NOUVELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis les nouvelles de la Renaissance, on ne fait que parler des renaissances de la nouvelle : au xixe, au xxe siècle. Comme si ce genre périodiquement périclitait, ou décédait. Mais l'âge classique pourrait bien se définir : celui, notamment, de la nouvelle. Et dans la Chine des Song, des Ming, des Mandchous, la nouvelle, indiscernable du conte, ne cesse de prospérer. Témoin Pu Songling, ses Contes extraordinaires du pavillon du loisir, qui, malgré leur titre, s'appelleraient aussi bien des nouvelles extraordinaires, selon notre terminologie.

Au fait, cette terminologie, que vaut-elle ? Novella, tale, novela, histoire, monogatari, rasskaz, yarn, Erzählung, short short, novelette, Kurzgeschichte, tjerpén, kahānī, voilà quelques-uns des mots dont on désigne les variantes d'un genre littéraire que, depuis le Moyen Âge, on appelle en français d'oïl la nouvelle et unas novas, au pluriel, en français d'oc. Non sans flottement : La Fontaine et Musset hésitent entre conte et nouvelle ; Flaubert rassemble, dans Trois Contes, une légende, un conte et l'histoire d'Un cœur simple, simple nouvelle. Le préfacier d'une Anthologie de contes chinois commente les « nouvelles » de ce recueil. Et l'écrivain japonais Fukazawa Shichirō a beau intituler ironiquement son chef-d'œuvre : Étude à propos des chansons de Narayama, le traducteur français ne s'y trompe nullement et célèbre « l'auteur de la nouvelle ». Périphrase instructive : si le russe dit novellist (sur novella) et l'italien noveliere, le français moderne a perdu son vieux mot novelier et jusqu'au moins vieux nouvelliste (encore qu'on aie vu récemment reparaître « novelliste »), de sorte que la notion de nouvelle pâtit de n'être pas liée à son auteur comme au romancier le roman, au conte le conteur. Quant aux ficciones de Borges, quant aux récits de Gide, qui tenait pourtant à ce mot, ne seraient-ce pas des nouvelles ? Pour comble [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'université de Paris-IV
  • : chargée de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  NOUVELLE  » est également traité dans :

ABENCÉRAGE L'

  • Écrit par 
  • Charles Vincent AUBRUN
  •  • 785 mots

C'est une courte nouvelle d'aventures galantes et chevaleresques. La meilleure version qui nous en soit parvenue parut sous le titre de El Abencerraje dans un ouvrage de miscellanées littéraires, El Inventario (Medina del Campo, 1565, sous le nom d'Antonio de Villegas). Ce roman pastoral, qui connut partout un grand succès, répandit en Europe l'h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-abencerage/#i_5640

AKUTAGAWA RYŪNOSUKE (1892-1927)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS
  •  • 1 292 mots

Vers 1920, Akutagawa Ryūnosuke s'était déjà imposé aux yeux du public japonais comme l'écrivain le plus brillant de la « génération de Taishō ». Mais une lueur étrange émane de ses récits brefs qui, à eux seuls, constituent la presque totalité de son œuvre. Durant les premières années, il faisait revivre les époques les plus diverses, se plaisait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akutagawa/#i_5640

ANDRIĆ IVO (1892-1975)

  • Écrit par 
  • Agnès REBATTET
  •  • 1 942 mots

Dans le chapitre « Un maître de la nouvelle »  : […] C'est en écrivant des poèmes qu'Andrić fit ses débuts dans la littérature : ses premiers vers parurent en 1911 dans la revue Bosanska vila ( La Fée bosniaque ) et, en 1914, son nom figura dans l'anthologie Hrvatska mlada lirika ( La Jeune Poésie croate ). Puis en 1918 parut Ex ponto , conçu durant ses années de prison et fruit de ses méditations. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivo-andric/#i_5640

