine Rössler, qui se fera connaître sous le nom d'Ernestine Schumann-Heink (hérité de deux de ses époux, Ernst Heink et Paul Schumann), naît le 15 juin 1861, à Lieben (auj. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernestine-schumann-heink/#i_4355

SCHÜTZ HEINRICH - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 540 mots

9 octobre 1585 Heinrich Schütz (Henricus Sagittarius) est baptisé à Köstritz (aujourd'hui Bad Köstritz), près de Gera (entre la Thuringe et la Saxe). 1598 Moritz, Landgrave de Hesse, remarque la beauté de sa voix et l'accueille en août 1599 au Collegium Mauritianum de sa cour, à Cassel. Schütz y prend connaissance des motets de Roland de Lass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schutz-reperes-chronologiques/#i_4355

SCHWARZKOPF ELISABETH (1915-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 492 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Ambition et perfectionnisme »  : […] Olga Maria Elisabeth Friederike Schwarzkopf naît le 9 décembre 1915 à Jarotschin, ville allemande devenue depuis lors polonaise (Jarocin). Elle entre en 1934 à la Hochschule für Musik de Berlin, où elle travaille sa voix avec une chanteuse de lieder réputée, Lula Mysz-Gmeiner. Signe du destin, elle figure, en 1937, dans les chœurs du mémorable enregistrement de La Flûte enchantée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-schwarzkopf/#i_4355

SCIARRINO SALVATORE (1947- )

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 354 mots

Après les disparitions de Donatoni en 2000 et de Berio en 2003, Sciarrino est devenu le plus important des compositeurs italiens en activité. Son œuvre figure parmi les plus originales de la fin du xx e  siècle et du début du xxi e  : il existe véritablement un « son Sciarrino », immédiatement ide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvatore-sciarrino/#i_4355

SCIUTTI GRAZIELLA (1927-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 027 mots

La soprano italienne Graziella Sciutti fut l'une des plus parfaites mozartiennes de sa génération, sans rivale dans les rôles de soubrette : c'est elle qui incarne Zerlina dans l'enregistrement légendaire de Don Giovanni réalisé en 1959 sous la direction artistique de Walter Legge et la baguette de Carlo Maria Giulini. Elle sera la partenaire des plus grandes voix et l'élue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graziella-sciutti/#i_4355

SCOTTO RENATA (1933- )

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 253 mots

Avec sa voix légère et haut placée, la soprano italienne Renata Scotto (née à Savone, en Ligurie, le 24 février 1933), qui interprète le rôle-titre de La Traviata à dix-neuf ans, aurait pu s'étourdir de ses succès prématurés en Mimì ( La Bohème de Puccini), Adina ( L'Elisir d'amore de Donizetti) ou Donna Elvira ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renata-scotto/#i_4355

SEEFRIED IRMGARD (1919-1988)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 648 mots
  •  • 1 média

Née à Köngetried, en Bavière, le 9 octobre 1919, Irmgard Seefried a un père fou de musique, qui pratique avec passion le piano, le violon et la direction de chœurs amateurs. C'est sous la baguette paternelle qu'elle fait, tout enfant, ses débuts dans des œuvres d'Humperdinck et de Mendelssohn. Tout en apprenant le secrétariat, Irmgard Seefried étudie aux conservatoires d'Augsbourg et de Munich. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irmgard-seefried/#i_4355

SERIA OPERA

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 789 mots

Par opposition à l'opera buffa, mais en coexistence avec lui, l'opera seria est un terme désignant en Italie, dès le début du xviii e  siècle, un type d'opéra fondé essentiellement, selon des règles musicales et dramatiques bien précises avant de devenir tyranniques, sur une succession de situations nobles ou tragiques plus ou moins comparables (t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-seria/#i_4355

SHIRLEY-QUIRK JOHN (1931-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 301 mots

La réputation de John Shirley-Quirk, chanteur d’opéra à la voix de baryton-basse, fut étroitement associée à une série de rôles créés pour lui par le compositeur Benjamin Britten. Il naît le 28 août 1931 à Liverpool. Il obtient un diplôme de chimie (1952) à l’université de Liverpool et enseigne cette matière jusqu’en 1961, date à laquelle il démissionne pour se consacrer pleinement à la musique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-shirley-quirk/#i_4355

SIEGFRIED (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 572 mots
  •  • 2 médias

Siegfried de Richard Wagner, deuxième journée de la tétralogie Der Ring des Niebelungen ( L'Anneau du Nibelung ), sur un livret du compositeur, a été créé au Festspielhaus de Bayreuth le 16 août 1876, lors du premier festival, sous la direction de Hans Richter, avec Georg Unger (Siegfried), Franz Betz (Der Wanderer), Max Schlosser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siegfried-r-wagner/#i_4355

SIEPI CESARE (1923-2010)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 1 179 mots

Dans les années 1950, les plus grandes baguettes du xx e  siècle (Wilhelm Furtwängler, Josef Krips, Fritz Reiner, Dimitri Mitropoulos et Karl Böhm) se disputaient ce Don Giovanni ravageur. À l'image d'Ezio Pinza, la basse italienne Cesare Siepi s'était en effet approprié le rôle des rôles mozartiens. Formé à la meilleure école, Siepi en avait hér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesare-siepi/#i_4355

SILLS BEVERLY (1929-2007)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 061 mots

Pour les Américains, elle incarnait l' opéra. Beverly Sills fut successivement l'une des étoiles du chant américain et une grande administratrice d'opéras qui a su maintenir aux meilleurs niveaux les deux principales scènes lyriques new-yorkaises. Belle Silverman, de son véritable nom, voit le jour à Brooklyn le 25 mai 1929. À l'âge de trois ans, elle chante en public et se produit à la radio sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beverly-sills/#i_4355

SIMIONATO GIULIETTA (1910-2010)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG, 
  • Universalis
  •  • 490 mots

Des emplois de falcon (soprano dramatique grave) – Valentine dans Les Huguenots de Meyerbeer au côté de Franco Corelli – à ceux de contraltino rossiniens qu'elle remit à l'honneur – rôle-titre de Cenerentola , Rosine du Barbier de Sévile , Isabella de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulietta-simionato/#i_4355

SIMONEAU LÉOPOLD (1916-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 863 mots

Par la perfection de son style et la finesse de sa sensibilité, le Canadien Léopold Simoneau appartient au cercle très étroit des ténors mozartiens qui ont marqué l'histoire du disque. Il a mené une longue carrière – dont une grande partie s'est déroulée en France – avec autant de goût que d'intelligence. Léopold Simoneau naît le 3 mai 1916 à Saint-Flavien, dans le district de Lotbinière (province […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-simoneau/#i_4355

SLEZAK LEO (1873-1946)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 453 mots

Le ténor autrichien Leo Slezak s'est particulièrement illustré dans les rôles wagnériens. Leo Slezak, né le 18 août 1873, à Mährisch-Schönberg, en Moravie, dans l'Empire austro-hongrois (auj. Šumperk, en République tchèque), est découvert par le baryton Adolf Robinson, avec qui il étudie avant de débuter à l'Opéra de Brünn (auj. Brno, en République tchèque) le 17 mars 1896, dans le rôle-titre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-slezak/#i_4355

