JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancrée dans une société dont le multiculturalisme s'est accentué, où la parole des enfants de l'immigration résonne dans le concert des voix de la République, comme celle d'Azouz Begag avec Le Gone du Chaâba (1986), la littérature pour la jeunesse en France s'est largement ouverte au monde. C'est de Vendredi que le Robinson de Michel Tournier, Grand Prix de l'Académie française en 1967 pour Vendredi ou les limbes du Pacifique, reçoit ses leçons dans Vendredi ou la vie sauvage (1971). Cette version pour enfants est devenue un classique, c'est-à-dire un livre reconnu à la fois par le goût des jeunes lecteurs et les instances de légitimation, et résistant à l'usure d'un style. L'écriture, dans ce secteur éditorial, s'amplifie des rappels du génocide de la Seconde Guerre mondiale, comme dans Une vieille histoire de Susie Morgenstern (1985), des retours stylistiques de la francophonie, comme dans Émerveilles (1998) de l'Antillais Patrick Chamoiseau, des interrogations du bilinguisme de Nouvelle-Calédonie dans Têa Kanaké, l'homme aux cinq vies/Téâ Kanaké, i pwi âboro nä caa Kärä î-jè wâro kê de Denis Pourawa et Éric Mouchonnière (2003), qui raconte un mythe fondateur kanak, et d'un large éventail de traductions qui viennent diversifier un patrimoine en pleine évolution. Elle entretient des rapports complexes avec la littérature générale et avec une littérature strictement scolaire, mais semble transformer les fonctions traditionnellement assignées par la relation parents-enfants, qui sont d'instruire en amusant des êtres en formation et en devenir, l'accent étant mis tantôt sur l'instruction et tantôt sur le divertissement. Ces fonctions, qui s'exercent souvent à travers les collections, se sont singulièrement élargies, à l'image du statut de l'enfant et du lecteur auquel elles s'adressent : elles concernent l'art a [...]

Michel Tournier

Michel Tournier

Photographie

Optant pour une forme résolument classique, Michel Tournier renoue, dans ses grands ouvrages, avec le roman de formation et les archétypes mythiques propres au conte. 

Crédits : Philippe Matsas/ Opale/ Leemage

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages



Médias de l’article

Michel Tournier

Michel Tournier
Crédits : Philippe Matsas/ Opale/ Leemage

photographie

Les Misérables, V. Hugo

Les Misérables, V. Hugo
Crédits : Géo Dupuis/ musée Victor Hugo, Paris/ AKG Images

photographie

Lewis Carroll

Lewis Carroll
Crédits : Lewis Carroll/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Émile, J.-J. Rousseau

Émile, J.-J. Rousseau
Crédits : AKG

photographie

Afficher les 9 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université de Paris-XIII, président fondateur de l'Institut international Charles-Perrault

Classification


Autres références

«  JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA  » est également traité dans :

ALEXANDER LLOYD (1924-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 515 mots

Nourri aux sources de la mythologie et des romans arthuriens, l'écrivain américain Lloyd Alexander transporta ses lecteurs dans un univers de fantasy avec cinq romans regroupés sous le titre de Prydain Chronicles ( Chroniques de Prydain ). La série débute avec The Book of Three (1964, Le Livre des trois ), récit de l'ascension d'un jeune héros du nom de Taran, garçon porcher qui prendra la tê […] Lire la suite

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES, Lewis Carroll - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Sophie MARRET
  •  • 1 212 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un univers étrange et onirique »  : […] Les Aventures d'Alice au pays des merveilles naquirent lors d'une promenade en bateau à laquelle Lewis Carroll avait convié Alice, Lorina et Charlotte Liddell, les filles du doyen de Christ Church. Les enfants lui demandèrent de leur raconter une histoire qu'il inventa au fur et à mesure de leur progression, comme le rapporte son ami le révérend Duckworth qui les accompagnait. Sur la prière d'Ali […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Une volonté d'édification et de pédagogie »  : […] L'évolution du genre suit, comme il est logique, l'évolution de la place attribuée à l'enfant dans la société anglaise et, plus précisément, au sein de la classe dominante. Tant que les enfants n'existent pas pleinement comme individus reconnus et que rares sont ceux qui savent lire, il n'y a pas de textes qui leur soient vraiment destinés. Tout au plus ont-ils connaissance, généralement par la vo […] Lire la suite