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 289 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La nouvelle »  : […] La nouvelle n'est pas en reste et la production récente témoigne de l'intérêt des littérateurs pour un genre dont la particularité la plus visible est la brièveté. Poussant la caractéristique à son extrême, les textes donnent lieu à une écriture de plus en plus condensée et explorent les possibles de ce que l'on désigne désormais sous le nom de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-litterature/#i_5640

ARLAND MARCEL (1899-1986)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 733 mots

Jean Paulhan n'aurait pas existé, Marcel Arland eût sans doute été le grand patriarche des lettres françaises de l'après-guerre. Mais la présence rigide et sévère du premier a accentué la discrétion du second — qui n'en demeure pas moins l'un des représentants les plus brillants de l'esthétique et du souci littéraires du xx e siècle. Marcel Arland […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-arland/#i_5640

BANDELLO MATTEO (1484-1561)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 2 234 mots

Dans le chapitre « Nouvelle et réalité »  : […] Causeur plaisant qui sait retenir l'intérêt du lecteur par l'agrément d'une narration sans cesse variée, Bandello n'est pas seulement un habile conteur de cour : il est le témoin d'un monde social en crise. En matière de morale, il énonce sans doute des préceptes libéraux de bon sens, qui révèlent une conception épicurienne et indulgente de l'exist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matteo-bandello/#i_5640

BOCCACE (1313-1375)

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 4 938 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « Décaméron » »  : […] Comme l'écrit l'auteur dans sa Préface, il s'agit de « cent nouvelles, ou fables, ou paraboles, ou histoires, comme il vous plaira de les appeler, racontées en dix jours par une honnête compagnie de sept dames et de trois jeunes hommes pendant le temps de la peste... ». Le récit de l'épidémie, de la rencontre des dix jeunes gens, de leur départ et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boccace/#i_5640

BOULANGER DANIEL (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 694 mots

Né le 24 janvier 1922 à Compiègne, passé par le petit séminaire, résistant pendant l’Occupation, puis bourlingueur tâtant de tous métiers, Daniel Boulanger, en même temps qu’il publie ses premiers romans, fréquente le mileu de la Nouvelle Vague. On le voit ainsi dans À bout de souffle (1959) et Tirez sur le pianiste (1960). Il signe par la suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-boulanger/#i_5640

BOWEN ELIZABETH (1899-1973)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 578 mots

Née à Dublin, Elizabeth Bowen est pourtant moins marquée par ses origines irlandaises que beaucoup de ses compatriotes qui comme elle se sont tournés vers la littérature. C'est que très jeune elle quitte l'Irlande pour faire ses études dans le Kent en Angleterre. À partir de l'âge de dix-neuf ans, elle passe régulièrement une partie de l'année en I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-bowen/#i_5640

CARVER RAYMOND (1938-1988)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 465 mots

Fils d'ouvrier, Raymond Carver — né le 26 mai 1938 dans l'Oregon — se marie jeune. Ses enfants naissent tôt : il connaît la gêne la plus grande, soumis aux exigences d'études supérieures à mener et d'emplois alimentaires à trouver. Bien qu'il eût auparavant publié des poèmes et des recueils de proses en tirages limités, Raymond Carver n'atteignit l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-carver/#i_5640

CERVANTÈS MIGUEL DE (1547-1616)

  • Écrit par 
  • Jean CANAVAGGIO
  •  • 5 492 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les chantiers du prosateur »  : […] En même temps qu'il répondait à l'appel du théâtre, Cervantès, au retour de sa captivité, a exploré, avec La Galathée , les voies de la pastorale, dont la vogue avait été inaugurée, trente ans auparavant, par la Diane de Montemayor. Au fil des six livres dont se compose la première partie du roman, la convention bucolique informe les rapports ambi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-de-cervantes/#i_5640