SÖDERSTRÖM ELISABETH (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 930 mots

Ni l'étendue de son registre, ni l'éclat de sa puissance vocale ne la plaçaient au premier rang des cantatrices devant lesquelles s'ouvrent trop facilement les portes de la célébrité. Par la finesse de son intelligence musicale, la souplesse de son phrasé et la force de sa présence dramatique, la soprano suédoise Elisabeth Söderström n'en compte pas moins parmi les plus sensibles interprètes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-soderstrom/#i_4355

SONTAG HENRIETTE (1806-1854)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 457 mots
  •  • 1 média

Soprano allemande, née le 3 janvier 1806, à Coblence, morte le 17 juin 1854, à Mexico, Henriette Sontag fut unanimement saluée avant et après les dix-neuf années d'interruption de sa carrière lyrique. Fille de l'acteur Franz Sonntag et de la cantatrice Franziska Martloff Sonntag, Gertrud Walpurgis Sonntag (qui adoptera comme nom de scène Henriette Sontag) prend très tôt des cours d'art dramatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henriette-sontag/#i_4355

SPOHR LOUIS (1784-1859)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 546 mots

Violoniste, chef d'orchestre et compositeur allemand. Spohr entre dès 1799 à la chapelle de la cour de Brunswick, sa ville natale. Après de premières tournées de concerts, il dirige la chapelle de la cour de Gotha (1805-1812) et est nommé en 1813 chef d'orchestre au Theater an der Wien, où il compose son premier succès dramatique, Faust (représenté à Prague en 1816). Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-spohr/#i_4355

SPONTINI GASPARE (1774-1851)

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 282 mots

Compositeur italien d'opéra né et mort à Majolati, petit village des États pontificaux, Spontini débute à Naples, où il est encouragé par Piccinni, et se fixe à Paris en 1803. Le Théâtre-Italien monte La Finta Filosofa , créée à Naples quatre ans plus tôt, mais à l'Opéra-Comique, en juin 1804, La Petite Maison est sifflée si fort que la représentation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaspare-spontini/#i_4355

STAATSOPER DE BERLIN

  • Écrit par 
  • Jacques FOURNIER
  •  • 954 mots

La capitale allemande possède trois théâtres lyriques dont deux, le Staatsoper et le Komische Oper, se trouvaient à Berlin-Est du temps de la R.D.A. La chute du Mur et la réunification des deux Allemagnes rendit à ces deux lieux leur identité nationale intrinsèque. Si le Deutsche Oper dut son origine à la soif de culture et au désir d'élévation sociale de la bourgeoisie, le Staatsoper était, lui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staatsoper-de-berlin/#i_4355

STAATSOPER DE VIENNE

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 1 266 mots

Au cœur d'une ville entre toutes musicienne, l'Opéra de Vienne a valeur de symbole. Héroïsme, Drame, Fantaisie, Humour, Amour : les cinq allégories de bronze dressées à son fronton résument sa mission théâtrale et son destin. L'actuel bâtiment néo-Renaissance situé sur la Ringstrasse, réplique de l'ancienne Hofoper inaugurée en 1869 sous François-Joseph et détruite par les bombardements de 1945, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/staatsoper-de-vienne/#i_4355

STEBER ELEANOR (1916-1990)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 196 mots

Cette soprano américaine ne se voit pas toujours reconnaître la place éminente qu'elle occupe dans le panorama lyrique de notre temps. Un quart de siècle de carrière au Metropolitan Opera de New York, quelque trente-cinq rôles de premier plan et une brillante activité de récitaliste ont pourtant fourni d'innombrables preuves de son exceptionnel talent. Éclectique au meilleur sens du terme, cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleanor-steber/#i_4355

STEVENS RISË (1913-2013)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  • , Universalis
  •  • 608 mots
  •  • 1 média

La mezzo-soprano américaine Risë Stevens devint, grâce à la riche palette de sa voix de velours, une superstar de la scène lyrique, de la radio et de la télévision, sans oublier le cinéma. Elle est surtout connue pour le rôle-titre de Carmen de Georges Bizet, qu’elle interpréta à cent vingt-quatre reprises pendant ses vingt-trois années de carrière au Metropolitan Opera (M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rise-stevens/#i_4355

STEWART THOMAS (1928-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 794 mots

Peu de chanteurs américains ont, comme le baryton Thomas Stewart, réussi à se hisser parmi l'élite du chant wagnérien. Succéder au monumental Hans Hotter dans Wotan et le Wanderer, tel fut le défi relevé par celui-là, avec un style et des moyens certes sensiblement différents, mais aussi avec une sincérité et une intelligence qui forcent le respect. Thomas James Stewart naît le 29 août 1928 à San […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-stewart/#i_4355

STICH-RANDALL TERESA (1927-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 066 mots

Cette soprano américaine qu'Arturo Toscanini a saluée comme « la découverte du [ xx e ] siècle » a accompli l'essentiel de sa carrière sur le Vieux Continent, où elle a profondément divisé la critique européenne en deux camps qui ont longtemps semblé irréductibles : les réfractaires à la froideur désincarnée de son chant face aux admirateurs d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teresa-stich-randall/#i_4355

STOCKHAUSEN KARLHEINZ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 646 mots

22 août 1928 Karlheinz Stockhausen naît à Burg Mödrath, près de Cologne. 1952-1953 Stockhausen travaille à Paris, avec Olivier Messiaen, et avec Pierre Schaeffer au Studio d'essai de la Radio-Télévision française ; il y réalise en 1952 sa pièce de musique concrète Étude , opus 1/5, pour bande magnétique, qui utilise des so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stockhausen-reperes-chronologiques/#i_4355

STRACCIARI RICCARDO (1875-1955)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 247 mots

Une intégrale de Rigoletto , un peu tardivement enregistrée, permet de se faire une assez juste idée de la stature et de la parfaite maîtrise technique qui caractérisèrent ce grand modèle du chant italien. Le bronze malléable du baryton Riccardo Stracciari n'est pas l'effet d'un sombrage artificiel. Le mordant inné, la richesse des harmoniques et la pertinence du phrasé de S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/riccardo-stracciari/#i_4355

STRADELLA ALESSANDRO (1644-1682)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 314 mots

La vie de Stradella relève du roman. Deux cents cantates, des motets, sonates et symphonies, des opéras, des oratorios le disputent à cent intrigues amoureuses, à l'enlèvement d'une novice dans un couvent à Florence, à une affaire d'escroquerie à Rome, à une fuite à travers l'Italie avec une grande dame fiancée à un sénateur, à des embuscades de spadassins ; des maris jaloux, encore une élève sédu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-stradella/#i_4355

STRAUS OSCAR (1870-1954)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 505 mots

Compositeur d'opérettes et chef d'orchestre autrichien souvent apparenté, à tort, à l'auteur du Beau Danube bleu  : pour mieux se différencier, il a lui-même modifié l'orthographe de son nom, qui comportait deux « s » à l'origine. Né à Vienne le 6 mars 1870, dans une famille de banquiers, il étudie en privé avec Adolf Prosniz et Hermann Grädener, puis travaille avec Max Bruch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-straus/#i_4355

