FRANCHEVILLE PIERRE, dit PIETRO FRANCAVILLA (1553 env.-1615)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Originaire du nord de la France, Pierre Francheville apprit son métier de sculpteur à Florence auprès de Jean Bologne. Après avoir exécuté des copies d'antiques à Rome, il collabore avec son maître à Florence (statues à Santa Croce), à Pise (portes de la cathédrale) puis à Gênes : statues pour les Grimaldi, à San Francesco di Castelletto, et deux statues, Jupiter et Junon, pour le Palazzo Bianco à Gênes. Rappelé en France par Henri IV et Catherine de Médicis en 1604, il reçoit de multiples commandes du roi (David et Goliath, musée du Louvre). Il sera chargé des sculptures du socle de la statue équestre du roi au Pont-Neuf, œuvre de Jean Bologne et Piero Tacca (Louvre) : les Esclaves enchaînés (musée du Louvre) qui étaient aux angles du socle ont été achevés après sa mort par son gendre, Francesco Bordoni.

Pierre Francheville semble avoir été un bon élève de Jean Bologne, mais son art reste froid et académique. Il reçut de Louis XIII le titre d'architecte du roi, mais nous ne connaissons aucune œuvre d'architecture qui puisse lui être attribuée.

—  Renée PLOUIN

Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  FRANCHEVILLE PIERRE, dit PIETRO FRANCAVILLA (1553 env.-1615)  » est également traité dans :

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] Comme pour la peinture et l'architecture, les chefs-d'œuvre de Michel-Ange, spécialement la Victoire (1506, Palazzo Vecchio, Florence), les tombeaux des Médicis (1521-1526), la Pietà (1550-1553, Dôme, Florence), le Christ (Santa Maria sopra Minerva), fournirent aux jeunes artistes des modèles parfaits de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manierisme/#i_22287

Pour citer l’article

Renée PLOUIN, « FRANCHEVILLE PIERRE, dit PIETRO FRANCAVILLA (1553 env.-1615) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francheville-pierre-dit-pietro-francavilla/