CONTES DE LA BÉCASSE, Guy de Maupassant - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Les Contes de la bécasse (1883) sont le troisième recueil de nouvelles de Guy de Maupassant (1850-1893), succédant à La Maison Tellier (1881) et Mademoiselle Fifi (1882). Alors âgé de trente-trois ans, Maupassant est un auteur célébré, dont les nouvelles paraissent régulièrement dans les journaux. À l'exception de deux contes (« Saint Antoine  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contes-de-la-becasse/#i_5640

DÉBUTANTS (R. Carver)

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 1 013 mots

Faut-il parler de revirement dans le monde de l'édition ? Durant près de trente ans, les nouvelles de Raymond Carver connues sous le titre Parlez-moi d'amour – publiées en 1981 chez Knopf et en traduction aux éditions Mazarine en 1986 – furent proposées dans une version mutilée et révisée par l'influent éditeur américain Gordon Lish. Ces dix-sept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debutants-r-carver/#i_5640

LE DÉCAMÉRON, Boccace - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 905 mots
  •  • 1 média

Lorsque Boccace (1313-1375) écrit le Décaméron (1349-1351), il a derrière lui quelques œuvres latines, mais aussi toute une production lyrique et narrative : romans en vers (comme le Teseida , le Filostrato , le Ninfale fiesolano ), en prose (le Filocolo , l' Elegia di Madonna Fiammetta ) ou en vers et prose (le Ninfale d'Ameto ). Le Décamér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-decameron/#i_5640

DES PÉRIERS BONAVENTURE (1510-1544)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 405 mots

La vie de Bonaventure des Périers nous est mal connue. On sait qu'il passa quelque temps à Lyon, où il aida Étienne Dolet à composer ses Commentaires de la langue latine , puis qu'il fut admis dans le cercle de Marguerite de Navarre, comme conseiller, puis comme secrétaire de la reine. Il contribua à rédiger, ou rédigea lui-même, les tables de la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonaventure-des-periers/#i_5640

LES DIABOLIQUES, Jules Barbey d'Aurevilly - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Patrick AVRANE
  •  • 949 mots
  •  • 1 média

Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889) a vécu de son métier de journaliste plus que de son œuvre proprement littéraire . Une trentaine de volumes rassemblant ses critiques de livres, de pièces de théâtre, ses articles polémiques furent publiés, en grande partie après sa mort. Toutefois, son travail de romancier s'étend sur de longues années, depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-diaboliques/#i_5640

DU FAIL NOËL (1520-1591)

  • Écrit par 
  • Romain WEBER
  •  • 760 mots

La vie de ce juriste et écrivain français est assez mal connue. Issu d'une famille de moyenne noblesse rurale, Noël Du Fail parfait ses études à Paris. S'ensuivraient des frasques estudiantines, un tour de France des universités et même deux expéditions militaires en Italie. À son retour en Bretagne, en 1548, il est « licencié es loix ». Un bon mar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noel-du-fail/#i_5640

EXEMPLUM

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 818 mots

Outre le sens habituel d'« exemple », le mot latin exemplum désigne une ressource de la rhétorique utile à qui veut susciter la persuasion. Aristote rapproche l'exemple, qui repose sur une inférence implicite, (raisonnement inductif) du syllogisme incomplet (déductif) ; après lui, la rhétorique latine (Cicéron, Quintilien, Valère Maxime) distingue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exemplum/#i_5640

FAIK SAIT (1906-1954)

  • Écrit par 
  • Gayé PETEK-SALOM
  •  • 424 mots

L'écrivain turc Sait Faik commence par composer des poèmes, tout en retravaillant des historiettes ébauchées au lycée ; c'est seulement en 1934 que paraît sa première nouvelle et en 1936 son premier recueil de dix-sept nouvelles : Le Samovar ( Semaver ), œuvre de maturité qui le fait aussitôt reconnaître comme un écrivain de talent. Dès lors, il n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sait-faik/#i_5640

FICTIONS, Jorge Luis Borges - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Ève-Marie FELL
  •  • 1 124 mots
  •  • 1 média