STRAUSS RICHARD

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 3 128 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Berlin (1898-1919) »  : […] S'ouvre alors la période la plus importante de la vie de Strauss, non seulement parce que c'est à Berlin qu'il occupe son plus long poste ( Hofkapellmeister à l'Opéra), mais aussi parce qu'il compose à cette époque les ouvrages lyriques qui ont établi sa réputation. Après l'œuvre intermédiaire qu'est Feuersnot (1901), sur un livret du satiriste Ernst v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-strauss/#i_4355

STRAUSS RICHARD - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 681 mots

11 juin 1864 Naissance de Richard Strauss à Munich. 11 novembre 1889 Création, au Hoftheater de Weimar, du poème symphonique Don Juan , sous la direction du compositeur. 21 juin 1890 Création, au Stadttheater d'Eisenach, du poème symphonique Tod und Verklärung ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strauss-reperes-chronologiques/#i_4355

STREICH RITA (1920-1987)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 623 mots

Le « rossignol » allemand voit le jour le 18 décembre 1920 à Barnaoul, en Sibérie, près de Novossibirsk, au pied de l'Altaï, où son père, prisonnier de guerre allemand, avait épousé une Russe. Elle arrive très jeune en Allemagne ; ses parents se fixent à Essen puis à Iéna et à Augsbourg, où elle est l'assistante d'un médecin dont elle tombe amoureuse. Son professeur de piano parvient toutefois à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rita-streich/#i_4355

SUTERMEISTER HEINRICH (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 781 mots

Avec Arthur Honegger et Frank Martin, Heinrich Sutermeister est l'un des rares compositeurs suisses de notoriété internationale ; il se présente comme un héritier de Carl Orff et de Honegger. Originaire du canton de Schaffhouse, en Suisse alémanique, il naît à Feuerthalen le 12 août 1910. Son père, pasteur protestant, l'envoie étudier la philologie et la littérature allemande à Bâle, où il suit ég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-sutermeister/#i_4355

SUTHERLAND JOAN (1926-2010)

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 054 mots
  •  • 1 média

Les spectateurs qui, le 8 novembre 1952, assistaient, au Covent Garden de Londres, à une représentation de Norma n'avaient d'yeux que pour Maria Callas, qui interprétait le rôle-titre avec son habituel génie. Nul ne prêtait attention à la jeune femme qui chantait Clotilde, la confidente de la druidesse. Et personne ne se doutait que Joan Sutherland, puisque tel était le nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-sutherland/#i_4355

SYDNEY

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • John Douglas PRINGLE
  • , Universalis
  •  • 1 287 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Configuration spatiale de la ville »  : […] Comme toutes les villes australiennes, Sydney possède un centre d'affaires (The City) , où se côtoient immeubles et monuments coloniaux préservés, anciens quartiers populaires et industriels embourgeoisés (The Rocks) et buildings d'affaires modernes, l'ensemble étant aéré de larges espaces verts. Les faubourgs adjacents et les banlieues pavillonnaires s'étirent sur des dizai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sydney/#i_4355

SZYMANOWSKI KAROL (1882-1937)

  • Écrit par 
  • Michel PAZDRO
  •  • 2 905 mots

Dans le chapitre « Le folklore montagnard »  : […] Cette source, qu'il dédaignait en tant que compositeur dans ses jeunes années, l'attire maintenant avec une telle force qu'il décide de passer le plus de temps possible dans la région de hautes montagnes des Tatras, prenant comme base cette véritable capitale du folklore montagnard qu'était Zakopane. C'est là que voient le jour plusieurs partitions décisives pour sa période « nationale » : le ball […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-szymanowski/#i_4355

TADDEI GIUSEPPE (1916-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 760 mots

Le nom du baryton italien Giuseppe Taddei restera indissociable du rôle de Leporello qu'il incarne dans l'enregistrement légendaire de Don Giovanni réalisé à Londres en 1959 sous la direction de Carlo Maria Giulini. Dans un répertoire de quelque soixante-dix rôles s'étendant de Mozart à Verdi et Puccini, il s'illustra notamment, à la scène comme au disque, en Figaro, Gugliel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-taddei/#i_4355

TALVELA MARTTI (1935-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 634 mots

Au sein de la pépinière de grands chanteurs wagnériens que constitue la Scandinavie, la Finlande s'est plutôt illustrée dans le domaine des voix masculines. La basse Martti Talvela fut l'une des figures de proue de cette école. Né à Hiitola (Carélie orientale), le 4 février 1935, dans une famille de dix enfants dont il était le huitième, il s'intéresse d'abord à la boxe. Il commence ses études mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martti-talvela/#i_4355

TAMBURINI ANTONIO (1800-1876)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 262 mots

Baryton italien, né le 28 mars 1800 à Faenza, dans les États pontificaux, mort le 8 novembre 1876 à Nice, Antonio Tamburini est surtout connu pour les rôles qu'il a interprétés dans les œuvres de Gioacchino Rossini, Gaetano Donizetti et Vincenzo Bellini. Pendant sa jeunesse, Antonio Tamburini étudie le cor avec son père, chef d'orchestre, et la voix auprès d'Aldobrando Rossi et de Bonifazio Asioli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-tamburini/#i_4355

TAUBER RICHARD (1891-1948)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 304 mots

La séduction et la poésie faites voix. Le ténor Richard Tauber sut être à la fois un chanteur suprêmement artiste et une vedette populaire, reconnaissable à son monocle, à son sourire et à sa distinction bonhomme. Richard Tauber naît autrichien, à Linz, le 16 mai 1891. Il voulait diriger des orchestres, mais étudia le chant, et son père, comédien, le poussa sur scène. À Chemnitz, en 1913, son Tam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-tauber/#i_4355

TCHAÏKOVSKI PIOTR ILITCH

  • Écrit par 
  • Guy ERISMANN
  •  • 1 614 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le musicien »  : […] Est-il possible de parler d'une « modernité » de Tchaïkovski sans risquer de faire sourire ? On peut aujourd'hui, avec Stravinski, dire que des deux voies de développement de la musique russe, depuis Glinka et Dargomijski, l'une passant par les « Cinq », l'autre par Tchaïkovski, cette dernière est la plus rigoureuse, la plus profitable, la plus riche d'enseignements. Par goût, on peut plus ou moin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-ilitch-tchaikovski/#i_4355

TEAR ROBERT (1939-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 446 mots

Le ténor gallois Robert Tear fut un des plus remarquables interprètes des ouvrages lyriques de Benjamin Britten et de Michael Tippett, ainsi que de nombreuses pièces vocales anglaises, en particulier de John Dowland, Henry Purcell, Ralph Vaughan Williams, Edward Elgar... Il excellait dans les rôles de caractère que Britten avait écrits à l'origine pour le ténor Peter Pears. Robert Tear naît le 8 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-tear/#i_4355

