Genres littéraires


APOLOGUE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Jean MARMIER
  •  • 441 mots

La narration d'une anecdote à personnages animaux, ou parfois végétaux, agissant et parlant comme les humains et, le cas échéant, en leur compagnie, a toujours servi à illustrer des leçons de prudence ou de morale pour les hommes. Le genre, préexistant à la notion de genre, plonge ses racines à la fois dans la nuit des temps et dans l'infralittérature. Tout éternel qu'il paraisse, il présente en o […] Lire la suite

AUBE CHANSON D'

  • Écrit par 
  • Jean FRAPPIER
  •  • 1 148 mots

Deux amants, dont la nuit a favorisé la rencontre, déplorent l'approche du jour, venu trop tôt à leur gré : tel est le thème de la « chanson d'aube », genre lyrique des xiie et xiiie siècles, ou simplement « aube », d'après la transposition française du mot alba qui désigne le genre da […] Lire la suite

AUTOFICTION

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 2 426 mots
  •  • 2 médias

Avec le début des années 1980, on a assisté à l'étonnante aventure d'un néologisme dont on ne sait encore s'il correspond à un nouveau genre littéraire ou à un effet spécial d'affichage, aussi séduisant que trompeur. En 1977, le mot fut inventé par Serge Doubrovsky pour qualifier son livre intitulé Fils, roman, glosé à l'intérieu […] Lire la suite

BURLESQUE, esthétique

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 805 mots

Mode littéraire qui a fait fureur en France au xviie siècle pendant une dizaine d'années (env. 1643-1653). À genre nouveau, mot nouveau : le terme lui-même est emprunté à l'italien et introduit dans la langue (ou plutôt réintroduit, car il avait déjà été employé, mais avec un sens différent) par Sarrasin à la même époque. Il désigne « l'explication de […] Lire la suite

COMMENTAIRES, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 480 mots

Le mot latin commentarii désignait des recueils de notes ou de documents de types divers (Mémoires d'un homme public ou d'un particulier, journal officiel, registres, pièces judiciaires, procès verbaux, annotations explicatives...) ; on le retrouve dans les titres de quelques-uns des ouvrages où les savants philologues du […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 6 622 mots
  •  • 4 médias

La critique d'art est un « genre littéraire autonome qui a pour objet d'examiner l'art contemporain, d'en apprécier la valeur et d'influencer son cours ». Cette définition – donnée par Albert Dresdner en 1915 dans son ouvrage Die Kunstkritik et adoptée par Pierre Vaisse ( […] Lire la suite

DIALOGUE, notion de

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 270 mots

Occasionnel dans les genres narratifs (genres mixtes en ce qu'ils peuvent insérer, en des effets de réel, la transcription de discours de personnages au sein d'un récit), principiel dans le genre dramatique (qui est supposé n'être qu'imitation, le poète ne manifestant pas sa voix propre), le dialogue est par nature p […] Lire la suite

EMBLÈMES LIVRES D'

  • Écrit par 
  • Claudie BALAVOINE
  •  • 791 mots

L'emblème, concrétisation spectaculaire et durable d'un langage symbolique qui s'élabore au xve siècle sur le modèle de l'exégèse allégorique antique, des « moralisations » des Métamorphoses d'Ovide, des Hieroglyphica d'Horapollon (où les hiéroglyphes égyptiens sont interprétés comme des idéogrammes), reçoit un […] Lire la suite

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 774 mots
  •  • 7 médias

Avec le mot érotisme, nous sommes en possession d'une conception particulière des rapports amoureux. Une conception relativement nouvelle qui a mis assez longtemps à se préciser au cours des siècles. André Pieyre de Mandiargues l'a définie ainsi : « Une illumination passionnée du sexe de l'homme dans ses jeux voluptueux ou dramatiques ».On peut dater appr […] Lire la suite

ESQUISSE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 244 mots

Description divertissante d'un aspect du mode de vie d'un pays, généralement écrite à l'intention de lecteurs étrangers par quelqu'un qui se trouve sur place. Le portrait littéraire se présente comme une variante de l'esquisse. De style concret et journalistique, l'esquisse est moins dramatique, mais plus analytique et descriptive que le […] Lire la suite

FABLE

  • Écrit par 
  • Marc SORIANO
  •  • 3 260 mots

La fable n'est-elle vraiment – comme le veut la définition traditionnelle – qu'un bref récit mettant en scène des animaux ? Mais Le Chat botté et Le Petit Chaperon rouge, où l'on voit intervenir des bêtes, sont appelés contes et non fables. Comment oublier aussi qu'au […] Lire la suite

FABLE, notion de

  • Écrit par 
  • Christophe TRIAU
  •  • 1 093 mots

« Fable », issu du latin fabula, est le terme que le théâtre utilise traditionnellement pour désigner l'histoire racontée – là où le grec, et la Poétique (env. 340 av. J.-C.) d'Aristote tout particulièrement, emploie le terme muthos. Selon Aristote, la […] Lire la suite