Né en 1899 dans la grande bourgeoisie argentine, Jorge Luis Borges doit son bilinguisme à une grand-mère anglaise. Il mène longtemps une vie oisive de poète avant-gardiste, assombrie par la cécité de son père, qui sera, il le sait, bientôt la sienne. En 1938, il perd son père, doit gagner sa vie et échappe de justesse à la mort. Devenu bibliothéca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fictions/#i_5640

GENS DE PÉKIN, Lao She - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Paul BADY
  •  • 714 mots

Rassemblant des nouvelles parues dans les années 1930, Gens de Pékin est tout à fait représentatif de l'art et de la vision de Shu Quingchun, dit Lao She, né à Pékin en 1899 et mort en 1966, lors de la révolution culturelle. Mêlant lyrisme et réalisme, humour et cruauté, le recueil révèle l'étendue du talent de celui qui fut un des plus grands écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-de-pekin/#i_5640

GOBINEAU JOSEPH ARTHUR DE (1816-1882)

  • Écrit par 
  • Jean GAULMIER
  •  • 1 603 mots

Dans le chapitre « Le peintre des âmes énergiques »  : […] Pendant son séjour à Athènes (1867-1868), trouvant sa vocation de conteur, Gobineau devient un maître de la nouvelle dont il a jadis donné un modèle dans Mademoiselle Irnois (1847). Moins que fiction dramatique, la nouvelle est pour lui le récit d'une aventure vécue. Il a retenu la leçon de Stendhal chez qui l'élément essentiel de la création litt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-arthur-de-gobineau/#i_5640

GOGOL NICOLAS VASSILIÉVITCH (1809-1852)

  • Écrit par 
  • Sylvie LUNEAU
  •  • 3 271 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La révélation du génie »  : […] La rencontre de Pouchkine est pour Gogol très importante. Dans la société littéraire, fort restreinte à l'époque, où il vient de pénétrer, c'est une des rares personnalités qui lui en imposent. Quant aux autres, il voit cruellement leurs défauts et leurs ridicules. C'est cette vision du « mal » qui le dirige. Il se détache tout de suite de ses Soi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-vassilievitch-gogol/#i_5640

GRAZZINI ANTON FRANCESCO, dit LE LASCA (1503-1583)

  • Écrit par 
  • Michel PLAISANCE
  •  • 552 mots

D'une famille de notaires florentins dont certains occupèrent des charges importantes au xvi e siècle, Anton Francesco Grazzini dit le Lasca, contrairement à une légende qui faisait de lui un apothicaire, n'exerça jamais aucune activité professionnelle. On connaît peu de chose de sa jeunesse car il ne fait parler de lui qu'à la fin du règne d'Alex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-francesco-grazzini/#i_5640

HATZÍS DIMÍTRIS (1913-1981)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 400 mots

Nouvelliste et romancier grec, Hatzís a écrit une œuvre d'inspiration largement autobiographique mais qui est en même temps inséparable de l'histoire récente de la Grèce, dont elle nous fait partager les incertitudes et les déchirements. Hatzís lui-même ne fut guère épargné : militant du Parti communiste, puis responsable de l'Armée démocratique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dimitris-hatzis/#i_5640

HERNANDEZ FELISBERTO (1902-1964)

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 850 mots

Comme l'a écrit Italo Calvino dans sa préface à l'édition italienne des œuvres du nouvelliste uruguayen, « Felisberto Hernández est un écrivain qui ne ressemble à aucun autre : à aucun des Européens et aucun des Latino-Américains ; c'est un irréductible qui échappe à toute classification et à tout embrigadement, mais qu'on identifie, à coup sûr, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felisberto-hernandez/#i_5640

HOFFMANN ERNST THEODOR AMADEUS (1776-1822)

