NORVÈGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRoyaume de Norvège (NO)
Chef de l'Étatle roi Harald V (depuis le 17 janvier 1991)
Chef du gouvernementJonas Gahr Støre (depuis le 14 octobre 2021)
CapitaleOslo
Langues officiellesnorvégien (nynorsk et bokmål), same 1
Note : Langue officielle localement.
Unité monétairecouronne norvégienne (NOK)
Population5 443 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)385 178 2
Note : Inclut l'archipel de Svalbard et l'île Jan Mayen

Cadre naturel et population

D'une superficie de 386 958 km2, dont 323 878 pour la Norvège proprement dite, le reste étant presque entièrement occupé par l'archipel polaire du Svalbard (Spitzberg), le pays a grossièrement la forme d'une spatule s'étirant sur 1 700 km, du nord au sud. Au nord, son manche s'allonge de part et d'autre du cercle polaire, large parfois de quelques kilomètres seulement, tandis que, plus au sud, elle se renfle et sa largeur peut atteindre plus de 400 km.

Banquise

Photographie : Banquise

Débâcle de la banquise dans l'océan Arctique, au large de la Norvège (archipel des Svalbard). 

Crédits : John Beatty/ Getty Images

Afficher

Presque entièrement montagneuse, la Norvège présente sa longue façade sur la mer du Nord où s'émiettent ses côtes ; le climat maritime tempère l'influence de la haute latitude, assure des précipitations abondantes qui entretiennent ses forêts, alimentent les usines hydroélectriques. Naturellement tournée vers la mer, elle en exploite les ressources (pêcheries) et possède une flotte marchande importante.

Le relief

La Norvège est formée presque exclusivement de hautes terres ; si l'on excepte les environs d'Oslo, l'altitude est presque toujours supérieure à 500 m, avec des sommets dépassant 2 000 m (Galdhøppigen, dans le massif de Jotunheim). Il s'agit le plus souvent de hautes croupes, assez monotones, comme le Hardangervidda.

Campagne de l'Oppland

Photographie : Campagne de l'Oppland

Vue de la campagne de l'Oppland en automne, dans la Norvège intérieure. 

Crédits : Pal Hermansen/ Getty Images

Afficher

L'énorme masse montagneuse a été portée à ces hautes altitudes à l'époque tertiaire, après avoir été érodée, aplanie ; dressée au-dessus de la mer du Nord, elle fut profondément attaquée par les fleuves côtiers et c'est à ces morsures violentes de l'érosion qu'elle doit aujourd'hui la beauté de ses paysages ; l'abrupt littoral fut déchiqueté, tandis que d'étroites vallées l'échancraient.

Puis se sont formés les énormes glaciers quaternaires, rabotant les aspérités, recreusant les vallées en auges gigantesques. Quand ils fondirent, les océans s'enflèrent et malgré un lent resoulèvement du continent, la mer se faufila entre les rochers, multipliant les îles, les archipels côtiers (Lofoten, Vesterålen), qui semblent posés sur une banquette à fleur d'eau, le strandfladen ; elle s'insinua dans les vallées, les transformant en fjords et pénétra parfois sur plus de 100 km en longues digitations à l'intérieur des terres (fjords de Hardanger, Sogne, Trondheim). Aussi, la côte norvégienne ne compte pas moins de 20 000 km, quoique le tracé extérieur n'en mesure que 2 650.

Le climat et la végétation

Le climat norvégien s'ordonne par rapport à la mer. L'influence maritime a été renforcée par le courant nord-atlantique qui longe la côte. C'est seulement dans la Norvège du Sud-Est que le climat offre des nuances plus continentales (à Oslo, moyenne de janvier : — 4,7 0C ; moyenne de juillet : 17,3 0C). La Norvège occidentale présente en revanche un climat entièrement maritime que modifie seulement l'altitude des massifs montagneux ; les isothermes courent du nord au sud sur 13 degrés de latitude presque parallèles à la côte ; en certaines contrées, sur le bord de la mer, hiver et été sont peu marqués (à Bergen, moyenne de janvier : 1,5 0C ; moyenne de juillet : 15 0C). Même à l'extrême nord, près du 70e degré de latitude, Tromsø sur la côte ne présente encore que — 4 0C comme moyenne du mois le plus froid (à peu près comme Oslo) avec 12 0C pour le mois le plus chaud ; cependant la latitude s'exprime par les nuits claires de l'été (soleil de minuit) et l'obscurité de l'hiver. Dès qu'on s'éloigne de la côte réapparaissent les contraintes de cette latitude. À Karasjok, sur le même parallèle que Tromsø, le thermomètre peut descendre en hiver à — 50 0C.

