ITALIEHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Italie : drapeau

Italie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Le patriote italien Giuseppe Mazzini, vers 1870

Le patriote italien Giuseppe Mazzini, vers 1870
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

-600 à -200. Philosophes et conquérants

-600 à -200. Philosophes et conquérants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tous les médias


Le Risorgimento et l'unité

La lente conquête de l'indépendance demandera trois quarts de siècle, et, en dépit des aspirations et des complots des patriotes, elle ne sera possible qu'avec l'aide militaire et diplomatique de la France et l'appui de l'Angleterre.

Unité italienne

Unité italienne

Vidéo

Au milieu du XIXè siècle, il n'y a pas d'État italien. La conscience de l'existence d'une culture italienne spécifique a bien donné naissance à un mouvement culturel important, le Risorgimento, qui traduit l'aspiration des Italiens à prendre en charge leur devenir politique. Mais l'influence... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'Italie républicaine et jacobine

La force de rupture de l'ordre ancien vient de la Révolution française. Les idées de 1789 suscitent, dans la bourgeoisie, des sympathies qui se traduisent par une sourde opposition aux souverains, rangés dans le camp antifrançais. En 1791, la Constituante annexe l'enclave pontificale du Comtat-Venaissin. En 1792, Victor-Amédée III de Savoie s'allie à l'Autriche. La Savoie et le comté de Nice sont envahis et annexés à la France après plébiscite. L'offensive de la « grande nation » se développe au printemps 1796. Après une fulgurante campagne, la victoire de Lodi ouvre la Lombardie à Bonaparte qui impose au Piémont, occupé, un traité signé à Paris, le 15 mai 1796. Il lui faudra cinq mois de durs combats autour de Mantoue (Bassano, Arcole, Rivoli), de septembre 1796 à janvier 1797, pour forcer la route de Vienne et imposer à l'Autriche les préliminaires de Leoben (7 avr.) confirmés par la paix de Campoformio (18 oct. 1797). L'empereur cède au Directoire la Lombardie et reçoit en compensation les terres de la république de Venise. Dans toute l'Italie, l'Ancien Régime s'écroule, sous la double poussée des armées françaises et de l'action des jacobins locaux. Une floraison de « républiques sœurs » adopte les institutions politiques et la législation nées de la Révolution. Le pouvoir passe à la bourgeoisie des propriétaires, la féodalité est abolie, les biens d'Église mis en vente. Bonaparte crée en Lombardie la république Cisalpine (26 juin 1797), qui absorbe l'éphémère république Cispadane, formée en Émilie et à Modène et qui s'était donné comme emblème le tricolore vert-blanc-rouge. Gênes s'érige en république Ligurienne (2 déc. 1797). Les Français occupent Rome et proclament la république [...]

Italie, 1799

Italie, 1799

Dessin

L'Italie au début de 1799 : la création de « républiques sœurs » sous l'influence de la Révolution française et les annexions autrichiennes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 41 pages


Écrit par :

  • : maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris
  • : professeur honoraire à l'université de Genève
  • : maître assistant à l'université de Paris-I
  • : professeur émérite d'histoire à l'université de Provence
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Grenoble

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel BALARD, Paul GUICHONNET, Jean-Marie MARTIN, Jean-Louis MIÈGE, Paul PETIT, « ITALIE - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/