  • Écrit par 
  • Michel-François DEMET, 
  • Marc VIGNAL
  •  • 1 944 mots

Dans le chapitre « Les deux pôles du monde et de l'art »  : […] Né à Königsberg, Hoffmann grandit dans un milieu cultivé où l'on reçoit beaucoup, et qui offre à l'enfant précocement éveillé l'occasion d'exercer un vif esprit critique qui se donnera plus tard libre cours dans ses œuvres souvent satiriques et humoristiques ainsi que dans ses caricatures. Après d'ennuyeuses études juridiques, il est nommé chef d'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-theodor-amadeus-hoffmann/#i_5640

IOÁNNOU YÓRGOS (1927-1985)

  • Écrit par 
  • Gilles ORTLIEB
  •  • 512 mots

Poète et écrivain grec, originaire de Salonique, et dont l'œuvre est saluée dans son pays comme l'une des plus originales de la littérature contemporaine, Ioánnou, que l'on a parfois comparé à Joyce pour son investigation attentive, et sans complaisance, de l'univers intérieur, a débuté comme lui par une production poétique parcimonieuse ( Hèliotro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yorgos-ioannou/#i_5640

ISHIKAWA JUN (1899-1987)

  • Écrit par 
  • Dominique PALMÉ
  •  • 1 619 mots

Dans le chapitre « Un univers où la satire le mêle à l'onirisme »  : […] Né en 1899 à Tōkyō, Ishikawa vient relativement tard à la création romanesque, en publiant en 1935 une série de nouvelles. Sur sa vie et ses activités avant cette date, les rares éléments dont nous disposons n'en apparaissent que plus significatifs : après des études de littérature française, il affine son talent à travers la traduction d'œuvres d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ishikawa/#i_5640

JOYCE JAMES (1882-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques MAYOUX
  •  • 7 702 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Gens de Dublin » »  : […] En 1902, Joyce produit les premiers des contes et nouvelles qu'il écrira principalement en 1904 et dont l'ensemble s'intitulera Dubliners ( Gens de Dublin ). Ce sont d'admirables pièces où la pseudo-objectivité du récit est faite pour rendre plus subtilement perceptible l'angle d'ironie, plus sournoise la destruction de l'intégrité de l'individu p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-joyce/#i_5640

LA FIANCÉE PRUSSIENNE(I. Bouïda)

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 979 mots

Né en 1954, Iouri Bouïda est l'une des voix les plus originales de la littérature russe d'aujourd'hui. Originaire de la Prusse orientale, enclave autrefois allemande entre la Pologne et la Lituanie, devenue soviétique à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, il met en scène cette terre au-delà des confins de la Russie dans La Fiancée prussienne (t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-fiancee-prussienne/#i_5640

LISPECTOR CLARICE (1925-1977)

  • Écrit par 
  • Pierre RIVAS
  •  • 1 484 mots

Dans le chapitre « Une aventure de l'écriture »  : […] Née à Tchetchelnik (Ukraine) en 1925, Clarice Lispector a deux mois quand ses parents émigrent au Brésil, d'abord à Recife, puis à Rio de Janeiro. Journaliste, elle publie son premier livre Près du cœur sauvage en 1944, à dix-neuf ans. Mariée à un diplomate, elle vit un temps en Europe et aux États-Unis avant de retourner à Rio où elle meurt, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clarice-lispector/#i_5640

MACLEOD ALISTAIR (1935-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 417 mots

Écrivain et universitaire canadien, Alistair MacLeod doit sa réputation à sa maîtrise de l’art de la nouvelle et à son roman La Perte et le Fracas ( No Great Mischief , 1999), une histoire qui s’étend sur plusieurs générations et évoque la vie des petites gens (mineurs, bûcherons, pêcheurs et agriculteurs) de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alistair-macleod/#i_5640

MANSFIELD KATHERINE (1888-1923)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 1 050 mots
  •  • 1 média