Tromso

Photographie : Tromso

Vue aérienne de Tromso en hiver, ville norvégienne située au-delà du cercle polaire arctique. 

Crédits : Richard Elliott/ Getty Images

Afficher

Le voisinage de la mer est responsable aussi des abondantes précipitations : plus de 2 m à Bergen, de 5 à 6 m en certains points de l'intérieur ; elles ne se font plus rares qu'au sud (740 mm à Oslo) et à l'extrême nord (340 mm à Karasjok). Assez bien réparties, elles ont un maximum d'été et tombent en hiver sous forme de neige. On compte quelques glaciers ; peu nombreux au nord où la mer est proche (Svartisen), on les trouve surtout au sud où le Jostedalsbre, avec les glaciers voisins, occupe plus de 800 km2.

Glacier de Briksdal, Norvège

Photographie : Glacier de Briksdal, Norvège

Le glacier de Briksdal (Briksdalbreen), dans l'ouest du pays, est une des deux langues du Jostedalsbreen, le plus grand glacier d'Europe. 

Crédits : Gavin Hellier / robertharding/ Getty Images

Afficher

Alimentés par ces précipitations, les cours d'eau ont un très fort débit ; les tributaires de la mer du Nord sont des torrents assez courts ; les seuls grands fleuves sont ceux qui s'écoulent vers le sud et le Skagerrak, co [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 37 pages

Médias de l’article

Norvège : carte physique

Norvège : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Norvège : drapeau

Norvège : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Côte à fjords, Norvège

Côte à fjords, Norvège
Crédits : Giovanni Mereghetti/ UCG/ Universal Images Group/ Getty Images

photographie

Banquise

Banquise
Crédits : John Beatty/ Getty Images

photographie

Afficher les 22 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, docteur d'État, docteur honoris causa de l'université d'Aalborg (Danemark)
  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris
  • : maître de conférences à l'université de Caen
  • : professeur à l'université de Lille-III

Classification

Autres références

«  NORVÈGE  » est également traité dans :

NORVÈGE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 439 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le club antarctique »  : […] Le club est composé d'États qui, depuis longtemps, s'intéressent, de manière active, au continent austral. Ce sont : la Grande-Bretagne (suivie de deux membres du Commonwealth, l'Australie et la Nouvelle-Zélande), la France et la Norvège. On a appelé ces pays les « possessionnés ». En appliquant la théorie de la découverte , ils se sont mutuellement reconnu des secteurs dont le pôle Sud est le som […] Lire la suite

ARCTIQUE (géopolitique)

  • Écrit par 
  • François CARRÉ
  •  • 6 916 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les principaux différends sur les limites maritimes »  : […] Avec, en arrière-plan, l'existence de gisements d'hydrocarbures encore mal cernés, les revendications et contestations se sont multipliées dans l'Arctique et l'on est même revenu sur des traités passés. Ainsi, le Canada et les États-Unis ne sont plus d'accord, depuis les années 1970, sur la prolongation de leur frontière terrestre en mer de Beaufort. Un litige plus sérieux a surgi également entre […] Lire la suite

BERGEN

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 273 mots
  •  • 1 média

Comme l'indique l'étymologie ( bjorgvin signifiant la prairie au milieu des montagnes), Bergen possède comme Rome la caractéristique d'être une ville aux sept collines. Située au fond du Byfjord dans une région montagneuse de la Norvège du Sud-Ouest, elle se tasse sur une plate-forme étroite entourée par les eaux et sur les flancs des collines qui descendent vers la mer. Fondée en 1070 par Olaf K […] Lire la suite

BÉTHOUART MARIE ANTOINE (1889-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 924 mots

Fils d'un conservateur des hypothèques, Marie Antoine Émile Béthouart naît à Dole (Jura) le 17 décembre 1889. Reçu à Saint-Cyr en 1909, dans la promotion des futurs général de Gaulle et maréchal Juin, il fait la Première Guerre mondiale dans l'infanterie. En mission d'instruction auprès de l'armée finlandaise qui épaule en 1919 les armées russes blanches, Antoine Béthouart est reçu à l'École de gu […] Lire la suite

BRUNDTLAND GRO HARLEM (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots

Femme politique norvégienne, elle a été trois fois Premier ministre de son pays. Gro Harlem Brundtland est née le 20 avril 1939 à Oslo. Elle hérite de son père sa passion pour la médecine et la politique. Elle obtient son doctorat de médecine à l'université d'Oslo en 1963 et un master en santé publique (MPH) à Harvard en 1965. De retour à Oslo, elle travaille au ministère de la Santé dans les hô […] Lire la suite