GENRES LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie SCHAEFFER
  •  • 3 086 mots
  •  • 1 média

La notion de genre littéraire a joué de tout temps un rôle important dans la description et l'explication des faits littéraires. C'est que la littérature n'est jamais simplement la somme des œuvres individuelles, mais se constitue tout autant à travers les relations que ces œuvres tissent entre elles. Du côté de l'auteur, et à travers le jeu infini des prescr […] Lire la suite

GENRES LITTÉRAIRES, notion d'

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 847 mots

Avant d'être une notion problématique, inscrite dans une histoire et lourde d'enjeux esthétiques, les genres littéraires sont, pour la plupart d'entre nous, une réalité éditoriale, indissociable de notre expérience concrète : ils circonscrivent des territoires (le rayon « poésie » d'une librairie ou d'une bibliothèque), définissent des spécialités […] Lire la suite

GROTESQUE, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 684 mots

Soupape de l'insécurité, le grotesque dans la littérature moderne ouvre les vannes d'un rire transformé en grimace sous la pression de l'angoisse ou du malaise, alors que la sensation d'insécurité et de l'oppression persiste chez l'écrivain et se répercute dans le public frissonnant. Sa charge comique ne suffit pas à une dénégation efficace, mais elle permet […] Lire la suite

GUIDES DE VOYAGE, Renaissance

  • Écrit par 
  • Florence COLIN-GOGUEL
  •  • 1 035 mots

Si les récits des voyageurs ont toujours invité au voyage, les guides proprement dits sont nés et se sont multipliés à la fin du xve siècle avec l'invention de l'imprimerie. Cette étude sera centrée sur les guides de Rome, qui en sont les meilleurs exemples : pour leur visite de la ville sainte, les pèlerins ont en […] Lire la suite

LAMENTATION, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 874 mots

Composition par laquelle le poète met en forme le topos du regret et du deuil à l'occasion d'un départ, d'une mort ou d'une calamité publique. Qu'il parle en son nom ou au nom de la communauté entière, il doit convertir l'émotion en mots, sans cesse renouvelés et cependant conformes à la tradition, car la douleur, elle, est toujours identiq […] Lire la suite

LATINES (LANGUE ET LITTÉRATURE) - La littérature chrétienne

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 6 307 mots
  •  • 2 médias

Tertullien inaugura en Occident le genre apologétique. Les modèles grecs étaient déjà nombreux : Justin, Tatien, Athénagore avaient déjà adressé des apologies aux empereurs pour essayer de les convaincre que les chrétiens n'étaient pas coupables des crimes dont on les accusait et, d'une manière générale, que le christianisme représentait non seulement u […] Lire la suite

MAQĀMA

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH
  •  • 1 929 mots
  •  • 1 média

La prose arabe est née au cours du iie siècle de l'hégire, à l'initiative de fonctionnaires de l'administration d'origine persane dont les plus célèbres restent ‘Abd al-Ḥamīd Ibn Yaḥyā et Ibn al-Muqaffa‘, auteur de Kalīla et Dimna. Au cours du iiie siècle, al-Ǧāḥiẓ donne ses lettres de […] Lire la suite

MOT D'ESPRIT, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 522 mots

Il est plus difficile de définir le mot d'esprit que d'en recenser les différentes techniques de production, ou d'en trouver des synonymes plus ou moins parfaits. Il est encore assez difficile de les juger du point de vue esthétique, mais il est très facile d'en donner des exemples. À la place d'une définition classique, les auteurs proposent le plus souvent la mise en rapport avec d'autres phénom […] Lire la suite

ORAISON FUNÈBRE

  • Écrit par 
  • Claude THIRY
  •  • 1 292 mots

La coutume de louer et donc de pleurer un mort remonte à l'Antiquité : Grecs et Latins possédaient déjà la double tradition lyrique (thrènes ; nénies, élégies) et oratoire (panégyrique collectif ; laudatio funebris individuelle, méprisée par Cicéron pour ses excès). Le christianisme oriente le genre vers le sermon (les grands modèles en seront saint Ambroise et saint Grégoire d […] Lire la suite

PASTICHE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 608 mots
  •  • 1 média

La pratique du pastiche, genre imitatif relevant de l'activité artistique « au second degré » (G. Genette), remonte aussi loin que la création d'œuvres originales, bien que le mot lui-même n'apparaisse dans le vocabulaire de la peinture qu'au xviie siècle. Considéré comme genre « mineur », car il est attaché à son original comme la Lune l'est à la Ter […] Lire la suite