BARRIE JAMES (1860-1937)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 794 mots

Auteur de pièces de théâtre et de romans, James Barrie, né le 9 mai 1860 en Écosse à Kirriemuir, est surtout connu pour avoir créé le personnage de Peter Pan, le garçon qui ne voulait pas grandir. Fils d'un tisserand, il ne s'était jamais remis de la mort d'un de ses frères, survenue alors qu'il avait six ans, et de l'effet catastrophique que cette mort eut sur sa mère, laquelle devait exercer sur […] Lire la suite

BARTHÉLEMY abbé JEAN-JACQUES (1716-1795)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

Numismate et archéologue, Barthélemy commença à s'intéresser à l'archéologie paléochrétienne lorsqu'il étudiait la théologie à Marseille chez les Jésuites ; il y apprit aussi l'arabe, le syriaque et l'hébreu. Il entra ensuite au séminaire mais il ne put se découvrir une vocation au sein de l'Église et, renonçant à accéder à la prêtrise, il partit pour Paris. Il s'était fait recommander auprès du c […] Lire la suite

BERTALL CHARLES ALBERT D'ARNOUX dit (1820-1882)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 848 mots

Dessinateur, caricaturiste et photographe, Bertall se forme à la scène de genre dans l'atelier de Drolling. Émule de Gavarni, dont il se rapproche par l'inspiration, Bertall retrace l'histoire des mœurs du second Empire dans la presse comique ( Magasin pittoresque , L'Illustration , Journal pour rire ...) et dans de nombreux albums de caricature, et travaille à la fin de sa vie pour Barba, l'édite […] Lire la suite

BLYTON ENID (1897-1968)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 492 mots

Écrivain prolifique et extrêmement populaire, la Britannique Enid Blyton écrivit essentiellement pour la jeunesse. Fille d'un homme d'affaires, Enid Mary Blyton naît le 11 août 1897 dans le quartier londonien d'East Dulwich. Elle étudie la musique avant de se former aux métiers de l'enseignement au lycée d'Ipswich (1916-1918). Elle publie un de ses poèmes dans un magazine pour enfants dès l'âge de […] Lire la suite

BRUNHOFF JEAN DE (1899-1937)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 224 mots

Conteur et illustrateur, Jean de Brunhoff appartient à une famille d'origine balte et suédoise d'éditeurs et de rédacteurs de revues d'art (son père avait édité le Programme des Ballets russes de Diaghilev). Élève de l'atelier d'Othon Friesz, il peint dans une veine impressionniste quand un incident donne une tout autre orientation à sa carrière : il entend sa femme raconter à leurs deux enfants […] Lire la suite

CARÊME MAURICE (1899-1978)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 617 mots

Maurice Carême est né dans le Brabant wallon, à Wavre. Il est donc ce qu'il est convenu d'appeler un poète belge d'expression française. Son père, peintre en bâtiment, ne rentrait à la maison que le samedi, rapportant à son fils des images d'Épinal aux couleurs vives, qui ressemblent par leur naïveté aux poèmes que composera plus tard Maurice Carême. Sa mère tenait une petite épicerie, et son gran […] Lire la suite

CARROLL LEWIS (1832-1898)

  • Écrit par 
  • Jean GATTÉGNO
  •  • 2 947 mots
  •  • 1 média

L'œuvre de Lewis Carroll fait problème : écrite d'abord pour des enfants, c'est chez les adultes qu'elle connaît à l'heure actuelle le plus grand succès ; insérée dans le courant qui, à l' époque victorienne, a transformé la littérature enfantine, c'est au milieu du xx e siècle qu'on a pris la mesure de son caractère d'avant-garde dans divers domaines des sciences humaines ; écrite par un clergy […] Lire la suite

CENSURE

  • Écrit par 
  • Julien DUVAL
  •  • 6 226 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ordre public et bonnes mœurs »  : […] Ces périodes particulières mises à part, le contrôle étatique des publications a été très limité au xx e  siècle. L'assouplissement de la législation traduit certainement un progrès de la liberté d'expression, mais il tient aussi à l'affaiblissement du rôle social de l'écrit face aux nouveaux moyens de communication. En revanche, il faut souligner que le développement du cinéma et de la télévisio […] Lire la suite

