Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PERI JACOPO (1561-1633)

<it>Euridice</it>, J. Peri

Euridice, J. Peri

Avec Caccini, Peri est le véritable initiateur du style rappresentativo, et donc de l'opéra. Comme Caccini, il est, dans les dernières années du xvie siècle, musicien de cour à Florence et membre de l'Académie du comte Bardi, où s'élabore le style récitatif. Après les intermèdes qu'il chante lui-même en s'accompagnant sur le chitarrone au mariage du grand-duc Ferdinand (1591), il donne, avec sa Dafne, représentée en 1597 au palais Corsi, une œuvre authentiquement dramatique qui surpasse les essais antérieurs de Caccini ou de Galilei. L'œuvre eut un succès considérable. Trois ans plus tard, pour le mariage de Marie de Médicis (1600), c'est Euridice, sur un poème de Rinuccini, que Caccini met en musique de son côté.

L'art de Peri est moins brillant que celui de Caccini, plus sec aussi. La virtuosité vocale y est moins prononcée, les vocalises ornementales ou expressives moins fréquentes. Mais Peri a plus de sens dramatique, et respecte plus fidèlement les inflexions de voix et les accents poétiques. Dans certains madrigaux à voix seule, on voit poindre l'opposition d'un style récitatif et de passages en forme d'aria, qui s'imposera dans l'opéra du xviie siècle. Peri a peut-être plus marqué la destinée de l'opéra en gestation que son rival Caccini. Pourtant, la popularité de ce dernier restera plus vivante après sa mort, tant en Italie qu'en France.

— Philippe BEAUSSANT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de l'Institut de musique et danse anciennes de l'Île-de-France, conseiller artistique du Centre de musique baroque de Versailles

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>Euridice</it>, J. Peri

Euridice, J. Peri

Autres références

  • CACCINI GIULIO, dit GIULIO ROMANO (1545 env.-1618)

    • Écrit par Philippe BEAUSSANT
    • 438 mots
    • 1 média

    Chanteur, instrumentiste et compositeur, Giulio Caccini fut intimement lié au cercle du comte Bardi. Cette assemblée de poètes et de musiciens, par ses discussions esthétiques et particulièrement ses spéculations sur la musique de l'Antiquité grecque et ses rapports avec le théâtre et...

  • NAISSANCE DE L'OPÉRA - (repères chronologiques)

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 314 mots

    Vers 1550 Emilio de' Cavalieri naît à Rome.

    20 août 1561 Jacopo Peri naît à Rome ou à Florence.

    1581 Publication à Florence du traité de Vincenzo GalileiDialogo della musica antica e della moderna en faveur du chant soliste accompagné.

    1598 Dafne de Jacopo Peri, sur un livret d'Ottavio...

  • OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini

    • Écrit par Jean-Vincent RICHARD
    • 9 082 mots
    • 29 médias
    ...l'union d'un roi de France avec la fille d'un grand-duc de Toscane. Les chroniqueurs sont en effet d'accord pour conférer à l'Euridice de Jacopo Peri, sur un livret d'Ottavio Rinuccini, le titre de « premier opéra de l'histoire de la musique ». L'événement eut lieu le 6 octobre 1600, au palais...
  • OPÉRA - Les techniques d'écriture

    • Écrit par Yves GÉRARD
    • 3 817 mots
    • 1 média
    ...devint l'élément de prédilection pour la recherche de l'expression lyrique, et les premiers opéras, basés sur la fable d'Orphée, tels les Euridice de Jacopo Peri et de Giulio Caccini, tous deux de 1600, sont constitués essentiellement de « récits » confiés à un personnage soliste accompagné d'instruments...

Voir aussi