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 019 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les catégories définies par la C.B.I.  »  : […] Pour pouvoir gérer de manière différente des pratiques qui correspondent à des objectifs distincts pour les sociétés humaines qui les mettent en œuvre, la C.B.I. distingue trois catégories de chasse baleinière (cf. carte ). La chasse commerciale est l'exploitation des ressources baleinières pour la satisfaction de besoins industriels ou nutritionnels, gérée selon des modalités permettant de maxim […] Lire la suite

CHRISTIAN II (1481-1559) roi de Danemark et de Norvège (1513-1523) et roi de Suède (1520-1523)

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 368 mots
  •  • 1 média

La vie de ce fils de Hans I er de Danemark et de Christine de Saxe commence comme un conte de Perrault, mais se poursuit et s'achève comme un drame de Shakespeare. Désigné comme héritier présomptif par les trois royaumes scandinaves, ce prince intelligent mais instable, alors vice-roi de Norvège, s'éprend dans un bal à Bergen d'une jeune bourgeoise (Dyveke) dont il fait sa maîtresse et dont la mè […] Lire la suite

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 545 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'Union du Nord »  : […] Un roi sans scrupule, mais d'une singulière capacité, Valdemar IV Atterdag (1340-1375), sut rétablir la situation sur des bases toutes nouvelles, en profitant des faiblesses des autres États scandinaves et en canalisant à son profit la brutale énergie de l'aristocratie guerrière. Il récupère la Scanie (1360), puis se jette sur l'île suédoise de Gotland, massacre son armée de paysans et pille son […] Lire la suite

DÉCOUVERTE D'HYDROCARBURES EN MER DU NORD

  • Écrit par 
  • Bernard BENSAID, 
  • Guy MAISONNIER
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

La mer du Nord est divisée en cinq secteurs biens distincts qui appartiennent respectivement au Royaume-Uni, à la Norvège, au Danemark, aux Pays Bas et à l'Allemagne. Les zones britannique et norvégienne concentrent à elles seules 90 p. 100 des réserves pétrolières et gazières de la région. L'intérêt des compagnies pétrolières pour la mer du Nord a débuté avec la découverte, en 1959, dans la zo […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

4 février - 13 mars 2022 Chine. Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de Pékin.

La première place revient à la Norvège – trente-sept médailles, dont seize d’or –, suivie de l’Allemagne – vingt-sept médailles, dont douze d’or. La France est dixième du classement général avec quatorze médailles, dont cinq d’or. Les Jeux de Pékin, qui font l’objet d’un boycottage diplomatique de la part des États-Unis et de plusieurs autres pays, sont néanmoins marqués par la réception de nombreux chefs d’État et de gouvernement par le président Xi Jinping. […] Lire la suite

13-23 décembre 2021 Union européenne – Russie – Mali. Sanctions européennes contre le groupe Wagner.

Le 23, dans un communiqué commun, seize pays occidentaux engagés dans la lutte antidjihadiste au Sahel – Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, Estonie, France, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni et Suède – condamnent « fermement le déploiement de mercenaires sur le territoire malien » et accusent la Russie « d’un soutien matériel au déploiement du groupe Wagner ». […] Lire la suite

18-25 octobre 2021 Turquie. Menace d'expulsion de dix ambassadeurs étrangers.

Le 18, dans un communiqué commun, l’Allemagne, le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Finlande, la France, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et la Suède lancent un appel en faveur d’« un règlement juste et rapide de l’affaire » Osman Kavala, affirmant que le retard pris par le procès de l’opposant turc met en cause « le respect de la démocratie, de l’État de droit et de la transparence du système judiciaire turc ». […] Lire la suite

13 octobre 2021 Norvège. Tuerie de masse à Kongsberg.

Un homme armé d’un arc et de flèches tue cinq personnes à Kongsberg, dans le sud-ouest du pays, avant d’être appréhendé. Espen Andersen Brathen, un Danois converti à l’islam, est connu des services de police qui le soupçonnent de « radicalisation ». Les services de renseignement évoquent un « acte terroriste ». L’assaillant présente aussi des signes d’instabilité mentale. […] Lire la suite

13 septembre - 8 octobre 2021 Norvège. Alternance à la suite des élections législatives.

Le 13, lors des élections législatives, le Parti conservateur de la Première ministre Erna Solberg, membre d’une coalition minoritaire, subit un revers avec 20,4 % des suffrages et 36 élus sur 169, tout comme son allié d’extrême droite, le Parti du progrès, en net recul avec 11,6 % des voix et 21 députés. Les formations de gauche remportent la majorité des sièges : le Parti travailliste de Jonas Gahr Støre arrive en tête, avec 26,3 % des suffrages et 48 sièges. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc AUCHET, Régis BOYER, Georges CHABOT, Lucien MUSSET, Claude NORDMANN, « NORVÈGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/