De ses jeunes années, vécues en Nouvelle-Zélande auprès d'une mère peu attentive fatiguée par de nombreuses maternités et d'un père « bourgeois » et distant, Katherine Mansfield garde à la fois la nostalgie et une certaine rancœur contre ce qui lui semble représenter l'étroitesse d'esprit et le provincialisme d'une lointaine cité coloniale. Envoyée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katherine-mansfield/#i_5640

MAUGHAM SOMERSET (1874-1965)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 310 mots

Né à Paris où son père était en poste à l'ambassade de Grande-Bretagne, Maugham eut une vie longue et mouvementée : agent secret et grand voyageur, il s'installa finalement en France, en 1946, au Cap-Ferrat. Écrivain extrêmement prolifique et cosmopolite : romans, nouvelles et théâtre ; ce sont ses dons de conteur qui sont éclatants. Influencé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somerset-maugham/#i_5640

MAUPASSANT GUY DE (1850-1893)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 2 319 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'art de la nouvelle comme remède au désespoir et la série comme substitut de synthèse »  : […] La grande thèse de l'œuvre de Maupassant – l'espoir est un piège – se double d'une thèse intellectuelle – la logique est un piège – dont la démonstration exigera des récits comparables à des traités de désespoir raisonné. Au centre de chacun se trouve une contradiction – entre intention et résultat ( Le Rosier de Madame Husson , Yvette ), morale id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-de-maupassant/#i_5640

MÉRIMÉE PROSPER (1803-1870)

  • Écrit par 
  • Guy DUMUR
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un libéral conservateur »  : […] Comme les autres romantiques, Mérimée, né à Paris, a grandi, s'est formé sous la Restauration avec la nostalgie de la Révolution et de Napoléon. Son père, bonapartiste, était un peintre néo-classique devenu secrétaire de l'École des beaux-arts. Milieu tout à la fois artiste et fonctionnaire que Prosper Mérimée, au fond, ne trahira pas. S'il fait sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prosper-merimee/#i_5640

MORAND PAUL (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Marcel SCHNEIDER
  •  • 1 849 mots

Paul Morand attira l'attention du monde littéraire dès ses premiers recueils de poèmes, Lampes à arc (1919) et Feuilles de température (1920). Célèbre à trente-trois ans avec Ouvert la nuit (1922), il connut le succès des forts tirages, courut le monde, lança la mode de la désinvolture, puis, après 1944, éprouva de son vivant le purgatoire que sub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-morand/#i_5640

MUNRO ALICE (1931- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 493 mots
  •  • 1 média

Nouvelliste canadienne, Alice Munro , née Alice Anne Laidlaw, se fit connaître sur la scène littéraire internationale grâce à ses histoires admirablement bien construites, qui se déroulent souvent dans le sud-ouest de l'Ontario et sont peuplées de personnages d'origine écossaise et irlandaise. L'œuvre d'Alice Munro se distingue par ses images préc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alice-munro/#i_5640

NOUVELLE MÉDIÉVALE

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 314 mots

Type de récit bref qui remplace, à la fin du Moyen Âge, le fabliau et le dit en vers. Le nom et le genre viennent d'Italie ; le Décaméron de Boccace et les Facéties du Pogge, alors traduites en français, fournissent les modèles aux Cent Nouvelles nouvelles , recueil composé pour le duc de Bourgogne Philippe le Bon au milieu du xv e siècle et qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-medievale/#i_5640

NOUVELLES, Anton Tchekhov - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean BONAMOUR
  •  • 1 116 mots
  •  • 1 média

Anton Tchekhov (1860-1904) a publié des nouvelles depuis l'âge de vingt ans jusqu'à sa mort. Ces textes constituent la majeure partie de son œuvre et lui ont valu la célébrité à l'égal de son théâtre, avec lequel ils sont d’ailleurs organiquement liés. C'est par ses nouvelles aussi qu'il est devenu, en son pays, l'un des classiques les plus lus et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelles/#i_5640