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 394 mots
  •  • 10 médias

L'expression « roman policier » a toujours constitué une dénomination réductrice, et les multiples tentatives faites pour le définir ou le codifier n'ont jamais été satisfaisantes – Edgar Allan Poe dans « Genèse d'un poème », S. S. Van Dine, en 1928, dans un article de l'American Magazine. Dès sa naissance, ce genre littéraire est vite devenu insaisissable parce que multiforme […] Lire la suite

PORTRAIT, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 1 000 mots
  •  • 1 média

Montaigne demandait pourquoi il n'était pas loisible « à un chacun de se peindre de la plume » comme tel personnage dont il cite l'exemple « se peignait d'un crayon ». Le développement du portrait littéraire (dont les Essais sont justement l'une des premières manifestations systématiques) est en effet lié au modèle pictural (le terme lui-même est un terme de peinture) et plus p […] Lire la suite

PSYCHOMACHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 345 mots

Le genre psychomachique naît de la rhétorique de l'Antiquité tardive, et plus particulièrement de la Psychomachie de l'Espagnol Prudence (348-env. 410) ; celle-ci raconte le combat allégorique des vertus et des vices représentés comme des héros de l'épopée classique ; parmi les vices sont rangés les dieux païens ; la victoire de chaque vertu sur le vice correspondant est figuré […] Lire la suite

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 128 mots
  •  • 1 média

Le caractère essentiel du récit de voyage devrait être sa diversité. N'est-ce pas pour être désorienté qu'on va à l'étranger, ou qu'on lit ? Il est cependant possible de trouver des points communs à la multitude de récits qui racontent des pèlerinages ou constituent des enquêtes : quelqu'un s'adresse à un lecteur dont il se fait une idée particulière pour le m […] Lire la suite

ROMANCERO

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 2 862 mots

En dehors de quelques acceptions plus délimitées, telles que « chanteur de romances » ou « recueil de romances », le mot romancero désigne tant l'ensemble que les différents groupes des romances espagnols. On a adopté, en français, la forme masculine afin de distinguer un romance d'une romance. Dérivé de l'adverbe bas- […] Lire la suite

SAGAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 673 mots

Il entre dans le « miracle islandais » d'avoir su créer, à partir du xiie siècle, une littérature originale et inimitable encore trop mal connue, en France notamment. Au premier rang de cette production se placent les sagas, chefs-d'œuvre narratifs en avance de plus d'un demi-millénaire sur leur temps et qui continuent de passionner la critique par le […] Lire la suite

SPECULUM, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 604 mots

Mot latin signifiant « miroir », fréquemment employé dans le titre d'ouvrages d'édification sur des sujets théologiques ou moraux, et genre littéraire didactique. Les plus anciens textes de ce genre en Occident sont les Miroirs des princes par lesquels l'Église carolingienne essaie de faire l'éducation des empereurs et des grands : citons la Via Regia de Smaragde de Saint-Mihie […] Lire la suite

THRILLER

  • Écrit par 
  • Jean-Paul ROSPARS
  •  • 680 mots

L'étymologie du terme (en anglais « qui donne des frissons ») est responsable de son extension et, partant, de la constitution d'une espèce de catégorie aux contours très imprécis : est souvent baptisé thriller tout roman, pièce ou film qui, pour toucher lecteurs ou spectateurs, s'attache avant tout à déclencher en eux des émotions ou sensations fortes aussi nombreuses et intenses que possible. L' […] Lire la suite

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 040 mots
  •  • 2 médias

Le terme d'utopie, inconnu du grec, a été forgé par Thomas More pour figurer dans le titre donné par lui à ce qui, de son propre aveu, ne devait être qu'une « bagatelle littéraire échappée presque à son insu de sa plume », c'est-à-dire ce petit libelle sur la « meilleure des Républiques » sise en la nouvelle île d'Utopie. Le texte, publié à Louvain en novembre 1516, allait rencontrer aussitôt une […] Lire la suite

XIAOSHUO [SIAO-CHOUO], genre littéraire chinois

  • Écrit par 
  • André LEVY
  •  • 1 579 mots

En chinois moderne, le terme « xiaoshuo », comme celui de shōsetsu en japonais, tend à devenir l'équivalent de la notion occidentale de roman, conte ou nouvelle. Mais, dans son acception originelle, le terme est beaucoup plus général. L'expression semble être née autour du début d […] Lire la suite


Affichage 

Du récit autobiographique au roman

tableau : Du récit autobiographique au roman

tableau

Du récit autobiographique vrai au roman-fiction à la troisième personne s'étage toute une gradation où le « je » module sa présence dans l'écriture avec plus ou moins d'évidence. Les frontières entre ces degrés sont d'ailleurs souvent poreuses, et leur enchaînement n'obéit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fonctions de Propp

tableau : Fonctions de Propp

tableau

Parmi les trente et une fonctions dégagées par Vladimir Propp, les sept premières sont dites «fonctions préparatoires». 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Du récit autobiographique au roman

Du récit autobiographique au roman
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Fonctions de Propp

Fonctions de Propp
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau