ARCHE D'ALLIANCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Objet du culte israélite — en hébreu aron, « coffre », « caisse » —, l'arche d'Alliance reçoit divers noms : arche de Dieu, du Dieu d'Israël, de l'Alliance, de l'Alliance de Yahvé, de l'Alliance de Dieu, du Témoignage, l'Arche sainte. Comme élément du culte du désert, l'arche est habituellement liée à la tente, mais elle a une histoire plus longue.

On la retrouve, en effet, à Gilgal (Josué, vii, 6), à Béthel (Juges, xx, 27), à Sichem (Josué, viii, 33), à Silo (I Sam., iii, 3), avant qu'elle ne soit capturée par les Philistins (I Sam., iv, 11), puis restituée aux Israélites qui la déposèrent à Qiryat-Yearim (I Sam., v, 1-vii, 1). David la conduit à Jérusalem (symbole divin le plus authentiquement yahviste, elle constituait une arme politique), en attendant que Salomon ait construit le Temple afin de l'y abriter, dans le saint des saints (I rois, vi, 19 ; viii, 1-9). Les livres historiques ne parlent plus de l'arche, qui dut disparaître avec le premier Temple, au plus tard en ~ 587 (selon une tradition tardive recueillie par II Macchabées, ii, 4-8, Jérémie — au temps duquel elle n'existait plus, Jér., iii, 16 — l'aurait transportée et cachée dans une grotte du mont Nébo). Il ressort de tous ces textes, liés à des lieux de culte et à des faits guerriers, que l'arche, déposée dans un sanctuaire en période de paix, était une sorte de palladium, qui fut quelque temps populaire et redoutable et qui, emporté à la guerre, du moins jusqu'à David, avait la vertu de semer la panique chez les ennemis d'Israël. Dans l'Apocalypse, xi, 19, l'apparition de l'arche d'Alliance aux élus dans le « temple de Dieu » est liée à l'écrasement des ennemis par la foudre, la grêle et le tremblement de terre.

Trois textes du Pentateuque donnent des renseignements explicites mais tardifs sur l'arche en tant qu'élément du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARCHE D'ALLIANCE  » est également traité dans :

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'époque prémonarchique (du début du xiie siècle à la fin du xie av. J.-C.) »  : […] Si l'action des Israélites, aux xiii e - xii e  siècles, et celle des Peuples de la Mer, au début du xii e , mirent fin à la période cananéenne de la Palestine, pourtant, pendant deux siècles encore, des cités-États cananéennes contrôlèrent les va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_21148

JUDAÏSME - Les pratiques

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON, 
  • Charles TOUATI
  •  • 4 474 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les symboles »  : […] En ce qui concerne les images et symboles dans le judaïsme, le deuxième commandement (Exode, xxv , 4) interdit toute représentation figurative, image, sculpture, icône... Toutefois, on plaça deux chérubins – symbole de l'amour de Dieu pour son peuple – au-dessus de l'arche d'Alliance construite dans le désert (Exode, xxv , 19 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/#i_21148

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le sanctuaire du désert »  : […] Après un séjour prolongé en Égypte – à la suite d'une famine –, les Hébreux regagnèrent leur liberté sous la conduite d'un chef charismatique, Moïse, pour retourner à la terre qui leur était promise, Canaan. Selon les repères chronologiques, la sortie d'Égypte eut lieu au milieu du règne de Ramsès II, vers les années 1260-1250. Le retour vers Canaan s'effectua en plusieurs étapes, s'étendant sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_21148

LÉVITE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 198 mots

Terme par lequel la Bible désigne ceux qui appartiennent à la tribu de Lévi, troisième fils de Jacob. Moïse et Aaron étaient issus de cette tribu. Chargés du service divin, les lévites n'eurent pas de portion prévue lors du partage de la Terre sainte : les dîmes versées par le peuple d'Israël pourvoyaient à leur entretien. Pourtant, quarante-huit villes, dont six étaient dites de refuge et servaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/levite/#i_21148

Pour citer l’article

André PAUL, « ARCHE D'ALLIANCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arche-d-alliance/