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 391 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Sous la coupe de l'Espagne »  : […] Avec la conquête espagnole en 1571 et l'établissement du christianisme, l'expression indigène non seulement a interrompu son développement artistique, mais elle est remplacée systématiquement par l'interprétation chrétienne de la vie. Son lyrisme et sa vitalité qui lui venaient d'expériences élémentaires ont été viciés par le moralisme, le didactis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippines/#i_5640

PIGLIA RICARDO (1941- )

  • Écrit par 
  • Claude FELL
  •  • 892 mots

En 1990 paraît à Buenos Aires Critique et fiction ( Crítica y ficción ), un livre d'entretiens dont le titre résume bien les deux lignes de force de l'œuvre de l'écrivain argentin Ricardo Piglia : « En ce qui concerne la critique – affirme-t-il –, je pense que c'est une des formes modernes de l'autobiographie. On écrit sa vie quand on croit écrir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ricardo-piglia/#i_5640

PIRANDELLO LUIGI (1867-1936)

  • Écrit par 
  • Gérard GENOT
  •  • 4 666 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les nouvelles : de Verga à Kafka »  : […] On peut distinguer, avec quelque artifice, quatre catégories dans les nouvelles de Pirandello : chacune tour à tour domine ou se combine avec une autre, sans qu'il soit possible de dessiner clairement une évolution chronologique. On reconnaît d'abord l'influence du vérisme, et nommément de Giovanni Verga (1840-1922), dans de nombreux récits dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-pirandello/#i_5640

PRESSE DU CŒUR ou PRESSE SENTIMENTALE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 4 026 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Histoire vécue » et roman-photo »  : […] De 1948 à 1955, c’est la grande période de la presse du cœur. Son contenu est invariable avec un calibrage constant : de 75 p. 100 à 80 p. 100 des textes sont centrés sur la littérature sentimentale. Les magazines proposent deux ou trois romans dessinés, qui deviendront des romans-photos, des histoires vécues, un épisode d’un grand roman d’amour, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-du-coeur-presse-sentimentale/#i_5640

ROMAN - Genèse du roman

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 5 840 mots
  •  • 1 média

À propos de Beauté mon beau souci , Arland écrivait : « Nouvelle ou roman ? [...] C'est une nouvelle qui soudain se transforme en roman » ; et Robert Mallet : « À la limite du récit autobiographique, de la nouvelle et de l'essai. Certains pourront les considérer comme des ébauches de roman, d'autres comme des romans condensés. » Les « romans dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-genese-du-roman/#i_5640

SACCHETTI FRANCO (1332 env.-1400)

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 666 mots

Né entre 1332 et 1334, fils de marchand, inscrit lui-même à la corporation du Change, Franco Sacchetti est le type même du bourgeois florentin du xiv e siècle. Homme d'affaires, propriétaire terrien, il remplit de nombreuses charges politiques au service de Florence. Sa vie est traversée par les crises économiques, sociales et politiques qui se su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-sacchetti/#i_5640

SAKI HECTOR HUGH MUNRO dit (1870-1916)

  • Écrit par 
  • Alexis TADIÉ
  •  • 719 mots

Né en 1870, Hector Hugh Munro est un symbole d'une époque de l'histoire anglaise dont, sous le pseudonyme de Saki, il a livré la satire. Comme Kipling, Munro a vécu dans les colonies de l'Empire britannique : né en Birmanie, il y retourna en 1893, et certaines nouvelles sont empreintes de cette atmosphère. Mais contrairement à Kipling, cette partie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saki/#i_5640

SCARRON PAUL (1610-1660)

  • Écrit par 
  • Antoine ADAM
  •  • 1 335 mots

Dans le chapitre « « Le roman comique » »  : […] En 1648, Scarron décida d'écrire un roman. La première partie de l'œuvre parut en 1651, la deuxième en 1657. Intitulée Le Roman comique, elle demeurait inachevée. Une troisième partie aurait dû s'y ajouter. Scarron mourut avant de l'avoir écrite. L'interprétation de cette œuvre singulière exige des distinctions précises. Il est trop simple de dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-scarron/#i_5640

STENDHAL

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 4 996 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les nouvelles »  : […] S'il change de genre, il change de thèmes : Stendhal est un auteur de nouvelles, et l'on a tout intérêt à considérer comme un ensemble parallèle aux romans et différent d'eux ses textes courts qui comportent, avant ses romans, les récits, qui vont de l'anecdote à la nouvelle ou à la « chronique », puis les nouvelles qu'il publie avec Mérimée dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stendhal/#i_5640

TABUCCHI ANTONIO (1943-2012)

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 1 681 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une quête du regard »  : […] Son attachement profond à la Toscane s'exprime surtout dans ses deux premiers récits, Piazza d'Italia , qui remporte le prix de l'Inédit en 1975, et Le Petit Navire publié en 1978. En effet, ces premières œuvres, assez semblables, relatent le devenir de familles modestes, vivant dans de petits bourgs toscans isolés et malmenés par le cours chaotiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-tabucchi/#i_5640

TCHEKHOV ANTON PAVLOVITCH

  • Écrit par 
  • Sophie LAFFITTE
  •  • 5 069 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La percée de l'écrivain »  : […] Bachelier en 1879, Anton Tchekhov arrive enfin à Moscou. Sa famille loge dans un sous-sol humide, par les fenêtres duquel on n'aperçoit que le trottoir et les pieds des passants. Triste foyer, mais qui rapidement se transforme grâce à l'énergie, à la volonté et au sens pratique d'Anton. Prévoyant, il a amené de Taganrog deux camarades qui prennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-pavlovitch-tchekhov/#i_5640

TEKERLĪ ou TAKIRLĪ FU'ĀD AL- (1927- )

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 292 mots

Nouvelliste iraquien. Comme son ami Nūrī ‘Abd al-Malik, Fu'ād al-Takirlī (Tekerlī) fit ses études à l'université américaine de Beyrouth avant de faire carrière dans la magistrature. Ses écrivains favoris sont Sartre, Dostoïevski et Tchekhov. Au cours des années 1950, il se révéla en publiant des nouvelles dominées par les problèmes d'actualité poli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tekerli-takirli/#i_5640

THOMAS HENRI (1912-1993)

  • Écrit par 
  • François BODDAERT
  •  • 858 mots

Poète, romancier, essayiste, traducteur, Henri Thomas a bâti une œuvre abondante et diverse. Une quarantaine d'ouvrages la compose, dont certains ont été couronnés : La Cible , prix Sainte-Beuve 1956 ; John Perkins , prix Médicis 1960 ; Le Promontoire , prix Fémina 1961 ; Les Tours de Notre-Dame , prix des Sept 1979. L'Académie française lui a déce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-thomas/#i_5640

TIMONEDA JOAN (1518?-1583)

  • Écrit par 
  • Bernard GILLE
  •  • 645 mots

Né à Valence, ce tanneur, devenu libraire vers 1547, se fait connaître à partir de 1553 en éditant ses œuvres ou celles de ses amis. À sa mort, il jouit d'une confortable aisance dont témoigne son testament. Cette biographie embourgeoisée et sa culture d'autodidacte boulimique ont pu conduire certains historiens à le qualifier d'« honnête boutiquie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joan-timoneda/#i_5640

VILLARD MARC (1947- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 066 mots

Romancier, nouvelliste, poète, scénariste et dialoguiste, Marc Villard est né le 29 juin 1947 à Versailles. À l’âge de dix ans, il accompagne ses parents qui déménagent à Reims, ville alors fameuse pour son équipe de football, et se prend de passion pour ce sport. De retour en banlieue parisienne, à Les Clayes-sous-Bois, il joue de la batterie dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-villard/#i_5640

Voir aussi

Pour citer l’article

 ETIEMBLE, Antonia FONYI, « NOUVELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle/