MANIÉRISME, sculpture

AMMANNATI BARTOLOMEO (1511-1592)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 316 mots
  •  • 3 médias

Après avoir été l'élève du sculpteur Baccio Bandinelli à Florence, Ammannati rejoint Jacopo Sansovino à Venise ; entre 1537 et 1540, il travaille avec lui à la Libreria Vecchia (reliefs de l'attique). Puis il part pour Padoue, où il sculpte notamment une statue colossale d' Hercule (1544), un portail avec Apollon et Jupiter et le mausolée de B. Benavides aux Eremitani (1546). Il se rend ensuit […] […] Lire la suite

BLANCHET THOMAS (1614?-1689)

  • Écrit par 
  • Lucie GALACTEROS-DE BOISSIER
  •  • 840 mots

Peintre, architecte et sculpteur ayant joué à Lyon un rôle semblable à celui de Le Brun à Paris, Blanchet fut vite oublié car son œuvre avait été rapidement mutilé et la critique fut longtemps déroutée par un style paradoxal. Depuis les années 1980, dessins et modelli ont permis de restituer des décors disparus, tandis que d'anciens textes expliquaient leurs sujets incompris (L. Galactéros de Boi […] […] Lire la suite

BLONDEEL LANCELOT (1498-1561)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 438 mots

Comme Coecke à Anvers et Lambert Lombard à Liège ou Van Orley à Bruxelles, Blondeel est le principal représentant de la première Renaissance dans la peinture brugeoise du xvi e  siècle. Franc-maître à Bruges en 1519, il travaille à la décoration de la ville dès l'année suivante, à l'occasion de la « Joyeuse Entrée » de Charles Quint. De fait, la partie décorative tient une grande place dans son œu […] […] Lire la suite

BOLOGNE JEAN ou BOULONGNE JEHAN ou GIAMBOLOGNA (1529-1608)

  • Écrit par 
  • Charles H. F. AVERY
  •  • 1 485 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Florence et Bologne »  : […] Une des premières commandes des Médicis fut le moulage d'une Vénus en bronze pour une fontaine de la villa de Castello laissée inachevée à la mort de Tribolo, sculpteur de la Cour. Il n'est pas impossible que Bologne se soit contenté de reproduire un modèle en bronze de Tribolo et qu'il n'ait pas inventé la composition maniériste qui allait caractériser ses figures isolées : axe en spirale, contr […] […] Lire la suite

CELLINI BENVENUTO (1500-1571)

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 1 406 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Surpasser Michel-Ange »  : […] Irascible, il cultive la morgue et l'ironie : un ton de grand seigneur qui lui permet de discourir familièrement avec ses commanditaires. Seul le génie de Michel-Ange permettait, il le sent bien, ses fameuses colères contre Jules II. Le vieux Cellini, dans une Florence qui lui paraît mesquine, dut ciseler cette formule qu'il met dans la bouche de François I er  : « Je ne sais qui est le plus heure […] […] Lire la suite

COLOSSAL, art et architecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 3 262 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Ambitions colossales à l'époque moderne »  : […] Les témoignages écrits sur ces statues, les énormes figures exhumées lors de fouilles comme celles qui furent découvertes sous le pontificat de Paul III (1534-1549) dans les thermes de Caracalla et qui entrèrent aussitôt dans les collections des Farnèse ( Hercule , Flore , Le Taureau du musée de Naples) ont inspiré les sculpteurs maniéristes. À Florence, le David de Michel-Ange (1501-1504) f […] […] Lire la suite

DE VRIES ADRIAEN (1546 env.-1626)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 628 mots

Sculpteur néerlandais, Adriaen de Vries (ou, mieux, de Fries) naquit à La Haye en 1546 (ou peut-être en 1545, puisqu'une médaille, exécutée sans doute à l'occasion de sa mort, le 15 décembre 1626, le dit âgé de quatre-vingt-un ans). À une date inconnue, il entra dans l'atelier de Jean Bologne (dit Giambologna), à Florence, et y travailla sans doute pendant une longue période : connu sous le nom d' […] […] Lire la suite