TEATRO COLÓN, Buenos Aires

  • Écrit par 
  • René de CECCATTY
  •  • 1 355 mots

C'est le 27 septembre 1825 que fut représentée à Buenos Aires, pour la première fois, une œuvre lyrique intégrale : Le Barbier de Séville de Rossini, au Teatro Coliseo. Mais l'actuel Opéra, le Teatro Colón, ne fut inauguré que le 25 mai 1908, avec Aïda de Verdi, après un chantier de vingt ans. Pour sa construction sur l'Avenida 9 de Julio, l'équivalent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teatro-colon-buenos-aires/#i_4355

TEBALDI RENATA (1922-2004)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 996 mots
  •  • 3 médias

Les foules n'ont pas le cœur assez vaste pour accueillir ensemble deux étoiles de première grandeur. L'impérieuse présence théâtrale et le prodigieux sens dramatique de Maria Callas finiront par éclipser le charme souverain de l'une des plus belles voix de l'après-guerre, celle de Renata Tebaldi. Aussi différents que leurs tempéraments, leurs répertoires naturels – la première, colorature virtuos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renata-tebaldi/#i_4355

TE KANAWA KIRI (1944- )

  • Écrit par 
  • Michel PAROUTY
  •  • 1 505 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une étoile précoce »  : […] Kiri Te Kanawa naît le 6 mars 1944 à Gisborne, à l'est de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. L'un de ses parents est maori, l'autre européen, mais on sait peu de choses sur ses origines exactes car, à peine âgé de quelques semaines, le bébé est adopté par un couple lui aussi mixte – une Irlandaise et un Maori. Sa mère, bonne pianiste, veille à son éducation musicale ; l'enfant fait déjà preuve, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiri-te-kanawa/#i_4355

TETRAZZINI LUISA (1871-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 254 mots

Cantatrice italienne, née le 29 juin 1871, à Florence, morte le 28 avril 1940, à Milan, Luisa Tetrazzini fut l'une des plus grandes sopranos coloratures de son temps. Luisa Tetrazzini étudie l'art lyrique à Florence, auprès de sa sœur Eva, brillante soprano dramatique, puis au conservatoire. Elle reçoit un bon accueil lors de ses débuts, en 1895, dans le rôle d'Inès dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luisa-tetrazzini/#i_4355

TEYTE MAGGIE (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 394 mots

La soprano anglaise Maggie Teyte est considérée comme l'une des plus grandes interprètes de mélodies françaises du xx e  siècle. Margaret Tate naît le 17 avril 1888, à Wolverhampton, non loin de Birmingham. Dès son plus jeune âge, elle prend des cours au Royal College of Music de Londres, avant de venir à Paris, en 1903, pour étudier le chant aupr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maggie-teyte/#i_4355

THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 1 131 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un haut lieu de la création artistique »  : […] La volonté artistique d’Astruc d’unir faste et avant-garde fait du Théâtre des Champs-Élysées un lieu de tradition autant que de modernité : l’inauguration avec Benvenuto Cellini d’Hector Berlioz le 31 mars 1913 et le concert du 2 avril célébrant Camille Saint-Saëns, Claude Debussy, Paul Dukas, Vincent d’Indy et Emmanuel Chabrier en témoignent. Mais c’est la saison russe, con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-des-champs-elysees/#i_4355

THEBOM BLANCHE (1915-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 919 mots

Elle incarne Brangäne dans le légendaire enregistrement de Tristan réalisé en 1952 sous la direction de Wilhelm Furtwängler, aux côtés de Kirsten Flagstad et de Ludwig Suthaus ; elle fut Eboli dans Don Carlo de Verdi, Didon des Troyens de Berlioz : la voix de mezzo-soprano dramatique de l'Américaine Blanche Thebom était aussi à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blanche-thebom/#i_4355

THOMAS JESS (1927-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 566 mots

Après un siècle d'omniprésence allemande et scandinave, Jess Thomas restera dans l'histoire du chant wagnérien comme le premier Heldentenor américain à s'être imposé à Bayreuth. Jess Floyd Thomas naît à Hot Springs (Dakota du Sud), le 4 août 1927, et reçoit une formation de psychologue à l'université du Nebraska et à celle de Stanford (Californie). Puis il se consacre au cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jess-thomas/#i_4355

THOMSON VIRGIL (1896-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 905 mots

Figure de légende de la vie musicale américaine, Virgil Garnett Thomson avait acquis une notoriété de compositeur et de critique musical après avoir reçu l'essentiel de sa formation en France dans les années 1920. Il était d'ailleurs considéré comme le « Satie américain ». Originaire de Kansas City, où il voit le jour le 25 novembre 1896, il fait ses études à l'université Harvard (à partir de 1919 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virgil-thomson/#i_4355

TIBBETT LAWRENCE (1896-1960)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 216 mots

Fils de shérif, le baryton Lawrence Tibbett fut le premier chanteur américain à connaître la célébrité mondiale sans être passé par l'Europe. Il naît à Bakersfield, en Californie, le 16 novembre 1896. Dès 1925, il triomphe au Metropolitan Opera de New York et en devient bientôt, pour plus d'un quart de siècle, le baryton vedette. À une voix d'un velours et d'une ductilité exceptionnels, il ajouta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-tibbett/#i_4355

TIPPETT MICHAEL (1905-1998)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 208 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un homme de notre temps »  : […] Né à Londres le 2 janvier 1905, Michael Kemp Tippett étudie la composition avec Charles Wood et Charles Herbert Kitson au Royal College of Music de Londres (1923-1928) puis se perfectionne avec R. O. Morris (1930-1932). Il travaille également le piano avec Aubyn Raymar et la direction d'orchestre avec Adrian Boult. Sa première œuvre officielle, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-tippett/#i_4355

TOSCAN DU PLANTIER DANIEL (1941-2003)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 737 mots

En 1974, Nicolas Seydoux, l'un des héritiers Schlumberger, devient propriétaire de la maison Gaumont. Il va lui faire prendre le virage de la modernité, avec le concours de son ami Daniel Toscan du Plantier, né en 1941 à Chambéry, et venu de la publicité et de la presse ( France-Soir ). Le duo relance la doyenne des sociétés cinématographiques françaises pour en faire une d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-toscan-du-plantier/#i_4355

TOSCANINI ARTURO (1867-1957)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 2 312 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « À l'école de l'opéra »  : […] Arturo Toscanini voit le jour à Parme le 25 mars 1867, dans un milieu modeste adepte des idéaux républicains de Garibaldi. Au conservatoire de sa ville natale, où il entre en 1876, il étudie le violoncelle avec Leandro Carini et la composition avec Giusto Dacci. Il commence à composer et donne en 1884 son premier concert, au programme duquel figurent quelques-unes de ses œuvres. Pendant un an (188 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arturo-toscanini/#i_4355

TRAUBEL HELEN (1899-1972)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 449 mots

La soprano américaine Helen Traubel fut l'une des plus grandes interprètes wagnériennes de son temps. Helen Traubel naît le 20 juin 1899 à Saint Louis, dans le Missouri, et commence à prendre des cours de chant à l'âge de treize ans. Elle quitte le collège peu de temps après pour se consacrer à plein temps à l'art lyrique et, en 1925, donne son premier concert avec l'Orchestre symphonique de Saint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helen-traubel/#i_4355