CHAULET GEORGES (1931-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 419 mots

Auteur de littérature pour la jeunesse, Georges Chaulet est célèbre pour le personnage de Fantômette. Né à Paris en 1931, d'un père ingénieur et d'une mère commerçante, Georges Chaulet suit des études d'architecture à l'École des beaux-arts de Paris. De retour de son service militaire en 1954, il travaille dans l'entreprise familiale que ses parents viennent d'ouvrir. Parallèlement, il écrit des […] Lire la suite

CHRISTOPHE GEORGES COLOMB dit (1856-1945)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 866 mots

Né à Lure (Haute-Saône) le 25 mai 1856, décédé à Nyons (Drôme) le 3 janvier 1945, Georges Colomb fut un naturaliste de renom : il fut en effet sous-directeur du laboratoire de botanique de l'École des hautes études, auteur d'une quarantaine de manuels scolaires, chroniqueur scientifique de diverses publications et de Radio-Paris. Il écrivit également plusieurs ouvrages sur la Gaule, défendant arde […] Lire la suite

CLAVELOUX NICOLE (1940- )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 928 mots

Après avoir suivi les cours de l'école des beaux-arts de Saint-Étienne, sa ville natale, Nicole Claveloux (née en 1940) se rend à Paris. Elle envoie ses premiers dessins à la revue Planète qui, dans chacun de ses numéros, consacre plusieurs de ses pages à de jeunes dessinateurs. François Ruy-Vidal et l'Américain Harlin Quist recherchent des écrivains et des illustrateurs capables de créer un type […] Lire la suite

CONTE

  • Écrit par 
  • Bernadette BRICOUT
  •  • 5 800 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'enfant et le conte »  : […] Le frontispice de l'édition originale des Contes du temps passé de Perrault (1697) représente une paysanne filant au coin du feu et faisant de beaux contes aux enfants qui l'entourent. Contes de vieilles, contes de servantes ou de nourrices, disait-on pour désigner ce que Cicéron appelait déjà des fabulae aniles. Ce stéréotype très ancien a permis de confondre dans le même mépris la tradition ora […] Lire la suite

CONTES, Charles Perrault - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 218 mots

Dans le chapitre « Un regard nouveau sur l'enfance »  : […] Les « gens de goût » sont donc les lecteurs des Contes . Ils savent que « les bagatelles » apparentes ne sont « pas de pures bagatelles » (Préface aux Contes ), que la pédagogie et le récit enjoué sont aussi agréables à l'esprit qu'utiles à la réflexion, ne serait-ce que par la morale louable et instructive qu'ils développent au travers d'une simplicité retrouvée. Le traité de Fénelon, De l'éduca […] Lire la suite

CONTES DE MA MÈRE L'OYE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 813 mots

Au xvii e siècle, cette expression, comme celle de contes de Peau d'Âne, est synonyme de contes de fées. Le titre d'un conte particulièrement connu (ici, celui de Berthe au grand pied , autrement dit celui de La Reine Pédauque , pourvue, comme son nom l'indique, de pattes d'oie) sert de dénomination générique pour désigner l'ensemble de ces récits. Autres synonymes significatifs que l'on découvre […] Lire la suite

DAHL ROALD (1916-1990)

  • Écrit par 
  • Claude COMBET
  •  • 629 mots

Né en 1916 au pays de Galles de parents norvégiens, Roald Dahl vit une enfance peu facile : il perd sa sœur aînée puis son père, courtier maritime, à l'âge de trois ans. Il est élevé au pensionnat de Repton School dans le Derbyshire : expérience douloureuse qu'il relate dans l'un de ses deux écrits autobiographiques destinés aux enfants : Moi, Boy. À dix-huit ans, il renonce aux études universita […] Lire la suite

DANRIT ÉMILE DRIANT dit (1855-1916)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 111 mots

Officier de carrière, tué au combat pendant la Première Guerre mondiale. Auteur prolifique de romans guerriers destinés à la jeunesse. Leur idéologie belliciste et xénophobe les rend à peu près illisibles aujourd'hui, malgré la présence, de-ci de-là, de certaines intuitions vérifiées par l'évolution des techniques : Danrit est ainsi l'un des premiers à avoir annoncé le rôle fondamental que l'avion […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean PERROT, « JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-pour-la-jeunesse/