DUBRŒUCQ ou DU BRŒUCQ JACQUES (av. 1510-1584)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Architecte et sculpteur des anciens Pays-Bas. Jacques Dubrœucq est probablement né à Saint-Omer, mais il travaille à Mons à partir de 1539. On ignore la formation artistique qu'il a pu recevoir, mais l'analyse de son langage architectural indique qu'il a dû visiter l'Italie, en particulier Rome, avant 1539 ; elle montre également l'influence de Fontainebleau. Deux œuvres sculpturales lui sont attr […] […] Lire la suite

FONTAINEBLEAU ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN
  •  • 3 785 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un art raffiné et savant »  : […] Ses créateurs étant tous des maniéristes, l'école de Fontainebleau se rattache nettement au maniérisme international. Elle se rattache à Michel-Ange (qui domine chez le Rosso), à Raphaël et à ses disciples, Jules Romain, Perino del Vaga (par l'intermédiaire du Primatice), au Corrège et au Parmesan (grâce au Primatice et à Nicolò Dell'Abate) ; enfin à Léonard de Vinci, dont les chefs-d'œuvre, actu […] […] Lire la suite

FRANCHEVILLE PIERRE, dit PIETRO FRANCAVILLA (1553 env.-1615)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 194 mots

Originaire du nord de la France, Pierre Francheville apprit son métier de sculpteur à Florence auprès de Jean Bologne. Après avoir exécuté des copies d'antiques à Rome, il collabore avec son maître à Florence (statues à Santa Croce), à Pise (portes de la cathédrale) puis à Gênes : statues pour les Grimaldi, à San Francesco di Castelletto, et deux statues, Jupiter et Junon , pour le Palazzo Bianco […] […] Lire la suite

GERHARD HUBERT (1540 env.-1620)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 332 mots

Un document, daté de 1605, qui précise que le sculpteur Hubert Gerhard (ou Rupprecht Erhardi), originaire de Hollande, était alors un homme déjà âgé, a permis de fixer la date de sa naissance peu avant le milieu du siècle précédent. Il est presque certain qu'il avait fait dans sa jeunesse le voyage d'Italie, tant son art semble un reflet direct de celui de Jean Bologne. Mais, dès 1581, il travaill […] […] Lire la suite

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 161 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Les modèles »  : […] En architecture, comme en peinture, l'exemple de Raphaël et de Michel-Ange fut décisif. Le premier crée une architecture avant tout picturale, d'une symétrie élégante et harmonieuse, où la variété des motifs a pour fonction d'animer les façades ( palais Branconio dell'Aquila, élevé à l'emplacement de la colonnade du Bernin, aujourd'hui détruit). La richesse d'inventions y était accentuée par l'emp […] […] Lire la suite

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 210 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le dessin et l'idée »  : […] « Le dessin, que d'un autre nom nous appelons trait, est ce en quoi consiste et ce qui constitue la source et le corps de la peinture, de l'architecture et de tous les autres genres d'art, et la racine de toutes les sciences », fait dire à l'artiste le miniaturiste portugais Francisco da Hollanda dans ses Dialogues avec Michel-Ange écrits à la suite de leurs conversations à Rome en 1538. Mais ce […] […] Lire la suite

PRIMATICE FRANCESCO PRIMATICCIO dit (1504-1570)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 046 mots

À l'époque où Primatice commence son apprentissage à Bologne, sa ville natale, il ne s'y trouve pas de grand maître : les peintres locaux travaillent dans le sillage de l'école romaine, et c'est auprès d'un élève de Raphaël, Bagnacavallo, que Primatice reçoit sa première formation. Ce que Bologne ne peut lui offrir, il va le chercher à Mantoue, près d'un plus éminent disciple de Raphaël, Jules Rom […] […] Lire la suite

SANSOVINO ANDREA CONTUCCI dit (1460-1529)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 266 mots

Né à Monte San Savino d'où il tire son surnom et formé par Bertoldo, Andrea Contucci est inscrit en 1490 dans la corporation des legname de Florence. Puis Laurent de Médicis l'envoie au Portugal pour exécuter des travaux à Belém et à Coïmbre. Il reste neuf ans dans ce pays qui conserve de lui (musées de Lisbonne et de Belém) des madones de type donatellien et différentes statues. Revenu en Italie […] […] Lire la suite

TACCA PIETRO (1577-1640)

  • Écrit par 
  • Renée PLOUIN
  •  • 323 mots

Sculpteur et fondeur de bronze formé par Jean Bologne (Giambologna), à qui il succédera en 1609 comme sculpteur du grand-duc de Toscane. C'est ainsi qu'il est amené à terminer les statues colossales de Ferdinand I er et de Cosme I er pour la chapelle des Princes à Florence et celle de Henri IV que Marie de Médicis avait commandée pour le Pont-Neuf à Paris. On lui doit aussi la base du monument d […] […] Lire la suite

VITTORIA ALESSANDRO (1525-1608)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 346 mots

Originaire de Trente, Alessandro Vittoria reçut dans cette ville sa première formation artistique, probablement auprès de Vincenzo et de Giovanni Gerolamo Grandi. De 1543 à 1547, il travailla dans l'atelier de Jacopo Sansovino à Venise et, malgré quelques séjours à Vicence (1547 et 1576), à Padoue (1555) et à Brescia (1576), c'est à Venise que va se dérouler la majeure partie de sa longue carrière […] […] Lire la suite


Affichage 

Cosme Ier, J. Bologne

photographie :  Cosme Ier, J. Bologne

Jean Bologne (1529-1608), dit Giambologna, Cosme Ier, statue équestre en bronze. Piazza della Signoria, Florence, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Esclave de Michel-Ange

photographie :  Esclave de Michel-Ange

Esclave, marbre de Michel-Ange (1475-1564). Galleria dell' Accademia, Florence.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Ganymède, B. Cellini

photographie :  Ganymède, B. Cellini

Benvenuto Cellini (1500-1571), Ganymède, bronze. Musée du Bargello, Florence.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Hercule et le Centaure, J. Bologne

photographie :  Hercule et le Centaure, J. Bologne

Hercule et le Centaure, groupe en bronze de Jean Bologne (Giambologna, 1529-1608), au Bargello, à Florence, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Nuit, Michel-Ange

photographie :  La Nuit, Michel-Ange

Michel-Ange, «La Nuit», 1526-1531. Figure ornant le tombeau de Julien de Médicis. Chapelle Médicis, église San Lorenzo, Florence. Marbre. Largeur: 185 cm.  

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

La Victoire, Michel-Ange

photographie :  La Victoire, Michel-Ange

Michel-Ange (1475-1564), La Victoire, marbre, vers 1532-1534. Palazzo Vecchio, Florence, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Apennin, J. Bologne

photographie :  L'Apennin, J. Bologne

Jean Bologne (1529-1608), dit Giambologna, L'Apennin, sculpture en briques, pierre, mortier, 1580-1582. Villa Demidoff, Pratolino, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Enlèvement des Sabines, J. Bologne

photographie :  L'Enlèvement des Sabines, J. Bologne

L'Enlèvement des Sabines, groupe en marbre de Jean Bologne (Giambologna, 1529-1608). Logia dei Lanzi, à Florence, Italie.  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

L'Esclave mourant, Michel-Ange

photographie :  L'Esclave mourant, Michel-Ange

Michel-Ange, Captif dit L'Esclave mourant, destiné au tombeau du pape Jules II. Vers 1513-1514. Marbre. 2,09 m x 0,71 m x 0,5 m. Musée du Louvre, Paris.  

Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

Afficher

 Cosme Ier, J. Bologne

Cosme Ier, J. Bologne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Esclave de Michel-Ange

Esclave de Michel-Ange
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Ganymède, B. Cellini

Ganymède, B. Cellini
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Hercule et le Centaure, J. Bologne

Hercule et le Centaure, J. Bologne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 La Nuit, Michel-Ange

La Nuit, Michel-Ange
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 La Victoire, Michel-Ange

La Victoire, Michel-Ange
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 L'Apennin, J. Bologne

L'Apennin, J. Bologne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 L'Enlèvement des Sabines, J. Bologne

L'Enlèvement des Sabines, J. Bologne
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 L'Esclave mourant, Michel-Ange

L'Esclave mourant, Michel-Ange
Crédits : Photos.com/ Jupiterimages

photographie