LA TRAVIATA (G. Verdi)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 263 mots
  •  • 1 média

La première représentation de La Traviata , le 6 mars 1853 à La Fenice de Venise, se solde par un échec retentissant. Raison immédiate : le manque de crédibilité des interprètes de la création (la corpulence de Fanny Salvini-Donatelli s'accorde peu au personnage de Violetta et Felice Varesi, qui incarne Giorgio Germont, n'est plus en pleine possession de ses moyens). Raison p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-traviata/#i_4355

TRISTAN ET ISOLDE (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 904 mots
  •  • 1 média

Tristan und Isolde ( Tristan et Isolde ), « action musicale » en trois actes de Richard Wagner , sur un livret du compositeur d'après plusieurs sources médiévales (au premier rang desquelles le poème inachevé de Gottfried de Strasbourg), a été composé entre 1857 et 1859 et créé le 10 juin 1865 au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich grâce à l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-isolde-r-wagner/#i_4355

TRISTAN ET ISOLDE (R. Wagner), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 198 mots

Le 10 juin 1865, Tristan et Isolde , de Richard Wagner, est créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich. Lorsque s'épanouissent les premières mesures du prélude, les spectateurs n'ont peut-être pas conscience d'assister à une révolution dans l'histoire de la musique : un accord des instruments à vent, dissonant à l'oreille mais impossible à analyser – des génératio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-isolde/#i_4355

Tristan et Isolde, WAGNER (Richard)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 644 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Les premiers opéras de Wagner ( Le Vaisseau fantôme , 1843 ; Tannhäuser , 1845) sont encore conventionnels mais, dès 1850, Lohengrin porte en germe le drame lyrique wagnérien. Wagner esquisse à partir de 1848 son Anneau du Nibelung , couramment appelé le «Ring» ou la «Tétralogie», dont la composition s'étalera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-isolde-wagner-richard/#i_4355

TROYANOS TATIANA (1938-1993)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 592 mots

Considérée comme l'une des grandes mezzo-sopranos de la seconde moitié du xx e  siècle, Tatiana Troyanos a surtout marqué le rôle de Carmen. Elle voit le jour à New York, le 12 septembre 1938, d'un père d'origine grecque et d'une mère allemande. Elle reçoit sa formation à la Juilliard School of Music de New York, où elle travaille avec Hans Heinz. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatiana-troyanos/#i_4355

LES TROYENS (mise en scène Y. Kokkos)

  • Écrit par 
  • Jean PAVANS
  •  • 1 165 mots
  •  • 1 média

Fasciné dès l'enfance par L'Énéide , Berlioz entreprit la composition des cinq actes des Troyens en 1856, livret et musique, à l'instigation amicale de la princesse Carolyne von Sayn-Wittgenstein, alors qu'il doutait amèrement du présent comme de l'avenir de sa carrière. Il acheva son ouvrage deux ans plus tard mais, de son vivant, seule la seconde pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-troyens/#i_4355

TUCKER RICHARD (1913-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 189 mots

Ténor américain né le 28 août 1913 à Brooklyn (New York), mort le 8 janvier 1975 à Kalamazoo (Michigan, États-Unis). Richard Tucker, de son vrai nom Reuben Ticker, chante dès son enfance dans la chorale d'une synagogue et à la radio. Il étudie le chant auprès de Paul Althouse, et fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York en 1945 en interprétant Enzo dans La Gioconda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-tucker/#i_4355

TURNER EVA (1892-1990)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 648 mots

Figure légendaire du chant britannique, Eva Turner fut l'une des premières chanteuses anglaises de l'histoire à s'imposer à l'échelon international. Son nom reste associé au rôle de Turandot, avec lequel elle a fait l'essentiel de sa carrière en Italie. Née à Oldham (Lancashire) le 10 mars 1892, elle prend ses premières leçons de chant à Bristol avec Dan Rootham puis étudie à la Royal Academy of M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eva-turner/#i_4355

ULLMANN VIKTOR (1898-1944)

  • Écrit par 
  • Pierre-É. BARBIER
  •  • 775 mots

Fils d'un officier supérieur autrichien d'origine noble, le compositeur Viktor Ullmann naît le 1 er  janvier 1898 à Teschen (Teín ou Cieszyn, en Silésie, à l’actuelle frontière polono-tchèque). Il reçoit à Vienne une formation humaniste très complète. Il débute l'étude du piano auprès d'Eduard Steuermann, participe aux cours de théorie et de composition (1918-1919) donnés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-ullmann/#i_4355

URSULEAC VIORICA (1894-1985)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 680 mots

Le nom de cette cantatrice roumaine reste attaché à la musique de Richard Strauss, dont elle fut l'une des principales interprètes, créant les œuvres majeures de la fin de sa vie. Née à Cernǎuţi (aujourd'hui Tchernovtsy, en Ukraine) le 26 mars 1894 de parents grecs, Viorica Ursuleac fait ses études musicales à l'Académie d'État de Vienne avec Philip Forstén et Franz Steiner avant de travailler ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viorica-ursuleac/#i_4355

VARNAY ASTRID (1918-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 822 mots

Entre le déclin de Kirsten Flagstad et l'avènement de Birgit Nilsson, l'Américaine d'origine suédoise Astrid Varnay s'est imposée comme la plus grande soprano wagnérienne de son temps et l'incarnation même du rôle-titre d' Elektra de Richard Strauss. Ibolyka Astrid Maria Varnay naît le 25 avril 1918 à Stockholm. Son père, Alexander Várnay (1889-1924), ténor d'origine hongroi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrid-varnay/#i_4355

VENAILLE FRANCK (1936-2018)

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 731 mots

Écrivain, poète, essayiste, conteur, librettiste d'opéra, dialoguiste, homme de radio, Franck Venaille fut un Homme en guerre (1995) perpétuelle, qui usa des mots comme d’une arme de révolte et d'une lampe d'éclaireur dans les ténèbres intérieures. Né dans le XI e  arrondissement de Paris le 26 novembre 1936, L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franck-venaille/#i_4355

VERDI GIUSEPPE

  • Écrit par 
  • Gilles de VAN
  •  • 2 658 mots
  •  • 8 médias

Au même titre que Mozart ou Wagner, Verdi est un des grands maîtres de l'opéra, parmi les plus joués et les plus admirés. Il commence sa carrière en s'inscrivant dans une tradition lyrique qui a plus de deux siècles et qui s'est profondément renouvelée au début du xix e  siècle avec Rossini, Donizetti et Bellini. Au cours de sa vie, la culture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-verdi/#i_4355

VERDI GIUSEPPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 754 mots
  •  • 37 médias

1813 Giuseppe Fortunino Francesco Verdi naît à Le Roncole, un petit village près de Busseto, dans la province de Parme, alors département de l'Empire français, le 9 ou le 10 octobre. 9 mars 1842 Après le succès d' Oberto, Conte di San Bonifacio (Scala de Milan, 17 novembre 1839) et le fiasco d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verdi-reperes-chronologiques/#i_4355

VÉRISME

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER, 
  • Angélique LEVI
  •  • 5 009 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Vérisme musical »  : […] Le terme de vérisme, qui – nous venons de le voir – s'était imposé pour désigner le mouvement littéraire italien réuni autour de Giovanni Verga, en vint, par extension, à s'appliquer à un style de théâtre musical, également d'origine italienne, qui s'est inspiré de son esprit et de son esthétique, à la fois en réaction contre l'influence de Wagner et conformément à l'évolution des conditions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verisme/#i_4355

VERRETT SHIRLEY (1931-2010)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG, 
  • Universalis
  •  • 1 067 mots
  •  • 1 média

Si la voix de la voix de mezzo-soprano constitue l'un des éléments les plus caractéristiques des opéras de Verdi, Shirley Verrett, par sa diversité et la richesse de sa palette expressive, est assurément la chanteuse verdienne des temps modernes. Dans les personnages d'Ulrica ( Un ballo in maschera ), d'Azucena ( Il trovatore ), d'Amneris ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shirley-verrett/#i_4355

VIARDOT PAULINE (1821-1910)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 386 mots

La mezzo-soprano française Pauline Viardot fut l'une des plus grandes interprètes de rôles dramatiques à l'opéra. Fille du ténor espagnol Manuel del Popolo Vicente García, Michelle Ferdinande Pauline García naît le 18 juillet 1821, à Paris. Elle est la sœur de la célèbre soprano Maria Malibran et du grand professeur d'art lyrique Manuel Patricio Rodríguez García. Dès son enfance, elle étudie le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauline-viardot/#i_4355

VICHNIEVSKAIA GALINA (1926-2012)

  • Écrit par 
  • Jean CABOURG
  •  • 364 mots

Chanteuse russe emblématique, la soprano Galina Pavlovna Vichnievskaia, née à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg), le 25 octobre 1926, fait ses débuts en 1944 au Théâtre de l’Opérette de sa ville natale avant d'entrer au Bolchoï de Moscou en 1952. Elle y occupera durant vingt-deux ans le premier plan dans le répertoire national ( Eugène Onéguine et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galina-vichnievskaia/#i_4355

VICKERS JON (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 678 mots
  •  • 1 média

La voie qui l’a conduit au sommet de l’art lyrique de son temps n’était pas toute tracée. Jon Stewart Vickers naît le 29 octobre 1926 à Prince Albert, dans une province de l’Ouest canadien (Saskatchewan). Il chante en amateur dans les églises tout en travaillant comme bûcheron dans les fermes environnantes pour subvenir aux besoins de sa famille. Sans cesser de participer à une chorale paroissial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jon-vickers/#i_4355

VINAY RAMÓN (1912-1996)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 378 mots

Chilien d'origine franco-italienne, Ramón Vinay naît à Chillán, dans le Chili central, le 31 août 1912. Parallèlement à de solides études secondaires, il poursuit sa formation musicale. Il abandonne le violon quand il découvre fortuitement ses possibilités vocales. Un concours d'amateurs ouvre au jeune baryton les portes de la carrière. Ramón Vinay fait en 1938, à l'Opéra de Mexico, des débuts rem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramon-vinay/#i_4355

VINCI LEONARDO (1696 env.-1730)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 97 mots

Homonyme du plus fameux des peintres (élève de surcroît du musicien Greco), Leonardo Vinci est l'une des plus remarquables figures de l'opéra napolitain après Scarlatti. C'est par l'opera buffa qu'il a commencé, et il y réussit toujours. Ses vingt-cinq opera seria, dont Ifigenia in Tauride est le plus célèbre, sont d'une forte et belle écriture, dans la tradition héritée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonardo-vinci/#i_4355

VIVALDI ANTONIO

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE, 
  • Roger-Claude TRAVERS
  •  • 3 247 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le musicien lyrique »  : […] Dans une lettre datant de 1739, deux ans avant sa mort, Vivaldi déclare avoir composé quatre-vingt-quatorze opéras. Nous n'en connaissons de façon sûre qu'une cinquantaine, et nous ne possédons la musique que de vingt et un d'entre eux (ni tous complets ni entièrement de sa plume). Composés parfois à la hâte, de nombreux morceaux voyageant tels quels d'un opéra à l'autre, ils respectent globaleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-vivaldi/#i_4355

VIVALDI ANTONIO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 720 mots
  •  • 22 médias

4 mars 1678 Antonio Lucio Vivaldi naît à Venise. 1703 Vivaldi est ordonné prêtre le 23 mars ; en septembre, il obtient son premier poste officiel, celui de professeur de violon ( maestro di violino ) au Pio Ospedale della Pietà. 1705 Son opus 1 est publié à Venise ; il s'agit d'un recueil de d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vivaldi-reperes-chronologiques/#i_4355

VIVIER CLAUDE (1948-1983)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 2 496 mots

Dans le chapitre «  Le parcours initiatique »  : […] Claude Vivier naît le 14 avril 1948. Adopté à l'âge de trois ans, il découvre la musique au séminaire, où il entre à seize ans. Au Conservatoire de musique du Québec, à Montréal, il étudie de 1966 à 1971 la composition avec Gilles Tremblay et le piano avec Irving Heller. Boursier du Conseil des arts du Canada, il poursuit à Cologne, de 1971 à 1974, des études de composition avec Karlheinz Stockhau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-vivier/#i_4355

VÖLKER FRANZ (1899-1965)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 290 mots

Franz Völker est un des ténors germaniques les plus complets et les plus attachants. Né à Neu-Isenburg, en Hesse, le 31 mars 1899, il est d'abord caissier dans une banque et il apprend le chant en autodidacte. Se présentant à un concours amateur, il subjugue l'auditoire par ses dons exceptionnels et Clemens Krauss l'engage à l'Opéra de Francfort. Après seulement une année de perfectionnement tech […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-volker/#i_4355

WAECHTER EBERHARD (1929-1992)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Le nom d'Eberhard Waechter restera indissociable du rôle de don Giovanni qu'il incarnait dans l'enregistrement légendaire réalisé à Londres en 1959 sous la direction de Carlo Maria Giulini, avec Elisabeth Schwarzkopf , Joan Sutherland, Giuseppe Taddei et Luigi Alva. Après avoir quitté la scène, il avait amorcé une seconde carrière, à la direction de l'opéra de Vienne, brutalement interrompue par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eberhard-waechter/#i_4355

WAGNER WIELAND (1917-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 1 275 mots
  •  • 3 médias

Arrière-petit-fils de Franz Liszt, petit-fils de Richard Wagner, Wieland Wagner, directeur du festival de Bayreuth de 1951 jusqu'à sa mort, profitera de la position que lui conférait son héritage familial pour imposer au monde une conception de la mise en scène wagnérienne, puis de la mise en scène d' opéra en général, radicalement neuve ; il deviendra ainsi le metteur en scène le plus important d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wieland-wagner/#i_4355

WAGNÉRISME

  • Écrit par 
  • Jean PAVANS
  •  • 1 860 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’œuvre d’art totale »  : […] Le wagnérisme en tant que doctrine de Wagner est avant tout une esthétique du drame musical, exposée dans ses traités Das Kunstwerk der Zukunft ( L'Œuvre d'art de l'avenir , 1849) et Oper und Drama ( Opéra et drame, 1851) , et résumée par le terme allemand de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wagnerisme/#i_4355

WAGNER RICHARD

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 4 193 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un musicien autodidacte  »  : […] C’est au son des canons des guerres napoléoniennes que Wilhelm Richard Wagner naît à Leipzig, le 22 mai 1813. Il est le neuvième et dernier enfant du fonctionnaire de police Karl Friedrich Wagner et de Johanna Rosine Pätz. La fonction du père, trop tôt décédé (en novembre 1813), qui masque une grande culture et un réel amour du théâtre, et le rapide remariage de sa veuve avec l’acteur et peintre L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-wagner/#i_4355

WAGNER RICHARD - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 598 mots
  •  • 24 médias

22 mai 1813 Richard Wagner naît à Leipzig. 20 octobre 1842 Rienzi, der Letzte der Tribunen ( Rienzi, le dernier des tribuns ), « grand opéra romantique » en cinq actes sur un livret du compositeur d'après le roman d'Edward Bulwer-Lytton, est créé au Königlich Sächsisches Hoftheater de Dresde sous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wagner-reperes-chronologiques/#i_4355

LA WALKYRIE (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 2 049 mots
  •  • 1 média

Die Walküre ( La Walkyrie ) de Richard Wagner, première journée de la tétralogie Der Ring des Nibelungen ( L'Anneau du Nibelung ), sur un livret du compositeur, a été créée au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich le 26 juin 1870, sous la direction de Franz Wüllner, avec Therese […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-walkyrie/#i_4355

WALTON sir WILLIAM TURNER (1902-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 214 mots
  •  • 1 média

La Grande-Bretagne a engendré peu de compositeurs mais, entre Purcell et Britten, elle a connu quelques créateurs dignes d'intérêt que leur « britannisme » excessif a cantonnés dans les limites insulaires au même titre que Fauré, Duparc ou Caplet dans l'Hexagone. William Walton est né à Oldham (Lancashire) le 29 mars 1902. Il est le fils d'un chef de chœur et professeur de chant qui l'envoie à l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walton-sir-william-turner/#i_4355

WARFIELD WILLIAM CAESAR (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 769 mots

Le baryton-basse afro-américain William Warfield a dû, à l'instar de son aînée Marian Anderson et, dans une moindre mesure, de Leontyne Price, qui fut son épouse, mener un combat de longue haleine afin d'imposer son talent dans son pays, où les questions raciales freinaient encore la carrière d'un artiste de couleur qui n'en désirait pas moins se consacrer à un art considéré comme « noble », le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-caesar-warfield/#i_4355

WARREN LEONARD (1911-1960)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 230 mots

Baryton américain, né le 21 avril 1911 dans le Bronx, à New York, mort le 4 mars 1960 à New York. Né de parents juifs émigrés de Russie, Leonard Warren, de son vrai nom Warrenoff, commence à étudier la musique à la Greenwich House Music School de New York et chante dans la chorale du Radio City Music Hall de 1935 à 1938. En 1938, après avoir pris des cours de chant auprès de Sidney Dietch, il part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-warren/#i_4355

WATTS HELEN (1927-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 451 mots

La contralto galloise Helen Josephine Watts naît à Milford Haven, dans le Pembrokeshire (pays de Galles), le 7 décembre 1927. Elle étudie le chant à la Royal Academy of Music de Londres avec Caroline Hatchard. Après quelques prestations radiophoniques, elle fait ses débuts en public en 1955, lors d'un Promenade Concert londonien, en interprétant des arias de Jean-Sébastien Bach sous la direction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helen-watts/#i_4355

WEBER CARL MARIA VON

  • Écrit par 
  • André LISCHKE
  •  • 3 566 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le créateur de l'opéra romantique allemand »  : […] C'est en premier lieu grâce à ses opéras que Weber s'est rendu célèbre et a survécu. Déjà, les seules ouvertures du Freischütz , d' Euryanthe et d' Obéron , fréquemment exécutées en concert, auraient suffi à maintenir sa popularité. Elles achèvent en effet d'établir la forme et l'esthétique de l'ouverture romantique, rassemblant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-maria-von-weber/#i_4355

WEBER CARL MARIA VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 480 mots
  •  • 12 médias

18 ou 19 novembre 1786 Carl Maria Friedrich Ernst von Weber naît à Eutin, dans le grand-duché d'Oldenbourg, en Allemagne du Nord. 1807 Première Symphonie , en ut majeur, J 50, et Deuxième Symphonie , en ut majeur, J 51 . 1811 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weber-reperes-chronologiques/#i_4355

WEILL KURT

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 832 mots

Compositeur allemand naturalisé américain en 1943, Kurt Weill créa, en collaboration avec Bertolt Brecht, une forme d’opéra révolutionnaire, qui exprime une satire sociale féroce et marque profondément l’art du xx e  siècle en proposant une alliance originale entre musique savante et musique populaire. Kurt Julian Weill, né le 2 mars 1900 à Dessau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-weill/#i_4355

WEILL KURT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 338 mots

2 mars 1900 Kurt Julian Weill naît à Dessau, en Allemagne ; il est le troisième des quatre enfants d'Emma Ackermann et d'Albert Weill, cantor à la synagogue locale. 1915-1918 Kurt Weill prend des leçons privées de piano, d'harmonie, de composition et d'orchestration auprès d'Albert Bing, Kapellmeister du Hoftheater de sa ville natale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weill-reperes-chronologiques/#i_4355

WELITSCH LJUBA (1913-1996)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 573 mots
  •  • 1 média

Née à Borissovo, en Bulgarie, le 10 juillet 1913, c’est à Sofia que Ljuba Veličkova étudie le chant avec G. Zlater-Cherkin. En 1934, à vingt et un ans, la jeune soprano, qui n’a pas encore choisi de s’appeler Welitsch, fait des débuts remarqués à l’Opéra de la capitale bulgare. Après avoir chanté Musette ( La Bohème , de Puccini) à Graz en 1936, elle vient se perfectionner à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ljuba-welitsch/#i_4355

WERNICKE HERBERT (1946-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PERROUX
  •  • 918 mots

Le parcours d'Herbert Wernicke ressemble à celui d'autres hommes de théâtre de sa génération, mais son style demeure unique. Sa mort, survenue à Bâle le 16 avril 2002, à l'âge de cinquante-six ans, l'a empêché de mener à terme une nouvelle mise en scène de La Tétralogie de Wagner à la Bayerische Staatsoper de Munich. Elle a surpris et secoué le monde du spectacle, qui a perd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-wernicke/#i_4355

WILLIAMS CAMILLA (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  •  • 443 mots
  •  • 1 média

La soprano lyrique américaine Camilla Williams fut la première chanteuse noire à intégrer formellement une importante compagnie d'opéra américaine , en faisant ses débuts au New York City Opera en 1946, dans le rôle de Cio-Cio-San ( Madame Butterfly de Puccini). (En 1933, la soprano Caterina Jarboro avait été la première femme noire à se produire avec une grande compagnie d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camilla-williams/#i_4355

WILLIAMSON MALCOLM (1931-2003)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 726 mots

Pendant plus d'un quart de siècle, l'Australien Malcolm Williamson fut le dix-neuvième maître de la musique de la cour d'Angleterre et le premier compositeur non britannique à se voir conférer un tel honneur. Né à Sydney le 21 novembre 1931, Malcolm Benjamin Graham Christopher Williamson aborde le piano en privé avec Alexander Sverjensky (1944-1950) et étudie le piano, le violon, le cor et la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malcolm-williamson/#i_4355

WILSON ROBERT

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURIN
  •  • 2 066 mots

Dans le chapitre « De la révélation de Nancy à l'échec de Los Angeles »  : […] Du Texas, où il est né le 4 octobre 1941, Robert Wilson a conservé le goût des grandes étendues et d'une certaine nonchalance ; de la scène artistique new-yorkaise qu'il a connue à la fin des années 1960 pendant ses études d'architecte-décorateur, celui des références hétéroclites (mais rarement théâtrales) allant de John Cage à Andy Warhol, en passant par George Balanchine, Martha Graham et Barne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-wilson/#i_4355

WILSON ROBERT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 794 mots

1941 Le 4 octobre, naissance de Robert Wilson à Waco, Texas. 1962 Fréquente la scène artistique new-yorkaise. Travaille avec des enfants handicapés. 1963 Étudie la peinture avec George McNeil à Paris. 1968 Crée la Byrd Hoffman School of Byrds. 1969-1973 Premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilson-reperes-chronologiques/#i_4355

WINBERGH GÖSTA (1943-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 359 mots

Le ténor suédois Gösta Winbergh s'illustra pendant près de trente ans sur les principales scènes d'opéra européennes et américaines. Gösta Winbergh naît le 30 décembre 1943 à Stockholm. Il accomplit des études d'ingénieur, chante à l'occasion dans un groupe de rock, et commence à travailler dans l'entreprise de bâtiments et de travaux publics de son père. À la prestigieuse Académie royale de musiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gosta-winbergh/#i_4355

WINDGASSEN WOLFGANG (1914-1974)

  • Écrit par 
  • André TUBEUF
  •  • 465 mots

Le ténor tant attendu, pilier du Nouveau Bayreuth, fondé avec lui et impensable sans lui, Wolfgang Windgassen avait trente-sept ans quand il fit ses débuts dans le Festspielhaus en juillet 1951. Son père Fritz Windgassen, ténor de format estimable, appartenait à la troupe de Stuttgart. Sa mère, chanteuse légère, était la propre sœur de Eva von der Osten, créatrice de Quinquin dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-windgassen/#i_4355

WINTERMÄRCHEN (P. Boesmans)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 1 077 mots

Créé le 10 décembre 1999 au Théâtre royal de La Monnaie de Bruxelles, Wintermärchen ( Le Conte d'hiver ), opéra en quatre actes du compositeur belge Philippe Boesmans (né en 1936), fut aussitôt donné, en janvier et février 2000, à l'Opéra national de Lyon ; à l'automne de cette même année, la revue L'Avant-Scène Opéra lui consacra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wintermarchen/#i_4355

WOZZECK (A. Berg)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 569 mots

L’histoire de l’opéra Wozzeck d’Alban Berg est tirée d’un fait divers : en 1821, à Leipzig, un ancien soldat, Woyzeck, poignarde sa maîtresse ; il sera décapité le 27 août 1824 sur la place publique. Georg Büchner écrit les premières esquisses de Woyzeck en 1836, mais meurt du typhus l’année suivante, à l’âge de vingt-trois ans. Son drame est publié po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wozzeck-a-berg/#i_4355

WOZZECK (A. Berg), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 206 mots

La création, le 14 décembre 1925, à la Staatsoper Unter den Linden de Berlin, du Wozzeck d'Alban Berg va communiquer une impulsion sans précédent et susciter en même temps une prise de conscience : l'opéra moderne est possible. Richard Strauss ou Puccini, qui triomphent à la même époque, demeurent, malgré la puissance de leurs génies inventifs, des héritiers du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wozzeck-a-berg-en-bref/#i_4355

Wozzeck, BERG (Alban)

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 838 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Avec Arnold Schönberg, son maître, et Anton von Webern, Alban Berg constitue l'école de Vienne, qui symbolise l'avant-garde musicale du xx e  siècle. Des trois, il est le plus lyrique, le plus «romantique». Que ce soit dans son Quatuor à cordes (1911), ses Trois Pièces pour orchestre (1914), sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wozzeck-berg-alban/#i_4355

XUEFEN YUAN (1922-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 390 mots

Personnalité mondialement reconnue, l'actrice et administratrice d'opéra chinoise Yuan Xuefen fut la protagoniste déterminée et enthousiaste du renouveau du Yueju (opéra Yue, ou de Shaoxing, une forme de l'opéra chinois). Née le 26 mars 1922, dans la province du Zhejiang (Chine), Yuan Xuefen se passionne dès l'enfance pour ce genre lyrique. Cet art créé au début du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xuefen/#i_4355

ZEDDA ALBERTO (1928-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 668 mots
  •  • 1 média

Le musicologue et chef d’orchestre Alberto Zedda a consacré l’essentiel de sa vie à retrouver la pureté originelle des opéras de Rossini . S’il ne les a pas tous enregistrés, il les a tous dirigés, illustres ou méconnus. Ainsi, en novembre 2016, il faisait encore applaudir Ermione à Lyon et à Paris. Alberto Zedda naît à Milan le 2 janvier 1928. Au conservatoire de sa ville n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-zedda/#i_4355

ZEMLINSKY ALEXANDER VON (1871-1942)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Le compositeur et chef d'orchestre autrichien Alexander von Zemlinsky naît le 14 octobre 1871, à Vienne . Après des études au conservatoire de la Société des amis de la musique de Vienne, il compose en 1893 plusieurs pièces de musique de chambre qui attirent l'attention de personnalités de la vie musicale viennoise, parmi lesquelles Johannes Brahms. En 1895, alors qu'il joue dans un orchestre amat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-von-zemlinsky/#i_4355

ZIMMERMANN BERND ALOIS (1918-1970)

  • Écrit par 
  • Brigitte MASSIN
  •  • 408 mots

Rhénan, Bernd Alois Zimmermann est resté fidèle à Cologne, ville près de laquelle il est né. Élève à l'université (allemand, philosophie, musique) puis lecteur à l'Institut de musicologie, il devient professeur de composition à la Musikhochschule. Attentif aux nouveautés musicales de son temps, il assimile, après une solide formation classique, les directions ouvertes par la musique sérielle ; il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernd-alois-zimmermann/#i_4355

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Vincent RICHARD, « OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-peri-a-puccini/