Michel BALARD

maître assistant à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

CONDOTTIERI

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 194 mots

Chefs des compagnies de mercenaires, se mettant, par contrat (condotta), au service des princes ou des villes. Petits seigneurs, tels Federico da Montefeltro ou Ercole d'Este, ou bien vieux soldats d'origine modeste, tels Attendolo Sforza, fils de paysans, ou Gattamelata, fils de boulanger, les condottieri recrutent et payent leurs pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/condottieri/#i_0

DORIA ANDREA (1466-1560)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 334 mots

Né à Oneglia, Andrea Doria mène longtemps une vie de condottiere, au service d'Innocent VIII, du duc d'Urbino, de Ferdinand Ier de Naples, de Giovanni della Rovere, avant de passer en Corse pour y mater une insurrection. À partir de 1512, il lutte aux côtés des Fregoso contre les Français, maîtres de Gêne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-doria/#i_0

FRÉDÉRIC II (1194-1250) empereur germanique (1220-1250)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 766 mots

Fils de l'empereur Henri VI et de Constance de Hauteville, héritière des rois normands, Frédéric naquit à Iesi le 26 décembre 1194. Orphelin à quatre ans, le jeune roi de Sicile est confié à la tutelle d'Innocent III et assiste à la dégradation de son royaume, tiraillé entre les barons indigènes et allemands, les légat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-ii-1194-1250-empereur-germanique-1220-1250/#i_0

GÊNES

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Jacques GUILLERME, 
  • Michel BALARD, 
  • Michel ROUX
  •  • 4 738 mots

Héritière d'une puissante république marchande indépendante jusqu'à la fin du xviiie siècle, Gênes est le premier port maritime d'Italie et la cinquième ville du pays (640 000 hab. en 2005). Genuensis, ergo mercator (Génois, donc marchand) : le mot caractérise aussi l'histoire même de Gênes. Cette histoire est c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genes/#i_0

GONFALONIER

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 130 mots

Gardien du gonfalon, ou étendard, dans les communes médiévales italiennes, surtout en Toscane. À Florence, dès 1250, un gonfalonier commande chacune des seize compagnies citadines armées. Le gouvernement central de la ville, ou seigneurie, composé de neuf prieurs, ou chefs des arts (associations corporatives de métiers), est dirigé par le gonfalonier de just […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonfalonier/#i_0

GUELFES & GIBELINS

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 387 mots

Deux factions dont la lutte anima l'histoire de l'Italie aux xiiie et xive siècles. Leur origine toutefois se situe en Germanie. Guelf (Welf) est le nom de famille des ducs de Bavière dont la puissance féodale est hostile à la maison impériale des Hohenstaufen. Gibe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guelfes-et-gibelins/#i_0

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 570 mots

Péninsule méditerranéenne, fortement ancrée au monde alpin, l'Italie est un pont naturel entre l'Orient et l'Occident, et participe au destin de ces deux mondes. Seule région occidentale vraiment marquée par les civilisations méditerranéennes antiques, elle a continué au haut Moyen Âge à transmettre à ses voisins les impulsions venues d'Orient, avant de conquérir à son avantage des postes avancés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-histoire/#i_0

LUDOVIC SFORZA, dit LE MORE (1451-1508)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 340 mots

Fils cadet de François Sforza, Ludovic le More (le surnom lui vient moins de son teint basané que de sa prudence que symbolisait chez les Anciens la mûre, en grec to moron) profite de la régence de Bonne de Savoie, après l'assassinat du duc Galéas-Marie (1476), pour s'emparer des rênes du pouvoir au nom de son neveu Jean-Galéas. Patient, calculateur, cruel et rusé, protégeant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludovic-sforza/#i_0

MILAN

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Petros PETSIMERIS
  •  • 4 528 mots

Milan forme l'aire métropolitaine la plus complète de la péninsule italienne en termes de centralité, de rayonnement économique, scientifique et culturel. C'est aussi une des métropoles européennes les plus influentes, après Londres et Paris. Milan jouit d'une accessibilité exceptionnelle grâce à la confluence, sur son territoire, d'un vaste réseau de routes a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milan/#i_0

SFORZA LES

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 304 mots

Muzio Attendolo (1369-1424), fils d'un paysan de Romagne, devenu condottiere, reçoit le surnom de Sforza en raison de sa force et doit à la gloire des armes la fortune de sa famille. Son fils François (1401-1466), lui aussi valeureux condottiere, soutenu par les Médicis, est nommé grand connétable du royaume de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sforza/#i_0

VISCONTI JEAN-GALÉAS (1347-1402)

  • Écrit par 
  • Michel BALARD
  •  • 329 mots

Fils de Galéas II et de Blanche de Savoie, Jean-Galéas, comte de Vertus (nom d'un comté de Champagne qu'il avait obtenu du roi de France en 1368), hérite en 1378 d'une partie des domaines des Visconti, jusque-là divisés entre son père Galéas II et son oncle Barnabé. Il paraît d'abord s'entendre avec celui-ci mais, soucieux de construire un État viscontéen unifié, il prend prétexte de la lourdeur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-galeas-visconti/#i_0